DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
965

× Points de vie : :
50

× Copyright : :
Schizophrenic.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan) Ven 12 Aoû - 11:44

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post d'Auregan. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité alternée, à une époque et un lieu non spécifiés.
Le RP ne peut donc pas avoir d'impact sur les personnages et le jeu.
DANS LA PEAU D'ENFANTS


Vous ouvrez un oeil. Puis deux. Vous êtes aveuglés par le soleil, qui brille, haut dans le ciel. Il doit être midi, environ, et vous avez sans doute très faim. Mais ce n'est pas vraiment ce qui vous perturbe le plus, dans un premier temps. Vous vous asseyez, et remarquez ensuite que vous êtes installés sur une plage. Le sable est fin, chaud. L'eau, qui vous fait face, est bleu, un peu plus foncée que le ciel peut-être, mais un bleu limpide, qui vous fait cligner les yeux. Sans doute n'aviez-vous jamais vus d'océan d'une telle couleur, qui paraît presque surréelle ... Mais ce n'est rien à côté de la tenue que vous découvrirez ensuite, ni même à côté de la foret qui s'étale derrière vous. Vous êtes habillez dans de bien vieux vêtements. En fait, ils sont cousus à la main, ont sans doute été fabriqués ici même dans des feuilles, des branches d'arbre, ou que sais-je encore. A vos côtés, une épée en bois. Mais où avez-vous donc atterris ? Un regard autour de vous, vous apprend que vous n'êtes pas seuls. Deux enfants -12 ans, maximum- vous font face, habillés exactement comme vous. Mais ... Au vu de votre corps, vous êtes un enfant, vous aussi ... Comment est-ce possible ? Et surtout, comment réagirez-vous face à tant de découvertes ? Ne tardez pas trop à vous remettre de vos émotions, bien d'autres péripéties vous attendent ... Et pas des moindres.

CONTRAINTES : ajoute, dans ton texte, une phrase en provenance de la chanson Happy de Pharrell Williams.
A mettre en italique.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan) Dim 28 Aoû - 21:48

Un bruit apaisant mais dérangeant vint perturber mon sommeil, ce sommeil qui semblait agréable. Je posais ma main sur mes yeux pour les frotter avant de me redresser subitement. Je ne me souvenais de rien mais que faisais-je ici. Les lieux autour de moi me semblait tellement inconnus, j’étais totalement perdu. J’étais installé sur un sable bien chaud, me brûlant presque les cuisses et le soleil m’aveuglait totalement. Je me levais continuant d’observer les lieux, j’étais sur une plage il n’y avait aucun doute. Je pouvais observer une grande étendue d’eau sans fin, la mer mais je ne pouvais toujours pas dire où je me trouvais. Je tentais alors de garder mon calme passant ma main dans mes cheveux d’un air ahuri. Je ne savais même pas comment réagir, c’était le vide total. L’océan était si beau, si bleu, si limpide. Well, I should probably warn you, I’ll be just fine. Cette phrase se gravait dans mon esprit. J’étais bien et je n’arrivais pas à être inquiet, c’était tellement étrange. En tournant la tête dans l’autre sens, j’observais une grande forêt. Mais quel était cet endroit paradisiaque digne des cartes postales. Je me déplaçais de quelques pas, mes pieds nus s’habituant à la chaleur du sable pourtant brulant. C’était bien ce qui me préoccupait le plus, mes pieds étaient nus et je n’étais vêtu que d’une espèce de slip en feuille et branche d’arbre façon tarzan. Je ne me sentais disons pas à l’aise dans mon simple appareil simplement couvert de feuille. Mais je crois que ce n’était encore pas le pire pour moi. Mes pieds étaient petits, mes jambes elles, étaient totalement imberbe et mon torse n’avait pas la moindre trace de muscle. Ce corps que je voyais ne ressemblais pas au miens, j’avais l’impression d’avoir le corps d’un gamin. Je n’étais pas un adulte ? Le doute commençait à me gagner. Je tâtais mes joues avec mes mains et là encore, pas la moindre trace de barbe. Je commençais vraiment à me poser de plus en plus de questions et à m’inquiéter malgré tout l’apaisement que provoquait en moi cet endroit. C’est alors que je croisais le regard de deux autres enfants, habillés comme moi, ne dépassant pas les douze ans. « Euh Bonjour… Je » Je m’interrompais seul totalement étonner par ma voix presque aigue. Mais ? Je ne comprenais pas du tout. Je ne comprenais rien. « Où sommes-nous ? » Je m’approchais d’eux et comme je m’y attendais nous faisions la même taille. L’un des enfants était même plus grands que moi. Je voulais des explication avant de devenir fou. Et surtout je devais retrouver mon chez moi, mais où est ce chez moi ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan) Ven 7 Oct - 21:10

Le repos n'est pas quelque chose qu'Auregan atteint aisément. Il y a toujours quelque chose pour la déranger, la perturber, et l'empêcher de rejoindre les bras de Morphée. Le plus souvent, cela vient de sa tête. Là, pourtant, quand elle ouvre les yeux, elle a l'impression d'avoir dormi des heures durant et cela, sans la moindre interruption. Elle est ... reposée, repue de sommeil. Elle est bien dans sa tête, et cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Ce moment de félicité ne dure quelques secondes. Quelques secondes de pur bonheur, quelques secondes pendant lesquelles elle se sent juste ... Bien. Et puis, peu à peu, elle comprend ce qui l'a tiré de cette transe inhabituelle. Un bruit bien particulier, que l'on n'entend pas à tous les coins de rue. Cela fait comme ... comme des vagues qui viennent s'écraser sur une plage. Elle a l'impression d'être revenue bien des années en arrière, à l'époque où il lui arrivait encore de faire des excursions en famille. Sauf que ... ce n'est pas possible. Ils sont tous morts. Ils l'ont tous abandonnée. Et, aux dernières nouvelles, elle n'est pas à proximité de la plage. Alors, pourquoi ? Les yeux désormais grands ouverts et le cœur battant à vive allure, Auregan pose ses mains sur le sol, et se redresse. Dans cette position, assise, elle voit qu'elle est, en effet sur une plage. Face à elle, la mer. Sous ses mains, du sable. Qu'est-ce que c'est que ça ? Elle baisse les yeux en direction du fameux sable et c'est là qu'elle les voit. Ses mains. Elles sont ... Petites. Ses doigts anormalement courts. Sa peau parfaite et sans aucun signe du temps qui passe, de son travail qui est censé les avoir usées. Qu'est-ce que ... ? A peine le temps de se remettre de la découverte de ses mains anormalement petites, qu'elle pose les yeux sur ses jambes et ... sur tout le reste de son corps visible, en fait. Non seulement tout est proportionnel à la taille de ses mains mais, en plus de cela, elle est tout juste couverte par une robe. Pas une robe que l'on porte pour aller en soirée, ou une robe que l'on se met sur le dos en été. Non, rien de tout cela. C'est plutôt une ... Robe sortie tout droit d'une autre époque. Une robe cousue dans un vieux tissu, une robe comme elle n'en a jamais porté. Courte, marron, elle n'a rien d'exceptionnel. Et elle ne se rappelle pas s'être habillée d'un truc pareil. Une voix l'interrompt dans sa réflexion. Une voix d'un garçon, d'un jeune garçon. Elle lève la tête et là, se décide aussi à se lever. Face à lui, deux autres personnes. Une fille, et un garçon. C'est lui qui vient de parler. Et il a l'air aussi surpris qu'elle. L'autre fille aussi, d'ailleurs. « Je ... Je ne sais pas. » Elle ne lui a même pas retourné son bonjour, toute secouée qu'elle est. Elle ne comprend rien, et ce n'est même pas un soulagement de savoir qu'elle n'est pas la seule ... Elle a juste envie de savoir, de tout savoir sur ce qui leur arrive, sur ce qui se passe. Sans se soucier d'être discrète, Auregan vient pincer son bras entre deux de ses doigts. Mais non, rien à faire, elle n'est pas mystérieusement extirpée d'un cauchemar ou un truc de ce genre. Sauf qu'en faisant cela, elle a une nouvelle fois baissé la tête ... et qu'elle réalise qu'il y a quelque chose, par terre. Une épée. Elle la ramasse et, l'air incrédule, se tourne en direction du garçon. La fille n'a toujours rien dit ; et elle est, de toute façon, occupée à regarder ses mains fixement. « Je ... Je ne comprends rien. » Rien de bien nouveau, donc.
Alors, c'est ça, le Paradis ? Clap along if you know what happiness is to you.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
965

× Points de vie : :
50

× Copyright : :
Schizophrenic.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan) Dim 20 Nov - 14:50

Ordre de jeu : dans l'ordre indiqué dans le titre, en n'oubliant pas le maître du jeu, après chaque post d'Auregan. coeurrose
Infos en + : merci de ne pas laisser plus d'une semaine passer avant d'y répondre. Ça évitera de bloquer le sujet. Pour faire plus simple, vous pouvez faire entre 500 et 600 mots maximum sans problème, et ne faites surtout pas trop long. Wink
Le rp se déroule dans la réalité alternée, à une époque et un lieu non spécifiés.
Le RP ne peut donc pas avoir d'impact sur les personnages et le jeu.
DANS LA PEAU D'ENFANTS


Vous avez à peine le temps de réaliser ce qui est en train de vous arriver, que le bruit caractéristique d'une arbalète se fait entendre. La seconde d'un près, une flèche fauche la troisième "petite fille" qui était avec vous. Directement dans l'oeil. Elle s'écroule sans avoir pu ajouter quoi que ce soit, et vous comprenez que vous êtes dans un sacré pétrin. Si vous ne partez pas d'ici tout de suite, c'est votre vie qui sera mise en danger. Fuyez, pauvres fous !

CONTRAINTES : ajoute, dans ton texte, une citation du Seigneur des anneaux en provenance de ce site.
A mettre en italique.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan) Sam 3 Déc - 14:27

Je ne comprenais pas ce qu’il se passait ni où j’étais. Je ne comprenais rien d’abord. L’apaisement que j’avais d’abord ressenti en me réveillant, réchauffé par le sable, apaisé par le bruit des vagues, relaxé par les rayons du soleil avait totalement disparu. Il y avait tant de chose que je ne comprenais pas. Déjà, je n’étais pas censé me retrouvé sur une plage, au contraire, je me situais normalement en pleine Californie, dans les Etats-Unis d’Amérique. Je ne savais même pas exactement où je me situais géographiquement. Mais tout cela, c’était encore gérable, mais comment pouvais-je gérer un corps qui n’était pas le mien ? Je ne le reconnaissais pas, j’étais petit et chétif, j’avais le corps d’un gamin. Ce n’était pas moi, je n’hallucinais pas, j’étais normalement un homme proche de la trentaine d’année, j’étais grand, j’avais une certaine musculature, j’avais de la barbe, du poil aux jambes et des habits. Pourquoi diable ne portais-je qu’une espèce de culotte en tissus, feuilles et en branches tout droit sortie d’une autre époque. Je me sentais comme les enfants perdus de Peter Pan sauf que le pays imaginaire n’était qu’une fable. Et peu à peu, mon inquiétude grandissante me rappelait d’autre souvenir, des souvenirs blessants, ces blessures que l’on n’oublie pas car « il y a des blessures qui ne guérissent jamais, quand elles ne vous dévorent pas tout entier. » J’avais ramassé ma petite épée en bois posée à côté de moi, et j’avais aperçu deux autres jeunes, deux filles. Peut-être étaient-elles comme moi ? Elles semblaient tout aussi perdues que moi. Et comme l’une d’elle, une rouquine confirmait mes doutes, elle ne savait pas où nous étions. Mon inquiétude ne faisait alors que croitre, je me sentais tellement vulnérable. Je les observais restant silencieux, posant mes yeux noisettes sur la rouquine, se pinçant le bras comme si elle rêvait. Nous n’étions alors pas dans un rêve, pas dans le sien en tout cas car nous étions toujours ici. Et c’est alors qu’elle ramassait à son tour une épée en bois. Pourquoi était-on équipé de telles armes ? L’autre fille ne disait rien, mais la rouquine ne comprenait rien. « On est pareil » avais-je répondu, toujours étonné du son cristallin de ma voie. Je n’étais pas habitué du tout. Mais soudainement un bruit que je connaissais se fit entendre mais sans que nous ayons eu le temps de réaliser ce qui se passait, la deuxième fit, la silencieuse se reçu une flèche dans l’œil. Mon cœur s’accélérait alors que la gamine s’écroulait sans un mot ni un cri, déversant son sang sur le sol chaud. « Viens ! » Sans savoir pourquoi, je prenais la main libre de la jeune rousse avant de me mettre à courir, le long de la plage avant de finalement prendre un sentier menant dans l’espèce de forêt et nous éloignant du lieu du crime. Nous n’étions qu’armés d’une épée en bois et celui qui nous avait attaqué possédait au moins une arbalète. Une fois éloigné, je décidais de quitter le sentier pour me mettre dans un buisson dissimulé. Au moins cette petite taille nous sera utile. « Tu crois qu’on a été suivi ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan) Ven 9 Déc - 20:01

Auregan est paumée. Complètement. Et à mesure que le temps passe et qu'elle réalise dans quel genre de pétrin elle est - quoi qu'elle n'en a encore aucune idée -, elle sent la nausée monter. Avant qu'elle ait pu essayer de dire autre chose ou même de prendre de profondes inspirations pour se calmer et éviter le de dégobiller, le pire - le vrai, cette fois -, se produit. A leurs côtés, la petite fille, jusque-là silencieuse et apeurée, se prend une flèche dans l'oeil. Par réflexe, la rousse pose ses deux mains sur sa bouche, et un juron lui échappe. « Merde ! » Venant d'une petite fille, cela pourrait sembler tout bonnement indécent. Mais ce n'est pas n'importe quelle petite fille. Non, c'est une adulte coincée dans le corps d'un enfant. Comme le garçon qui, lui, n'a rien. Mais qui est plus réactif qu'elle, heureusement. Il attrape sa main et l'embarque à sa suite. Elle court dans son sillon, Auregan, perdue et désemparée. Comment et pourquoi ? Elle ne comprend définitivement rien. Mais une chose est sûre : ils ne sont pas seulement dans le pétrin. Ils sont dans la merde. Sur le point de crever. Quelque chose de dangereux les poursuit peut-être ... A cette pensée, Auregan sent la nausée - qu'elle avait jusque-là oubliée - remonter à la surface. Non, non, ce n'est pas le moment. Peut-être bien qu'elle a repris les caractéristiques d'une enfant et qu'elle est bel et bien sur le point de rendre un repas qu'elle ne se souvient même plus avoir mangé. Parce que la Auregan adulte, elle, n'aurait jamais vomi pour une flèche enfoncée dans un œil. Le fait que la victime soit une enfant rend le tout bien pire, évidemment. Mais étant médecin et ayant vu de sacrées horreurs à la guerre, Auregan est une dur à cuir. Il lui en faut plus, beaucoup plus. « J'en sais rien ... » A la question du garçon, la rousse regarde derrière eux. Ils se sont arrêtés de courir et elle a un peu le souffle court. Mais ça aurait sans doute été pire que ça si elle était encore dans son corps adulte ; la vieillesse la rattrapant de jour en jour. « Je ne pense pas ... » En effet, aucun mouvement ne semble se faire voir. Et Auregan n'entend pas le moindre bruit non plus, qu'importe à quel point elle tend l'oreille. Néanmoins, elle se méfie. Beaucoup. Elle ne sait pas, après tout, ce dont ces gens sont capables. Ils ont déjà fait énormément de mal alors il faut sans doute se préparer à toute éventualité ... « Je suis Auregan et j'ai 37 ans ... Enfin je crois. » Pour essayer de comprendre, sans doute, Auregan s'est sentie obligée de dire ça à voix haute. Comme si ça pouvait tout réparer miraculeusement. Ce n'est pas le cas. Elle a beau baisser les yeux, elle a toujours un corps de petite fille, planqué partiellement sous des vêtements d'un autre âge. Et l'épée en bois est toujours dans sa main. C'est quoi ce bordel ? Quoi qu'il soit en train de se passer, beaucoup de choses existaient jadis mais aucun de ceux qui vivent aujourd’hui ne s’en souviennent. C'est évident.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24039

× Points de vie : :
476

× Copyright : :
© Swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan) Dim 28 Jan - 23:45

RP archivé suite à la suppression de Graham. coeurrose

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan)

Revenir en haut Aller en bas

DANS LA PEAU D'ENFANTS (Graham & Auregan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-