You Don't Have To Do That. | ft. Leandro [HOT] - Page 2
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
LES INDICES DU JEU N°2 ARRIVENT BIENTÔT. DE MÊME POUR LE NOUVEAU JEU. En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

You Don't Have To Do That. | ft. Leandro [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler - ce n'est pas dans ses projets de toute façon.

× Âge du perso : :
39 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, avec Zippora et Tybalt - mais lui va bientôt mourir.

× Avant, j'étais : :
Flic.

× Messages : :
1695

× Points de vie : :
70

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Andrew perfect Lincoln.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You Don't Have To Do That. | ft. Leandro [HOT] Mar 26 Déc - 20:40


You don't have to do that

Leandro ne se savait pas capable d'abaisser ainsi ses barrières. Et pourtant, c'est bel et bien ce qu'il a fait. Parce qu'il s'agit de Zippora, parce qu'il s'agit d'eux. Et il ne le regrette pas le moins du monde, tout en ayant conscience de tous les risques pris ... Et qu'ils prennent toujours, d'ailleurs. Parce que Leandro, tout comme Zippora de toute évidence, n'a pas la moindre envie de bouger. Il est trop bien là, au creux de ses bras. Le nez enfoui dans son cou et leurs corps toujours aussi proches l'un de l'autre, il sent le cœur de la jeune femme battre à vive allure contre son propre torse. C'est comme un écho qu'il entend jusque dans ses oreilles et qui accentue son envie de rester ici, rien qu'ici. Zippora ne bouge pas plus, et Leandro ferme les yeux. Il refuse de se laisser emporter par tous les doutes qui pourraient être les siens, par la peur de se faire surprendre par un élément dangereux, mettant ainsi en péril l'intensité de cet instant, et son caractère unique. Leandro se sent si bien ... Et c'est aisé, pour lui, de se laisser bercer par cela. Pas de mouvement, pas de bruit, si ce n'est celui de leurs respirations toujours un peu erratique et du cœur de Zippora qu'il entend. Cette bulle enchantée, Leandro ne veut pas la laisser éclater. Pas aussi vite ... Après, peut-être. Parce qu'il faudra bien revenir à la réalité à un moment ou un autre, et il le sait. Pourtant, c'est si bon de prolonger encore un peu cela, de tirer sur la corde et sur l'imaginable pour voir jusqu'où cela pourra aller ... Longtemps, il l'espère.

Soudain, quelque chose survient. Pas un danger immédiat, pas non plus quelque chose de grave. Quoi que ... Zippora vient de prononcer trois mots auxquels il ne s'attendait pas. Sur le moment, il est trop surpris pour réagir ou dire quoi que ce soit. Cela dit, ses muscles se sont sans doute un peu contractés. Elle l'aime. C'est bel et bien ce qu'elle vient de lui dire. Quelques secondes s'écoulent, avant qu'il ne réagisse. Sortant un peu de cette parenthèse, il relève le visage pour plonger les yeux dans les siens. Très franchement, il ne se sent pas capable de le dire aussi franchement qu'elle. Pas maintenant ... Pas comme cela. Alors il essaye de lui faire comprendre, à travers son regard, ce que ses lèvres ne sont peut-être pas - plus ? - capables de prononcer. Et il dit ce qu'il est en capacité de dire. « Moi aussi. » Ce n'est pas extraordinaire, ce n'est pas non plus l'idéal, il le sait, mais son murmure aura au moins, il l'espère, le mérite de rassurer Zippora quant à ses propres sentiments. Bien sûr que ce n'est pas suffisant, mais Leandro n'est pas capable de plus. Pas pour l'instant, en tout cas. Dieu seul sait, pourtant, qu'il est conscient de ressentir quelque chose de fort pour elle, et pas une simple attirance physique soyez-en bien sûrs. Comme pour faire taire le sentiment de culpabilité qui commence à le gagner à l'idée de ne pas pouvoir satisfaire Zippora, il se penche un peu pour happer ses lèvres et l'embrasser ... Pour la rassurer aussi, aucun doute là-dessus. Avec un peu de chance, elle saura faire preuve d'encore un peu de patience. Après tout, il leur a déjà fallu une éternité - au moins - pour initier pareil rapprochement ...

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
I can't get these memories out of my mind and some kind of madness has started to evolve. I tried so hard to let you go but some kind of madness is swallowing me whole.
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



We're better together. When we're alone, we're lost.

#ilfaittropchaudici #boomovaries:
 

(a):
 

× A propos du vaccin : :
N'a pas assez confiance pour le moment pour se l'injecter mais est plutôt curieuse de savoir comment il fonctionne.

× Âge du perso : :
28 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie avec Leandro

× Avant, j'étais : :
Scientifique

× Messages : :
785

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Avatar : Juice ; Sign : excelsior et mercii Aileenouu pour ce merveilleux montage dans le profil xD Cey de toute beautey :3

× Avatar : :
Jenna Coleman

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You Don't Have To Do That. | ft. Leandro [HOT] Jeu 18 Jan - 20:48

You Don't Have To Do That.
C'est étrange comme dans les situations comme celle-ci, on n'avait tendance à oublier tout ce qu'il se trouvait autour de nous. Comme l'instinct de survie qu'ils s'étaient construit au fil des années, se réduisait de lui-même, moins à l'affut pour laisser place à une certaine sérénité. Pour les laisser profiter pleinement de cet instant qu'ils étaient en train de partager ensemble. Cette béatitude, ce sentiment de bien-être. Cela faisait bien trop longtemps que Zippora ne s'était jamais sentie ainsi. Et c'était comme si rien ne pourrait perturber ce sentiment apaisant qui coulait en elle. La jeune femme se sentait tellement bien que les fameux trois mots s'échappèrent de ses lèvres. Jamais elle n'aurait les énoncés aussi facilement qu'elle venait de le faire. Surtout que c'était bien la première fois qu'elle le disait à un homme. Leandro ne réagit pas tout de suite. Zippora sait qu'elle ne peut lui en tenir rigueur. Cependant, elle ne peut s'empêcher durant ces longues secondes, de se mordiller la lèvre, hésitante. N'aurait-elle pas dû attendre un peu avant de lui révéler cela ? Pour rien ne servait de se le demander étant donné que cette déclaration lui avait échappée. Quoi qu'il en soit, elle a conscience que cette déclaration n'était pas anodine. Ce n'était pas le genre de choses que l'on pouvait prendre à la légère. Ils n'étaient pas des adolescents, ils étaient tous les deux des adultes, ce qui voulait dire que les fameux trois mots avaient encore plus de répercussions.

Même en ayant conscience de tout cela, le coeur de Zippora s'était mis à tambouriner rapidement dans sa poitrine. Et encore un peu plus, lorsqu'elle sent qu'il relève son visage. Cependant, lorsque son regard croisa celui de Leandro, elle fut immédiatement rassurée. Et rien que cela plus ce qu'il venait de lui répondre, lui suffisait amplement. La jeune femme savait que ça lui en demandait beaucoup. Que c'était plus compliqué pour lui que pour elle. Il avait eu une famille avant elle, une femme, des enfants. Un ensemble qu'il avait perdu avec l'épidémie. Alors qu'elle, elle n'avait jamais eu tout ça encore. Leandro, c'est le premier homme pour lequel elle est tombée vraiment amoureuse. Puis elle n'avait jamais enfanté non plus, elle ne savait pas ce que ça faisait de les perdre également. Cependant, la brune ne désirait pas s'attarder plus longtemps dans ces pensées, ne souhaitant pas que ses pensées commençant à s'obscurcir. Les lèvres de Leandro sur les siennes lui permettent de replonger dans leur bulle. De retrouver cette sérénité d'il y a quelques minutes. Zippora caresse sa joue tendrement, en lui rendant son baiser. À la fin de celui-ci, elle le regarde et un sourire se dessine sur ses lèvres. Un sourire avec lequel, elle veut lui faire comprendre que ce qu'il lui offrait lui suffisait amplement. Que son moi aussi, voulait déjà dire énormément pour elle. Elle était comblée, heureuse. Zippora faisait partit des personnes qui savaient se contenter de ce qu'on lui offrait. Elle n'attendait jamais plus. ©️ 2981 12289 0

_________________
It's just a spark

⋆ But it's enough to keep me going.


And when it's dark out. No one's around. It keeps glowing. And the salt in my wounds isn't burning anymore than it used to. It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not afraid of hurting anymore. And the blood in these veins isn't pumping any less than it ever has. And that's the hope I have. The only thing I know is keeping me alive.
Revenir en haut Aller en bas

You Don't Have To Do That. | ft. Leandro [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-