[Flashback] A whole story with you || ft. Niska
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

[Flashback] A whole story with you || ft. Niska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Jeu 16 Fév - 0:41


A whole story with you


Niska & Ashley

A moitié allongée sur Niska, dans leur lit, Ashley profitait en silence de ce moment entre elles et du contact entre sa brune et elle. Enfin au calme ne put-elle s'empêcher de penser après cette journée assez chargée pour l'une comme pour l'autre et durant laquelle elles avaient quand même réussi à faire une patrouille ensemble. Mais pas seules, au plus grand désespoir de la blonde... Même si maintenant, elles rattrapaient un peu le temps perdu.

Sans vraiment savoir pourquoi ni même comment elle en était arrivée là, Ashley se mit alors à penser à leur couple et à leur histoire assez atypique au final. Après tout, quand on y repensait bien, rien ne les avait prédestiné à être ensemble, ne serait-ce qu'en tant qu'amies. Et pourtant, aujourd'hui, la médecin n'imaginait plus sa vie sans Niska à ses côtés, avec elle... La belle brune dut se douter de quelque chose car elle ne tarda pas à demander à Ashley ce qu'il y avait. A croire qu'elle connaissait la blonde par coeur maintenant. A moins que ce ne soit le fait qu'Ash s'était mise à jouer de façon distraite avec son pendentif en forme de croix qui avait mis la puce à l'oreille de la métisse.

- Rien, t'inquiètes pas... Je repensais à notre première rencontre en fait.


Flashback :

Ashley détestait la pluie ! Et encore plus quand elle avait oublié son parapluie chez elle et qu'elle devait donc affronter la météo sans rien d'autre que son manteau sans capuche sur le dos, après avoir fait une garde de plus de 24 heures... Enfin 27 heures en fait dans son cas vu qu'elle s'était retrouvée à accompagner un chirurgien au bloc au dernier moment. Et quand on est une pauvre petite résidente qui vient tout juste de commencer sa résidence justement, on ne râle pas sur le fait qu'il ne vous reste que 20 minutes de garde à faire et on suit le chirurgien en question ! Bref, autant vous dire que la seule chose dont rêvait la blonde à ce moment-là, c'était d'une douche bien chaude avant de s'enfouir sous sa couette pour les prochaines 16 heures ! Mais en arrivant sur le pallier de son étage, à quelques mètres de la porte de son appartement, grande ouverte d'ailleurs, elle comprit rapidement qu'elle n'allait pas pouvoir suivre ce programme tout de suite.

Dans l'encadrement de sa porte, un pas à peine dans le couloir d'entrée de son appartement en fait, Ashley découvrit une jeune femme afro-américaine sans doute et qui devait avoir à peu près son âge, lui tournant le dos. Et même sans distinguer son visage, il était évident pour la jeune médecin que cette inconnue n'était pas là pour plaisanter. Tout dans sa posture l'indiquait, les muscles sans doute à deux doigts de craquer tant ils étaient tendus, et le léger charisme émanant d'elle que ressentait Ashley, même en étant de dos, ne faisait qu'amplifier cette impression.

- Euh... Je peux vous aider ?

Finit par demander Ashley, d'une petite voix à l'inconnue, presque comme si elle avait peur de déranger. Bien évidemment qu'elle devait se douter que cela allait attirer l'attention de l'inconnue sur elle, pas vrai ? Et pourtant, quand cette dernière se tourna vers elle et que leurs regards se croisèrent, la blonde se figea presque immédiatement. Le charisme froid et même menaçant de cette femme était encore plus flagrant quand elle vous regardait. Ashley en vint même à se demander qui était responsable du frisson qui lui parcourut le dos : cette femme et son attitude de tueuse ou la pluie qui l'avait trempé jusqu'aux os ? Bon sang ce qu'elle devait paraitre ridicule dans son état actuel, trempée par la pluie, épuisée par ses 27 heures de garde aux urgences de l'hôpital le plus proche et ne comprenant absolument rien à ce qui était en train de se passer, face à cette femme qui était clairement parfaitement sûre d'elle.

- Putain mais qu'est-ce que tu fous là toi ?

Lui répondit pourtant la voix de Zack, son petit ami, en apparaissant dans son champ de vision et arrachant le regard d'Ashley de celui de cette inconnue pour se tourner vers lui.

- Euh... Jusqu'à preuve du contraire, c'est encore chez moi il me semble non ?

Répondit la blonde en fronçant légèrement des sourcils mais d'une voix encore assez calme et même presque perdue. Qu'est-ce que Zack avait encore inventé ? Et pourquoi est-ce qu'il était chez elle alors que d'habitude, c'était la croix et la bannière pour le faire venir ? C'était d'ailleurs pour cette raison que généralement, ils finissaient par se voir chez le jeune homme, qui était même parfois trop défoncé pour distinguer la porte d'entrée de son appartement de celle de sa salle de bains... Oui, il avait encore pas mal de problème avec la drogue malgré son overdose deux mois plus tôt, responsable de leur rencontre. Mais Ashley était sûre qu'elle allait trouver un moyen de l'aider à décrocher de tout ça.

- Te mêle pas de ça bébé, ok ?

Reprit finalement le jeune homme, dans un état visiblement second, faisant encore un peu plus froncé les sourcils de la blonde. Ce n'était pas vrai, dans quoi s'était-il encore embarqué ?! Et est-ce qu'il était vraiment drogué à cet instant précis ? Alors qu'une nana qui devait sans doute être une tueuse à gage se tenait face à lui, sur le pas de la porte de l'appartement d'Ashley ! A croire qu'il savait comment choisir ses moments ! Comprenant rapidement qu'il était inutile de tenter de discuter avec son petit ami et que son beau programme d'une douche suivi d'un sommeil de 16 heures d'affilées s'éloignait de plus en plus, la jeune médecin soupira et se tourna de nouveau vers cette inconnue. Même si cette nana lui foutait les jetons, il fallait être honnête, il fallait pourtant que la blonde prenne sur elle si elle voulait comprendre un minimum la situation. Ne serait-ce que pour tous les envoyer promener et pouvoir aller se coucher.

- Je peux juste savoir ce qu'il a encore fait pour que vous soyez chez moi alors qu'il est... commença-t-elle dans un soupir montrant clairement qu'elle était fatiguée de tout ça et en jetant rapidement un coup d'œil à sa montre. Un peu plus de minuit ?

Termina-t-elle avant de prendre son courage à deux mains pour planter de nouveau son regard dans celui glacial et tueur de l'autre jeune femme. Bordel, heureusement que les yeux n'étaient pas des armes sinon Ashley n'aurait pas donné cher de sa vie, ni de celle de Zack, vu le regard noir de l'inconnue.

Fin du flashback :


- Bordel, ce que j'étais conne à l'époque quand même.

Lâcha-t-elle à mi-voix en repensant à cette époque où elle avait vraiment cru pouvoir sauvé un junky comme Zack de lui-même. C'est vrai que cette Ashley-là, celle de cette époque, était encore une grande naïve qui se laissait facilement marcher sur les pieds. D'un autre côté, elle n'avait jamais connu que ça et avait même grandi en ne connaissant pratiquement que ça.  Mais en repensant au frisson qu'elle avait ressenti en croisant pour la toute première fois le regard de Niska, la blonde oublia toutes ces pensées et se mit même à rire légèrement, un sourire aux lèvres.

- En tout cas, je me souviens que tu avais fait forte impression dès le départ chaton.

Plaisanta-t-elle en se redressant légèrement pour planter son regard dans celui de Niska. Regard qui n'était plus du tout aussi froid et meurtrier que ce soir-là, et qui ne faisait plus le même effet à Ashley non plus, il fallait bien l'avouer.

_________________

One look is enough to say everything


Dernière édition par Ashley M. Groves le Sam 18 Fév - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Jeu 16 Fév - 16:39



Quoi de plus reposant que de sentir la chaleur du corps de sa femme contre elle? Je vous le dis simplement, il n'y a rien de mieux.  Niska a beau être une femme d'action, elle savoure ce genre de moment.
Les yeux fermés, un bras autour d'Ashley, la brune ne pense à rien à part qu’elle est bien là. Mais elle sort de son manque de pensées quand sa femme commence à jouer avec son pendentif. Niska ouvre les yeux et la regarde, elle a l'air loin, perdue dans un autre monde.

Ques-ce qui te fait partir si loin?

À cette question, Ashley répond qu'elle pense à leur rencontre, ce qui fait sourire Nis' quand elle s'y met aussi.
Leur première rencontre... Vous savez comment Niska a atterri dans l'appartement d'Ashley? Le boulot, rien de plus.

/Flashback/

Soeurette, j'ai dégagé Paolo. Ce con de dealer a accepté de faire une avance à un junky et il n'arrive pas à faire passer le gars à la caisse. Plus tard, plus tard. Je crois que ça va pas tarder à s'ébruiter cette affaire et j'veux pas qu'on passe pour des rigolos à cause de ce gars. Il lui reste un seul avertissement avant qu'il ne serve d'exemple. Dans deux jours, je veux soit son fric soit sa tête sur mon bureau.
J'veux qu'on montre encore une fois qu'on prend rien à la légère dans c'gang et tu sais à quel point je déteste les mauvais payeurs. Alors j'compte sur toi, pour lui faire cracher ce qu'il nous doit.


Y'aura même les intérêts bro'.

Haha! J'aime t'entendre dire ce genre de chose!

Peut-être une heure plus tard, Niska était sur les talons du junky pour le faire payer. Ça l'a emmené jusque dans un appartement. Elle y entre seule, mais dans la rue, devant le bâtiment deux hommes l'attendent et surveillent la zone. Ils sont censés surveiller ses arrières, mais ils ne s'inquiètent pas trop pour la sécurité de leur chef de groupe.

Elle n'a pas l'intention de rester longtemps avec ce gars, il suffit juste de lui faire peur, de lui faire comprendre qu'il a cramé toutes ses cartes et que la fin est proche pour lui s'il ne paye pas. Le gang est influent et plus puissant de jour en jour. L'argent d'un petit camé de plus ou de moins, ils s'en foutent. Alors l'excuse de "si je meurs vous n'aurez pas l'argent au final", n'a aucun impact.
Mais leur petite entrevue sera perturbée par l'arrivée d'une femme. L'échange entre les deux personnes suffira pour montrer à Niska le lien qui les rapproche.

Ho, mais, je pense qu'elle a le droit de se mêler de ça. Vous ne serez pas assez de 2 pour rattraper tes conneries.
Ça a l'air d'être une femme bien. Tu sais quoi? T'as jolie petite femme vient de te faire gagner 48 h. Je reviendrais à la fin de ce délai et si tu n'as pas l'argent, c'est ta tête que je ramènerais au chef.


Pas besoin d'en dire plus. La femme sera au moins informé du minimum de la situation, à lui de voir s'il veut en profiter pour demander de l'aide ou s'il veut mourir dans deux jours. Alors qu'elle commence à se diriger vers la sortie, Niska regarde une dernière fois la blonde. Elle n'est peut-être pas au courant des règles du jeu alors…

Et n'essayez pas de fuir ou de contacter qui que ce soit. La famille a des yeux partout et ça serait regrettable qu'il y ait des répercussions non prévues.

Sous-entendu que ce gars vient de mettre sa femme dans la merde aussi. Maintenant qu'elle est au courant de tout ça, les risques sont aussi valable pour elle. Au moins elle est prévenue.
Niska aurait pu partir à cet instant et ne revenir que 2 jours plus tard, mais elle était loin d'imaginer que dès l'instant où elle franchirait le pas de la porte, ce gars oserait faire un geste impardonnable envers sa femme.

/flashback/


Je crois que ce qui m'a marqué rapidement chez toi c'est que…tu m'as regardé dans les yeux. Y'en a pour qui ce n'est peut-être rien, mais moi y'avait tellement peu de gens qui osaient soutenir mon regard dans ce genre de situation que sans m'en rendre compte ça m'a fait un truc.
Je pense que c'est ça qui m'a fait faire demi-tour après. Quand…


Elle n'a même pas envie de finir cette phrase. C'est que la suite lui met encore les nerfs presque! Niska caresse le visage d'Ashley du bout des doigts. Comment on peut oser s'en prendre physiquement à une femme déjà et la question se pose doublement face à une femme comme Ashley.
La première fois qu'elle a croisé le regard de la blonde, elle n'a pas imaginé une seconde qu'elle puisse la revoir après ça. Elle ne se rappelle même pas avoir remarqué que c'était une jolie femme ou quoi que ce soit. C'était juste une pièce de plus sur l'échiquier. Peut-être même un outil dont elle aurait pu se servir pour faire cracher encore plus le junky.

_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Sam 18 Fév - 12:15


A whole story with you


Niska & Ashley

Bien évidemment, il ne fallut pas longtemps pour que Niska se mette à suivre Ashley pour repenser à leur première rencontre. Première rencontre qui ne laissait vraiment rien penser de leur future relation, ça c'était sûr ! Et rapidement, la belle brune confia à Ash que le fait qu'elle l'ait regardé dans les yeux l'avait marqué aussi, faisant alors sourire la blonde. C'est vrai qu'elle avait vite compris, avec le temps, que peu de personne osaient le faire. Elle-même avait été totalement terrifié par la froideur dans le regard de Niska quand elle l'avait croisé ce soir-là après tout.

- Honnêtement, je crois que si j'ai soutenu ton regard ce soir là, c'est uniquement parce que j'étais totalement pétrifiée, confia à son tour la blonde, toujours avec son sourire aux lèvre. J'avais tellement peur de ton regard que j'osais même pas détourner le mien.

Comme quoi, les choses avaient bien changé avec le temps. Et une des multiples preuves à ce constat était justement l'évolution du regard de l'une pour l'autre. Parce que si Ashley s'était figée de peur la première fois qu'elle avait croisé le regard froid et assassin de Niska, aujourd'hui, elle fronçait des sourcils et lui faisait comprendre silencieusement de se calmer quand elle croisait le même regard chez sa femme. Enfin, sauf quand ce regard était mérité évidemment.
Elle fit rapidement glissé la main qui jouait avec le pendentif de Niska pour prendre celle de sa brune et entremêler leurs doigts. Comme si elle espérait pouvoir calmer sa femme rien que par ce contact alors qu'elle était en train d'évoquer la suite de leur rencontre.


Flashback :

Plus le temps passait et plus Ashley comprenait non seulement qu'elle n'était pas prête de passer la soirée tranquille qu'elle avait espéré en quittant l'hôpital, une vingtaine de minutes auparavant, mais qu'en plus de ça, Zack avait encore trouvé le moyen de s'attirer des emmerdes. A croire que cet homme avait un don pour ça. Et il ne fallut que quelques secondes pour que l'inconnue lui confirme ça, en expliquant clairement à l'homme face à elle qu'Ashley venait de lui faire gagner 48 heures. Mais 48 heures pour quoi ? Ah, ça aussi elle y répondit avant même que la blonde n'ait à ouvrir la bouche. De l'argent. Encore et toujours une putain d'histoire de dettes.

Face à quelqu'un d'autre que cette brune au regard assassin, Ashley aurait sans doute pousser un long et profond soupir tout en se passant la main dans les cheveux. Mais le charisme de la métisse l'étouffait littéralement et semblait même l'avoir totalement figée sur place. Elle se sentit même soulager de la voir commencer à se diriger vers la sortie de son appartement, mais ce sentiment fut pourtant de courte durée. Quoi de mieux pour vous faire encore plus flipper que des menaces claires et explicites de la part de cette femme, qui venait de se retourner vers Zack et elle alors qu'elle était sur le point de passer le pas de la porte ? Est-ce qu'elle devait vraiment comprendre qu'elle venait d'être impliquée dans les emmerdes de son petit ami ? Uniquement parce qu'il avait eu la superbe idée de venir se planquer chez elle ? Mais elle était au courant de rien ! Enfin, pas de ses problèmes de dettes en tout cas, uniquement ceux liés à sa dépendance à la drogue.

L'autre jeune femme venait tout juste de sortir de chez elle, la porte étant meme encore grande ouverte, quand Ashley se décida à tenter le tout pour le tout. Tant pis si cela revenait à tirer le diable par la queue, elle avait besoin de savoir comment se sortir de cette nouvelle connerie dans laquelle Zack l'avait plongé sans lui demander quoi que ce soit.

- Attendez, interpella-t-elle la brune en faisant un pas dans sa direction. Combien est-ce qu'il vous doit exactement ?

Elle venait d'une famille aisée après tout, elle avait pas mal de réserve de son propre côté, sans parler du salaire assez confortable qu'elle touchait en tant que résidente en chirurgie traumatologique. Il fallait bien compenser les horaires de dingues que cela provoquaient après tout. Mais bref, elle avait sans doute de quoi régler le problème de suite si elle connaissait la somme que Zack devait à cette... A cette tueuse, c'était le seul mot qui lui venait à ce moment-là. Et même si le junky avait fait fort et qu'elle n'avait pas assez, elle pourrait sans doute négocier pour contacter ses parents, histoire qu'ils puissent compléter.

- Mais tu vas la fermer putain !

Hurla pourtant Zack à peine une seconde après qu'Ashley ait posé sa question et en lui envoyant une grande claque du revers de la main dans la figure. Sous le coup de la surprise, et de la violence du coup aussi il faut l'avouer, la blonde perdit l'équilibre et eut tout juste le temps de mettre ses mains devant elle, par réflexe, avant de tomber au sol.

- J'ai pas besoin de ton putain de pognon de sale bourge qui se pense bien pensante pour régler mes soucis. Tu le comprend ça ou t'es encore plus conne que ce que je pensais ?!

Et comme pour appuyer encore un peu plus ses dires et sa colère, Zack n'hésita pas à décocher un coup de pied dans le ventre d'Ashley alors qu'elle commençait à se redresser légèrement.

Fin du flashback


- Merci...

Chuchota simplement Ashley à l'adresse de Niska après que cette dernière ait laissé sa phrase en suspend et qu'elle-même se soit rappelé la suite de leur rencontre.

- Merci de l'avoir fait... Je ne sais absolument pas ce qui aurait pu se passer si tu ne l'avais pas fait mais sans doute rien de bien joyeux.

Continua-t-elle en se redressa légèrement pour planter son regard dans celui de sa femme. A croire que cette belle brune avait vraiment chamboulé toute sa vie dès leur rencontre. Est-ce que Niska avait d'ailleurs la moindre idée de ce que son geste ce soir là avait réellement représenté pour Ashley ?

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Sam 18 Fév - 14:54



Le fait qu'aujourd'hui ce regard noir n'est plus d'effet sur Ashley est une bonne chose pour Niska. Ça lui prouve tant de chose et surtout qu'Ashley sait qu'elle est en sécurité avec elle. Même dans le cas où la brune se mettrait dans une rage pas possible, elle ne pourrait jamais faire de mal à Ashley et elle le sait.
C'est pour ça que Niska a pris la défense de la blonde ce soir-là. Pour lui montrer qu'elle n'a pas à craindre la personne avec qui elle est, sinon c'est que cette personne ne la mérite pas.
Niska approche la main d'Ashley de son visage pour lui faire un bisou sur le dos de la main.

/Flasback/

La demande de la femme, sur le coup on dirait que Niska n'en a rien à faire. Lui sait combien il doit, ils se démerdent entre eux en cas de besoin, Niska n'a pas envie d'en dire plus. Elle s'en va et ne compte pas tourner les talons pour quoi que ce soit… Oui enfin… Niska entend l'homme hurler. Elle n'aime pas ça, mais ce n'est pas son problème, par contre quand elle entend qu'il s'en prend physiquement à la blonde. Niska s'arrête net. Elle sent son coeur qui s'emballe, ses poings se ferment et elle pousse un soupire qui ressemble plus à un grognement.

La brune se retourne et s'avance d'un pas lourd vers l'homme, une fois à côté de lui, elle le pousse pour l'écarter de la femme au sol. Elle le pousse jusqu'à ce qu'il soit contre un mur, elle sort son couteau et lui colle sous la gorge. Elle appuie assez pour lui entailler légèrement la gorge.

Mauvaise stratégie cabrón. Dommage pour toi, t'en prendre à une femme vient de te faire perdre du temps. T'as plus que 20 heures pour me donner ce que je veux  et si jamais j'apprends que tu à encore lever la main sur ta femme, si je vois la moindre trace de violence sur elle, même si elle se casse un ongle toute seule en ouvrant la porte de sa voiture… Tu pourras dire au revoir à ce qui fait de toi un homme.

En disant ça, Niska retire sa lame de la gorge de l'homme, laissant une légère entaille et elle lui envoie un grand coup de genou entre les jambes.

Dans 20 h! À l'entrepôt abandonné où t'a l'habitude de recevoir ta cam. Je veux t'y voir avec ta femme. Si tu as une minute de retard ou que je vois la moindre trace de violence sur le corps ou dans le regard de ta femme…

Niska termine sa phrase juste en affichant un sourire assez sadique. Elle préfère laisser un suspense, tout le monde sait plus ou moins de quoi les membres des gangs peuvent être capables. Perdre sa virilité serait le mieux qui puisse lui arriver. Un petit spoiler? Si vous croyez que 20h plus tard il s'en tirera sain et sauf juste en donnant l'argent qu'il doit, c'est que vous vivez dans un monde bien beau.
Cette fois, elle est bien décidée à partir. En passant à côté de la femme, elle aurait bien dit une petite phrase pour la rassurer en quelque sorte. Lui faire comprendre que ce n'est pas des paroles en l'air quand elle dit qu'elle ne veut pas voir la moindre égratignure sur elle. Mais Niska n'est pas des plus douer pour ça. Son truc à elle, c'est la violence. Avoir frappé et menacer l'homme c'est le mieux qu'elle puisse faire pour montrer qu'elle est du genre à prendre la défense de cette femme.
Son dernier regard envers la blonde se veut peut-être un peu plus bienveillant, malgré une froideur persistante.

/Flasback/


Niska peut au moins se dire à elle-même, que depuis le premier jour, elle a tout fait pour protéger Ashley. Certainement pas dans le même but et avec les mêmes sentiments au début, mais on ne pourra pas dire qu'elle a arrêté une seconde d'être là pour la blonde.
C'est comme dans une série des années 90 "les anges du bonheur". Un beau jour quelqu'un débarque dans ta vie sans prévenir et change ta vie et tu te rend comptes quelque temps plus tard que ce quelqu'un est un ange qui a été envoyer pour t'aider à reprendre en main une vie qui avait tendance à t'échapper. Bon, à cette époque-là Niska était loin d'être un ange, mais faut croire qu'on peut avoir la protection du monstre qui se cache sous notre lit.

Je crois que c'est le lendemain que tout a commencé, pour moi en tout cas.

C'est vrai, la première fois qu'elles se sont vue, Niska était surtout concentré sur ce moins que rien, même après avoir réagi aux actes de violence de celui-ci.

Déjà en rentrant chez moi, je pensais à toi et une partie de moi espéré que le lendemain tu n'es rien. Et ça m'a fait bizarre, en temps normal quand on quitte ce genre de scène, on la met de côté dans sa tête pour pas que ça pollue le reste. Mais là… j'avais du mal à ne pas y penser.

À croire que cette petite blonde a rapidement su s'incruster dans la tête de Niska.

_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Mer 22 Fév - 23:15


A whole story with you


Niska & Ashley

Flashback :

A terre et ne comprenant pas le geste de Zack alors qu'elle voulait l'aider, Ashley ne comprit même pas quand, ni même pourquoi, l'inconnue brune avait fait volte face pour fondre comme un oiseau de proie sur le seul homme présent dans l'appartement. Toujours à terre, mais s'étant légèrement relevée malgré tout, la blonde ne put que la regarder menacer son petit ami, bouche bée et complètement perdue. Qui était cette femme ? Une tueuse sans doute, là n'était pas vraiment la question. La blonde la posait plutôt dans le sens "pourquoi prenait-elle sa défense alors qu'elles ne se connaissaient pas" ? Alors que sa propre famille ne l'aurait sans doute pas défendu de cette façon, aussi soudainement et spontanément.

Quelque soit la réponse à cette question qui ne quittait plus l'esprit de la jeune médecin, elle resta complètement focaliser sur la brune, n'arrivant pas à détourner son regard d'elle. Le voulait-elle au moins ? Peut-être pas. Pas pour les raisons que vous croyez, Ashley était loin d'être attirée par les femmes - et pourtant, sa colocataire à la fac n'avait pas cessé de tenter sa chance. Uniquement parce qu'elle avait du mal à croire à l'existence de quelqu'un qui était prêt à prendre sa défense alors qu'elles ne se connaissaient même pas bon sang ! C'était presque comme si elle s'attendait à voir la brune disparaitre complètement à partir du moment où Ashley détournerait le regard, même l'espace d'un millième de secondes et de quelques centimètres.

Alors bien évidemment, quand la métisse se décida à quitter l'appartement et qu'elle tourna les yeux vers Ashley juste avant la sortie, leurs regards se croisèrent immédiatement. Et croyez le ou non mais la blonde était persuadée d'avoir vu quelque chose de différent dans le regard de cette tueuse au sang glacial. Quelque chose de plus... Doux ? Bienveillant ? Elle n'en savait rien, elle était incapable de mettre un mot dessus. Mais au final, la brune tourna de nouveau le regard pour sortir enfin de chez Ashley, alors que cette dernière n'avait toujours pas réussi à détourner son regard d'elle.

- Bordel... Mais quelle pute celle-là, j'te jure !

Commença à s'énerver Zack en reprenant un peu de contenance alors qu'Ashley avait toujours le regard posé là où l'inconnue avait disparu quelques secondes plus tôt. Elle n'avait pas envie de l'écouter ce soir. Plus envie d'essayer de l'aider à se sortir de ses emmerdes alors qu'il semblait se complaire dedans. Plus envie d'user son énergie à être là pour lui alors qu'il ne la voyait que comme quelqu'un avec qui coucher régulièrement et rien de plus.

- Et qu'est-ce que t'avais besoin de t'en mêler toi aussi hein ? Tu t'rend compte que tu m'as fait perdre plus de 24h pour trouver son putain de pognon ou t'es juste trop conne ?
- Dehors,
répondit simplement à voix basse Ashley, et son regard toujours posé sur un point invisible dans le couloir, pas loin de la cage d'escaliers menant à l'étage inférieur.
- Quoi ?

Le ton légèrement énervé de Zack finit par la faire revenir à la réalité et à se tourner enfin vers lui. Bordel, mais qu'est-ce qu'elle foutait avec un mec pareil ? Surtout vu la jeune femme qu'elle était. Et d'où lui venait cette assurance soudaine ? Sans prendre la peine de répondre à ses questions, elle se releva rapidement avant de fixer Zack droit dans les yeux.

- J'ai dis dehors... Je t'aiderais avec la dette que t'as, j'suis même prête à te filer tout ce que je peux pour ça, mais en échange, je veux plus jamais te revoir. C'est clair ?
- Mais bébé ? Tu me fais quoi là ?
- Oh parce que maintenant tu te fais tout gentil ?
ironisa presque Ashley, incapable de se reconnaître elle-même à cet instant. Je te le répète encore une fois : tu prends ton fric et tu te casses. Je veux plus jamais revoir ta tronche chez moi, dans mon immeuble ou même dans ma rue. Si tu tentes de m'approcher, j'appelle les flics. Si tu tentes de venir à l'hôpital, je préviens la sécurité qui s'en chargera pour moi. Et si tu reviens aux urgences à cause d'une de tes putains d'overdose, prie pour que ce soit quelqu'un d'autre que moi qui soit de garde à ce moment-là. Parce que là, j'me sens parfaitement capable de te laisser crever comme le chien que t'es si ça t'arrive !

Depuis quand est-ce qu'elle était capable d'être aussi froide et déterminée que ça ? Depuis quand est-ce qu'elle était capable de sortir ce genre de chose à quelqu'un ?! A vrai dire, elle était tout autant surprise que Zack à ce moment-là. Mais contrairement à ce crétin, elle arrivait à le cacher. Parfaitement même vu l'expression qu'avait son petit ami sur le visage.

-Ashley, tu me fais quoi là ? Arrête tes conneries, j'ai besoin de toi !
- Te suffit simplement de te trouver une autre pute pour ça. Sinon, il te reste toujours ta main droite.


Bon sang, mais depuis quand est-ce qu'elle était aussi vulgaire ? Elle qui avait grandit dans une famille qui n'était pas du genre à tolérer un langage de ce genre, voilà qu'il lui venait presque naturellement.

- Putain, arrête, tu me fais flipper là ! Et j'ai besoin de toi demain aussi ! L'autre tarée veut te voir avec moi à l'entrepôt j'te rappelle.
- J'en ai strictement rien à foutre. Ta dette, ton problème, tes emmerdes... Tu comprends ça ou t'es juste trop con ?
Se fit-elle presque une joie de reprendre à son adresse, heureuse de pouvoir enfin lui retourner ce qu'il n'arrêtait pas de lui dire. Au cas où tu l'aurais pas compris, toi et moi, c'est fini. Dis moi juste combien tu dois et je passerais, peut-être, chez toi avec ce que je peux mettre. Et après, tu sors de ma vie ou je te jure que je trouverais le moyen de retrouver cette nana pour lui raconter tout ce que tu m'as fait subir ces 2 derniers mors.

Etonnamment, il n'en avait pas fallu plus pour que le junky lâche enfin l'affaire et ne suive les ordres d'Ashley, sortant de chez elle après lui avoir donné le montant de sa dette. Elle n'avait pas la moindre idée d'où avait pu lui venir ce sursaut d'assurance et de détermination, mais une chose était sûre, ça faisait du bien.

Fin du flashback


En sentant celle qui était aujourd'hui sa femme l'embrasser tendrement sur le dos de sa main, Ashley ne put s'empêcher de lui adresser un sourire tout aussi tendre et amoureux que la démonstration que venait de faire Niska. Il fallait le dire, le comportement de la belle brune à son encontre avait complètement changé par rapport à leur toute première rencontre. Le jour et la nuit... Pourtant, il fallait bien avouer que ce genre de nuit était bien plus au goût d'Ashley qu'elle n'aurait pu le penser ce jour-là.

Certains parlaient d'ange gardien ou juste tombé du ciel pour vous aider à remettre de l'ordre dans le chaos qu'était votre vie. Et même si le concept était assez familier à Ashley, pour l'avoir plus ou moins vécu avec Niska, une chose était sûre, c'était que le terme d'ange ne correspondait absolument pas à sa brune. Et que même si elle l'avait effectivement aidé avec le bordel qu'était sa vie au moment de leur rencontre, la belle métisse y avait aussi rajouté sa part de chaos, soyons honnête. Non, pour désigner Niska, on pouvait au mieux parler d'ange déchu. Au plus réaliste, de démone. Mais vous savez quel est l'avantage d'avoir un "démon protecteur" ? Outre le fait que c'est plus que génial au lit bien sûr. C'est que contrairement à un ange, il n'a pas peur de se salir les mains pour vous protéger. Qu'au contraire, c'est presque son quotidien. Et Ashley ne s'était jamais autant senti protéger qu'avec Niska.

Elle finit pourtant par perdre son sourire quand sa brune lui avoue que pour elle, tout avait commencé le lendemain de leur rencontre les concernant. A cet aveu, Ashley perdit son sourire pour laisser place à une expression d'incompréhension. Ce que sa femme sembla comprendre de suite vu qu'elle se mit aussitôt à lui expliquer ce qu'elle voulait dire. C'est vrai que le lendemain avait été assez rock'n'roll aussi... Et en repensant à ce qu'il s'était passé après le départ de Niska de chez elle, la médecin lui adressa un nouveau sourire avant de se pencher vers elle pour l'embrasser quelques instants.

- Je crois que tu n'as pas conscience de combien tu m'as perturbé toi aussi, avoua à son tour Ashley, ses lèvres à quelques centimètres à peine de celles de Niska. Mais dans le bon sens du terme pour moi.

Avec le recul et en y repensant bien, la belle blonde avait fini par comprendre que son sursaut d'assurance qui l'avait poussé à virer Zack de chez elle, c'était Niska qui l'avait provoqué. Par son comportement en prenant sa défense, par ses menaces à l'encontre du looser avec qui sortait la blonde, par le regard qu'elle lui avait adressé avant de partir... Par sa simple présence ?

- Même si je dois dire que le lendemain était... Original aussi. Pour une deuxième rencontre, plaisanta Ashley sans le moindre complexe maintenant que le temps avait fait son œuvre sur cette histoire.

Flashback :

La belle blonde avait tenu sa parole et avait apporté l'argent à Zack dès le lendemain, en fin de matinée et après une grasse matinée amplement méritée. Elle lui avait même donner l'intégralité de la somme demandée par le gang de la mystérieuse brune. Histoire d'être sûre qu'il ne revienne plus pleurer à propos de cette satanée histoire. Elle aurait aimé pouvoir en profiter pour mettre une dernière fois les points sur le i avec lui, lui faire bien comprendre qu'elle ne plaisantait pas la veille. Mais elle n'avait pas été capable de retrouver l'assurance dont elle avait su faire preuve à ce moment-là. Et au vue du comportement de Zack, il n'avait pas besoin qu'elle lui rappelle quoi que ce soit, il semblait l'avoir déjà très bien compris seul.

Quoi qu'il en soit, la blonde retourna chez elle après avoir réglé ce dernier problème, persuadée qu'elle n'entendrait plus jamais parler de cette histoire. C'est beau de rêver non ? Elle avait passé sa journée chez elle, à profiter de sa journée de repos pour rattraper son retard sur certaines séries ou réviser un peu quelques cours des années précédentes pour être la plus performante possible durant sa prochaine garde. Bref, une journée tranquille loin des problèmes que pouvaient apporter Zack maintenant qu'elle s'en était débarrassé. Mais il devait être près de 21h quand quelqu'un se mit soudainement à tambouriner à sa porte. Le premier coup la fit même sursauter tant elle ne s'attendait pas à ce que quelqu'un vienne la voir mais aussi à cause de la force du coup. Elle en était presque à se demander si quelqu'un était en train de mourir vu les coups qu'on tapait à sa porte quand elle arriva devant celle-ci. Elle aurait pu regarder par l'œilleton pour voir qui venait la voir pas vrai ? Mais non, dans le stress, la blonde ne le fit pas et ouvrit directement la porte... Pour tomber nez à nez avec la tueuse brune de la veille, la faisant se figer instantanément.

- J'vous jure que j'ai absolument rien à voir dans cette histoire ! J'ai appris pour sa dette qu'hier soir en rentrant et j'lui ai donné ce qu'il fallait ce matin avant de lui dire de me foutre la paix ! Je sais pas où il est ou ce qu'il a pu faire du fric, j'vous l'jure !

Débita-t-elle à toute vitesse, comme pour se justifier en espérant que cela empêcherait la brune face à elle de l'égorger. Ou pire peut-être ? Oh non, elle n'avait même pas envie de penser à cette option en fait !

Fin du flashback


- Je te garantis que j'en menais vraiment pas large quand j'ai vu que t'étais de retour, continua de plaisanter Ashley en se rallongeant contre sa femme. J'imaginais déjà que Zack s'était cassé avec l'argent et que tu venais soit me tuer soir me torturer pour savoir où il était.

C'est sûr que rien n'aurait pu leur laisser imaginer à ce moment-là le tournant que finirait par prendre leur histoire. Ashley aurait même sans doute ri au nez de la personne qui lui aurait dit qu'elles finiraient ensemble mais qu'en plus, elles étaient faites l'une pour l'autre, parfaitement complémentaire sur bien des points. Ou bien peut-être même aurait-elle directement contacter l'aile psychiatrique de son ancien hôpital pour faire interner d'office cette personne. Et pourtant, maintenant, il était évident que Niska était la femme de sa vie...


HJ:
 

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Ven 24 Fév - 21:28



Niska ne se lassera jamais de ses moments ou Ashley l'embrasse. S'attacher à quelqu'un, à ce genre de petits détails. Elle trouvait ça tellement inutile avant. S'attacher à quelqu'un n'était qu'une chance d'avoir une faiblesse en plus. Un risque qu'on puisse vous prendre quelque chose. Y'avais déjà assez à prendre avec sa famille, avoir quelqu'un d'autre dans son coeur n'était pas vraiment prévue.
Mais finalement cette blondinette a réussi à lui prouver que l'amour pouvait être une force. Et empêcher de devenir cinglée quand on perd toute sa famille lors d'une apocalypse.

/Flasback/

Quand la porte s'ouvre devant elle, Niska regarde la blonde de haut en bas rapidement pour voir si une blessure ne lui saute pas aux yeux. Son regard reste tout de même très fermé. Elle a une réputation de monstre à tenir et ça ne se fait pas avec un sourire et en faisant les yeux doux aux autres, nan nan.

En effet tu n'as plus rien à voir avec ce qui se passe avec Zack.

Est-ce qu'il est venu au point de rendez-vous? Il a fallu aller le chercher? Il est vivant? Mort? En mauvaise posture? Tout ça ne regarde pas cette femme à ce moment-là.
La brune s'invite dans l'appartement sans rien demander et c'est limite si elle n'arrache pas la porte des mains de la blonde pour pouvoir la fermer. On sait jamais qu'il y est des oreilles indiscrètes qui trainent dans le coin. Et puis ça peut mettre un petit coup de pression à la blonde. Niska aime mettre la pression aux gens.

Moi tout ce que je vois, c'est que tu n'étais pas là. Ce qui me fais dire que, ce qui a pu lui arriver ne n'intéresse pas vraiment.
Mais je lui ai dit que son sort dépendrait aussi de ton état de santé, donc il fallait que je vérifie ce point, j'suis quelqu'un de parole… Je déteste me déplacer pour ce genre de broutilles, mais je considère que tu a déjà bien payé pour ton copain donc j'te fais cadeau des frais de déplacement.


Niska la lâche un moment du regard, même si elle la surveille du coin de l'oeil alors qu'elle inspecte partiellement la pièce principale de l'appartement en s'éloignant de la porte.

On n'aime pas trop laissez des témoins derrière nous, mais on est d'accord, tu n'es témoin de rien. Dit-elle en plantant son regarde dans celui de la blonde. À part peut-être que j'ai légèrement bousculé un homme qui portait atteinte à ton intégrité physique.

Niska a un air sévère et un regard aussi noir que le vernis à ongles qu'elle cache sous ses gants et pourtant elle n'a jamais été aussi gentille avec un témoin. Les gens qui savent ce qu'elle fait ne survivent jamais assez longtemps pour pouvoir le dire et ceux qui vivent sont aussi corrompus que les pires des rats.

/Flasback/



Quand on se demande si la personne en face va oui ou non, nous arracher les tripes, j'avoue en effet qu'il y a de quoi être perturbé.

Niska affiche un large sourire alors qu'elle attrape le bas de visage d'Ashley et qu'elle lui appuie légèrement sur les joues pour lui faire faire une grimace et elle l'embrasse furtivement du bout des lèvres.

Tu as eu de la chance que Zack vienne s'approvisionner chez nous. D'autres de nos gangs rivaux n'était pas aussi sympa que moi avec les femmes des mauvais payeurs.

Tu n'arrive pas à payer ta drogue? Pas grave, demande à ta femme de payer les intérêts en nature avec les dealers. Et oui, ça arrive dans le dur monde de la rue. Même quand c'était son père qui était à la tête du gang, celui-ci mettait un point d'honneur à être très respectueux avec les femmes. Et quand les enfants on reprit le flambeau ça n'a pas changé. Ça aurait été étonnant que ça se perde avec Niska en tête pensante du gang.
En prenant de l'importance Niska à mettre un point d'honneur à ce que son gang extermine les autres qui ne pas partager les mêmes valeurs. Que ce soit le respect des femmes ou n'importe quoi d'autre d'ailleurs.

_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Mer 1 Mar - 22:42


A whole story with you


Niska & Ashley

Même si Ashley se mit à grimacer légèrement quand Niska la força à en faire une, accentuant un peu plus cette dernière. Elle accueillit pourtant sans problème le baiser furtif de sa belle brune, lui tirant de nouveau un léger sourire. Son regard était toujours plongée dans celui de sa femme quand cette dernière lui annonça soudainement qu'elle avait eu de la chance que son ex ai eu à faire à son gang à elle. D'autres n'auraient sans doute pas gérer la situation de cette façon. Et même si la blonde comprenait parfaitement le sous-entendu que venait de faire Niska, elle décida de passer au-dessus, préférant ne pas penser au pire.

- Et je ne t'aurais sans doute jamais rencontré aussi.

Lâcha-t-elle en guise de réponse en souriant toujours à cette belle brune qui s'était invitée dans sa vie sans qu'aucune d'entre elles ne l'imaginent au moment de leur rencontre.

Flashback :

Oui, elle pensait qu'elle ne reverrait jamais  cette brune aussi froide que le désert de Sibérie. Mais évidemment qu'elle aurait dû s'attendre à la croiser de nouveau, même si elle avait clairement espérer le contraire. Et voilà que la tueuse se trouvait juste sur le pas de sa porte, même si Ashley venait de lui dire ne plus rien avoir à faire avec Zack. Il ne fallut d'ailleurs que quelques secondes pour que la brune face à elle confirme ça. Mais dans ce cas, pourquoi est-ce qu'elle était là ?

La blonde n'eut pas vraiment le temps de se poser plus de question, ou même de chercher une réponse à celle qu'elle venait de se poser, que la brune s'invita purement et simplement chez elle. La jeune médecin eut même un léger instant de flottement quand, les yeux dans les yeux, elle sentit la brune pousser contre la porte, la forçant à la lâcher, pour la fermer derrière elle. Pourquoi ce flottement ? Parce qu'elle était terrorisée à l'idée de se retrouver seule en face à face avec cette femme, sans témoin, chez elle ? Ou parce que cette brune au regard assassin venait d'entrer dans son espace personnel sans même avoir l'air de s'en inquiéter ?

Et toujours sans avoir l'air de s'inquiéter de quoi que ce soit, avec une assurance presque déstabilisant, la brune commença un discours concernant le fait qu'elle était une femme de parole. Et elle avait vraiment besoin de foutre autant les jetons simplement pour s'assurer qu'Ashley allait bien, comme elle l'avait exigé la veille ? Toujours avec cette même assurance, et en ayant l'air d'être chez elle, voilà qu'elle commençait à s'avancer dans la pièce principale en semblant regarder autour d'elle, plantant Ashley à l'entrée alors que la blonde n'avait toujours pas dit le moindre mot. Et voilà qu'elle reprit la parole en tournant son regard droit dans celui de la jeune résidente en chirurgie.

- Je ne sais pas qui vous êtes et je ne vous ai jamais croisé.

Répliqua soudainement la blonde, à voix un peu plus basse que d'habitude mais parfaitement sérieuse et en semblant retrouver l'assurance qu'elle avait connu la veille, une fois seule face à Zack.

- Enfin, à moins que vous ayez besoin de quelqu'un qui dise vous avoir vu légèrement bousculé un homme qui portait atteinte à mon intégrité physique hier soir.

Continua-t-elle, toujours avec cette assurance dont elle ignorait l'origine et en faisant exprès de reprendre les mots de la tueuse pour lui faire comprendre que le message était parfaitement passé. Même si elle-même ne savait toujours pas d'où lui venait ces soudains excès d'assurance depuis la veille au soir. Mais encore une fois, la blonde n'eut pas vraiment le temps de répondre, son regard toujours ancré dans celui sombre de l'autre jeune femme, que le bruit de son bipper la ramena sur Terre. Décrochant enfin son regard de celui de la brune, elle le posa aussitôt sur le petit objet posé sur sa table basse avant de commencer à avancer vers celle-ci.

- Excusez-moi, commença-t-elle simplement en attrapant enfin le bipper pour y jeter un rapide coup d'oeil. Je suis médecin et... Et vous vous en foutez certainement.

Acheva-t-elle en soupirant en s'en rendant compte toute seule et en reposant l'appareil. Rien d'urgent, juste des nouvelles d'un de ses patients de la veille. Elle reposa rapidement le bipper là où elle l'avait pris avant de se tourner de nouveau vers la brune. Et dès l'instant où elle croisa de nouveau son regard, ce fut comme si toute l'assurance dont elle pouvait être capable par à coup depuis hier s'était envolée.

- Il vous faut autre chose ?

Finit-elle par demander d'une voix bien plus timide que quelques secondes auparavant. Probablement même que son inquiétude de se savoir seule avec cette femme se trahissait dans sa voix.

Fin du flashback


- Imagine un peu ce que j'aurais pu rater s'il s'était approvisionner chez quelqu'un d'autre que vous.

Ne put-elle s'empêcher de continuer, toujours en mettant volontairement de côté le sous-entendu qu'avait fait Niska quelques instants auparavant. Après tout, comment est-ce que sa brune pouvait lui en vouloir pour ça alors qu'Ashley ne s'était jamais autant en sécurité qu'à ses côtés ?

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Jeu 2 Mar - 17:37



/Flasback/

Médecin hein… Je t'ai peut-être sauvé la vie avec ce gars. J'espère que tu sauras t'en souvenir.

Sous-entendu qu'un jour elle lui demandera peut-être de sauver la sienne ou celle de quelqu'un du gang. Après tout, avoir un médecin sous le coude c'est toujours utile. Ils en ont d'autres, mais pas de femmes. Et Niska préfère, les médecins femmes.
Sa phrase est valable comme réponse à la dernière question de la blonde et ce sera la dernière pour cette fois. La jeune femme ne trouve pas grand-chose d'autre à dire en fait. Le message principal est passé, cette femme n'en a pas finis avec le gang. Mais ça ne sera pas une mauvaise chose pour elle.

/Flasback/


C'est vrai que tu aurais raté un tas de choses. Comme des cobayes pour t'améliorer dans ton boulot et de multiples occasions de toucher la perfection.

La perfection... oui Niska parle actuellement de son corps. Elle dit ça en rigolant, mais il faut avouer que... d'un point de vue purement esthétique, elle n'a pas grand-chose à envier à qui que ce soit.

/Flasback/

C'est peut-être un mois plus tard que les deux femmes auront l'occasion de se revoir. Ce soir-là Ashley pensait surement pouvoir rentrer chez elle tranquillement, mais à la sortie de l'hôpital un gars l'attendait. Un Afro-américain, propre sur lui, casquette de baseball vissé sur la tête. C'est avec un air innocent et un grand sourire qu'il s'approche d'Ashley.

Bonsoir! Excusez-moi de vous déranger. Ashley c'est ça?

L'homme passe sa main dans le dos de la blonde comme pour l'inviter à le suivre pour s'éloigner davantage et il continue, toujours avec le sourire mais il parle moins fort et sur un ton bien plus sérieux.

Restez naturelle, j'veux pas vous faire peur mais… vous avez une dette envers une amie à moi. Il y a un mois, une femme vous à aider à vous débarrasser d'un fardeau, aujourd'hui elle a besoin d'aide à son tour.
Vous allez me suivre calmement et monter à l'arrière de ma camionnette. C'est une sécurité, j'vais vous emmener quelque part et vous n'avez pas à savoir où. Si vous êtes coopérative aucun mal ne vous sera fait et demain vous vous réveilleriez tranquillement chez vous et votre vie reprendra son cours normal ok.


Ok ou pas, la jeune femme n'a pas le choix, l'homme l'embarque dans sa camionnette. Plongé dans le noir à l'arrière de celle-ci, l'homme roule un moment et au cas ou elle soit le genre d'intello qui puisse retracer un itinéraire, il fait des détours pour arriver à une des planques éphémère du gang. L'arrière de la camionnette s'ouvre et Ashley remarque bien vite qu'elle est dans un entrepôt qui semble abandonné. Il l'emmène dans une pièce au fond de l'entrepôt. Dans celle-ci il y a beaucoup de matériel médical et au milieu une table similaire à celle qu'ont les vétérinaires et dessus elle pourra sans doute reconnaitre Niska. Même s'il faut l'avouer, depuis leur dernière rencontre, la brune est particulièrement blanche.

L'homme qui la emmener jusque-là reste devant la porte et c'est le grand frère de Niska, juste à côté de la table qui prend le relais.

Je t'explique la situation. Elle s'est pris une balle ya trois jours, on l'a enlevé, mais ça va pas mieux. On dirait que ça s'infecte et la blessure se referme mal. Alors, qu'elle ait besoin qu'on réouvre pour enlever un truc qui s'est logé dans la blessure ou d'antibiotique pour cheval. Tu lui fais ce que tu veux, mais j'veux qu'elle soit sur pied avec un bras en pleine forme le plus rapidement possible!

On peut sentir dans sa voix, qu'un lien assez fort le rapproche de la femme assise à côté de lui. D'un point de vue extérieur c'est dur de dire que c'est un lien familial, amoureux ou juste qu'il tient à son meilleur soldat. Bien que... en regardant bien, un petit air de famille puisse trahir le lien qui les unis. Enfin ça... pour les blancs, tous les noirs et les latinos se ressemblent il parait, alors bon...
Malcolm regarde ensuite sa sœur l'air très sérieux.

Et toi… soit gentille, ok?

Niska soupire légèrement en regardant son frère s'éloigner et son regard s'assombrit un peu quand elle le pose sur la blonde. Elle veut faire la forte genre tout va bien et elle n'a pas mal, mais ça se voit qu'elle lutte pour ne pas montrer sa douleur et peut-être pour ne pas s'évanouir aussi… Ça fait trois jours que cette plaie lui fait horriblement mal et son corps commence à en avoir marre de lutter contre ce début d'infection.
Pourtant en regardant le bout d'épaule qui dépasse de son débardeur, ça n'a pas l'air si moche que ça. En vrai, peut-être que quelques jours de plus auraient suffi à ce qu'elle aille mieux. Niska a un bon système immunitaire et cicatrise très vite ce qui l'aide en généralement à se remettre sur pied sans avoir besoin d'un médecin. Mais c'est aussi ce qui l'inquiète cette fois. La guérison est plus longue que d'habitude, donc c'est qu'il doit y avoir un problème quelque part. Aussi minime soit-il, sont corps ne comprend pas comment y remédier.

/Flasback/



_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Ven 3 Mar - 19:21


A whole story with you


Niska & Ashley

En entendant Niska parler d'elle comme étant la perfection, Ashley ne put s'empêcher de rire sans le moindre complexe. Non pas parce qu'elle se moquait de sa femme mais uniquement parce que les excès d'égo de sa brune l'avait toujours amusé. Tout comme le contraste assez flagrant entre l'assurance de sa brune et la sienne au niveau du physique...

- Je ne vous connaitrais pas autant, je vous prendre pour quelqu'un de particulièrement prétentieux mademoiselle Hidalgo, plaisanta la blonde avec un grand sourire.

Elle se pencha encore une fois vers Niska pour l'embrasser tendrement avant de se rallonger contre elle, sa tête contre la clavicule de sa brune.

- Mais c'est vrai que j'aurais raté un tas de chose.

Acheva-t-elle alors que son esprit repartait déjà plusieurs années auparavant, peu de temps après leur rencontre.

Flashback :

La vie d'Ashley avait retrouvé un semblant de normalité depuis que la brune à l'air de tueuse avait quitté son appartement près d'un mois auparavant. Bien sûr, la blonde avait un peu appréhendé le sous-entendu qu'elle avait lancé concernant son métier de médecin et de l'utilité que cela pourrait avoir plus tard pour le gang dont cette brune semblait faire partie. Mais après tout, un service pour un service comme on dit. Sans cette inconnue, la jeune médecin n'aurait sans doute pas encore ouvert les yeux sur la loque qu'était Zack...

Venant de finir une nouvelle garde, Ashley sortit assez rapidement de l'hôpital dans lequel elle bossait avec la ferme intention de rentrer chez elle et de profiter de ses prochaines 36h de libre pour se reposer. Elle venait tout juste de quitter une de ses collègues, la saluant une dernière fois d'un signe de la main, quand un homme qu'elle ne connaissait pas vint l'aborder en l'appelant par son prénom.

- Euh... Oui. Mais vous, vous êtes qui ?

Sans même lui répondre, l'homme lui passa une main dans le dos pour commencer à la guider, prenant complètement la blonde au dépourvu. Est-ce qu'elle devait hurler tout de suite à l'aide ou attendre de savoir ce que lui voulait ce parfait inconnu ? Visiblement, la deuxième option parut la bonne vu qu'il ne tarda pas à lui expliquer rapidement ce qu'il se passait. Ainsi donc, le temps de payer sa dette envers la tueuse était venu ?

Comprenant rapidement qu'elle n'avait pas vraiment le choix, elle finit par suivre l'homme et faire ce qu'il lui demandait pour ne pas éveiller les soupçons. Et autant dire que le trajet dans le noir à l'arrière de la camionnette lui sembla durer une éternité. A tel point qu'elle fut presque éblouit quelques instants quand l'homme finit par lui ouvrir de nouveau, une fois qu'ils furent arrivé à destination. Elle ne fit pas le moindre commentaire sur l'entrepôt visiblement abandonné dans lequel l'inconnu la fit entrer, continuant de le suivre en silence. Elle voulait juste en finir le plus vite possible avec cette histoire pour pouvoir retourner à sa banale petite vie tranquille. Mais quand son regard finit par tomber sur le matériel médical présent dans la pièce au fond de l'entrepôt, elle comprit très vite que finalement, les prochaines 36 heures allaient être tout sauf tranquille. Et encore plus quand elle reconnut au premier coup d'œil la tueuse du moins dernier, sur une table de vétérinaire et bien plus blême que dans ses souvenirs.

Elle se retint de soupirer à cette évidence au moment même où un autre homme, avec bien plus de charisme que celui qui l'avait guidé jusqu'ici, s'avança vers elle. Il lui expliqua rapidement la situation, faisant légèrement froncer des sourcils Ashley, la faisant presque revenir dans son rôle de médecin. Malgré l'urgence qu'il semblait y avoir dans la situation, la blonde ne put s'empêcher de scruter un peu plus en détail le visage de l'homme lui parlant. Il y avait quelque chose chez lui qui lui rappelait un peu la brune qui l'avait en grande partie terrorisé un mois plus tôt mais elle était incapable de dire quoi. Est-ce qu'ils étaient de la même famille ? En tout cas, il était clair au ton de sa voix que cet homme tenait beaucoup à l'autre jeune femme, qui n'avait toujours pas dit un mot. Sans parler de la façon dont il lui demanda d'être gentille, tirant un très léger sourire à Ashley mais qui disparu rapidement quand l'homme s'éloigna d'elles.

- Ok euh... commença finalement la blonde pas très sûre d'elle pour le coup.

Pourtant, un nouveau regard vers la brune et la plaie qu'elle devina enfin au niveau de l'épaule, légèrement cachée par le débardeur de la jeune femme, et voilà qu'elle semblait retrouver son rôle de médecin. Ou l'un des seuls moments où elle avait naturellement de l'assurance dans sa vie... Se raclant la gorge pour reprendre sa contenance, elle attrapa rapidement un élastique dans la poche de sa veste avant de tourner le regard vers la brune.

- J'ai besoin que vous enleviez votre débardeur.

Finit-elle par reprendre tout en s'attachant les cheveux et en repérant du regard une boîte de gants d'examen et un tabouret sur roulette. A croire que ces types avaient vraiment le matos pour se faire un mini hôpital ici. Et en quelques secondes à peine, elle se retrouva assisse sur le tabouret en question, enfilant rapidement une paire de gants pour commencer à examiner de plus près cette blessure. Et il était vrai qu'elle était loin d'être belle à voir, la blonde voyant parfaitement l'infection dont parlait l'autre homme.

- Vous êtes sûre d'avoir tout retirer ? Je veux dire, si c'était une balle à fragmentation ou un de ce genre, vous avez peut-être raté un morceau restant... Et si ça en était une normale, si elle a touché l'os, il se peut aussi que des fragments s'en soit détachés.

Expliqua-t-elle rapidement après sa question, relevant le regard un nouvel fois vers la brune. Et en voyant ce qu'elle interpréta comme une lueur de surprise dans le regard bien moins froid que la dernière fois, la blonde sourit légèrement.

- Je suis résidente en traumatologie. Principalement aux urgences quoi. Donc les blessures par balles, j'en vois assez régulièrement, continua-t-elle d'expliquer sans même comprendre pourquoi elle ressentait ce besoin de lui dire ça. Parce que je confirme, cette blessure est infectée. Peu importe qui s'est occupé de retirer la balle, il a foiré un truc. Je vais devoir rouvrir au moins pour m'occuper de l'infection donc tant qu'à vous faire mal, autant le faire une seule fois pour retirer aussi ce que la personne avant moins a raté s'il reste quelque chose non ?

Elle avait toujours fait ça depuis le début de son internat à l'hôpital : prendre le temps d'expliquer au patient ce qu'il se passait et ce qu'elle allait faire pour le soigner. Ca pouvait paraitre anodin pour pas mal de ses collègues, qui ne se contentaient parfois que de quelques mots à l'adresse des patients, mais pour elle, c'était quelque chose d'essentiel. Non seulement parce qu'elle faisait ce métier pour venir en aide aux autres mais aussi parce que cela l'aidait à installer un climat de confiance entre son patient et elle. Et l'air de rien, ça aussi c'était quelque chose d'important par moment.

Fin du flashback

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Sam 4 Mar - 13:29




Une chance que tu me connaisse bien alors.

Un énième baisé de sa femme qui la fait toujours sourire et elle la sert un peu plus dans ses bras, avant de lui caresser les cheveux.

/Flashback/

Devoir enlever son haut, c'était assez prévisible. À moins qu'on se prenne une balle dans l'avant-bras, il y a toujours un risque qu'on doivent se séparer du haut ou du pantalon. Elle ne le ferait pas devant une assemblée complète, mais en petit comité ça va, même s'il y a une inconnue dans le lot.

En temps normal je suis du genre à attendre plusieurs rendez-vous avant de faire ça… mais je crois que je vais faire une exception.

Niska a une petite voix assez faiblarde, mais ça ne l'empêche pas de faire de l'humour, ou un truc qui y ressemble.
C'est avec difficulté qu'elle commence à essayer d'enlever son débardeur, mais elle marque une pause en entendant la suite. Cette jeune médecin a l'air de s'y connaitre. Bon… elle s'y attendait un peu, elle n'aurait pas mis son bras en pâture au premier interne venue, mais ça fait quand même bizarre, d'être en face d'une jeune femme qui a l'air toute sage qui parle de balle à fragmentation.

J'pense peut-être à un plomb.

Niska grimace et ferme les yeux une seconde alors qu'elle ressent une vive douleur en bougeant le bras.

Y'avais deux gars qui visaient vers moi. Un avec un 9 mm et un autre avec un fusil à pompe. Le fusil a tiré en dernier, je pensais qu'il m'avait loupé mais… un des plombs a dû se perdre en route. Et vu tout le sang que je mettais partout, l'autre débile n'a pas dû faire attention en opérant qu'il y avait deux impacts.

S'il y a vraiment un truc encore dans son épaule, l'autre a intérêt de bien se cacher car elle va garder ce qu'elle a  et elle va aller lui faire manger.
Niska arrête de respirer le temps de se concentrer pour enlever son débardeur en bougeant le moins possible son bras. Elle fait son possible pour ne pas montrer sa douleur, mais il y a toujours quelques petites grimaces qui lui échappent.

J'espère toujours que ce soit autre chose que les os.

Quand ils sont touchés, la convalescence est toujours un peu plus longue et vu qu'elle n'aime pas rester sur la touche, ça lui fait prendre des risques alors qu'elle n'est pas encore totalement rétablie.
Niska est quand même assez partagé entre gentillesse et agressivité. Un animal blessé est toujours sur ses gardes et prêt à mordre, mais elle est quand même conscience que cette femme peut l'aider. Elle n'est pas là de son plein gré alors rien ne lui empêche de prendre un scalpel et de menacer de lui trancher la gorge pour sortir d'ici plus vite. Bon en faisant ça, elle signerait son arrêt de mort, mais ça arrive à paniquer et de faire des choses stupides. Le petit animal agressif va essayer de se montrer le plus docile possible avec le médecin, mais rien n'est gagné.
En regardant cette femme dans les yeux, Niska ne sent pourtant pas vraiment de panique. Elle a l'air d'être professionnelle et sûre d'elle. Le fait de se faire kidnapper par un gang semble moins important que celui de soigner un patient. Elle en est persuadée, cette blonde ne fera rien de stupide.

/flashback/


Ashley avait su tenir sa langue pendant un mois, ça et ce premier soin. Elle a rapidement su prouver qu'elle était quelqu'un de confiance. Enfin en tout cas, Niska a voulu prendre le risque. Un risque qu'elle ne regrette absolument pas aujourd'hui.
La famille s'est parfois cassé les dents sur des alliés qui étaient censés être de confiance, ce qui leur a valu d'avoir pas mal de cadavres dans leurs placards. Mais c'est ça le quotidien d'un gang. Enfin c'était ça… Maintenant son gang c'est surtout Ashley. Même si Niska se montre protectrice et patiente avec la plupart des membres du groupe, elle ne le fait que pour le bien de sa belle.

_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Lun 6 Mar - 0:34


A whole story with you


Niska & Ashley

Rapidement, le rire d'Ashley répondit aux paroles de sa femme avant que la blonde ne se rallonge et profite des carresses de sa brune. Dans d'autres circonstances, elle aurait sans doute fermer les yeux pour se laisser bercer dans les gestes de Niska pour s'endormir. Mais là, elle avait envie de continuer d'évoquer leurs souvenirs, à sa belle métisse et elle, et de repenser à leur histoire, pas si banale que ça.  

Flashback :

Bien évidemment, Ashley avait l'habitude aux urgences de demander à ses patients de retirer certains vêtements par moment, quand ce n'était tout simplement pas les ambulanciers qui l'avaient déjà fait pendant le transport à l'hôpital. Et donc bien sûr, elle avait tout autant l'habitude des réflexions de certains à ce propos. Si bien que lorsque la jeune femme face à elle tenta de l'humour en disant qu'elle était du genre à attendre plusieurs rendez-vous avant ça, la seule réaction de la blonde fut un léger haussement du sourcil droit.

- Bonne idée.

Répliqua-t-elle simplement à la dernière partie de la phrase de la tueuse, quand elle évoqua le fait de faire une exception. En commençant à s'installer et à enfiler sa paire de gants, elle remarqua assez facilement la difficulté qu'avait la brune à retirer son débardeur ainsi que la légère grimace de douleur qu'elle afficha. Elle était à deux doigts de lui proposer son aide quand elle se rappela de la fierté que semblait dégager cette femme lors de leur première rencontre, un mois plus tôt. Et si elle avait appris un truc en tant que médecin aux urgences, c'était qu'il ne fallait surtout pas proposer son aide à ce genre de personne sous peine de les voir se braquer totalement.

Elle attendit donc patiemment de pouvoir commencer son examen avant de faire part de son premier diagnostic à la brune. Et visiblement, elle avait réussi à marquer des points auprès de la tueuse en parlant balistique. Assez en tout cas pour qu'elle se décide à coopérer en évoquant un plomb de fusil à pompe avant de raconter ce qu'il s'était passé.

- Possible oui.

Répondit de façon assez évasive Ashley en continuant d'examiner au mieux la plaie. Elle leva très rapidement le regard vers le visage de la brune quand elle la vit grimacer, du coup de l'œil, mais le reposa tout aussi vite sur l'infection.

- Essayons d'abord de voir si c'est un plomb qui est resté avant de s'inquiéter pour l'os, ok ?

Finit-elle par dire en posant de nouveau son regard dans celui de la brune et en lui souriant légèrement. Encore une déformation professionnelle sans doute, visant uniquement à la rassurer un minimum. Elle détourna pourtant rapidement le regard pour chercher de quoi faire une anesthésie à la jeune femme qui n'avait plus vraiment la prestance de la tueuse du mois dernier, il fallait l'avouer. Mais elle ne vit qu'une seule fiole d'anesthésiant, tout juste bon pour en faire une locale du coup. Sans la moindre hésitation, elle l'attrapa d'un geste assez vif avant de se tourner vers l'homme qui lui avait expliqué la situation quelques minutes auparavant en mettant la fiole bien en évidence.

- Vous en avez d'autres ou c'est vraiment la seule ?
- Tout ce qu'on a est là.


Le répliqua l'homme d'un ton qui semblait presque montrer son embarras alors que la blonde soupirait déjà légèrement. Et bien le reste risquait d'être mouvementé dans ce cas... Sans un mot, Ashley commença à préparer l'injection d'anesthésiant tout en en essayant de se préparer mentalement à la suite. Vu le caractère de la brune qu'elle pensait avoir deviné, il y avait fort à parier que les injures allaient voler dans tous les sens.

- Ok, on va devoir faire avec les moyens du bord. Je vais juste pouvoir vous faire une anesthésie locale. Donc normalement, vous ne devriez pas sentir la douleur, ou beaucoup moins, mais la sensation de gêne sera quand même là. Au moindre problème, prévenez-moi ok ?

Expliqua rapidement Ashley en posant de nouveau son regard dans celui de la jeune femme blessée. Etait-ce à cause de sa blessure que son regard semblait moins froid que la dernière fois ? Ou bien était-ce le fait que la blonde se sentait parfaitement à l'aise dans son rôle de médecin qui lui donnait cette impression ? Quoi qu'il en soit, elle dût presque se faire violence pour détourner son regard et reporter son attention sur la zone de la blessure pour trouver le meilleur endroit où faire l'injection.


- Prête ?

A vrai dire, elle avait plus posé la question de façon rhétorique que par réel besoin de la réponse. Les trois quart du temps, quand on posait cette question à un patient, il vous répondait non par peur de la suite alors qu'il s'agissait du seul moyen pour le soigner. Et alors qu'elle avait déjà planté l'aiguille dans le corps de la jeune femme, appuyant doucement sur le piston de la seringue, Ashley releva encore une fois le regard vers sa patiente involontaire, visiblement pour l'une comme pour l'autre.

- Au fait, vous connaissez mon prénom mais... Je ne connais toujours pas le vôtre.

Murmura presque Ashley à l'adresse de la jeune femme et d'une voix un peu plus chaleureuse qu'elle ne le voulait au départ. A quoi est-ce qu'elle était en train de jouer avec cette inconnue au juste ? Il fallait qu'elle se ressaisisse vite et se contente de suivre son plan de base au lieu de faire n'importe quoi comme là. Soigner cette femme, régler sa dette envers elle, repartir et oublier tout ça et ne plus jamais entendre parler de cette brune et de son gang, qui qu'ils soient.

L'injection terminée, elle retira rapidement la seringue, la posant sur un plateau jusqu'alors vide, et attrapa presque dans le même mouvement de quoi désinfecter la zone de la plaie. Une fois cela également fait, elle prit un des scalpels disponibles et le désinfecta lui aussi, tout comme la pince à côté, avant de se tourner de nouveau vers la brune.

- Le mieux serait que vous vous allongiez.

Reprit-elle en s'attendant déjà à une nouvelle réflexion de la part de la jeune femme mais en essayant de ne pas y faire attention. Elle était là pour soigner cette femme, pas pour flirter avec alors qu'elle n'avait jamais été attirée par la gente féminine ou pour répondre à ses insinuations.

- Rappelez-vous : au moindre problème, prévenez-moi. Et je m'excuse d'avance pour la gêne que vous allez ressentir.

Lança Ashley une fois la jeune femme allongée comme demander. Et après une dernière inspiration de sa part et quelques secondes à s'encourager mentalement, elle finit par poser le scalpel sur la plaie de l'inconnue. Il ne lui fallut quelques secondes pour rouvrir cette dernière, faisant en sorte de le faire exactement au même endroit que la précédente pour faciliter la cicatrisation une fois "l'opération" finie. Concentrée autant qu'elle le pouvait en ignorant les insultes en espagnol sans doute que lançait la jeune femme, s'en mordant même légèrement la lèvre inférieure, Ashley essaya d'être la plus rapide et efficace possible pour retrouver ce qui avait été oublié durant les premiers soins de la brune. Et assez rapidement, elle sentit la pince buter contre quelque chose qu'elle devina facilement métallique grâce à son expérience aux urgences.

- Ok Niska, on dirait que vous aviez raison concernant le plomb.

Lança-t-elle d'un ton qui se voulait un minimum encourageant en voyant l'état dans lequel se trouvait sa patiente du moment, l'anesthésie n'ayant marché qu'à moitié et seulement réduit la douleur sans la faire disparaître. Toujours en essayant de se faire le plus rapide et efficace possible, pour faire souffrir aussi peu que possible la brune, Ashley attrapa le plomb encore présent avec la pince et le retira aussi vite qu'elle le put pour ne pas faire encore plus de dégâts. Et dès que le plomb fut enfin déloger de la chair de Niska, la blonde balança presque ce dernier avec la pince sur le plateau où se trouvait déjà la seringue utilisée plus tôt. A peine cela fait et avec déjà de quoi s'occuper directement de l'infection en main, Ashley chercha quand même à accrocher le regard chocolat de la dénommée Niska.

- Il va encore falloir que je désinfecte avant de refermer. Ca risque de faire bien mal mais je vous assure que c'est vraiment nécessaire. Si je ne le fais pas, l'infection pourrait s'aggraver et vous pourriez en venir à perdre carrément l'usage de votre bras.

Autant être totalement honnête après tout, surtout envers une femme comme celle qu'elle avait face à elle. Les choses auraient été nettement plus faciles si l'anesthésie avait marché ou encore mieux, si elle avait put en faire une totale ! Mais non, il avait fallut qu'elle tombe sur une tueuse avec une résistance aux anesthésiants en guise de patiente surprise... Expirant une dernière fois, comme pour se donner à elle aussi du courage, Ashley finit par détourner enfin le regard de celui de Niska pour porter toute son attention à la plaie. Dès qu'elle entama la désinfection, elle entendit de nouveau la brune se mettre à jurer en espagnol ou exprimer sa douleur, la faisant transpirer plus qu'en temps normal et la rendant presque plus blême qu'elle ne l'était déjà.

- Je suis désolée.

Ne put s'empêcher de lui murmurer une nouvelle fois la blonde quand elle la sentit à deux doigts de l'évanouissement, luttant visiblement autant qu'elle le pouvait pour rester consciente. Et tout en continuant à désinfecter autant qu'elle le pouvait la plaie de la jeune femme, Ashley continua de l'encourager à voix basse pour n'être entendue que de la brune. Et dès qu'elle eut finit, tout ce qu'elle avait en mains finit par dessus la seringue, le scalpel, la pince et le plomb.

- C'est bien Niska, vous vous en sortez comme une chef. C'est presque fini ok ? Je n'ai plus qu'à refermer et c'est bon. Encore juste un effort, c'est bientôt fini.

La rassura une dernière fois Ashley, accrochant rapidement le regard de la brune avant de le détourner pour préparer l'aiguille et le fil pour recoudre la plaie. Heureusement qu'elle avait fait s'allonger la jeune femme avait de commencer sinon, elle aurait sans doute dû la soutenir à moitié tout en faisant les points de sutures vu l'état de cette dernière. Cette partie fut peut être la plus rapide de l'opération mais sembla sans doute durer une éternité pour Niska, toujours aussi blême et affaiblie sur la table. Mais Ashley finit par reposer à son tour l'aiguille pour attraper une gaze et du sparadrap et recouvrir rapidement les points tout juste fait.

- Voilà, c'est fini, rassura-t-elle une dernière fois Niska, laissant sa main un peu plus longtemps que nécessaire près de la blessure de la jeune femme. Elle avait d'ailleurs toujours la main au même endroit quand elle se tourna de nouveau vers l'homme présent dans la pièce. Il faut faire en sorte qu'elle garde un maximum sa blessure au sec. Et il faudra aussi que vous changiez le bandage toutes les 24 heures. Si ca recommence à s'infecter ou que ça se met à saigner, elle sait où j'habite. Littéralement.

Sur ces derniers mots, elle rompit enfin le contact entre Niska et elle et se releva tout en se débarrassant enfin de ses gants. Sa dette était maintenant remboursée auprès de cette tueuse du nom de Niska. Du moins, c'est ce qu'elle espérait pensa rapidement la blonde en rassemblant le peu d'affaires qu'elle avait en arrivant.

- L'idéal serait que je puisse voir où en est sa cicatrisation d'ici 3 jours. Mais je serais de garde et je suppose que vous n'avez pas la moindre envie de me l'amener à l'hôpital, pas vrai ? Reprit-elle à l'adresse du jeune homme dont le regard répondait pour lui. Dans ce cas, attendez-moi chez moi à la fin de ma garde, donc vers 21 ou 22h. J'ai tout ce qu'il faut là-bas... Et un dernier conseil : trouvez vous un autre médecin que celui qui s'est occupé d'elle avant moi. Le plomb était largement repérable.

Acheva la blonde avant de tourner une dernière fois le regard vers Niska, comme pour s'assurer qu'elle allait bien, avant de se diriger vers la sortie pour retrouver l'homme qui l'avait amené ici, qu'il puisse la raccompagner jusqu'à chez elle maintenant que sa mission était finie. Oui, sa dette était payée. Alors pourquoi est-ce qu'elle avait proposé de revoir la brune trois jours plus tard alors que n'importe quel autre médecin aurait pu s'occuper de ça ?  

Fin du flashback


En repensant à cette première opération qu'elle avait fait pour le gang, et sur Niska, Ashley ne put s'empêcher de soupirer. Encore aujourd'hui, elle ne savait pas vraiment ce qui l'avait poussé ce jour-là à se proposer pour le suivi de la blessure de sa brune. Mais une fois était sûre, les choses auraient sans aucun doute été totalement différentes si elle ne l'avait pas fait. Même s'il était clair qu'elle ne savait pas dans quoi elle s'engageait à ce moment-là.

- Qu'est-ce que tu aurais fait si j'avais refusé de te soigner ce jour-là ? Ou si je ne m'étais pas proposé pour surveiller ta blessure après ça ?

Demanda-t-elle dans un souffle sans vraiment être certaine de vouloir connaître la réponse.

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Lun 6 Mar - 17:56




/Flashback/

Niska prend une grande inspiration alors qu'Ashley enfile ses gants pour commencer à examiner la plaie et elle se répète sans cesse dans la tête qu'elle n'est pas une chochotte pour essayer de contrôler la douleur. Elle n'a qu'une envie pourtant, partir en courant et aller se réfugier dans les bras de sa mere pour chialer comme un petit garçon à qui on aurait volé ses bonbons.
Le charcutage va se faire juste avec une anesthésie locale en plus… Ça l'arrange pas, elle ne peut pas lui mettre un grand coup dans la tête pour l'assommer plutôt.
Niska fait un léger oui de la tête, mais elle ne préviendra pas au moindre problème. Ce n'est pas une chochotte, tout va bien se passer. Elle fixe les yeux bleus du médecin pour se rattacher à quelque chose et s'aider à se concentrer. Elle ne répond même pas à la question de savoir si elle est prête ou non, il y a juste sa respiration qui devient plus courte.
En temps normal les aiguilles ne lui font pas peur ni mal, mais là son bras est tellement endolori qu'elle la sent comme si c'était une épée qu'on lui plante dans l'épaule. Elle connaît pas son prénom et alors? On s'en fout de savoir comment elle s'appelle là non? Niska s'en fout de son prénom pour le moment en tout cas. Ashley soutient cependant son regard, la mâchoire crispé, Niska laisse échapper quelques sons entre ses dents.

Niska…

Ça va que son prénom est court.
S'allonger? Avec plaisir! Un peu plus et elle l'aurait proposé elle-même. Elle le fait donc sans opposer aucune résistance.

J'attendais que ça. Lâche-t-elle comme un soulagement.
Quelques secondes plus tard, le premier coup de scalpel est donné. C'est horrible! Ça fait mal. Sentir sa chair se découper si facilement, c'est une sensation horrible, vraiment.
Une dizaine d'insultes lui viennent à l'esprit pour extérioriser sa douleur…

Ho… P… Chingada…

Sa mâchoire est tellement crispée et elle essaie de se retenir alors les mots ne sortent pas tous, mais le coeur y est. Niska commence à avoir des sueurs froides et sa vision se trouble de temps en temps.
Quand le plomb est enfin extrait, en plus de la douleur Niska récent une sorte de soulagement. Ça fait partie des douleurs qu'elle juge de presque agréable. La jeune femme reste tout de même silencieuse et concentrée.
La fin est proche, désinfection, on referme et c'est terminé. Courage! Hooo le désinfectant lui brule le bras, elle ressent une douleur jusque dans le bout des doigts. Sa vision se trouble totalement et elle a l'impression que son cerveau fait des loopings.

Comme mierda. dit-elle quand elle sent qu'elle va tourner de l'oeil. Elle lutte, mais elle en est sur, elle a dû sombrer une seconde ou deux avants de revenir.
Après l'étape de la désinfection, son bras est tellement engourdi qu'elle ne sent presque pas Ashley refermer la plaie. Il faut dire aussi qu'elle est un peu à l'ouest la miss.
Quand elle entend que c'est fini, elle aurait presque envie de crier "hallelujah" mais l'énergie n'y est pas. Elle ferme juste les yeux quelques instants pour se recentrer et peut-être pour éviter de pleurer. Elle veut rentrer chez elle et se reposer là, c'est tout.

On verra.

Une simple réponse de la part de Malcolm avant qu'il ne demande à l'autre homme de ramener la blonde chez elle. Même cinéma que l'aller. Ashley est mise à l'arrière de la camionnette.
Pendant ce temps Malcolm va chercher sa soeur sur la table d'opération. Il la prend dans ses bras en faisant attention à son épaule et il va la mettre dans une voiture pour la ramener à la maison.

/flashback/



Je crois que, tu n'aurais pas pu refuser bien longtemps de me soigner. Même si tu avais réussi à avoir la volonté de dire non, ton instinct de survie t'aurait fait changer d'avis rapidement.

À moins d'être vraiment préparé et habituer au milieu de la rue, les gens normaux ne résistent jamais bien longtemps quand on leur demande un truc avec un flingue braqué sur la tête.

Le fait que tu ait proposé de surveiller ma blessure m'a aidé à revenir te voir. Mais même sans ça, je l'aurais fait.
À cette époque-là, j'étais encore un peu perturbé par la perte de mon père et même si j'avais l'air sûr de moi, risquer ma vie pour le gang me faisait grave flipper. J'avais besoin de quelqu'un extérieur à tout ça mais qui pouvait comprendre. J'avais besoin d'une amie et quand je t'ai vu soutenir mon regard et presque t'inquiéter pour ma guérison, ça m'a donné envie d'essayer.


Ashley est rapidement devenue plus qu'une personne avec une dette. Mais au départ elle était destinée à juste devenir une amie pour Niska. Juste une pote un peu différente des autres.

/Flashback/

Tu vas vraiment aller la revoir alors? Pablo s'occupe bien ton épaule non?

C'est pas vraiment pour mon épaule que je veux la revoir.

Encore cette histoire? Et tu fais quoi de Jenny et toute la bande hein?

Jenny et les autres ne savent pas pour nous. Et combien de temps Ty' va rester avec hein?
J'crois que j'ai envie d'avoir une amie qui sait. Les sports de combat ça couvre certaines choses, mais un trou dans l'épaule, c'est un autre niveau.


Ouai, elle sait et si tu deviens sympa avec elle. Qui te dit qu'elle ne va pas en profiter pour te faire chanter d'une façon ou d'une autre?

Je suis sur qu'elle est assez intelligente pour savoir qu'on ne fait pas chanter un membre de gang. Et puis… justement elle sait, ça me fera garder un œil sur elle plus facilement pour être sûr qu'elle ne dévoile rien.
Et puis… j'ai pas besoin de me justifier Malcolm! J'ai tout laissé tomber à la mort de papa pour m'occuper de vous. Je n'étais pas prête à vivre ça aussi jeune, mais je l'ai fait et j'en suis fière de t'aider à porter le gang. Mais j'ai besoin de temps en temps d'être une gamine et d'avoir des copines pour faire des trucs de filles comme n'importe qu'elle jeune de mon âge.
Cette fille c'est l'occasion en or d'avoir une pote à qui je ne serais pas obligé de mentir. Quelqu'un qui sait mais qui est extérieur à tout ça. Je ne lui dirais rien de ce qui ce passe, mais le jour où elle me voit avec le bras en écharpe elle me posera pas des tas de questions auxquelles je ne pourrais pas répondre.


Et tu t'es pas dit que le fait de savoir justement va faire qu'elle ne va pas vouloir être ton amie? Ou se forcer à l'être pour pas se prendre une balle entre les deux yeux.

Cette fille ose me regarder dans les yeux, moi je dis. C'est un signe! Et… je suis une fille vraiment cool, c'est pas possible de refuser d'être mon amie.

Toi alors... Aller, file gamine!

C'est avec un grand sourire que Niska fait un câlin à son frère avant de se mettre en route vers l'hôpital.
Il est à peu près 9h30 quand elle arrive devant le lieu de travail d'Ashley. Elle s'est renseigné, la blonde travaille aujourd'hui et elle a une pause-déjeuner d'un peu plus d'une heure à midi. Première étape, lui demander si elle mange avec quelqu'un à midi et sinon faire une autre proposition pour le soir ou le lendemain…

La brune se dirige vers l'accueil des urgences, elle attend quelques minutes derrière une mere qui pense que son fils va mourir d'une fracture à la jambe. Elle pensait attendre plus longtemps, mais un infirmier s'approche d'elle.

Bonjour mademoiselle. Vous avez besoin de quelque chose?

Oui, je cherche Ashley en fait. Si elle est occupée je pourrais repasser plus tard, mais c'est juste pour lui demander un truc, ça ne sera pas bien long.

Je vais voir si elle a deux minutes. Je vous l'envoie si c'est possible, sinon je reviens pour vous dire quand ça le sera.

Merci beaucoup.

L'homme s'en va aussitôt à la recherche de la blonde et il la trouve.

Ashley, y'a fille qui veut te voir. J'ai oublié de lui demander son nom, mais… c'est… un genre d'Alicia Keys. Ça te dit quelque chose? Apparemment elle a un truc à te demander.

La Niska qui attend Ashley à l'accueil est loin d'être celle qu'elle a vue un mois ou même une semaine plus tôt. Là, c'est vraiment une jeune femme comme les autres. Pas de tenue noire de super vilains de comics, mais un jean et un t-shirt rouge. Ses cheveux ondulés lui tombent sur les épaules et elle a presque l'air gentille.
Quand elle arrive Ashley à même le droit à un sourire.

Salut. Je sais que j'aurais dû venir 3 jours après pour mes blessures. Mais les rendez-vous médicaux, j'ai toujours du mal.
Je suis là surtout pour te proposer que... je t'invite à manger quelque part un midi ou un soir ou boire un verre. Pour te remercier d'avoir peut-être sauvé mon bras et m'excuser pour les insultes que j'ai pu dire l'autre jour.
T'es obligé de rien, je te propose ça juste pour te remercier, mais tes en droit de ne plus vouloir entendre parler de moi et de toute cette histoire.
Si tu peux à midi, j'te propose même la cafet' de l'hôpital pour que tu sois en terrain connu, si ça peut te rassurer.


Oui, non, plus tard pour avoir le temps de réfléchir. Niska attend juste une petite réponse et elle n'embêtera pas Ashley plus longtemps…

/flashback/



_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."


Dernière édition par Niska E. Hidalgo le Jeu 9 Mar - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Mar 7 Mar - 19:21


A whole story with you


Niska & Ashley

La réponse de Niska à propos de ce qu'il se serait passer si Ashley avait refusé de la soigner ne surpris pas vraiment la blonde. Après tout, avec le temps, elle avait appris à connaître les Hidalgo et même si elle s'était parfaitement bien entendue avec eux et qu'elle avait même de très bons souvenirs avec la famille de sa brune, elle savait parfaitement qu'ils n'étaient pas des enfants de cœur quand ça concernait le gang. Ni même la sécurité ou la santé de l'un d'entre eux.

- Et même sans parler de mon instant de survie, tu crois vraiment que j'aurais réussi à faire taire celui de médecin ?

Préféra continuer de plaisanter Ashley. C'est vrai qu'aujourd'hui encore, même au beau milieu d'une apocalypse, son instinct de médecin la poussant à essayer de soigner toutes les personnes blessées ou malades qu'elle croisait était toujours bien présent en elle. Au point parfois qu'elle soupçonnait Niska de désespérer à cause de ça.

Sa brune se mit rapidement à se confier sur les raisons qui l'avait poussé à revenir la voir à cette époque. C'est seulement à ce moment qu'Ashley réalisa que malgré ces dernières années ensemble, malgré l'évolution de leur relation, elle n'avait jamais vraiment su pourquoi Niska était revenue vers elle après sa blessure à l'épaule, alors qu'elle n'avait plus besoin d'elle. Flattée de cet aveu de la part de sa brune, la jeune médecin se mit alors à sourire, de pur bonheur, tout en restant contre sa femme en repensant à cette fameuse fois où Niska était revenue vers elle.
 

Flashback :

- Explique moi concrètement comment quelqu'un de normalement constitué peut avoir l'idée de se foutre un clou au pistolet dans le bras "juste pour voir ce que ça fait" ?

Râla Ashley d'un ton résignée en rejoignant une de ses collègues vers le comptoir des infirmières, un peu plus loin des urgences. Sans la moindre surprise, sa collègue, avec qui elle s'entendait très bien d'ailleurs, se mit à rire avant de lui raconter une de ses anecdotes de la matinée. Il n'était peut-être que 9h30 mais elles étaient de garde depuis déjà 3h30 et avaient eu le temps de voir tout et n'importe quoi se présenter ici. Les aléas du métier après tout.

La blonde était sur le point de récupérer le dossier d'un nouveau patient quand un infirmier arriva en l'informant qu'une fille voulait la voir. Elle haussa légèrement les sourcils quand il parla d'Alicia Keys avant de faire le lien en quelques secondes avec Niska, lui arrachant un léger sourire amusé. A vrai dire, ce n'était pas vraiment la première personne qui serait venu à l'esprit de la blonde pour décrire la brune pour le coup. Gardant son sourire pour ne pas paraître suspecte, elle tendit cependant le dossier à sa collègue, lui laissant son patient, avant de se diriger vers l'endroit que lui avait indiqué l'infirmier. A vrai dire, elle était légèrement anxieuse concernant cette nouvelle rencontre avec la brune, ne sachant pas trop ce qu'elle attendait d'elle. Après tout, cela faisait une semaine qu'elle avait soigné sa blessure à l'épaule et Niska n'était pas venue la voir pour le suivi des soins. La blonde avait alors pensé que sa bande et elle avait trouvé un autre médecin pour ça et qu'elle était donc tranquille maintenant. Mais visiblement, elle avait tout faux vu que la tueuse l'attendait, à son travail qui plus est !

Pourtant, en arrivant en vue de la jeune femme, elle marqua un léger temps d'arrêt, comme pour s'accorder le temps d'encaisser le changement radical chez la brune. Elle avait tout d'une jeune femme parfaitement normale de leur âge aujourd'hui et lui souriait même. La surprise passée, la blonde décida de lui répondre avec un petit sourire elle aussi mais plus timide avant de reprendre sa route pour s'approcher d'elle.

- J'espère que je ne vais pas encore devoir vous recoudre avec juste une fiole d'anesthésiants.

Plaisanta légèrement Ashley en guise de salutations et en faisant attention de le dire à voix suffisamment basse pour n'être entendue que de Niska. Et en guise de réponse, la brune se lança dans un véritable monologue, prononcé presque à toute vitesse. A moins que ce ne soit la jeune médecin qui n'avait pas le temps d'assimiler toutes les informations que venaient de donner la brune. Son sourire s'agrandit même au fil des paroles de Niska pour passer de timide à amusé sans qu'elle ne puisse vraiment le cacher. Comme si elle avait envie de le cacher en même temps !

- Ok, alors pour commencer, reprit enfin la blonde une fois la tirade de la brune terminée et avec un tout légèrement amusé, à l'image de son sourire, j'ai bien cru comprendre pour les rendez-vous médicaux. Mais bon, tant que votre blessure va bien, c'est le principal. Concernant le déjeuner, dîne ou verre... Je dois considérer ça comme votre demande de premier rendez-vous par rapport à cette histoire de débardeur en moins de la dernière fois ? Continua de plaisanter Ashley en se rappelant très bien la réflexion de Niska quand elle lui avait demandé de retirer son haut une semaine plus tôt. Parce que si c'est le cas, je vous arrête tout de suite : inviter quelqu'un à la cafét' de l'hôpital est tout sauf une bonne idée. Le seul avantage qu'elle a, c'est qu'il y a déjà plein de médecins sur place pour intervenir en cas d'empoisonnement. Se mit même à rire Ashley, se sentant étrangement détendue cette fois-ci en présence de la brune. Plus sérieusement... Vous, enfin tu n'es pas obligée de me remercier de quoi que ce soit, vraiment. C'est mon métier après tout de soigner les gens. Même si c'est vrai que je préfère le faire ici et avec tout le matos nécessaire sous la main que dans des planques avec les moyens du bord mais bon. Et même, de toute façon...

La brune s'interrompit quelques secondes, le temps d'attraper le bipper qu'elle avait accroché à sa ceinture pour le mettre bien en évidence entre Niska et elle.

- Tu vois ce petit boitier noir totalement infernal ? Bah estime que c'est un peu comme mon dieu pendant tout le temps de ma garde. Dès qu'il me sonne, j'dois tout lâcher pour accourir donc même si on nous laisse du temps pour manger, bah c'est pas rare que ce salopiot se mette à sonner une fois notre plateau posé sur une table. Bref, autant te dire que c'est pas forcément le compagnon le plus sympa pour un déjeuner, dîner ou juste un verre.

Plaisanta encore une fois la blonde en remettant déjà l'appareil à sa place.

- Je finis à 20h aujourd'hui. Petite garde pour une fois. Donc si ça te va d'attendre ce soir, pourquoi pas aller prendre un verre ?

Finit-elle par accepter sans vraiment savoir dans quoi elle s'engageait. Mais après tout, la Niska devant elle ce jour-là était bien plus avenante et sympathique que celle qu'elle avait rencontré un mois plus tôt, chez elle, ou même que celle blessée la semaine auparavant. Peut-être que la brune avait  fini par s'adoucir la concernant depuis qu'Ashley l'avait soigné. Qui sait ?

Fin du flashback

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Jeu 9 Mar - 16:09


Niska ne réfléchit pas bien longtemps à la question d'Ashley. Elle fait semblant d'hésiter pour la réponse avant de se lancer.

Je crois que ton instinct de médecin surpasse largement celui de la survie. Même moi je peux presque rien contre lui.

Quand on veut sauver tout le monde, on prend parfois des risques plus ou moins utile. Tant qu'elle est là pour la protéger, ça ne la gêne qu'à moitié que sa femme prenne des risques pour faire son métier. Mais ça pourra toujours entrainer des situations délicates. C'est déjà arrivé à Niska de laisser des gens derrière. Quand le risque de sauver quelqu'un est trop grand, elle laisse tomber. Elle n'aime pas le faire, mais elle préfère ça que de mourir et laisser Ashley seule ou alors si c'est Ashley qui veut essayer de sauver quelqu'un qui est condamné, elle préfère la mettre en lieu sûr au lieu de la laisser mener un combat qu'elle perdra surement.

/Flashback/

Devoir la recoudre… Niska lui fait rapidement un signe négatif de la tête. Pas de soins aujourd'hui, enfin ce n'est pas prévu.
Une histoire de débardeur… Niska réfléchit quelques secondes pour se rappeler de ce qu'elle a pu dire. Ha oui! Le fait qu'elle préfère attendre quelques rendez-vous avant d'enlever le haut. Niska ne peut pas s'empêcher de lâcher un petit rire.

Nan, t'en fait pas pour le coup du débardeur. À force de trainer avec des gars, mon humour en a pris un coup.

Son but pour le moment n'est pas de lui faire peur en lui faisant penser qu'elle veut la draguer ou la mettre dans son lit. C'est rarement son but dans la vie d'ailleurs. Mais c'est intéressant de savoir que la blonde retient ce genre de chose. Pas pour l'instant, mais elle sera s'en rappeler au bon moment, même si elle n'est pas encore au courant de ce fameux bon moment.
Niska semble comprendre ce qui est gênant avec ce petit boitié. Même si elle n'espère pas rester des heures à discuter avec Ashley, plus de quelques minutes seraient quand même appréciables. Enfin si elles s'entendent vraiment bien, discuter des heures avec elle ne la gênera pas.
C'est bien, elle finit à 20 h, pas trop tard. Même si on rajoute le temps pour elle de se changer et tout le reste, c'est raisonnable.

20h? Cool! Tu veux que… j'passe te chercher? Ici ou chez toi, où et quand tu veux. Tu choisiras l'endroit. Et… cette fois tu pourras t'assoir à l'avant.

Un petit clin d'oeil pour accompagner son sourire. Elle ne va pas faire voyager la blonde à l'arrière d'un van à chaque fois.
Une fois qu'elle à l'heure et l'endroit ou passer prendre Ashley. Niska la laisse tranquille et elle rentre chez elle pour attendre que le reste de la journée passe.
C'est avec son petit frère qu'elle s'occupe une bonne partie de l'après-midi. Monsieur est une petite star du rap dans le quartier et il travaille ses textes et la musique avec elle des fois. Vu qu'elle sait jouer du piano, il lui demande de jouer avec les sons modifiés d'un synthé et il rap dessus. Et entre deux morceaux ils discutent.
Malcolm à 8 ans de plus que Niska, alors que ces deux-là ont à peine 2 ans de différence. En plus d'être frère et soeur ils sont meilleurs amis, confident et tout ce que vous voulez.
Ça ne le gêne pas que ça soeur soit une fille sage en ce qui concerne ce qui ce passe sous la ceinture, mais des fois il s'inquiète presque de voir qu'elle a du mal à trouver chaussure à son pied. A chaque fois qu'elle lui dit qu'elle sort, il espère qu'il se passe un truc bien. Quoi cette fille est hétéro? avec les canons qu'ils sont dans la famille ils pourraient faire virer de bord les plus homophobes de la planète. Mais ça ne sera pas pour aujourd'hui.

Le soir, Niska arrive avec quelques petites minutes de retard. Sa voiture, c'est une Ford Mustang de 67 entièrement blanche. Avec des sièges en cuir rouge et le levier de vitesses est une tête de cobra royal en argent avec les yeux rouges. Oui, on sent que faire partie d'un gang ça rapporte plutôt pas mal, surtout quand c'est sa famille qui le gère. Et lors des soirées mondaines, être propriétaire d'une entreprise qui fait du transport de marchandises de luxe, c'est ça qui rapporte bien.
Sa tenue ne diffère pas beaucoup de celle qu'elle avait en voyant Ashley ce matin. Féminine et simple, de toute façon, elle n'a pas besoin d'artifices pour se mettre en valeur. Elle n'a même pas pris la peine de mettre un décolleté, c'est dire. Faut dire aussi que ce soir elle a juste envie d'être tranquille pour faire connaissance avec peut-être une future amie. Alors avec le décolleté en moins, elle arrivera peut-être à échapper à quelques dragueurs.

/flashback/



_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Mer 22 Mar - 23:22


A whole story with you


Niska & Ashley

Ashley laissa échapper un rire en entendant la réponse de Niska concernant son instinct de médecin. C'est vrai que même si la belle brune avait eu pas mal d'influence sur la blonde depuis qu'elles se connaissaient, au final, elle n'avait jamais rien pu faire contre ça.

- Avoue, c'est aussi un peu ce qui t'as séduit chez moi.

Plaisanta sans le moindre complexe la blonde. A vrai dire, elle s'était plus souvent demandé ce que pouvait bien lui trouver Niska pour être avec elle, alors qu'elle se sentait complètement banale et sans intérêt à côté de la brune, pour réellement penser ce genre de chose. Et ça, sa brune le savait parfaitement, à n'en pas douter.


Flashback :

Le sourire d'Ashley s'étira légèrement et elle lâcha même un petit rire quand Niska justifia ses paroles à propos du fameux débardeur par le fait qu'elle traînait souvent avec des gars et que son humour s'en trouvait affecter.

- Je me doute bien que ton milieu n'est pas le plus féminin de tous, oui.

Dans d'autres circonstances, la blonde n'aurait sans doute jamais osé faire un trait d'humour pareil avec la brune face à elle. Mais avec sa tenue de médecin sur le dos, elle avait toujours été plus sûre d'elle que dans la vie de tous les jours. Et il fallait avouer aussi qu'elle se sentait plus confiante aussi face à la jeune femme. Du moins, quand Niska était comme ça et pas en mode "tueuse à gage au sang glacial". C'était presque comme s'il était plus facile de parler avec elle quand elle était comme ça. Du moins, c'était l'impression d'Ashley à ce moment-là.

Après avoir rapidement expliqué pourquoi le bipper d'un médecin était le pire ennemi de sa vie sociale, la blonde indiqua rapidement qu'elle finissait à 20h. Et c'est toujours avec le sourire qu'elle entendit Niska lui proposer de venir la chercher où et quand elle voulait. Elle laissa même un très léger rire nerveux lui échapper quand elle se rendit compte qu'elle était sur le point d'accepter d'aller prendre un verre avec une femme qui l'avait menacé environ un mois plus tôt. A croire qu'un truc ne tournait vraiment pas rond chez elle.

- 20h devant l'entrée, ce sera parfait, commença-t-elle à répondre d'un ton parfaitement calme et en souriant une nouvelle fois à Niska quand il fut question d'être à l'avant cette fois. Enfin, compte quand même plutôt 20h10, le temps que je puisse me changer. Je doute que tu aies envie d'aller dans un bar accompagnée d'une nana habillée comme ça, plaisanta une dernière fois Ashley en désignant sa tenue.

C'est vrai qu'avec sa tenue bleue de résidente, ressemblant plus à un pyjama qu'autre chose, juste en dessous de sa blouse, elle n'était pas la plus discrète au milieu d'une foule de "civils". Quoi qu'il en soit, une fois le rendez-vous enfin fixé entre elles pour ce fameux verre, la jeune médecin dut retourner au travail et abandonner Niska. Pour le moment en tout cas.

Le reste de sa garde passa assez vite, sans doute à cause des quelques cas ahurissants qu'elle vit arriver aux urgences. Mais après tout, comme disant souvent le titulaire avec qui elle bossait presque tout le temps, c'était le propre des urgences d'en voir de toutes les couleurs. L'heure de la fin de sa garde finit pourtant par arriver à sa plus grande joie. Et après quelques minutes supplémentaires pour finir de s'occuper de son dernier patient, Ashley put enfin se diriger vers les vestiaires pour se changer, croisant d'autres résidents qui venaient de terminer aussi.

- Hey Ashley, vu que t'as fini toi aussi, ça te dit de venir prendre un verre avec nous ? Lui proposa un de ses collègues avec un grand sourire alors que la blonde ouvrait tout juste son cassier.
- Désolée les gars, ça va pas être possible ce soir. J'ai déjà quelque chose de prévu.

Et bien sûr, il n'en fallut pas plus pour que presque tous les autres résidents présents se mettent à la harceler pour savoir avec qui elle sortait. A croire que tout le monde savait qu'elle était de nouveau célibataire et qu'ils étaient soudainement intéressés par sa vie sentimentale. Qu'est-ce que ça pouvait pas leur faire après tout avec qui elle allait prendre un verre ? Et même si elle leur disait la vérité, à savoir avec une femme qui était sans doute une tueuse pour un gang, pas sûr qu'un seul d'entre eux la croit. Une fois prête, elle attendit pourtant encore quelques secondes dans les vestiaires, le temps qu'une autre résidente de la bande finisse de se changer, et ils sortirent tous en même temps pour se diriger vers la sortie.

Quand ils arrivèrent devant l'entrée, ils repérèrent sans mal une Ford Mustang de 1967 blanche qui semblait attendre quelqu'un. Et sans même qu'elle n'ait besoin de regarder à l'intérieur du véhicule, Ashley sut presque de suite que c'était Niska, qu'elle avait fait patienter plus que les 10 minutes annoncées se rendit-elle compte à ce moment-là. Mais malgré la petite pointe de culpabilité, la blonde ne put s'empêcher de sourire en voyant la voiture, juste avant d'être tirée de ses pensées par le sifflement d'un de ses collègues.

- En tout cas, on peut dire que ton rendez-vous a bon gout en matière de bagnole Ashley.

Le commentaire de son collègue fit rapidement rouler des yeux la blonde, qui retrouva pourtant son sourire avant de saluer le petit groupe et de se diriger vers la voiture en question. Intérieurement, et sans vraiment savoir pourquoi, elle se dit qu'elle aurait donné cher pour voir la tête de ses amies du boulot si Niska venait à sortir de la voiture et qu'ils se rendaient donc compte que son "mystérieux rendez-vous" était en fait une femme. Mais avant même que la brune ne se montre, Ashley arriva au niveau de la portière passager et toqua légèrement à la fenêtre pour attirer l'attention de la métisse sur elle. De nouveau avec un sourire en voyant qu'elle ne s'était pas trompée concernant la propriétaire de la voiture, Ashley ouvrit sans la moindre hésitation la portière avant de s'installer dans le véhicule.

- Désolée pour l'attente. Un patient de dernière minute... J'espère que le changement est pas trop brutal pour toi, plaisanta-t-elle en faisant référence à la tenue qu'elle avait maintenant qu'elle n'était plus de garde.

Exit le pyjama bleu, la blouse blanche et les cheveux attachés et bonjour le jeans noir, tout comme son haut, la veste en cuir noire elle aussi, les chaussures à talons et les cheveux légèrement ondulés lâchés. Autant dire que oui, Ashley se sentait nettement plus féminine quand elle n'était pas de garde avec la tenue que cela imposait. D'ailleurs, elle en avait profiter également pour remettre ses bracelets, boucles d'oreille, ses deux bagues et son collier. Bref, autant dire que pour quelqu'un qui avait l'habitude de la voir uniquement à l'hôpital ou quand elle sortait d'une longue garde épuisante, le choc pouvait être violent.

- Bon alors, où est-ce que tu m'amènes ?

Finit par demander la blonde à Niska et en se retenant à grande peine aussi de lui demander de quoi elle voulait parler. Parce qu'il fallait bien avouer que depuis que la brune était venue la voir à l'hôpital ce midi, une part de la blonde n'arrêtait pas de se demander ce qu'une femme comme Niska pouvait bien vouloir à une autre comme Ashley.

Fin du flashback

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Lun 3 Avr - 12:38


J'me demande toujours ques-ce qui ne m'a pas séduit chez toi plutôt.

Niska dit ça pour continuer sur le ton de la plaisanterie, même si au fond ce n'en est absolument pas une. C'est vrai, elle aime tout chez Ashley. Même ce que d'autres pourraient voir comme des petits défauts, Niska a appris à les apprécier sincèrement. Après tout, la brune part du principe que si on ne veut pas des mauvais côter d'une personne, c'est qu'on ne mérite pas vraiment ce qu'elle a de meilleur. L'un ou l'autre, Niska aime tout chez sa jolie blonde.

/Flashback/

L'heure et le lieu du rendez-vous, tout est fait.
Le soir, malgré quelques minutes de retard, elle attend un peu avant de voir arriver Ashley. Le temps d'échanger quelques messages avec son harceleur de petit frère qui voudrait qu'elle lui raconte sa soirée en direct. Elle ne lui a pas tout dit en plus sur la raison de cette sortie alors le gamin ne supporte pas d'être dans l'attente comme ça. Insupportable ce petit, même si elle aime bien sentir que son frérot n'est pas loin par la pensée.

Tant fait pas pour l'attente, au moins tu n'as pas vu que j'étais en retard aussi.

Quand Ashley parle de son changement de look, Niska ne peut pas s'empêcher de regarder la blonde de haut en bas avec un léger sourire.

J'aime bien ta veste.

Comme tout ce qui est est en cuire noir généralement… Ça fait un peu, ce que vous voulez, mais elle l'assume parfaitement.
Sur ce, Niska fait ronronner le V8 qui se cache sous le capot pour prendre la route. Malgré les chevaux de la voiture, Niska a une conduite plutôt cool. Elle a passé l'âge de vouloir faire la maligne en conduisant vite et souvent mal comme les petits cons qui veulent impressionner les copains. Elle n'a jamais vraiment eu cet âge il faut dire. Pourtant ça lui est déjà arrivé de devoir pousser des voitures plus puissante que celle-là et niveau pilotage elle s'en sort vraiment bien. Mais bon, elle n'a rien à prouver alors restons tranquille et courtois sur la route.

Un petit bar au bord de l'eau. Je sais pas si t'es du genre à aimer faire la fête ou pas, mais personnellement je préfère les petits trucs calmes. Surtout quand c'est pour inviter quelqu'un pour un verre de remerciement. Enfin, c'est la première fois que je fais ça alors c'est pas dit que je m'y prenne très bien.

La musique électro à fond et les gens défoncés qui se tortillent, très peu pour elle. Niska préfère se poser avec une petite musique d'ambiance et des bagarres de bar viril plutôt qu'avec des gamins qui se tirent les cheveux pour une meuf qui est déjà dans les toilettes avec un troisième gars.
En y repensant, c'est vrai qu'elle invite rarement des gens à boire un verre. Une fois ou deux la copine de son petit frère et puis… c'est tout. Ses exs payaient pour elle à chaque fois ou chacun réglait sa part. Et bien, elle en a de la chance cette petite blonde.

Les deux femmes ont le temps de discuter un peu sur la route avant d'arriver. À première vue, c'est le genre de petit bar qui fait presque repère de gang plus qu'autre chose. Il se peut en effet que le patron de cet endroit travaille pour le gang, mais il le sait, quand Niska vient ce n'est pas pour le boulot.
L'endroit est quand même charmant si on peut dire. Un bar bien entretenu, du vieux rock en fond sonore et des gens un peu partout, assis à des tables ou debout prés du comptoir.

À peine entrées, un afro d'une soixantaine d'années viens à leur rencontre, tout content.

Niska! Content de te revoir ici. T'as l'air en forme. Qu'est-ce qui t'amène?

Ouai, ça faisait un moment. Je, enfin on, vient juste boire un verre.

Ho… L'homme regarde Ashley avec un petit sourire. Enchanté charmante demoiselle.

Après ça, l'homme s'éclipse pour laisser les deux femmes s'installer, commander ce qu'elles veulent et blablater tranquillement.

/flashback/


_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Lun 1 Mai - 11:00


A whole story with you


Niska & Ashley

Même s'il était dit sur le ton de la plaisanterie, le nouvel aveu de Niska tira un nième sourire à Ashley. Et sans avoir à réfléchir ne serait qu'un dixième de seconde, la blonde se redressa de nouveau pour embrasser sa brune. Parce que malgré le ton qu'elle avait employé pour lui dire ça, la blonde connaissait suffisamment sa femme pour savoir que ça n'en était pas totalement une. Après toutes ces années de relation, elle avait fini par apprendre que Niska n'était peut-être pas du genre à se confier aussi facilement qu'elle mais qu'elle le faisait quand même à sa façon. A travers les plaisanteries ou parfois même à travers de simples gestes.

- C'était sensé être ma réplique ça, plaisanta à son tour la blonde, ses lèvres qu'à quelques centimètres de celles de Niska, son regard ancré dans le sien et avec un sourire amusé sur le visage.


Flashback :

- Merci.

Réplondit simplement Ashley avec un léger sourire quand Niska lui dit qu'elle aimait bien sa veste. Bizarrement, cela ne surprenait pas vraiment la blonde, la brune semblant être du genre à bien aimer le cuir. Et elle disait ça sans la moindre arrière pensée bien sûr. Juste un fait quand on repensait à la tenue de la belle métisse lors de leur première rencontre.

La conduite de l'autre jeune femme étant parfaitement fluide et facile, la blonde en vint presque à oublier la puissance de la voiture dans laquelle elle se trouvait. A croire que Niska n'était pas du genre à faire vrombir son moteur plus que de raison pour chercher à impressionner quelqu'un. C'est donc sur le ton de la conversation, sans la moindre angoisse ou autre, qu'Ashley finit par demander où est-ce que la métisse comptait l'amener. Et quand il fut question des fêtes, elle ne put s'empêcher de légèrement sourire en coin.

- Tu sais, pour pouvoir faire mon boulot actuel, j'ai dû passer par la fac de médecine. Et si je peux te dire un truc par rapport à tous les préjugés qu'on se fait à ce sujet, c'est que oui ! Les fêtes des étudiants en médecin peuvent être qualifiés d'orgie totale sans le moindre soucis, confia Ashley d'un ton légèrement amusé et presque même détaché, avant de reprendre un peu plus sérieusement. Mais je préfère aussi les trucs plus calmes.

Oui, les fêtes étudiantes en médecine étaient complètement débridées et poussées à l'extrême parfois. Après tout, ils ne pouvaient faire la fête que de temps en temps vu le boulot qu'ils devaient fournir le reste du temps. Tant et si bien qu'ils se vengeaient pas mal les rares fois où ils pouvaient décompresser et qu'ils poussaient donc les fêtes à l'extrême assez facilement. Mais ce n'était pas pour autant qu'Ashley s'était sentie à l'aise à ce moment-là. A vrai dire, elle avait toujours plus été la "fille sage" du groupe qu'autre chose. Déjà parce que la première année, être en couple avec son amour de lycée l'avait dissuadé d'y aller, préférant passer du temps avec celui qui allait devenir son beau-frère au lieu de son mari, mais aussi parce qu'elle ne s'était jamais vraiment amusée à ce genre de soirée. Enfin, sauf une ou deux fois bien sûr, après ses ruptures en générale, où elle en avait profité pour essayer d'oublier mais sinon... Et bien elle n'en avait jamais vraiment vu l'intérêt en fait. Mais bon, de là à confier tout ça à Niska, une jeune femme qu'elle connaissait à peine...

- Et je dois t'avouer que c'est aussi la première fois pour moi que j'accepte un verre de la part de quelqu'un qui m'a quand même menacé de mort en guise de première rencontre. Mais pour le moment, ça a l'air de plutôt bien se passer.

Ne put-elle s'empêcher de plaisanter, préférant non seulement changer de sujet mais aussi essayer de détendre un peu l'atmosphère. Cela sembla pourtant marcher un minimum vu qu'elles discutèrent d'un peu tout et rien durant le reste de la route et sans le moindre problème. Et comme annoncé par Niska un peu plus tôt, elles finirent par arriver devant un petit bar au bord de l'eau qui, il fallait le reconnaître, était presque le cliché du repère de gang. La blonde laissa même échapper un léger rire nerveux à cette constatation en se rappelant soudainement qu'après tout, la brune faisant parti d'un gang et que cela n'avait donc rien de vraiment étonnant.

- Rassure-moi, ne put-elle s'empêcher de commencer avec un très léger sourire amusé, même si elle l'était beaucoup moins intérieurement, à l'adresse de Niska alors qu'elles entraient tout juste dans le bar. Tu ne m'as pas invité juste pour que je te serve de couverture pendant que tu viens menacer, torturer ou buter quelqu'un, pas vrai ?

Mais la métisse n'eut même pas le temps de dire quoi que ce soit pour sa défense qu'un homme d'une soixante d'années, afro-américain et étant visiblement le patron de l'établissement, ne vienne la saluer. A croire que la brune avait une place suffisamment importante dans le gang en question pour que cet homme l'appelle par son prénom et semble parfaitement se souvenir de la dernière fois qu'elle était venue. Déjà qu'Ashley avait eu ce sentiment au moment où elle avait dû soigner la blessure de Niska, quelques semaines auparavant, mais cela ne faisait que se confirmer. Manquerait plus qu'elle lui apprenne qu'elle était en réalité la fille du big boss et là, il y avait fort à parier que la blonde craquerait nerveusement, en partant dans un grand fou rire nerveux justement. Pas que cela changerait quoi que ce soit - quoi que ? - mais comme dit précédemment, Ashley avait toujours été la "fille sage". Pas le genre de fille à se lier d'amitié avec une membre de gang quoi, et encore moins avec la fille du parrain de la mafia du coin... Autant dire qu'elle était loin de se douter de la suite de sa relation avec Niska.

Quoi qu'il en soit, le propriétaire des lieux la coupa rapidement dans ses pensées en la saluant. Elle lui répondit donc avec un grand sourire poli, comme on lui avait appris à en faire depuis son enfance, et se disant enchantée elle aussi, juste avant d'imiter la brune pour s'installer. Après avoir rapidement commandé et en attendant d'être servies, Ashley profita d'être de nouveau plus ou moins seule avec Niska pour poser la question qu'elle redoutait mais qui lui trottait en tête quand même depuis leur rencontre avec le vieil homme.

- Donc... Tu viens ici souvent pour que le proprio te connaisse aussi bien ou tu fais partie des hauts placé de ton gang comme je commence à le penser de plus en plus ?

Autant être fixée maintenant non ? Même s'il fallait avouer qu'une part d'elle était assez étonnée d'avoir réussi à être aussi directe concernant sa question alors qu'elle ne portait pas sa blouse de médecin. A croire que tous les sursauts de fierté et de confiance en elle qu'elle connaissait depuis un moment venait bel et bien de la métisse à côté d'elle.

Fin du flashback

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Lun 22 Mai - 20:13


Niska sert encore un peu plus Ashley contre elle quand elle l'embrasse. Elle va finir par l'étouffer à force... Naaan.

Je sais, j’ai lu dans tes pensées

Ashley ne voulait peut-être pas dire ça à cet instant, mais ça aurait pu en effet être une phrase qui aurait fait bien venant d’elle. Comme toutes les phrases. Ashley pourrait même sortir des insultes, venant d’elle ça serait classe. Même excitant… m’enfin ça, tout devient excitant pour Niska quand ça viens de sa femme.

/Flashback/

Niska est rassuré de savoir que son invité aime aussi les trucs calmes. Leur amitié future en aurait pris un coup si Ashley était du genre à trainer en boîte ou dans des soirées qu’en temps normal les jeunes de leurs âges apprécient.
C’est vrai que… Niska se demande encore pourquoi elle a misé sur la blonde comme médecin de rechange. Son père aurait trouvé ça stupide et risqué de recontacter cette blonde. La surveiller de loin pour pas qu’elle parle peut-être, mais faire amie/amie, n’importe quoi.

Inviter quelqu'un pour s'en servir de couverture? Nan, Niska a suffisamment de gens autour d'elle pour être couverte en toutes circonstances. Ou presque… En tout cas, cette question décroche un sourire à la brune.

Bien que cette petite blonde en sache déjà beaucoup, il est inutile de lui en avouer davantage. Elle ne sait pas à quel point on peut lui faire confiance et puis plus elle en saura, plus elle sera en danger. Les flics, la mafia, d'autres gangs, tant de gens qui pourraient lui soutirer des informations d'une façon ou d'une autre s'ils apprennent qu'elle sait des choses.

C'est juste que cet homme est un vieil ami de la famille. Et être une femme dans certains milieux suffit pour se faire remarquer.

Cette soirée ne sera pas placée sous le signe des confidences concernant le gang. Si Niska est là avec Ashley, c'est aussi pour se vider la tête de tout ça. Il y aura d'autres soirées comme celle-là où Ashley en apprendra peut-être un peu plus et où Niska aussi en apprendra sur la blonde.
Finalement c'est assez simplement et facilement qu'une amitié s'est créé entre ces deux-là.

/flashback/


Niska est toujours autant hypnotisé par les yeux bleu de sa femme. Elle est magnifique. Impossible de dire qu'elle est plus belle de jour en jour car elle a commencé tout en haut déjà.

Arrête de me regarder comme ça, j'vais finir par repenser à toutes les cochonneries qu'on a fait et qu'on va faire. Et ce serait louper la meilleur partie de notre relation.

Il y a une partie mieux qu'une autre? Non, pas vraiment. Mais c'est vrai que le début d'une relation et ce qui nous y emmène, fait partie des moments clefs les plus intenses. Même si elles trouvent toujours quoi faire pour que la routine ne s'installe pas entre elles et pour faire de chaque moment un moment fort, ce qu'elles ont vécu pour en arriver là restera toujours un peu au-dessus.

Je crois que même si au début j'avais aucune arrière-pensée te concernant, j'ai quand même toujours été subjugué par tes yeux. Leur couleur et ton regard…

Sans s'en rendre compte, Niska passe furtivement sa langue sur ses lèvres alors qu'elle se perd un moment dans le regard de sa femme.

_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Lun 29 Mai - 0:16


A whole story with you


Niska & Ashley

En sentant Niska la serrer un peu plus contre elle, Ashley se mit à sourire dans son baiser.  Cela ne dura peut-être qu'un instant mais c'était parfaitement suffisant pour la blonde. Elle aimait ce genre ce petit moment avec sa femme. Et quand cette dernière lui répliqua qu'elle avait lu dans ses pensées, la médecin ne trouva rien d'autre à lui redire, sachant parfaitement que cela était presque le cas vu leur complicité qui ne cessait de grandir en même temps que leur relation. Elle se contenta donc de simplement sourire à la belle métisse.


Flashback :

Il est vrai que quand Niska avait guidé Ashley dans ce bar, la blonde ne savait pas vraiment à quelle sauce elle allait être mangée. Dans le sens où elle savait parfaitement que la belle métisse devant elle faisait partie d'un gang mais elle n'avait aucune idée de sa position dans celui-ci. Et autant dire que le bar dans lequel elle venait de l'inviter était typiquement le cliché du repère de gangster. Bref, au lieu de céder à la panique, la jeune médecin avait préféré utiliser l'humour en demandant à la brune si elle était là uniquement pour servir d'alibi. Heureusement, cela sembla décrocher un sourire à Niska qui ne tarda pas à lui expliquer que le propriétaire était un vieil ami de la famille et qu'en tant que femme dans ce milieu, on la remarquait assez vite.

- Je me doute bien oui.

Ne put que lui répondre Ashley avec un léger sourire aux lèvres en se doutant qu'il était dur de ne pas remarquer l'assurance et la prestance de la métisse. Tout comme son sang froid qui semblait à toute épreuve. Mais elle préférait mettre tout cela de côté pour le reste de la soirée et profiter du temps avec la métisse pour décompresser et se vider un peu la tête. Qui sait ? Malgré leurs débuts assez rock'n'roll et leurs différences, peut-être que cette soirée était le début d'une amitié entre les deux jeunes femmes.

Fin du flashback


Le regard perdu dans celui chocolat de sa moitié, Ashley se laissait simplement porter par le moment en repensant au chemin qu'elles avaient parcouru Niska et elle pour en arriver ici aujourd'hui. Et surtout à la chance qu'elle avait de l'avoir rencontrer un jour et de pouvoir la compter dans sa vie et faire partie de la sienne. Car malgré toute la durée de leur relation et tout ce qu'elles avaient vécu, la blonde n'arrivait toujours pas à comprendre comment une femme comme la métisse avait pu ne serait-ce que s'intéresser un jour à elle. Et donc comment est-ce qu'elle avait pu en venir à vouloir faire sa vie avec elle.

Elle finit par se faire tirer de ses pensées par sa belle, lui demandant d'arrêter de la regarder comme ça, provocant chez elle des pensées peu catholiques lui faisant louper la meilleure partie de leur relation. Evidemment, Ashley laissa échapper un petit rire au discours de sa brune avant de rapidement frotter son nez sur celui de la belle métisse.

- Parce qu'il y en a une plus mauvaise qu'une autre pour toi ?

Demanda-t-elle à voix basse et légèrement plus grave qu'en tant normal. Elle avait beau demandé ça, elle même savait que comme tous les couples, elles avaient connus des hauts et des bas. Et qu'en conséquence toute leur histoire n'était pas rose. La réponse à cette question était donc évidente mais pourtant... Pourtant, pour la blonde, chacun de leurs bas avaient renforcer leur couple. Même quand ils avaient été difficile à vivre pour l'une ou l'autre, voire les deux parfois.

Flashback :

Cela faisait maintenant deux mois que Niska et Ashley avaient pris l'habitude de passer une soirée par semaine ensemble. Ou du moins quand la blonde le pouvait selon ses heures de garde. Malgré leurs différences, une amitié s'était facilement créée entre elles et grandissait d'ailleurs un peu plus chaque fois qu'elles se voyaient. A tel point que celle qui servait de meilleure amie de travail d'Ashley commençait presque à être jalouse du temps que la blonde passait avec Niska. Même si la jeune médecin prenait plutôt ça avec humour et en plaisantait.

Et ce soir, encore une fois, les deux amies passaient leur soirée ensemble dans le même bar que celui dans lequel Niska les avait amené la première fois. Et dire qu'au départ Ashley pensait ne jamais remettre les pieds dans cet endroit, voilà que maintenant elle appelait les serveurs par leurs prénoms. L'effet Niska comme disait souvent la blonde en plaisantant. Elles étaient donc tranquillement en train de prendre un verre ensemble, à parler de tout et n'importe quoi et même à rire, quand une voix masculine qu'Ashley ne connaissait pas se fit entendre dans son dos, interpellant Niska.

- Hey grande soeur ! Qu'est-ce que tu fais là ?

En se retournant, le regard de la blonde tomba sans surprise sur le plus jeune frère de Niska, Tyson, dont elle avait souvent entendu parlé. Il le confirma d'ailleurs assez rapidement en se présentant de suite une fois arrivé à leur niveau. Juste avant d'enchaîner :

- Et tu dois être la fameuse Ashley, c'est ça ? Ok, j'avoue que maintenant que je te vois, j'comprend pourquoi Niska a voulu te planquer. Elle a pas forcément envie de voir ses frères tenter de lui piquer sa femme hein ?

Piquer sa.... Quoi ?! Elle venait bien d'entendre ? Est-ce qu'il venait vraiment de sous-entendre que Niska et elle.... ?

- Euh, excusez-moi, je dois juste... Je reviens tout de suite.

Finit par répondre Ashley, assez mal à l'aise et sans avoir même pris la peine d'écouter le dialogue entre le frère et la soeur depuis que ce dernier avait balancé cette bombe. Histoire de faire dans l'originalité, la blonde avait trouvé refuge dans les WC, essayant de reprendre un peu ses esprits. Bien sûr qu'elle se doutait depuis quelques temps de la sexualité de Niska, l'ayant déjà vu regarder d'assez près certaines femmes qu'elles avaient croisé en soirée. Mais la blonde ne s'était pas vraiment posé plus de question que ça et avait même penser qu'elle se faisait des films. A croire que Ashley la conne était de nouveau de sortie.

Mais avant qu'elle ne puisse réellement mettre de l'ordre dans ses esprits, elle vit à travers le reflet du miroir la porte des WC des femmes s'ouvrir. Et sans surprise non plus au vue des clients ce soir, c'était bel et bien Niska qui venait de la rejoindre, sans doute pour savoir si tout allait bien. Depuis combien de temps est-ce qu'elle était planquée ici au juste ?

- Désolée de m'être enfuie comme ça mais quand ton frère a... Je savais pas que... Pourquoi est-ce qu'il...  ?

Essaya-t-elle de dire sans le moindre succès, encore perdue dans toutes ses questions. Ouais, pas de doute, Ashley l'idiote était bel et bien de retour. Et comme s'il avait suffit d'avoir cette pensée, la blonde prit une grande inspiration en même temps que son courage à deux mains. Et après avoir longuement expiré, elle se tourna enfin face à Niska pour la regarder droit dans les yeux. Encore une fois, il lui sembla avoir simplement besoin de croiser le regard chocolat de son amie pour retrouver parfaitement son calme, ce qui lui permit de reprendre avec sérieux cette fois-ci.

- Ok, Niska, je vais te poser une question et j'aimerais que tu sois totalement honnête avec moi d'accord ? La réponse ne changera rien à notre amitié bien sûr, j'ai juste besoin d'être vraiment sûre à propos de ça... Est-ce que tu es gay ?

Voilà, la question fatidique était posée. Et même si Ashley commençait à se douter de plus en plus de la réponse de Niska, elle savait aussi qu'elle avait besoin de l'entendre de sa bouche. Histoire d'être vraiment sûr de ça. Et même si elle venait de dire que cela ne changerais rien à leur amitié, la blonde commençait elle-même à se demander si cela serait vraiment le cas. Mais uniquement dans le sens où elle n'oserait peut-être plus se comporter aussi librement qu'elle le faisait avec la métisse jusqu'à maintenant.

Fin du flashback


Après ce bref contact entre elles, la blonde finit par se redresser légèrement pour laisser de nouveau quelques centimètres entre elles. Elle sentit pourtant son coeur s'emballer légèrement en entendant la nouvelle déclaration de Niska. Et en voyant sa femme se passer rapidement la langue sur les lèvres, elle ne put pas résister très longtemps à l'envie de poser de nouveau les siennes dessus. Encore une fois cela ne dura que quelques secondes mais cela suffisait parfaitement à Ashley pour faire passer ce qu'elle ressentait à ce moment-là à Niska.

- Si on en est aux confidences...

Commença-t-elle de nouveau à voix basse et en plongeant de nouveau son regard dans celui de Niska après s'être légèrement redresser.

- J'ai toujours envié ton assurance et ton charisme. Et je crois que dès notre première rencontre, tu as commencé à m'influencer là-dessus sans que je ne comprenne pourquoi.

Et c'était sans doute comme ça que tout avait commencé entre elles, même si la blonde n'en était pas certaine. Mais une chose était sûre, même si c'était clairement sans arrière pensée au départ, oui, elle s'était rapidement sentie intriguée par la belle métisse.

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Mer 31 Mai - 21:52



C'est avec un légé sourire et un petit claquement de dents que Niska répondra à la question de sa jolie blonde. Non, y a aucune partie plus mauvaise qu'une autre. Sourire et claquer des dents, ça peut être n'importe quoi comme réponse, mais pour se comprendre entre elles, elles n'ont pas besoin de logique.

/Flashback/

Dès qu'elle entend son frère prononcer le mot femme, Niska regarde Ashley pour voir cette réaction de fuite presque immédiate. Son orientation, elle ne la cache pas, mais elle est loin de le crier aussi sur les toits. Ça ne la gene absolument pas que ça ce sache, mais elle peut comprendre que certaine personne soit un peu déroutée de l'apprendre aussi brutalement.
Tyson comprend vite qu'il a fait une erreur en parlant de cette manière. Pour lui c'était surtout une plaisanterie. Connaissant les gouts de sa soeur, il les verrait pourtant bien ensemble.

Oups… je… j'ai dit un truc qui fallait pas j'crois.

T'es vraiment un crétin!

Debout devant son frère, Niska continua avec des phrases en espagnol. Pas besoin de savoir parler la langue pour comprendre qu'elle n'est pas contente la demoiselle. Et malgré l'air désolé de son frère, elle finit par le pousser pour prendre la même direction qu'Ashley. Avant d'entrer dans les toilettes, elle chope le premier gars qu'elle connaît pour lui demander de garder la porte, que personne n'entre. C'est sans se poser de questions que l'homme accepte cette tache. Ça a du bon… d'être chef de gang.
C'est assez soulagé, que Niska voit qu'Ashley n'a pas fui par la fenêtre des toilettes, le fait que celle-ci soit trop étroite a peut-être aidé.

La jeune femme écoute attentivement la blonde, répondant d'un simple signe de tête positif quand elle lui demande d'être honnête. La brune détourne le regard quelques secondes avant de répondre à la question qui semble tout de même gêner son amie.

Je… c'est un peu plus compliqué que ça mais, pour faire court… oui. Je ne le cache pas, mais je n'ai pas non plus ressenti le besoin de te le faire savoir à tout prix. Je pensais que ce détail n'était pas vraiment important pour toi vu que… t'es pas de ce bord-là.

C'est vrai qu'Ashley vient quand même d'un milieu assez noble, dans ce genre de famille ce n'est pas toujours bien vu la différence. Dans celle de Niska ce n'est pas si différent d'ailleurs. Tout le monde l'accepte car quoi qu'il arrive ses deux frères sont là pour s'assurer de faire une descendance à la famille et Niska ne l'a vraiment avoué que depuis peu, après la mort de son père. Même si Tyson le savait depuis un moment.
C'est avec un petit sourire qui se veut rassurant que Niska continue sa réponse…

Je savais pas que c'était important pour toi de le savoir. Mais tant fait pas, c'est pas pasque j'aime les femmes que tu as quelque chose à craindre de moi. Je peux très bien avoir des amies sans la moindre arrière pensée. Je t'ai jamais invité ici dans le but de te séduire ou quoi que soit. Je sais que je suis pas ton genre et c'est pas grave, j'vais pas te sauter dessus si tu me demandes de rattacher ta bretelle de soutif ou je ne sais quoi, ok?

Avec ce genre de réaction de fuite, c'est dur de savoir comment réagir. Ceux qui ne sont pas familié avec ça peuvent peut-être penser que les gays veulent systématiquement se taper toutes leurs connaissances du même sexe ou avoir peur que cet état s'attrape ou autres, on entend tellement plein de connerie sur ça… Qui sait ce qui se passe dans la tête d'Ashley.
Niska espère vraiment que ça ne changera rien à leur amitié, mais elle ne parierais pas là-dessus.

Et… faut excuser mon frère, il est du genre à savoir comment mettre les gens mal à l'aise. Il a dit ça surtout pour me taquiner, moi et mon éternel célibat.

Niska a beau se laisser un peu draguer par certains et apprécier la vue de certaines, ce n'est quand même pas souvent qu'elle passe la nuit dehors ou qu'elle ramène quelqu'un chez elle. Les deux frangins sont contents d'avoir une sœur respectable qui couche pas comme d'autres se serrent la main, mais ils aimeraient quand même que sa vie de ce côté-là soit un peu plus active. Surtout que les occasions ne manquent pas.

/flashback/


Mon assurance et mon charisme? Le jour où tu m'as demandé avec ta petite tête affolée si j'étais gay, mon assurance a loupé une marche, voir un escalier.
J'me suis directement dit "c'est mort, ça va changer notre amitié" et j'me suis senti un peu… bizarre.


Même si ce jour-là Ashley avait dit le contraire, Niska était persuadé que ça changerait quelque chose. Même si… elle ne pensait pas à l'époque que ça aurait changée autant dans ce sens.

Même si j'étais loin de m'imaginer que dire à une hétéro que j'aimais les femmes allait la faire se jeter sur moi amoureusement.

Quoi? Oui bon Ashley ne s'est pas aussi simplement jeté sur elle après cette info, mais on peut résumer ça un peu comme ça… dans les très grandes lignes… Nan? Si un peu quand même… Aller quoi!

_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Jeu 8 Juin - 20:22


A whole story with you


Niska & Ashley

Un sourire en coin, un petit claquement de dents, si pour d'autres cette "réponse" n'aurait pas eu le moindre sens, Ashley avait pourtant parfaitement compris sa femme. Elles avaient leur logique à elles, leur complicité, et parfois même, comme là, leur façon de se parler que personne d'autre n'arrivait à comprendre. Et apocalypse ou non, il fallait bien avouer que ça, personne ne pouvait le leur enlever.

Flashback :

Et voilà qu'elle devait passer pour la fille de bonne famille bien réac' devant son amie. Et parfaitement idiote en plus. Ashley ne réagit même pas quand Niska lui avoua que oui, elle était bel et bien gay, sans doute parce qu'elle ne savait pas vraiment comment réagir. Parce qu'au final, oui, comme la brune l'avait fait remarqué, cela n'était qu'un détail sans réel importance aux yeux de la blonde. Niska restait Niska, son amie avec qui elle s'entendait parfaitement bien et qui arrivait même par moment à lui faire oublier les bonnes manières et toutes les conventions que ses parents lui avaient tant imposé plus jeune. Mais dans ce cas là, pourquoi avait-elle paniqué comme ça ?

La brune se remit assez rapidement à parler, avec un léger sourire, comme pour se faire rassurante. Sans doute à cause du manque de réaction de Ashley qui continuait à la fixer du regard sans un mot et sans la moindre émotion décryptable sur le visage. La blonde était simplement en train d'encaisser. Mais encaisser quoi au juste ? Qu'est-ce que cela pouvait bien changer au final ?! Surtout si Niska lui assurait qu'elle n'allait pas lui sauter dessus à la première occasion ou qu'elle ne cherchait pas à la séduire. La jeune médecin s'en doutait bien un peu. Après tout, une de ses amies de la fac de médecine aussi était homosexuelle et elle n'avait jamais eu le moindre problème avec elle. Alors pourquoi est-ce qu'elle réagissait comme ça avec Niska ? Alors que plusieurs années en arrière, elle en avait plaisanté avec son autre amie en question quand elle l'avait appris.

Si elle avait pu se mettre une baffe à elle-même, Ashley l'aurait sans doute fait, là, tout de suite, maintenant. Tant pis si Niska l'aurait probablement regardé bizarrement. Mais à défaut de se mettre une baffe physiquement, elle réussit pourtant à se la mettre mentalement pour reprendre sa contenance et sans doute aussi pour essayer de rassurer un minimum Niska sur le fait qu'elle pensait ce qu'elle avait dit plus tôt. Que leur amitié ne changerait absolument pas pour ça.

- Oh alors je dois en conclure quoi ? Que je suis pas attirante ou juste pas ton type ?

Finit-elle par balancer, essayant de rester sérieuse le plus longtemps possible, pour mettre le doute à Niska. Mais elle ne tint pas longtemps avant de commencer par esquisser un sourire puis par se mettre à rire légèrement, montrant qu'elle plaisantait par rapport à sa question. Elle n'avait même pas envie de connaître la réponse de Niska, s'en fichant royalement... Vraiment ? Alors pourquoi une petite voix en elle espérait quand même que la brune réponde ?

- Remarque maintenant, je comprend mieux pourquoi Chad s'est pris le vent du siècle l'autre jour.

Enchaina-t-elle assez rapidement, avec un léger sourire, comme pour tenter elle-même de changer de sujet et ne plus trop y penser. Chad, ou l'un de ses collègues qui avait tenté une approche absolument pas subtile avec Niska quand cette dernière était venue chercher Ashley après une garde et qui avait récolté un vent assez monumental de la part de la brune. Il était évidemment maintenant que même s'il était plus ou moins connu comme le bourreau des coeurs des internes et infirmières, il n'avait pas la moindre chance avec Niska.

Mais peu importait au final. Même s'il était vrai que voir la brune remballait son collègue avait particulièrement fait sourire Ashley. Sans doute parce que cela faisait du bien parfois de le voir se faire remettre à sa place, lui qui se pense irrésistible. En attendant, Niska finit par reprendre la parole pour s'excuser concernant son petit frère.

- J'ai remarqué pour le côté mettre les gens mal à l'aise oui.

Lui répondit Ashley en baissant légèrement le regard quelques instants avant de le relever vers Niska une fois sa nouvelle vague de malaise passée. La blonde retrouva pourtant presque aussitôt un léger sourire, comme si elle ne voulait pas que son amie s'inquiète encore un peu plus des conséquences de cette révélation entre elles.

- Mais je comprend concernant ton célibat. Ok, t'aime pas les mecs, j'ai compris maintenant. Mais tu vas pas me faire croire qu'aucune fille veut de toi non plus ?

Oui, la blonde aussi allait s'y mettre maintenant qu'elle connaissait les réels goûts de son amie. Tant pis si cela ferait sans doute soupirer d'agacement Niska, mais la médecin n'arrivait toujours pas à comprendre comment la brune pouvait encore être célibataire. Mais bon, ceci était une autre question. Tout ce qui importait à la blonde à ce moment-là, c'était de mettre ce moment de panique derrière elle et reprendre sa soirée avec son amie là où elles en étaient avant l'arrivée du petit frère. Car elle était sérieuse quand elle avait dit que cela ne changerait rien à leur amitié. Enfin, si ce n'est quelques petites taquineries à venir de la part de la blonde évidemment.

Fin du flashback


Comme quoi, la Ashley de ce soir-là était bien loin de se douter de combien sa vie changerait après cette révélation. Même si elle avait raison sur un point : leur amitié était toujours présente. Et c'était peut-être ça au final qui faisait la force de leur couple.

- Bah d'un autre côté...

Commença à répondre Ashley avec un léger sourire lourd de sens à Niska quand cette dernière lui avoua qu'elle avait pensé que leur amitié allait changé après ce soir-là. Même si le mot "évolué" conviendrait mieux pour parler des changements qu'il y avait eu. Après tout, elles n'étaient plus simplement amies depuis quatre ans.

- Hey !

S'écria presque la blonde en se redressant suffisamment pour mettre une tape sur le bras de sa métisse quand elle parla du fait de se jeter sur elle amoureusement.

- Je me suis pas jeter sur toi amoureusement !.... Pas tout de suite en tout cas.

Plaisanta-t-elle légèrement après avoir pris un ton faussement indigné pour sa première phrase. D'un autre côté, vu la femme qu'elle était à cette époque, confiante en elle uniquement quand elle était au travail, il aurait été assez étonnant qu'elle se comporte de cette façon pas vrai ? Et encore plus ayant toujours eu des relations avec des hommes jusqu'à Niska.


Flashback :

Cela faisait un peu plus d'un mois maintenant que le petit frère de Niska avait révélé sans le vouloir son homosexualité et en effet, les choses n'avaient pas réellement changé entre Ashley et elle. A part peut-être que leur amitié continuait de grandir et que la médecin se permettait deux ou trois taquineries à l'adresse de son amie à ce sujet. Mais ce soir, la blonde n'était pas vraiment d'humeur à taquiner sa brune ! A vrai dire, elle était même bien contente d'avoir rendez-vous avec elle tout de suite après sa garde pour une nouvelle soirée entre amies parce qu'elle en avait clairement besoin ! C'est donc d'un pas assez décidé et sans la moindre hésitation, qu'Ashley passa les portes de leur bar habituel et rejoignit Niska au comptoir pour s'asseoir à côté d'elle.

- Une vodka, double dose s'te plait.

Lança-t-elle au barman avant de pousser un grand soupir et de se tourner vers son amie.

- Quoi ?

Lui demanda-t-elle en voyant l'expression légèrement surprise de la brune. Même si la blonde se doutait de ce qu'il y avait, commençant à plutôt bien connaître Niska maintenant. Mais honnêtement, elle en avait besoin de ce verre d'alcool fort là. Elle se retint même de demander au barman de ne pas laisser la bouteille quand il posa le verre devant elle. Non, son amie péterait sans doute un câble si elle le faisait donc autant se contenter d'un verre pour digérer la nouvelle. Verre qu'elle avala cul sec et sans la moindre hésitation.

- Peut-être que j'aurais dû demander la bouteille en fait.

Pensa-t-elle à voix haute avec une légère grimace à cause de la brûlure de l'alcool et en reposant son verre devant elle.

Fin du flashback

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Lun 12 Juin - 23:50


/Flashback/
Niska arc légèrement un sourcil en entendant la question. Comme ça elle essaie aussi de le prendre à la rigolade, mais en vrai elle ne sait pas quoi répondre. Dire non pourrait peut-être soulager Ashley, même si personne n'aime entendre qu'il n'est pas attirant, mais d'un autre côté, mentir à quelqu'un qu'elle apprécie elle n'aime pas le faire. Et faut avouer qu'Ashley est quand même une très jolie femme et que le côté blonde aux yeux bleus est un fantasme commun de tous les enfants Hidalgo.

Je crois que je vais déjà te laisser digérer l'information principale avant de te détailler ce que j'aime chez une femme.

Espérons que ça passe pour remettre la question à plus tard. Même dans son cerveau a elle, c'est bête mais quand Niska croise une femme, elle ne se demande pas vraiment si cette dernière lui plaît ou non. À moins de savoir qu'elle a une petite chance. Mais là, oui Ashley est une belle femme et pas que ça, mais c'est son amie et elle aime les hommes alors elle son cerveau en reste à ce stade. Si elle réfléchit trop à la question, il se peut qu'elle trouve en Ashley des qualités de petite amie qu'elle aimerait et ça serait risquer de se frustrer inutilement.
Niska préfère enchainer sur la suite avec un sourire amusé.

Pourtant j'admets qu'il n'est pas vilain ce petit, mais… il n'a pas tous les bons arguments pour me convaincre vraiment.

Quelques années plus tôt, tant il aurait eu une chance. Mais il est arrivé après la bataille. Aujourd'hui, même si l'idée de ressortir un jour avec un gars n'est pas impossible, c'est beaucoup plus compliquer pour eux d'avoir une chance.
Plus ça va et plus le fait d'être célibataire est une chose rare et incompréhensible.

Disons que de mon côté je cherche pas spécialement, j'ai d'autres choses en tête et je pense que les filles ne tentent pas trop de m'aborder vu que je suis plutôt féminine et entourée par beaucoup d'hommes, elles doivent se dire que je préfère les mecs et que ce n'est pas la peine d'essayer.

Niska hausse les épaules comme pour dire que ce n'est pas si grave au final. Elle n'a pas mal de chose à penser en ce moment alors avoir une vie de couple sérieuse ne manque pas plus que ça à son coeur de glace.

/flashback/

Quand Ashley  se redresse pour lui taper le bras, Niska ne peut pas s'empêcher de lâcher un petit rire. Elle est mignonne quand elle se la joue comme ça.

C'est vrai, tu as attendu un peu que je fasse mes preuves.

Ses preuves, c'est une façon de dire qu'elle a réussi à prouver à Ashley que les qualités qu'elle voulait chez un homme, elle aurait du mal à les trouver chez eux justement. Bien que Niska ai toujours été très naturelle, elle se soupçonne elle-même des fois d'avoir fait exprès de montrer quelques-unes de ces qualités dans l'espoir d'attirer un peu la blonde.

/Flashback/
Encore une énième soirée de prévue avec Ashley. Alors que Niska discute de choses et d'autres avec le barman, la blonde arrive, s'assoit et commande une double vodka. Entre ça et sa tête des mauvais jours, Niska prend un moment pour l'observer sans rien dire.
Alors qu'Ashley pense à voix haute, le barman encore proche regarde Niska pour savoir s'il doit vraiment laisser la bouteille là ou pas. Discrètement la brune lui fait signe d'attendre, de s'occuper des autres clients avant de savoir si cette pensée est légitime ou non.

Whouao… Vodka pure, ça n'annonce rien de bon ca.

D'autres auraient peut-être demandé clairement ce qui ne va pas, mais Niska n'est pas comme ça. C'est le risque que ce prendre un "nom ce n'est rien". Depuis le temps, Ashley le sait, Niska est là pour écouter et même conseiller du mieux qu'elle peut, et éventuellement s'en prendre physique à quelqu'un si besoin. Mais elle ne veut pas forcer les gens à parler. Il faut que ça vienne d'eux-mêmes et qu'ils ne se sentent pas obliger de le faire à cause d'une question fermée.

J'ai pas besoin de te rappeler que… suivant le problème, je connais une bien meilleure solution que ça.

Pas besoin d'en dire plus, même si le gang est rarement un sujet de discussion entre elles, Ashley sait que Niska peut faire beaucoup de choses, briser des os ou avoir des accès spéciaux. Et que ce soit le souvenir de leurs premières rencontre ou d'autres souvenirs plus récents, Ashley a dû comprendre qu'en même temps que leur amitié, il y a aussi le côté protecteur de Niska qui a pris de l'importance.
La brune prend toujours un air très détaché pour parler des solutions qu'elle connaît, comme si c'était son côté gangster qui remonté à la surface pour effacer l'amie joviale qu'elle arrive à être qu'avec Ashley.

/flashback/


_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Dim 18 Juin - 22:39


A whole story with you


Niska & Ashley

Flashback :

Une fois le choc passé et les neurones d’Ashley de nouveau opérationnels, la blonde avait rapidement décidé de prendre la situation à la rigolade. Après tout, en quoi savoir que Niska préférait les femmes aux hommes allait changer leur amitié ? Surtout après ce que venait de dire la brune concernant le fait qu’elle savait parfaitement que ce n’était pas le truc d’Ashley et qu’elle ne comptait donc pas avoir plus que leur amitié avec elle.  Même si elle devait admettre que pour le coup, elle ne savait pas trop comment elle devait prendre la plaisanterie de son amie concernant son genre de femme. Est-ce que c’était simplement une plaisanterie innocente ou est-ce qu’elle avait peur d’avouer à Ashley qu’elle avait un faible pour les blondes aux yeux bleus après avoir vu la panique de la jeune médecin quand elle avait appris son homosexualité ?

Finalement, Ashley fut presque contente de pouvoir changer de sujet pour ne pas avoir à se poser plus de questions que ça à ce sujet. Et même un peu plus contente de retrouver l’humour de Niska quand il fut question du collègue de la blonde qui avait tenté sa chance avec la brune. Sans succès évidemment mais maintenant, la raison de cet échec pour lui était flagrante.

- Oui, c’est sur que maintenant que je connais les arguments qu’il faut pour te convaincre, il était clairement hors compétition.

Se mit également à plaisanter la blonde, un léger sourire aux lèvres et après avoir même laisser échapper un petit rire. Mais encore une fois, il ne fallut pas longtemps pour que la conversation ne change de sujet et qu’il soit question du célibat de la métisse.

- Oui, c’est vrai que vu comme ça…

Répondit simplement la blonde en entendant et en comprenant aussi les arguments de son amie.

Fin du flashback


Evidemment que Niska se mit à rire quand Ashley lui tapa le bras. Vu la force de la blonde comparée à celle de la brune, la situation ne pouvait être que comique après tout. Mais cela restait quand même un petit moment de complicité entre elles que la blonde appréciait toujours autant.

- Un peu oui.

Répliqua la médecin avec un léger sourire aux lèvres et en se rallongeant à moitié sur celle qu’elle appelait sa femme. C’est sûr que pour avoir fait ses preuves, sa brune les avait faites. Elle avait peut-être même fait plus que ça au final vu qu’elle avait réussi à pousser Ashley à se révéler à elle-même, et qu’elle continuait de le faire un peu plus chaque jour.


Flashback :

Il est vrai qu’Ashley n’était pas du genre à prendre de l’alcool fort dès le début de soirée, et encore moins pur et en shooter comme elle venait de le faire. L’inquiétude de Niska à propos de ça été parfaitement légitime du coup. Même si assez rapidement, la Niska amicale et souriante laissa sa place à la Niska assez froide et pragmatique qui aide à gérer le gang pour proposer une autre solution que l’alcool. La même phrase aurait été dite par la Niska amicale, Ashley se serait sans doute amusée à la taquiner là-dessus en demandant si c’était une proposition de la part de la brune. Mais là, la métisse n’avait même pas besoin d’en dire plus pour que la blonde comprenne qu’elle parlait bel et bien de la possibilité d’utiliser le gang pour résoudre le problème. Cette idée arracha un très léger rire sarcastique à Ashley, prouvant encore un peu plus que quelque chose n’allait pas.

- Je sais bien que j’ai quelques problèmes avec ma sœur mais de là à lui envoyer quelqu’un…

Même s’il était vrai que par moment, l’idée ne lui était pas désagréable. En bonne petite dernière de la famille, sa sœur avait toujours réussi à obtenir tout ce qu’elle voulait, souvent au dépriment des autres, et ne s’était jamais privée de faire tourner Ashley en bourrique à la moindre occasion. Et comme justement c’était la plus petite et qu’on attendait d’Ashley qu’elle soit la parfaite jeune fille de bonne famille, on lui avait toujours tout laissé passer alors que les moindres choix de la blonde étaient jugés… Au point où il avait semblé parfaitement normal pour toute la famille Groves que l’amour de lycée d’Ashley ne finisse par la quitter pour se mettre avec sa sœur et finisse par se marier avec. Pourquoi ? Tout simplement parce que Ashley "avait fait le choix égoïste de faire des études de médecine et de délaisser son couple au profit de ses cours" selon les propres mots de sa mère… Vive la famille compréhensive pas vrai ?

Dans un long et profond soupir, la blonde finit par se rappeler qu’elle n’avait pas encore raconté tout ça à Niska pour le moment, évitant le plus possible de parler de sa famille avec son amie. Non pas par peur d’être jugée mais simplement parce qu’elle n’avait pas forcément envie de parler d’eux. Ou même de faire comprendre à la brune que malgré ses idées préconçues sur les "bonnes familles de banlieues", renforcées en plus depuis qu’elle savait qu’Ashley avait été la fille populaire au lycée, tout n’était pas pour autant tout rose. Et même, quand elle voyait la complicité entre Niska et son petit frère, Ashley avait encore plus de mal à avoir envie de parler de la peste qui lui servait de petite sœur et de l’idiot immature qu’elle avait comme grand frère… Mais pourtant, il fallait bien donner quelques explications à Niska vu la situation.

- J’ai appris en finissant ma garde que j’allais devenir tata dans 7 ou 8 mois. Une bonne nouvelle je sais mais… Mais le père de mon futur neveu ou ma future nièce reste mon grand amour de lycée et celui que je voyais, naïvement visiblement, comme le père de mes enfants. Pas celui de mes neveux… Bref, je suis définitivement une conne en amour et les mecs sont tous des connards !

Finit-elle par se lancer en jouant distraitement avec son verre. Elle ne put pourtant s’empêcher de jeter un coup d’œil en direction de la bouteille de vodka lors de sa dernière phrase, mais la jugeant trop loin pour tendre le bras et se servir un nouveau verre. Ca, pour être conne en amour, il fallait dire qu’elle l’était. Ou alors qu’elle n’avait pas la moindre chance dans ce domaine… Point positif à avoir une lesbienne comme amie c’était qu’elle était sûre que cette fois, son prochain homme ne se tirerait pas avec Niska ! Ou alors là, c’était clairement que l’univers avait une dent contre elle si cela venait à arriver. En songeant à ça, Ashley laissa de nouveau échapper un soupir avant de se tourner de nouveau vers la brune.

- Des fois je dis que je devrais faire comme toi… Arrêter de chercher j’veux dire hein ? Pas me mettre aux filles… J’te ferais trop d’ombres si je faisais ça.

Evidemment, elle dit la dernière phrase avec un léger sourire amusé, arrivant presque à réellement rire de ça. Oui, une chose était sûre, c’est que si leur amitié n’avait effectivement pas changé depuis qu’elle savait que Niska était gay, ce n’était pas pour autant qu’elle ne la taquinait pas à propos de ça dès que possible. Mais toujours avec humour et en sachant s’arrêter quand elle voyait que cela agaçait son amie.

Fin du flashback

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
342

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Lun 26 Juin - 0:57



Niska repositionne son bras autour d'Ashley et recommence à lui caresser les cheveux. Autant d'amour dans ce monde chaotique, Niska n'y aurait jamais cru, ça fait du bien.

Et je suis heureuse de l'est avoir faites.

Heureuse d'avoir fait ses preuves car ça lui permet depuis quelques années d'être heureuse avec la femme parfaite.

/Flashback/

Niska hausse les épaules comme pour aquiécer le fait qu'elle ne veuille pas envoyer quelqu'un. C'est sur que si c'est sa soeur, elle n'irait en aucun cas lui faire du mal. Même si Ashley le demander. Mais un petit coup de pression à monsieur pour lui rappeler son erreur… ça échapperait sans doute à Niska.
La brune ne peut pas ce la jouer rassurante en disant qu'elle comprend. Avoir des enfants n'est clairement pas dans ses projets pour le moment et avec ses frères ils évitent de se piquer leurs copines. Sauf peut-être une fois, une ex à Tyson qui a compris qu'elle n'était peut-être pas tant que ça attirer par les hommes mais par l'autre bord.

On a eu un peu le même problème avec mon p'tit frère. Il a eu une copine qui savait pas encore trop sur quel pied danser et je suis naïvement devenue un peu copine avec elle jusqu'au jour où elle m'a embrassé en me disant qu'elle se sentait plus attirée par moi que par lui.
Mais elle s'est vite pris un stop. J'lui ai dit d'aller s'expliquer avec mon frère en disant que ça faisait un moment qu'elle penser virer de bord. Mais en sachant qu'il s'était un peu attaché à elle, j'lui ai fait comprendre que ça ne serait pas possible d'aller plus loin avec moi.
J'me serais sentie mal de tenter un truc avec elle en sachant que ça aurait fait souffrir mon frère.


Tout le monde n'a pas la chance d'avoir une famille aussi unie que la leur. Quoi qu'il arrive, c'est toujours la famille d'abord. Même si c'est la femme parfaite qui entre dans la vie de l'un d'eux, si elle cause du tort à un autre d'une façon quelconque, elle ne restera pas.

Nan, les mecs ne sont pas tous des connards! J'en connais des mecs biens, pas beaucoup mais j'en connais. Le problème c'est que les pauvres… Sortir avec eux ça te ferait faire une sorte de remix de la belle et la bête. On a beau dire ce qu'on veut, on pense tous un peu au physique.

Non, elle ne donnera pas ses frères en exemple. Le grand est en couple, mais le fait d'être un chef de gang en plus d'être pas mal, ça lui monte un peu à la tête et il n'hésite pas à papillonner de temps en temps. Et le petit, il est sortie y'a quelques mois d'une longue relation avec une fille et pour le moment il compte profiter de son célibat pour s'amuser sans s'attacher. Bon, il est fidèle et clair sur ses intentions de pas se poser pour le moment, donc il peut potentiellement se mettre dans la case des mecs biens, mais bon…

Niska a un moment d'arrêt quand Ashley lui dit qu'elle devrait faire comme elle. Pour le coup, l'explication est la bienvenue.

Ho tu sais, même quand tu cherches pas, les cons te trouvent. C'est pas arrêter de chercher qu'il faut faire, mais savoir garder les yeux ouverts pour se rendre compte que la personne en face n'a pas ce qu'il faut pour toi.

La jeune femme ne peut s'empêcher ensuite d'afficher un sourire.

Quoi? Toi me faire de l'ombre? Tsss, de nos jours, qui s'intéresse encore aux blondes aux yeux bleus, franchement?

Franchement? Une bonne partie de la population. Enfin, toutes les deux… entre la blonde et la métisse, elles peuvent avoir un paquet de gens à leurs pieds.
Niska tape sur le comptoir avant de lever légèrement la main pour attirer l'attention du barman non loin de là, dès qu'il regarde vers elle, elle montre le verre vide d'Ashley avant de faire le signe deux. Aussitôt l'homme remplit le verre de la blonde et fais-le même pour la brune.

Je crois qu'on peut boire ce verre à la santé de tous ces pauvres loosers qui n'auront aucune chance de profiter de la fille géniale que tu es.

Abuser de la vodka souvent, c'est bien que quand on habite en Russie depuis quelques générations et qu'on est un peu atrophié du cerveau de base, mais prendre un petit verre de trop de temps en temps, que ce soit pour une bonne ou une mauvaise nouvelle ça passe. Les bars ont été créés pour ça.

/flashback/



_________________

You, before the world!
"Oh my love, let me be your fire. You're the only prayer I need to make me feel blessed. Safe and sound is all you'll ever know. The only rules I play by are you, Play by you. I won't be afraid If my spirit fades, 'Cause when I see your face I know that I am saved."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar



I wouldn’t know just how capable I am to pull through. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. So thanks for making me a fighter.

× A propos du vaccin : :
Pas encore fait, préfère attendre de voir comment traiter les effets secondaires

× Âge du perso : :
31 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais bien loin de Niska

× Avant, j'étais : :
Résidente en chirurgie

× Messages : :
73

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester <3

× Avatar : :
Erin sexy Richards

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska Jeu 10 Aoû - 22:44


A whole story with you


Niska & Ashley

Flashback :

En réponse à ce que venait de lui confier Ashley, Niska lui raconta rapidement une histoire un peu similaire qui était arrivée avec son frère. A la seule et principale différence que la métisse n’avait absolument pas chercher à séduire la copine de son frère et qu’en plus, elle avait refusé qu’il se passe quoi que ce soit entre elles à cause de Tyson. Cette histoire arracha un très léger rire de nez amer de la part de la blonde, qui recommença à jouer avec son verre sans regarder son amie.

- Tout le monde ne peut pas avoir tes principes malheureusement…

Confia-t-elle à mi-voix et partagée entre l’amertume et la résignation. Elle s’était souvent demandé pourquoi sa sœur lui avait fait ça, et pour être honnête, cela lui arrivait de chercher aujourd’hui encore. Pourquoi est-ce qu’elle avait cherché à séduire l’ex d’Ashley alors que toute leur famille disaient d’eux qu’ils étaient adorables, que tout se passer très bien entre la famille Groves et lui, et que Cassie savait très bien les projets qu’avait Ashley. Parce qu’elles n’avaient jamais réussi à être proches l’une de l’autre, quelques soient leurs âges ? Parce que la benjamine des Groves (qui ne s’appelait même plus Groves depuis 2 ans maintenant d’ailleurs) s’était toujours "servi" sans penser aux autres ? Allez savoir. Au final, ce qui l’avait sans doute le plus blessée dans cette histoire restait quand même le fait que personne dans sa famille n’avait levé le petit doigt pour la défendre. Que tout le monde avait trouvé ça parfaitement normal que celui qui était alors déjà son fiancé se tire avec sa petite sœur et que les seuls reproches qui avaient été fait avaient été pour elle et non pour Cassie.

Même si Ashley était toujours en train d’écouter Niska, elle commençait à se dire qu’elle devrait peut-être se confier un jour à son amie concernant sa famille. Que la métisse comprenne peut-être que malgré les apparences qu’ils pouvaient donné à l’extérieur, les Groves n’étaient clairement pas aussi unis que les Hidalgo. Même si elle se disait que cela devait se sentir dans le fait qu’Ashley parlait très peu d’eux. Alors qu’elle connaissait les prénoms de chaque membre de la famille Hidalgo, pour entendre souvent Niska parler d’eux, aussi bien pour râler que par fierté, elle se demandait soudainement si elle avait donné ne serait-ce qu’un prénom d’un membre de sa propre famille à son amie. Ses pensées furent pourtant coupées par la belle métisse qui parlait d’un remix de la belle et la bête, faisant rire légèrement Ashley, sincèrement cette fois-ci.

- Et je dois comprendre que je suis la belle ou la bête dans ce remix ? Histoire de savoir à quel niveau de prétention je peux prétendre dans mon choix pour le prochain mec.

Plaisanta Ashley sans le moindre complexe en se tournant de nouveau vers son amie. Non pas qu’elle cherchait à obtenir des compliments mais juste pour le plaisir de pouvoir taquiner Niska là-dessus. Tout comme elle allait sans doute la taquiner sur la réponse que lui donnerait la brune, mais après tout, c’était ça de passer une soirée avec une amie. Pouvoir rire de tout et n’importe quoi avec et savoir que l’une comme l’autre peut charrier l’autre sans problème, tant que c’était dit avec le sourire et sans être méchant. D’ailleurs, comme pour enchaîner, voilà que Niska demandait qui pouvait bien s’intéresser aux blondes aux yeux bleus maintenant.

- Hmmmm, voyons voir, commença à faussement réfléchir Ashley. Ton petit frère visiblement. Il a encore essayé de me draguer l’autre soir.

Plaisanta rapidement la blonde. Tyson n’en était pas à son premier coup d’essai concernant les tentatives de flirts et de dragues auprès d’Ashley mais la jeune médecin le calmait à chaque fois. Non seulement elle n’avait pas la moindre envie d’être juste une des nombreuses conquêtes du plus jeune des Hildago mais en plus, même si elle l’adorait en tant qu’ami, elle ne voulait rien de plus avec lui. Sans parler du fait qu’elle était l’une des amies la plus proche de sa sœur, et qu’elle ne s’imaginait pas le moindre instant avoir une relation avec quelqu’un mêlé de près ou de loin à un gang. Mais quoi qu’il en soit, pour le moment, elle voulait simplement profiter de sa soirée avec Niska, qui remplit de nouveau son verre de vodka en proposant un toast. Toast qui fit d’ailleurs de nouveau rire Ashley, oubliant presque pourquoi elle avait commencé de suite à la vodka pure ce soir.

- A tous ces pauvres looseurs, lui répondit rapidement la blonde tout en faisant tinter son verre contre celui de Niska. Et en espérant que le prochain soit enfin le vrai bon ! rajouta-t-elle avec un léger sourire avant de boire son verre.

Bien sûr, il ne fallut pas longtemps après ça pour qu’elle grimace de nouveau à cause du goût de l’alcool fort. Comme à chaque fois en fait, chose que Niska ne se privait que très rarement de relever d’ailleurs, mais c’était de bonne guerre. Les deux jeunes femmes continuèrent à parler de tout et n’importe quoi durant encore une bonne vingtaine de minutes avant d’être interrompu par l’arrivée de Tyson.

Ce dernier venant tout juste d’arriver pour commencer sa soirée avec des amis, il était venu dire bonjour à sa sœur, et donc aussi à Ashley, tout en essayant de glisser une nouvelle tentative de flirt avec la blonde. Et même si elle l’envoyait encore une fois sur les choux, elle le faisait avec le sourire et en tout amitié, commençant même à se demander si le jeune homme ne se comportait pas comme ça avec elle plus par jeu que pour réellement insister. En tout cas, ce petit jeu faisait bien rire la blonde, il fallait l’avouer. Et inconsciemment sans doute, la blonde le suivit du regard durant encore quelques secondes, alors qu’il était en train de retourner vers ses amis pour laisser les deux amies tranquilles.

- Parfois, je vous envie tu sais ?

Confia soudainement Ashley, comme si cela venait de lui échapper, avant de quitter enfin Tyson du regard pour se tourner de nouveau vers Niska.

- Je veux dire… Ma famille n’a strictement rien à voir avec la tienne. J’ai jamais réussi à être ne serait-ce qu’à moitié aussi proche de ma sœur que tu ne l’es de ton frère. Ni même de mon frère en fait. Chez vous, le mot "famille" veut vraiment dire quelque chose, vous êtes toujours là les uns pour les autres et quand un d’entre vous en a besoin. Chez les Groves c’est… Pfff, "famille" veut juste dire qu’on a le même nom et les mêmes gênes. Et qu’on doit faire aussi ce que Môsieur Peter Groves a décidé qu’on ferait, sinon, ça passe pas. On a beau faire semblant devant les autres, on est loin d’être la famille parfaite que tout le monde veut voir. Regarde, mon père me reproche de faire des études de médecine et de ne pas être la parfaite petite femme au foyer qu’il voulait que je sois. Si tu l’écoute, je veux devenir médecin juste par "lubie", pour passer le temps ou faire ma crise d'adolescente rebelle en retard. Ma mère me fait comprendre que je suis une moins que rien parce que j’ai passé 25 ans et je ne suis toujours pas mariée. Ma sœur, elle, elle me pique mon fiancé sans le moindre grognement de qui que ce soit dans la famille et sans complexe et mon frère ne perd pas une occasion de me rappeler que j’ai été fiancée deux fois à des hommes qui ont fini par me quitter pour une autre. Ouais, merci les gars, ça me donne vraiment envie de me rapprocher de vous !

Lança de manière totalement sarcastique Ashley avant de prendre le verre de vodka devant elle pour le vider de nouveau d’une traite. Elle ne se rendit même pas compte qu’elle avait reposé son verre un peu plus brusquement que nécessaire et reprit assez rapidement son monologue.

- Et après, ça ose venir me dire qu’il faut qu’on fasse bonne impression quand il y a d’autres personnes parce que "c’est pour le bien de la famille". Le bien de la famille, mon cul ouais ! Ils veulent juste étouffer les problèmes pour pas s’emmerder avec ! Et maintenant, elle est en cloque cette grognasse ! De mon ex en plus ! Même pas foutue de se trouver un mec toute seule !... Sérieux, y a pas moyen de se faire adopter par les Hidalgo ? J’me teins en brune si besoin.

Il fallut encore quelques secondes à Ashley pour réaliser totalement ce qu’elle tout ce qu’elle venait de dire, pour ne pas dire balancer, à Niska. Quelques secondes encore en fait avant qu’elle n’explose de rire en repensant à sa phrase de conclusion.

- Ok, je crois que ça, ça veut dire que ça suffit avec l'alcool fort pour ce soir. On va continuer avec quelque chose d'un peu moins fort hein ? reprit-elle à moitié sérieuse et à moitié encore en train de rire.

Sans être complètement déchirée, il fallait bien avouer que la jeune médecin commençait quand même à être légèrement joyeuse. Mais elle avait besoin de se lâcher un peu ce soir, et elle savait qu'elle pouvait le faire en toute confiance avec Niska. Tout simplement parce qu'elle avait vite compris que la métisse ne la laisserait pas faire n'importe quoi non plus et surtout l'arrêterait si jamais la blonde venait à atteindre sa limite de tolérance d'alcool. Mais ce n'était quand même pas une raison pour abuser de l'alcool fort, ni même de l'alcool tout court en fait.

En tout cas, la blonde tint sa parole à partir de ce moment-là et délaissa les shoots de vodka pour des cocktails plus léger. Oui, Ashley n'était pas trop le genre de fille à boire de la bière, cela venait avec son éducation de "petite bourge coincée" comme elle disait. Et même si Niska et Tyson avaient tenté de lui en faire gouter quand ils avaient appris ça, cela s'était soldé en grand moment comique pour les deux Hildago et un peu plus gênant pour Ashley... Tout simplement parce que, surprise par le goût que cela avait, la blonde avait tout recraché sur les pieds d'un parfait inconnu, qui avait juste eu le malheur de s'asseoir à côté d'eux au comptoir. Mais ceci était une autre histoire ! Pour le moment, la blonde comptait bien profiter de sa soirée avec son amie.

La soirée continuait d'ailleurs sans le moindre problème, les deux jeunes femmes continuant de parler et de plaisanter de tout et rien. Mais avec la fatigue de sa garde, la vodka en début de soirée, et les quelques cocktails qu'elle avait pris depuis, il fallait avouer que le taux d'alcoolémie de la blonde commençait à dangereusement flirter avec sa limite. Niska avait sans doute dû le remarquer à la façon de la blonde de rire de tout et n'importe quoi ou même son grand sourire. Oui, en général Ashley avait l'alcool joyeux. En général ! Parce qu'il arrivait qu'elle se mette à déprimer en trente secondes avant de fondre en larmes et de dire que sa vie était merdique si commençait à lui parler d'un sujet susceptible de la rendre triste. Mais pour le moment, la jeune médecin était toute sourire, riait pour trois fois rien, était légèrement plus maladroite qu'en temps normal et avait complètement oublié la grossesse de sa sœur.  

- Franchement ? Si un jour je décide de tester avec les filles, j’crois que c’est toi que j’irais voir en premier pour ça. Au moins je suis sûre d’être avec quelqu’un de confiance qui me fera pas tout un flan après si ça me plait pas au final.

Acheva Ashley en jouant avec la paille de son verre, sans faire attention à la réaction de Niska à son avant dernière phrase. Ni même à tout son discours en fait. Comment est-ce que cela était venu sur la table ? A vrai dire, les idées de la blonde commençaient à devenir un peu flou et elle ne savait plus vraiment. Il lui semblait qu'il avait été question de pas pouvoir savoir si on aimait quelque si on ne l'avait jamais goûté. Mais d'un point de vue nourriture de base. Enfin, là, pour le coup, elle était plus trop sûre... En tout cas, en réalisant ce qu'elle venait de sortir, la blonde se mit de nouveau à rire d'elle-même. Bon sang, elle en ratait pas une dès qu'elle avait plus de deux verres dans le nez.

- Ok, je crois que c'est le signal de "Plus d'alcool pour Ash" ! plaisanta-t-elle une dernière fois avant de repousser son verre, vide bien évidemment, un peu plus loin. Si je demande un truc d'alcoolisé, je compte sur toi pour dire au barman de changer ma commande, ok ? Et pour me mettre une putain de baffe dans ma tronche si je commence à sortir mon portable pour appeler quelqu'un.

Hors de question qu'elle devienne la nana complètement ivre qui rappelle un ex en chialant à s'en déshydrater pour les 3 prochaines semaines ou qu'elle commence à chauffer un collègue de travail. Ou même qu'elle se mette à vouloir régler ses comptes avec sa famille alors qu'elle ne savait même plus quel jour on était. Autant dire que niveau crédibilité, il y avait nettement mieux, non ?

Fin du flashback

_________________

One look is enough to say everything
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [Flashback] A whole story with you || ft. Niska

Revenir en haut Aller en bas

[Flashback] A whole story with you || ft. Niska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-