Reunion into the woods.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Reunion into the woods.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Reunion into the woods. Ven 7 Avr - 11:26



❝reunion into the woods❞
Tyler & Candice
Cette journée ne se révélait pas différente des autres. C'était toujours la même routine, Dice était sans cesse sur la route, à califourchon sur sa r80. Elle appréciait bien souvent la brise dans ses cheveux longs. La route lui procurait un sentiment de bien-être, de liberté. Elle roulait sans jamais se soucier du reste. Aujourd'hui, elle avait décidé de s'octroyer un de ces moments de solitude, prête à s'effacer de cette planète. Candice avait fait la jolie découverte d'une clairière. Intact, ce petit bout de paradis sur Terre avait jusque maintenant était épargné des morts. Elle n'avait pas pu résister bien longtemps. La jeune femme profita de ce havre de paix en allant s'y installer en son sein. Allongée au milieu, dans l'herbe haute, elle était invisible au reste du monde. Les yeux vers le ciel, elle contemplait les nuages qui avançaient doucement au rythme du vent. Les feuillages les accompagnaient dans cette danse, auxquels venaient s'ajouter le doux bruissement qu'ils émanaient. Dice pris une profonde inspiration, l'air ambiant ne sentait que trop peu le goût des arbres et des fleurs qui l'entouraient. Une odeur de pourriture prenait systématiquement le dessus, c’était toujours comme ça désormais. Elle s’efforça de ne plus penser à rien, sans grand succès.

Plus tôt ce matin, la jeune femme avait rencontré d'autres habitants de la route. Une matinée pour le moins éprouvante bien que tout cela faisait partie de son quotidien. Il était rare pourtant, que Candice soit embêtée sur la route. Dice n'avait pas remarqué les quelques rôdeurs sur les accotements. Elle roulait instinctivement, le décor s’effaçait très vite autour d'elle. Il ne restait qu'avec la jeune femme, ce sentiment de liberté qui l'habitait complètement lorsqu'elle arpentait la route. Seulement les rôdeurs se faisaient de plus en plus nombreux. Jusqu'à ce que la jeune femme tombe finalement sur une horde. Cette foule de morts avançaient dans la même direction qu'elle. Elle les surpris par derrière, et se surpris elle-même quand sa moto perdit cette allure droite et tranquille. Revenant à la réalité, elle vit très vite qu'elle venait de passer par dessus un mort, allongé sur la route et auquel il manquait déjà la moitié de son corps, ses tripes étalées sur la chaussée. Elle n'eu le temps que de freiner, avant de percuter la foule de zombies, juste sous son nez. Le bruit du moteur avait évidemment attiré l'attention sur elle. La jeune femme s'empressa de faire demi-tour au plus vite. Son poing poignard en main, elle en finit quelques uns au passage. Mais c'était sans compter la foule de rôdeurs qui s'était également amassée derrière elle, suivant le bruit du moteur eux aussi. Rangeant son poignard, c'était bien fait pour elle, songea la jeune femme. Elle n'avait qu'à prêter attention à ce qu'il se passait autour d'elle.

Un chemin dans les bois s'ouvrit à elle depuis la route. Elle ne réfléchit pas une seconde et s'engouffra dans les bois. Les rôdeurs étaient toujours aussi présents et se dirigeaient dans sa direction. La horde était dense et il était difficile de la semer correctement. Lorsqu'elle eu pris suffisamment de distance, elle décidait d'abandonner pour un temps son bolide, qui la trahissait aux yeux des morts. Elle dégaina très vite son poing poignard de sa ceinture et entreprit de s'enfoncer dans les bois. La course fut effrénée, elle rencontra énormément de rôdeurs sur son chemin, par groupe de quelques uns ou bien tout seul. Jamais trop jusqu'à ce qu'ils aient raison d'elle et ne puissent la surmener, la faire sombrer. Elle enchaînait les coups de poignard en plein leurs crânes putréfiés. La fatigue se faisait ressentir de plus en plus, il fallait qu'elle s'arrête. Encore plusieurs mètres et s'en est terminé de cette course, pensait-elle. En effet, les morts se faisaient de plus en plus rare dans la direction qu'elle prenait. Elle prit soin de s'arrêter dans le creux d'un arbre au tronc énorme. Elle pu reprendre son souffle et boire quelques gorgées à sa gourde. Mais pas le temps de traîner. Prenant soin d'observer les bois autour d'elle, et d'écouter le moindre bruit qui se ferait entendre, elle décide finalement de prendre la direction de ce halo de lumière qu'elle avait repéré.

Une clairière. Intacte, comme si une barrière invisible empêchait la mort de s'y rendre. Éprouvée par les événements précédents, Dice ne se fit pas prier. Autour d'elle, les grognements des rôdeurs s'étaient depuis un moment dissipés. De plus, pensait-elle, personne ne pourrait la distinguer allongée dans ses herbes hautes. Elle devait s'accorder un temps de répit. Cet endroit lui paraissait excellent pour ce faire. Elle n'aurait qu'à se perdre dans ses pensées, se vider la tête, et rester allongée au beau milieu de cette clairière autant de temps qu'elle en aurait besoin. Personne ne pouvait la trouver ici.


© Pando


Dernière édition par C. Rosalie Jones le Dim 6 Aoû - 16:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Justice price
Tywan

× A propos du vaccin : :
Très peu pour moi merci...

× Âge du perso : :
34 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans l'ombre d'Iwan

× Avant, j'étais : :
sous directrice d'une agence de publicité

× Messages : :
1147

× Points de vie : :
69

× Copyright : :
tearsflight(avatar) Wiise (signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Sam 6 Mai - 19:46


Reunion Into The Woods
Candice et Tyler

Courir, encore et encore, courir, toujours courir. C’était la routine, dure, fatigante et sanglante. Tous les jours il fallait se battre pour survivre, tuer pour continuer a respiré.  Si avant tuer avait était punie par la loi, aujourd’hui ne pas tuer était punie par la nature. Dans ce monde si on ne tuait pas, on se faisait tuer. Tuer ou être tuer… Un concept que la brune aux yeux claire avait très vite assimilé.  Sauf qu’elle n’avait pas réussi à le faire comprendre a Jason qui en avait payé rapidement le prix.  Ce matin elle s’était réveiller en sursaut, elle avait dans son sommeil revécut cet instant horrible où  Jason était tombé, et avait poussé son dernier souffle dans ses bras.  Elle avait donc dit à Iwan qu’elle avait besoin d’un moment seule. Elle était partie seule, avec juste ses armes. Elle avait d’abord marché, pour finir par se mettre à courir. Comme si courir aller effacer ces images qui parfois s’amuser a la hanter. Parfois elle se demandait si son subconscient ou sa mémoire n’avait pas envie de la rendre dingue en lui faisant revivre les pires moments de son existence.  Elle courait a en perdre haleine, elle ne s’arrêtait même pas quand elle tuait les rôdeurs qu’elle croisait. Comme ils étaient souvent par deux ou trois, c’était facile de les tuer en continuant sa course. Son fidèle piolet les faisait tomber au sol, un trou dans leur cranes putréfier.
Elle fini par déboucher dans une sorte de petite clairière. C’était paisible et magnifique, calme, baigner dans une belle lumière. Elle s’y arrêta doucement au milieu des hautes herbes et se pencha un peu en avant, les mains sur ses cuisses pour reprendre son souffle.  Elle laissa son piolet tomber au sol, le temps de retrouver un rythme de respiration normal.  Elle s’était beaucoup dépenser mais comme toujours ca lui avait vidé la tête. Elle grinça un peu des dents quand elle se redressa. Elle avait une sale crampe a la jambe droite, et bien sur elle n’avait rien prit d’autre que ses armes. Donc elle commença a faire des étirements pour faire passer sa crampe. C’était douloureux, mais elle avait appris a supporté la douleur, l’épidémie avait le mérite de l’avoir endurci, que ce soit physiquement, mentalement et dans le caractère.  Ca l’avait transformé de la jeune femme forte, indépendante mais sympa a la femme forte, indépendante et surtout battante. Mais elle était aussi  méfiante, un poil paranoïaque sur les bords et beaucoup plus belliqueuse qu’avant. Mais elle aimait  se dire que dans le fond elle n’avait pas tant changé que cela, elle voulait se convaincre que rien de tout cela pouvait la changer vraiment. Si, comme tout le monde elle avait changé, comme beaucoup de gens elle aimait se rassuré en se disant que ce n’était pas le cas.  Elle fini par ramasser son piolet et faire demi tour, quand elle entendit un bruit. Quelqu’un était là, mais ce n’était pas un mort, elle avait l’intuition que c’était quelqu’un de vivant. Elle attrapa rapidement son fusil et le pointa en direction du bruit. «Qui est là ? Montrez-vous !»  Dit elle d’un ton plein de confiance et autoritaire.  Elle restait sur ces gardes car on ne sait jamais sur qui on peu tomber.
made by black arrow

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise


Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Ven 2 Juin - 13:00



❝reunion into the woods❞
Tyler & Candice
Ce petit havre de paix faisait s’évader Candice de ce monde qui se meurt. Elle était restée plusieurs heures allongée sur le dos, le regard vers le ciel. Elle ne contemplait que les nuages, qui avançaient doucement à la brise du vent. Elle restait tout de même alerte aux bruits alentours. Elle commençait par se vider la tête et à profiter de ce moment de calme, de solitude, au milieu de la nature. La vraie nature, celle qui avait été épargnée par le sang, les tripes, les corps putréfiés qui continuaient de marcher sans fin, l’odeur de pourriture qui hante maintenant chaque recoin des Etats-Unis. Et sans doute chaque recoin du monde entier. Ce qui la faisait penser à elle-même, au milieu de tout ce cirque. Elle se demandait comment pouvait-elle être encore en vie, après ces plusieurs années à éviter la mort. Elle se demandait pourquoi elle, et pas son père. Pourquoi elle, et pas son ami d’enfance et amour perdu. Elle se demandait surtout, pourquoi la vie lui avait-elle été enlevée si tôt, si le monde était destiné à partir en lambeaux. Mais elle finissait par se dire qu’il avait eu de la chance. La mort l’aurait pris quoiqu’il arrive, et au moins, il n’avait pas eu à voir cet enfer sur Terre. Dice pensait avoir enfin fait son deuil. Penser à lui ne lui procurait plus tellement cette douleur dans la poitrine, et ses larmes aux yeux. Elle se plaisait à penser à lui, depuis l’apocalypse. Cela lui procurait maintenant une chaleur dans la poitrine, et parfois même, on pouvait deviner un sourire au coin de ses lèvres. Il lui permettait de s’enfuir quelques instants de ce monde insensé. Instinctivement, la jeune femme se relevait pour fouiller sa besace et y dénicher ce qu’elle avait de plus précieux : ce morceau de carcasse de cette voiture. Elle se rallongeait ensuite, et le déposait sur sa poitrine. Les mains juste au-dessus, comme si elle le serrait tout contre elle. Elle prenait une profonde inspiration et éclatait finalement de rire. Cela faisait des mois que Dice n’avait plus autant ri.

Elle se stoppait net quand elle croyait entendre du bruit approcher. La jeune femme s’empressait alors de ranger son morceau de carrosserie dans son sac et se mettait aux aguets. En un rien de temps, Candice s’était accroupie au milieu des herbes hautes. Sa main s’était automatiquement placée sur le manche de son poing poignard. Elle le glissait doucement hors de son fourreau. Le bruit alentour se rapprochait mais elle ne distinguait encore rien. On aurait dit quelqu’un qui courrait dans les bois. Peut-être pour échapper à une horde de rôdeurs, un exercice presque quotidien. Cachée dans ses hautes herbes, Dice attendait patiemment de voir si cette personne se dirigeait vers sa position. Le bruit provenait de devant elle, elle ne lâchait donc pas des yeux la limite de la clairière. Une fois que cette personne serait sortie des bois, elle aurait une vue instantanée sur l’individu en question, tandis que lui ne pourrait pas la voir. Elle écoutait, elle attendait, le palpitant qui s’emballait quelque peu. Finalement, une silhouette se faisait apercevoir et finissait par déboucher sur la clairière où se trouvait Candice. Il s’agissait d’une jeune femme, grande et brune. Elle s’était stoppée pour reprendre son souffle. Dice l’observait à travers ses herbes hautes, et espérait fortement que cette inconnue continue son chemin.

Un craquement se fait soudainement entendre, derrière Candice. Toujours accroupie, la jeune femme se retourne dans les hautes herbes, poignard en main. Quand finalement : « Qui est là ? Montrez-vous ! ». Il fallait un moment à Candice pour décider quoi faire. En se retournant, elle constatait que la femme brune tenait maintenant son fusil droit devant elle. Une analyse succincte de la situation ne laissait aucun choix à Candice. Elle devait forcément se montrer. Même si le bruit ne venait pas d’elle, la femme devant elle finirait certainement par avancer dans sa direction. Que ferait-elle alors si elle la découvrait toujours cachée dans les hautes herbes ? Avec précaution, Candice remis sa besace sur son dos et commença à se lever doucement. Elle ne réfléchissait même pas et tendait ses bras vers le haut, son poing poignard en main et visible aux yeux de son interlocutrice. Dice restait cependant attentive à ce qu’il se passait derrière elle, ce craquement pouvait révéler l’existence d’un troisième individu, ou bien d’un rôdeur, ou encore d’un animal. Quand elle finissait son ascension, elle répondait simplement : « Je m’appelle Rosalie. », espérant que se présenter ferait prendre une tournure amicale à cet échange. La femme devant elle paraissait assez renfermée, et sûre d’elle. Mais elle avait aussi ce côté doux et amical que l’on pouvait distinguer sur les traits de son visage. Du moins, c’est ce qu’elle concluait, malgré la petite distance qui les séparait. Elle n’osait trop rien dire de plus, attendant un signe de la part de son interlocutrice.


© Pando


Dernière édition par C. Rosalie Jones le Dim 6 Aoû - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Justice price
Tywan

× A propos du vaccin : :
Très peu pour moi merci...

× Âge du perso : :
34 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans l'ombre d'Iwan

× Avant, j'étais : :
sous directrice d'une agence de publicité

× Messages : :
1147

× Points de vie : :
69

× Copyright : :
tearsflight(avatar) Wiise (signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Lun 5 Juin - 1:03


Reunion Into The Woods
Candice et Tyler

Cette petite clairière avait quelque chose de magique. Tyler y aurait bien posé ses valises, enfin son sac a dos plutôt avec son fidèle compagnon. Oui, bonne idée, une jolie petite clairière  calme et qui semblait préserver du monde autour d’elle. C’était comme si autour de cet espace  presque paradisiaque, il n’y avait pas l’apocalypse. Peut-être qu’aucun rodeur n’avait jamais mit ses vieux pieds sales ici. Non, c’était bien trop beau pour être vrai. La tatouée était certes optimiste, elle n’était quand même pas naïve au point de croire que cet endroit était épargner alors que le reste du monde n’était que chao et mort.  Enfin, s’installer ici était tentant, surtout qu’un peu de repos leurs ferait du bien a tout les deux. Jouer les justiciers c’était finalement vraiment crevant à la longue. Elle allait partir, elle avait ramassé son piolet, l’avait remit a sa ceinture et avait tourné les talons, quand un bruit de craquement se fit entendre. Ni une ni deux, la brune attrapa son fusil d’assaut et le pointa en direction du bruit. Elle somma l’individu responsable du bruit, surement un survivant, de se montrer. Il valait d’ailleurs mieux pour cet individu de se montrer, car Tyler n’était pas franchement commode quand elle s’y mettait.  Bientôt, à l’autre bout du canon de l’arme à feu, une jeune femme apparut, les mains en l’air, une arme bien en vue de la brune tatouée. Comme pour montrer qu’elle voulait coopérer, elle annonça son prénom.  Mais la tatouée  aux cheveux court restait pour le moins méfiante.  Elle fit un pas très lent vers la brune face a elle, toujours son arme pointé sur l’inconnue. «Okai Rosalie. Moi c’est Tyler. Pose ton ou tes armes… Tu es seule ?»  Dit elle en faisant quelque pas sur le côté comme pour l’observer. Ce visage, cette silhouette et cette voix n’avait encore pas fait tilt dans la tête de Tyler. Surement à cause de la méfiance, et du fait qu’elles ne s’étaient pas vues depuis très longtemps. Mais  les deux femmes se connaissaient. Elles se connaissaient même plutôt bien.  Si Tyler ne l’avait pas encore reconnue, peut-être que Rosalie la reconnaitrait malgré les importants changements physique qu’avait subit l’ancienne sous directrice d’une entreprise de publicité.

Le craquement se fit à nouveau entendre. Merde, ce n’était donc pas Rosalie qui en était responsable. Elle était avec quelqu’un d’autre ? Non elle avait déjà eu sa réponse, Tyler était prévoyante, elle lui avait déjà demandé au cas où. Même si la mort ne lui faisait absolument pas peur, elle préféré ne pas mourir en étant prise par surprise. Tyler voulait mourir sur le champ de bataille. Elle voulait mourir dignement et en accomplissant quelque chose de grand. Mais surement comme un peu tout le monde, personne ne voulait mourir seul et de façon totalement stupide.  Elle oublia une seconde Rosalie, surement un peu risquer, mais elle voulait se concentré sur la source de ce bruit. Rapidement un rodeur arriva, a une vitesse assez impressionnante d’ailleurs. Tyler ne réfléchit pas une seconde, elle appuya sur la gâchette. La balle ne passa surement pas loin de Rosalie, et vint se loger dans le crâne du monstre. Elle soupira doucement en baissant un peu son arme. Voila, elle savait que c’était trop beau pour être vrai de trouver un endroit sans monstre.«C’était trop beau pour être vrai.»  Dit elle simplement en regardant Rosalie. Peut-être que la brune face a elle ne comprendrait pas ce que cela voudrait dire. Après tout Tyler avait presque parlé pour elle-même. Ou a l’inverse, peut-être que Rosalie allait comprendre ce que ces paroles voulait dire.
made by black arrow

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise


Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Mer 7 Juin - 20:46



❝reunion into the woods❞
Tyler & Candice
« Okay Rosalie. Moi c’est Tyler. Pose ton ou tes armes… Tu es seule ? », se présenter n’avait pas totalement eu l’effet que Dice souhaitait. Mais après tout, c’était comme ça de nos jours. Quand un inconnu se pointait un peu trop près, on ne se contentait plus de le croiser et de lâcher un sourire poli. Aujourd’hui, on lui sortait notre arme et la lui mettait au cou. Un mot de travers, un mauvais geste, et on pouvait facilement se retrouver à manger le sol. En plus de cela, la femme brune s’était rapprochée de Candice. Elle remarquait alors ses tatouages, ils étaient nombreux, et Candice se surpris un instant à se demander ce qu’ils pouvaient bien signifier. Mais elle remarquait surtout ces magnifiques yeux verts. Ils étaient clairs et transperçant. Comment a-t-elle dit qu’elle s’appelait déjà ? se demandait la jeune femme, tout en rangeant sont poing poignard à la demande de son interlocutrice.

« Je suis seule », affirmait finalement Dice. Elle la regardait ensuite se déplacer légèrement sur le côté tandis que Candice continuait de se triturer les méninges. C’est qu’elle en avait vu des choses depuis les après-midis passés avec Tyler. Cette dernière était comme une grande sœur pour Candice. La petite fille qu’elle était aimait beaucoup passer du temps avec sa voisine de palier. Bien souvent, quand Dice ne pouvait pas encore se garder toute seule et que ses parents s’absentaient, c’est chez Tyler qu’elle allait. Puis Candice grandissait et Tyler devenait un peu plus sa confidente, jusqu’au drame. Quand la jeune adolescente de l’époque ne trouvait plus les mots pour se confier, pour exprimer ce qu’elle ressentait. Avant qu’elle ne quitte la ville pour Paris afin d’y suivre ses études. Depuis, elles s’étaient toutes les deux perdues de vue. Quand Candice était revenu en ville, elle n’avait aucun contact avec son entourage passé, à l’exception de ses parents. Et encore, avec son père surtout, sa mère ne se trouvait que toujours très peu en ville. Un an plus tard, quand le monde partait en vrille, son entourage n’était plus composé que de morts-vivants et d’étrangers. Rien n’avait changé depuis. Elle avait eu du mal à retrouver son père, qu’elle cherchait pourtant depuis le début de l’apocalypse. Alors Dice ne pensait certainement pas tomber sur Tyler, en plein milieu d’une forêt envahie par les morts, à l’exception de cette clairière.

Bang ! La clairière ne faisait donc pas exception. Le coup de fusil de Tyler sorti Dice de ses pensées, encore. La jeune femme était trop souvent ailleurs. C’était étonnant qu’elle soit toujours en vie aujourd’hui, quand elle marche sans cesse au milieu des morts sans que l’esprit ne soit là. Candice essayait de ne pas paraître surprise. Il n’avait fallut qu’une tentative à Tyler pour abattre ce zombie, chose qu’elle n’aurait jamais réussi à faire du premier coup. Si la jeune femme était plutôt bonne avec son poing poignard en main, son Colt ne lui servait qu’en cas d’extrême urgence. Elle était incapable de s’en servir correctement. Peut-être que Tyler pourrait lui apprendre ? pensa-t-elle. Les vieilles habitudes, on ne les perd pas. La femme tatouée avait toujours été un modèle pour la plus jeune.

Aux dernières paroles de Tyler, Candice eu la sensation de retrouver espoir. C’était en effet trop beau pour être vrai. Trop beau pour le croire. Des années plus tard, et à l’autre bout du pays. La jeune femme esquissa un grand sourire, elle était prête à lui sauter dans les bras. Une chaleur gagna doucement sa poitrine, cela lui procurait tant de bonheur d’avoir reconnu ce visage familier. C’est là qu’on se rend compte des effets de l’apocalypse. Si le monde était resté tel quel, Dice n’aurait sans doute jamais pu aborder son ancienne amie. La jeune adolescente de l’époque était partie sans explications, elle avait tout abandonné, y compris Tyler. Cette dernière ne lui aurait certainement pas pardonné tout de suite. Peut-être même qu’elle ne le ferait pas, même si le monde avait changé. Même si l’apocalypse pouvait tout faire pardonner, à nous rendre tellement heureux de retrouver un être cher. Alors, les premières vraies paroles de Candice à Tyler n’était finalement autre que « Je suis désolée ».


© Pando


Dernière édition par C. Rosalie Jones le Dim 6 Aoû - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Justice price
Tywan

× A propos du vaccin : :
Très peu pour moi merci...

× Âge du perso : :
34 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans l'ombre d'Iwan

× Avant, j'étais : :
sous directrice d'une agence de publicité

× Messages : :
1147

× Points de vie : :
69

× Copyright : :
tearsflight(avatar) Wiise (signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Jeu 15 Juin - 19:58


Reunion Into The Woods
Candice et Tyler

Tyler avait abattu ce monstre, ajoutant donc un zombi mort a sa longue liste. Elle ne savait pas trop si elle pouvait compter les zombies comme des victimes ou non. Après tout, elle les « tuait » sans vraiment le faire car ils étaient techniquement déjà mort. Elle était en train de regarder le mort, définitivement mort quand la jeune femme parla.  Et les paroles de la jeune femme lui firent comme un choc. C’était comme si toutes les images de ses moments passer avec Dice lui revenait en tête.  Que ce soit a leurs première rencontre, jusqu’au moment où la jeune femme était partie, en passant bien sur par toutes les soirées à se confier l’une a l’autre. Tous ces moments passés ensemble, étaient tous des beaux souvenirs pour Tyler.  Aujourd’hui elle s’était attendu a peut prés a tout, sauf a revoir Rosalie alors que cela faisait de nombreuse années qu’elles ne s’étaient pas vue.  Ce flash back géant et en avance rapide déstabilisa quelque peu la jeune femme. Elle baissa doucement son arme, la remit dans son dos grâce a la lanière de cuir faite pour cela et s’approcha doucement de Rosalie. Elle la regarda un instant, pour essayer de jaugé tout les changements physique qu’il y avait eu chez la brune.   Après l’avoir regardé un instant elle la prit doucement dans ses bras.  Elle était heureuse de la retrouver. Malgré les années de séparation, Tyler voyait toujours Dice comme sa petite sœur. « Je t’en pris, ne t’excuse pas Dice…»   Elle la serra fort contre elle. Un peu  plus et elle pleurerait… Avant elle aurait surement pleuré d’ailleurs.

Elle lâcha ensuite la jeune femme et recula d’un pas, comme pour la regarder a nouveau de la tête aux pieds.  Elle passa ensuite une main nerveuse dans ses cheveux de jai aujourd’hui coupé court alors que Dice l’avait toujours vue avec les cheveux long et passa ensuite une main sur son visage comme pour laver celui-ci de toute l’émotion qui essayer de prendre le dessus. «J’aurais préféré qu’on se retrouve dans de meilleure conditions…Mais je suis heureuse de te retrouver. Je t’avoue que je ne préférais même pas me poser la question si tu étais en vie ou non. » Dit elle sincèrement en la regardant dans les yeux.  Elle avait toujours était très sincère avec la jeune femme qu’elle voyait comme sa petite sœur, et apocalypse ou non, elle continuerait a l’être.  Elle était un peu surprise aussi que ce soit Candice qui la reconnaisse en premier, alors qu’elle avait surement énormément changé physiquement depuis le temps. «Qu’es ce que tu fais là, toute seule ? Tu n’as pas de groupe ?»    La brune avait beaucoup de question a poser a son amie fraichement retrouver, mais elle ne voulait pas tout de suite la harceler de questions, alors qu’une dizaine de minutes avant elle braquer un fusille d’assaut sur elle. C’était surement un peu déplacer, et Tyler ne voulait pas que Dice pense qu’elle était devenue une sorte de monstre.
made by black arrow

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise


Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Mar 4 Juil - 21:00



❝reunion into the woods❞
Tyler & Candice
L’étreinte de Tyler submergea Dice de bonheur, de tristesse et d’amour. La jeune femme était heureuse de retrouver celle qu’elle a toujours considéré comme étant sa grande sœur, elle se rendait alors compte que ses étreintes lui manquaient énormément. Elle était également triste, car elle l’avait laissé derrière avec tout le reste, elle était partie sans même la prévenir, sans même lui dire au-revoir, et Tyler ne méritait pas ça. Enfin, elle retrouvait cet amour qu’elles partageaient toutes les deux, des souvenirs enfuis jaillissants soudainement dans sa tête. Dans cette étreinte, Dice était projetée des années en arrière, comme si rien n’avait changé depuis. Sauf que beaucoup de choses n’étaient plus les mêmes, à commencer par elles-deux.

Rosalie ravalait les larmes qui lui montaient aux yeux, elle s’interdisait de pleurer, elle l’avait fait déjà bien assez de fois. Aujourd’hui elle retrouvait un être cher, il n’était pas question de fondre en larmes. Quand Tyler relâchait son étreinte, Dice remarquait son pas en arrière pour jauger les changements chez la jeune femme. Elle ne pu s’empêcher de faire de même. La brune avait coupé ses magnifiques cheveux bruns. Ces cheveux avec lesquels Candice s’amusait à en faire des couettes ou encore des nattes, autrefois. La petite fille avait toujours était sous le charme des longs cheveux noirs de son amie. Mais cette coupe courte lui allait réellement bien, pensait Dice. Cela lui donnait une allure de baroudeuse, dans cette apocalypse. Cette dernière donnait d’ailleurs à Candice l’impression qu’elle avait changé beaucoup de choses chez Tyler. Pas comme chez elle. Elle écoutait alors les paroles de son amie retrouvée.

Comment lui dire qu’elle avait toujours était seule ? Depuis son deuil et sa fuite du pays, Candice ne s’entourait plus de personne. Les gens l’insupportaient bien souvent. Elle n’aimait que sa solitude, ces nuits silencieuses alternées par des nuits remplies de sanglots. « Lorsque j’ai voulu quitter New York, papa n’était déjà plus là », commençait Dice, tout en glissant sa main sur le poing poignard de son père, qu’elle portait toujours à la taille. Inutile d’annoncer tout de suite à la jeune femme brune, que son père n’avait pas survécu parmi les morts. D’autant plus que Rosalie avait dû finir le massacre elle-même. « J’ai rencontré quelques personnes sur la route, mais je suis toujours resté seule, je ne fais pas confiance aux gens ».

Dice se souvenait des dires de son père, plusieurs années auparavant. Il continuait de lui raconter ce que devenait Tyler. Candice n’a jamais su s’ils avaient tous les deux gardé contact, ou bien si son père avait des nouvelles par une tierce personne. La brune semblait mener une vie agréable, dans la Grosse Pomme. Dice savait qu’elle était amoureuse d’un certain Jason, et que les deux amants prévoyaient un beau futur devant eux. Aussi beau puisse-t-il être aujourd’hui, dans ce monde putréfié. Tyler était toute seule et Candice se demandait si elle était toujours avec Jason. Une photo lui avait confirmé qu’ils formaient un très beau couple tous les deux. Elles avaient tant de choses à se dire songea-t-elle. L’allure de Tyler était assez méfiante et dure, elle semblait aussi avoir gagné beaucoup d’expérience et s’être adapté tant bien que mal à vivre dans ce monde à moitié mort. Cela cachait certainement beaucoup de malheur. Elle espérait grandement que son amie soit toujours avec son fiancé, mais elle n’était sûre de rien. Dice essaye alors de tourner la question de manière à ne pas blesser la brune devant elle, si tel n’était pas le cas : « Et toi Tyler, je t’ai vu arriver seule en courant, vous êtes beaucoup dans ton groupe ? ». En effet, son amie ne semblait pas avoir énormément d’affaires avec elle, pour ne pas dire presque pas. C’était évident qu’elle avait une attache ailleurs, même si ce n’était que précaire et pas éternel.


© Pando


Dernière édition par C. Rosalie Jones le Dim 6 Aoû - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Justice price
Tywan

× A propos du vaccin : :
Très peu pour moi merci...

× Âge du perso : :
34 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans l'ombre d'Iwan

× Avant, j'étais : :
sous directrice d'une agence de publicité

× Messages : :
1147

× Points de vie : :
69

× Copyright : :
tearsflight(avatar) Wiise (signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Dim 9 Juil - 8:12


Reunion Into The Woods
Candice et Tyler

 Cette étreinte amicale, d’une grande sœur a sa petite sœur, même si les deux jeunes femmes n’était pas vraiment sœur, avait une saveur du passé. Ca faisait encore une fois remonter beaucoup de chose dans l’esprit de Tyler. Elle revoyait les nombreuses soirées qu’elle avait passé à « garder » Candice. C’était plutôt des soirée  a rire et parler de tout et rien avec elle, que ce soit devant  un film ou pendant que Candice jouait avec les cheveux de Tyler, les deux jeune femmes s’arrêtait rarement de parler au court de la soirée.  Elles avaient toujours tellement de chose à se raconter.  Là encore elles en avaient énormément, entre le départ de Rosalie et leurs retrouvailles il s’était passé beaucoup de temps et surement tout autant de choses. Mais avant tout, la brune avait besoin d’observer un instant sa petite sœur de cœur. Elle avait besoin de jaugé les changements que tout cela avait fait sur elle. Et visiblement Rosalie en fit de même. Elle n’allait pas être déçut du voyage, Tyler avait beaucoup changé en quelques années d’apocalypse.

Elle hocha la tête quand son amie lui dit qu’elle n’avait pas confiance en les gens. Rien de surprenant, Rosalie n’avait de toute façon jamais était vraiment du genre a s’entourer de trente six mille personne. Elle se suffisait à elle-même et c’était très bien comme cela. Surtout de nos jours. Cependant apprendre le décès du papa de la jeune femme, mit un gros coup au cœur de  la tatouée, elle qui avait toujours beaucoup apprécié et eu une très grande estime de Monsieur  Jones, apprendre qu’il n’était plus de ce monde lui donnait envie de pleurer. Mais il y avait bien longtemps que Tyler ne pleurait plus. Enfin selon elle, l’humanité avait perdu un grand homme. Elle ferma une seconde les yeux, et les rouvrit et posa une main bienveillante et chaleureuse sur l’épaule de sa sœur de cœur. «Je suis désoler pour ton papa… Je sais que c’est dur de perdre les gens qu’on aime a cause de tout cela… »   En disant ces mots, la  brune pensait et évoquer bien sur ses propres parents, ses beau parent avec qui elle s’était toujours très bien entendu, mais surtout Jason et son enfant a naitre.  
Elle ne fut pas surprise que Candice l’interroge sur son groupe. C’était simple de deviné qu’elle ne voyageait pas seule vue que la brune tatouée n’avait pas beaucoup d’affaire sur elle. Elle ne survivrait pas longtemps seule si peu équiper. Elle haussa doucement les épaules «Nous ne sommes que deux. Iwan et moi. Notre campement n’est pas loin, plus haut dans la forêt. J’avais besoin de prendre un peu l’air et me vider la tête donc je suis allé courir et me voila.» Elle souri a son amie, finalement elle était contente d’avoir eu besoin de s’éloigner du campement pour courir. Si elle ne l’avait pas fait, Candice et elle se serait croisé mais pas rencontrer. Finalement le hasard faisait parfois bien les choses.  Elle lui fit signe «Viens, asseyons nous, on a tellement de choses a se dire…»  Dit elle en s’éloignant un peu du cadavre avant de s’asseoir dans l’herbe haute. Ce moment de calme et de retour dans le passé était on ne peut plus agréable.  Ca aller permettre aux deux jeune femme de mettre leurs survie en pause juste pour sourire et rire un instant. Rien de plus agreable et de plus détendant en ces temps obscur.  
made by black arrow

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise


Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Dim 6 Aoû - 16:07



❝reunion into the woods❞
Tyler & Candice
Le contact humain, il y avait bien longtemps que j’avais perdu cette sensation rassurante. Une étreinte, une main sur l’épaule. Je ne savais pas si Tyler et papa avaient continué à se voir après mon départ, mais je savais que sa perte devait quand même la toucher. C’était réconfortant de retrouver ce visage familier, cette amitié, cette sensation d’être aimé au milieu de ce monde meurtri. Je me demandais si Tyler aussi avait perdu certains membres de sa famille. J’avais ma réponse quelques instants plus tard, j’imagine. Mais qui pouvait bien être cet Iwan ? Et qu’était-il advenu de Jason ? Peut-être que j’aurai ces réponses un peu plus tard, je ne voulais pas brusquer mon amie fraichement retrouvée.

« J’avais également besoin de me vider la tête » lui confiais-je. « Je suis tombé sur cette clairière par hasard, je n’en revenais pas d’être tombé sur un endroit autant épargné des morts… C’était comme irréel », aussi irréel que de tomber sur Tyler à des kilomètres de chez nous, et quand la plupart des êtres humains de la surface terrestre avaient été éradiqués. Je suivais son invitation à s’asseoir au milieu des herbes hautes. C’était l’endroit parfait pour un bond dans le temps. Comme si l’apocalypse n’était pas là. Comme si nous étions de nouveau elle et moi, assises dans son appartement new-yorkais, prêtes à discuter toute la journée. Cela faisait des années que cela ne m’était pas arrivé. J’avais pour habitude de vivre seule, je ne me confiais plus à personne. Mais avec Tyler, ce n’était pas la même chose. Aucune barrière ne s’était dressée entre elle et moi. Je pris la parole sans aucune retenue, mais je ne savais pas vraiment par où commencer.

« Je suis restée seule depuis les débuts de l’apocalypse… J’ai décidé  de prendre la route vers l’Ouest plusieurs mois après, pour voir si papa se trouvait à la Zone 51… Je me disais qu’il aurait bien pu aller là-bas, ça lui ressemblait beaucoup… Et j’avais raison, mais nos retrouvailles étaient courtes… La Zone venait d’imploser, c’était la panique partout, les gens tentaient de fuir sous les coups de feu, et en évitant les morsures… C’est là que je l’ai retrouvé, dans la foule… Mais un rôdeur l’attrapa, je n’avais pas le choix que de le tuer moi-même avant qu’il ne se transforme… ». Finalement, les mots qui sortaient de ma bouche avaient décidé de raconter la perte de papa. C’était la première fois que je racontais cette histoire, et bizarrement, aucune larme ne coulait le long de ma joue. Aucune brume ne se formait devant mes yeux non plus. J’avais réellement appris à vivre avec toute cette peine. Je remarquais tout de même ma main, fortement resserrée sur le poing poignard de papa. « J’ai donc continué ma route toute seule, ce n’était pas facile… Je ne trouvais plus la force de me nourrir, et papa me manquait beaucoup… Il me manque toujours. J’ai bien rencontré quelques personnes sur la route, comme avant. Mais je ne me suis attachée à aucun groupe, j’avais besoin de solitude. Maintenant, je pense aller mieux, j’ai remarqué certains progrès qui m’étonnent bien souvent. Je ne pensais pas pouvoir me relever de tout cela un jour. Mais j’imagine que le temps fait les choses, pas vrai Tyler ? ».

Je me doutais que la brune aurait vécu des choses plus ou moins similaires. Qui de nos jours, n’a pas perdu un être cher ? C’était bien assez rare pour que Tyler y ait échappé aussi. Je cherchais cependant un certain réconfort auprès d’elle. Elle avait toujours su me rassurer de quelque manière qu’il soit. J’espérais qu’elle me confie un peu de ses peines. Il est difficile de parler de ces choses là, mais avec certaines personnes cela ce fait beaucoup plus naturellement. Peut-être que Tyler avait trouvé cela en Iwan ? La brune semblait avoir beaucoup vécu depuis sa vie urbaine dans la Grosse Pomme. Le temps avait fait ses ravages, on pouvait le lire sur ses traits durcis. Je l’observais m’écouter, je pouvais voir la peine dans ses yeux mais son visage restait de marbre. Elle avait appris à vivre avec tout ça. Elle qui était si gentille, si douce, agréable et souriante auparavant. Son visage ne transparaissait plus rien de tout cela. Mais j’étais persuadée que rien de tout ça n’avait vraiment changé. Elle semblait plus forte encore, plus méfiante, et surtout brisée.

Je fouillais soudain dans ma besace afin d’y dénicher un paquet de gâteau déjà entamé. On mangeait toujours volontiers dans cette apocalypse. Et puis, cela ne ferait que renforcer ce souvenir du passé. Il ne manquait plus qu’un de ces films à l’eau de rose et nos verres de soda, et tout était comme avant. Un sourire aux lèvres, je l’invitais à se servir avant d’en faire de-même. Je mordillais dans mon gâteau. Il me restait une autre chose importante à lui dire. « Je suis désolée de ne pas avoir repris contact avec toi, à mon retour de Paris. J’imagine que je ne voulais plus rien avoir à faire avec les choses du passé, même les bonnes choses… Je n’aurai pas dû. » J’attrapais ma gourde afin d’y boire plusieurs gorgées. Mon sourire s’était quelque peu effacé, je m’en voulais de ne pas avoir été assez forte pour retrouver mon amie. J’étais réellement heureuse de l’avoir retrouver maintenant, c’était le principal aujourd’hui. Je reprenais donc une bouchée de mon gâteau et levais la tête au ciel, tout en prenant une grande bouffée d’air. Cela faisait du bien.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Justice price
Tywan

× A propos du vaccin : :
Très peu pour moi merci...

× Âge du perso : :
34 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans l'ombre d'Iwan

× Avant, j'étais : :
sous directrice d'une agence de publicité

× Messages : :
1147

× Points de vie : :
69

× Copyright : :
tearsflight(avatar) Wiise (signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Mar 8 Aoû - 15:08


Reunion Into The Woods
Candice et Tyler

 La tatouée était vraiment heureuse de retrouver son amie, elle lui avait finalement beaucoup manquer. C’était après tout un peu comme sa petite sœur.  Elle l’écouta avec attention quand elle lui dit qu’elle avait eu besoin d’air et qu’elle était tombée ici. C’était vrai que cette clairière semblait irréelle tant elle était calme et surtout pas ravagé par les morts. Et d’ailleurs a part celui que Tyler avait abattu quelque minutes plus tôt, il n’y avait pas l’ombre d’un rodeur à l’horizon.  De quoi donner envie de s’installer dans cet endroit pour toujours. Mais ce n’était vraiment pas possible, de toute façon la brune se disait que ca ne serait que de courte durée, bientôt la mort viendrait poser les pieds dans cet endroit presque idyllique.  Elles s’installèrent dans l’herbe l’une en face de l’autre, et la brune tatouée laissa son amie prendre la parole.   Elle l’écouta lui raconter comment elle avait rejoint  la zone 51 pour rejoindre son père, et comment celui-ci avait périt.  Elle ferma un instant les yeux, pour encaisser un peu ce qu’elle venait d’entendre, et continua ensuite d’écouter son amie lui dire qu’elle avait perdu la force de se nourrir, ou lui dire a quel point son père lui manquait. Elle ne pouvait que comprendre sa sœur de cœur, elle savait que c’était dur de devoir achever les gens qu’on aime. Elle posa doucement une main réconfortante sur l’épaule de son amie et ne lui fit qu’un maigre sourire. Ce n’était pas une situation très joyeuse, pas un moment où Tyler devait servir un sourire. Là elle devait être a nouveau la douce Tyler qui trouve les mots juste pour consoler quelqu’un.«Quand j’ai perdu mon enfant, j’ai cru que je ne m’en remettrait jamais. Mais Jason m’a aider, alors que lui aussi était toucher par cela…Et puis j’ai du achever Jason, qui a rendu son dernier souffle dans mes bras… J’ai crut ne jamais m’en remettre, je m’étais fixé un but pour donner un sens a ma vie, et quand je l’ai atteint je ne savais plus quoi faire, j’étais perdu. Mais Iwan m’a sauvé. Des fois, quand on pense qu’on ne se remettra jamais d’une perte, on trouve quelqu’un d’autre pour nous aider à nous relever. »   Elle lui souri tendrement, elle espérait que ca l’aiderait. Elle lui avait montré qu’elle n’était pas seule a pleuré quelqu’un, même si Candice le savait surement déjà. Et elle lui avait aussi relaté un petit peu ce qu’elle avait vécu, mais sans rentrer dans les détails, Tyler ne voulait pas parler du camp où elle avait du se battre contre d’autre personne qui ne lui avait jamais rien fait, juste pour survivre quelque jours de plus.  Elle n’avait même pas fait attention au fait qu’elle avait évoqué son enfant a naitre alors que Candice n’était même pas au courant que Tyler avait était enceinte.

Elle fut un peu surprise de voir que la brune  sortait des gâteaux de son sac pour les partager avec elle. La tatouée hésita un instant a en prendre un, elle ne voulait pas que cela fasse défaut a  Candice si un jour elle avait besoin de manger. Des fois même un gâteau peu faire toute la différence en ces temps d’apocalypse. Mais vue que son amie semblait enjouée à l’idée de partager de la nourriture avec elle, elle se servit un gâteau. Elle était en train de manger un bout, quand Rosalie se mit a lui présenté des excuses.  Tyler secoua doucement la tête en lui souriant. «Ne t’excuse pas, je comprend tout a fait que tu n’ai pas voulut.»Et de toute façon, Tyler n’aurait pas était aussi disponible pour elle qu’avant, et cela l’aurait fait culpabiliser. Elle n’aimait pas ne pas pouvoir être disponible pour les gens qu’elle aimait. Et même si elle arrivait toujours a trouver un peu de temps a leurs consacré, elle avait toujours un emploi du temps tellement charger que ce n’était jamais très long.  «J’ai eu une vie pas mal mouvementé, je n’avais parfois même pas de temps pour moi donc… Nous n’aurions de toutes façon pas put nous voir aussi souvent qu’avant…»Dit elle avant de mordre a nouveau dans son gâteau.    
made by black arrow

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise


Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


JUST TO KEEP YOU SAFE
Don't you know you're
e v e r y t h i n g I have?
_ - _ - _ - _ - _


le plus sexeyyy + rp adoraable :
 

× A propos du vaccin : :
Fraîchement vacciné. Effets secondaires → baisse de température corporelle, prunelles plus claires, manque de concentration.

× Âge du perso : :
quarante-trois ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En fuite en Californie avec Malia et notre nouveau né Nathan (18.01.18).

× Avant, j'étais : :
Botaniste.

× Messages : :
704

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
MYERS. (signature), Tag (avatar)

× Avatar : :
Misha Collins or my husband.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Reunion into the woods. Lun 18 Déc - 19:08

Rp archivé suite à la suppression de Candice.

_________________

YOU KNOW THIS WORLD
-THIS SAD, DOOMED LITTLE WORLD-
I  T  N  E  E  D  S  Y  O  U
I will not let you die
You mean too much to me
*--_ t o e v e r y t h i n g _--*


hehehehe :
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Reunion into the woods.

Revenir en haut Aller en bas

Reunion into the woods.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-