Four years later + Tyler
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Four years later + Tyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Anonymous

Invité



MessageSujet: Four years later + Tyler Lun 26 Juin - 9:57





Wyatt
&
Tyler
Four years later
Tu trainais des pieds, lentement, un pas après l’autre tout en continuant d’avancer le long de cette route éblouie par le soleil. Tu chauffais littéralement sous ce soleil et ces températures invivables. Le comble était peut-être que même après tout ce temps passé dehors, tu arrivais encore à prendre des coups de soleil comme le montrait ton nez et tes joues. Ce n’était pas douloureux mais c’était quand même de sacrées rougeurs. Tu n’avais jamais été le modèle du parfait survivant de toute manière et ce n’est pas ton entrainement forcé à Bodie qui avait réellement fait quelque chose, à part que maintenant, tu arrives à peu près à tenir face aux rôdeurs sans sentir tes jambes tremblées prête à t’abandonner en se vidant de toute force, ni même paniquer. Pas que tu sois devenu le plus courageux face à eux mais lorsque tu te retrouvais entourés par eux, jeté dans la fosse aux monstres par celle qui t’avais enlevé à ton camp, tu n’avais pas eut le choix d’apprendre comme tous le monde l’avait fait avant toi, ou tu serais mort. Et c’était inconcevable, tu n’avais pas le droit de mourir, tu avais ton fils de quatre ans qui t’attendait encore et pour lui tu n’avais pas le choix de tenir bon. Tu n’avais qu’une hâte, c’était de revoir ta petite tête blonde et de pouvoir le prendre dans tes bras pour ne plus le lâcher et pourtant l’Angel Camp n’était pas ta destination actuelle. Tu avais entendu parler d’un camp, les sauveurs ou quelque chose comme ça et tu avais surtout entendu qu’il avait peut-être trouvé un vaccin. Tu étais médecin, enfin en réalité tu étais plutôt infirmier et encore, tu savais juste faire quelques soins mais ta mère avait été un brillant chirurgien et t’avais tout au long de ta vie appris diverses choses. Tu voulais donc voir ce vaccin par toi-même avant d’y exposer ton fils et s’il s’avérait fiable et sans danger, peut-être que tu irais jusqu’Angel Camp pour prendre Liam avec toi et tout ceux qui serait intéressé. Tu doutais que ta mère veuille abandonner son poste mais tu pensais notamment à Maebh qui était comme ton toi d’avant, sans défense et plus exposer au risque. Tu l’étais encore mais tu avais découvert malgré toi qu’à force de côtoyer Bodie, tu avais développé certains réflexes face au danger, notamment lorsque tu avais abattu sans même te contrôler cet homme qui avait menacé la vie d’Alliyah. Tu te détestais pour ça depuis et pourtant, tu savais qu’il te faudrait le refaire si tu tombais face à quelqu’un de mal attentionné ou qui menacerait quelqu’un que tu aime. Enfin, pour cela faudrait-il que tu parvienne à trouver ce camp des sauveurs, tu avais pensé trouvé le chemin mais tu semblais t’être perdu, tu étais épuisé et presque à cours de nourriture et d’eau. Si la nourriture n’était pas le plus primordial, il allait vite falloir que tu trouve un étang ou même un petit cours d’eau pour ne pas te déshydrater. Pour le moment, tu t’étais arrêté contre une voiture, la seule que tu trouvais depuis des kilomètres. Les portes étaient ouvertes et évidemment le résultat était vide. Ca serait trop simple sinon. Tu t’appuyais contre la carrosserie passant une main sur ton front humide avant de sortir ta dernière bouteille dans laquelle tu te risquais à boire deux petites gorgées. Il allait falloir que tu trouve une solution et vite.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Tyler I. Maxxens


Justice price
Tywan

Award 2018:
 

× Âge du perso : :
36 ans

× Caravane + colocataires : :
2B avec Roxanne, Maria & Naël

× Poste assigné : :
Agent de paix

× Messages : :
1433

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Schizo(avatar) MYERS.(signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Lun 26 Juin - 19:21


Four years latter
Wyatt & Tyler

Elle  chargea son fusil d’assaut et  le mit sur son épaules grâce a la bandoulière. Elle accrocha ensuite son piolet et son poing américain a sa ceinture et lassa ses rangers. Elle était prête pour sortir pour sa première mission solo pour les sauveurs.  Elle devait faire le tour des alentours pour voir si des gens voulaient se faire vacciné ou les rejoindre…Ou même les deux pendant qu’on y est tien.  Finalement être chez les sauveurs n’avait pas changé grand-chose a son sentiment de culpabilité,  mais au moins elle avait des missions, des taches pour s’occupé l’esprit et ainsi ne plus penser qu’a son crime. Et puis elle s’était aussi fait des amis, enfin plus ou moins, pour l’instant elle était encore un peu méfiante. Mais le fait que cette fois elle parte en solo la soulageait un peu. Au moins elle pourrait être libre de ses pensée et surtout de rester silencieuse si elle le voulait. Elle n’avait  pas dit non à ce petit tour dehors.  Une fois sortie du camp, elle se mit à marcher, mais tranquillement, elle avait tout son temps après tout. Evidement elle croisa un ou deux rodeurs, mais elle les tua bien sur a sans trop se poser de question, a coup de piolet, elle ne voulait pas user de balles inutilement ou faire du bruit. Elle ne tenait pas vraiment à avoir a faire a une hordes toute entière. Un ou deux dans la journée c’était bien assez.

Elle prit un instant pour s’asseoir contre un arbre et prendre le temps de boire un peu d’eau dans sa gourde. Après avoir prit le temps de profité un peu du soleil et avoir but, elle se remit en route. Pour l’instant cette ronde n’était pas très concluante, elle n’avait croisé personne à part les deux rodeurs.    Elle sortie des bois et se mit à suivre une route. Comme le soleil était lourd, elle était partie en débardeur, tant pis si on voyait ses tatouages. Elle espérait ainsi bronzer un peu, c’était surfait, mais depuis toujours elle aimait bien bronzer, ca lui donnait l’impression de profité pleinement du soleil.  Elle s’arrêta quand elle vit, pas loin d’elle un jeune homme adossé a une voiture. Il semblait beaucoup souffrir du soleil.  Elle enfila son poing américain très discrètement, on ne sais jamais, et s’approcha d’un pas tranquille. Elle était méfiante car elle ne l’avait pas encore reconnue. En quatre ans, ce jeune homme était devenu un homme. Alors que quand elle l’avait rencontré il n’était encore qu’un gamin. «Bonjour.» Se contenta  t elle de dire tranquillement. Lui allait surement la reconnaitre, ça ne courrait pas les rues les femmes avec autant de tatouages.   «Vous sembler avoir chaud. Tenez buvez ça vous rafraichira.»   Dit-elle en lui tendant une bouteille d’eau pleine. Elle en avait amener plusieurs, elle pouvait donc se permettre de faire preuve d’empathie et donner une de ses bouteilles a quelqu’un dans le besoin.
made by black arrow

_________________
Way you lie
Love the way you lie
But you'll always be my hero Even though you've lost your mind
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Mer 30 Aoû - 23:01

 

         

   
Wyatt
&
Tyler
Four years later
Il pouvait bien t’arriver tous les malheurs du monde, rien ne ferait de toi le survivant de l’année bien au contraire. Tu avais passé des mois dans cet horrible camp de psychopathes et diverses malades mentales et pourtant il n’avait pas réussi à changer ta nature profonde. Tu étais seulement un peu plus courageux et tu ne faisais plus dans ton pantalon dès que tu croisais un rôdeur, mais tu n’avais sans doute pas encore la carrure pour faire partie d’un quelconque groupe d’expédition. Ta survie à ce jour relevait encore de l’espoir, tu étais en quelques sorte plus un miraculé qu’un véritable survivant. Pourtant tu sentais que tu arrivais au bout de tes forces, tu n’avais pas subi les meilleurs traitements à Bodie ce qui t’avait affaibli et lorsque tu avais fui, tu n’avais rien sur toi. Tu avais trouvé de quoi manger les premiers jours mais cela faisait presque 48 heures que tu n’avais rien dans le ventre et tu te sentais défaillir. Pourtant tu ne perdais pas espoir, tu ne pouvais pas mourir, pas sans avoir revu Liam. Il était ta raison de te battre et rien que pour ça tu ne céderais pas à la mort. Il te fallait juste de l’eau, sans manger tu pourrais tenir mais tu devais impérativement trouvé un point d’eau car tu arrivais au bout de tes réserves.
Pour l’instant tu te reposais, calmement adossé contre une voiture à la carrosserie brulante, tu ne comprenais pas pourquoi tu ne trouvais pas ce fichu camp que tu voulais tant observer. Tu avais pourtant suivi méticuleusement les indications sur sa position et pourtant tu marchais bêtement. Tu finissais même par te dire que tu aurais mieux fait de regagner l’Angel Camp directement au lieu de suivre ta curiosité vers ce fameux vaccin auquel tu ne croyais pas vraiment. C’est alors que sans doute trop perdu dans tes pensées, tu n’avais pas entendu la personne s’approchant de toi malgré qu’elle ne tente pas forcément de se faire des plus discrètes. A peine avais-tu entendu le son de sa voix que tu t’étais redressé subitement attrapant par réflexe le couteau à ta ceinture bien loin de te douter que cette même personne avait tenté de t’apprendre à manier cette même arme quatre ans plus tôt. Tu l’avais observé… Son visage, ses tatouages elle te disait quelque chose sans savoir d’où alors tu n’affirmais rien. La peur devait aussi t’aider à réfléchir. « Bonjour… » Tu ne te sentais pas de devoir te battre, tu étais épuisé et affamé et tu sentais ta tête qui tournait. Heureusement la femme en face de toi n’avait pas l’air de te vouloir du mal bien au contraire, elle te proposait de l’eau à boire. « C’est vrai?Merci… » Tu avais attrapé la bouteille d’eau que tu buvais avec envie dans la limite du raisonnable, n’osant pas trop lui vider ne souhaitant pas abusez de sa générosité. Tu lui avais rendu sa bouteille après quelques gorgées tout en demandant d’où tu connaissais son visage. C’est alors qu’un vague souvenir te revint en mémoire. « On ne se serait pas déjà rencontré ? » Tu avais posé tes yeux marron sur elle l’observant. Elle avait changé c’était indéniable mais tu étais presque certain de l’avoir déjà croisé. « Y a quelques années, dans l’immeuble dans lequel j’étais… Vous aviez donné de la compote pour mon fils… » Tu espérais ne pas te tromper mais tu y aurais mis ta main à couper. La jeune femme n’avait pas semblé très convaincu au début, sans doute ne se souvenait-elle pas de toi, après tout tu avais changé. Tu avais grandi, prit un peu en muscle et tes cheveux avaient poussé depuis ton enfermement à Bodie. Tu étais aussi sans doute plus sûr de toi.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Tyler I. Maxxens


Justice price
Tywan

Award 2018:
 

× Âge du perso : :
36 ans

× Caravane + colocataires : :
2B avec Roxanne, Maria & Naël

× Poste assigné : :
Agent de paix

× Messages : :
1433

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Schizo(avatar) MYERS.(signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Dim 3 Sep - 11:54


Four years latter
Wyatt & Tyler

Elle s’était approcher en douceur pour ne pas l’effrayer. Et pourtant il avait sursauté et sortie par reflexe son couteau. Un reflexe de bon survivant qui a surement connue beaucoup d’horribles épreuves. Elle avait aussi se reflexe, bien qu’elle ce ne soit pas un couteau mais un piolet qu’elle sortait comme arme de défense, ou parfois son fusil d’assaut. Enfin quand elle sortait son fusil directement c’était que vraiment elle se sentait en danger, elle l’utilisait de moins en moins, bien sur elle en prenait bien soin, le nettoyant très souvent pour ne pas qu’il s’enraille, mais elle essayait d’économiser ses munition. Certes elle en avait maintenant pas mal en stock chez les sauveurs, elle préférait quand même économiser un maximum. Et son piolet était tout aussi efficace.  Enfin, elle ne fut pas vraiment surprise du premier reflexe du jeune homme. Il semblait déshydrater, elle décida donc de lui offrir une de ses bouteilles d’eau. Elle n’avait presque que cela dans son sac a dos de toute façon, des bouteilles bien rempli d’eau.  Si elle lui en cédé une, ce ne serait pas un drame. D’autant qu’elle avait prévue de ne pas tarder à rentrer au camp, donc elle remettrait les bouteilles a leurs place. Une de moins ne se remarquerait même pas. Elle souri doucement en hocha la tête quand il lui demanda si c’était vrai qu’elle lui donnait de l’eau. Quoi, quel genre de personne pourrait faire croire a quelqu’un qui était assoiffée qu’elle lui donnait de l’eau alors qu’en réalité ce n’était qu’une blague ?  C’était inimaginable pour Tyler de faire cela. Les personnes qui osaient faire cela n’était que des monstres sans aucune empathie.  Elle fit un geste vers lui quand il lui rendit la bouteille. Il n’avait pas beaucoup but, quoi, il avait peur qu’elle lui dise quelque chose s’il buvait plus ? Elle s’était dit qu’il allait finir la bouteille, pas qu’il allait lui la rendre. «Garde là. Tu en a bien plus besoin que moi et j’en ais d’autre de toute façon, alors fini là si tu en a envie.»Elle parlait avec douceur et sérénité, elle ne voulait surtout pas effrayer le jeune homme.

Et là, il posa une drôle de question. Es ce qu’ils ne s’étaient pas déjà rencontrer ? Ca ne lui disait rien, elle avait beau l’observer, il ne lui rappelait rien.  Elle fronça doucement les sourcils et essaya de se souvenir en l’observant, jusqu'à ce qu’il mette la lumière sur le souvenir qu’elle cherchait. Mais oui, elle avait rencontré un jeune homme, il y a quelques années dans un immeuble. Il avait un enfant et elle lui avait donner de la compote de pomme pour qu’il ait encore de quoi le nourrir quelque jours. Tout lui revenait, elle avait même appris a ce garçon a manier un peu le couteau. Elle n’avait surement pas était un prof génial, mais il semblait avoir gardé les reflexes qu’elle lui avait enseigner vue qu’il avait sortie d’amblé son couteau quand il l’avait vue approcher. Il avait beaucoup changé, il passer de garçon a homme. Ses cheveux avait poussé, enfin surement comme ceux de Tyler. Mais le garçon avait beaucoup plus changé qu’elle, elle avait fini de  grandir et devenir adulte lui non. Elle lui souri avec tendresse.«Oui en effet, je me souviens.» Elle regarda autour de lui, il n’était pas avec sa famille ? Ni avec son fils ? C’était assez étrange. Elle osa poser la question, même au risque de le blesser, elle avait comme besoin de savoir. «Liam va bien ? Ou est-il ? Et ta famille ?»   Ces questions avaient étaient poser avec douceur malgré qu’elles se soient enchainer. Elle espérait ne pas réveiller d’horrible souvenir, elle ne voulait surtout pas faire mal a ce jeune homme qu’elle avait trouver attachant a leurs première rencontre.
made by black arrow

_________________
Way you lie
Love the way you lie
But you'll always be my hero Even though you've lost your mind
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Mer 11 Oct - 22:39



         

   
Wyatt
&
Tyler
Four years later
Tu te sentais honteux d’avoir ainsi pointé ton couteau dans la direction de la jeune femme en constatant qu’elle n’avait pas de mauvaises intentions à ton égard. Mais qui aurait pu t’en blâmer, tu sortais seulement de l’enfer dont tu avais mis des mois à t’extirper. Pourtant tu ne te reconnaissais pas dans cette attitude agressive, à croire que ces mois passés à Bodie t’avaient tout de même plus changé que ce que tu pensais. Toutefois malgré ce geste de défense, tu sentais la faim mais surtout la soif te tirailler et te prendre toutes tes forces. Tu n’avais pas bu depuis longtemps et tes connaissances en médecine te permettait d’affirmer que certains de tes organes commençait à en être privé te provoquant une forte fièvre ainsi que l’impression de voir les scènes au ralenti. Ainsi lorsqu’elle t’avait offert une bouteille d’eau, tu t’étais presque jeté dessus n’y croyait pas. Tu en rêvais, tu ne supportais plus cette sensation de sécheresse dans ta gorge. Malgré tout, tu ne voulais pas abuser de sa générosité et ne pas la mettre dans la panade alors tu ne t’étais contenté que de quelques gorgées qui n’aiderait en rien ton état. Heureusement pour toi, lorsqu’elle avait vu que tu voulais lui rendre sa bouteille, la jeune femme t’avait indiqué de la gardé car tu en avais plus besoin et qu’elle en avait d’autres. « Merci beaucoup… » Avais-tu simplement répondu, ses deux simples mots résonnaient de gratitude sincère. Et cette fois-ci tu avais quasiment vidé la bouteille d’une traite, sentant presque instantanément les effets bénéfiques du liquide dans tout ton organisme.

Une fois l’esprit plus clair, tu avais observé ton interlocutrice mais surtout ta sauveur dont le visage te disait quelque chose. Il faut dire que tu étais assez physionomiste, au début tu n’avais pas su d’où tu l’as connaissait mais en forçant un peu ton esprit à se souvenir, tu avais eut ta réponse. Tu n’en étais pas sûr, car si c’était le cas il y avait quatre ans entre votre première rencontre et ce moment-même. D’autant plus qu’elle ne semblait pas convaincu pourtant toi tu étais sur de toi. C’est alors que tu lui avais tout rappelé, l’immeuble, et surtout la compote à ton fils. Tu comprenais qu’elle ne se souvienne pas après tout ce temps d’autant plus que tu avais énormément changé physiquement. Tu étais passé de seize à vingt ans et mine de rien, cela pouvait tout changer sans compter tes cheveux bien plus longs et ce début de barbe sur ton visage. Heureusement, lorsque tu avais évoqué tes souvenirs, tu avais vu son visage changé d’expression t’indiquant qu’elle devait sans doute s’en rappeler. Il faut dire que malgré le temps, on ne vivait pas toujours ce genre de rencontre. Surtout avec l’évolution toujours plus sombre que connaissait le monde pour être devenu ce qu’il est. Un endroit sans aucune foi ni loi, un endroit sans règle dans lequel la sécurité n’existait plus. Tu avais alors souri lorsqu’elle t’indiquait bel et bien s’en souvenir. Comment pouvait-il en être autrement, tu en aurais mis ta main à couper malgré tout ce temps. Tu étais comme ça, tu pouvais remettre un nom sur un visage même après des années. Et ton sourire disparut aussitôt lorsqu’elle te parla de ta famille et surtout de ton fils qui n’était pas avec toi. Une véritable douche froide bien que sa question soit légitime. Tu attrapais ton bras avec l’autre main te grattant au niveau de la pliure nerveusement. « Mon père et ma sœur sont morts… Ma mère je sais pas… » Commençais-tu préférant trouver les mots pour parler de la situation de ton fils. Tu en étais sur quelqu’un à Angel Camp avait prit soin de lui, ce petit avait quasiment grandit là-bas et tous le monde le connaissait. « On avait trouvé refuge dans un camp mais il a été attaqué par un autre. Liam est encore en vie et à dû être recueilli par des amis… Moi j’ai été enlevé et séquestré ce jour-là… Je m’en suis échappé il y a quelques jours et me voilà ici… » Tu baissais la tête, honteux d’avoir été si faible.


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Tyler I. Maxxens


Justice price
Tywan

Award 2018:
 

× Âge du perso : :
36 ans

× Caravane + colocataires : :
2B avec Roxanne, Maria & Naël

× Poste assigné : :
Agent de paix

× Messages : :
1433

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Schizo(avatar) MYERS.(signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Ven 20 Oct - 20:07


Four years latter
Wyatt & Tyler

 Elle lui avait dit de garder la bouteille d’eau et souri quand elle le vit boire presque d’une traite tout le liquide clair qu’elle contenait.  Elle l’aurait bien arrêté pour lui dire de ne pas boire trop vite pour ne pas se faire mal a l’estomac, mais il ne l’aurait surement pas écouté, il était surement trop assoiffé pour se soucier de son estomac. Et puis de toute façon c’était fait maintenant. Il semblait même déjà reprendre des couleurs, ainsi il ressemblait un peu moins a un cadavre bientôt momifier. Il ressemblait déjà plus à un jeune homme en pleine survie.  Elle fut surprise que ce soit quelqu’un qu’elle avait déjà rencontré par le passé. Mais rapidement tout lui revint, c’était assez normal qu’elle ne l’a pas reconnue, il était un homme maintenant et ses cheveux et sa barbe avait beaucoup poussé, le rendant presque méconnaissable.   Elle lui demanda pourquoi il était seul. C’était assez étrange de le voir seul alors qu’il avait une famille et même un enfant. Elle se senti affreusement mal d’avoir posé la question en voyant le visage du jeune homme se fermer et même devenir assez triste.  Elle avait rapidement deviné qu’il était arrivé  malheur et surement qu’il y avait plus d’un mort. Elle baissa doucement les yeux quand il lui dit que sa sœur et son père était mort et qu’il ne savait pas ce qu’il était advenue de sa mère. Ne se faisons pas d’illusion, elle était surement morte elle aussi. Elle fut cependant rassuré de savoir que le fils de Wyatt, Liam, lui était toujours en vie et dans un camp.  Et plus ou moins en sécurité avec des amis de Wyatt. Elle avait entendu parler de cette attaque a ce camp qui se faisait appeler « Angel Camp ». Dommage qu’Iwan et elle était occuper a une autre affaire pendant cet attaque, sinon ils seraient surement venue aider ce camp.  Elle senti une petite pointe de colère monter en elle quand elle apprit qu’il avait était kidnappé. Elle le regarda rapidement pour voir s’il n’avait pas de blessure apparente, il avait peut-être était torturé là bas, comme elle, quand elle avait était faite prisonnière.   Enfin, elle se ressaisi assez vite, c’était deux histoire totalement différente et il n’avait pas était kidnappé par le même groupe qu’elle. «Oh… Je suis désolée pour tout.» Dit elle simplement d’une voix douce et assez basse comme si elle était a une veiller mortuaire où l’on parle a voix basse comme si parler normalement aller déranger le repos du mort.  

Elle le regarda un moment et posa doucement une main sur son épaule et fit un signe de son autre main. « Viens, asseyons nous, tu a l’air exténuer. Tu as faim peut-être ? Je dois avoir une ou deux barre de céréale dans mon sac.»  Dit elle en l’entrainant au bord de la route. Elle s’installa au sol et se mit a fouiller dans son sac. Le jeune homme était vraiment en piteux état. Et en plus de cela, maintenant il semblait triste. Surement que reparler de tout cela était douloureux pour lui, elle le comprenait et s’en voulait un peu d’avoir remuer le couteau dans la plaie.  Mais elle allait s’occuper de lui,  et peut-être éventuellement le ramener au camp, pour qu’il se repose un peu, il en avait surement bien besoin.«Tu as vécut beaucoup de choses pas drôler et surement très intense en très peu de temps. Tu dois avoir beaucoup à évacuer.»  Elle trouva un des fameuse barre de céréale et lui la tendit avec un sourire qui était là pour l’encourager a la prendre et manger. «Sache que si tu as besoin de parler, d’extériorisé tout cela, tu peux me parler. J’ai vécut aussi prisonnière d’un groupe, je sais donc ce qu’on peu ressentir. »     Dit elle en baissant les yeux sur ses mains couverte d’encre, mais aussi de sang a cause de ce maudit groupe. Enfin heureusement, elle les avait anéantie jusqu’aux dernier, et ils s’en étaient mordu les doigts d’avoir fait d’elle une machine de guerre. Mais au moins avec ce vécut, elle était a même de comprendre le jeune homme.
made by black arrow

_________________
Way you lie
Love the way you lie
But you'll always be my hero Even though you've lost your mind
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Sam 25 Nov - 17:59



         

   
Wyatt
&
Tyler
Four years later
Cette femme était vraiment généreuse, tu ne pouvais que l’admettre, à chaque fois que tu la rencontrais, elle avait ce qu’il te fallait et te l’offrait généreusement, car cette eau, en plein cagnard et paumé tu ne savais où, tu en rêvais et tu n’aurais sans doute pas été prêt d’en trouver. En tout cas tu étais vraiment content de l’avoir rencontré, même quatre ans après. Tu te souvenais maintenant parfaitement d’elle mais ce n’était rien d’étonnant, tu n’avais pas rencontré tant de personnes de l’extérieur étant donné que tu avais assez rapidement rejoint l’Angel Camp, mais tu ne lui en voulais pas du tout de ne pas t’avoir reconnu. C’était même normal, tu avais bien changé en quatre ans, tu ne pouvais pas le nier, tu avais grandi, prit naturellement en masse et tes cheveux avaient poussé, sans oublier que maintenant tu avais de la barbe. Tu étais un homme maintenant, un jeune homme certes, mais plus l’adolescent d’autrefois, encore moins après ce que tu avais vécu.

Toutefois, après un petit rafraichissement de mémoire, Tyler semblait enfin se souvenir de toi et s’interrogea assez rapidement sur le fait que tu sois seule, elle qui quatre ans plus avait rencontré tes parents, ta sœur et ton fils. Et ainsi toute ton histoire te revint en tête en repensant à chacune des personnes de ta famille. Notamment ton père et ta sœur qui était décédés, sans oublier ta mère dont tu ne savais pas le statut, étant donné que tu n’avais pu te rendre à l’infirmerie lors de l’attaque. Tu espérais au moins que ton fils ait été pris en charge par quelqu’un du camp, mais tu ne doutais pas du contraire, ton enfant avait grandi là-bas et était connu de tous. Toi tu avais été enlevé, séquestré et torturé plus mentalement que physiquement et tu te retrouvais là, assoiffé il y a encore quelques minutes, à la recherche d’un camp dont tu ne savais rien. « Ne sois pas désolée… Tu n’y es pour rien » Tu souriais assez timidement, tu étais en vie et tu allais peut-être bientôt retrouver ton fils c’est tout ce qui comptait.

Dans tous les cas, la survivante ne te laissa pas le temps de déprimer puisqu’elle te proposa d’aller s’asseoir. C’est vrai que tes jambes étaient toujours fébriles et que tu n’étais pas pour autant au meilleur de ta forme. Tu la suivais, rangeant enfin ton couteau dans son fourreau en la suivant. Tu t’asseyais à côté d’elle en l’observant fouillé dans son sac à la recherche de barre de céréale. Tu avais l’impression d’abuser de sa générosité et tu te détestais pour cela mais d’un autre côté tu mourrais de faim. « J’essaie de ne pas trop y pensé… » lui répondais-tu calmement lorsqu’elle te parlais de ce que tu avais du vivre. Tu ne voulais pas plomber l’ambiance ni déprimer. « Merci vraiment pour tout… » Ajoutais-tu en prenant la barre de céréale qu’elle te tendait généreusement, tu n’étais décidemment toujours que le même faible qu’autrefois. Tu défaisais l’emballage lorsqu’elle te proposait de parler et de te confier si tu en avais besoin car elle l’avait été. « Je ne suis pas à plaindre, celle qui me retenais prisonnier n’avait que pour unique but de faire de moi un tueur, tant que j’obéissais tout allait bien… Mais je suis désolé d’apprendre que tu as aussi été prisonnière et qu’on ait voulu te faire du mal. » Même lorsque toi, tu sortais d’un calvaire tu préférais t’occuper des autres que de te plaindre, et puis en réalité, tu n’étais pas le pire. Hormis quelques humiliations et coups reçus, tu étais surtout mis en danger dans des situations plus dangereuses que les autres. Le pire était sans doute le visage de cette personne que tu avais tué qui te hantait constamment. « Je suis plus heureux en réalité, d’imaginer que je vais bientôt retrouver mon fils. » Tu essayais de voir le bon côté des choses en mordant dans ta barre de céréale tout en observant cette femme que tu ne pourrais jamais assez remercié pour tout ce qu’elle fait pour toi. « Mais en réalité, avant, j’étais à la recherche d’un camp, les sauveurs ou quelque chose comme ça… Ca te dit quelque chose ? »



CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Tyler I. Maxxens


Justice price
Tywan

Award 2018:
 

× Âge du perso : :
36 ans

× Caravane + colocataires : :
2B avec Roxanne, Maria & Naël

× Poste assigné : :
Agent de paix

× Messages : :
1433

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Schizo(avatar) MYERS.(signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Dim 3 Déc - 10:43


Four years latter
Wyatt & Tyler

 Tout comme leur rencontre, leurs retrouvaille était teinté d’une situation assez hasardeuse. Quand elle l’avait rencontrer elle s’était imaginer sauver un enfant des griffes d’un monstre, et là,  en le retrouvant elle avait crut apercevoir d’abord un marcheur et ensuite un survivant quelconque a ses yeux. Mais en faite non, il n’était pas quelconque a ses yeux, il était le gamin a qui elle avait enseigné un petit peu comment manier un couteau, il y a de cela quatre ans. Enfin elle n’avait plus la notion du temps depuis longtemps, alors ce n’était que sur son physique qu’elle pouvait voir que c’était il y a longtemps. Car il n’était plus un gamin, il était un homme. Un jeune homme, en début de vie, certes, mais un homme quand même.  Et aller savoir pourquoi, elle se sentait lié a ce jeune homme qui semblait ne vivre que pour retrouver son enfant. Comme elle le comprenait et l’envier un petit peu. Elle aussi aurait voulut avoir un enfant a protéger, mais ils l’avaient privé de cela aussi  et a la place ils avaient fait d’elles la combattante qu’elle était.  Et même si grâce a cela elle avait survécut tout ce temps, elle les détestait plus que tout et les avaient tué tous, un par un. Elle l’invita à s’asseoir, il semblait peiné à tenir sur ses jambes, il manquait de force, normal il était déshydraté et surement aussi mort de faim. Alors, après qu’il se soit assis, elle lui donna une des barre de céréales qu’elle avait prit dans son sac, en réserve au cas où. Elle en aurait moins besoin que lui c’était certain.  Elle lui avait tendu en souriant, pour l’encourager a accepter. Elle avait toujours et le serait surement toujours, était très généreuse, même si maintenant elle était une tueuse, une justicière pas masquée mais tatouée, elle était toujours aussi généreuse envers ceux qui en avait besoin. Et en plus, comme elle se sentait lié à ce garçon, elle l’était encore plus.

Elle lui dit qu’il pouvait s’exprimé sans crainte avec elle, elle comprenait, elle aussi avait était séquestrer par un groupe, elle aussi avait était plus ou moins torturée par ces gens, elle aussi s’en était sortie avec un but. Différent, certes, mais un but quand même. Elle lui fit un petit sourire quand il dit qu’il essayait de ne pas y penser. Elle aussi disait cela, mais ca la hanté encore, et surement que ça la hanterait toute sa vie, ou plutôt sa survie.  Et surement que ce serait pareil pour Wyatt. C’est toujours dur de ce remettre d’un tel traumatisme, surtout dans un monde comme celui dans lequel ils vivaient tous maintenant.  Elle tourna la tête pour le regarder quand il expliqua que s’il obéissait tout allait bien, ils ne lui faisaient pas de mal s’il était « sage »  et qu’ils n’avaient que pour but de faire de lui un tueur. Tiens, cela lui rappelait un peu sa situation encore une fois. Elle souri et mit une main chaleureuse sur l’épaule du brun quand il s’excusa d’apprendre qu’elle avait était séquestrée elle aussi.   «Tu n’as pas a être désoler. Toi comme moi, on s’en soit sortie non ? Et surement qu’on s’en es  sortie beaucoup plus fort.» Dit-elle en lui faisant un petit clin d’œil complice. Elle enleva sa main de l’épaule du jeune homme et sortie une bouteille de son sac pour boire un peu, le soleil était assez fort en ce moment, elle avait donc vite eu soif a son tour.«Je te souhaite en tout cas de le retrouver. Il doit avoir beaucoup grandit.»Dit elle en souriant doucement, elle revoyait comme si c’était hier ce petit bout de chou qui pleuré pour manger et était sage comme une image une fois le ventre plein.  Elle n’avait put que le trouver adorable. Elle tourna d’un coup la tête vers le jeune homme quand il dit qu’il était à la recherche du camp des sauveurs. Une coïncidence ? Surement et une très drôle de coïncidence même. Comme s’ils avaient étaient destiné à se retrouver. Elle allait surement le ramener au camp qu’il cherchait et le prendre sous son aille s’il y restait.  «Devine d’où je viens.» Dit-elle en souriant amuser.  «Repose toi encore un peu, reprend des forces, bois encore si tu veux. Et après je t’y conduis.»   Dit-elle en souriant. Elle posa une nouvelle bouteille d’eau vers lui au cas où il avait encore soif, même si après celle-ci, il n’en resterait qu’une a moitié pleine ce n’était pas bien grave, ils n’étaient qu’a deux heures de marche du camp.  
made by black arrow

_________________
Way you lie
Love the way you lie
But you'll always be my hero Even though you've lost your mind
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Sam 28 Avr - 12:14



         

   
Wyatt
&
Tyler
Four years later


Cette femme était vraiment ton héroïne, à croire que dans ce monde foireux, on t'avais offert un ange gardien qui se contentait d'apparaitre lorsque tu commençais à croire que tu n'y arriverais pas. Sans le faire exprès, elle te rappelait un peu que tu ne devais pas baisser les bras, que pour ton fils tu soulèverais des montagnes. Pour lui, tu avais déjà fait tant d'ailleurs. Et elle s'inquiétait pour toi et s’interrogeait sur tes pois de captivité durant lesquels on t'avais parfois traité comme un objet sans importance, un animal de compagnie ou simplement une personne à briser psychologiquement. Et pourtant, aujourd'hui tu étais là, depuis quelques jours. Et honnêtement, tu avais peur de voir Alliyah débarqué et furieuse prête à te faire payer l'affront que tu avais osé lui faire, se venger et à nouveau te retenir, cette fois avec toute la haine du monde, ou simplement en t'abattant d'une balle dans le crâne.

Mais encore une fois tu relativisais, parlant de ton enfermement comme si de rien n'était, parce que tu étais comme ça et tu t'inquiétais pour les autres. Tu avais l'impression que tes peines ne valaient rien et que tu pourrais tout supporter, pourtant paradoxalement tu te sentais tellement faible, tu te voyais comme une petite chose fragile avançant désespérément un pas après l'autre. Ce qui te touchait le plus c'était ses confidences et il s'en excusait. Car elle ne méritait tellement pas qu'on veuille s'en prendre à elle. Mais toi après tout ? Encore aujourd'hui tu ne comprenais pas cette objectif que c'était fixé Alliyah. Mais elle était cinglé alors tu ne devrais même pas chercher une explication logique à tout ça il n'y en avait sans doute pas. Tu lui souriais lorsqu'elle concluait qu'il ne fallait pas s'excuser car vous vous en étiez sorti tous les deux et sans doute beaucoup plus forts. Ca, au moins c'était vrai. Sans doute un immense mal pour un petit bien qui vous permettrait d'avancer encore et toujours un peu plus rapidement dans ce monde infesté par le mal. « Tu as raison... » Que tu lui disait finissant de manger ta barre de céréale qui te faisait déjà te sentir mieux. Ca te faisait bizarre de remanger et quelque chose de bons en plus. «  Merci… » Tu n'avais qu'une hâte c'était de le revoir. Tu ne savais pas quand mais tu savais que tu le ferais. Tu allais vers les sauveurs pour te renseigner sur le vaccin mais juste après, même pas au bout de quelques heures tu comptais foncer à l'Angel Camp retrouver la chair de ta chair. Tu espérais un peu naïvement y revoir Maebh, ta mère et Luke pour ne citer qu'eux. Après tout tu n'avais pas de nouvelles depuis cette foutue attaque qui avait changé ta vie. Mais pour l'instant tu préférais ne pas penser aux pertes, les imaginer vivants t'avait aider à garder tes esprits et à ne pas devenir fou. « Tellement, il grandit si vite…. » Ton fils, ta bataille. Le grand amour de ta vie et ta raison de vivre. Tu l'aimais d'un amour inconditionnel ce petit bout d'homme. Tu lui avais avoué chercher le camp des sauveurs et tu avais étonné de la voir si surprise, ce nom ne lui semblait pas inconnu. Et quand elle te demandait de deviner d'où elle venait, sous entendant que c'était justement son camp à elle, ton visage s'illuminait comme il ne l'avait plus été depuis ce qui te paraissait être des années. Tu touchais enfin au but, tu n'allais pas devoir repartir à l'aveugle. Des larmes te montaient presque aux yeux, d'émotion mais tu parvenais à les contrôler. Tu buvais une dernière gorgée d'eau avant de la lui rendre n'ayant plus aucune affaire quasiment puis tu te mettais debout totalement requinqué par cette nouvelle. « Non, je me reposerais plus tard, allons-y s'il te plait ! Grace à toi je touche enfin au but » Tu te sentais à nouveau déterminé. Ton calvaire allait prendre fin et tu te sentais apaisé. « Si j'étais croyant, je dirais que tu es mon ange gardien, dès que je te croise tu me redonnes une lueur d'espoirt » Tu souriais, déjà la première fois tu finissais par croire que vous alliez tous mourir de faim et sa bonté t'avais redonné des forces et maintenant. « Ce n'est pas là-bas que Liam se trouve, il est dans mon ancien camp mais je voulais absolument voir ce vaccin de mes yeux pour aller le chercher, je sais que si je ne l'avais pas fait, une fois que je l'aurais retrouvé j'aurais préféré resté là-bas. » Que tu lui expliquais parlant plus vite, le sourire aux lèvres. Difficile à croire qu'il y a quelques minutes, tu te voyais mourir de déshydratation. Certes tu restais épuisé mais cette fatigue avait disparu.


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Tyler I. Maxxens


Justice price
Tywan

Award 2018:
 

× Âge du perso : :
36 ans

× Caravane + colocataires : :
2B avec Roxanne, Maria & Naël

× Poste assigné : :
Agent de paix

× Messages : :
1433

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Schizo(avatar) MYERS.(signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Sam 5 Mai - 12:57


Four years latter
Wyatt & Tyler

 Elle était  étrangement heureuse de retrouver ce jeune homme. Surement car cela voulait dire qu’il était en vie, parfois elle se l’était demander quand il  lui arrivait de ressassé le passé et essayer de se souvenir des visages de toutes les personnes qu’elle avait croisé au cours de sa survie.   Même si elle évité de le faire trop, parce que ce n’était pas vraiment bon pour sa santé mental. Elle  se rappeler toujours du visage de cet adolescent et celui de son bébé qu’elle avait aidé. Et elle se demandait toujours s’ils étaient vivants, priant même pour qu’ils le soient.  Et aujourd’hui elle le voyait, en chair et en os, l’adolescent était devenu jeune homme et survivant à plein temps. Il avait arrêté de ce caché dans cet appartement un peu délabré où il essayait tant bien que mal de protéger et faire grandir son fils. Maintenant il était dehors, dans la nature et plus que tout était animé par l’envie de retrouver son fils. Elle était donc aussi ravie d’apprendre que le petit Liam était vivant.  Il devait avoir grandi, et elle lui dit qu’elle pensait cela d’ailleurs. Elle souri quand il lui confirma qu’il grandissait bien et vite.«Je crois que tous les parents du monde pense cela.» Dit-elle simplement. Elle aurait aimé, tellement aimer être de ceux qui disent cela aussi. Mais la vie avait fait que non, elle ne serait surement jamais de ceux là.
Quand il lui avoua sa destination elle lui dit qu’elle en venait. Elle serait donc son guide jusqu’au camp des sauveurs, là bas il voulait voir le vaccin. Tyler le conduirait donc jusqu'à l’intérieur du camp, mais certainement pas jusqu'à la tente pour se faire injecter le vaccin. A partir de là il se débrouillerait seul car elle refuser de voir une seule aiguille. Les morts, la Mort même ne lui faisait pas peur, les araignées, serpents ou insectes non plus. La hauteur, le vide, l’eau, toute les phobies « normal » et courante ne lui faisait rien, mais les aiguilles lui foutaient une trouille monstrueuse.   Enfin elle respecter l’envie qu’il avait de voir ce vaccin, après tout beaucoup de monde venait et repartez pour ce vaccin. Elle-même l’aurait bien fait s’il ne fallait pas passer par la case piqûre.  Elle allait donc le guider mais avant elle lui proposa de se reposer encore un peu. Après tout ils avaient tout le temps de rejoindre le camp avant la nuit, car ils n’en étaient pas vraiment loin. Sauf que l’annonce de la tatouée semblât donner un regain d’energie a ce jeune homme qui sauta sur ses pieds et semblait tout d’un coup très énergique. Elle se leva donc en souriant et posa une main amicale sur son épaule. «Okai, mais si tu as besoin de pause au cours du trajet tu n’hésite surtout pas. On est pas trop loin on a toute la journée devant nous.» Elle lui fit un sourire et se mit a marcher, devant lui, son arme prête a faire feu au cas où. Elle s’arrêta quand il dit qu’il aurait put pensé qu’elle était son ange gardien s’il avait était croyant et elle rit un peu, amuser et toucher par cela. Pas qu’elle se moque de lui, loin de là. «Un ange avec un fusil ? Je suis pas sur que ce soit vraiment possible. Enfin c’est très gentil de ta part.  J’ai surement un ange tatouer quelque part en plus. Enfin, même si je suis pas vraiment un ange, tu peux compter sur moi si tu as le moindre soucis ou besoin une fois au camp.»Elle lui fit un dernier sourire et lui fit signe de la suivre. Elle se mit a marcher mais d’un pas pas trop rapide tout de même, il était tout d’un coup énergique certes mais quand même quelque minutes a peine avant il était déshydraté, il ne fallait donc pas trop forcer.   Elle l’écouta alors qu’il parler et elle lui souri a nouveau toujours en marchant. «En tout cas, je te souhaite vraiment de le retrouver ton fils. Il va surement devenir un super survivant avec un père comme toi.» Elle lui souri a nouveau avant de continuer a marcher en silence cette fois. Une fois dans le camp elle me mena droit dans la tente d’un des médecin et c’est là quelle le laissa.    
made by black arrow

_________________
Way you lie
Love the way you lie
But you'll always be my hero Even though you've lost your mind
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



MessageSujet: Re: Four years later + Tyler Mer 16 Mai - 21:00



         

   
Wyatt
&
Tyler
Four years later


Il riait légèrement lorsqu'elle lui avouait croire que tous les parents pensent comme lui. C'est vrai, les enfants grandissent trop vite et Wyatt à l'impression de ne pas avoir vu pousser son fils dans ce monde où tout vas si vite. Il se demandait à quel point il le trouverait changer après ces mois d'absences sans le revoir. Son petit garçon qu'il aimait temps. Son petit garçon qu'il allait retrouver d'ici peu. Il en était maintenant certain, il allait s'en sortir. Dès qu'il repartirait du camp des sauveurs, c'est vers l'Angel Camp qu'il se dirigerait et sans hésitation. Il aurait peut-être du faire les choses dans cet ordre mais il ne voulait pas faire risquer un trajet à Liam pour des soupçons infondés. Par chance pour lui, Tyler connaissait le camp des Sauveurs, elle en venait. A croire que cette fille était son ange gardien, elle tombait du ciel à chaque fois u'il baissait les bras. Il se sentait rassuré maintenant. Il ne mourrait pas de faim et ne cèderait pas sous la chaleur écrasante du soleil californien, elle allait le guider.

Ainsi le jeune père ne tenait plus en place, il voulait absolument aller au plus vite chez les sauveurs. Tout irait bien, enfin il n'avait plus peur, enfin il entrevoyait une lueur d'espoir. Et cet espoir s'appelait Tyler. Il se promettait, s'il retournait chez les sauveurs avec Liam de lui présenter celle qui avait redonné le courage à son père de se battre à deux reprise. « Promis… Mais j'ai tellement hâte d'arriver ! » Il avait changé lui aussi, il était déterminé, Bodie ne l'avait pas détruit, n'en avait pas fait un monstre, le camp avait juste alourdi le poids que ses épaules étaient capable de supporter. Il la suivait, son arme prête à l'emploi. Cette arme avec qui il avait blessé, engendrer la mort d'un homme. Mais il n'y pensait pas, il la suivait tout en conversant. Il souriait une nouvelle fois lorsqu'elle se mit à rire à sa remarque. D'après elle, un ange avec un fusil ce n'était pas possible. « Les clichés c'est surfait, pourquoi un ange n'aurait pas le droit d'avoir un fusil ! » Il savait qu'il pouvait compter sur elle, il n'en doutait pas. Et il reprenait la marche d'un pas trop énergique, lorsqu'elle lui souhaitait de pouvoir un jour retrouver son fils. « Je ne doute plus, grâce à toi » Qu'il concluait simplement, avançant avec détermination en direction du camp des sauveurs. Il espérait juste que le camp porte bien son nom.

Une fois dans le camp, il alla droit à la tente du médecin pour quelques examens et il tomba nez à nez avec celle qu'il aimait et son trésor le plus cher, celui pour qui il s'était battu tous ce temps. Son fils.

Merci Tyler.

FIN


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Four years later + Tyler

Revenir en haut Aller en bas

Four years later + Tyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-