MEMORIES + Iwan&Clover
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
LES INDICES DU JEU N°2 ARRIVENT BIENTÔT. DE MÊME POUR LE NOUVEAU JEU. En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

MEMORIES + Iwan&Clover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: MEMORIES + Iwan&Clover Lun 24 Juil - 17:49

MEMORIES + VERSUS IWAN
 
The memories ease the pain inside. Now I know why. All of my memories. Keep you near. In silent moments. Imagine you'd be here. All of my memories.



Les secondes passent et ses mirettes lambinent sur tout et n'importe quoi. Après avoir passé des heures à dépecer la carcasse d'une pauvre bête pour nourrir son corps affamé, l'ancienne flic inspire longuement tout en avalant une gorgée de thé fait maison. Elle a tout bonnement prit le plis à merveille. A tel point qu'un retour à la normale pourrait s'avérer fatidique. La quarantenaire repose sa gourde, ferme les yeux et plie les genoux pour caler ses chevilles sous ses fesses. Les divers pièges autour d'elle la protègent des divers intrus. L'arme blanche à sa droite est prête à être dégainée et jetée comme une flèche sur sa cible en cas d'attaque. Elle ne craint plus les marcheurs depuis longtemps. Mais un humain n'est jamais bien loin de vouloir piquer toutes les affaires qu'elle a su accumuler en quatre ans de survie, avant de lui trancher la gorge pour la faire rôtir sur son propre feu de camp. Elle a déjà vu ça. La brune sent l'air sur ses clavicules. Le courant remonte doucement sur sa nuque, fait voler quelques mèches de filets noirs et s'évapore au loin comme un vieux souvenirs. Le dos droit, l'ancienne Profiler inspire et expire avant de rouvrir accrocher ses mirettes aux morceaux de fer posés sur un torchon propre.

Ses doigts bondissent alors, parcourent chaque morceau posé à terre et les assemblent à toute vitesse. Quelques déclics seulement viennent perturber le silence. Ca et là, quelques branches craquent. Elle sait identifier le bruit fait par un animal, par un mort ou par un vivant. En seulement dix secondes, une arme apparaît dans sa main. Un sourire victorieux vient étirer ses lippes pleines. Elle fait ça depuis années, depuis l'armée. Mais elle n'a jamais cessé la manipulation qui, à force, est devenue plus efficace que n'importe quelle technique de 'Yoga à la con', comme disait Carlisle. Un autre chiffon propre, cette fois bien plié, regagne sa main gauche pour nettoyer l'arme une dernière fois. L'exercice lui garantit aussi une bonne survie. Si l'arme s’enlise en plein moment critique, Clover serait bien plus en difficulté. Et il y a des erreurs qu'elle ne doit plus commettre. Lorsqu'elle y repense, la jeune femme passe quelques doigts sous son débardeur souillé de terre, de sueur et d'eau. La fine cicatrice d'une arme plantée dans son abdomen lui rappel la rencontre qui l'a précédé. Elle ignore ce qu'il est advenu de Gideon. Rien ne s'est déroulé comme prévu, avec lui. Elle voulait lui trancher la gorge alors qu'il était en train de la sauver.

Il lui avait juré ne jamais l'avoir trahis, il s'était finalement à demi fait pardonner en lui promettant qu'il avait eu des regrets. Un exploit venant de lui. Clover avait laissé tomber ses idées vengeresses, sans savoir si elle devait pardonner ou non. Elle n'avait pourtant pas été capable de rester avec lui. Elle n'a jamais su rester avec personne.  Un dernier soupire franchit la barrière de ses lèvres et elle se redresse, retire les morceaux de feuilles, d'épines et de bois et des vêtements et ramasse ses affaires. D'un coup de pied, elle étouffe quelques flammes qui s'accrochent à l'air, puis détend les vêtements qu'elle à nettoyé pour les fourrer dans son sac dans prendre la peine de les plier. Le Dress code a légèrement changé. Clover avise le ciel, fronce les sourcils et agrippe sa lame. Si elle ne trouve pas un bon abris avant la tombée de la nuit, elle sera encore bonne pour dormir perchée sur un arbre. Sois pas du tout. Le sommeil la gagne de plus en plus après deux nuits blanches et deux micro-siestes involontaires sur un toit d'épicerie. En parcourant ses souvenirs, elle se souvient d'un endroit parfait pour passer la nuit, un lieu sans rôdeurs et sécurisé par des barrières suffisamment solides pour empêcher les rôdeurs d'entrer. D'un pas décidé, la brune rejoint donc le bar qu'elle a pillé dans la journée.

Sans se douter que de vieux souvenirs rôdent sur place.  
code par SWAN - gif tumblr

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


first you have to give up, first you have to know, not fear - that someday you're gonna die.

× A propos du vaccin : :
Pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
47 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de retrouver Tyler, ensemble ils vagabondent désormais en Californie.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
1240

× Points de vie : :
136

× Copyright : :
© morphine (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MEMORIES + Iwan&Clover Mar 8 Aoû - 14:02


MEMORIES

Ça y est, il l'a fait. Iwan est parti. Juste comme ça, sans prévenir personne. Sans prendre la peine de le laisser entendre à qui que ce soit. Pas même Tyler, qui doit déjà s'être rendue compte de sa disparition. Il n'a plus qu'à croiser les doigts pour qu'elle ne lui en veuille pas trop. Ou que, à défaut, elle reste exactement au même endroit jusqu'à son retour. Parce qu'il reviendra. Evidemment. Il le pensait, quand il a dit qu'il était OK pour rejoindre ce foutu campement oh combien étrange. Il le pensait, quand il lui a avoué à demi-mots être prêt à la suivre où qu'elle aille. Mais il a besoin de ce temps, de cette parenthèse à l'horreur. Quoi que ce qu'il trouve dehors n'est pas brillant. En quelques jours de marche - et il a beaucoup flâné afin de trouver des provisions et des armes, puisqu'il lui a fallu tout reprendre à zéro ou presque -, il n'a pas rencontré un seul survivant. Que des rôdeurs. Plein de rôdeurs. Qu'il a esquivés pour la plupart, et qui le suivait jusqu'à ce qu'il s'aventure dans une maison, en fasse le tour par l'intérieur, et les y enferme. Là, il est tranquille. Il n'a ni la force ni l'envie de les tuer, préférant plutôt s'économiser pour les survivants. Ces enfoirés de survivants capables de tout et surtout de réfléchir. Contrairement aux rôdeurs. C'est ce qui les rend si dangereux. Ça, et leur foutue capacité à devenir des êtres dépourvus de compassion. Un peu comme lui, en fait. Sauf qu'Iwan ne s'en prend pas aux innocents. Du moins, jamais consciemment ... Putain. Voilà qu'il est reparti. Depuis son départ du camp sur la plage, il est parvenu à mettre de côté toutes ses pensées concernant cet incident. Mais faut croire que ça le poursuit, et que ça finit toujours par le rattraper. Il soupire, passe une main -sale- dans ses cheveux -sales-.

Il cesse tout mouvement, s'arrêtant donc de marcher au beau milieu de la route. De toute façon, tout est inhabité à présent. Il est dans une large rue. Sur les côtés, divers bâtiments aux allures abandonnées - pas étonnant du tout -. Un, particulièrement, lui tape dans l'oeil à l'instant même où il pose les yeux dessus. Un bar. Un PUTAIN de bar. Un pas en avant, puis il s'arrête. Il hésite, il tergiverse. Mais il ne pèse pas le pour et le contre bien longtemps. La nuit va bientôt tomber, et il lui faut, de toute façon, se trouver un abri pour les heures à venir. Ce bar fera amplement l'affaire. Si rôdeurs il y a dans le coin, ils sont tous dans les maisons, à la recherche de chair fraîche ou enfermés par leurs propres conneries du temps de leur vivant. Alors, il n'a pas à hésiter bien longtemps. Ses pas, plus affirmés et rapides tout à coup, le mènent jusqu'au bar. Effectivement, il ne croise aucun rôdeur. Aucun survivant non plus, d'ailleurs. Lorsqu'il la pousse, la porte fait un bruit d'enfer. Un couinement affreux qui le fait grimacer. C'est désagréable, après des jours de silence assumé et recherché. Il empire le truc en donnant quelques coups contre le bois de la porte. Dix minutes plus tard, aucun rôdeur ne s'est avancé dans sa direction. Alors il sait que c'est safe. Il referme la porte derrière lui, s'avançant dans le bâtiment en piteux état. Mais assez solide pour l'abriter pour la nuit. Avant de faire quoi que ce soit pour maximiser sa sécurité, Iwan décide de se servir un verre. Ça ne pourra pas lui faire de mal, et les bouteilles d'alcool étalées derrière le bar - où il s'est aventuré - le tentent diablement. Mais alors qu'il vient de poser sa main sur du Scotch pas du tout bon marché, un bruit le fait lever la tête, et reposer instantanément sa trouvaille. Et merde, c'est quoi cette fois ? Il s'accroupit derrière le bar, sort son couteau et la petite arme à feu de poing qu'il garde précieusement et dont il n'use pas les balles. Jamais. Mais si nécessaire, il le fera. Il doit déjà vérifier s'il n'a pas juste rêvé. Il se racle la gorge, histoire de retrouver la voix - qui l'avait sans doute abandonnée - et se fait entendre. « Qui que vous soyez, sachez que je suis armé. Et prêt à faire feu si nécessaire. » Autant être clair tout de suite. Il n'est pas là pour rigoler.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
I walk on water but I ain't no Jesus. I walk on water but only when it freezes. Why, are expectations so high? Is it the bar I set?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: MEMORIES + Iwan&Clover Lun 21 Aoû - 13:59

MEMORIES + VERSUS IWAN
 
The memories ease the pain inside. Now I know why. All of my memories. Keep you near. In silent moments. Imagine you'd be here. All of my memories.




La brune inspire longuement. Une odeur de poussière pénètre immédiatement ses narines. Elle a beau être habituée, la quinte de toux ne se fait pas prier. La survivante agrippe son sac sur son dos, tire la lampe de poche et rabat le bagage sur son épaule. Elle a hâte de sortir son duvet pour s’emmitoufler dedans. Clover a l'impression de ne pas avoir fait une vraie nuit de sommeil depuis une éternité. Persuadée d'être seule, elle ne fait même plus attention à la fréquence de ses pas, ni aux bouts de verre qu'elle brise sous ses semelles. Ce n'est que lorsqu'elle entend le déclic d'une chambre qu'on active qu'elle se fige. Des milliers d'insultes sont gerbées silencieusement dans sa caboche, alors qu'une voix rauque et usée par le manque de pratique clame haut et fort sa présence. Mais la jeune femme cesse de respirer alors qu'elle perçoit ce timbre pas si inconnu. Il a pris en âge. Comme un vieux vin devenu plus brut avec les années.  C'est la voix d'un homme d'une quarantaine d'années. Son cerveau tourne à cent à l'heure alors qu'elle fouille dans ses souvenirs tout en levant les mains en l'air.

« - … Mon arme est rangée, voyez par vous-même.

Montre-toi ! Le faisceau de sa lampe torche éclair le plafond et prive ses prunelles d'une vision correct sur le bar. Elle est certaine de connaître cette voix. Son instinct le lui hurle et dans un mouvement de panique, l'idée de se retrouver face à Alekseï la prend aux tripes. Impossible, il est bien plus vieux. Ressaisis-toi Blackstorm. Ca ne correspond pas. Elle tente d'avancer d'un pas silencieux, mais pas trop. Elle ne tient pas à être à nouveau blessée alors qu'elle guérit à peine d'un coup de couteau.

- Montrez-vous, qu'elle demande avec impatience en se figeant, juste face au bar. J'étais là dans la journée, je suis juste revenir dormir. ... Ecoutez, je suis épuisée, ok ? »

Elle espère sincèrement ne pas être tombée sur un autre foutu cannibale.

Clover n'a vraiment pas envie de se battre, ce soir.
code par SWAN - gif tumblr

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


first you have to give up, first you have to know, not fear - that someday you're gonna die.

× A propos du vaccin : :
Pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
47 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de retrouver Tyler, ensemble ils vagabondent désormais en Californie.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
1240

× Points de vie : :
136

× Copyright : :
© morphine (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MEMORIES + Iwan&Clover Jeu 31 Aoû - 14:15


MEMORIES

L'adrénaline fait battre son cœur plus vite et accélérer sa respiration. Il ne sait pas face à quoi il se retrouve, il ne sait pas dans quelle situation il se retrouve encore empêtré. Alors, pour faire bonne figure et tâcher de garder le contrôle, il fait savoir à son invité mystère qu'il a une arme. Arme qu'il n'hésitera pas à utiliser. C'est pourtant tellement faux ... Depuis ce qu'il s'est passé il y a quelques semaines en arrière, il n'a plus tué un seul survivant. Et autant dire qu'il se sent rouillé à ce sujet. Pas bien sûr d'avoir envie de réitérer l'expérience ... D'autant que ça s'est très mal terminé, la dernière fois. La voix d'une femme s'élève, et Iwan fronce les sourcils. Pourquoi a-t-il l'impression de l'avoir déjà entendue ? Cela passe vite dans les confins de son esprit, là où il peut l'oublier. Il se retrouve, en effet, face à un dilemme. D'un côté, il n'a pas envie de tuer cette personne. D'un autre, il n'est pas certain de pouvoir lui faire confiance ; ce n'est pas aussi simple. Un profond soupir lui échappe, avant qu'il ne se décide à se redresser. Elle se tient là, non loin de lui.
Et il la connaît.

Il lui faut quelques secondes, dans le plus grand des silences, pour qu'un nom lui revienne. « Clover ?! » C'est bien elle, n'est-ce pas ? Il n'a pas oublié son prénom parce que c'est une histoire qui, aujourd'hui encore, le marque. Sans être trop dans la vantardise, Iwan n'a que bien peu souvent raté des missions, échoué à garder en vie les gens avec qui il travaillait - impossible, donc, d'oublier quand l'inverse se produit -. Et puis tout ça était tellement ... Tiré par les cheveux, hors d'atteinte pour lui et compliqué au possible. Forcément, ça marque. Lentement, sa main qui tenait l'arme passe au-dessus du bar. Il l'y dépose, à sa portée tout de même par mesure de sûreté et pour ne pas devenir complètement fou ; tout cela, bien sûr, sans lâcher un seul instant Clover du regard. Et puis, il cligne des yeux plusieurs fois, comme si cela pouvait le ramener à la réalité, lui et la faire disparaître, elle. Rien de tout ça n'arrive. Elle est toujours là, le visage plus émacié que dans son souvenir et les traits tirés. Les deux mains posées à plat sur le comptoir devant lui, Iwan n'amorce pas le moindre geste dans sa direction. Il est encore ... Sous le joug de la surprise. « Comment est-ce que ... C'est possible ? » L'incompréhension, également, prime sur tout le reste.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
I walk on water but I ain't no Jesus. I walk on water but only when it freezes. Why, are expectations so high? Is it the bar I set?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: MEMORIES + Iwan&Clover Sam 30 Sep - 16:56

MEMORIES + VERSUS IWAN

The memories ease the pain inside. Now I know why. All of my memories. Keep you near. In silent moments. Imagine you'd be here. All of my memories.




L'obscurité lui cache en partie les bordures de chaque élément de la pièce. Elle a à peine eu le temps de s'habituer à la noirceur des lieux, à peine éclairé par une lampe à huile ou une torche derrière le comptoir. Elle n'en sait rien, elle n'a qu'une vision minime. Sa lampe torche éclaire le plafond alors qu'elle entend les soupire de celui qui se tient derrière. Avec, pour une raison qui lui échappe, l'impression d'avoir les boyaux en miettes. Quelque chose lui échappe et elle le sent. Une impression de déjà vu. Un ressenti étrange. Cet instinct qui lui a tend servi et auquel elle a tant fait confiance. Il ne lui a jamais fait défaut, sa seule faute a été de se manifester parfois trop tard. Alors que la silhouette s'étire de tout son long, elle entend avec stupeur son nom sortir de la bouche du présumé inconnu. L'ex-profiler ne voit rien. Elle entend seulement. L'ombre semble tétanisée. Ses paupières clignotent et la survivante hésite.

Elle connaît cette voix, elle en est maintenant certaine.

Son palpitant pulse contre sa poitrine. Elle n'est pas prête à accepter ce qu'elle pressent. C'est tout bonnement impossible. Lentement, elle baisse la main pour diriger le faisceau de lumière vers la silhouette. D'abord, elle distingue une couche de cheveux blonds noircis par la crasse. Puis deux perles d'eau, sa main tremblante continue de diriger le faisceaux vers les lèvres pleine de l'homme et le menton carré de ce dernier. Il est clairement aussi surpris qu'elle, à balbutier une question qui lui fait écho.

Oui, comment ?

La main tremblante de Clover lâche nerveusement la lampe qui s'écoule à terre dans un fracas sourd, éclairant totalement Iwan d'une lumière faible et clignotante. Elle délire. La voilà qui voit des chimères. D'abord, la peur, la joie puis l’incompréhension. Elle songe à Carlisle. Carlisle plus vieux. Alors il aurait ressemblé à ça ? Parce qu'elle sait qu'il est plus probable que cet homme soit Iwan. Elle a enterré son mari depuis belle lurette. Le choc est tout de même de trop. La brune réalise qu'elle le fixe comme une idiotes, bras ballants. Malgré le chagrin de retrouver un visage trop familier, elle ressent un sentiment de gratitude. Voilà des années qu'elle n'avait plus vu une personne aux traits familiers et amicaux. Même s'ils n'ont été ensemble qu'une journée, et la pire pour Clover, ils auraient très sans doute été amis. Du moins, elle le croyait à l'époque. A-t-il changé autant qu'elle ? La jeune femme sent sa bouche pâteuse contre sa langue, se racle la gorge et cligne des yeux. Elle tente d'imprimer l'image d'Iwan.

« - T'es là, hein ? Qu'elle demande avec espoir. Je suis pas folle à ce point … T'es vraiment là ?

Elle a besoin d'en être certaine.


Avec une agilité diminuée par son état de choc, Clover approche. Elle risque gros. Son instinct lui hurle de reculer. Mais elle a besoin de savoir. Elle a déjà eu des hallucinations plutôt féroces après avoir pris ce fichu vaccin. Et si elle n'était pas remise ? La brune approche lentement et comme à son habitude, étudie son opposé avec une minutie bien à elle. Elle pousse même le vice jusqu'à faire quelque chose qui lui ressemble pas. Quelque chose qui la surprend elle-même. Clover est presque certaine de ne trouver là qu'un nuage de poussière. Ses dextres approchent doucement de l'homme, effleurant sa joue avant de redescendre brusquement.

- Putain ! Qu'elle jure en reculant comme s'il l'avait brûlé. Iwan ?! »

Iwan est là. Il est vraiment là.

Si elle n'était pas aussi contenue, elle se jetterait à ses bras.
Seule sa grimace tordue en un sourire halluciné perturbe son masque habituel.

code par SWAN - gif tumblr

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


first you have to give up, first you have to know, not fear - that someday you're gonna die.

× A propos du vaccin : :
Pas dans ses projets.

× Âge du perso : :
47 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Vient de retrouver Tyler, ensemble ils vagabondent désormais en Californie.

× Avant, j'étais : :
Mercenaire à la retraite (la plupart du temps).

× Messages : :
1240

× Points de vie : :
136

× Copyright : :
© morphine (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Brad Pitt.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MEMORIES + Iwan&Clover Jeu 12 Oct - 11:13


MEMORIES

La surprise est de mise. Autant du côté d'Iwan que, il faut le croire, du côté de Clover. C'est même pire encore pour la jeune femme. A sa façon de réagir - le lâchage de lampe par exemple -, Iwan a l'impression qu'elle n'avait pas vu d'êtres vivants - genre bien vivants - depuis une éternité. Depuis trop longtemps en tout cas. Ce n'est plus de la surprise à ce niveau-là, c'est carrément de la folie. « Ouais ... Je suis vraiment là. » Il ne la juge pas, pas vraiment. Il ne peut qu'imaginer à quel point sa surprise est réelle, adéquate. Lui n'a pas eu ce problème depuis longtemps : Tyler est toujours dans son ombre ... Ou lui dans l'ombre de Tyler. Quoi qu'il en soit, il n'a pas été seul depuis très longtemps. Cela ne fait que quelques jours pour cette fois, et c'est voulu. C'est lui qui est parti. Lui qui a tout laissé derrière lui dans le but, justement, d'être seul. Mais le fait de la retrouver, elle, ça a quelque chose de surprenant. Pire que ça, c'est ahurissant. Il ne s'y attendait pas. Il la pensait morte depuis bien avant toute cette merde. Il cligne des yeux plusieurs fois, comme pour s'habituer à la quasi obscurité recouvrée. Mais non, c'est toujours le visage de la jeune femme qui flotte devant ses pupilles dilatées. C'est cette même jeune femme qui s'approche de lui et qui, du bout des doigts, crée un contact entre eux. Iwan ne bronche pas. Fidèle à lui-même, la surprise et le choc de la retrouver sont les seules émotions que l'on peut lire sur son visage. Rien d'autre. Pas de joie, pas de sourire incontrôlable. Juste lui et sa surprise.

De nouveau, Clover s'exclame, croit rêver - ou halluciner -. Iwan ne fait pas le moindre mouvement dans sa direction, ni même en arrière. Il reste juste planté là. Ahuri et incapable de trouver un truc intelligent à dire. En même temps, il ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit d'intelligent à dire dans une situation pareille. « J'arrive pas à y croire ... » Répète-t-il dans un murmure qu'il n'est pas sûr qu'elle entende. Mais qui, pour lui, rend le tout plus concret, plus réel. Non, il ne comprend pas. Il ne comprend pas comment elle peut se tenir là, devant lui, bien vivante. La dernière fois qu'il l'a vue, il lui semblait qu'elle était morte tragiquement. Il lui semblait qu'il avait échoué pour la première fois de sa vie, et qu'il avait perdu son acolyte du moment. Et pourtant ... « Faut que tu me dises comment tu peux te tenir là, devant moi. Faut que tu me dises comment tu peux avoir survécu à la chute que t'as fait. Dépêche-toi avant que je ne me pense fou pour de bon. » Parce que c'est bien de cela dont il s'agit. Pour Iwan, c'est sa santé mentale qui est dans la balance, qui est sur la sellette. Il a beau ne pas se sentir fou, peut-être bien qu'il l'est et qu'il n'y a plus rien à faire pour lui. Peut-être bien qu'il est en train d'halluciner, et qu'il ne se sortira jamais de cette situation tordue. Tiens, son cerveau le laisse même imaginer qu'il est mort, en train de revoir toutes les personnes qui ont traversées sa vie mais qui ne s'en sont pas tirées. S'il se laissait aller sur ce terrain-là, il pourrait presque se demander quand Joseph fera une apparition au côté du fantôme de Clover ... Mais il s'en empêche de toutes ses forces. Il en va du peu d'équilibre mental encore en sa possession.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
I walk on water but I ain't no Jesus. I walk on water but only when it freezes. Why, are expectations so high? Is it the bar I set?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


THEY SAY THAT LOVE IS WEAKNESSBUT YOU'RE ONLY STRONG AT THE TIME YOU LET YOURSELF BE
V U L N E R A B L E

× A propos du vaccin : :
Fraîchement vacciné. Effets secondaires → baisse de température corporelle, prunelles plus claires, manque de concentration.

× Âge du perso : :
quarante-trois ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En fuite en Californie avec Malia et notre nouveau né Nathan (18.01.18).

× Avant, j'étais : :
Botaniste.

× Messages : :
710

× Points de vie : :
13

× Copyright : :
MYERS. (signature&avatar)

× Avatar : :
Misha Collins or my husband.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MEMORIES + Iwan&Clover Lun 18 Déc - 19:06

Rp archivé suite à la suppression de Clover.

_________________
        THINGS GONNA
BE JUST FINE, IF
                  LOVE IS AROUND
I look up to
       the sun, the rising
                  of another dawn


hehehehe :
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: MEMORIES + Iwan&Clover

Revenir en haut Aller en bas

MEMORIES + Iwan&Clover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-