What about Us | Cleen
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

What about Us | Cleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
1043

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Aloha(avatar) .bizzle(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: What about Us | Cleen Dim 13 Aoû - 22:41


What about us  Cleen



 Il grogna, en bon bourru qu’il était. Ce n’était pas agréable se soleil en pleine figure quand on sort d’une cabane aussi sombre que la sienne.  Pourquoi il était sorti déjà ? Surement pas pour prendre le soleil. Non, en faite il avait des lapins accrocher a sa ceinture. Bien sur ils étaient mort et dépecer. Il les avait chassé ce matin même, dépecer il y a peu et emballer dans un drap pour pas qu’ils prennent un coup de chaud ou attirer les bêtes.  Il aurait put les manger, ou les donner aux chiens, mais non, eux ils avaient déjà de quoi manger. Les lapins étaient pour quelqu’un d’autre. Pour Aileen, il avait repérer où elle squatter, et depuis leurs rencontre, il n’arrivait pas à se l’enlever de la tête.    Elle avait quelque chose de spéciale, il n’arrivait pas vraiment a déterminer ce que c’était, surement son regard, ou son attitude.  Il ne savait pas, et il ne voulait pas se prendre la tête a chercher ce que c’était. Elle avait quelque chose de spéciale et puis voila, c’était comme cela il n’y pouvait rien. Alors il l’avait un peu surveillé de loin bien sur et en toute discrétion. Il avait remarqué où elle vivait et maintenant il savait donc où la trouver.   Et aujourd’hui il allait la trouver. Il essayait toujours de trouver un moyen de reprendre contacte avec elle. Et par chance aujourd’hui la chasse avait était plus qu’excellente, le voila donc en route pour aller lui donner deux lapin bien dodue. Elle avait de quoi tenir quelques  jours comme ca.  

Il était en train de marcher tranquillement dans le parc, et se surprit à se dire qu’aujourd’hui il faisait finalement un temps plutôt agréable. En rentrant il sortirait surement les petits  pour qu’ils gambadent un peu, ils adoraient cela.  Et il aimait les voir courir et jouait dans l’herbe.  Même si maintenant il savait qu’il ne fallait pas perdre la petite chienne de vue. La seule femelle de la porter était la plus aventurière. Elle ne perdait jamais une occasion de se sauver.  Il souri en pensant a cela. Ses chiens, la seule chose capable de lui donner le sourire, les seules êtres sur cette terre a qui il tenait encore. D’après certaines personnes du camp c’était totalement fou, pour lui c’était normale. Il n’était plus vraiment humain, il était plus un chien. Il était le chien fou de Yosemite.
Il était tellement dans ses pensées qu’il ne remarqua pas tout de suite qu’il venait d’arrivé. Il prit une seconde pour reprendre ses esprits  et toqua à l’ abri de la blonde. Il ne savait même pas si elle était là ou pas. Mais pourquoi elle serait sortie ? Elle vivait comme lui recluse du reste du camp.  Il attendit qu’elle ouvre, il patienta  même si la patience n’était pas du tout son fort. Quand elle ouvrit, il posa ses yeux sombres sur elle et prit les deux lapins pour les lever et lui les montrer.«J’en avait deux en trop. J’ai pensé à toi. Je les ai dépecé ils sont prêt a être manger»   Oui, il n’y avait pas d’introduction, il entrait tout de suite dans le vif du sujet. Il était comme cela Clint. Pourquoi perdre son temps a dire bonjour alors que maintenant il n’y avait jamais de bonjour. La politesse était obsolète maintenant. Ils n’avaient plus le temps pour les formalités. Enfin, elle devait s’y attendre avec Clint. Même s’ils ne s’étaient pas vraiment beaucoup parler, elle devait avoir comprit qu’il allait directement a l’essentiel, il ne passait pas par tout les tralala que tout le monde faisait.
© BLACK PUMPKIN

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more ©️ bizzle.


award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
23744

× Points de vie : :
94

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Jeu 17 Aoû - 14:53


What about us

Les jours passent et se ressemblent tous. Aileen ne fait plus réellement attention au temps qui s'écoule, aux gens qui partent, qui reviennent, ou qui apparaissent tout simplement. Le campement est bien, elle aime l'idée de semblant de sécurité qui y règne. Pour autant, la vie en communauté n'est pas - ou plutôt plus -, son truc. Elle préfère rester dans son coin, suffisamment éloignée des autres pour être en paix, mais pas trop non plus au point de prendre des risques. Tout est relatif, donc. Et de son camping car qu'elle a installé près d'arbres, elle ne voit qu'un seul autre abri. Deux femmes y vivent, et il ne lui semble pas craindre quoi que ce soit venant d'elles. Elle reste néanmoins prudente, comme toujours. Ces derniers temps, elle sort fort peu de son camping car. Faut dire qu'il n'y a plus grand chose à faire et elle se demande de plus en plus si elle ne ferait pas mieux de partir. De quitter Yosemite, de s'en éloigner. Les boutiques, dans les alentours, ont toutes été déjà pillées. Elle a le choix entre ça, et rester ici et participer plus activement à la culture de quelques légumes. Des pommes de terre et des tomates sont en train de pousser, mais elle ne s'en est pas assez mêlée pour avoir droit à sa part, et c'est tout à fait normal. Pour l'instant, donc, elle se contente de ce qu'elle parvient à chasser, et des quelques vivres qu'il lui reste de précédentes fouilles dans les alentours. A la limite, il faudrait qu'elle se décide à aller plus loin. Et que, enfin, elle cherche dans les voitures formant d'interminables embouteillages, sur l'autoroute voisine. Les gens ont tous tenté de fuir le plus loin possible, au début de l'épidémie.

Sauf qu'ils ne sont pas allés bien loin. Tout le monde - ou presque - partant en même temps et dans la même direction, les routes ont toutes été très vite bouchées. C'est pour ça qu'elle n'a pas encore osé aller les fouiller. Seule, c'est risqué. Il y a sans doute beaucoup, beaucoup de rôdeurs dans le secteur. Peut-être qu'elle demandera à Carolyn de venir avec elle. Ou à quelqu'un d'autre, faut qu'elle y réfléchisse. Pour l'instant, elle prend surtout soin d'élaborer un plan, et de noter toutes les issues potentielles, au cas où les choses tourneraient mal. Il faut aussi qu'elle réfléchisse à ce qu'elle va emmener avec elle, à ce qu'elle ne doit pas prendre histoire de ne pas s'encombrer. Elle est assise sur une chaise installée près d'une table, penchée sur une carte de l'Etat, un stylo à la main, quand des coups sont frappés contre la porte de son camping-car. Interloquée, elle fronce les sourcils. Qui peut bien venir la voir ? Ce n'est pas comme si elle parlait à beaucoup de monde, dans le parc. Par mesure de sécurité, elle récupère son arme à feu qu'elle glisse sous sa ceinture, et un couteau qu'elle garde dans sa main. Elle ouvre la porte, et voit alors de qui il s'agit. Clint. Et il ne vient pas les mains vides. Evidemment, elle se débarrasse aussitôt de son couteau - ne pas passer pour une folle serait un plus quand même -, le posant non loin de là, sur un comptoir. Puis elle lui sourit. « Oh ... » Elle ne s'attendait pas à ça, c'est certain. « Merci beaucoup, c'est gentil. D'autant que ça fait beaucoup pour une seule personne. » Elle devrait pouvoir trouver un moyen de conserver ça néanmoins. Ne sachant pas trop comment faire - et quoi faire, surtout -, elle recule d'un pas, l'invitant ainsi à monter les quelques marches qui les séparent. « Je t'en prie, entre dans mon humble demeure. » Humble demeure, c'est vite dit ! Mais un petit trait d'humour n'a jamais fait de mal à personne. Quoi que c'est plus de l'ironie un peu morbide, pour le coup.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
1043

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Aloha(avatar) .bizzle(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Mer 23 Aoû - 13:43


What about us  Cleen



 Il avait directement montré a la blonde le pourquoi il était venu jusqu'à elle. Il ne voulait pas perdre de temps à tourner autour du pot, c’était inutile et emmerdant. Donc il lui avait montré les deux lapins et lui avait dit qu’ils étaient prêts à être consommé.  Il ne lui souri pas quand elle lui répondit que c’était gentil, il n’était pas le genre qui remercie d’un sourire, ou même qui souri tout court. Lui il grognait, bougonné et user de la violence pour s’exprimé.  Il hésita un instant a monter les marches pour entrer dans le camping car, il n’avait pas prévue cela, en faite il ne savait pas vraiment ce qu’il avait prévu en venant ici, a part lui donner les lapins. Enfin, il fini par faire un pas, puis monter complètement dans l’abri de la jeune femme.  Il regarda autour de lui, c’était petit, enfin c’était suffisant pour une seule personne, et puis il n’avait pas a jugé, sa cabane aussi était petite. Normalement il était de coutumes de dire que c’était charmant chez les autres, enfin Clint n’en avait vraiment rien à faire des coutumes, politesse et autre conneries du genre. Il n’avait rien à dire face au lieu d’habitation de la blonde, alors il ne dit rien. Il regarda cependant le plafond pour voir si elle avait un crochet pour pendre les proies qu’il lui amener. Ce serait plus simple pour les conserver. «Si tu as un crochet au plafond, j’peux te les pendre là. Avec ça tu as de la nourriture au moins pour quelques jours. »   Dit il simplement de sa voix rocailleuse. Il se tourna vers elle pour l’interroger du regard. «Sinon tu n’a cas me dire où tu veux que j’te les mette. »   Dit il simplement en balayant a nouveau l’espace du regard.

Une fois la question des lapins réglés, il remarqua la carte du pays et le stylo poser sur la table. Tien, elle voulait aller quelque part ? Il releva les yeux vers elle, tout d’un coup il était curieux. Merde pourquoi il était curieux d’un coup ? Pourquoi il sentait l’envie, et le besoin de savoir ce qu’elle préparer avec cette carte.  Il se décida a poser la question, après tout qu’es ce qu’il avait a perdre ?«Tu va quelque part ?»   Fit il avec un signe de menton vers la carte.  Il pensait pourtant qu’elle se plaisait, ou du moins se sentait un minimum en sécurité ici a Yosemite. Enfin il pouvait comprendre qu’elle avait envie de voir de nouveau horizon. Lui-même avait songé parfois a se tirer d’ici, mais il n’était pas vraiment sur que ses chiots puisse suivre. Il n’était même pas sur de ce qu’il allait en faire. Ils arrivaient a l’âge d’être sevré mais il ne pouvait en garder qu’un, et avait décidé de garder la femelle, pour avoir une autre reproductrice, surtout que flash, le père des chiots était mort, et qu’il avait récemment perdu une de ses femelles. Il  avait donc besoin de femelle pour faire perduré sa meute.  Enfin, il trouverait bien quelqu’un a qui donner ses chiots, ils étaient beau et l’un d’eux n’était pas très courageux mais adorable, et l’autre était bien assez vaillant pour monter la garde d’un camp ou juste d’une personne.  Mais il penserait a cela plus tard, pour l’instant il devait se concentrer sur Aileen et la réponse a sa question. Il était bien venu pour cela après tout, lui parler. Les lapins n’avaient était qu’un simple prétexte pour arrivé chez elle sans prévenir et engager une discussion.
© BLACK PUMPKIN

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more ©️ bizzle.


award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
23744

× Points de vie : :
94

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Dim 3 Sep - 17:46


What about us

Elle n'aurait peut-être pas dû l'inviter à entrer ... Mais en même temps, cela aurait été malpoli de ne pas le faire. Et puis, Clint n'est pas méchant. Enfin, à son sens, et avec elle. Elle a beau être la solitaire que l'on connaît, il n'en reste pas moins qu'elle connaît à peu près les propos qui courent à son sujet, d'autant qu'elle y a fait plus attention depuis qu'ils se sont rencontrés, tous les deux. Elle sait, donc. Ce que les autres pensent et disent de lui. Mais elle s'en fiche. Il y a bien longtemps qu'elle ne se soucie plus des qu'en dira-t-on, de l'opinion des autres. Ce qui compte, pour elle, c'est son point de vue à elle. Qu'elle se forge seule, et auquel elle se fie. Tout comme son instinct. C'est comme ça qu'elle survit depuis des mois, des années et ce n'est pas prêt de changer. Elle prend donc le temps de le remercier, de l'inviter à entrer. Au moins, il peut lui dire comment les disposer, ces lapins. Elle n'a pas l'habitude, elle. La chasse, ce n'est pas son trip. Elle préfère piocher dans les vieilles boîtes de conserve, aussi dégueulasse cela puisse-t-il paraître. Elle se contente des fruits qu'elle peut trouver, aussi. Cela lui va bien, son estomac a rapetissé depuis bien longtemps de toute façon. Clint lui donne quelques infos, et elle l'écoute avec attention. « Non ... Je n'ai pas de crochet. » Un peu comme lui le fait depuis qu'il est entré dans sa caravane, elle regarde autour d'elle. Elle sait ce qu'elle a, mais elle ne sait pas où les disposer, ces lapins. Au pire, elle verra bien.

De nouveau, elle tourne donc la tête vers lui et tend les bras pour qu'il lui donne son cadeau. C'est vraiment gentil de sa part, elle ne s'y attendait pas - c'est le moins que l'on puisse dire -. « Je vais les poser là ... » Elle fait un signe du menton en direction d'un comptoir sur lequel rien ne repose. Elle n'est pas maniaque, mais pas bordelique non plus. Et puis ce n'est pas comme si elle avait beaucoup de choses. Il faut voyager léger. « ... Je trouverai des crochets plus tard, dans les tiroirs. » Parce que, de toute évidence, cette caravane ne lui appartenait pas autrefois, avant qu'elle s'en saisisse et l'amène ici. Il y a donc un peu de bordel dans les placards, qu'elle n'a jamais eu le courage de ranger. Elle n'en a pas pris le temps, surtout. De toute façon, elle n'ira pas loin avec cette caravane : il n'y a plus d'essence dedans. Alors que cette histoire de lapin se tasse un peu, Aileen sent le malaise la gagner un peu. Et maintenant ? Elle a presque peur qu'il lui demande quelque chose en retour, tout en ayant conscience de fabuler et de ne se fier qu'à sa peur sous-jacente, toujours présente bien que peu visible. Heureusement pour elle, Clint comble le silence. L'air de ne pas comprendre - mais surtout pour se donner le temps de constituer une réponse qui puisse en valoir la peine -, elle regarde elle aussi dans la direction en rapport avec tout ça. Puis elle s'explique. « Oui ... Il n'y a plus beaucoup de denrées dans le coin et mes stocks commencent à s'épuiser. Je veux aller plus loin. » Sa réponse s'arrête là. Le silence, de nouveau. Le combler, vite. « Tu as toujours ce qu'il faut avec tes prises à la chasse, toi ? » Il faudrait peut-être qu'elle se décide à approfondir le sujet et à s'y mettre un peu. Mais hormis les armes à feu, elle n'utilise rien d'autre qui puisse lui permettre d'en arriver là.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
1043

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Aloha(avatar) .bizzle(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Jeu 7 Sep - 18:29


What about us  Cleen



Quel con, évidement qu’elle n’avait pas de crochets. Tout le monde n’a pas de crochet de boucher avec lui pour pendre sa viande. Et surtout tout le monde ne chasse pas tout le temps comme lui. Il posa donc les lapins où elle lui dit de le faire après avoir bien prit la peine de regarder que ce soit bien propre. Le comptoir l’était donc ce ne serait pas un souci.  Il regarda le plafond de la caravane pour juger d’un endroit où il pourrait lui installer un éventuel crochet. «Je t’en amènerait un ou deux si tu veux. J’en ais qui ne me servent pas. » Dit il en remarquant l’emplacement parfait dans la charpente. Ici elle n’aurait pas la viande dans son passage et en même temps elle serait facilement accessible. Il n’y avait plus qu’à accrocher le crochet et y pendre les lapins. Si elle accepter ce serait une occasion pour revenir. Et puis il lui posa une question, de la pure curiosité. Il voulait savoir ce qu’elle prévoyait,  il n’avait pas spécialement envie de la voir partir. Pourquoi alors que normalement il n’en avait rien n’a faire des aller et venue des autres ? Aucune foutu idée, en tout cas l’entendre dire qu’elle voulait aller plus loin parce que son stock diminuer ne le mettait pas du tout en joie. Enfin, lui aussi voulait parfois partir, mais la forêt du parc était parfaite pour la chasse, et avant qu’il n’épuise le stock d’animaux à manger, l’humanité avait le temps de mourir au moins dix fois. Il la regarda et hocha la tête l’air de dire qu’il avait compris. Après tout ses motivations pour partir était plus que compréhensible. Tout le monde de nos jours allés là où il y avait le plus de nourriture. C’était un besoin primitif et primordiale pour vivre. Il fut un peu surpris de la question. Il la regarda et secoua un peu la tête.  «Non, des fois j’attrape rien. La chasse c’est comme la pêche, c’est un peu la loterie, et aussi une question de patience. J’avoue qu’aujourd’hui, attraper cinq lapins c’était un sacrés coup de bol.»    Dit il en regardant à nouveau les deux lapins dépecés poser sur le plan de travail.  C’était un sacré coup de bol, et des sacrés bêtes aussi.

Et voila, il ne savait plus vraiment que dire, ou que faire. Partir maintenant ? C’était pas une si mauvaise idée, mais il n’en avait pas vraiment envie, sans vraiment savoir pourquoi, il avait envie de trouver un truc à dire, ou à faire pour rester encore un peu. Il remarqua le couteau qui était posé un peu plus loin. Un bon couteau il semblait assez bien aiguisé en plus. Il fit alors un mouvement de menton vers l’arme blanche.«C’est un sacré couteau. Tu chasse un peu ?»   Il se senti à nouveau un peu con. Bien sur qu’elle ne chassait pas, sinon elle ne lui aurait pas demandé s’il trouvait toujours ce qu’il lui fallait en chassant, et elle ne voudrait pas partir alors qu’elle est entourée d’un super terrain de chasse.  Il se tourna vers elle pour la regarder. «J’peux t’apprendre si tu veux.»   Dit-il d’un ton neutre. Il n’avait jamais appris a quelqu’un a chassé, il n’était pas spécialement pédagogue mais il pourrait faire un effort pour la blonde. Ca pourrait l’aider à tenir un peu plus longtemps par ici.  Le temps qu’elle trouve un autre endroit pour partir.  Enfin c’était une simple proposition, elle n’avait peut-être pas envie d’apprendre a tuer des animaux. Il savait que beaucoup serait du genre a refuser, pour cela, et surement aussi par peur de se retrouver seul dans les bois avec Clint. En faite il savait que peu de gens ne voulait se retrouver seul a seul avec lui ou que ce soit. Et c’était étonnant que la blonde ne semble pas le craindre. Peut-être qu’elle n’était pas au courant des on dit du camp ? Ou elle avait peut-être décidé de les ignorer ? Il préférait penser que c’était la deuxième option, cela le conforterait dans le fait qu’il trouvait Aileen spéciale.
© BLACK PUMPKIN

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more ©️ bizzle.


award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
23744

× Points de vie : :
94

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Dim 10 Sep - 16:24


What about us

Bien sûr, Aileen trouve un peu bizarre que Clint ait soudain envie de l'aider comme ça. Mais elle évite de se poser trop de questions, au risque de devenir folle - plus qu'elle ne l'est déjà quoi qu'il en soit -. Elle accepte son coup de main en restant assez sur ses gardes et voilà. De toute façon, quelque chose lui dit qu'il n'a pas l'intention de profiter de la situation, ou de lui faire du mal d'une façon ou d'une autre. Elle se trompe peut-être, mais elle en doute fort pour le coup. « D'accord, merci. » Clint, elle ne le connaît pas très bien. Mais si elle a compris quelque chose à son sujet, c'est qu'il ne fait pas dans les effusions. Et c'est quelque chose qu'elle apprécie, étant elle-même comme ça. En revanche, elle reste attachée à la politesse. Il lui rend service, alors c'est logique qu'elle le remercie. Elle ne va quand même pas se contenter de hocher la tête avant de passer à autre chose. Pour le coup, elle dévie vite sur autre chose. Elle a très envie de savoir comment ça se passe, la chasse, pour lui. Attrape-t-il toujours de quoi tenir ? Elle est curieuse, de manière assez logique. Cette fois, elle se contente d'un hochement de tête quand la réponse de Clint survient. Elle ne voit pas ce qu'elle pourrait dire de plus. Heureusement, le silence - qui aurait facilement et rapidement pu être gênant pour deux personnes comme elles - ne dure pas. Clint a repéré le couteau qu'elle avait attrapé quand il a frappé à sa porte. « Oh non ... » Elle n'a pas parlé assez fort pour qu'il l'entende mais, de toute façon, il a deviné la réponse de lui-même. Elle ne chasse pas du tout. Elle a bien essayé, il y a quelques mois en arrière. Mais elle n'a rien attrapé. La pêche non plus, ce n'est pas son truc. Autant dire qu'elle sera dans un sacré pétrin, si les vivres ne se font pas plus nombreux, là où elle va aller.

La suite la surprend au plus haut point. Clint vient de proposer de lui apprendre. Ça, c'est sûr, elle ne s'y attendait pas. Elle prend garde à ne pas afficher sa surprise, au risque de heurter Clint qui est assez ... Instable. Quoi qu'elle en dise et en pense. « Et bien oui ... Pourquoi pas. » Dire qu'il y a quelques temps en arrière - bon, plus d'un an de ça -, elle était celle qui apprenait à une petite jeune à utiliser des armes. Enfin, elle a essayé. La jeune femme a fini bouffer par les rôdeurs alors elle n'a pas dû être une très bonne prof. « Avec quoi est-ce que tu chasses ? Juste des armes ou bien tu maîtrises aussi les pièges ? » Il y a tant de façon de chasser ... Et Aileen n'en connaît aucune. Elle n'a jamais rien attrapé. Mais si Clint lui vient en aide, alors peut-être que les choses changeront. Peut-être. Une idée vient de lui venir en tête mais elle n'ose pas, dans un premier temps, la dire à voix haute. Au bout d'un moment, elle se dit que c'est idiot. Il vient, lui, de lui proposer de l'aider et elle n'ose pas lui demander un truc comme ça ? Autant y aller tout de suite. Si elle ne le fait pas maintenant, elle ne le fera jamais et ce serait con. « Je compte quand même faire cette petite expédition, j'ai besoin de pas mal de trucs. Tu pourrais peut-être ... Venir avec moi. Comme ça, tu m'apprendras là-bas. » De nouveau hésitante. Mais à l'air impassible malgré tout. Montrer ses faiblesses, ce n'est plus le truc d'Aileen depuis longtemps. Dans le pire des cas, en même temps, il lui dira non et la discussion sera close. Dans le meilleur des cas, il acceptera et elle pourra faire cette virée l'esprit un peu plus tranquille.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
1043

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Aloha(avatar) .bizzle(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Jeu 14 Sep - 11:25


What about us  Cleen



C’était assez étrange qu’il propose son aide a la jeune femme. Il la connaissait à peine, elle avait surement entendu parler de lui, et pourtant elle le fascinait. Il avait envie de l’aider, alors il allait le faire il allait l’aider même si elle ne le voulait pas. Plus tard il reviendrait donc avec deux crochets pour pendre la viande. Il les avait prit dans l’abattoir où il vivait avant.  Elle était d’accord en plus, ce qui le fit un peu sourire, enfin si on pouvait appeler ça un sourire.  Puis il lui demanda si elle chassait.  Bien sur il se doutait bien que la réponse était non, alors il lui proposa, contre toute attente, même la sienne, si elle voulait qu’il lui apprenne. Il n’avait jamais appris cela à quelqu’un, même pas a son amie Carolyn.  Et il se savait pas assez patient pour être pédagogue, et pourtant la proposition était venue toute seule, sortant de sa bouche comme si c’était une chose qu’il faisait habituellement. Ca avait était très naturel, alors que ce n’était pas le genre d’homme à faire cela. Vraiment cette femme exerçait sur lui quelque chose d’étrange.    Il fut content qu’elle accepte, presque comme un gamin qui reçoit le cadeau qu’il voulait pour noël ou son anniversaire. Quelque chose qu’il ne ressentait jamais normalement.   Il posa les yeux sur elle a sa question, une question tout ce qu’il y a de plus légitime. Elle voulait surement savoir ce qu’elle allait apprendre comme technique avec lui.  Il espérait que tuer un animal n’allait pas la rebuter.«J’utilise un peu de tout. Mais je suis plus a l’arme et avec les chiens.»  Répondit-il en posant une main sur le manche de sa feuille de boucher. Son couteau fétiche, il en avait tué des rôdeurs, des survivants et des animaux. Il en avait prit des vies avec ce couteau, et pourtant la lame était toujours très propre et aiguisé à la perfection.   Il s’approcha tranquillement du plant de travail et attrapa le couteau. Il passa doucement son doigt sur la lame pour voir si elle était bien aiguisé et hocha la tête assez content de voir que c’était le cas.«T’as une pierre pour aiguisé ? Faut toujours qu’il soit bien aiguisé. C’est la règle numéro un, toujours avoir du matériel entretenue et prêt a l’emploi. »   Les leçons commençait déjà. Ca c’était une chose qu’il avait appris avec  son père quand il l’aider a la boucherie.

Ses yeux passèrent du couteau a la blonde quand celle-ci lui proposa de venir en excursion avec elle. Es-ce qu’elle était en train de parler de quitter Yosemite avec elle ? Es ce que c’était bien raisonnable…Enfin il s’en foutait un peu du raisonnable. Mais il voulait quand même réfléchir un peu. Les petits étaient prêts à suivre ? Il devait en donner un de toute façon, il ne pouvait pas garder les trois chiots. Et puis celui qu’il voulait le plus donner n’était pas apte à faire de trop grand trajet. Enfin si, il le pouvait mais c’était mieux s’il restait ici avec des bons propriétaires.  Il fit une petite moue et haussa les épaules.«Pourquoi pas. Mais avant faut que je trouve quelqu’un pour donner un de mes chiots, j’peux pas tous les garder. Et faudra que tu accepte que la meute vienne. J’les laisse pas ici. » Fit-il avant qu’une idée lui traverse l’esprit.    «T’as pas b’soin d’un chien toi ? J’ai un autre mâle a donner. C’est un brave, il fera un bon chien de garde. C’est un staff  bleu. Enfin on dit bleu mais en fait c’est gris. Il a pas beaucoup de blanc, il en a que sur le poitrail. Ca va être un sacré gaillard. »    Oui, il essayait de vendre son chiot. Il voulait le savoir avec une bonne personne, et selon lui, Aileen en était une. Et puis s’ils voyageaient ensemble, Clint pourrait l’aider à éduquer le chiot. «Il a pas encore de nom, comme je savais que j’allais pas le garder, je lui est pas donner de nom pour que le futur propriétaire lui donne celui qu’il veux.»   Il avait toujours rêver d’élever des chiens, et maintenant que c’était l’apocalypse et qu’il n’y avait plus de déclaration a faire et de papier pour les chiens, il pouvait se permettre de les garder six mois sans nom pour que les propriétaires le baptise comme ils le voulaient. Maintenant qu’il avait vendu son affaire, il n’avait plus qu’a attendre la réponse de la jeune femme.
© BLACK PUMPKIN

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more ©️ bizzle.


award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
23744

× Points de vie : :
94

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Ven 29 Sep - 14:42


What about us

Tout cela est également très étrange pour Aileen. Cependant, elle n'en dit, ni n'en montre, rien. Ce n'est pas comme cela qu'elle fonctionne. Tout en discrétion, c'est plutôt son credo, ça. Et elle sait, ou en tout cas croit deviner, que c'est également le cas de Clint. Il lui propose de l'aide et c'est exceptionnel, mais elle refuse de trop songer au pourquoi du comment. Elle se contente d'accepter, tout en gardant une distance raisonnable pour ne pas se faire prendre dans un piège quelconque qu'il pourrait lui tendre. Il n'en a pas l'air, mais on ne sait jamais, hein. Par les temps qui courent, les gens sont tous - oui, tous - devenus fous et impossibles à déchiffrer. Aileen était douée pour ça autrefois, mais elle n'est pas sûre que ce soit toujours le cas. Sans doute que non. Pour l'heure, ce qui l'intéresse le plus, c'est de comprendre ce qu'elle va pouvoir apprendre en termes de chasse, avec lui. Plutôt du corps-à-corps, donc. Tant mieux, elle n'a jamais été très douée pour viser. Et puis, pour couronner le tout, elle n'est pas certaine d'avoir suffisamment de patience pour apprendre à faire des pièges et tout ça. Alors ça lui va bien. Elle hoche la tête, avant de l'observer d'un œil distant mais attentif prendre son couteau et observer sa lame. Détachée, elle doit le rester. C'est plus facile à dire qu'à faire quand quelqu'un, juste devant elle et juste avec elle, a un couteau quand elle n'a qu'une arme à feu démontée. Elle sait, pourtant, que s'il avait voulu lui faire quelque chose, c'aurait été fait depuis longtemps. Mais chassez le naturel, il revient au galop. La méfiance d'Aileen est devenue un aspect prégnant de sa personnalité. « Oui, j'ai de quoi l'aiguiser. Il faudrait que j'en trouve un légèrement plus neuf au cours de mon expédition. » Expédition à laquelle, d'ailleurs, elle invite Clint. Sans gêne réelle. C'est par nécessité qu'elle le fait, et aussi parce qu'elle sait qu'il serait un atout indéniable, au cours d'une excursion comme celle-là. La preuve, il sait chasser et pas elle. Pendant une sortie, on n'est jamais certain de toujours avoir de quoi manger ... Sauf si on sait pêcher ou chasser.

Enfin bref, elle lui propose. Et il accepte à demi-mots, sans réel enthousiasme mais sans non plus faire preuve de défaitisme par avance. Aileen lui sourit légèrement, sans trop en faire non plus. Elle est un peu dans le même état d'esprit que lui, à vrai dire : pas désespérée à l'idée d'avoir de la compagnie, mais pas non plus extatique au point de sauter de partout et de faire preuve de beaucoup d'impatience. A la limite, on peut dire qu'elle est soulagée, mais ça s'arrête là. Elle le laisse s'exprimer jusqu'au bout, avant d'entreprendre de lui fournir quelques réponses. « Aucun problème pour la meute, je crois que j'en serai même rassurée. » C'est un atout considérable et elle le sait. La seule chose qui pourrait lui faire un peu peur, c'est l'idée qu'ils n'aient pas assez à manger, tous ces chiens. Seraient-ils capables, à cause de cela, de s'en prendre à eux ou, en tout cas, à elle ? Elle n'en sait rien. Mais la confiance se construit au fil du temps, et elle accepte de leur donner une chance. Comme à Clint en fait. « Et bien oui j'aimerais beaucoup ... Pourquoi tu ne le gardes pas ? » C'est ça, dans le fond, qui l'étonne le plus. Il a l'air très attaché à ses chiens alors forcément, elle essaye de comprendre pourquoi il veut donner celui-là. Mais Aileen est tout de même très contente qu'il lui propose cela. Avoir un chien, elle en avait toujours rêvé avant l'épidémie, et ça n'a pas changé. Au contraire, c'est même une chance d'en avoir un de nos jours, d'autant qu'il peut être un chien de garde qu'elle conservera sans cesse à ses côtés. Elle en a besoin pour se sentir plus en sécurité, c'est indéniable. « Ce n'est pas trop difficile de les dresser ? Enfin, j'imagine que tu t'en es déjà très bien occupé. » Il gère tout ça, Clint. Et Aileen n'a pas d'expérience dans le domaine alors c'est une des appréhensions qu'elle a ... Forcément. Mais il n'y a pas de raison pour que ça se passe mal, hein ?

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
1043

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Aloha(avatar) .bizzle(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Lun 2 Oct - 16:26


What about us  Cleen



Elle avait un bon couteau, surement un peu user par le temps, mais entretenue, il pouvait donc être encore utilisé un moment. Il le reposa et releva les yeux vers elle quand elle dit qu’elle devrait en trouver un plus neuf pendant l’expédition.  «Pour les bon couteau, c’bien d’aller dans une boucherie, en général elles ne sont pas trop saccager. »  C’était dans les boucheries qu’ils s’approvisionner en couteau, c’était là bas qu’il trouvait les meilleurs couteaux et qu’il était sur d’en trouver aussi. Dans les armureries c’était bien, mais c’était les premières boutiques qui avaient était saccager. Alors il lui avait donné ce tuyaux, comme cela, elle aurait bientôt un bon couteau et cela pourrait être plus utile qu’un couteau de survie pour travailler la viande.   Enfin, il lui montrerait tout cela, il lui montrerait qu’il y a différent couteau, bien que tout le monde sache cela. Il lui montrerait comment utiliser bien chacun avec leurs facultés et lesquels étaient les plus utiles de nos jours.  Il  avait comme l’envie de la protéger en lui apprenant tout cela,  pour qu’elle survive le plus longtemps possible.  Quelle se débrouille pour chasser et bien conserver sa viande. En faite il ferait tout pour quelle survive, c’était peut-être un peu étrange comme situation pour elle surtout. Mais comme elle lui avait proposé de venir, c’est qu’elle ne devait pas avoir de problème avec lui. Beaucoup de monde refuser sa compagnie, surement par peur, ou parce qu’il dérangeait de par le fait qu’il n’était pas le mec le plus stable du monde.   Mais pas elle, et cela le poussait encore plus à vouloir qu’elle aille loin dans la survie.  Et pourquoi pas qu’elle survive a ses côtés.

Puis il lui demanda s’il pouvait emmener sa meute. La réponse fut positif et cela le soulagea, si elle n’avait pas accepté il n’y serait pas allé, il refuser de laisser ses chiens, c’était tout ce qu’il lui restait sur cette terre, donc hors de question de les abandonner. Il était même prêt à donner sa vie pour eux.  Il souri un peu, oui autant qu’il  savait faire, quand elle dit que cela la rassurerait même. C’est vrai que la meute c’était une bonne façon d’éviter les ennuies avec les autres survivants. Ils s’attaquaient rarement à  une dizaine de chien d’attaque. Il essaya ensuite de lui vendre le chiot qu’il lui restait a donner. Enfin celui qui pouvait partir du camp du moins. L’autre il savait à quelle famille le laisser, il les avaient remarqué  au centre du camp et semblait être des gens bien pour ce chiot.  Il fut ravi qu’elle accepte de prendre le chiot qu’il lui proposait.  Et pas vraiment surpris de la question. «Je veux pas trop de mâle, j’en est déjà  quatre. Je ne veux pas de problème de dominance entre eux. »   Il la regarda et hausse les épaules «Et puis si ça peut te permettre de te sentir en sécurité. » Il soupira un peu, c’était pas spécialement facile d’élever ce genre de chien, mais il l’aiderait.  «Je t’aiderais. Faudra juste que tu t’impose comme le chef des le début. Je peux aller te le chercher si tu veux. Comme ca tu fais sa connaissance.»  Dit-il d’un ton neutre. Il lui avait proposé cela car il voulait voir si le chiot se sentait bien avec Aileen, il préférait que l’animal fasse connaissance en douceur avec elle. Comme il comptait le faire avec la famille a qui il donnerait l’autre chiot.
©️ BLACK PUMPKIN

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more ©️ bizzle.


award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
23744

× Points de vie : :
94

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Ven 13 Oct - 19:51


What about us

Pour une fois, Aileen a bien envie d'accepter l'aide qu'on lui propose sans trop se poser de questions. Elle devrait peut-être. Mais elle ne sait pas, il y a une très grande partie d'elle-même qui est poussée vers Clint, qui l'incite à lui faire confiance. Sans doute est-ce là une chose complètement folle, mais après tout, pourquoi pas ? Elle verra bien ce que cela donnera. Et elle reste de toute façon très réactive à tout mouvement suspect. Enfin, en théorie. Elle verra bien ce que ça donnera en pratique. « Oui, ce n'est pas bête. » Elle n'avait, à vrai dire, jamais songé à se rendre dans une boucherie. Pour elle, ce devait juste être plein de viande pourrie, sans doute en très piteux état. Mais elle n'a pas pensé à tous les outils qui devaient s'y trouver ce qui est, elle l'admet sans problème, idiot de sa part. Maintenant qu'elle a ce tuyau, elle pourra réparer son erreur et essayer de rentrer dans l'un de ces magasins. Avec un peu de chance, il y en aura sur sa route la prochaine fois qu'elle sortira. Avec Clint, du coup, puisqu'il a accepté sa proposition. Elle ne sait pas combien de temps cela durera, faut qu'elle en discute aussi avec lui maintenant qu'il est de la partie. Mais une chose est sûre : elle sera très rassurée par sa présence, de manière assez paradoxale avec ce qu'elle est et ce qu'elle pense des hommes de manière générale. Elle est aussi rassurée - à sa façon - par la proposition de Clint. Il veut lui donner un de ses chiens. Elle en est d'abord étonnée, parce que ça n'a pas l'air d'être de son genre - de confier ses chiots à d'autres personnes -.

Et puis, après réflexion - et après lui avoir posé la question du pourquoi du comment aussi -, elle accepte. Avec grand plaisir, même. « OK, je vois. » Elle a toujours beaucoup aimé les animaux, mais elle ne s'y est jamais suffisamment intéressée pour connaître tous les détails de leur façon de fonctionner. Qu'il s'agisse de chiens ou pas, d'ailleurs ... Du coup, elle apprend quand il le lui dit qu'il ne peut pas se permettre d'avoir trop de mâles au risque d'avoir de sérieux problèmes de dominance. A vrai dire, cela fait sens. Mais elle ne l'aurait pas deviné d'elle-même. C'est pour ça qu'elle s'autorise à lui poser d'autres questions pendant qu'il est encore là. Comment est-elle censée faire pour le dresser ? Elle ne saurait pas s'y prendre, elle ne saurait même pas par où commencer. « Et bien oui, pourquoi pas. Je vais profiter de ton aller-retour pour peaufiner la petite expédition. » Avant qu'il ne s'en aille, elle se permet de lui demander une dernière chose : « Est-ce que tu as besoin de t'arrêter à un endroit en particulier ? Tu as besoin de quelque chose de précis ? » Après tout, ce voyage doit lui être bénéfique à lui aussi, et sur tous les plans. S'il a besoin d'une arme, ils pourront s'arrêter dans une armurerie ou dans un commissariat. Elle veut pouvoir être certaine de ne rien lui devoir. Alors il va falloir qu'elle bosse dur pour cela, parce que c'est déjà mal parti : entre les lapins qu'il lui a rapportés, le couteau, le chiot, et tous les conseils ... Elle va avoir besoin de s'y mettre dès maintenant, si elle va lui retourner la pareille. Et elle n'est même pas sûre d'y arriver. Si, en fait, il le faut. C'est comme ça qu'elle fonctionne, dorénavant.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
1043

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Aloha(avatar) .bizzle(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Ven 20 Oct - 19:00


What about us  Cleen

 Il avait  donner un tuyaux a la jeune femme, il lui avait dit où trouver des bons couteaux. Au moins c’était sur de trouver des  couteaux, car a contrario des  armureries qui avait surement toutes étaient piller. Il était rentré dans une ou deux quand il n’avait pas le choix, elles étaient toutes sans dessus dessous. Peut-être que maintenant le meilleur moyen d’avoir des  armes a feux ou même des munitions étaient de forcer les commissariats ou les  base militaires. Bien que surement que les bases étaient encore pour certaines occuper et donc impossible à forcer.  Il préférait donc aller voir ce qu’il y avait dans les boutiques d’artisans.  On trouvait toujours un outil utile dans ce genre de boutique et peu de personne pensait a venir fouiller ces endroit. Maintenant qu’il avait filé le truc à Aileen, elle allait surement le faire elle aussi. Mais de toute façon ils allaient visiblement partir ensemble. Donc ils le feraient ensemble et c’était parfait comme cela.  Il était prêt a partir, il allait chercher les crochets  pour la viande, mais aussi le chiot qu’il allait surement donner lui donner. Il était content de lui donner à elle, il pourrait ainsi le voir aussi car il espérait bien rester aussi longtemps que possible avec elle.   Il verrait cette petite boulle de poil grandir et il en était ravi. Il en verrait cependant pas l’autre grandir et passer de chiot a chien,  mais il avait repérer la famille a qui il le donnerait, et il savait qu’il serait bien là bas.  Il se tourna vers elle  alors qu’il venait d’ouvrir la porte de la caravane quand elle lui posa une question. « J’ai besoin que d’une nouvelle pierre pour aiguiser mes couteau, mais on trouvera ça en même temps que ton couteau.»   Dit-il après une réflexion de dix seconde.  Il sorti ensuite de la caravane et ferma rapidement la porte.

Il ne mit pas longtemps à rejoindre sa cabane. Il était a a peine deux mètre de l’entrer que ses chiens qui étaient dehors venait lui faire la fête.    Il leurs accorda a chacun une petite caresse sur la tête et entra dans la cabane. Dans la cabane ce fut la reste de la meute qui vint l’accueillir.  Encore des caresses sur les têtes et il alla attraper les crochets qui était poser sur une table dans un coin. Il ne les avait même pas pendu, il n’avait pas la place de toute façon. Si on regardait le plafond de sa cabane il était plein de crochet de se style.   Et a certain, il y avait les mêmes lapins qu’il avait donné a la blonde, qui étaient pendu et eux aussi vidés et dépeusser.  Une fois les crochets en main, il les mit a sa ceinture et alla vers la mère des chiots et lui gratta la tête. «Il est temps ma belle de les laisser partir. » Lui chuchota t il avant de lui embrasser le haut de la tête. Il alla ensuite vers les chiots et prit les deux mâles.  Un sous chaque bras. Il alla d’abord vers la famille. Et après avoir parlé avec le père en lui montrant qu’il ne leurs voulait pas de mal, il leurs laissa le chiot qui leurs étaient destiner leurs disant qu’il reviendrait le prendre a la nuit tomber et le ramènerait le lendemain. Il allait donc négocier avec Aileen pour ne pas partir avant quelques jours.    Il rejoint ensuite la blonde dans sa caravane. Il toqua trois coups avant d’entrer de lui-même. Il regarda la blonde et posa le chiot au sol a ses pieds «Et voila le lascars. »  Dit il sans quitter son petit des yeux. Il allait surement avoir du mal à se détacher des deux petits mâles. Mais c’était pour leur bien et puis il pourrait toujours voir celui là. « Si ca passe bien entre vous, il est a toi, et tu peux lui donner un nom et tout ca. »  Dit-il en se demandant quel genre de nom elle pourrait donner à ce petit chiot. Il était adorable pour l’instant, mais il pourrait devenir un véritable chien de combat s’il était dresser pour. Il avait du caractère mais était encore assez malléable, ainsi avec la  bonne éducation, il pourrait devenir le chien qu’Aileen voulait. Un gros nounours qui fait des câlins, un chien de chasse, de garde ou d’attaque. Tout ce qu’elle voulait. Et bien sur si Clint était encore dans les parages, ce qu’il espérait, il l’aiderait pour l’éducation, elle avait apparemment aucune connaissance en la matière alors que lui, il avait éduqué toute une meute. Il allait lui donner un coup de main et peut-être qu’après elle pourrait se débrouiller seule si un jour elle venait a avoir un second chien.

©️ BLACK PUMPKIN

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more ©️ bizzle.


award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
23744

× Points de vie : :
94

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Mar 24 Oct - 11:00


What about us

Aileen profite de la disparition soudaine de Clint pour peaufiner l'expédition. Comme toujours, elle ne tient pas à laisser quoi que ce soit au hasard. La chance, elle ne joue plus dessus pour parvenir à ses fins. Il faut se battre, tout calculer et s'assurer de ne pas prendre de risques stupides. Et puis, elle prend en compte ce que lui a dit Clint dans le tracé de leur itinéraire. C'est tout ce qu'il lui faut, très bien. Cela évitera qu'ils fassent trop de détours, au risque de se perdre et d'aller là où ils ne connaissent rien. Bon, c'est le but de tout ça il est vrai ... Mais il y a des limites à tout. Aileen n'a, par exemple, aucune envie d'aller tenter les Etats voisins. Elle veut rester en Californie. Pour l'instant, en tout cas. Il leur faudra pousser leurs recherches plus loin mais pas au point de prendre des risques insensés. Son affaire conclue, Aileen range le matériel. Pas la carte, qu'elle tient à montrer à Clint pour avoir son aval - au cas où il puisse lui dire que tel ou tel endroit est inexploitable par exemple -. Après tout, s'ils font ça à deux, autant le faire jusqu'au bout. Pour des personnes extérieures à tout ça, ce serait sans doute très surprenant de la voir se comporter ainsi. Aileen a, depuis longtemps, perdu l'habitude de se reposer sur les autres. Même avec Conrad, c'est dire à quel point. Pourtant, avec Clint, elle sent qu'elle est en train de trouver un point de repère. Peut-être pas le plus stable, mais un point de repère tout de même. Et elle n'a pas envie de passer à côté de ça sous prétexte qu'elle a peur. Elle doit prendre sur elle, et faire en sorte que cela fonctionne. Sans non plus se mettre en danger inutilement, bien sûr. Mais au vue de tous les services qu'il lui rend, elle ne doute pas que Clint n'a pas de mauvaises intentions à son égard. Elle le sentirait, elle le sait. D'ailleurs, en parlant de lui, il ne tarde pas à revenir. Accompagné de son chiot, du coup. Ou plutôt de celui d'Aileen, à présent. La jeune femme a tôt fait de s'accroupir pour caresser les poils du petit, qui se laisse apprivoiser assez rapidement.

Sans doute que cela vient du fait qu'il est encore jeune et donc moins méfiant. Elle ne peut pas en être sûre à 100% n'étant pas du tout une pro des chiens, mais elle croit le deviner. C'est déjà pas mal. Elle va essayer. Elle se relève assez rapidement, afin de se poster face à Clint, à qui elle doit répondre à présent. « Il est magnifique. » Et mignon parce que c'est un chiot mais Aileen ne s'arrête pas à cela. Elle sait qu'il va grandir et qu'elle ne peut pas juste se contenter de ça. Il sera bien plus que mignon, avec le temps. Il deviendra un gros chien, un peu comme ceux que Clint garde toujours avec lui. Va juste falloir qu'elle se débrouille pour le dresser ... Et bien le dresser de préférence. Mais nul doute que Clint lui filera un coup de main à chaque fois qu'il le pourra. Assez bizarrement, c'est l'idée qu'elle s'est faite de lui ces derniers jours. « Merci en tout cas ... Pour tout. » Pas la peine d'aller plus dans le détail, cela la mettrait mal à l'aise. Et elle devine assez étonnement que cela mettrait aussi Clint mal à l'aise. Enfin, peut-être pas mal à l'aise comme elle mais plus ou moins dans le même genre quoi. Elle recule d'un pas, afin de pouvoir attraper la carte désormais à sa portée, avant de la lui tendre. « Dis-moi si ça te va comme trajet. On suivra la ligne rouge tout en pouvant bien sûr faire quelques détours si on voit quelque chose d'intéressant. » Elle n'est pas, après tout, bloquée à ce point sur l'idée qu'elle s'est d'ores et déjà faite de leur expédition à venir. Si elle sait qu'il est nécessaire, voire même primordial et vital d'avoir un minimum d'organisation pour une sortie pareille, elle sait aussi que tout ne peut pas être calculé. Le hasard et la chance n'ont pas leur place là-dedans. Néanmoins, il faut pouvoir accepter l'imprévu, s'y préparer d'une façon ou d'une autre. Et, dans le même temps, partir de l'idée que tout ne peut pas être contrôlé par eux. Certaines choses restent de l'ordre du mystique et de l'impensable.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
1043

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Aloha(avatar) .bizzle(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Jeu 26 Oct - 11:19


What about us  Cleen

 Il avait laisser le chiot a la famille, un peu a contre cœur, c’était plus dur qu’il ne l’imaginait. Il s’était préparer a la séparation, mais c’était quand même assez dur. Enfin il savait que c’était pour le bien du chiot et de la meute.  Il avait vite compris au début de tout cela, qu’il serait amené a prendre des décisions dur a prendre et qui font souvent mal. Mais il avait  vite prit le plie, il avait vite appris à le faire. Comme quand il avait étranglé sa femme, il l’avait pourtant aimé cette femme, il lui avait fait deux enfants, il l’avait épousé, il avait fait son monde autour d’elle. Et même s’ils avaient fini par se haïrent, ils s’étaient aimés a un moment dans leurs vie.   Son fils aussi il l’avait aimé, mais il avait dut l’étrangler lui aussi, pour garder le contrôle, pour que sa fille survive. S’il avait perdu le contrôle,  toute la famille serait morte a l’heure qu’il était. Bon, il était le dernier survivant, mais ça n’avait pas était de son ressort. Mais tout cela c’était du passé, et ces épreuves aussi durs soit elle, l’avait forgé, s’il était le survivant qu’il était aujourd’hui c’était grâce a tout cela. Il avait donc fini par se décider, pour le bien de sa meute et des chiots, il devait se détacher d’eux, les confier a des gens bien. Une famille pour le plus docile, et Aileen pour le plus caractériel. Mais elle saurait  gérer, il en était convaincue, et sinon il ne serait jamais loin, il l’espérait du moins. Il avait ce besoin et cette envie, presque incontrôlable, de protéger, aider, rendre service a la blonde. Il se sentait indéniablement attirer par elle, ça faisait longtemps qu’il n’avait pas ressenti cela, qu’il n’avait pas eu cette envie d’aller vers quelqu’un de protéger et aider quelqu’un.    Il eu un petit sourire, assez mince finalement, son visage n’était plus du tout habitué a sourire, quand la blonde dit que le chiot était magnifique. Oui c’est vrai qu’il l’était, c’était un très beau chien, il aurait put être un parfait modèle pour la race, si le monde  tournait encore rond. «Ouais, c’t’un beau ce p’tit con. Fait gaffe par contre, c’est un caractériel. Impose-toi direct s’il veux prendre le dessus.»  Oui, il avait préférer l’avertir, qu’elle ne se fasse pas non plus d’illusion, qu’elle n’idéalise pas le chiot parce qu’il avait une bouille toute mignonne.  
Il était en train d’accrocher un des crochets quand il lui avait donné ce conseil.  Il se tourna quand elle lui parla de l’itinéraire en lui tendant la carte.  Il la prit sans hésité et posa les yeux dessus, pour regarder cette fameuse ligne rouge qu’ils allaient suivre.  Il observa avec attention l’itinéraire qu’elle avait prévue de suivre, il devait se concentrer, laissant donc ainsi un blanc entre eux. Il releva les yeux vers elle quand il eu fini de bien observer la carte. Il n’avait rien a redire, ils passaient par quelques villages et petite hameaux, surement qu’ils trouveraient des magasins d’artisans a ces endroit là.  Il lui tendit a nouveau la carte. «Ca me va.» Il regarda un instant le chiot qui s’était assis prêt des pieds d’Aileen surement qu’il avait commencé à l’adopter et a l’aimer. Ca avait beau être une race de chien d’attaque, ils étaient aussi et surtout des chiens aimants et loyaux.  «Tu pense partir quand ?»  Demanda-t-il en lui rendant la carte.  C’était ce qu’il avait de plus important à savoir. Il n’avait pas spécialement envie d’aller ou que ce soit, il la suivrait de toute façon.  Il avait juste besoin du temps de se préparer pour partir, il fallait qu’il rassemble le peu d’affaires qu’il avait, qu’il enlève les deux ou trois pièges qu’il avait poser en forêt,  bref qu’il règle  ses affaires perso.  

©️ BLACK PUMPKIN

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more ©️ bizzle.


award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
23744

× Points de vie : :
94

× Copyright : :
© swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Sam 4 Nov - 19:25


What about us

C'est clair que c'est un beau chien. Aileen n'est peut-être pas une aussi grande connaisseuse que Clint en la matière, mais elle peut néanmoins facilement s'en rendre compte, de ça. Ce n'est pas difficile en même temps, suffit de se baser sur l'aspect extérieur de la bête. Et, clairement, c'en est une bien belle. Encore mignonne, bien qu'elle ait conscience que cela ne durera pas. D'ici quelques mois, il aura bien grandit et n'aura plus cette apparence-là. Cela ne la dérange néanmoins pas et elle est prête à faire ce qu'il y a à faire pour se faire respecter. Tant que Clint est là pour l'aider et la conseiller, elle ne voit pas pourquoi cela ne fonctionnerait pas. Il va y avoir du travail, mais ce n'est pas un souci. « Oui, aucun problème. Je tâcherai de m'en rappeler. » C'est sûr que ce ne sera pas facile, mais elle s'en sent capable. Y a plutôt intérêt. A présent qu'elle s'est écartée du chien, et relevée, elle décide que c'est le moment ou jamais de peaufiner leur plan. S'ils doivent sortir à deux, cela doit se préparer un tant soit peu. Enfin, elle a déjà pas mal mis en place le trajet à effectuer, mais elle veut désormais avoir l'aval de Clint. Pour cela, rien de mieux que lui tendre la carte. Puis elle garde le silence, le laissant regarder tout ça de plus près. Nul doute qu'il lui faut se concentrer et réfléchir, pour veiller à n'oublier aucun détail - qui pourrait être important, si ce n'est très important -. Pendant ce temps, elle se contente de regarder à droite et à gauche - en direction du chien, puis des crochets plaqués au mur par Clint peu de temps auparavant. La réponse du jeune homme ne tarde pas à arriver, et elle est pour le moins satisfaisante. Ça lui va. C'est court mais, au moins, net et précis. Pas besoin d'en faire de trop, ils ont l'air de se ressembler au moins sur ce point-là.

Il ne serait sans doute pas très difficile pour eux de se trouver d'autres points commun mais ils ne sont pas là pour ça. Et Aileen le verra sans doute au fil des jours, puis des heures qu'ils passeront ensemble au cours de cette expédition. Ce n'est pas primordial, juste un peu rassurant dans le fond. « Je pensais partir d'ici quelques jours. Le temps de se préparer, en fait. Trop traîner ne nous serait sans doute pas bénéfique. » Au plus ils vont traîner au plus leurs chances de trouver quelque chose seront maigres. Ce serait dommage de partir pessimiste, mais Aileen est aussi comme ça : elle préfère anticiper dans le négatif et, ensuite, être agréablement surprise. La déception n'est plus quelque chose qu'elle veut ressentir. Enfin, on ne veut bien sûr jamais être déçu de base, mais encore moins par les temps qui courent. La vie est suffisamment dure comme ça. « Si c'est OK pour toi, on peut se dire qu'on part dans quatre jours ? Ça nous laisse le temps de rassembler tout ce dont on aura besoin. » Et ça permettra aussi à Aileen de laisser le chiot s'habituer un peu à elle. Sans doute qu'elle l'amènera - ce serait dommage de le laisser seul si vite -. Du coup, vaut mieux qu'elle passe un peu de temps avec lui avant toute chose. Peut-être même que ça permettra que Clint lui dise d'emblée de faire telle ou telle chose de telle façon ou de telle autre manière. C'est mieux qu'elle prenne directement les bases du truc. Laisser traîner ça, ce n'est sans doute pas la meilleure des idées qu'elle pourrait avoir. Clint le sait sans doute mieux qu'elle ... Il est habitué. Contrairement à elle.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Way down we go

Cleen

× A propos du vaccin : :
Un vaccin ? Hummm... Je suis sceptique...

× Âge du perso : :
39 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !

× Avant, j'étais : :
Monsieur tout le monde...

× Messages : :
1043

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Aloha(avatar) .bizzle(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What about Us | Cleen Ven 10 Nov - 19:50


What about us  Cleen

Elle allait l’écoutait, il le savait, il lui faisait confiance sur ce point. Tout ce qu’il pourrait lui dire sur le chiot, elle l’écouterait il en était sur. Elle était digne de confiance, voila pourquoi il lui confiait ce petit chiot alors qu’il ne serait surement pas le plus simple a élever. Mais elle y arriverait, elle saurait faire de ce chien un bon chien et avec lui, elle n’aurait plus vraiment a craindre les survivants. Parce que si presque plus personne ne craint les morts, aujourd’hui tout le monde craint les autres survivant et encore plus quand ils sont armé, et, ou avec un animal comme un chien staff américain. Un chien d’attaque, un chien pas très grand mais très puissant. Un chien qui impression des qu’on le voit. Et surtout celui là, ce serait un sacré gaillard, il était déjà très costaud pour son âge, alors Clint avait hâte de le voir  adulte.  Et il allait faire ce que lui ne pourrait pas vraiment faire : suivre Aileen comme son ombre  et la protéger a tout moment.  S’il se mettait lui a être l’ombre de la blonde, cela pourrait être assez mal vue par celle-ci. Non et puis rien de mieux que ce chien en devenir pour assuré au mieux sa sécurité. C’était important pour  Clint, aller savoir pourquoi, il ne voulait que la protéger. Il hocha donc la tête d’un geste un peu vif et sec pour lui montrer qu’il avait compris. Il n’avait rien de plus a ajouté de toute façon, Clint ce n’était vraiment pas le mec le plus causant de la terre après tout. Et surement qu’elle l’avait tout de suite compris.  Et elle n’avait pas l’air d’être la fille qui a le plus envie de faire la causette a toutes les personnes qu’elle croise. Au contraire, comme lui, elle semblait vouloir tout sauf avoir beaucoup d’interaction avec les autres. Alors pourquoi elle le tolérer là en ce moment dans son camping car, ou même pour son expédition ? Il ne savait pas vraiment, et au final ne voulait pas le savoir, il en était content alors il n’allait pas poser de question.

L’itinéraire qu’elle avait prévue lui convenait, de toute façon il s’en fichait un peu a vrai dire, il n’avait aucun but précis, aucun endroit où aller. Pas de destination, pas de projets, pas de but dan la vie, sa seule raison d’exister encore était sa meute, et il la trainer partout avec lui. Et peut-être que bientôt, cette belle blonde  qui semblait si sauvage, si sombre, si brisé, aller faire partie de sa meute. Une âme en peine, une âme brisée, tout comme lui.  Voila pourquoi il la suivrait jusqu’au bout du monde s’il le fallait, parce qu’il voyait quelque chose en elle, quoi, il n’arrivait pas encore a le savoir, mais il allait finir par arriver a mettre le doigts dessus et là, quand il saurait, elle ferait définitivement partie de la meute. Encore fallait-il qu’elle soit d’accord. Mais en acceptant le chiot qui était maintenant a ses pieds, elle commençait déjà petit a petit a en faire partie. Il lui demanda quand elle voulait partir, pour qu’il sache combien de temps il avait pour réglés  ses affaires.  Il hôcha la tête quand elle lui proposa de partir dans quatre jours, c’était parfait ca lui laisse largement le temps de tout réglé comme il faut. «Quatre jours ça me va. »  Dit il simplement.  Il regarda dehors, voyant que le jour aller tomber d’ici peu, il se dit qu’il fallait qu’il rentre et laisse a Aileen son intimité, et aussi qu’elle et ce petit chiot assis vers elle fassent connaissance.  «Je rentre. On se voit bientôt. Et si ce p’tit gars te fait trop chier, dit le moi, j’le mettrais un moment dans une pièce fermer avec Dixon, c’est mon dominant, il le remettra dans le droit chemin.» Il s’approcha du petit chien, s’accroupi et lui gratta le haut de la tête «Soit sage toi. Et surtout soit un bon chien !»  Il se redressa  et la regarda «Il lui faudra un nom. Et si il dépasse les bornes hésite pas a lui en coller un ou deux, c’est comme les gosses des fois ça leurs fait pas de mal. Mais le bat pas surtout.» Il n’avait surement pas besoin de préciser que si elle se mettait a battre l’animal, elle aurait a faire a lui. Surtout qu’il était sur et certain que jamais elle ne le frapperait s’il ne l’avait pas mérité. Elle n’avait rien d’un tortionnaire d’animaux. Il lui jeta un dernier coup d’œil et prit la direction de la sortie. Il s’arrêta, reagrda une nouvelle fois le chiot et sorti de l’habitation de la blonde pour rentrer dans sa cabane.

©️ BLACK PUMPKIN

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more ©️ bizzle.


award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: What about Us | Cleen

Revenir en haut Aller en bas

What about Us | Cleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-