A little help + Malia & Letizia
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
LES INDICES DU JEU N°2 ARRIVENT BIENTÔT. DE MÊME POUR LE NOUVEAU JEU. En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

A little help + Malia & Letizia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: A little help + Malia & Letizia Lun 28 Aoû - 1:33





Malia
&
Letizia
A little help
Parfois lorsque Malia sortait et qu’elle trouvait des armes ou des objets sans grand intérêt pour elle, plutôt que d’aller les troquer à Angel Camp ou encore Bodie, elle les gardait pour son propre camp. A Yosemite, c’était un peu chacun pour soi et tout le monde dans son coin, mais il y avait aussi une certaine cohésion qui se formait entre les membres du camp. Malia ne se sentait en aucun cas redevable auprès du camp ni de ses habitants, elle ne leur devait rien et ils ne lui devaient rien non plus. Hormis peut-être ses quelques rares amies qu’elles étaient parvenues à se faire après tout ce temps ici mais globalement, elle était un électron libre. Toutefois, elle vivait quotidiennement avec tous ces gens alors il lui arrivait de faire un petit geste. Comme aujourd’hui alors qu’elle avait trouvé une multitude de vêtements plutôt chaud en bon état qui pourrait en intéresser plus d’un. Et puis elle se disait qu’au moins ça faciliterait la vie de pas mal de personne qui se peine à faire leur lessive à la main comme Ophélia et surtout sa petite protégée, la blondinette. D’autres au moins pourraient changer un peu. Bien entendu, Malia avait gardé le plus intéressant pour elle comme cette doudoune qu’elle porterait sans doute en hiver durant les nuits, ou quelques sweat confortables et amples pour ne pas la gêner dans ses mouvements. Le reste, elle le transportait dans un sac poubelle qui menaçait de céder sous le poids, posé en sac à patate sur son épaule pour l’emmener à la réserve et le mettre en libre service. Elle n’allait pas en plus s’emmerder à faire elle-même la distribution, elle n’était la mère Théresa du camp. Lorsqu’elle pénétrait dans l’immense réserve remplie de choses plus inutiles les unes que les autres Malia ne faisait d’abord pas attention à la personne déjà présente. Elle l’avait vu mais ne s’était pas attardé plus que cela sur la jeune femme. Elle avait jeté sa besace en plastique dans un coin sans prendre la peine d’en sortir le contenu et s’apprêter à rebrousser aussitôt chemin lorsqu’elle fit plus attention à la personne présente. Elle l’avait déjà remarqué et lui avait-même brièvement parlé quelques fois. Letizia si elle se souvenait bien. Malia se souvenait assez peu des prénoms mais la jeune femme avait été suffisamment intéressante pour que la blonde s’en souvienne. Il faut dire qu’elle était tout à fait au gout de Malia qui ne se gênait pas pour aller batifoler avec qui bon lui semble, même si la jeune femme en question ne semblait pas intéressée et même mal à l’aise avec la gente féminine. Contrairement à l’ancienne prisonnière qui était sans gêne et sans la moindre timidité. La preuve étant qu’en visionnant la scène qui se déroulait sous ses yeux, Malia ne pu s’empêcher d’aller lui venir en elle. Letizia tentait désespérément d’attraper un bocal d’on ne sait trop quoi, Malia se fichait un peu du contenu du bocal, malgré sa petite taille qui malgré ses efforts ne changerait pas subitement. Alors la jeune femme s’était approché de la demoiselle en détresse ne s’arrêtant que juste derrière elle, marquant leur différence de taille, se mit sur la pointe des pieds et pu attraper sans grand mal le bocal qu’elle tirait vers elle avant de se reculer d’un pas. « Tiens cadeau ! » Tout en lui tendant l’objet de ses désirs, Malia arborait un grand sourire, elle qui attendait désespérément un prétexte pour l’aborder.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Jeu 31 Aoû - 20:15


A little Help

Elle était là, devant cet étagère qui semblait mesuré trois mettre de haut. Elle soupira en regardant le bocal de cornichon qu’une de ses compagnes de voyages lui avait demandé de lui rapporter pendant qu’elle était dans la réserve du camp. Elle, elle était venue chercher de quoi manger ce soir, elle n’avait rien attrape a la chasse aujourd’hui, tout ses pièges étaient vide ou avait attrapé un rodeur ou un morceau de rôdeur.  Elle était donc venue se chercher une boite de conserve. Elle n’avait pas trop galéré a l’attraper, mais ce pot de cornichon, elle n’y arrivait pas. Elle avait beau se mettre sur la pointe des pieds et lever aussi haut que possible le bras, jusqu'à avoir l’impression qu’elle allait se déboiter l’épaule, elle n’arrivait même pas a le toucher du bout des doigts. Non mais sérieusement on n’a pas idée de faire des étagères aussi hautes. Personne ne pensait donc a elle et son mètre cinquante-deux ou quoi ? Elle n’avait jamais vraiment eu a souffrir de sa petite taille, elle avait toujours compenser avec des talons hauts, et puis avant quand elle avait besoin d’aide pour attraper des choses en hauteur elle avait toujours fait appelle a ses frères qui eux était grand. Mais là, elle ne pouvait pas car elle était seule et en plus elle n’avait plus de talons. Enfin, elle en avait dans son sac a dos, sa paire de Lou Boutin préférée, mais elle ne les avait pas mise depuis bientôt quatre ans. Parfois elle se disait qu’elle allait les jeter. Mais elle n’arrivait pas a se résigner a le faire. Ca lui rappeler trop de souvenir, et qui sait, un jour elle aurait peut-être besoin de se faire belle et de mettre des talons. Elle les aurait donc a porter de mains. Alors sa paire de talon trainer au fond de son sac, avec son micro portable fétiche. Il ne marchait surement plus de toute façon il avait besoin d’être brancher a quelque chose pour marcher, mais cela aussi était un souvenir. Et son micro il était hors de question qu’elle s’en débarrasse un jour. Mais revenons en a nos moutons…Ou plutôt cornichon. Elle était en train d’enragé, de pester en italien et du coup n’entendit même pas que quelqu’un était entrer dans la réserve.  

Elle était sur le point d’abandonner, quand elle senti quelqu’un arrivé dans son dos, la faisant légèrement sursauté. Elle vit que la personne en question attrapa le bocal et le prit. C’était une fille a en juger par le bras et la mains que l’Italienne avait vue. Elle se tourna quand elle entendit la femme parler et la regarda. Elle fut un peu gêner de ses paroles. Elle avait presque l’impression que la blonde aux yeux bleus se moquait d’elle. Elle hésita avant de prendre le bocal faisant attention a ne pas toucher la main de la femme qui était venue a son secoure. « Merci, même si normalement ce n’est pas le genre de cadeau que j’aime » Dit elle comme pour détendre l’atmosphère. Enfin en réalité il n’y avait qu’elle qui était tendu ici. L’autre jeune femme semblait très détendue, et sans aucun complexe. Il faut dire que sur le plan physique elle n’avait pas grand-chose qui pourrait la faire complexer. Elle était belle, pas petite, de taille moyenne, elle avait de très beaux yeux. En faite elle avait tout pour plaire. Letizia lui souri un peu, toujours aussi gêner au final. Surtout que la blonde en face d’elle, était devant elle, donc la bloquer presque contre l’étagère et l’ancienne chanteuse devenue maintenant survivante ne pouvait pas passer et sortir. Elle se sentait donc un peu stupide avec sa boite de conserve et son bocal de cornichon dans les mains. Letizia espérait que la blonde en face d’elle, qui la regardait avec un peu trop d’insistance au gout de Letizia, n’était pas une fane. Elle en avait marre de croiser des fans, c’était surement égoïste mais cela blessait un peu la chanteuse. Car cela lui rappeler qu’elle avait était quelqu’un avant, et que maintenant elle n’était plus personne.  

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Dim 1 Oct - 14:32



       

 
Malia
&
Letizia
A little help
Malia n’était pas vraiment le genre à trainer dans les réserves plus de deux minutes, ce qu’elle voulait elle savait se le procurer et sa présence ici ne dépassait jamais la minute le temps de trouver de quoi se nourrir. Mais elle était d’humeur généreuse et elle avait décidé, aujourd’hui de renflouer un peu les armoires qui pouvaient servir à tous moment, en cas d’arrivée de petits nouveaux ou encore de catastrophe. Toujours est-il qu’aujourd’hui, elle avait fait sa bonne action et que l’on avait intérêt à lui foutre la paix pendant un moment, même si c’était déjà le cas avant. Malia faisait partie du camp depuis plusieurs années, et même si la blonde ne connaissait et parlait encore moins à tous le monde, elle contribuait énormément à la vie en communauté sans rien n’attendre en retour. Elle aimait pouvoir rendre service et se sentir un peu importante et puis dans tous les cas, ça lui occupait plutôt bien ses journées. Elle n’était pas le genre de fille à rester vers sa tente pour aller laver son lingue dans le cours d’eau, ou encore de préparer des repas sans gout pour elle et son petit voisinage. Malia aimait être au cœur de l’action, devoir se battre, sentir l’adrénaline monter en elle et pouvoir se défouler. Encore plus depuis qu’elle assumait entièrement qui elle était et ne se cachait plus derrière l’image de la petite blonde fragile. Ici, elle n’avait plus à avoir honte de son passé, honte d’avoir été une tueuse avant même que le monde ne déraille. Toujours est-il qu’elle avait décidé, faute de trouver quelque chose de mieux, de ramener des vêtements au camp et qu’elle allait les déposer dans la réserve sans prendre en plus la peine de les ranger. Et c’était là qu’elle l’avait vu cette blondinette, cette petite blondinette qu’elle avait déjà remarqué au camp. Letizia ou quelque chose dans le genre. Malia avait toujours eut du mal avec les prénoms et si elle devait s’emmerder à retenir ceux de toutes les personnes de ce camp, elle n’aurait pas fini. Toutefois, cette jeune femme là, Malia l’avait trouvé fort à son gout et elle n’était pas du genre à se mettre des freins et avait déjà tenté de l’approcher même si la principale intéressée, ne l’avait justement pas été. Mais rien n’arrêtait Malia quand elle avait un objectif, elle ne l’abandonnait pas. Au pire des cas, elle se mangerait un rateau mais ce n’était pas ça qui lui faisait peur. La preuve étant qu’elle retournait à la charge en s’approchant derrière elle pour attraper le bocal. Elle, avec ton mètre-soixante dix bien dépassé, n’avait eu aucun mal à se saisir de ce… Bocal de cornichon. Drôle de choix, elle avait arqué un sourcil en observant le contenu mais elle ne jugeait pas plus que ça, posant ses yeux bleus sur Letizia qui s’était maintenant tournée face à elle. Tu lui offrais généreusement son bocal comme un cadeau. Tu étais véritablement un preux chevalier. Elle avait hésité avant de l’attraper et avait fait de biens drôle de manière. Une diva donc. Malia détestait en général ce genre de jeune fille à qui elle avait déjà plus d’une fois cassé la gueule, mais celle-ci était bien trop jolie pour effleurer ce doux visage. Elle prit enfin toutefois la peine de la remercier en blaguant légèrement. « Ah bah désolé princesse, mais j’ai pas mieux » Si ce surnom aurait pu être péjoratif, Malia l’avait employé sur le même ton que la blonde auparavant, rentrant dans son petit jeu de blague. Malia ne comprenait vraiment pas pourquoi la blondinette en face d’elle semblait si gêné, on aurait dit qu’elle se retrouvait face à un prédateur et que sa vie était en danger. Elle se décida alors à se déplacer de quelques pas pour se rendre une nouvelle fois derrière son interlocutrice et déposa ses deux mains sur une épaule, enfonçant légèrement ses pouces dans les omoplates de l’italienne pour la masser grossièrement, nullement dans l’objectif de réellement la détendre mais toujours dans la plaisanterie. Car Malia ne se prenait pas la tête. « Relax, je vais pas te manger. Faut te détendre t’es toute crispée. » Finissant sa phrase, Malia tapa légèrement contre les épaules de Letizia avant de replacer face à elle. Elle était naturelle et ne se prenait pas la tête, et surtout ne prenait de gant avec personne n’en déplaise à la petite princesse face à elle. « Tu devrais même être heureuse tu pourras manger tes cornichons ! » Elle riait joyeusement de sa petite blague contente de la voir si mal à l’aise.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Mar 3 Oct - 20:48


A little Help

Voila, au moins elle avait atteint sont objectif, et elle n’avait pas eu a escaladé l’étagère. Elle aurait surement était ridicule si elle avait eu a le faire. Bon, pour atteindre le pot de cornichon elle avait eu besoin d’aider, mais au moins elle l’avait dans les mains maintenant. Et son amie qui l’attendait avec impatience pourrait se régaler.  Elle fut un peu surprise que la blonde qui l’avait aidé l’appelle  « Princesse ». Quoi cela se voyait tant que cela que Letizia était en quelque sorte une diva ? C’était parce qu’elle avait fait en sorte que leurs mains ne se touchent pas ? Surement, il en fallait peu aux gens de nos jours. Enfin en l’occurrence le petite surnom ne sonnait pas péjoratif dans l’immédiat.  Elle lui souri «  Bon alors je m’en contenterais. Merci encore »  Elle n’avait pas perdu son sourire en parlant. Letizia était vraiment un sourire ambulant, elle s’énervait rarement, mais gare a la furie italienne quand cela arrivait.  Enfin, là même si elle était un peu mal a l’aise, elle n’avait aucune raison de s’énerver. Et puis de toute façon ce n’était pas rare qu’on l’appelle comme cela. Avant quand le monde tournait encore rond, certaines personne l’appeler comme cela. Parfois pour l’ennuyer, d’autre fois par taquinerie. Mais c’était plus souvent par taquinerie en rapport a son statue de célébrité qui lui donner un peu d’influence sur le public. Un peu comme une princesse sur son peuple. Mais maintenant qu’elle n’en était plus une, que tout le monde était revenue au même rang, celui de survivant, elle se demandait quand même un peu pourquoi « princesse »  mise a part qu’elle avait essayé de ne pas la toucher, elle n’avait pas tant l’air d’une diva. Elle était aussi sale que les autres, aussi marqué par la survie. Enfin, elle ne chercha pas a comprendre, elle n’eu même pas le temps de toute façon, vue que l’autre blonde était déjà passer derrière elle pour lui faire un massage grossier –et mal fait- en lui disant de se détendre.  Elle rit un peu «  Une chose est sur, tu n’étais pas masseuse avant » Dit elle en riant. Bien sur ce n’était pas méchant, elle espérait que la blonde qui était de nouveau face a elle ne le prenne pas mal. La petite tape sur les épaules la fit un peu grimacer, elle avait de la force cette femme.  Elle regarda le bocal de cornichon et se senti d’un con un peu idiote. Non mais sans rire on a pas idée de manger des cornichons en pleine apocalypse. Elle rit après avoir regarder quelques seconde le bocal qu’elle avait dans les mains «  Oh non, ce n’est pas pour moi. C’est une amie qui en avait envie et comme j’allais a la réserve je lui ai dis que je lui en ramener. »  Elle espérait que la blonde allait la croire, après tout le « c’est pour une amie » c’est l’excuse basique.  Quoi qu’il n’y avait pas de honte a manger des cornichons. Elle regarda la blonde ensuite assez rapidement de la tête aux pieds et fronçât les sourcils, c’était étrange elle n’avait rien dans les mains. Oh et puis Letizia ne s’était même pas présenter.  Elle devait vite remédier a cela. «  Oh d’ailleurs, moi c’est Letizia » dit elle sans savoir que la blonde savait déjà son prénom. Elle avait déjà était repérée. « Et … Toi pourquoi t’es dans la réserve ? » Dit-elle un peu curieuse. C’était un de ses défauts que voulez vous, elle ne pouvait pas être parfaite.
You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.




Spoiler:
 

_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Dim 29 Oct - 1:12



       

 
Malia
&
Letizia
A little help
Malia était réellement devenu quelqu’un de naturel, ce trait de sa personnalité se voyait encore plus depuis qu’elle assumait pleinement qui elle était et elle le montrait aux autres. Ainsi, elle se sentait parfaitement à l’aise avec les autres et ne se dissimulait pas derrière des masques et des bonnes manières totalement inutiles à ses yeux aujourd’hui. Ainsi elle ne voyait pas pourquoi une fille devrait continuer à se tenir bien, se faire belle et ricaner comme une potiche. Pourtant, Malia respectait aussi ses filles qui savaient toujours bien se tenir et au contraire, elle était même attirée par ce genre de femmes. Et c’était justement le cas de Letizia ce qui amusait Malia autant que ça lui plaisait. C’était pour cela qu’elle l’avait appelé princesse, parce qu’à ses yeux elle en était une. Pas dans le sens péjoratif du terme, elle l’a trouvait toujours très belle et très féminine malgré les temps qui courait et Malia l’a voyait comme une petite princesse à protéger. « Tous le plaisir est pour moi » affirma Malia qui croisait ses bras en s’appuyant contre une étagère, un sourire en coin étirant ses lèvres donnant à ses yeux un air encore plus malicieux. Elle se délectait de la situation, elle avait maintenant cette belle blonde entre ses petites griffes et elle ne comptait pas la laisser s’en échapper si facilement. D’autant plus que son plaisir augmentait à mesure qu’elle ressentait la gêne de la jeune femme qui n’avait pas l’air de se sentir très à l’aise dans cette situation. Toutefois, dans l’unique but de détendre un peu l’atmosphère, et de créer un rapprochement elle ne s’en cachait pas, Malia était passé derrière la jeune femme pour lui faire un massage assez grossier. Malia n’allait pas non plus dévoiler tous ses petits talents ici et maintenant, si la blondinette voulait en découvrir plus sur ses doigts de fée bien dissimuler sous cette poigne de brute, il lui faudrait entrer dans un cadre plus intime. Actuellement Malia ne voulait que faire sourire son interlocutrice. Elle ne put s’empêcher d’éclater d’un rire franc lorsqu’elle la remerciait en lui assurant qu’elle n’était pas masseuse avant. « Critiquerais-tu mes doigts de fée ? Je suis blessé » En réalité, Malia ne s’en offusquait pas le moins du monde, au contraire une petite tape sur l’épaule et tout était reparti comme si de rien n’était, elle lui proposait même de se relaxer. A force d’être tendue ainsi, elle allait leur faire un ulcère, en plus comme Malia lui avait indiqué, elle allait bientôt pouvoir se délecter de son petit bocal de cornichon. Enfin petit, tout est relatif mais chacun ses gouts. Pour sa part la guerrière avait toujours eut une véritable aversion pour ces petits légumes en bocal. Toutefois, la blondinette lui répondait qu’ils n’étaient pas pour elle mais pour une amie et qu’elle avait profité d’être dans la réserve pour lui prendre. « Une amie ? Tiens donc.» Malia levait les yeux au ciel, cette excuse elle devait l’utiliser depuis son enfance et plus personne n’y croyait, c’était trop surfait. C’était alors que son interlocutrice avait décidé de se présenter. Ce n’était pas une si mauvaise initiative si Malia ne connaissait pas déjà son nom. Pas qu’elle se soit forcément rencontré mais la blondinette avait quelques facilités avec les prénoms et les retenait facilement. Toutefois, appréciant l’approche de Letizia pour entamer une conversation, Malia ne l’envoya pas bouler ou ne lui envoyait pas dans la gueule qu’elle le savait déjà. Au contraire, elle se présentait simplement. [color:93fa=FF3366]« Moi c’est Malia. Pour être honnête je connaissais déjà ton prénom, je t’avais remarqué plus d’une fois avant que tu ne t’aperçoive de mon existence» Malia levait les yeux au ciel, elle se fondait assez facilement dans la masse et elle le savait, pourtant elle pouvait aussi être un véritable boucans lorsque tu la connais bien. Elle souriait alors d’avantage lorsque son interlocutrice s’interrogea sur les raisons de sa présence ici. Ainsi elle s’intéressait un peu à elle. « J’revenais de l’extérieur et comme j’ai pas trouvé de nourriture ni d’arme, j’ai choisi de ramener des vêtements neufs et je les ais mis à disposition. D’ailleurs si t’en veux sers toi avant que les meilleurs soient prit ! Y en a qui t’irait parfaitement bien d’ailleurs. » Attrapant franchement la main de Letizia, Malia l’entrainait jusqu’au sac de vêtements en tout genre qu’elle venait de rapporter. « Fais toi plaisir ! »


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Ven 3 Nov - 19:03


A little Help

La chanteuse, ou du moins l’ex chanteuse,  souri un peu a la blonde face a elle. Même si elle était mal a l’aise, c’était aussi assez agréable de faire des rencontres. Bien que Letizia soit au final assez solitaire comme fille, par habitude, elle aimait faire des rencontre.  Elle n’avait jamais eu vraiment d’ami, il faut dire qu’elle n’avait jamais eu le temps de sortir, de passer du temps avec des gens qui n’était pas ses frères, sa vie, jusqu'à ses 20 ans, elle l’avait consacré a ses frère, et puis quand elle était arriver au USA, elle l’avait consacré toujours a ses frère, qu’elle avait aussi fait venir avec elle, mais aussi a la musique. Elle avait eu des « ami » mais n’avait jamais vraiment senti qu’ils étaient ses amis. Des vrais amis, le genre qui se fiche de ton statu social, qui se fiche de tes petites erreurs et qui pourrait t’aider a enterrer un corps. Non, des amis dans ce genres, a part ses frères, elle n’en avait jamais eu.   Mais elle ne s’en plaignait pas, elle ne s’en était jamais plaint, et d’ailleurs  vous ne l’entendrez jamais se plaindre de quoi que ce soit.  Avoir grandit comme elle avait grandit lui avait fait prendre conscience que c’était inutile de se plaindre, ca ne changeait rien.  Et même si elle savait que cette blonde ne serait surement jamais vraiment son amie, car elle n’en aurait surement jamais – du moins c’est ce qu’elle pensait- elle était contente de la rencontrer.  En plus cette rencontre était assez… Inattendu pour elle, c’était aussi plaisant que malaisant. Elle  se détendit cependant un peu, juste un tout petit peu quand la blonde lui fit un massage aussi grossier que mal fait, c’était presque désagréable. Mais bizarrement cela mit un peu plus en confiance Letizia, comme si grâce a ce contacte physique, qu’elle avait pourtant presque éviter au début, elle compris que cette nana là ne lui voulait pas de mal. Avec le temps, elle était devenue méfiante et presque parano.   Elle se permit même de l’embêter en lui faisant remarquer qu’elle n’avait surement jamais était masseuse. Elle prit un air innocente et presque angélique quand la jeune femme lui demanda si elle oser critiquer ses doigts de fée. «  Nooon j’oserais jamais faire cela. » Dit elle en riant presque.  Comme sa voix et sa personnalité, le rire de l’italienne blonde était mélodieux et doux. Il était assez facile de la faire rire, sauf que depuis que l’apocalypse était là elle riait moins, elle se renfermer un peu sur elle. Et puis elle soupira doucement quand elle vit que la femme qui n’était pas masseuse avant, ne la croyait pas quand elle avait  dit que ce pot de cornichon n’était pas pour elle mais pour une amie.  Evidement qu’elle ne la croyait pas, cette excuse était vieille comme le monde et devenue tellement courante que plus personne n’y croyait. «  Oui, une amie, avec qui je suis plus loin dans le camp. Enfin quoi que je dise tu ne me croiras pas, j’me trompe ? » Dit elle en posant ses yeux  vert dans ceux bleu de la jeune femme devant elle.

Et la blonde,  fini par se présenter, elle était contente de pouvoir le faire, contente que la femme avec elle n’était pas une fane qui l’approchait juste parce qu’elle avait entendu une de ses chansons et qu’elle voulait pouvoir se vanter d’avoir un jour parler a une célébrité.  Les gens pas connue rêvait en général d’être connue, de marcher dans la rue et d’avoir des fans qui l’aborde et lui demande autographe et selfie. Et les gens connue, c’était l’inverse, ils voulaient pouvoir marcher dans la rue sans avoir ces fan qui les interpelle a chaque pas. Et pourtant, Letizia aimait savoir qu’elle avait eu des fan, et en avait surement encore, et les rencontre. Mais parfois elle voulait un peu être anonyme. Comme c’était le cas maintenant. Elle souri en entendant que la jeune femme s’appeler Malia, un prénom assez jolie qui lui allait bien. Mais elle perdit assez vite son sourire quand Malia enchaina en lui disant qu’en réalité elle connaissait déjà son prénom car elle l’avait déjà remarquer dans le camp. Là, Letizia ne savait pas trop comment réagir, voila, elle ne savait a nouveau plus sur quel pieds danser avec la blonde.  Enfin, elle essaya de ne pas le montrer «  C’est a peine flippant ce que tu dis là » Dit elle en souriant un peu gêner, essayant de donner le change.  Alors elle demanda pourquoi elle était dans cette réserve, histoire de changer de sujet et aussi par curiosité. Elle s’attendait d’ailleurs a peut prêt a tout sauf a ça. Elle fut surprise quand Malia l’entraina vers le sac de vêtement et lui dit de ce faire plaisir. L’italienne posa doucement le bocal de cornichon et ses conserves sur l’étagère a coté du sac et osa regarder un peu dedans «  J’doute qu’il y en ai a ma taille. T’as du remarquer que j’suis pas bien grande… » Dit elle , elle n’avait aucun  espoir de trouver quoi que ce soit a sa taille, elle avait du mal a en trouver d’ailleurs.
You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Sam 30 Déc - 10:11



       

 
Malia
&
Letizia
A little help
En soi, Malia ne connaissait rien de son interlocutrice et ne savait rien d’elle, si ce n’est que visiblement elle aimait les cornichons. Ou pas, en fait, elle ne connaissait que son prénom et n’avait aucune idée de qui elle était réellement, peu importe ce qu’elle avait été avant. Malia considérait l’apocalypse comme une nouvelle vie et faisait table rase de tout ce qu’il s’était passé avant. De la prison, de sa vengeance et des meurtres qu’elle avait commis en prison alors que l’humanité se portait bien. Autant dire, qu’elle ne s’était jamais sentie aussi vivante que depuis que l’humanité était morte. Malia ne savait absolument pas que Letizia avait un jour été une célébrité et cela se traduisait par son comportement sans gêne, sans manière même alors qu’elle massait grossièrement les épaules de la blonde. Ce n’était pas dans le but de se montrer sensuelle ou séductrice, car Malia savait le faire aussi, de temps à autres, mais seulement de la détendre un peu. Malia trouvait son interlocutrice un peu stressée, mal à l’aise même et elle ne comprenait pas pourquoi. Le pire dans tout cela était qu’elle avait critiquée tes talents de masseuse, quelle ingratitude. En réalité, elle savait que c’était de la plaisanterie et elle ne se vexait pas pour si peu, loin de là et bien au contraire. « Tu veux faire plaisir aux gens et voilà comment on te remercie ! » Malia jouait dans le drame, en rajoutait des caisses et des caisses, avant de s’éclater de rire. Finalement elle semblait parvenir à creuser cette carapace et découvrir une facette de la blonde bien plus cool.

Le sujet avait dérivé, sur ce petit pot de cornichon, qui apparemment n’était pas pour elle. Malia la croyait en réalité, ou plutôt se fichait un peu de ce qu’elle allait bien faire de ce pot de cornichon, mais ne pouvait s’empêcher de l’embêter. C’était l’excuse facile en même temps, l’amie. Cette amie qui a toujours bon dos pour tout ce qu’on n’assume pas. Mais Letizia avait de bons arguments, une amie qui était avec elle dans le camp ? Sans doute, Malia ne connaissait pas tous le monde excepté les personnes les plus fortes ou les plus canons. Elle ne pouvait décemment pas connaitre chaque habitant de ce camp. « Bah en fait… Tu fais bien ce que tu veux de tes cornichons, c’est pas très sexy de t’imaginer les manger, mais tout à un charme. » Petit sourire en coin et haussement de sourcil, Malia surjouait le rendre dedans pour la rendre mal-à-l’aise à nouveau, s’amusant avec sa nouvelle amie.

Finalement, les présentations s’étaient amenées seules, Malia apprenait donc bel et bien son prénom qu’elle connaissait déjà. Une pareille beauté italienne ne pouvait pas laisser son regard indifférent. En revanche pour son interlocutrice, les présentations étaient de mise car Malia se doutait surement qu’elle, en revanche, ne devait sans doute même pas connaitre son prénom. Malia avait enchainé qu’elle connaissait déjà son prénom car elle l’avait déjà remarqué dans le camp. Pas car elle était une star ou une autre quelconque futilité aux yeux de Malia, un être humain, c’est un être humain peut importe qu’il hurle dans un micro ou tape du marteau, mais simplement car elle lui avait tapé dans l’œil. Visiblement, la blonde trouvait cela flippant. « Flippant ? » Malia ne voyait pas pourquoi, au contraire elle aurait dû être flattée. « Y a rien de flippant, je t’ai trouvé plutôt mignonne alors j’ai demandé ton prénom. » Elle haussait bêtement les épaules comme si tout était normal, comme si elle lui disait simplement qu’elle trouvait sa père de chaussure belle. C’était du Malia tout craché.

C’est alors que Letizia lui avait demandé pourquoi elle était dans cette réserve, pour changer de sujet sans doute, Malia n’était pas dupe. Mais elle lui avait simplement raconté qu’elle avait rapporté des vêtements pour le camp. La combattante l’avait entrainé jusqu’au sac de vêtement pour lui dire de se faire plaisir, cependant l’italienne lui disait qu’il n’y aurait sans doute pas sa taille. « J’crois que la famille avait une petite fille, ça devrait sans doute t’aller. » Leva Malia les yeux au ciel, au pire, si les vêtements étaient un peu trop grand, elle n’aurait qu’à le retrousser un peu. Enfin comme elle voulait autant elle parvenait à bien entretenir ses vêtements. Ce n’était pas le cas de Malia qui passait son temps à l’extérieur. « Plus sérieusement, c’est comme tu le sens. » Elle croisait ses bras, s’appuyant contre l’une des armoires.


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Mar 2 Jan - 12:43


A little Help

Elle souri un peu quand la blonde face a elle, se mit a jouer dans le drama. Oui parce que Letizia avait quand même compris que c’était un jeu tout cela, peut-être même qu’elle l’avait fait exprès de mal la masser.  Enfin, c’était un peu détendant du coup, parce qu’amusant. Surement que c’était le but de la jeune femme, la détendre. Oui parce qu’il fallait être aveugle pour ne pas voir que l’italienne était toute tendu, presque même stresser  de la situation. C’était ridicule, mais c’était comme cela, la parano qui était née en elle depuis le début de l’apocalypse faisait qu’elle n’était pas toujours détendue quand elle rencontré quelqu’un.  Et voila que le sujet dériva sur les cornichons qu’elle avait dans les mains. Oui, okai c’était un peu bizarre d’avoir envie de cornichon dans un monde pareil, mais elle n’y pouvait rien elle, ce n’était même pas pour elle. Et quand elle utilisa la plus vieille excuse du monde « c’est pour une amie » évidement que l’autre blonde  ne la crut pas, qui l’aurait cru après tout.  C’était vrai, mais elle n’avait pas vraiment de preuves. Elle fut surprise de la réponse de la jeune femme ce n’était pas très « sexy » de l’imaginer manger des cornichons ?  Parce qu’elle l’imaginait sexy ? Non, elle ne l’était plus vraiment depuis un bout de temps. Si tant ai qu’elle l’ait était un jour. Pour elle, elle n’était ni belle, ni moche, son manager lui disait souvent de ne pas douter d’elle, qu’elle avait quelque chose. Enfin Letizia n’avait jamais  était très  arrogante, au contraire elle était très modeste et plus du genre a se desservir qu’autre chose. «  Sexy carrément ? Tu arrives encore a trouver des gens sexy dans ce monde ? » Dit elle d’un coup curieuse des  critères de la blonde pour être sexy.

Elle fut un peu surprise de savoir que la blonde savait déjà son prénom, qu’elle l’avait déjà repérer, elle trouvait même que cela pouvait faire un peu peur en faite. Enfin, elle avait déjà eu une ou deux fois affaire  a des fan un peu collant. Enfin, la elle savait que ce n’était pas une fane, parce qu’elle n’avait pas dit «  je t’ai reconnue » mais juste qu’elle l’avait trouvé  « mignonne » alors elle avait demander son nom. C’était un peu rassurant mais en même temps un peu flippant pour la paranoïa de Letizia. Combien de personne par ici savait son prénom ? Enfin, mieux valait qu’elle n’y pense pas. «  Oh… Je vois, c’est quand même un peu flippant si tu veux mon avis » Dit elle un peu timidement. Elle n’était plus si a l’aise maintenant, surement le compliment qui la gênait. «  Et… Qui te la dit du coup ? » Dit elle un peu curieuse, elle voulait savoir qui connaissait son prénom, en espérant que ce soit quelqu’un qu’elle connaisse quand même histoire d’un peu moins flipper.  Elle se retrouva ensuite assez rapidement devant un sac d’habit, elle n’était pas certaine de trouver des vêtement d’adulte a sa taille. Oui parce qu’elle pouvait parfaitement s’habiller dans le rayon ado. Du coup avant elle avait beaucoup de vêtement fait sur mesure ou reprit par un couturier pro.  Elle se mit quand même a fouiller et rit un peu quand la blonde dit que la famille avait une petite fille  «  Quel âge la petite fille ? Parce que j’rentre quand  même pas dans du cinq ans » Dit elle en lui souriant amuser.  «  C’est gentille en tout cas, je regarde et si y’a des choses qui vont je prends. Tu en a pris toi aussi quand même ? » Dit elle en se remettant a fouiller dans le sac, sortant de temps en temps des hauts susceptible de lui aller, ou presque.
You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Mer 2 Mai - 17:41



       

 
Malia
&
Letizia
A little help
Malia s'amusait à la taquiner sur son bocale de cornichons qu'elle venait chercher pour une amie. En attendant, c'est la blondinette que la Greyson avait sous la main pour l'embêter. Gentiment évidemment, comme lorsqu'elle s'amusait à lui expliquer qu'elle ne jugeait pas bien qu'elle ne trouvait pas sexy l'image qu'elle se faisait d'elle, en train de gober ces cornichons. Malia l'écoutait à présent s'étonner. Bah oui sexy, elle l'était plutôt la petite, qui s'étonnait d'ailleurs que Malia parvienne à avoir encore ce genre de regard sur quelqu'un. Pourtant ce n'était pas compliqué, certes l'absence de maquillage de nouvelles collections de vêtement et même de douche rendait les critères un peu moins pointilleux, mais elle voyait encore du charme chez tellement de personnes. Mais après tout Malia aimait ce monde, elle aimait cette liberté qu'il lui offrait par rapport à sa vraie vie, celle où elle avait été bridé puis littéralement enfermé. Alors elle voyait sans doute plus de beauté en son sein que n'importe qui. « Evidemment, il ne faut pas qu'un décolleté ou encore un peu de maquillage pour l'être. » Elle continuait de la torturer un peu pour son bon plaisir, s'approchant d'elle, posant son doigt sous la mèche de cheveux tombant sur le front de la belle italienne pour la replacer. « Un beau visage, de belles lèvres pulpeuses... » Qu'elle commençait à expliquer se rapprochant d'elle, la contournant pour arriver dans son dos approchant de son oreille pour chuchoter ses derniers. « Un corps pas trop mal foutu et ce petit quelque chose d'incroyablement attirant, moi je ne résiste pas. » Finalament elle se reculait à nouveau reprenant ses pas dans la pièce pour revenir face à elle. « Il a tant de choses qui rendent une personne sexy. » Malia la draguait ouvertement, elle était le prédateur face à proie, cette blonde lui plaisait et elle avait l'envie incroyable de gouter le goût de ses lèvres.

Elle ne cessait de jouer avec la jeune qui semblait de plus en plus surprise et de plus en plus mal à l'aise. Il n'y avait vraiment pas de quoi, elle était plutôt mignonne, c'est elle qui devrait être sûr d'elle et jouer avec les nerfs de Malia, pas l'inverse. Quoi que déstabiliser Malia était tout bonnement impossible, elle se sentait bien dans ses baskets et profitait de sa liberté sans se soucier de celle des autres. Elle n'irait pas violer quelqu'un si elle recevait un non, mais elle bondissait sur ceux qui l'intéressait sans crier gare. « Bon et bien je suis flippante... » Elle haussait les épaules simplement un sourire amusé aux lèvres, signifiant qu'elle allait encore sortir une bétise. Parce que Malia s'amusait comme une folle dans ce jeu du chat et de la souris. « J'espère que tu aimes jouer avec le danger alors. » Elle ricanait ommetant volontairement de lui réveler qui lui avait donné son prénom. Sans doute la personne avec qui elle l'avait vu ou une autre, elle demandait tout et n'importe quoi à n'importe qui. C'était sans importance.

Assez rapidement au fil de leur conversation, la blonde italienne se retrouvait avec un sac de vêtement dans les bras pour qu'elle puisse y chercher son bonheur. Au moins Malia qui n'avait ramené des vêtements que par dépit pour ne pas rentrer bredouille, aurait l'assurance de ne pas regretter cette sortie. Elle l'observait fouiller en la taquinant un peu sur sa taille. « J'crois que c'était du huit ans pourtant, j'aurais jurer. » Elle riait un peu, toujours dans éternelle bonne humeur qui ne la quittait pas. « Ouais mais si j'prend à chaque fois que je ramène des choses, j'aurais plus la force de soulever mes affaires. Alors j'ai prit de quoi pouvoir me changer sans puer le mort, déjà que l'air ambiant est pas terrible. » Elle l'observait choisir ses hauts, et Malia se demandait si auparavant elle était du genre à mettre des heures lors de ses virées shopping. Maintenant le seul critère de choix était la taille, et la côté pratique aussi. « Je suis sûr que tu devais être une accroc au shopping à l'époque, je me trompe ? »

.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Mer 9 Mai - 20:07


A little Help

Elle était terriblement mal a l’aise, et pourtant cette grande blonde, elle, était tellement a l’aise. Elle semblait tellement décomplexer, tellement en liberté dans ce monde, s’en était presque déroutant. Qui pouvait être aussi a l’aise dans un monde pareil ?  Elle avait du mal a y croire et pourtant, elle avait bien là, en face d’elle, quelqu’un a l’aise dans ce monde et toujours avec la joie de vivre. Enfin, le sourire et la joie de vivre aussi était toujours présent chez la blonde. Mais elle n’en était pas pour autant très a l’aise dans ce nouveau monde et elle n’avait jamais était décomplexé comme son interlocutrice. Bien au contraire, elle était beaucoup plus complexer que tout le monde pouvait le croire, mais ça, il n’y avait que son frère qui le savait. Elle fut surprise de voir qu’elle avait toujours  le temps, ou plutôt le moral de voir le charme des gens. Pour Letizia la notion de « sexy » avait un peu disparut. Maintenant elle voyait plus en les gens des survivant, du bon ou du moins bon… Car quoi qu’il advienne elle pensait toujours l’humanité bonne au plus profond d’elle, et parfois elle se disait que peut-être que l’apocalypse était là pour évacué tout le mauvais de l’humain et ne laisser que le bon. Elle aimait a penser que les dernier debout serait les bons.  Elle passa rapidement le bout de sa langue sur ses lèvres, par pur reflexe, elle était mal a l’aise face aux paroles de la jeune femme et surtout face au fait qu’elle se rapprocher toujours un peu plus. Mais en même temps c’était elle qui avait lancer le sujet. Elle la suivait des yeux, restant immobile, trop mal a l’aise et encore plus face a ses paroles. Es ce qu’elle était en train de parler d’elle là ? De décrire l’Italienne ou elle était en train de se faire des films ? « Ce petit quelques chose » Les même paroles que son manager. Bon elle parlait définitivement d’elle là. Et tout ce qui viens a l’esprit de Letizia fut«  Mais c’quoi ce quelque chose a la fin »  C’était perturbant d’entendre cela mais que les gens qui lui parler ce ce quelque chose n’arrivait jamais a lui dire ce que c’était.  Alors elle ne répondit rien, frissonna juste quand la blonde fut juste derrière elle et lui chuchota a l’oreille.

Elle ne put se retenir de lacher un petit rire quand la blonde lui dit qu’elle était flippante. «  Un petit peu oui » Dit elle toujours en riant. Puis elle arrêta de rire  mais ne perdit rien de son sourire. Voila, le sourire qu’elle avait normalement toujours sur le visage était de retour.  Puis elle réfléchi un peu a la question, qui en réalité n’en était pas vraiment une, de la blonde aux yeux bleu. Es ce qu’elle aimait jouer avec le danger ? Elle était tenter de répondre oui, même si elle se pensait aussi plutôt prudente. Elle n’en savait trop rien en faite, dans certaine situation oui, dans d’autre non… Alors que répondre là ? «  Ca dépend qui est le danger » Dit elle en souriant. Oh tien, elle se surprenait elle-même a entré dans le jeu de la blonde.  Puis elle posa un regard sérieux sur la jeune femme, qui avait omis de répondre a sa question. «  Quoi qu’il en soit, je tiens vraiment a savoir qui t’as dit mon prénom » Dit elle en croisant les bras sur sa poitrine.  Là, elle était on ne peut plus sérieuse. Et puis la situation changea, la chanteuse se retrouva a fouiller dans un sac de fringue en riant avec la blonde. Elle était beaucoup plus détendu maintenant. «  Oh du huit ans ? Ca aurait put m’aller mais j’ai deux choses qu’une enfant de huit ans n’a pas » Dit elle en faisant allusions a sa poitrine –plutôt généreuse- tout en riant bien sur.  Elle regardait les vêtements mais écoutait quand même la blonde lui dire qu’elle avait prit juste de quoi pouvoir ce changer si elle le devait pour ne pas puer la mort. Elle rit un peu sur le commentaire concernant l’ambiance. L’odeur de mort était dur a enduré au début, mais on finissait bien par s’habituer. «  Oui, j’suis d’accord, l’odeur ambiante est pas toujours agréable » Confirma t elle en regardant un débardeur gris qui semblait en bon état et pas trop sale. Lui, il lui irait surement. Elle se tourna vers la blonde quand elle demanda si elle était accroc au shopping et là, elle ne put s’empêcher de rire de bon cœur. Si seulement elle savait que sous ses airs de diva, elle avait vécut  presque toute sa vie dans la misère, avec très peu d’argent, tout juste de quoi vivre avec ses deux frère, un appartement qui tomber en ruine et un père qui claquer la plus part de son argents en alcool. «  Tu te trompe. »  Elle rit a nouveau, parce que c’était rigolo de voir que tout le monde la prenait pour une diva de toujours.  « Contrairement a ce qu’on pourrait croire j’ai toujours vécut dans la misère. Et quand j’ai commencer a  être riche grace a mes chanson, je n’ai jamais dépenser plus que nécessaire » C’était peut-être dur a croire, peut-être qu’encore une fois la femme a qui elle se confiait pour l’heure, ne la croirait pas.  Et pourtant tout ce qu’elle était en train de dire était tout ce qu’il y a de plus vrai.
You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Dim 24 Juin - 16:12



       

 
Malia
&
Letizia
A little help
Malia s’amusait avec sa petite proie qu’elle trouvait irrésistible. Elle ne savait pas ce qu’elle en pensait, si la belle italienne mangeait ou non de ce pain là, mais elle ne cherchait pas à sortir de ses filets. Malia était un prédateur, un fauve prêt à bondir sur sa proie. Et quelle proie, une belle gazelle qu’elle se maitrait bien sous la dent, jouant de ses charmes et de l’humour pour la conquérir. Malia s’amusait à dire qu’elle lui faisait peur tout en ajoutant qu’elle espérait que son interlocutrice aime jouer avec le danger. Il ne faut pas rester cantonner à nos habitudes. Il faut se bouger et vivre cette aventure qu’est la vie. Malia avait toujours été un oiseau que l’on ne peut maintenant en cage, elle avait ce besoin de liberté que ce monde lui offrait. Elle n’avait pas peur des limites, la bagarre, les armes à feu, le meurtre, elle le connaissait déjà avant tout ça. Elle ne s’était jamais senti aussi libre que depuis que le monde s’est effondré. Elle aimait sa vie, elle aimait vivre. Elle aimait savoir que du jour au lendemain tout pouvait s’arrêter, parce qu’au moins elle vivait les choses pleinement. « J’espère faire parti de ces dangers alors » Le sourire ne quittait pas Malia qui elle, était totalement sous le charme de Letizia. Elle craquait sous son manque d’assurance et cette part de mystère qui se dégageait d’elle. Même si elle avait la sale manie de s’attarder sur des détails insignifiants. « Pourquoi ? Ton prénom est classé top secret ? C’est juste que tu traines souvent avec une fille dans le camp, qui s’entend bien avec un de mes amis. Elle a du lui parlé de toi et quand je lui ai demandé s’il te connaissait, il m’a dit que nom mais qu’il connaissait ton prénom. Peut-être que tu lui as tapé dans l’œil. » Ou pas vu que son ami était on ne peut plus homosexuel, mais il aimait bien connaitre tous et tous le monde. A croire que l’apocalypse n’est pas venu à bout des commères.


Finalement, la jeune italienne avait accepté de regarder les vêtements pour trouver de quoi se mettre, maintenant un peu plus détendue, alors que Malia la taquinait. « C’est pas faux, de bien belles choses si tu veux mon avis. » Le rentre dedans, Malia en était plus experte que bien des mecs qui se pensent irrésistibles. Elle savait qu’elle ne l’était pas alors c’était facile pour elle de se lancer sans craindre l’échec puisqu’elle l’envisageait. « Hélas. » L’odeur de mort c’était leur quotidien, avec les cadavres constamment en mouvement et les vivants n’ayant plus accès au douche. On peut bien affirmer que même l’hygiène au Moyen-Âge devait être meilleure que celle-ci. Alors au moins changer de vêtement ça pouvait être un plus. Malia lui demandait si avant elle était accroc au shopping. Pas seulement pour ses airs de diva, mais parce qu’elle avait l’air féminine à aimer soigner son apparence. « Vraiment ? » Elle intriguait encore plus la combattante en ne lui donnant pas raison. Mais qui était bien Letizia en réalité. Une jeune femme banale qui avait vécu dans la misère, et qui est devenu riche grâce à des chansons sans jamais dépenser plus que nécessaire. « On se ressemble peut-être plus que tu ne le pense » Que répondait d’abord Malia avec spontanéité. « Enfin pas pour la chanson parce que je suis un supplice à entendre beugler, mais pour le reste. Tu chantais d’ailleurs ? J’étais pas très au courant des actualités. »


.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Ven 6 Juil - 14:07


A little Help

Elle posa ses yeux bleu-vert sur la blonde quand celle-ci dit espérer être un des danger avec lesquelles aimait jouait Letizia. Là,  elle lui faisait plus ou moins des avance, Letizia l’avait bien compris, mais elle était tellement gêner qu’elle préféra ne même pas relever. Elle préféra se concentrer sur la personne qui avait communiquer son prénom a Malia. Elle eu envie de rire un peu quand la blonde lui demanda si son prénom était classer top secret. Non, bien sur que non car il était déjà bien connue en Europe et était de plus en plus connue aux USA avant de le monde ne se mette a marcher sur la tête. Elle voulait juste savoir qui la connaissait, qui l’avait reconnue.  Elle se mit a réfléchir a toutes les personne que fréquenter les filles avec qui elle était arrivé et vivait. Oh oui, voila elle l’avait, elle voyait très bien la personne qui avait put donner son nom a cette blonde et elle rit un peu,  a la fin de la phrase de la blonde. Non si c’était bien la personne a laquelle elle pensait, Letizia ne lui avait pas du tout taper dans l’œil, mais elle avait était une des chanteuse qu’il avait aimer dans le temps, quand la musique était encore quelque chose d’important dans la vie et la société. «  Si c’est la personne que je pense, non pas du tout. Il me connait parce qu’il était fan » Dit elle simplement  D’ailleurs elle n’était pas vraiment contente d’avoir une commère dans ses fan, et  encore moins qu’on l’ai reconnue. Souvent elle était aborder et on lui disait «  Oh vous êtes Letizia Zocchetti la chanteuse » Et on lui demander de chanter quelque chose. A vrai dire elle  ne chantait plus… Ou du moins plus en public, elle chanter pour elle-même parfois quand elle était certaine d’être seule.

Elle était en train de fouiller, elle avait même trouver un débardeur qui serait surement parfait pour la prochaine fois qu’elle aurait l’occasion de se changer, quand elle fit allusion a sa poitrine. Elle regarda  la blonde quand celle-ci lui fit ouvertement du rentre dedans. «  Et bah tu y va pas par quatre chemin toi » Dit elle avant de rire un peu. Oui, bah au moins maintenant elle était fixé sur les attention de la blonde qui l’avait aborder. Même si elle avait encore un peu de mal avec cette idée, cela la mettait a nouveau un peu mal a l’aise. Elle arrêta de fouiller dans le sac de vêtement pour casser les théories de la jeune femme qui pensait qu’elle avait était accroc au shopping. Elle avait aimer en faire certes, mais elle n’avait jamais vraiment l’occasion d’en faire. Au début parce qu’elle n’avait pas d’argent a dépenser dans des vêtements, chaussures ou autre accessoire un peu superficiel, et ensuite parce qu’elle était très prise par la célébrité et que ça devenait difficile de sortir tranquillement dans la rue, alors aller dans un magasin… Elle fut surprise que la blonde lui dise qu’elles se ressemblait plus qu’on ne pourrait le croire. Elle souri amuser quand elle lui dit que par contre elle chanter très mal. «  Pourquoi on se ressemble alors ? » Dit elle pleine de curiosité. Avant d’hausser les épaules «  Je chantais oui… Il parait que j’était de plus en plus populaire mais… J’ai jamais aimer m’en vanter » Dit elle tout simplement. C’était d’ailleurs ce qui la faisait être aimer du public, Letizia était rester humble et « simple » malgré la gloire, les strass et les paillettes.  Elle regarda ensuite la blonde et hésita un peu a lui poser la question qui lui bruler les lèvres. Enfin, elle fini par se lancer, après tout elle n’avait rien a perdre. « Et toi… Tu faisait quoi dans la vie avant ? » Elle était loin de se douter de la réponse qu’elle allait avoir. Elle était loin d’imaginer l’histoire de cette femme.
You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24300

× Points de vie : :
357

× Copyright : :
© Cyrine (avatar), © schizo' (code signa & gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia Ven 12 Oct - 14:03

RP archivé suite au départ de Malia. I love you

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: A little help + Malia & Letizia

Revenir en haut Aller en bas

A little help + Malia & Letizia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-