You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



Vivre, c'est se mettre en danger. De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber. (Pierre Bottero)

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il veut croire en ce vaccin, mais il a un mauvais pressentiment.

× Âge du perso : :
40 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
57

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
Million Eyes (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Sam 7 Oct - 12:55

Alec
&
Théa
I have survived. I am here. Confused, screwed up, but here. (Laurie Halse Anderson)

 
La nuit allait être des plus ordinaires pour Alec. Habitué au tour de garde de jour comme de nuit, ça lui rappelait le temps où il était Navy SEALs, puis lorsqu'il avait été mercenaire. Parfois, il se disait que cette vie de survivant n'était pas très différente de ce qu'il avait connu avant. La survie, il avait l'impression de ne faire que ça depuis sa naissance. Qui eut cru que ça lui servirait, finalement ? Attrapant ses armes, Alec se munit de tout ce dont il serait susceptible d'avoir besoin, puis se dirigea vers la tour qu'on lui avait désignée pour cette nuit. Il avait vu le nom de la personne qui était sensée se joindre à lui, mais la personne en question s'était blessée plus tôt dans la journée. Du coup il se demandait qui serait son partenaire pour la surveillance. Au fond ça importait peu. Alec était plutôt facile à vivre. Il n'aimait pas se prendre la tête, et encore moins les enfantillages qui menaient à des querelles inutiles. Alors que ce soit avec une personne sympathique, ou quelqu'un de plus bourru, il saurait faire avec. Bien sûr, l'idéal voudrait que ce soit un coéquipier rompu au combat et avec qui il pourrait discuter, histoire d'éviter de s'assoupir. Car même s'il avait dormi tout l'après-midi, le silence de la nuit était traitre et pouvait facilement faire relâcher la vigilance. Ne sachant donc pas sur qui il allait tomber, Alec avait pris la décision d'emmener des tiges de bois dont il limerait le bout pour en faire des flèches. Un travail qu'il faisait régulièrement tous les jours, à moins d'un contretemps. Il était ainsi paré à une déferlante de zombies, bien qu'il serait préférable d'éviter pareil situation. Montant l'échelle qui menait sur la plateforme, Alec salua les gardes qu'il s’apprêtait à remplacer. « Salut les mecs, c'est l'heure de la délivrance. Rien à signaler ? » s'enquit-il pendant que les autres récupéraient quelques affaires et qu'il installait les siennes. « Karl croit avoir entendu quelques lointains grognements il y a des heures de ça. Mais on a rien vu. » Mmm, possiblement une farce du vent, ou au contraire une mise en garde. Dans tous les cas, Alec jugeait qu'il serait préférable de rester davantage sur ses gardes. On n'était jamais trop prudent. « Ça marche. Reposez-vous bien, à demain. » Puis Alec se posta près de la rambarde et regarda au loin. Les tours de garde de nuit étaient toujours compliqués. En plus du sommeil qui tentait de se frayer un chemin, on ne voyait pas qu'à quelques mètres. Autant dire qu'il ne fallait pas trop craindre les visites surprises, humaines ou zombiesques. Se perdant dans ses pensées, Alec commençait à croire qu'il serait seul pour la surveillance nocturne lorsqu'il entendit grincé le bois. Il ne se retourna qu'au dernier moment pour tomber sur... « Théa ? » L'ex chasseur de prime n'était pas si surpris que ça, connaissant son caractère combatif. Simplement ils avaient vraiment dû la dépêcher au dernier moment. « Alors comme ça tu es la grande gagnante au jeu du désigné volontaire. » sourit-il, s'amusant de ses propres blagues. Puis il détourna le regard pour en revenir à l'horizon de plus en plus sombre. Théa était du genre sauvage, inutile de s'attendre à ce qu'elle lui fasse la conversation.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
Ce qui compte, ce n’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Run thief run !
Thobéa

× A propos du vaccin : :
Approche avec ton aiguille et j't'arrache les yeux !

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angel Camps baby mais en train de partir petit a petit

× Avant, j'étais : :
Voleuse, squateuse de rue, et parfois lycéenne

× Messages : :
1142

× Points de vie : :
95

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) Wiise (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Ven 20 Oct - 20:24


You can’t be a victim. You have to be a warrior.  
Alec & Thea
Elle soupira quand on lui informa qu’elle devait ce soir monter la garde aux remparts pour remplacer quelqu’un qui était malade, soit disant. Non mais ils l’avaient bien regardaient ? Elle avait l’air de quelqu’un qui veux remplacer les gens malades ? Ou même de monter la garde ? Non mais sérieux ils ont vraiment crut qu’elle avait envie de faire cela ? L’homme qui lui avait dit avait du le voir a la tête qu’elle avait fait.  Mais bon, ce n’était pas pour autant qu’on ait désigné quelqu’un d’autre pour le faire. Et elle était obligé d’y aller, elle ne devait pas se faire remarquer elle devait passer assez inaperçu. C’était dans son plan avec Thobias. Si elle voulait continuer à les voler sans se faire remarquer, elle devait continuer a leurs prouver sa « loyauté ». Bien sur ce n’était que fumisterie, elle ne leur était en aucun cas loyale, la bouclée était sauvage, elle n’obéissait a personne d’autre qu’elle-même et a la limite a Thobias certaine fois.  Elle rentra chez elle une fois qu’elle fut informée de cela  et se mit sur son lit pour dormir un peu avant d’aller monter cette fichue garde. Heureusement ont lui avait dit qu’elle ne serait pas seule… Enfin plutôt malheureusement, car ce ne serait certainement pas Thobias qui lui tiendrait compagnie ce soir.  Elle n’aimait pas vraiment le monde, elle n’aimait pas vraiment les gens ici, elle n’avait que très peu d’amis ici, en faite elle n’en avait  qu’une, Maebh, et encore elle savait qu’elle était partie.  Mais au moins cela lui éviterait de devoir lui dire au revoir quand elle partirait avec son acolyte.  Elle s’endormie assez rapidement, il faut dire qu’elle dormait souvent, comme un chat. Elle avait souvent envie de dormir.

Elle se reveilla en sursaut au bout de deux heures de sommeil. Elle se leva en s’étirant tranquillement et alla avaler une de ses boites de conserve pas très bonne mais assez nourrissante. Elle allait devoir rester longtemps sur ce maudit rempart, elle devait donc être reposer et avoir manger avant. Comme cela elle n’aurait pas faim pendant sa garde. Elle enfila sa veste en cuir et mit ses lunettes d’aviateur sur sa tête avant de partir. Elle avait bien sur son huit coup dans la poche intérieur de sa veste et son couteau a sa ceinture, mais certainement, et elle l’espérait d’ailleurs, elle n’aurait pas besoin d’utiliser ses armes. Et au pire ils auraient un fusil à leur disposition pour les rodeurs. Elle  monta rapidement  sur les remparts et tourna les yeux quand elle entendit une voix masculine prononcer son prénom. Elle identifia rapidement l’homme : Alec Morgan. Un homme assez étrange, qui semblait aimer être dans ce camp et se rendre utile. Surement qu’il avait était dans l’armée vue ses attitude.  Elle le regarda alors qu’elle était enfin  sur le rempart et  hésita un moment entre l’ignorer faire comme si elle ne l’avait pas vue ou lui répondre. C’était peut-être un peu gros si elle faisait comme si elle ne l’avait pas vue alors qu’elle venait de le regardait. Donc elle soupira doucement  «Plutôt la grande perdante de ce fichu jeu » Dit-elle de son fidèle air blasé. Cet air qui ne semblait jamais la quitter quand elle était ici et en compagnie de quelqu’un.   Surtout avec les gens d’ici, en faite c’était définitif, elle n’aimait pas ce camp et avait vraiment hâte de le quitter.  Elle alla se mettre  contre la rambarde et regarda l’horizon même s’il était dissimuler par la noirceur de la nuit.  

Emi Burton

_________________
can't you see that you're smothering me Cause everything that you thought I would be Has fallen apart right in front of you Every step that I take is another mistake to you♛ by wiise



Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



Vivre, c'est se mettre en danger. De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber. (Pierre Bottero)

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il veut croire en ce vaccin, mais il a un mauvais pressentiment.

× Âge du perso : :
40 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
57

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
Million Eyes (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Lun 13 Nov - 11:53

Alec
&
Théa
I have survived. I am here. Confused, screwed up, but here. (Laurie Halse Anderson)

 
Pour être honnête, Alec ne s'était vraiment pas attendu à ce que ce soit cette demoiselle-ci qui serait sa coéquipière pour la nuit. Pour autant qu'il sache, Théa était plus que solitaire, elle était carrément sauvage. Il s'était d'ailleurs souvent demandé en la voyant pourquoi elle se forçait à rester ici. La réponse était évidente, certes, mais Alec savait aussi que lorsqu'on était dans un environnement qu'on ne supportait pas, être seule face au danger devenait un moindre mal. Il était d'ailleurs à peu près sûr qu'elle allait ficher le camp à un moment ou à un autre. Ne restait plus qu'à savoir quand, même si ça ne l'intéressait pas vraiment. La jeune femme était libre de faire ce que bon lui semblait, en dépit des évènements exceptionnels qui appelaient à la prudence. En tout cas, ce n'était pas avec elle pour monter la garde qu'il allait avoir mal aux oreilles. Théa allait sûrement éviter de lui parler, se mettre dans un coin et attendre que ça passe. Mais en grimpant dans la tour et en croisant son regard - uniquement parce que l'ex-militaire l'avait fixé au moment où la tête de la miss avait émergé du noir - elle se sentit obligée d'être un minimum sociable en lui répondant. Minima qu'elle allait conservé jusqu'à ce qu'elle puisse partir, à moins que ce ne soit la seule et unique phrase qu'elle comptait dire de la nuit. Eh bien, Alec n'avait pas vraiment d'autre choix que de faire avec. Puis sa réflexion lui arracha un petit rire. « Plutôt la grande perdante de ce fichu jeu. » Effectivement, tout était une question de point de vu. Pour lui, être de garde n'était que la suite logique de sa vie. Il avait toujours fait cela. Mais pour elle, il comprenait que ça puisse être barbant, surtout que tout en elle criait sa volonté de s'enfuir de l'Angel Camp. Étrange, cette envie qu'elle avait de partir, alors qu'Alec avait tout fait pour venir lorsqu'il avait entendu parler de ce regroupement. Maintenant qu'on l'avait privé de tout, être utile aux rescapés était sa dernière raison de vivre, la reconnaissance son seul désir. Mais quand bien même le drame avait frappé tout le monde, personne ne réagissait de la même manière. « Au moins ton air renfrogné vient du camp en général et pas de moi en particulier. C'est toujours ça de pris, même si je me demande bien ce que tu peux leur reprocher. » Aux personnes qui vivaient ici. Que pouvait-elle bien détester dans un camp où l'on pratiquait l'entraide et où l'on avait des ressources rares et précieuses comme l'électricité ? Il devinait cependant que son passé devait être rude, au point de ne plus supporter la présence des autres humains ? Il ne pouvait guère juger cela, au vu de son propre passé. L'observant un bref instant tandis que Théa se tenait contre la balustrade, comme si ça allait lui donner des réponses sur son comportement, Alec finit par en revenir à la création de ses flèches. Inutile de la brusquer, elle pourrait quitter le tour de garde sans demander son reste et il n'avait pas vraiment envie de se retrouver seul. Quoique avec Théa pour compagnie, la différence était mince. Mais bon, peut-être que la nuit aidant, elle desserrerait un peu les dents et qu'il pourrait en apprendre davantage sur ce malaise qu'elle ressentait à vivre ici ?
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
Ce qui compte, ce n’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Run thief run !
Thobéa

× A propos du vaccin : :
Approche avec ton aiguille et j't'arrache les yeux !

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angel Camps baby mais en train de partir petit a petit

× Avant, j'étais : :
Voleuse, squateuse de rue, et parfois lycéenne

× Messages : :
1142

× Points de vie : :
95

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) Wiise (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Dim 26 Nov - 7:59


You can’t be a victim. You have to be a warrior.  
Alec & Thea
Elle était monter  vraiment a contre cœur sur les rempart, et maintenant elle n’avait qu’une envie, se tiré vite fait de là. Elle n’aimait déjà pas cela, mais en plus elle devait être avec quelqu’un. Elle n’avait rien contre Alec en particulier, elle n’aimait personne, à part Thobias ici. Et encore, Thobias elle le toléré parce que c’était son acolyte, voila tout. Thea n’aimait personne, elle n’avait aimé que son petit frère depuis qu’elle était sur cette terre, et encore, maintenant elle perdait espoir de le retrouver. S’il était mort, alors elle n’aimait plus personne sur cette terre, même pas elle-même. Elle ne s’aimait pas spécialement, elle fuyait les miroirs, elle fuyait tout ce qui était susceptible de lui faire voir son reflet.  Elle devait surement être un sacré spécimen a observer pour quelqu’un d’extérieur a tout cela, quelqu’un qui ne connaissait rien d’elle ni de son passé.  Mettait la en cage et vous aurez un bel animal sauvage a regarder et étudier. Enfin, si vous arriviez déjà a l’approcher suffisamment pour la mettre en cage. Elle s’y était un peu mise toute seule pour l’heure, oui car elle se sentait prisonnière ici, elle avait pourtant la porte ouverte, elle pouvait s’enfuir loin, très loin d’ici rapidement et quand elle voulait. Mais non, pas encore, c’était trop tôt, elle avait encore des choses à amasser avant de pouvoir partir.  Et puis, il y avait une autre raison a cela, elle avait peur de l’extérieur, elle ne le dirait pas, non, jamais elle ne dirait qu’elle avait peur  des morts, mais pourtant elle en avait bel et bien peur.  Et elle avait aussi peur de mourir, elle était déjà morte bien trop de fois, elle ne voulait pas continuer. Bien qu’on dise souvent jamais deux sans trois.   Elle tourna la tête vers l’homme quand il parla encore une fois. Oh non, en plus elle était avec un bavard, super, cette garde s’annoncer horrible.

Elle n’avait vraiment pas envie d’être là, et surement que tout chez elle le hurler, on devait donc vraiment aisément le deviner. Elle tourna a nouveau la tête vers l’horizon en soupirant. Elle ne savait pas vraiment que répondre a cet homme qui se demander ce qu’elle avait a reprocher aux gens du camp. Rien de spécial en faite, elle n’aimait personne,  elle n’aimait pas la race humaine tout court en faite. Surement parce que depuis toujours elle s’était sentie abandonner par ses semblables. «Ils sont idiots. Ils vivent comme si de rien était. Comme si tout aller bien dans le meilleurs des mondes. Ils ont des œillères et n’ont surement jamais vue la misère du monde, que ce soit avant ou maintenant.» Dit elle d’un coup, après un  très long blanc dans la « conversation » C’était surement la plus longue phrase qu’Alec entendrait de la part de la jeune femme. Elle ne  prononcerait plus autant de mots en une seule fois dans la soirée. Peut-être même qu’elle ne parlerait plus du tout. Après tout, elle n’avait pas envie de s’étendre sur le sujet. Et elle n’avait surtout pas envie de parler de sa vie d’avant, ni de celle d’aujourd’hui en faite.

Emi Burton

_________________
can't you see that you're smothering me Cause everything that you thought I would be Has fallen apart right in front of you Every step that I take is another mistake to you♛ by wiise



Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



Vivre, c'est se mettre en danger. De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber. (Pierre Bottero)

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il veut croire en ce vaccin, mais il a un mauvais pressentiment.

× Âge du perso : :
40 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
57

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
Million Eyes (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Dim 24 Déc - 14:27

Alec
&
Théa
I have survived. I am here. Confused, screwed up, but here. (Laurie Halse Anderson)

 
On n'allait pas se mentir, Alec avait eu des coéquipiers et des camarades bien plus joyeux que la miss. D'ailleurs, chaque fois qu'il la voyait, il ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi elle n'aimait pas ce lieu, et pourquoi elle restait. S'il pouvait encore répondre tout seul à la seconde question, la première se posait toujours devant lui, parce que la réponse le dérangeait. Faisait-elle partie de ces personnes égoïstes qui préféraient ne veiller que sur leurs arrières tout en se désintéressant du sort des autres ? Alec n'était pas stupide, il savait qu'on ne pouvait pas sauver tout le monde. Il avait eu le temps d'en accepter l'idée à force de voir des amis tomber au combat, mais ça ne signifiait pas qu'il ne fallait pas essayer. Enfin... Miss Teigne avait sûrement ses raisons. Il ne connaissait rien de son passé, il ne pouvait pas juger. Et quand bien même, il ne le ferait pas. Aucun humain ne pouvait en juger un autre. Très franchement, si Théa devait lui raconter les aléas de sa vie et qu'il devait en faire autant, sûr que ce serait lui le monstre. Tant de sang déjà versé... et ce n'était pas fini. Outre les cadavéreux qui refusaient de rester couchés et de mourir comme il se doit, les survivants se battaient entre eux. Comme quoi, même face au chaos l'humanité ne changeait pas. Cela dit, cette garde improvisée avec Théa allait peut-être lui permettre d'en apprendre enfin un peu plus sur elle, à moins bien sûr qu'elle ne préfère se terrer dans le silence comme elle semblait si bien savoir le faire. « Ils sont idiots. Ils vivent comme si de rien n'était. Comme si tout aller bien dans le meilleur des mondes. Ils ont des œillères et n’ont surement jamais vue la misère du monde, que ce soit avant ou maintenant. » Hum, c'est vrai qu'on pouvait voir la situation de l'Angels Camp sous cet angle. Mais pour le coup, Alec comprenait surtout que cette gamine avait du passer (et passait encore ?) des moments bien compliqués. Elle était échaudée et tout dans son comportement tendait à montrer qu'elle allait bientôt partir. Néanmoins, même si Alec comprenait ce qu'elle voulait dire, il préférait de loin être ici qu'ailleurs. Bon, il était vrai aussi qu'il n'était pas là depuis longtemps, à peine quelques mois. Mais très franchement, les autres endroits n'étaient pas mieux. A Yosemite, de là où il venait, les gens étaient d'une indifférence glaçante. Et aussi solitaire soit-il, Alec avait besoin de se sentir utile pour avancer. Ce camp était donc son salut, en quelque sorte. « J'imagine que face à l'indicible et à l'impensable, chacun réagit comme il croit être le mieux pour s'en sortir. » Ici, c'était en restant à l'écart du reste du monde, et en se plongeant la tête dans le sable à l'instar des autruches, pour ne pas voir la réalité en face. « Tu comptes partir ? » demanda-t-il finalement de but en blanc, bien que le ton emprunté montrait qu'il se doutait déjà de la réponse. Ce serait dommage bien sûr, car Alec était persuadé que cette gamine méritait d'être connue. Mais chacun avait ses blessures qu'il devait porter, et qui influençaient sa conception des choses.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
Ce qui compte, ce n’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Run thief run !
Thobéa

× A propos du vaccin : :
Approche avec ton aiguille et j't'arrache les yeux !

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angel Camps baby mais en train de partir petit a petit

× Avant, j'étais : :
Voleuse, squateuse de rue, et parfois lycéenne

× Messages : :
1142

× Points de vie : :
95

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) Wiise (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Mer 27 Déc - 21:31


You can’t be a victim. You have to be a warrior.  
Alec & Thea
Elle avait exposer son point de vue sur le camp a l’homme avec qui elle montait la garde ce soir.  Parce qu’il lui avait demander bien sur, sinon c’était le genre de chose qu’elle gardait bien pour elle, parce qu’elle savait que beaucoup n’était pas heureux d’entendre qu’ils étaient aveugle et qu’ils se cachait pour ne pas voir le monde extérieur. Enfin, elle savait que c’était un peu quelque part la nature humaine. Elle savait que beaucoup d’humain ce mettaient des œillères pour ne pas voir la misère et la souffrance. Elle en savait quelque chose, elle avait passé beaucoup de temps dans la rue, elle avait parfois fait la manche, parfois voler pour se nourrir, elle avait sollicité l’aide des gens qui eux n’avaient pas besoin de tout cela pour manger ou boire, mais  bien sur très peu avait accepté de l’aider. Peu d’entre eux avait répondu a ses sollicitations autrement qu’en l’envoyant sur les roses.  Voila pourquoi elle avait perdu fois en l’humanité, voila pourquoi elle se sentait abandonner par ses congénères. Et parce qu’elle revoyait cela se produire ici, elle n’aimait pas cet endroit et elle ne voulait qu’une chose, que le jour ou Thobias et elle s’enfuiront arrive vite, très vite. Elle aurait même aimé que ce soit là maintenant tout de suite.  Enfin, elle savait que c’était pas vraiment possible, donc elle était piégée ici, en haut de ces rempart avec quelqu’un qui aurait surement préféré une meilleure compagnie qu’elle pour monter la garde.

Elle monta tranquillement sur le rebord du mur face a elle, et se mit a marcher en équilibre, les bras tendu de chaque coté, comme si elle était sur une poutre. Flirté avec le vide, elle aimait beaucoup le faire, parce qu’elle avait confiance en son équilibre, elle savait qu’elle n’allait pas tomber. Elle le faisait tellement souvent que c’était presque habituel pour elle maintenant. Après avoir marché un peu, elle fit demi-tour sur elle-même et se mit a marcher, toujours  en équilibre sur le mur étroit en direction d’Alec. Elle releva les yeux vers lui quand il lui demanda si elle allait partir.  Quel étrange question, es ce que cela se voyait tant que cela qu’elle comptait partir ? Ou qu’elle en avait simplement envie a chaque instant du temps qu’elle passait ici ? Elle le fixa un instant arrêter, elle ne savait pas vraiment si elle devait répondre a cela, si elle devait ignorer la question ou même mentir. Elle se contenta donc de haussé les épaules  et se remit a marcher toujours en équilibre. «P’t 'être bien. » Dit elle d’un ton très détacher. Elle fit demi-tour toujours sur le muret quand elle fut proche de l’homme. Et se remit à marcher «Et toi ?»Lacha-t-elle d’un coup, se surprenant elle-même. Et voila, sa curiosité lui faisait encore se lancer dans une conversation alors qu’elle n’en avait pas spécialement envie.

Emi Burton

_________________
can't you see that you're smothering me Cause everything that you thought I would be Has fallen apart right in front of you Every step that I take is another mistake to you♛ by wiise



Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



Vivre, c'est se mettre en danger. De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber. (Pierre Bottero)

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il veut croire en ce vaccin, mais il a un mauvais pressentiment.

× Âge du perso : :
40 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
57

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
Million Eyes (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Ven 12 Jan - 12:58

Alec
&
Théa
I have survived. I am here. Confused, screwed up, but here. (Laurie Halse Anderson)

 
Ils formaient un bien étrange duo, et pas uniquement à cause de leur différence d'âge. Tandis qu'Alec s'était assis et se fabriquait des flèches, la gamine avait sauté sur le mur et s'amusait à y jouer les équilibristes. Niveau sécurité, on avait sûrement vu mieux que ça. Néanmoins il ne fallait pas les sous-estimer. Bien que l'ex Navy SEALs ne connaissait rien de sa partenaire forcée, il en avait suffisamment vu dans la vie pour comprendre qu'elle était du genre à avoir des ressources, et qu'elle ne serait certainement pas la première à tomber en cas d'attaque. Quant à lui, eh bien il avait passé son existence à apprendre comment tuer ses congénères de diverses manières et pour divers buts. Alors morts-vivants ou pas, ça ne faisait aucune différence pour lui. Il les aiderait simplement à être bel et bien mort. Néanmoins, Alec ne pouvait s'empêcher de penser qu'avec des années en moins, Théa aurait tout à fait été le genre de fille avec qui il se serait bien entendu. Elle était réaliste, ne s'encombrait pas de convenances futiles et hypocrites, et sa survie primait sur le reste. Elle était comme lui donc, au féminin et bien plus jeune. Mais il n'avait aucun intérêt particulier à le lui dire, d'autant qu'elle ne l'aurait jamais cru. Pourquoi l'aurait-elle fait ? Alec s'amusa alors tout simplement à l'observer tandis qu'elle s'improvisait funambule. Ça ne les empêcha pas - enfin surtout lui - de continuer de discuter. Et comme il s'y attendait, lorsqu'il lui demanda si elle comptait partir, la réponse fut claire. « P’t 'être bien. » Alec esquissa un sourire en coin, à peine visible. Le genre de P’t 'être bien. qui voulait dire oui. Il les connaissait bien ceux-là, pour les utiliser. Enfin, ça faisait quand même du bien de voir que certaines personnes avaient la tête sur les épaules. Qu'elle reste ou non, et ce serait plutôt non, Alec prévoyait une bonne chance de survie à la miss. « Et toi ? » l'interrogea-t-elle finalement. « J'ai fais un long voyage pour venir jusqu'ici, alors j'imagine que non. » Si ses paroles pouvaient amener à penser que l'ex-soldat était sûr de sa réponse, dans les faits il l'était beaucoup moins. Alec avait vécu trop longtemps en marginal pour accepter une vie en pseudo société. Et lui-aussi avait remarqué cette tendance à vivre comme si rien ne s'était passé, ces personnes qui fermaient les yeux et se bouchaient les oreilles. A ceci près que l'expérience lui permettait de l'accepter plus facilement que ce n'était le cas pour Théa. Les morts-vivants n'étaient qu'une horreur de plus qu'il voyait dans sa vie, et finalement la réaction des gens n'étaient pas différentes de d'habitude. Certains niaient, d'autres en profitaient, puis les autres tentaient juste de survivre. Il existait des variantes entre ces trois groupes bien sûr, mais en schématisant, c'était à cela que ça ressemblait purement et simplement. « Et quand tu seras partie, tu comptes faire quoi ? Tu as un plan en tête, ou tu vas juste vivre au jour le jour ? » Sa question pouvait sembler indélicate, voire même carrément intrusive. Mais Alec n'était pas du genre à cacher ce qu'il pensait, et il doutait que Théa soit du genre imprudente. Si elle partait, elle devait avoir un but, sinon sa survie pourrait en pâtir. Car ce n'était pas les survivants, seuls ou en groupe, qui manquaient, là, dehors. Et tous n'étaient pas bienveillants. Mais bon, elle était jeune aussi, donc plus apte à agir impulsivement. Et de toute façon, il ne la connaissait pas. Peut-être que Théaétait moins prudente que ce qu'il pensait ? C'était idiot, mais il appréciait cette gamine. Sûrement parce que c'était une battante. Si elle venait réellement à partir, le camp perdrait une excellente recrue, de cela il en était convaincu.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
Ce qui compte, ce n’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Run thief run !
Thobéa

× A propos du vaccin : :
Approche avec ton aiguille et j't'arrache les yeux !

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angel Camps baby mais en train de partir petit a petit

× Avant, j'étais : :
Voleuse, squateuse de rue, et parfois lycéenne

× Messages : :
1142

× Points de vie : :
95

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) Wiise (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Dim 28 Jan - 18:47


You can’t be a victim. You have to be a warrior.
Alec & Thea
Elle-même ne savait pas vraiment pourquoi elle avait retourner la question a l’homme avec qui elle était obliger de monter la garde ce soir. Il y avait un tout petit peu de curiosité, ça c’était sur, comme ses amis les félins, Thea avait un coté curieux, tout ce qu’elle ne connaissait pas vraiment l’intrigué assez pour que parfois elle s’approche un peu trop du danger, ou fasse la conversation a quelqu’un alors qu’a la base elle n’avait pas envie de parler. Mais ce n’était pas que la curiosité qui avait poussé cette question. La politesse ? Non, certainement pas ! L’envie de faire la conversation ? Non plus, ça c’était tellement rare que ça relever presque de l’impossible. Thea qui a envie de faire la conversation, non, vraiment c’était pas cela. Elle ne savait pas vraiment donc pourquoi elle l’avait fait, mais elle l’avait bel et bien fait. Et en plus, elle écoutait la réponse, elle devait surement fortement s’ennuyait en fait. Elle le regarda en s’arrêtant au milieu du muret. Il avait vraiment fait du chemin pour arriver ici ? Décidément elle ne comprendrait jamais la race humaine. Et puis, elle avait depuis longtemps arrêté de chercher a la comprendre. Avait-elle un jour cherché a le faire en fait ? Bonne question, elle-même ne savait pas vraiment. En tout cas, la réponse de l’homme la fit avoir une moue un peu sceptique. Peut-être qu’un jour il aurait lui aussi envie de se tirer vite fait d’ici. Qui voulait vraiment vivre dans un endroit pareil ? Cependant elle ne répondit rien, elle n’avait pas vraiment quoi que ce soit a dire la dessus de toute façon. Elle n’avait pas vraiment de lien avec cet homme, mis a part qu’ils étaient compagnon de fortune pour ce soir.

Elle se remit ensuite a marcher tranquillement, flirtant avec le vide, affutant son équilibre. Elle s’arrêta cependant a la question du brun, se figeant net, un pied dans le vide, et tourna doucement la tête vers lui. Il avait vraiment demandé cela ? Comme si cela allait changer quoi que ce soit a sa vie ? Elle pourrait se faire bouffer demain ou dans une heure, cela changerait quelque chose pour Alec ? Non, surement pas. C’était quoi alors ? De la curiosité mal placer ? Oui sans doute. Elle posa son pied qui était dans le vide, sur le muret et haussa les épaules. «Je pourrais en avoir, comme ne pas en avoir, qu’es ce que cela changerait ?»Dit elle d’un ton détaché. Elle n’avait pas vraiment envie de lui exposer son plan, elle n’allait surement pas évoquer l’existance de son fidèle complice, et encore moins celle du train. C’était beaucoup trop risquer, elle voulait que tout se déroule bien, alors il ne fallait surtout pas qu’elle en parle a qui que ce soit. Et puis, elle n’allait pas lui retourner la question, après tout, lui il voulait rester enfermer ici.

Emi Burton

Spoiler:
 

_________________
can't you see that you're smothering me Cause everything that you thought I would be Has fallen apart right in front of you Every step that I take is another mistake to you♛ by wiise



Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



Vivre, c'est se mettre en danger. De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber. (Pierre Bottero)

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il veut croire en ce vaccin, mais il a un mauvais pressentiment.

× Âge du perso : :
40 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
57

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
Million Eyes (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa Lun 26 Fév - 14:35

Alec
&
Théa
I have survived. I am here. Confused, screwed up, but here. (Laurie Halse Anderson)

 
Tant d'indifférence... Ça devenait étrangement commun à de nombreuses jeunes personnes, comme si de n'avoir pas connu une vie normale dans le monde d'avant les rendaient plus insensibles que les autres. C'était peut-être logique, peut-être que non, mais Alec comprenait cet état d'esprit. Sa vie d'avant lui avait faire suivre le même chemin que Théa semblait suivre à présent. Sans réel but après avoir perdu avec violence tout ce qui comptait, le cœur s'endurcissait, devenait airain. Et puis les années n’arrangeaient pas les choses, et les rencontres non plus. En général, ça ne faisait même qu'empirer. Quand on prenait le chemin de la solitude et de la sauvagerie, il ne fallait pas s'attendre à croiser des enfants de cœurs. On tombait sur d'autres monstres au passé trouble et aux intentions aussi floues que les nôtres. Alors se posait une question : jusqu'où menait cet abysse ? Alec avait eu un aperçu de la réponse, et il avait donc dévié ses pas de cette route dangereuse, pour en revenir à quelque chose de plus stable. Mais dans ce nouveau monde pour le moins inconstant, quelle chance existait-il que la jeune femme puisse elle-aussi se détourner d'une route menant à la mort ? Et d'ailleurs, que voulait vraiment dire ce mot maintenant que les personnes décédées se relevaient pour se nourrir de la chair des vivants ? A sa manière, Alec tenta pourtant de faire la conversation, même s'il ne s'attendait pas nécessairement à ce que Théa lui réponde. Mais piquée au vif par sa question qui laissait deviner que l'ex-soldat avait compris ce qu'elle s'apprêtait bientôt faire, Théa suspendait son geste et se tourna lentement vers lui. « Je pourrais en avoir, comme ne pas en avoir, qu’est-ce que cela changerait ? » répliqua-t-elle, fidèle à elle-même. Alec afficha alors un sourire énigmatique. « Disons que tu m'as l'air d'être une gamine intelligente. Mais entre ce qui parait et ce qui est réellement, il y a souvent un fossé. Du coup je suppose que j'essaie de jauger ton espérance de vie en dehors de ces murs. » Puisqu'elle n'était pas du genre à entendre raison, ou plutôt à tenir une conversation sans se montrer provocante, l'ex Navy SEALs décida d'user de la même attitude qu'elle. Bon, c'était beaucoup dire puisque Alec était du genre à dire ce qu'il pensait, sans chercher réellement à entrer en débat ou à ériger son point de vue comme étant meilleur que ceux des autres. Sans compter qu'il avait toujours cet attitude de calme relatif, un côté à la fois rassurant et qui inspirait le respect. Alec était comme les eaux tranquilles et profondes. Il pouvait être un protecteur efficace comme devenir un tsunami destructeur, une ambivalence qui avait souvent dérouté ses interlocuteurs. Le jour et la nuit, le soleil et la lune, l'eau et le feu, Alec était tout et leur contraire. Théa serait donc malavisée de penser le connaitre et de voir clair dans son jeu. D'ailleurs, il n'en avait pas, de jeu. Il n'était même pas spécialement curieux de savoir comment elle allait réussir à s'en sortir. Peut-être était-ce simplement parce qu'une partie de lui, aussi infime soit-elle, s'inquiétait pour elle. A moins que ce soit son côté chasseur qui était intéressé de savoir comment elle allait survivre plus de quelques jours sans se faire attraper ? Quelques soient ces motivations, la jeune femme décida de se murer dans le silence, mettant un terme définitif à la conversation. Loin de s'en offusquer, Alec poursuivit son activité. Ah la jeunesse... toujours si convaincue de tout mieux savoir que les autres... Espérons qu'il fasse fausse route sur le compte de la demoiselle et qu'elle s'en sorte comme la pro qu'elle pensait être. C'était tout le mieux qu'il pouvait lui souhaiter. Installé sur sa chaise en bois, le quarantenaire continua inlassablement de sculpter les branches en flèches, tout en gardant l'ouïe en alerte du moindre bruit. Au moins, avec sa compagne silencieuse, il ne risquait pas d'être distrait. Il fallait juste qu'Alec prenne garde de ne pas s'endormir. Mais habitué aux longues veillées, ça ne lui poserait pas de réel problème.

Fin du RP
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
Ce qui compte, ce n’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa

Revenir en haut Aller en bas

You can’t be a victim. You have to be a warrior. # Théa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-