Welcome to the new age | ft. Nikolaï
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Welcome to the new age | ft. Nikolaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Ven 5 Jan - 23:41

Welcome to the new age
#Alixolaï
Alixen ne cessait de se retourner encore et encore sur le minuscule matelas qu'abritait le camping car. Sans doute une journée de plus, se profilerait, où l'irritabilité de l'adolescente allait être au summum. Déjà qu'à la base, elle n'avait pas un caractère des plus facile, sa grossesse n'arrangeait pas les choses. Entre la fatigue, les douleurs et ainsi de suite… Autant dire que tout cela se ressentait au fur et à mesure des mois. Le mois dernier fut des plus difficiles avec la mort de Luke. L'adolescente ne s'en remettait toujours pas. Elle continuait de le pleurer. Alixen aurait sans doute mis fin à sa vie également, au moment même où il avait laissé échappé son dernier souffle, s'il ne l'avait pas mise enceinte. Ce bébé c'est ce qui la maintenant en vie. Sa dernière raison de vivre. Et également une des raisons pour laquelle, elle continuait de voyager avec Nikolaï. Même si la toute première raison de ce miracle restait qu'elle le faisait pour Luke. Et c'était sans doute la même raison qui poussait Nikolaï à la supporter encore au lieu de l'abandonner. Qui aurait cru qu'ils en seraient à là aujourd'hui vu leur relation plus que tendu d'autrefois ? Alors qu'elle avait faillit le tuer ? On pouvait dire que ça s'était légèrement amélioré entre-eux. Au point, qu'Alixen s'en était remis totalement à lui lorsqu'ils avaient dû choisir leur destination après la mort de Luke. Retourner à Yosemite et c'est là où ils étaient toujours aujourd'hui. C'était le camp le plus proche et en plus il y avait un médecin. En ces temps difficiles, c'était le plus important vu sa condition. Elle voulait se donner toutes les chances pour pouvoir poursuivre sa grossesse jusqu'à son terme et que l'accouchement se passe bien.

Passant sa main sur son front, en soupirant fortement, elle finit par tendre son bras lentement afin de chercher à l'aveuglette le porte-clé qui lui tenait tant à coeur. La mini peluche en main, elle souleva son haut et laissa courir délicatement la licorne sur son ventre.

- Tu sais c'est ton papa qui m'a offert ça. Une…

Sa voix telle un murmure, finit par se briser en repensant à Luke une nouvelle fois. Ses larmes commencèrent à rouler silencieusement sur ses joues. Cet enfant grandira sans père, ne saura jamais à quoi il ressemble… Ce bébé est bien partit pour être malheureux, grandir avec un vide qui ne sera jamais comblé. Alixen savait ce que ça faisait avec sa mère qui l'avait abandonné quand elle était enfant. Elle espérait tout de même, que le fait que ce ne soit pas du tout le même cas changera la donne. Luke était mort, il n'avait pas fui ses responsabilités. Au contraire, il a toujours été attentionné avec elle, d'autant plus lorsqu'ils avaient appris sa grossesse. Évidemment, cela avait un choc et ils avaient eu du mal à le digérer mais avec le temps ils l'avaient accepté, ils y avaient été obligés. Après tout, ils ne pouvaient rien y faire. Et maintenant, Alixen considérait ce bébé comme le meilleur cadeau qu'il avait pu lui laisser. Certes, c'était dangereux, elle pourrait y laisser sa vie et ça n'allait pas s'améliorer avec le temps. Mais elle s'en foutait.
 
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Mer 24 Jan - 9:24

Nikolaï somnolait en ce début d'après-midi, installé sur l'un des sièges à l'avant du camping car, les mains croisées sur son ventre et les jambes allongées sous le tableau de bord. Il essayait de dormir mais ne trouvait pas le sommeil. Il ne le trouvait plus et pour cause. Il portait le deuil de son frère, il avait perdu son seul repère et il n'arrivait pas à s'en remettre. A l'arrière du camping-car, il entendait Alixen bouger encore et encore. Il allait falloir lui trouver un meilleur matelas ou son dos n'allait décidément pas s'en remettre. Et qui eut cru qu'un jour Nikolaï se soucierait de la qualité du sommeil de la jeune femme et surtout d'elle. Il ne fallait pas faire de conclusion hâtive, il y avait trop de rancœur et d'amertume entre les deux jeunes pour dire que désormais il s'appréciait. Il vivait ensemble, en respect pour la mémoire de Luke mais surtout parce qu'Alixen portait en elle un enfant, l'enfant de Luke. Elle était maintenant sa seule famille, elle et cet enfant qui allait n'être d'ici quelques mois. Car lorsque Luke avait poussé son dernier souffle, la première idée de Nikolaï fut de prendre son arme et de s'achever avec, mais il avait été convaincu du contraire. Pourtant il n'en pouvait plus de toutes ces morts qu'il devait affronter, celle de Luke allait sans doute être la plus insurmontable.

Les deux jeunes avaient finalement décidé de rester à Yosemite, bien que Luke ait été mordu en chemin pour le camp des sauveurs, Nikolaï avait trouvé ça plus prudent. Seul avec une femme enceinte, il ne ferait pas le poids. Autrefois il aurait affirmer que si et Luke l'aurait remis à sa place en lui expliquant de 1 à  à quel point cette idée était stupide, mais Luke n'était plus et Nikolaï devait réfléchir. Même si les compétences médicales d'ici n'était pas les mêmes que là-bas, ils allaient pouvoir le faire, elle pourrait le faire. Elle était au courant de ce qu'elle allait vivre mais elle était prête à le vivre, et Nikolaï respecterait son choix. Si réellement elle avait tenu à tout de même se rendre sur la côte, Nikolaï aurait mit tout en œuvre pour l'y conduire.

Nikolaï respirait silencieusement, il entendait chaque mouvement de la jeune femme mais ne disait rien, de toute façon avec ou sans ça, il ne dormirait pas plus. Toutefois, il gardait les yeux fermés, il n'allait pas lui parler ni lui demander si tout allait bien, car il savait que ça n'était pas le cas. Mais il l'entendait parler, quasi silencieusement, sans doute pour elle-même. Mais il n'y avait pas un bruit, pas un chat alors forcément les mots parvenaient jusqu'à ses oreilles. Elle évoquait  Luke, sans doute parlait-elle au bébé. Au bébé qui allait devoir grandir sans son père… Nikolaï n'avait même plus la force de verser une larme, il avait déjà tellement pleuré. Pourtant son coeur continuait de se serrer à chaque fois que l'on évoquait son grand-frère. Il l'entendait, renifler, sans doute à cause de larmes. Il aurait pu la réconforter mais ça ne marchait pas comme ça entre eux. Et puis comment réconforter quelqu'un quand l'on est soi-même brisé ?  S'en était trop pour Nikolaï, il ne voulait pas lui-même craquer, ainsi il ouvrit la portière du véhicule, annonçant presque silencieusement. « J'vais faire un tour, si y a un problème tu m'appelle. » Il n'attendait pas nécessairement de réponse en réalité, ni de remerciement simplement il la mettait au courant. Il resterait dans un périmètre proche, simplement il avait besoin de prendre l'air.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Mer 14 Fév - 19:32

Welcome to the new age
#Alixolaï
Ce n'était pas évident de continuer de vivre lorsque la personne la plus importante dans sa vie, n'était plus. Une seconde mort tout autant difficile que celle qu'elle avait vécu avec son père. Pourquoi avait-il fallu qu'elle subisse une aussi grande perte, une nouvelle fois ? Pourquoi Luke ? Et surtout comme ça. Une morsure. Une putain de morsure ! Alors qu'ils étaient tous les trois en chemin pour se rendre au camp des sois-disant Sauveurs avec leurs fameux vaccins, merde… Une foutue ironie du sort, du foutage de gueule. Jamais, elle ne réussirait à surmonter cette perte. Pas avec tout ce qu'ils avaient vécu ensemble. Des expériences partagées qui avaient fini par créer une nouvelle vie qui grandissait à l'intérieur d'elle. Un enfant qu'elle chérira même si tout cela la terrifiait. Et le terme de cette grossesse se rapprochait de plus en plus rapidement. Cependant, Alixen tentait de ne pas y penser car imaginer Nikolaï entre ses jambes pour faire sortir le bébé, l'horrifiait au plus haut point. Mieux fallait ne pas y penser pour l'instant. De toute manière, elle était encore trop chamboulée par la mort de Luke, pour se projeter jusque là. Et là voilà qui pleurait une nouvelle fois. Faut dire que les hormones n'aidaient pas non plus. Ses larmes semblaient inépuisables, coulants à flot à chaque fois. Cependant, par un quelconque miracle, elle parvient à rester silencieuse quelques secondes lorsque Nikolaï lui adressa la parole. L'adolescente ne lui répondit pas. Pas qu'elle veuille l'ignorer, pas intentionnellement en tout cas. Mais si elle lui répondait, il allait tout de suite deviné qu'elle était en train de pleurer, de par sa voix. Alixen avait beaucoup trop d’égo pour risquer une telle chose. Elle ne pleurait jamais devant Nikolaï directement, mais il n’était pas impossible qu’il l’ait déjà entendu plusieurs fois. Cependant, une fois qu’elle entendit la portière claquer, les pleurs de l’adolescente reprirent de plus belle. Cette phrase que le jeune Harrison venait de prononcer ressemblait tellement à celle qu’il avait dit à Luke, le jour où il s’était fait mordre. Une phrase banale qu’on dit comme ça, tout en ne pensant pas réellement qu’un réel danger se présentera et pourtant…

Elle ne sait pas combien de temps s’est écoulé depuis que Nikolaï était partit mais Alixen finit par sortir à son tour. Le moyen efficace pour stopper ses larmes étaient d’aller voir le jeune garçon. En face de lui c‘est certain, qu’elle ne pleurera pas. En plus à cause de ses larmes, une migraine atroce avait fini par pointer le bout de son nez. En somme, prendre l’air lui fera grandement du bien. Même si à l’instant même, le soleil agressa ses yeux rougis, lui faisant tirer la grimace. Adossée contre le camping-car, les bras croisés contre sa poitrine, Alixen finit par poser une question à Nikolaï lorsqu’il revint dans son champ de vision.

- Pourquoi tu t'es pas barré ?

Une simple question posée avec un ton neutre. Pas très explicite mais Nikolaï devrait comprendre de quoi elle parlait. Pourquoi il l'a pas abandonnée à la mort de Luke après tout ce qu'elle lui avait fait par le passé ? Pourquoi la protégeait-il ? Pourquoi mettait-il sa vie en danger en restant aux cotés d'une femme enceinte ?
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Sam 21 Avr - 21:08

La vie était injuste. Nikolaï n'en parlait pas et pourtant il se sentait vidé. Ses plus grandes craintes, il les vivait. Il vivait seul, sans son frère, sans celui qui comptait le plus pour lui. Ils avaient beau s'être disputé, il n'en avait jamais été autrement. Car Nikolaï il aimait Luke, il l'aimait à en crever. Il aurait tout donné pour lui. Il aurait tout fait pour lui. Et il savait bien que c'était le plus âgé qui veillait sur lui malgré qu'il n'en fasse qu'à sa tête. Luke il l'admirait mais Luke il l'avait perdu. Ce survivant que rien ne pouvait atteindre, qui avait survécu à un nombre incalculable de connards, aux cannibale, à plusieurs mois à Bodie, à tant d'assaut était mort d'une simple morsure. Un putain de morsure. Au moins il avait eut le temps de faire ses adieux, mais la peine restait la même dans le coeur de Nikolaï, et de celui d'Alixen aussi, il le savait très bien.

Alors ils restaient tous les deux. Malgré qu'ils ne s'apprécient pas vraiment. Luke avait aimé Alixen et si Nikolaï ne comprenait pas comment il pouvait l'aimer à ce point, il avait dû s'y faire. Parce que maintenant Alixen était enceinte, elle portait en elle le fruit de son amour avec Luke ; Elle faisait partie de la famille. C'était sans doute le bébé qui le faisait resté, ou peut-être les dernières volontés de Luke. Toujours est-il qu'il était encore là ans vraiment savoir pourquoi.

Il comprenait sa peine pourtant, il vivait la même chose, peut-être en pire, peut-être tout simplement semblable mais il avait du mal à l'entendre pleurer. Elle avait beau être discrète, il n'y avait pas le moindre bruit dans ce camping-car si ce n'est le bruit du vent agitant les feuilles d'arbres. En effet, il l'avait éloigné du reste du camp pour avoir la paix, et le luxe de ne voir personne. Et il la connaissait, jamais elle ne l'avouerait. De toute façon, il ne se sentait pas de la réconforter. Alors il lui avait simplement dit qu'il allait faire un tour. Il avait simplement quitter le véhicule allant s'installer un peu plus loin. Yosemite était calme, tellement. Trop calme. Il restait là observant les environs en se disant que rien ne pourrait perturbé cette quiétude.

Quelques minutes plus tard, Nikolaï entendit la porte de leur véhicule mais il ne s'était pas retourné, maintenant assis dans l'herbe le regard soucieux vers l'horizon. Finalement, Nikolaï se relevait jugeant s'être assez reposé, et éloigné de tout ça pour retourner vers Alixen, plein de foce. Il la croisait sans grand étonnement adossé contre le camping-car. « Parce que. » répondait simplement froidement Nikolaï n'ayant d'abord pas envie d'entrer dans les détails. Essayer de cohaiter était nouveau pour lui. Jusque là, il ne devait que se contenter de la supporter en imaginant qu'elle n'était pas là. Il est vrai que le jeune Harrison aurait eut toutes les raisons de partir loin seule, la jeune femme lui en avait fait voire de toutes les couleurs, depuis leur rencontré dans cette rivière à leur altercation. « Et toi ? Pourquoi t'es encore là ? » Qu'il lui retourne la question. S'il devait se confier, elle allait le faire avant. Enfin, il se décidait enfin à lui répondre. « J'ai nul part où aller et rien à faire alors autant que je reste ici. » Il haussait les épaules. Il ne voulait pas avouer que pour Luke, il ferait tout pour la garder en sécurité et surtout parce qu'elle était enceinte. « Et puis, t'es plus toute seule maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar


× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
1030

× Points de vie : :
6

× Copyright : :
Schizophrenic.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Mar 1 Mai - 13:55

Préparez vous...

Près de l'endroit où vous vous trouvez, une bombe est tombée. Très vite suivie d'une autre... Et encore d'une autre. Aucun endroit n'est sûr, le saviez-vous déjà ? Et bien vous en avez désormais la confirmation ! Parce que l'avion enchaîne les allers-retours et lâche maintes bombes un peu partout dans le secteur où vous vous tenez. Est-il le seul ? Vous ne le saurez sans doute jamais... Parce que vous n'avez sans doute plus qu'une idée en tête - à raison - : fuir. Et vite.

Que veulent-ils ?
C'est là tout le problème... Vous n'en savez rien et donc n'avez aucune idée de comment réagir, mais il faut bien faire quelque chose, non ? Surtout que tout ce bruit attirera certainement les rôdeurs dans le coin en plus d'affoler ceux qui sont déjà là....

À VOUS DE JOUER ET BONNE CHANCE!




-DERNIER POST DE ZOMBIE-
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Lun 14 Mai - 22:33

Welcome to the new age
#Alixolaï
Cela pouvait presque paraître irréel de les voir cohabiter seuls, tous les deux. La mémoire d'un être disparu et aimé, pouvait faire des miracles. Bien ce que ce ne soit pas le grand amour avec Nikolaï, Alixen préférait rester avec lui en retrait plutôt que de se mélanger au reste du campement. Elle ne veut plus prendre le risque de faire rentrer quelqu'un dans sa vie. L'adolescente en avait marre de souffrir encore et encore. L'être qu'elle porte désormais dans son ventre sera le seul qu'elle chérira de toute sa vie. Et pour que cet enfant puisse grandir dans un environnement « sain », Alixen se dit qu'elle pourrait peut-être tenter d'arranger les choses avec Nikolaï. Parce que après tout, les deux jeunes adolescents seront sa seule famille. La brune ne pouvait pas élever cet enfant toute seule. Et elle ne pouvait pas lui imposer cela. Elle savait ce que c'était de grandir au sein d'une famille incomplète. Alors certes, Nikolaï ne remplacera jamais Luke, ça c'est une certitude, mais au moins il pourra combler un minimum le vide laissé par Luke. C'est dingue comment les choses avaient changées. Le fait qu'elle se permette de se reposer sur Nikolaï était un vrai miracle. Aussi il fait dire qu'elle n'avait pas le choix. Elle était assez intelligente pour savoir qu'elle ne pourrait survivre seule avec cet enfant. Elle avait besoin de quelqu'un sur qui compter même si ça touchait beaucoup son égo de l'admettre.

C'est donc dans cette optique d'arranger quelque peu les choses ou du moins faire le premier pas et dresser le drapeau blanc, qu'elle engagea la discussion avec Nikolaï. Sa réponse n'étonna pas l'adolescente. Cependant, ce n'était pas pour autant, qu'elle ne la froissa pas. Surtout que juste après il se permettait de lui retourner sa question. Comme si elle allait lui répondre alors qu'il ne l'avait pas fait. La brune soupira. Cela ne servait à rien de faire des efforts. Pourquoi se faisait donc chier à le faire ? Alors qu'Alixen allait lui répliquer de laisser tomber, il finit enfin par répondre. Tout comme elle, sa grossesse était la raison de leur cohabitation. La plus grande raison pour laquelle chacun n'était pas reparti de son côté en abandonnant l'autre. Machinalement, elle passa sa main délicatement sur son ventre.

- Ouais. Ça change beaucoup de choses, hein...

Avant qu'elle ne puisse rajouter quoi que ce soit, un avion se fit entendre. Était-ce encore ces foutus bons pour ces maudits vaccins ? Si elle en voit un atterrir à ses pieds, sans doute qu'elle pèterait un câble. N'était-ce pas horrible de se sentir narguer par ces petits bouts de papiers en sachant qu'il y a peu ils étaient en chemin et Luke s'est fait mordre par un rôdeur avant qu'ils ne puissent y arriver. Mais avec ce qui suivit, sans doute qu'elle aurait préféré que ce soit ces petits bouts de papiers, finalement. Soudain des bombes, se mirent à tomber les unes après les autres autour d'eux.

- Putain ! Vite !

Ce n'était absolument pas le moment pour ça. Son coeur battait fortement dans sa poitrine, menaçant de s'échapper à tout moment. Ses jambes flagellaient alors que ses mains tremblent en tentant d'ouvrir la portière du camping-car. Elle qui n'avait pas l'habitude de craindre pour sa vie, maintenant qu'elle portait un être dans son ventre, ce n'était plus pareil. Elle voulait voir grandir cet enfant. Ne serait-ce que de voir son visage déjà.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Dim 17 Juin - 9:18

Qui aurait bien pu penser les voir un jour cohabiter seuls, sans la présence de Luke pour calmer leur tempérament explosif. Des disputes il n’y en avait plus tellement depuis qu’Alixen avait manqué de tuer Nikolaï, impuissant face à cette montée d’adrénaline lui qui avait toujours su jouer de sa force. Des piques acerbes de temps en temps mais rien de plus. Luke était mort mais il avait entre temps prit le temps de lui ranger un petit polichinelle dans le tiroir et voilà que Nikolaï, par loyauté envers Luke s’était promis de protéger son enfant et la femme qui, à sa plus grande incompréhension, était devenu la femme de sa vie. A ne rien y comprendre. Au moins, être à deux avait le mérite de leur offrir se besoin d’isolement et de ne pas parler à la moindre mine triste, il ne s’adressait quasiment pas la parole même si discrètement, Nikolaï prenait soin d’Alixen bien qu’il ne le reconnaitrait jamais, comme lorsqu’il avait changé leur matelas miteux du camping car par un mieux qu’il avait trouvé en exploration. Parce qu’il était comme ça Nikolaï, bienveillant derrière ce crâne robuste et cette tête brulée. Il n’irait pas non plus jusqu’à dire qu’il l’aimait ou qu’il la portait dans son cœur, mais il était conscient que sa condition de femme enceinte n’était pas idéale dans un monde comme celui-ci, alors il l’écoutait râler et se plaindre et quand il pouvait faire quelque chose il le faisait. Sans qu’elle n’exagère, il n’était pas son larbin et ça ne fonctionnait pas à chaque fois non plus. Au moins ça l’occupait même rien n’enlevait la personne qu’ils portaient en deuil dans leur esprit.

Lorsqu’elle l’avait rejoint, Nikolaï avait été étonné qu’elle lui adresse la parole. Mais ce premier pas fut rapidement effacé par cette première question qui le ramenait évidemment à penser à son futur neveu, ou nièce la surprise était totale et évidemment à Luke. Alors il avait répondu froidement. Elle en avait d’autre aussi des questions connes pour engager une conversation ? Alors il la lui retournait pour peut-être qu’elle réalise ce que répondre à cette question pouvait amener comme pensée. Mais après avoir poussé un profond soupire, Nikolaï se disait que de toute façon, quitte à être ensemble, autant parler du peu de chose qui les reliait vraiment, Luke qu’il avait perdu, et le petit-être dans son ventre. Nikolaï lui faisait ainsi comprendre qu’il n’avait plus d’objectif ni de raison de vivre à présent, que cet enfant, c’était sa seule et unique priorité à présent. Et elle aussi un peu mais uniquement parce qu’elle était la seule à pouvoir la nourrir. Et puis parce qu’indirectement, Luke lui avait dit un truc du style qu’elle était forte mais qu’elle avait besoin qu’on veille sur elle. Le pire c’est que Nikolaï était à peu près sur que Luke avait du dire la même chose à Alixen dans l’autre sens, parce qu’il devait savoir que seul, les deux adolescents se perdraient dans leur côté obscure.

En entendant Alixen lui répondre, Nikolaï ne pu réfréner un petit rire. Pas son rire moqueur qu’il lui réservait habituellement mais un tout petit rire sincère. Evidemment que ça changeait beaucoup de chose, mais surtout pour elle qui voyait son corps se métamorphoser de jour en jour, même si elle ne gonflait pas trop fautes de nourritures appropriés. « Et oui, mais d’un point de vue changement, je suppose que t’es… » Et voilà que leur premier échange presque sans regard noir fut interrompu par l’arrivée d’un avion qui captiva leur attention, sans doute celle de tous le camp même. Nikolaï avait d’abord pensé à une intervention des sauveurs à nouveau pour leur vaccin. Il n’eut même pas le temps de réaliser que non, que des bombes se mirent à tomber. Et merde, ils étaient à découvert. De toute façon une bombe ne se gênait pas du terrain. Il l’avait suivi dans le camping car, la rattrapant quand sa grossesse lui rappelait que les joggings de survie ce n’était plus d’actualité avant qu’ils n’arrivent au camping car.

Nikolaï était en stress, il ne craignait qu’une de ces foutus bombes ne leur explose à la gueule, n’explose à la gueule d’Alixen surtout. S’il se fichait bien de crever ici, il n’avait pas envie d’avoir du supporter la jeune femme pour qu’elle ne rende l’âme peu de temps avant la grossesse. Il l’avait suivi. « J’vais aller bouger le camping car et le foutre sous les arbres, on est trop à découvert. » Il ne savait pas pourquoi il la prévenait. Peut-être pour qu’elle ne pense pas qu’il allait l’abandonner. Il avait quitté le véhicule voyant le reste du camp à feu et à sang. Mais il n’avait même pas le temps de se soucier des autres, d’Abby surtout. Il ne pensait qu’à les protéger. Il refermait immédiatement la porte pour rejoindre sa portière conducteur, qui évidemment était de l’autre côté. Il courrait sans s’arrêter quand une bombe explosa plus loin. Il ne l’avait pas vu, mais c’est son souffle qui l’avait surpris le faisait clairement voler contre la carrosserie du véhicule provoquant un bruit sec. « Bordel ! » Elle était loin pourtant. Mais qui pouvait bien en vouloir à ce point à Yosemite pour les assaillir ? Il parvenait tant bien que mal à rejoindre sa portière, sans réaliser qu’il saignait légèrement à l’arrière du crâne. Sans doute rien de grave puisqu’il n’avait pas mal. Ni une ni deux, il enclenchait la marche arrière pour aller dans sous les arbres. Son plus beau créneau, non pas pour sa précision mais pour sa vitesse. « Ca va derrière ? » Qu’il se permettait de demander maintenant qu’ils étaient planqué, bien que le bruit des bombes se fasse toujours entendre au loin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Sam 14 Juil - 17:11

Welcome to the new age
#Alixolaï
Ça la rassurait pas mal de savoir que Nikolaï voulait protéger l'enfant qu'elle tenait dans son ventre. Pas qu'elle en doutait. Pas vraiment. Mais le fait de constater le jeune garçon le sous-entendre l'apaisait. Leur relation avait quand même évolué jusqu'à stagner. Évoluer dans le sens où ils se chamaillaient plus jusqu'à vouloir se tuer. Puis arrivé à ce stade-là, ça n'avait plus vraiment bougé. Sans doute que la mort de Luke en était pour beaucoup. Ce dernier ayant émis le souhait que les deux se protègent mutuellement. Et même s'il ne leur avait pas demandé sans doute qu'Alixen serait tout de même resté auprès de Nikolaï mais cela aurait été uniquement par simple manipulation. Une manière de se protéger elle et le bébé, que cet enfant puisse voir le jour. Et à l'instant même que l'adolescente se serait sentie prête à protéger sa progéniture seule, elle aurait abandonné Nikolaï. C'est ce qu'elle aurait fait avant. Mais aujourd'hui c'était bien loin d'être si simple. Plusieurs données rentraient en jeu et pas son seul bien-être. Désormais, elle devait faire des concessions, elle ne pouvait plus agir sans réfléchir aux conséquences.

Cependant, pour une fois que leur discussion se basait sur autre chose que de la haine, ils furent interrompus. Le destin voulait-il leur faire passer un message ? À peine le son des hélicoptères se firent entendre que des bombes commencèrent à être lâchés, une par une. Comment une telle chose pouvait être possible ? C'était comme être en plein cauchemar. La panique envahit Alixen, qui se sentait totalement prise au piège. Elle ne pouvait plus vraiment se permettre de courir à en perdre haleine, sa seule option était le camping-car. Une fois à l'intérieur, l'adolescente se surprit à s'inquiéter pour Nikolaï lorsque celui-ci se fit projeter par le souffle d'une bombe, contre la carrosserie. Le bruit avait résonné dans tout l'habitacle. Elle fut rassuré lorsqu'il parvint à la rejoindre à l'intérieur du véhicule. Malgré tout son inquiétude perdurait en remarquant la blessure du jeune homme à l'arrière du crâne. Elle n'eut pas le temps de lui poser la question que le camping-car démarrait au quart de tour pour les mettre à l'abri. Heureusement, qu'ils l'avaient toujours ce véhicule sinon Alixen ne savait pas comment elle ferait. Si avant, elle avait été une adepte de la marche et de la course à pieds, désormais ce n'était plus le cas. Elle se fatiguait rapidement. Et elle était obligée de se ménager. Surtout que vu côté nourriture, Alixen n'avait pas le luxe de se remplir la panse. Déjà que les vivres pour deux étaient difficiles à trouver alors pour trois...

Finalement, ce fut Nikolaï le premier qui demanda si elle allait bien. Alixen fut seulement capable de lui répondre avec un léger gémissement de douleur. Le stress plutôt intense qu’elle avait enduré et qu’elle endurait toujours avait commencé à provoquer chez elle de douloureuses contractions. Autant dire que ces douleurs la stressaient encore plus, elle craignait de perdre le bébé comme ça. Elle ne voulait pas. Ses ongles s’enfoncèrent dans le matelas tandis qu’elle prenait des grandes inspirations pour se calmer. Sans doute devrait-elle s’allonger mais elle avait trop mal pour faire le moindre mouvement. Alixen se sentait totalement démunie, la boule au ventre. Elle paniquait et n’avait envie de faire qu’une seule chose, pleurer. L’adolescente ne pourrait pas supporter de faire une fausse couche, elle ne pourrait pas continuer à vivre après cela. Cet enfant c’est ce qui la liait à la vie désormais. On lui avait enlevé tellement de choses… Son visage était totalement crispé.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Mar 7 Aoû - 11:24


Ils étaient bloqués tous les deux, c’était un fait indéniable. Ce bébé surtout, il était le fruit de son amour avec Luke, l’enfant de son frère. Il n’était même pas encore en vie que Nikolaï savait déjà qu’il donnerait la sienne pour lui. Cette frêle créature dont la place n’était pas dans un monde pareil allait pourtant devoir y vivre et y grandir. Pourtant au fond de lui, Nikolaï craignait qu’un jour, Alixen décide de partir avec l’enfant et de le laisser seul. Il n’avait même pas le courage d’y penser. Il n’avait pas le temps non plus, leur conversation fut brutalement interrompue par le passage des machines aériennes et leurs cadeaux empoisonnés, dispersés au fil de leur itinéraire. Le jeune Harrison avait réagi assez rapidement, aidant du mieux qu’il pouvait Alixen à rejoindre le camping-car dont ils c’étaient tout deux éloignés quelques minutes plus tôt.

La jeune femme, enceinte jusqu’au cou ne pouvait malheureusement pas se déplacé assez vite mais heureusement elle parvint à gagner leur véhicule. Seulement il était encore trop exposé, ainsi l’adolescent avait entrepris d’aller ranger le véhicule sous les arbres. Courageusement, il avait du faire le tour du véhicule pour rejoindre son siège avant d’être emporté par le souffle d’une bombe le projetant violemment contre la carrosserie du véhicule. Une vive douleur d’abord éteinte s’était faites ressentir mais il n’y pensait pas. Il avait déjà tellement connu pire et il n’avait pas le temps de pleurer ou de s’inquiéter du liquide chaud qu’il sentait couler dans ses cheveux. Marche arrière enclenchés, il s’était élancé à toute vitesse entre les arbres sans se poser de question. Luke aurait été fier d’une si belle manœuvre, surtout lorsque l’on savait le nombre d’heures qu’ils avaient passé là-dessus tant le benjamin avait du mal à réaliser une marche arrière correcte. Mais c’était fait et il se permettait de souffler. Les bombes semblaient explosées bien plus loin, mais leur zone avait l’air de ne plus être assailli. Alors il se permettait de se tourner en sa direction pour savoir si tout allait bien.

La réponse d’Alixen l’avait immédiatement inquiété à nouveau. Ou plutôt l’absence de réponse si ce n’est un gémissement de douleur. Hors Alixen ne montrait jamais sa douleur. Et ça ne s’arrangeait pas lorsqu’il voyait la jeune femme enceinte se tordre de douleur. Des contractions ? Nikolaï craignait le pire. Alixen était pleine, mais c’était encore trop tôt pour qu’elle accouche. Nikolaï avait essayé de suivre le nombre de jours depuis qu’ils avaient découvert la grossesse d’Alixen et il estimait qu’il devait resté environ deux voir trois mois. Il la voyait paniquer et stressé et c’était mauvais. Il n’était pas médecin mais il savait que ça ne ferait que mettre plus le bébé en danger. « Alix ? » Elle ne lui répondait pas, elle avait l’air de souffrir. Le bon dieu se foutait-il de sa gueule. « Et merde ! » Il se redressa pour passer entre les sièges et atteindre l’arrière du véhicule, perdant momentanément l’équilibre avant de se redresser. Il serrait les poings, c’était franchement pas le moment de se faire un traumatisme ou de perdre connaissance.

Mais il se reprenait. Nikolaï se concentrait sur la jeune femme et rapidement, il parvint à se faufiler à côté d’elle. « Alix, je sais que tu as peur, je sais que t’as mal mais essaye de te calmer et de respirer, tu empires ton état. Des contractions ça peut arriver… » Il l’espérait du moins. Pitié, pas un accouchement prématuré après des explosions de bombes. C’était trop tôt, mais elle ne l’écoutait pas. Elle avait peur. Nikolaï avait pensé la gifler, mais ça ne l’aurait calmé deux secondes. Tant pis, il s’était levé et avait attrapé son sac pour en sortir une bouteille d’eau qu’il lui vidait immédiatement sur la figure. Le choc de l’eau sur sa peau la calmerait et l’obligerait à l’écouter. Il restait étonnament calme, sur son visage. Car tout son corps tremblait de peur. « Respire calmement, je sais que ça fait mal… Mais plus tu stresseras et plus ton corps se contractera… Allez avec un … Inspire… Expire… Inspire… Expire » Sans savoir pourquoi, sa main serrait la sienne. C’était la première fois qu’il essayait autant de la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

LIFE IS
NOT JUST
A GAME

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24508

× Points de vie : :
226

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa & gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï Ven 12 Oct - 13:46

RP archivé suite au départ d'Alixen & Nikolaï. I love you

_________________

Those who survived
If you want to live, you have to become strong.


YEAH BABY:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Welcome to the new age | ft. Nikolaï

Revenir en haut Aller en bas

Welcome to the new age | ft. Nikolaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-