World Series (Mi Querida)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

World Series (Mi Querida)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

SUSPECTS
Leïla Khan-Ewans

I'm here for one drug, I'm addicted to this. I can't deny, I'd die without this. Make me feel like a God. Fight, hurt and sex. Adrenalize me!

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
8B

× Poste assigné : :
Pompier...

× Messages : :
445

× Points de vie : :
125

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Sarah Shahi

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: World Series (Mi Querida) Jeu 18 Jan - 17:26


Ashley & Niska


/Flashback
L'apocalypse nous apprend à nous méfier de chaque jour nouveau. Tout commence bien, les choses se passent comme prévu et puis des fois ça arrive pendant plusieurs jours, suivi de nombreux jours de galère avant que le calme ne revienne.
C'était un jour calme, Niska et ses hommes avaient 2 jours de mission prévue. Un endroit ou récupérer des vivres à un jour de voyage. Le temps d'y aller, campé la nuit, dévaliser l'endroit le lendemain matin et puis revenir au camp le soir d'après. Ils font partie mais alors qu'ils étaient à plus d'une demi-journée de voyage, le drame! Un bruit de moteur inhabituel se fait entendre, Niska suit du regard un avion qui passe non loin. Ce n'est pas le genre avion de transport pour ramener des vivres ou autres, non… Il est rapide, et arrivé à un certain point il lâche des choses, de là où ils sont, c'est quasi impossible de voir ce qui se passe la bas. Mais le cœur de Niska s'arrête une seconde et c'est comme si elle entendait la voix d'Ashley dans sa tête lui crier au secours! Elle ne sait pas encore pourquoi, mais elle le sent.

- Mission annulé les gars, il se passe un truc.

Quoi? Mais c'est juste un avion qui doit survoler la zone. On va pas faire demi-tour

- Juste un avion? T'en vois tous les jours des avions toi? Tu sais très bien qui peux avoir des avions et vu la tête de celui-là, ce n'est pas pour… Et puis tu fais quoi là? Tu discutes mes ordres?

Oui, on va pas faire demi tour pour un av…

Pas le temps de finir sa phrase qu'un poing vient lui déformer le visage.

Niska a dit, mission annulée! Alors tu ferme ta gueule et tu rentres!

L'homme encore un peu sous le choc du coup, retourne s'assoir à l'arrière de la seule voiture du convoi.
Sur ce, Niska enfourche sa moto et part à toute vitesse vers le camp. Son bras droit la suit de prés sur son quad et la voiture ferme la marche.
Le retour se fera plus vite que l'aller, mais à l'approche du camp la nuit est déjà bien tombé, impossible de voir à distance ce qu'il s'y passe vraiment, mais des toiles de tentes en flamme perce l'obscurité, ce qui transperce un peu plus le cœur de Niska.
Sur place, il y a des zombies, tout est détruit, les corps qui restent sur les lieux commencent soit à se diriger vers elle pour la manger, soit son immobile au sol. Niska n'entend plus que son coeur battre dans ses oreilles, sa respiration est saccadée. Heureusement son bras droit arrive juste derrière et il l'attrape par la taille pour l'éloigner des zombies qui commencent à avancer.

- Ashley, il faut trouver où elle est partie.

Niska en est persuadé, Ashley ne peut pas être devenue un zombie ou être morte quelque part ici. Elle a dû partir, prendre ce qu'il lui fallait pour soigner les blesser et les emmener à l'abri avec l'aide des gardes et d'autre survivants du camp.

Elle va bien, on le sait, mais là il fait nuit, il faut attendre que le soleil se lève pour pouvoir examiner la zone et avoir un œil sur tous les zombies. Là, on risque de se faire prendre par surprise par des pillards ou ces sacs de viande.

- Je peux pas attendre demain!

Niska, si tu meurs bêtement cette nuit, tu retrouveras jamais Ashley. Elle a besoin de toi ok? Alors viens on va s'éloigner et se mettre à l'abri avec les autres et dès la première lueur de soleil on cherchera des traces.

Assez difficilement certes, mais Niska finit par céder. Bien sur, elle ne fermera pas l'oeil de la nuit et au petit matin, dès que le soleil fait surface, elle retourne au camp avec son équipe. En plein jour, les dégâts lui font mal au cœur. Difficile de trouver des traces exploitables, les zombies encore sur la zone ont piétiné toute la nuit réduisant les preuves en poussière.
L'équipe tente de récupérer ce qu'ils peuvent. Essence, nourriture, médicaments, armes et munitions. Mais il y a beaucoup de choses détruites et les stocks semblent déjà avoir été vider, une preuve de plus que des gens ont survécu et sont partie se réfugier ailleurs.

- Y'a une église à quelques kilomètres d'ici.

J'admire ta foi, mais pas sûr que Dieu te dise clairement ou est ta femme.

- Tu serais surpris.

Le peu de chose récupérable le son, il y en a peut-être d'autres, mais pas le temps d'affronter tous les zombies de la zone pour de maigres ressources. Il est temps d'aller retrouver Ashley. À peine partie en direction de l'église la plus proche, une chose brillante attire l’œil de Niska. Une montre par terre, cassé, mais reconnaissable. C'est celle de sa femme, laisser là comme pour lui montrer le chemin.
Ni une ni deux, le mini convoi reprend la route. Arrivé non loin de l'église, Niska arrête son moteur, son bras droit aussi et la voiture continue sur une autre route pour attirer les éventuels rôdeurs plus loin.
La distance qui la sépare de l'église n'est pas énorme et pourtant elle a l'impression de marcher des heures, de réciter d'innombrable prière pour qu'Ashley soit là saine et sauve.
Et tout le monde s'en doute bien, oui Ashley sera là. Et dès que leurs regards se croisent, Niska sent toute la pression s'évacuer. Une fois dans les bras l'une de l'autre, Niska laissera même échapper un "je t'aime". Une chose qu'elle ne dit pas souvent alors qu'elle le pense chaque jours.

flashback/


Deux jours maintenant qu'Ashley a ramené les survivants dans cette église, un jour que Niska la rejoint.
Les blessés pendant le bombardement on était soigné le plus possible et tout le monde a pu se reposer. C'est une petite église, la place pour s'installer est limitée et il n'y a aucune protection autour. Les gens des sauveurs on besoin de voir la lumière du soleil, de vivre en plein air et d'avoir de la place. Cet endroit leur a été utile pour se reposer, mais il est temps de changer, d'aller voir ailleurs.
Les sauveurs avaient une route toute tracée, c'était simple mais aujourd'hui ils sont livrés à eux-mêmes. Il semble que ce soit Ashley qui est guidé les survivants hors du camp bombardé et quand on commence à parler d'avenir proche, Niska remarque les regards se poser sur sa femme. Elle les a sauvé et soigné, ils lui font confiance.
Les humains ont toujours besoin d'un leader. Niska l'est souvent assez naturellement, elle le sait. Mais ce qu'elle sait aussi c'est que sa femme à l'étoffe d'une femme de pouvoir, de confiance. Jusqu'à présent la jeune femme n'en avait pas vraiment conscience, mais cette épreuve loin de Niska et ces regards qui se posent sur elle quand une question importante traverse une salle, ça a forcement du lui ouvrir les yeux.

- Y'a plus personne au-dessus chérie, maintenant à nous de façonner notre monde comme on l'entend.

Niska met pour le moment le côté d'elle qui a envie de retourner à New York pour arracher les yeux de tous les gens là-bas, tous ceux qui les ont envoyé en mission suicide. Elle n'a peut-être jamais vu les vrais décisionnaires de tout ça, mais elle sait qu'elle pourrait les trouver pour tous les éliminer froidement. En chemin elle trouverait bien toute une armée pour l'aider dans cette tâche. Mais pour le moment, le plus important c'est Ashley. Elle a le temps de préparer sa vengeance, des gens à abattre il y en a des tonnes.


_________________

"Team Work"
"Sometimes I hate every single stupid word you say. At the same time, I wanna hug you, I wanna wrap my hands around your neck. You're an asshole but I love you. But I really hate you, So much, I think it must be True love."


Dernière édition par Niska E. Hidalgo le Mer 7 Mar - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Ryan Khan-Ewans


I'm bigger than my body.
I'm colder than this home.
I'm meaner than my demons.
I'm bigger than these bones
Goddamn right, you should be scared of me.

Who is in control ?

× Âge du perso : :
40 ans

× Caravane + colocataires : :
5B - Avec Leandro & Olga

× Poste assigné : :
Mécanicienne

× Messages : :
145

× Points de vie : :
144

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Amy Acker

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Sam 20 Jan - 22:24


World Series


Niska & Ashley

Flashback :

Tout avait commencé par une journée calme et presque banale au campement des Sauveurs. Ashley s’était réveillée contre Niska, elles s’étaient levées quelques temps après et une fois préparées pour la journée, chacune était partie de son côté pour ce qui se rapprochait le plus d’un boulot avant l’apocalypse. On avait toujours besoin d’un médecin chez les Sauveurs, que ce soit pour vacciner un nouvel arrivant avec un coupon pour l’injection, pour s’assurer de l’état de santé des soldats et autres porteurs de flingues qui patrouillaient et gardaient le campement ou encore pour soigner les bobos des uns et des autres. Tout comme on avait toujours besoin d’un responsable d’équipe disponible pour une garde, une patrouille ou une expédition de ravitaillement.

La blonde était d’ailleurs en train de soigner une écorchure sans grosse gravité à la main d’une autre occupante du camp, d’environ 40-45 ans, quand la brune débarqua pour lui annoncer qu’elle devait partir en mission ravitaillement. La médecin s’était alors excusée rapidement auprès de sa patiente pour s’éloigner un peu avec Niska. Savoir sa brune dehors ne l’avait jamais vraiment rassurée, même si elle savait parfaitement que non seulement elle n’était pas seule mais qu’en plus, elle savait parfaitement se défendre. Mais beaucoup d’autres s’étaient fait avoir par les zombis malgré ça et une horreur était bien plus vite arrivée qu’on ne voulait bien l’admettre. Après une rapide discussion avec sa moitié pour en savoir plus sur sa mission et un dernier baiser entre elles, la brune avait de nouveau disparu et Ashley s’était faite violence pour retourner s’occuper de sa patiente.

- Vous êtes adorables toutes les deux, commenta d’ailleurs cette dernière, un léger sourire aux lèvres, lorsque Ashley se rassit en face d’elle pour reprendre le nettoyage de sa plaie.
- Euh… Merci, répondit simplement la blonde, un peu surprise.

Elle savait que son couple avec Niska était bien connu de la plupart des Sauveurs, notamment à cause de leurs rôles à chacune sur le camp, mais elle n’avait jamais vraiment été intéressée par la façon dont il était perçu. Elles n’avaient jamais vraiment eu d’emmerdes, ou rien qu’elles ne soient pas capables de régler donc cela lui suffisait parfaitement.

La matinée avait continué plus ou moins normalement. Profitant d’un moment calme après avoir recousu l’arcade d’une nouvelle recrue à l’entraînement, Ashley était rapidement repassée dans ce qui servaient de chambre à Niska et elle. A force de ne pas arrêter de gigoter la tête à cause de la douleur et de la panique, son patient lui avait mis du sang sur une bonne partie de son t-shirt et elle préférait le changer tant qu’elle le pouvait histoire de ne pas faire paniquer le prochain à demander des soins en la voyant arriver couverte de sang. Elle était sur le pas de la "porte", sur le point de ressortir après s’être changée, quand une première explosion assez lointaine se fit entendre. A ce son, la blonde se figea une demi-seconde, le nom de Niska semblant soudainement être hurlé en boucle dans sa tête alors que, par pur instinct, elle attrapa son flingue posé un peu plus loin.

Bien évidemment, elle découvrit le reste du campement pris à une véritable panique quand elle sortit, pile quand la seconde explosion retentit, toujours assez éloignée mais moins que la première. Une attaque ? Mais de qui ? Et pour quoi ? Ils avaient toujours coopéré avec les survivants rencontrés ! Et en plus, la plupart de leurs soldats étaient dehors ! Juste avant qu’une troisième explosion ne se fasse entendre, se rapprochant toujours du campement, elle crut distinguer le bruit d’un moteur d’avion. Mais qu’est-ce que c’était que ce bordel ? Mais au moment de la troisième explosion, ce fut comme si le cerveau de la blonde décida de se mettre en pause concernant ses questions. Une seule tournait en boucle maintenant : que ferait Niska ?

- Tirez-vous ! se mit-elle à hurler aux gens autour d’elle. Prenez que ce dont vous avez besoin et évacuez le camp ! Sortez de là et allez-vous planquer !!

Mais au lieu d’écouter ses propres consignes, elle se mit à courir en direction de l’infirmerie où elle bossait alors que déjà, certains se ruaient à l’armurerie ou dans leurs tentes pour récupérer ce qu’ils pouvaient avant de fuir. Une fois à l’infirmerie, elle attrapa un vieux sac à dos abandonné par un patient quelques jours plus tôt, vida entièrement son contenu par terre et le remplit presque aussitôt de tout le matériel médical qu’elle pouvait.

- Doc !

Le cri la fit se retourner vers l’entrée de l’infirmerie pour voir un des hommes de Niska lui tendre un autre sac. Niska était revenue ? Non, il était resté au campement parce qu’il avait été blessé lors de leur dernière patrouille rappela rapidement le cerveau d’Ashley à la mince lueur d’espoir qui venait de s’allumer chez elle.

- Tenez ! De l’eau, des vivres et des munitions.
- Merci,
répondit-elle en attrapant le sac qu’il lui tendait juste avant qu’une cinquième explosion, beaucoup trop proche à son gout, ne se fasse entendre.
- Où on va ?
- Faut taper un sprint jusqu’à la forêt,
répliqua-t-elle en basculant le sac médical dans son dos et en commençant à sortir de l’infirmerie, l’homme de Niska sur ses pas, en se mettant à penser comme le ferait sa brune dans cette situation. Ils nous attaquent avec des avions, ils pourront pas nous voir dans la forêt. Et vous avez fait le ménage de zombis dans cette zone hier. On réfléchira un peu plus une fois qu’on sera à l’abri.
- Ca marche.


Répondit simplement l’homme avant qu’ils ne commencent effectivement à se diriger en courant vers la forêt à quelques centaines de mètres de la bordure du campement. Ce n’est qu’une fois à l’abri des arbres, et alors que les premières bombes touchaient le campement, qu’Ashley se rendit compte que l’homme de sa brune n’avait pas été le seul à la suivre. Loin de là même. Ils devaient être une vingtaine à observer leur campement partir en flamme depuis leur planque. Quelques-uns s’étaient blessés dans la fuite et la blessure du soldat avec eux s’était rouverte peu de temps avant qu’ils n’atteignent les premiers arbres. Voyant que les avions ne semblaient pas se diriger vers eux, Ashley fit alors s’installer tous les blessés côte à côte et avec l’aide de deux autres personnes, elle commença à soigner tout le monde, indiquant à ses deux aides de fortunes quoi faire pour les soins les plus simples. Et ce ne fut qu’après son troisième patient qu’elle se rendit compte qu’elle avait perdu sa montre dans la fuite.

- Merde ! jura-t-elle entre ses dents.

Elle n’y tenait pas plus que ça à cette montre. Ce n’était qu’une montre d’homme qu’elle avait trouvé peu de temps après le début de l’apocalypse, alors que Niska, Tyson, la copine de ce dernier et elle se dirigeaient vers New- York. Elle n’était même pas sûre qu’elle indiquait la bonne heure à vrai dire. Mais elle lui était bien utile pour prendre la tension de ses patients…

- Et maintenant ? Qu’est-ce qu’on fait ?

L’homme de Niska, dont elle n’arrivait plus à se souvenir du nom, venait de lui poser la question alors qu’Ashley avait encore les yeux fixés sur leur ancien campement, qu’ils avaient abandonné depuis environ deux ou trois heures maintenant. Le calme était revenu depuis à peu près le même temps, même si l’ancien camp des Sauveurs était toujours en proie aux flammes. A cette question, la blonde détourna le regard vers le groupe de survivants avec qui elle était. En la comptant, ils étaient 19, dont 3 enfants entre 14 et 8 ans, et 7 blessés, plus ou moins grave. Mais tous encore sous le choc, c’était certain. Qu’est-ce qu’aurait fait Niska à sa place ?

Niska ! Elle n’arrêtait pas de hanter les esprits d’Ashley depuis qu’elle avait fini de soigner les blessés une fois à l’abri et qu’elle avait donc eu le temps de penser à la situation. Où était-elle ? Est-ce qu’elle allait bien ? Etait-elle seulement en vie ? Est-ce qu’elle la cherchait ? La chercher ! Voilà ce que Niska aurait fait ! Mais Ashley n’avait absolument pas les talents de pisteuse de sa femme, il fallait être honnête ! Et le "on" de l’homme à côté d’elle lui faisait clairement comprendre aussi que les survivants la suivraient sans aucun doute si elle se mettait en tête de partie chercher sa brune. Chose impossible à faire avec 3 gamins et 7 blessés. Les abandonner pour partir chercher sa femme ? Non, ça, elle ne pouvait clairement pas le faire, ce n’était pas elle. Quoi d’autre alors ? Et soudain, ce fut l’illumination.

- Toi qui avait l’habitude de patrouiller autour du camp, tu sais où est la ville la plus proche ?
- A environ une heure de marche d’ici.
- Et l’église la plus proche ?
-Euh… Je dirais à deux heures, deux heures et demi de marche,
répondit le jeune homme visiblement déstabiliser.

Un dernier examen visuel rapide du groupe de survivants pour estimer s’ils étaient capables de marcher autant de temps et finalement, Ashley donna signal de départ pour l’église en question. Ceux qui étaient légèrement blessés pouvaient se déplacer seuls sans problèmes mais il avait fallu qu’elle voit pour organiser le transport des deux plus gravement touchés qui n’étaient plus capable de marcher sans aide. A vrai dire, pour l’un d’entre eux, c’était même un miracle qu’il ai put atteindre les bois…

Bien évidemment, le petit groupe n’arriva en vu de l’église qu’à la tombée de la nuit et furent soulagés de la trouver vide. Il ne leur fallut qu’une heure pour investir totalement les lieux, sans qu’aucun ne semble oser demander la raison de ce choix à Ashley, trop contents d’avoir un toit sur la tête et dans un lieu qui semblait plutôt sûr une fois qu’ils s’étaient barricadés dedans. Et pourtant, la raison était très simple : c’était un accord entre Niska et elle qui les avaient conduits ici. Peu de temps après qu’elles aient été séparés de Tyson et sa copine, au début de l’apocalypse, les deux jeunes filles avaient aussitôt décidé de se donner un point de rendez-vous facile à trouver si elles venaient à être séparées l’une de l’autre. Et le point de rendez-vous était l’église la plus proche du dernier endroit où elles s’étaient vues.

Fin du flashback



Ashley n’avait eu qu’à attendre le lendemain matin du bombardement pour que Niska et son équipe les rejoignent enfin dans l’église. Même si elle avait accueilli sab rune avec une carabine dans les mains, étant une des seules encore valides au moment de l’arrivée des "soldats" et ne sachant pas s’ils avaient à faire à des amis ou des ennemis. Mais peu importait maintenant, vu qu’elles s’étaient enfin retrouvées. Même si Ashley ne comprenait pas certains regards que Niska lui lançait depuis leurs retrouvailles, une première depuis bien longtemps.

- Qu’est-ce que tu veux dire ?

Lui demanda d’ailleurs la blonde, assez perplexe, quand la brune lui fit remarquer qu’elles pouvaient façonner le monde comme ells le voulaient. Qu’est-ce que Niska avait derrière la tête ? Ils devaient encore s’occuper des blessés et même si les reserves de nourriture et d’eau étaient suffisantes pour tout le monde pour le moment, la blonde savait très bien que cela n’allait pas durer. Chose que certains survivants avaient également remarqué vu qu’ils lui avaient demandé ce qu’ils allaient faire concernant ça. Comme si Ashley en avait la moindre idée ! Toutes les villes alentours avaient déjà été pillées par les différentes patrouilles des Sauveurs ou des autres survivants. Mais cela n’avait pas empêcher la blonde de répondre qu’ils enverraient sans doute certains d’entre eux chercher un peu plus loin, et qu’ils partiront également de cette église pour aller ailleurs dès que les blessés seraient tous complètement remis. En gros, d’ici un jour ou deux d’après ses estimations, même si elle n’en avait pas encore parlé. Déjà parce qu’elle n’avait pas la moindre idée d’où ils pouvaient bien aller et qu’en plus elle ne comprenait pas pourquoi tout le monde lui posait des questions à elle ! C’était plutôt à Niska qu’il fallait demander ce genre de chose, pas à elle.

_________________
Fire meet gasoline
So come on now. Strike the match, strike the match now. A perfect match, perfect somehow. We were meant for one another. Come a little closer. I'm burning alive. And I can barely breath when you're here loving me. Burn with me tonight
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Leïla Khan-Ewans

I'm here for one drug, I'm addicted to this. I can't deny, I'd die without this. Make me feel like a God. Fight, hurt and sex. Adrenalize me!

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
8B

× Poste assigné : :
Pompier...

× Messages : :
445

× Points de vie : :
125

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Sarah Shahi

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Mer 24 Jan - 23:29


Niska marque une pause après la question de sa femme. Elle la regarde un petit sourire presque moqueur aux lèvres. Quoi? elle a encore tant de mal que ça à le réaliser.

- Tu te moque de moi?

Un petit coup de tête vers les survivants plus loin pour attirer l'attention de la blonde vers eux.

- Ils savaient qu'ils pouvaient compter sur toi pour les soigner, et maintenant ils savent que toi aussi t'a l'étoffe d'un alpha. Tu les soignes, je les protège, on les guides.

Elle le sait, mais il faut lui ouvrir grand les yeux à cette petite. Niska sait comment on dirige une bande de gros bras. Elle sait se faire respecter des grosses brutes, mais pour les autres c'est juste une protectrice, un chien de garde. Le commun des mortels peu plus facilement se reconnaitre en voyant Ashley. Elle a l'air plus humaine, plus sociable. Une force et une douceur qui se mélange à la perfection pour attirer la confiance des foules. Une vraie femme, sa femme! Et qu'elle le veuille ou non, pendant ce moment difficile c'est elle qui a agi en leader, donc normal que tout le monde la voit comme t'el.

- Bon, point négatif, on va devoir se farcir tout ce monde, mais point positif, on a une armée de survivant et on peut aller où on veut. Se trouver un coin ici, quitter l'état, retourner à New York ou même en Floride.

Avoir du monde derrière, c'est du boulot, mais on peut en tirer profit. Rien que pour avoir une raison de se lever le matin. S'occuper d'un groupe, ça occupe. Niska et Ashley peuvent se suffire à elles-mêmes et survivre que toutes les deux, mais au moins, elles ont un semblant de vraie vie. Genre un travail, de quoi discuter le soir en se retrouvant.
En attendant il faut trouver un plan d'action. Où aller et pourquoi? C'est surement ça le plus chiant quand on a une bande de "civils" derrière, faut toujours leurs dires pourquoi on prend tel ou tel choix. Alors que les gars de Niska, la plupart suivent les ordres sans trop poser de questions, tant qu'ils ont de quoi manger et des cibles, ils sont contents.

- Si on part d'ici, faut pas le faire pour partir nulle part. Marcher à l'aveugle bêtement.
On sait qu'il y avait d'autres camps dans les environs, mais pas encore s'ils ont été ou non épargné. J'peux envoyer des éclaireurs là-bas, mais si on se déplace entre-temps, faudra leur donner un point de rendez-vous fixe.
À moins qu'on se dirige doucement vers un de ses camps, histoire de retrouver les éclaireurs sur la route et s'il n'y a plus rien, on ne fera que dévier un peu de notre route.


Tant de possibilités pour tout ce beau monde. Et puis les éclaireurs ça pourrait même être elles? Ça veut dire laisser le groupe sans chef, mais ils sont grands non? s'ils ont une équipe de bras armé et des informations à suivre en cas de problème, ils pourraient s'en sortir quelques jours sans elles. Si Ashley trouve comment leur vendre la chose, ça peut marcher.


_________________

"Team Work"
"Sometimes I hate every single stupid word you say. At the same time, I wanna hug you, I wanna wrap my hands around your neck. You're an asshole but I love you. But I really hate you, So much, I think it must be True love."
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Ryan Khan-Ewans


I'm bigger than my body.
I'm colder than this home.
I'm meaner than my demons.
I'm bigger than these bones
Goddamn right, you should be scared of me.

Who is in control ?

× Âge du perso : :
40 ans

× Caravane + colocataires : :
5B - Avec Leandro & Olga

× Poste assigné : :
Mécanicienne

× Messages : :
145

× Points de vie : :
144

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Amy Acker

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Jeu 8 Fév - 11:34


World Series


Niska & Ashley

Honnêtement, Ashley ne voyait pas du tout de quoi voulait parler Niska. D’où sa question d’ailleurs. Et il n’en fallut pas plus à sa brune pour que celle-ci lui adresse un petit sourire moqueur en lui demandant si elle se foutait d’elle. Non, elle voyait très bien de quoi parlait la métisse mais elle avait juste envie de paraître complètement stupide aujourd’hui… Il lui suffit d’ailleurs d’un seul regard à sa femme pour lui faire comprendre que oui, la blonde avait bel et bien besoin d’explications pour saisir le message de sa femme. Après tout, il fallait bien qu’elle honore les préjugés sur sa couleur de cheveux de temps en temps. Comme toujours, Niska comprit parfaitement le regard que lui lança Ashley et se mit alors à lui dire que les survivants les voyaient maintenant comme leurs chefs.

- Mais n’importe quoi ! lui répondit la blonde. J’ai jamais été un leader Niska. J’ai jamais été déléguée de classe, encore moins présidente des élèves, j’ai pas non plus été capitaine de quoi que ce soit et j’ai même pas été chef des résidents quand je bossais encore ! On sait très bien toutes les deux que c’est toi qui sait diriger, pas moi.

Comment est-ce que la brune pouvait réellement lui dire un truc comme ça alors qu’Ashley ne savait absolument pas diriger ne serait-ce qu’une équipe. Alors tout un groupe de survivants… La brune avait une sorte d’aura autour d’elle qui faisait qu’on avait tendance à naturellement la respecter, à la voir comme une leader. Mais Ashley ? Non, bien sûr que non, elle n’avait rien de tout ça. En dehors de sa relation avec Niska, la seule chose qui lui avait donner un peu de poids chez les Sauveurs était son boulot de médecin sur le camp.

Mais bien sûr, ce fut comme si elle n’avait rien dit vu que Niska continuait déjà sur sa lancée en lui balançant qu’elles pouvaient aller où elles voulaient maintenant. La blonde laissa pourtant échapper un soupir légèrement triste quand sa brune évoqua la Floride. Même si elles décidaient de retourner là-bas, qu’est-ce qu’elles y trouveraient après 4 ans d’apocalypse zombi ? Cela faisait un moment qu’elles ne se faisaient plus d’illusions concernant le sort de leurs familles respectives. Ashley n’était même plus sûre d’avoir un réel chez elles là-bas, c’était pour dire… Alors autant éviter de remuer le couteau dans la plaie sans raison autre que « on peut le faire », non ?

En tout cas, Niska semblait parfaitement dans son élément et même bien lancée dans son rôle de leader. Voilà qu’elle commençait déjà à parler de bouger de là après avoir trouvé un endroit où aller.  C’est sûr qu’ils ne pouvaient pas quitter un lieu un minimum sécurisé pour aller se balader dehors en espérant trouver, au petit bonheur la chance, un endroit où se poser au cours de leur promenade. Pas avec des enfants dans le groupe en tout cas, Ashley allait se montrer parfaitement claire là-dessus ! Et sans parler des quelques blessés qu’ils restaient aussi. Autant leur éviter de se fatiguer pour rien et prendre le risque, au mieux, de ralentir leur guérison, au pire, d’aggraver leur état. Dans la suite logique des choses, sa belle brune parlait déjà d’envoyer des éclaireurs vers les différents campements qui étaient connus des Sauveurs pour connaître leur état à eux aussi. Avec un peu de chance, peut-être que le groupe pourrait profiter de la panique du bombardement pour s’approprier un campement déserté et encore viable. Mais voilà maintenant que sa femme proposait de marcher en direction d’un groupe d’éclaireurs pour se retrouver à mi-chemin et aviser à ce moment-là selon les pistes des éclaireurs.

- Impossible. On a encore des blessés dont un qui peut à peine marcher tout seul. Les faire marcher sans savoir où on va serait complètement stupides et épuiserait aussi bien les blessés que ceux qui les aideront. Le mieux serait d’attendre que les éclaireurs nous donnent des pistes d’où aller à leur retour, commença à expliquer Ashley de façon sûre d’elle.

Puis, elle se mit alors à réaliser de quelle façon elle était en train de parler. Presque de façon similaire à Niska quand cette dernière parlait de ses plans avec ses hommes : calme, posée, réfléchie et logique. Cette soudaine prise de conscience devait d’ailleurs se voir sur son visage, juste avant qu’elle ne reprenne à l’adresse de sa femme :

- Oh merde ! T’as raison ! Je commence à réfléchir en chef, comme toi.

A croire qu’elle avait bien plus appris au contact de Niska que ce qu’elle ne pensait. Déjà son comportement quelques jours plutôt pendant le bombardement l’avait bien prouvé, mais maintenant, elle ne pouvait plus vraiment le nier. Elle soupira une nouvelle fois face à ce constat, en comprenant que de toute façon, elle n’avait pas vraiment d’autre choix que celui d’accepter cette nouvelle situation. Bon et bien, tant qu’à devoir se comporter comme l’autre chef du groupe, au même titre que sa femme….

- Bon, du coup, t’as déjà une idée de qui envoyer en éclaireur et où ?

Autant demandé ça directement à celle qui avait toujours été la chef des gros bras non ? Elle était bien plus capable qu’Ashley de déterminer qui envoyer où en fonction des compétences de chacun. Et puis c’était elle également qui avait passé le plus de temps en dehors du campement entre elles deux.

_________________
Fire meet gasoline
So come on now. Strike the match, strike the match now. A perfect match, perfect somehow. We were meant for one another. Come a little closer. I'm burning alive. And I can barely breath when you're here loving me. Burn with me tonight
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Leïla Khan-Ewans

I'm here for one drug, I'm addicted to this. I can't deny, I'd die without this. Make me feel like a God. Fight, hurt and sex. Adrenalize me!

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
8B

× Poste assigné : :
Pompier...

× Messages : :
445

× Points de vie : :
125

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Sarah Shahi

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Ven 23 Fév - 9:35



Un sourire s'affiche sur le visage de Niska quand elle entend qu'elle a raison, mais bien sur qu'elle a raison. Ashley peut même lire à ce moment même dans son regard que c'est toujours le cas.
Qui envoyer en éclaireur, tout le monde peut faire l'affaire, où, c'est une autre histoire.

- Avec la carte qu'on avait prise pour notre mission, je pourrais donner la direction approximative à prendre.
J'ai un gars doué pour trouver des pistes, il saura trouver les traces d'un camp sans aucun problème en évitant les dangers sur sa route.


Ce gars se suffit à lui-même, avant d'être dans le camp des sauveurs il a survécu seul un long moment. Il sait se repérer, analyser ce qui l'entoure, bref un bon pisteur qui peut faire un très bon éclaireur.

- Le gars qui t'a aidé lors de l'attaque du camp, il est en forme? Il pourrait partir avec. J'aurais bien envoyé mon crétin de bras droit mais il a fallu qu'il enlève son gant pour frapper l'autre débile et qu'il attende aujourd'hui pour me dire ton penaud "je crois que je me suis casser un truc, j'ai super mal à la main".
Sinon, moi je peux partir, mais j'ai pas envie de risquer de te perdre encore une fois.


Niska a beau se la jouer badass, le fait d'avoir été loin d'Ashley lors des bombardements lui a flanqué la peur de sa vie. Pourquoi partir si loin? Oui, elle sait que sa femme est assez forte pour se débrouiller seule, mais elle a failli la perdre. Et elle n'aurait pas pu vivre avec le sentiment d'avoir peut-être pu la sauver si elle était restée.

- J'ai cru une seconde t'avoir perdue. Même si rapidement j'ai eu le sentiment que tu allais bien. Cette putain de seconde m'a terrorisé. Et là, j'ai besoin de rester prés de toi encore un moment.

Voilà un beau discours de faible. Oui, la peur de perdre sa femme est sa plus grosse faiblesse et c'est bien la seule qu'elle assume face à tout le monde.

- Tu pars avec moi ou je reste ici avec toi.

Niska s'est suffisamment salis les mains dehors pour prouver de quoi elle était capable. Si certains ne comprennent pas qu'elle ait besoin de rester quelque temps proche de sa femme, tant pis. Elle a le droit d'être un peu égoïste quand même. Et puis bon, les deux femmes sont assez charismatiques pour imposer leurs choix sans que personne n'ait quelque chose à redire.

- On a un peu oublié d'être une équipe toi et moi depuis qu'on a rejoint se groupe. J'ai bien envie que ça change.

C'est vrai, non? Niska par à l'aventure de son coté. Ashley reste au camp pour soigner les gens. Avant l'apocalypse, c'était un peu pareil avec leurs boulots respectifs. Mais la petite Ashley s’endurcit de jour en jour, elle est capable d'affronter le danger. Elles sont doué chacune dans leur domaine, et elle forme un couple fusionnel en dehors de ça. Toutes les deux, ensemble face au danger, elles seraient bien meilleures que n'importe qui.
Il manquait à Ashley un peu de confiance en elle pour aller sur le terrain. Elle a acquis de la confiance en faisant quelques entrainements avec Niska et là avec cette histoire, elle est fin prête.


_________________

"Team Work"
"Sometimes I hate every single stupid word you say. At the same time, I wanna hug you, I wanna wrap my hands around your neck. You're an asshole but I love you. But I really hate you, So much, I think it must be True love."
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Ryan Khan-Ewans


I'm bigger than my body.
I'm colder than this home.
I'm meaner than my demons.
I'm bigger than these bones
Goddamn right, you should be scared of me.

Who is in control ?

× Âge du perso : :
40 ans

× Caravane + colocataires : :
5B - Avec Leandro & Olga

× Poste assigné : :
Mécanicienne

× Messages : :
145

× Points de vie : :
144

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Amy Acker

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Sam 3 Mar - 18:46


World Series


Niska & Ashley

Bien sûr qu’elle comprend de suite au regard de Niska que cette dernière veut lui dire qu’elle a toujours raison. Et bien sûr qu’Ashley ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel l’espace d’une demi-seconde. Mais rapidement, sa belle brune reprend les explications concernant les équipes d’éclaireurs qu’elle peut faire mais surtout le problème qu’elle aura pour savoir où les envoyer. La blonde préféra garder le silence face à ce problème, ne pouvant pas vraiment aider sa femme vu sa propre inexpérience par rapport à ce genre de chose. Elle, elle avait simplement à se contenter de rester au camp et de soigner les blessés ou prendre soin des autres jusqu’à maintenant, rien de plus. Mais quand Niska lui parla de son bras droit qui semblait se plaindre de la main et ne le dire que maintenant, la jeune médecin laissa échapper un soupir. Ce que les gens pouvaient être pénible parfois à vouloir absolument faire leur dur à cuire alors qu’ils étaient blessés. Quand comprendront-ils que le cacher aggravaient bien plus souvent les choses qu’en parler de suite ?

- Envoie le moi. Je regarderais ce que je peux faire pour sa main. Et concernant ton autre gars, oui, il va mieux depuis hier. Ça devrait aller pour lui s’ils sont deux. Seul par contre, je t’aurais dit non.

Ce qui aurait été logique vu que le jeune homme n’avait pas encore totalement récupéré même s’il était maintenant suffisamment en forme pour sortir en binôme. Mais Ashley n’eut pas vraiment le temps de rentrer plus dans les détails que Niska reprenait déjà en disant qu’elle pouvait très bien sortir elle aussi mais qu’elle n’avait pas envie de la perdre encore une fois.

A cette phrase, la blonde fixa un regard assez interrogateur dans celui de la brune, ne comprenant pas vraiment où cette dernière voulait en venir. Et il faut croire que sa femme n’eut pas besoin de plus pour se lancer dans des explications. Un léger sourire de fierté apparut aux coins des lèvres de la médecin en entendant sa moitié exprimer la peur qu’elle avait eu suite au bombardement. Non pas parce qu’elle se sentait fière d’être aussi importante pour Niska, la jeune femme lui avait déjà prouvé cela bien plus souvent qu’on ne pouvait le penser dans le passé, mais surtout parce sa belle brune arrivait à parler de ça. Même si oui, malgré toutes les autres preuves que lui avait apporté Niska concernant l’importance qu’elle avait pour elle, une part d’Ashley était touchée aussi d’entre ça.

- Et bah je crois que je vais être obligée d’aller avec toi alors.

Lança la blonde, avec un léger sourire amusé sur les lèvres, quand Niska lui avoua qu’elle ne comptait pas partir d’ici sans elle. Après tout, la belle brune était connue et reconnue par tous les membres du camp pour être redoutablement efficace sur le terrain, quelque soit la mission. Il aurait donc été particulièrement dommage pour eux de se priver du talent de Niska pour trouver un nouveau campement uniquement parce qu’Ashley craignait de sortir. Et encore, cette crainte avait commencé à disparaître un peu depuis le bombardement, quand la blonde n’avait pas vraiment eu le choix pour survivre. Peut-être parce que justement, elle s’était rendu compte à ce moment-là qu’elle était capable de le faire au final.

- Alors changeons ça, répondit Ashley à sa femme quand cette dernière lui parla de son envie de faire de nouveau équipe avec elle, juste avant de s’avancer suffisamment pour embrasser sa brune. Prévois-nous dans les équipes d’éclaireurs. T’inquiète pas, je m’occupe de quoi dire aux autres pour qu’ils nous laissent partir toutes les deux.

Reprit-elle après s’être légèrement éloignée de Niska et en anticipant déjà les questions de cette dernière concernant le fait de savoir si les autres membres de leur nouveau groupe ne s’opposeraient pas à ça. Ashley savait très bien que Niska aurait été parfaitement capable de faire taire ceux qui auraient été contre mais elle savait aussi très bien qu’il valait mieux que ce soit elle qui le fasse, étant plus diplomate que sa femme. Et elle avait déjà une petite idée de comment présenter les choses pour que tout le monde soit d’accord avec le départ de leurs deux chefs le temps d’une mission en éclaireur.

- Trouve nous une direction, fais les autres groupes et je m’occupe d’aller parler aux autres. Je peux te laisser voir pour ce qu’on emmène aussi ?

Demanda-t-elle à sa femme légèrement gênée. A part le nécessaire de premiers secours, elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle devait prendre ou non pour sortir. Même pendant le bombardement, c’était un des hommes de Niska qui lui avait fait un sac rapide. Peut-être d’ailleurs qu’il faudrait qu’elle demande à sa brune de lui apprendre à s’occuper de ça aussi, mais pour l’heure, la blonde savait parfaitement qu’elle devait surtout s’occuper de convaincre le reste du groupe de les laisser partir toutes les deux, seules !

C’est vrai que cela faisait un bon moment maintenant qu’elles ne s’étaient pas vraiment retrouvées que toutes les deux. Même dans leur tente à l’ancien campement, il y avait toujours du monde pas loin. Cela ne pouvait pas vraiment leur faire de mal de se retrouver de nouveau, à faire équipe rien que toutes les deux, sans personne d’autres à quelques mètres.

C’est avec ces pensées en tête qu’Ashley commença à faire le tour du reste du groupe, sous prétexte de prendre des nouvelles des différents blessés et s’occuper de ceux qui en avait encore besoin. Même si bien rapidement, elle en profitait pour leur dire qu’elle devait s’absenter quelques temps, partant avec Niska en éclaireuses pour trouver un nouveau campement pour tout le monde. Après tout, il fallait bien qu’elle puisse dire à la brune si le campement envisagé était viable pour des civils ou non. Oui, c’était l’excuse qu’elle présentait aux autres. Et même si quelques-uns d’entre eux s’étaient montrés assez réticents au début, surtout parce qu’ils ne voyaient pas qui d’autre qu’elle pourrait s’occuper des blessés, ils avaient tous fini par se laisser convaincre que c’était la meilleure option qu’ils avaient. Ashley s’était engagée à laisser des instructions aux quelques personnes qui l’avait aidé à soigner tout le monde durant les quelques jours qui s’étaient écoulés, et qui s’étaient révélés assez doués. Elle se dit d’ailleurs par la même occasion qu’il faudrait qu’elle envisage d’en former deux ou trois pour l’assister régulièrement. Ne serait-ce que pour pouvoir, pourquoi pas, proposer à Niska des personnes capables des premiers soins à intégrer dans les équipes sortant à l’extérieur plus tard. A voir avec sa brune…

Il fallut au final deux bonnes heures à Ashley pour faire le tour de tout le groupe, les convaincre de les laisser partir en éclaireuses Niska et elle, et préparer rapidement un sac de premier soin et son arme. Elle put alors enfin rejoindre sa brune, pas loin de l’entrée de l’église, prête à partir quand le voulait sa moitié.

- Alors ? On va où du coup ?

Demanda-t-elle à la belle métisse en arrivant à son niveau pour se signaler et lui montrer qu’elle était prête. Une petite part d’elle était encore un peu effrayée à l’idée de quitter la sécurité de l’église qui leur servait de refuge, mais une autre s’était tout de suite imposée pour lui rappeler qu’elle était capable de survivre, qu’elle l’avait déjà un peu prouvé, et qu’en plus, qu’elle partait avec Niska. Qu’est-ce qui pouvait bien lui arriver si sa femme était à ses côtés, hein ?

_________________
Fire meet gasoline
So come on now. Strike the match, strike the match now. A perfect match, perfect somehow. We were meant for one another. Come a little closer. I'm burning alive. And I can barely breath when you're here loving me. Burn with me tonight
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Leïla Khan-Ewans

I'm here for one drug, I'm addicted to this. I can't deny, I'd die without this. Make me feel like a God. Fight, hurt and sex. Adrenalize me!

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
8B

× Poste assigné : :
Pompier...

× Messages : :
445

× Points de vie : :
125

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Sarah Shahi

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Mer 7 Mar - 14:43


Ashley & Niska



C'est avec une certaine satisfaction que Niska entend Ashley dire qu'elle s'occupe de quoi dire aux autres pour qu'elles puissent partir toutes les deux. Même si elle fait mine d'être dégouté de devoir partir avec elle, un air qui ne reste pas longtemps. Le sourire qui le suit prouve bien qu'elle est contente de pouvoir partir à l'aventure avec sa petite femme.
Oui, partir à l'aventure avec Ashley, ça a une part de danger à faire courir à sa femme. Mais aujourd'hui elle se rappelle que le danger est partout. Et elle préfère savoir sa femme en danger près d'elle que loin. Et puis, ça ne lui fera que du bien. Affronter d'autres dangers rendra Ashley encore plus forte! Plus apte à se défendre et à défendre les autres.

C'est toujours avec la même fierté que Niska écoute sa femme répartir les taches avant de partir. Regarde moi cette petite blonde. Aucun doute qu'elle commence à bien prendre conscience et surtout bien accepter sa force mentale la petite.

- T'en fais pas mi querida, j'me charge de tout.

Pas besoin de lui demander, Niska aurai de toute façon préparer toute la sortie. Enfin tout le côté matériel tactique.
C'est sur ces dernières paroles que Niska part rejoindre ses hommes pour établir un plan. Même s'ils ne sont pas de la partie, leurs idées sont les bienvenues. Vers où aller, en combien de temps, les stratégies de replient. Bref, Niska est ce genre de chef qui communique toujours avec son équipe. Et les tours de garde ici, sont aussi approchés. Ainsi qu'un plan d'évacuation en cas de problème. Son bras droit restera ici pour se charger de tout niveau sécurité et il est assez compétent et charismatique pour qu'à peu près tout le monde l'écoute en son absence. Même avec une main en moins, il reste un bon combattant et un gars de confiance.

A côté de ça, Niska récupère tout ce qu'il faut pour la mission. Ses armes bien évidements, des munitions pour elle, mais aussi pour Ashley. De quoi manger et boire et quelques babioles militaires qui vont avec. Genre un récipient en métal qui peut servir de verre mais aussi de mini casserole pour faire cuire des choses au-dessus d'un feu. Tien d'ailleurs lors d'une précédente sortie ils ont récupéré des petits cubes d'allume-feu. Très pratique, car faire démarrer un feu en forêt, ce n'est pas si simple qu'on le pense.
Et tout le matériel d'éclaireur. Cartes, boussoles, jumelles, corde… bref tout l'attirail du parfait petit baroudeur.
Une fois qu'Ashley vient la retrouver, elle lui donne un sac à dos avec une partie des provisions et du matériel de survie de base.

- Cap au nord ouest, à peu prés.
On peut prendre la moto, pour aller plus vite. Une équipe a réussi à récupérer pas mal de carburants dans le camp. On pensait que tout avait cramé mais une réserve a survécu par miracle. Ça va diviser notre temps de trajet par… beaucoup. Donc on aura plus de temps pour se concentrer sur autre chose.


Du coup, c'est partie pour rejoindre la moto de Niska, le temps de la préparer pour le voyage et go! Le temps de la préparer… c'est-à-dire, le temps qu'elle accroche son sniper à l'endroit qu'elle a aménagé pour et de positionner les sacs dans les emplacements de top cases sur les côtés. C'est rapide à installer tout ça, le temps que le moteur chauffe un peu et qu'Ashley met un peu plus d'équipement pour pouvoir monter en toute sécurité. Lunettes, gants, ect...
Avant de partir, elle regarde bien la carte pour savoir vers où aller et prévoir son premier arrêt. Même si, sur son réservoir, Niska installer une boussole et elle a réussi à fixer une espèce de pochette plastique renforcer pour pouvoir mettre une carte plier dedans. Histoire de pouvoir se repérer à peu près en roulant si jamais il y a des détours non prévus sur la route.

- Il y avait une petite ville non loin d'ici, on va aller voir ce qui s'y passe et si y'a moyen de fortifier une zone. Ensuite on ira voir quelques autres endroits.

Niska ne la vise pas directement le village, mais un point plus haut d'abord. Pour voir ce qui s'y passe avec les jumelles. Les missions d'éclaireur sont souvent les plus tranquilles et les plus sûrs. Le but du jeu était de voir le danger mais pas de l'affronter. C'est pour ça aussi, qu'embarquer Ashley dans ce genre de mission c'est moins stressant que de l'embarquer dans d'autres missions où on peut moins facilement éviter le danger.

_________________

"Team Work"
"Sometimes I hate every single stupid word you say. At the same time, I wanna hug you, I wanna wrap my hands around your neck. You're an asshole but I love you. But I really hate you, So much, I think it must be True love."
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Ryan Khan-Ewans


I'm bigger than my body.
I'm colder than this home.
I'm meaner than my demons.
I'm bigger than these bones
Goddamn right, you should be scared of me.

Who is in control ?

× Âge du perso : :
40 ans

× Caravane + colocataires : :
5B - Avec Leandro & Olga

× Poste assigné : :
Mécanicienne

× Messages : :
145

× Points de vie : :
144

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Amy Acker

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Dim 18 Mar - 15:52


World Series


Niska & Ashley

A peine de retour aux côtés de Niska, Ashley récupéra le sac que lui tendait cette dernière. La métisse se mit d’ailleurs rapidement à expliquer son plan pendant que la blonde s’organiser pour mettre dans le sac que lui avait préparer sa femme le nécessaire de soin qu’elle avait prévu. Autant faire en sorte de ne prendre qu’un sac non ? Ce serait plus simple. Quoi qu’il en soit, la blonde parvint quand même à rester attentive au discours de sa moitié et boucla même son sac juste quelques mots avant que Niska ne termine ses explications. La magie d’être multitâches.

- Ca marche, répliqua pourtant simplement Ashley avant de suivre sa brune à l’extérieur.

Et une fois devant la moto, elles ne mirent que peu de temps pour tout préparer pour leur petite aventure. Même si Ashley ne put dissimuler un sourire amusé en voyant Niska lui tendre tous les équipements de protection qu’elle voulait la voir enfiler avant de monter sur la moto. Décidemment, seul un aveugle pourrait dire que la brune se foutait de la sécurité d’Ashley. C’était peut-être même plus de la surprotection à ce niveau-là. Pourtant la blonde ne dit rien et enfila sans un mot les équipements que lui avait passé sa brune. Elle n’avait pas la moindre envie de débattre avec elle de sa sécurité pour le moment. Pas tant qu’elle-même ne se jugerait pas assez crédible pour ça. Et avec seulement 3 sorties du campement en 5 mois, dont une dû à son bombardement, elle était très loin d’être crédible.

- Tant que tu me fais pas le coup de la panne juste pour profiter du fait qu’on soit que toutes les deux pour qu’on s’envoie en l’air, ça me va, balança soudainement Ashley, avec un léger sourire amusé et joueur en coin, quand Niska lui expliqua le parcours.

Et puis bon, soyons honnêtes, ne pas être seules n’étaient pas vraiment ce qui les avaient gênées lorsque le campement des Sauveurs existait encore. Même le regard qu’elle lançait à sa brune lui disait clairement qu’elle n’avait pas besoin de ce prétexte. Mais redevenons un peu sérieux oh ! Il y avait des gens qui comptaient sur elles pour trouver un nouvel endroit où s’installer.

- T’as prévu d’autres groupes d’éclaireurs ou on va se taper tout le boulot toutes les deux ?

Demanda-t-elle d’ailleurs, plus sérieuse, comme pour montrer qu’en effet, ce n’était pas vraiment le moment de penser qu’à elles. Tout en écoutant la réponse de Niska, Ashley commença à s’installer sur la moto de cette dernière. Et peu de temps après, elles se mirent en route vers leur premier point d’observation.

Si le temps de parcours fut assez court, Ashley en profita quand même pour se coller un peu plus que nécessaire dans le dos de Niska. Elles n’avaient d’ailleurs croisé personne d’autres, vivant comme mort. Et pour être honnête, cela ne plaisait pas plus que ça à Ashley. Une sorte de petite alerte s’était mise en route dans son esprit en notant l’absence de zombi dans les parages. Pourtant, vu le boucan et les dégâts qu’avait fait le bombardement, la zone devrait en être remplie non ? Mais elles finirent par arriver à destination, Niska arrêta sa moto et Ashley retirait déjà son casque alors que la brune sortait la béquille.

- Tu ne trouve pas ça bizarre qu’on ait croisé aucun zombi sur la route ? finit-elle par demander à sa femme. Il devrait en avoir de partout avec le bombardement non ?

Après tout, c’était Niska la spécialiste de ce genre de trucs vu le nombre de sorties qu’elle avait à son actif. Peut-être que la blonde ne s’en faisait pour rien au final et que leur absence était parfaitement normale.

_________________
Fire meet gasoline
So come on now. Strike the match, strike the match now. A perfect match, perfect somehow. We were meant for one another. Come a little closer. I'm burning alive. And I can barely breath when you're here loving me. Burn with me tonight
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Leïla Khan-Ewans

I'm here for one drug, I'm addicted to this. I can't deny, I'd die without this. Make me feel like a God. Fight, hurt and sex. Adrenalize me!

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
8B

× Poste assigné : :
Pompier...

× Messages : :
445

× Points de vie : :
125

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Sarah Shahi

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Mer 28 Mar - 18:50


Ashley & Niska


Ne pas… quoi? Ashley ne veut pas à avoir à faire au coup de la panne? C'est ce qu'elles disent toutes mais tout le monde sait que c'est un sous-entendu pour dire "oui s'il te plaît tombe en panne!"

- M'enfin, on sait toutes les deux comment ça va finir quand j'vais à un moment te dire de surveiller mes arrières! Pas besoin de coup de la panne.

Un clin d’œil a sa femme avant de passer à autre chose.

- Il y a un autre groupe qui devrait partir quand on sera techniquement sur le retour.

Il ne reste pas énormément de monde quand même dans le groupe, donc il faut éviter que l'effectif ne réduise encore plus trop longtemps.
Pendant le trajet, sur les lignes droites, Niska passe sa main gauche sur la jambe de sa femme. Pas besoin de prendre l'excuse que c'est pour être sûr que sa passagère s'accroche bien. C'est surtout pour le plaisir de la toucher. Les années passent mais elle ne s'en lasse jamais.
Une fois arrêté, Ashley lui pose déjà des questions sur l'environnement. Niska a bien remarqué la même chose que sa femme, mais elle n'a pas vraiment d'explication. Oui elle est souvent dehors, mais il y a toujours des trucs qui lui échappent, elle s'adapte juste aux situations qui se présentent à elle. Si y'a pas de danger, même si elle cherche parfois à savoir pourquoi, elle préfère surtout en profiter pour évacuer le stress d'être dehors. Oui… Niska aussi stress.

- Bizarre ouai, mais… tout ce qu'on peut faire c'est en profiter. Les espaces sont grands, tant on a juste la chance de ne pas avoir été sur le trajet d'une horde. Ils sont tous agglutiné dans les camps dévaster et plus sur les routes. Ou ces putains de bombes avaient en fait à l'intérieur du gaz anti-zombie.

Ou un truc pour anéantir tout le monde sauf ceux qui ont reçu le vaccin? Niska y a pensé 1 seconde avant de se dire qu'elle et Ashley été en parfaite santé. Du moins… elle l'espère. Qu'elles ne soient pas entrain de couver quelque chose sans le savoir. Suite à cette pensé, Niska n'a plus qu'une idée en tête. Elle descent de la moto et avant de prendre ses affaires, elle attrape le visage d'Ashley pour l'embrasser.

- Je sais que tu le fais déjà mais, surveille notre santé de prés. J'veux pas qu'un truc de merde nous prenne par surprise.

Non Niska ne s'inquiète pas, mais elle se prépare toujours au pire pour que le combat paraisse plus simple si tout ce passe mieux que prévu. Et puis faut être réaliste. Toute cette merde n'est peut-être qu'un test de plus. Ils ne sont peut-être que les cobayes d'une chose qui les dépasse.
Niska s'empare ensuite de son sniper et de son sac avant de retirer une pièce qui lui sert de coupe circuit sur sa moto pour éviter de se la faire voler par quelqu'un qui passerait dans le coin. Elle prend aussi la carte et sort la boussole de sa poche pour s'assurer de la route à prendre.

- Un peu de marche pour arriver sur un point haut du coin et on devrait pouvoir observer une zone potentiellement intéressante.

Un potentiel abri et ses environs directs pour voir si des fortifications plus ou moins naturel y sont déjà et si on peut en rajouter facilement. Et aussi pour se donner une idée de l'état de la route après. Même si les équipes des sauveurs partez souvent en reconnaissance, ils ont pu voir à quel point le paysage peut changer. Une horde qui passe ou des gens qui s'installe avant quelque part. Si la zone est une zone de passage. Les zombies ne semblent pas avoir vraiment de tracer prédéfinis ou de zone de passage fixe, mais il y a parfois certains points qui montrent qu'une zone est plus souvent foulée qu'une autre. Ces bestiaux vont généralement au plus simple, donc vivre dans des coins accidentés et/ou en hauteur est un petit bonus.
La zone en question, bien que plus basse que l'endroit où elles se rendent, est quand même un point en hauteur. Là où elles vont, c'est facilement praticable pour marcher, mais pour s'installer c'est un peu trop accidenté et il n'y a aucune construction à retaper. Et ils n'ont clairement pas le matériel pour rendre ce genre d'endroit agréable. Si elles n'étaient que toutes les deux, elles auraient pu trouver un abri très facilement. Mais avec tout un groupe derrière, il faut se simplifier un minimum la vie.
C'est là que Niska regrette un peu d'être Américaine. En Europe ils ont des vrais vestiges de château fort. Et ça pour se planquer, c'est parfait. En Amérique ils ont construit quelques trucs qui rappelle ça, mais c'est loin d'être aussi bien pensé.

Bref, une fois qu'Ashley a aussi récupéré son sac, Niska l'invite à la suivre. Ps vraiment besoin de l'inviter, elle l'aurait sans doute fait d'elle-même. Mais ça la motive elle-même a ce dire que c'est partie, elles y vont!
Les alentours sont plutôt calmes. Quelques bruits par-ci par-là, mais rien de plus que des oiseaux ou des petites bestioles dans les buissons. C'est tout de même un bon signe, des oiseaux chantent. Quand il y a ce genre de vie quelque part, c'est toujours bon signe, enfin ça veut pas dire qu'une horde ne va pas débarquer, mais ça veut déjà dire qu'il n'y en a pas eu récemment et qu'il n'y a pas de gros danger.

Quelques minutes plus tard elles arrivent à destination. En haut d'une sorte de colline, elle on la vue plongeante sur un petit un hameau. Pas de grosse manifestation dans les environs, mais il y a bien du mouvement en bas.

- Soit prudente, que rien ne nous arrive dans le dos.

Pour les indications d'aide au sniper, Ashley aura des cours à prendre, mais en attendant ça reste très utile pour un sniper d'avoir quelqu'un qui assure les arrières.
Niska se cherche un endroit où poser son arme et une fois posé, elle règle sa visée pour observer la zone. Quelques petits coups d’œil pour se repérer en dehors du zoom.

- Chérie, prend les jumelles et regarde par là 30 secondes.

Niska attend que sa femme s'empare des jumelles avant d'enchainer.

- Tu voulais en voir des zombies? Regarde la maison qui termine l’allée centrale, tu descends un peu et y'a un pickup bleu qui n'a plus de capot, la maison juste à droite, j'ai cru en voir 2. Ils sont en mouvement, j'ai l'impression qu'ils cherchent quelque chose. J'ai pas vu quoi. Regarde-toi si tu vois du mouvement autour.

Être 2, c'est bien pour ça aussi. Regarder au loin en cherchant quelque chose, ça fatigue les yeux, et c'est toujours bien d'avoir un autre avis. Laissant son arme pointée vers la maison pour ne pas la perdre de son viseur, elle lève tout de même la tête pour rester attentive à leurs arrières pendant que c'est Ashley qui regarde.
Ces trucs stupides sont peut-être juste à la recherche d'un animal qui a fait du bruit en fuyant et qui est déjà loin. Mais il se peut aussi qu'il y est quelqu'un caché quelque part.
Niska n'est pas sur de vouloir tomber sur quelqu'un avec Ashley. Elle a beau dire qu'elle est en quête de rédemption et blablabla, n’empêche que laisser des gens mourir dans leur coin pour s'occuper d'autre chose, elle le fait sans trop de soucis. Elle a déjà un groupe sans toit à protéger, elle n'est pas vraiment d'humeur à ramener d'autres bouches à nourrir et si elles tombent sur des gens trop menaçants, elle ne veut pas devoir les tuer de sang-froid devant Ashley...


_________________

"Team Work"
"Sometimes I hate every single stupid word you say. At the same time, I wanna hug you, I wanna wrap my hands around your neck. You're an asshole but I love you. But I really hate you, So much, I think it must be True love."
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Ryan Khan-Ewans


I'm bigger than my body.
I'm colder than this home.
I'm meaner than my demons.
I'm bigger than these bones
Goddamn right, you should be scared of me.

Who is in control ?

× Âge du perso : :
40 ans

× Caravane + colocataires : :
5B - Avec Leandro & Olga

× Poste assigné : :
Mécanicienne

× Messages : :
145

× Points de vie : :
144

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Amy Acker

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Sam 21 Juil - 15:09


World Series


Niska & Ashley

Evidemment, Ashley ne put s’empêcher de sourire de façon malicieuse et un brin séductrice quand il fut question de surveiller les arrières de Niska. Pour ce genre de missions, la blonde était toujours volontaire après tout. Surtout que le clin d’œil de la belle métisse montrait clairement qu’elles étaient sur la même longueur d’onde concernant cette réponse. Mais une fois ce bref instant passé, elles redevinrent presque immédiatement sérieuses, la médecin hochant simplement de la tête quand il fut question de l’autre groupe d’éclaireurs.

Une fois à l’arrêt, Ashley ne tarda pas à faire part de ses craintes à sa femme. Et apparemment, ces craintes étaient aussi partagées par la belle brune, même si cette dernière essayait de le lui cacher. Comme si elle pouvait le faire après tout ce temps ensemble ne put s’empêcher de penser la blonde. D’ailleurs, elle n’eut que quelques secondes à attendre pour que Niska ne lui confirme ça en attrapant son visage pour l’embrasser.

- T’es en train de dire qu’on joue pas assez au docteur ? plaisanta rapidement Ashley, un léger sourire complice sur les lèvres, comme pour essayer de dédramatiser la situation. Mais malgré cela, la blonde redevint très vite sérieuse, sachant parfaitement que sa femme l’était elle aussi et qu’elle s’inquiétait. Tu sais bien que je la surveille particulièrement de près chérie. Et que tu seras la première au courant s’il se passait quoi que ce soit de bizarre à ce niveau-là.

Après ce petit moment de sérieux, Ashley imita sa belle en attrapant également son sac et ses affaires. Elle observa quelques secondes Niska en silence pendant que cette dernière étudiait la carte pour s’assurer de la route à suivre avant d’annoncer qu’elles allaient marcher un peu. La blonde se contenta de hocher de la tête pour montrer qu’elle avait compris et se mit à la suivre, toujours sans un mot. Pour dire quoi de toute façon ? Si Ashley était la patronne, si on peut dire, quand ça concernant les soins et l’état de santé du groupe, pour ce genre de reconnaissance, c’était clairement Niska la patronne. Chacune son domaine, elles le savaient très bien, avant même ce foutu bordel, et avaient toujours composé avec. Surtout que cela les rendait complémentaires et donc d’autant plus fortes ensemble qu’en cherchant absolument à toujours dominer l’autre.

Le reste de la marche se passa également sans que les deux jeunes femmes n’échangent un mot. Mais Ashley était quand même rassurée d’entendre de la vie autour d’elles quand même : des oiseaux qui chantent, quelques animaux qui passent dans les buissons… Même si elle sortait moins souvent que Niska, son instinct lui disait que cela voulait dire qu’il n’y avait pas de danger aux alentours. Et lorsqu’elles finirent par arriver à destination, en haut de cette colline, la médecin fit glisser son sac de ses épaules pour le poser au sol, cherchant à reprendre plus rapidement son souffle. Elle n’était pas aussi sportive que Niska ni même une grande randonneuse. Elle était plutôt du genre à se tenir debout à la même place durant des heures et des heures en tant qu’ancienne chirurgienne. Du coup, elle était bien essoufflée par cette marche, même si Niska ne montrait pas le moindre signe de fatigue. Comme quoi, il faudrait sans doute qu’elle voit aussi pour se mettre sérieusement au sport se dit-elle tout en hochant de nouveau la tête pour montrer à sa femme qu’elle avait compris ses instructions. Surveiller ce qui arrive dans leur dos.

Reprenant peu à peu sa respiration, la main sur la crosse de son pistolet, au cas où, tournant le dos à Niska et toujours en silence, Ashley surveillait donc leurs arrières. Cela durant quelques instants, pendant que la belle métisse faisait ses repérages de son côté, avant qu’elle n’interpelle la blonde, lui faisant tourner la tête vers elle. Elle parcourut rapidement les quelques mètres entre elles pour se poster à côté de Niska tout en attrapant les jumelles posées à côté de la brune.

- Qu’est-ce qui a ?

Demanda-t-elle de suite à la métisse, tout en commençant déjà à mettre les jumelles devant ses yeux. La belle brune lui donna rapidement ses indications, qu’elle suivit presque même temps. Et effectivement, elle localisa rapidement les deux zombis que Niska semblait avoir vu. Dans d’autres circonstances, la blonde aurait sans doute affiché un sourire fier en vantant la vue d’aigle de sa moitié. Mais là, elle était trop concentrée à chercher du mouvement autour pour comprendre la présence des zombis pour le faire. Elle cherchait surtout à comprendre ce qui avait pu attirer l’attention des zombis qui ne semblaient pas juste errer. Apercevant un mouvement entre deux voitures un peu plus loin des zombis, elle se mit à froncer des sourcils tout en se focalisant sur les deux voitures. Et il ne fallut pas longtemps pour qu’elle trouve enfin l’objet de l’attention des deux mort-vivants.

- Oh merde ! commença-t-elle légèrement à paniquer avant d’éloigner les jumelles pour se tourner vers Niska. Y a un homme blessé à la jambe avec un gamin de 4-5 ans maximum pas loin des zombis. C’est eux qu’ils sont en train de chercher. Qu’est-ce qu’on fait ?

Si elle n’écoutait qu’elle, Ashley serait déjà en train de dévaler la colline pour aller leur porter secours et voir pour soigner l’homme blessé. Surtout avec son instinct de médecin qui était déjà en train de lui énumérer dans son esprit tout ce que risquait le blessé s’il n’était pas rapidement soigné et selon la cause de sa blessure. Mais elle savait très bien que pour ce genre de chose, ce n’était pas elle qui décidait. C’était Niska. Mais il y avait quand même un enfant dans l’équation et seulement deux zombis.

_________________
Fire meet gasoline
So come on now. Strike the match, strike the match now. A perfect match, perfect somehow. We were meant for one another. Come a little closer. I'm burning alive. And I can barely breath when you're here loving me. Burn with me tonight
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Leïla Khan-Ewans

I'm here for one drug, I'm addicted to this. I can't deny, I'd die without this. Make me feel like a God. Fight, hurt and sex. Adrenalize me!

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
8B

× Poste assigné : :
Pompier...

× Messages : :
445

× Points de vie : :
125

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Sarah Shahi

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Mer 15 Aoû - 16:07


Ashley & Niska




Un petit sourire concernant le fait de jouer au docteur et elles passent à autre chose. Petite marche et puis elle se place pour examiner la zone. Contrairement à ce que d'autres lui ont dit, elle n'est pas fan de ce lieu. C'est vrai, il y a quelques constructions intéressantes mais c'est tout. Les alentours ne sont pas géniaux, c'est bien comme camp pour une nuit ou deux, mais certainement pas pour s'y poser définitivement. Beaucoup de boulot à faire.

Ce qui l'interpelle le plus, c'est qu'il y a du mouvement, des zombies et autre chose. Ashley lui confirme qu'elle aussi voit quelque chose et après une observation un peu plus poussée elle arrive à voir ce qui attire les zombies. Un homme apparaît entre deux voitures avec un gamin.
Avec la lunette de son fusil, Niska essaie de les repérer et elle regarde autour si elle en voit d'autres zombies. Il ne faudrait pas s'approcher et se retrouver prit au piège.

Niska reste muette un instant après la question d'Ashley. "Qu’est-ce qu’on fait ?" Bonne question. Si elle était avec quelqu'un d'autre, elle aurait peut-être juste tourné les talons. Se mettre en danger pour un gars surement blessé par morsure et un gamin… Ça ne vaut pas le coup. Mais là, il y a Ashley à côté et il n'y a pas beaucoup de zombies… C'est jouable. Elle pourrait y arriver seule, donc avec une petite aide de sa femme, ça pourra le faire sans soucis. Elle ne va pas se la jouer aussi cruelle que d'habitude.
La métisse regarde enfin sa femme, sa décision finale se prend alors qu'elle croise le regard bleu de cette dernière.

On y va. Suis moi, à ton rythme.

Niska remballe son fusil et se redresse pour s'approcher de ce qu'elles ont vu. C'est en descente donc ça devrait aller vite, mais ça veut aussi dire risque de glisser et donc de faire du bruit. Donc même si elle descend à allure vive, elle ne court pas non plus. Pas la peine qu'Ashley soit collée à elle, si elle perd un peu de temps sur le trajet et qu'elle arrive après la bagarre, ce n'est pas grave. Pendant le trajet Niska attrape un couteau dans sa main gauche et son fidèle fouet dans la droite.

Entre le gamin qui couine et le gars qui en fait autant, les zombies n'ont pas eu l'air de les entendre arriver. La brune pose quelques affaires avant de s'approcher davantage. Elle fait en sorte d'arriver derrière les zombies. L'homme protège le gamin derrière lui, alors qu'il est tombé au sol, essayant tant bien que mal de repousser les zombies avec ses pieds.
Une fois assez proche, Niska qui faisait trainer son fouet par terre, lève le bras, le fouet se met à se tortiller et il va attraper le bras d'un des zombies. Elle tire sur son fouet, le mort se retourne sans en avoir vraiment le choix et le fouet se détache de son bras. Le zombie commence donc à s'approcher d'elle, maintenant qu'il là en face et en attendant qu'il arrive, elle met un coup de fouet à l'autre zombie en espérant attirer aussi son attention. Ça ne marche pas vraiment vu qu'il tombe quasiment sur l'homme à terre et continue sa route vers lui en rampant.
Dans un premier temps, elle va en finir avec le zombie qui s'est retourné vers elle. Bim, le couteau directement enfoncé dans un œil. Et l'autre, elle va se servir de son fouet pour le tirer en arrière tout en lui plantant son couteau dans l'oreille.


_________________

"Team Work"
"Sometimes I hate every single stupid word you say. At the same time, I wanna hug you, I wanna wrap my hands around your neck. You're an asshole but I love you. But I really hate you, So much, I think it must be True love."
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Ryan Khan-Ewans


I'm bigger than my body.
I'm colder than this home.
I'm meaner than my demons.
I'm bigger than these bones
Goddamn right, you should be scared of me.

Who is in control ?

× Âge du perso : :
40 ans

× Caravane + colocataires : :
5B - Avec Leandro & Olga

× Poste assigné : :
Mécanicienne

× Messages : :
145

× Points de vie : :
144

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Amy Acker

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Sam 25 Aoû - 14:49


World Series


Niska & Ashley

Ashley s’était complètement figée, le regard posé sur Niska, en attendant que cette dernière donne sa réponse concernant ce qu'elles devaient faire. Elle voyait très bien que la belle brune était en pleine réflexion a son visage mais aussi au fait qu'elle avait gardé son regard fixé sur la scène en contre bas de la colline. Et même si cela ne dura que quelques secondes, la blonde eut l'impression que des siècles s’étaient passés depuis qu’elle lui avait demandé ce qu'elles devaient faire. Mais finalement, quand Niska tourna les yeux vers ceux d'Ashley et qu'elle lui dit qu'elles y allaient, la blonde hocha aussitôt de la tête. Elle attendit quan même encore quelques secondes, le temps que la métisse passe devant elle, pour relâcher enfin sa respiration, presque comme un soupir de soulagement. Parce que oui, même si elle semblait être la gentille et la naïve du couple, elle savait parfaitement que Niska aurait tourné les talons sans hésitation avec quelqu’un d'autre, enfant ou non dans l’équation. Mais elle, elle avait juré de sauver des vies lorsqu’elle était devenue médecin et ça aurait été contre sa nature de faire comme Niska.

Elle suivait donc sa belle brune dans la descente de la colline, essayant de suivre le même rythme qu'elle mais quand même légèrement en arrière. Quand elle vit Niska sortir son couteau, elle se mit même à penser qu'il faudrait qu'elle s'en trouve un elle aussi une fois rentrées mais continua de suivre sa femme sans un mot. Même si les zombies ne semblaient pas les avoir repéré, autant faire en sorte de garder l’effet de surprise jusqu’à la fin. Elles n’étaient plus qu'à quelques mètres du premier zombie quand la brune utilisa son fouet pour le faire se tourner vers elles. Mais quand elle rata son coup sur le second, le faisant juste tomber au sol, Ashley se dit immédiatement qu'il fallait qu’elle intervienne elle aussi. Sachant très bien qu’elle ne pouvait pas utiliser son pistolet sans prendre le risque d'alerter d'autres zombies, elle chercha rapidement du regard de quoi frapper le zombie. Son regard tomba alors sur une pelle de jardin, laissée à l’abandon devant une clôture a quelques mètres d'elle. Sans réfléchir plus longtemps, elle se saisit alors du manche et parcourut en quelques pas la distance la séparant du deuxième zombie. Niska venait tout juste de planter son couteau dans l'œil du premier mort vivant quand Ashley asséna le premier coup de pelle sur le crâne du premier. Si cela ne le tua pas du premier coup, cela attira au moins l'attention du zombie sur la blonde. Mais elle ne lui laissa pas le temps de se tourner complètement vers elle qu'elle lui donna un second coup sur le crâne, mais avec le tranchant de la pelle cette fois. Il lui fallut encore quelques secondes pour retirer la pelle du crâne partiellement brisé et réitérer encore une fois son geste, coupant cette fois-ci le crâne du zombie en deux et le tuant enfin. Reprenant son arme de fortune, elle se tourna vers Niska pour voir comment elle s’en sortait et ne put s’empêcher de faire sa médecin :

- Enfonce encore de quelques centimètres. Tu touches pas assez son cerveau là !

Un gémissement de douleur lui rappela qu'elles ne venaient pas de tuer deux zombies par simple plaisir mais pour venir en aide a un homme blessé et un enfant qui était sans doute son fils. Son instinct de médecin reprenant aussitôt le dessus, Ashley lâcha la pelle et se retrouva accroupie a côté du blessé en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

- Pas de panique, je suis médecin, commença-t-elle, comme pour rassurer l'homme. Je m'appelle Ashley, et la femme avec moi Niska. Et vous ?
- Moi c'est Alan,
réussit à articuler tant bien que mal l'homme, et mon fils, Tommy.
- Très bien. Et si on regardait cette jambe Alan ?


Demanda la blonde avec un léger sourire rassurant aux lèvres et en posant son sac a dos a côté d'elle. Elle détourna pourtant rapidement le regard pour commencer à examiner la blessure du dénommé Alan a la jambe. A première vue, la blessure n'avait rien de fatale. Une profonde lacération de quatre ou cinq centimètres au niveau du mollet certes mais par chance, l’artère n’était pas touchée. Sinon, l'homme se serait vidé de son sang en quelques minutes…

- Comment vous vous êtes fait ça ? demanda de nouveau Ashley en commençant a fouiller dans son sac a dos pour trouver de quoi faire les premiers soins au blessé.
- En descendant la colline. J'ai glissé sans voir le pieu en bois pas loin. Je me suis planté dessus.
- Ok,
reprit la blonde en essayant de trouver la pince à épiler dans son sac pour enlever les éventuelles échardes. D’autres blessures ?
- Oui, une.

Répondit Alan, attirant de nouveau le regard d’Ashley sur lui et en commençant a relever son t-shirt. Il ne fallut qu'une seconde à la jeune femme pour reconnaître la blessure ainsi que ses conséquences. Une morsure de zombie au flanc gauche, juste au dessus de la hanche. Relevant les yeux pour poser son regard dans celui d'Alan, elle comprit alors sans le moindre mot qu'il savait lui aussi qu'il était déjà condamné.

Après quelques secondes d’échange silencieux avec le blessé, elle tourna son regard vers Niska. Là aussi elle savait très bien qu'elle n'avait pas besoin de prononcer un seul mot pour que la brune comprenne qu'elle ne pouvait rien faire. Surtout que le dire à voix haute aurait sans aucun doute possible fait paniquer l’enfant à côté de la métisse.

- Vous pouvez vous occuper de lui Doc ? lui demanda soudainement Alan, ramenant l'attention d'Ashley sur lui et sans avoir besoin de préciser de qui il parlait.
- Je…euh… commença la blonde, complètement décontenancée, en tournant de nouveau le regard vers sa brune.

Qu'est-ce qu'elle était sensée répondre a ça ? Ce n’était pas quelque chose qui dépendait que d'elle après tout. Et puis, elles avaient déjà du mal à gérer le groupe qu'elles avaient laissé dans l’église le temps de leur reconnaissance, alors rajouter un enfant dans le lot ? Un enfant dont elles ne savait rien qui plus est.

- Je ne vous demande que deux choses, finit par reprendre le blessé, s’adressant aux deux jeunes femmes. Accepter de vous occuper de lui et faire en sorte que ça s'arrête rapidement.

Autant Ashley savait parfaitement qu'elle pouvait compter sur Niska pour la deuxième demande autant pour la première…. Même elle ne savait pas quoi répondre ! Mais l'homme attendait quand même leur réponse. Et encore une fois, la blonde tourna le regard vers sa femme pour lui demander à travers un regard si elle devait éloigner le gamin.

_________________
Fire meet gasoline
So come on now. Strike the match, strike the match now. A perfect match, perfect somehow. We were meant for one another. Come a little closer. I'm burning alive. And I can barely breath when you're here loving me. Burn with me tonight
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Leïla Khan-Ewans

I'm here for one drug, I'm addicted to this. I can't deny, I'd die without this. Make me feel like a God. Fight, hurt and sex. Adrenalize me!

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
8B

× Poste assigné : :
Pompier...

× Messages : :
445

× Points de vie : :
125

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Sarah Shahi

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Dim 7 Oct - 15:08



Alors qu'elle enfonce son couteau dans l’œil d'un des zombies, elle voie Ashley qui passe avec une pelle pour aller défoncer l'autre zombie. Sa femme qui défonce une tête de zombie avec une pelle… C'est que c'est presque excitant à voir. Cependant quand elle se retourne pour lui dire d'enfoncer un peu plus sa lame dans la tête du zombie, Niska fronce légèrement les sourcils, comme si elle ne comprenait pas.
M'enfin une fois définitivement mort, elle lâche le zombie et essuie sa lame sur les lambeaux qui lui servait de vêtements.

Elle reste un peu en retrait par rapport à Ashley qui essaie de rassurer les autres. Elle garde ses armes en mains, persuadé qu'elle va devoir encore en faire usage. Un coup d’œil quand même autour d'elle pour s'assurer qu'aucun autre ennemi approche.
Elle écoute brièvement ce qu'il se dit, mais quand il parle d'une autre blessure sans la nommer, son regard se pose directement sur l'homme avant de croiser le regard de sa femme. Le visage fermé, le regard sérieux, elle commence à voir où tout ça va l'emmener. Il faut qu'elle se mette un minimum en condition.

S'occuper d'un enfant? Il est sérieux en demandant ça? Niska n'aime pas les enfants, ils sont tellement flippants et inutiles. Mais bon, elles ne vont pas le laisser se faire manger par son père et puis avec un peu de chance il y aura quelqu'un pour s'en occuper dans leur petit groupe.
Niska sait qu'Ashley lui en voudrait longtemps de vouloir les laisser tous les deux derrières et que le destin se démerde avec eux. Tuer des innocents, ce n'est pas ce qu'elle préfère. Même quand on vient de là où elle vient, donner la mort reste un acte qui marque. Chaque meurtre est différent et agi sur l'inconscient d'une certaine façon. M'enfin, en tuant ce gars, elle sauvera sans aucun doute d'autres vies. Au moins celle du gamin.
La Niska qu'Ashley côtoie tous les jours disparaît petit à petit pour laisser place à ce regard de tueuse qu'elle avait dans son ancienne vie. Encore pire que le genre de regard qu'elle avait la première fois qu'elles se sont vue.

- Je vous laisse quelques minutes pour vous dire au revoir.

Cette phrase annoncée sur un ton plus que froid, pour faire comprendre à Ashley qu'elle doit faire ce qu'il faut pour que les deux se disent leurs adieux rapidement avant d'emmener le gamin plus loin. La brune n'aime pas non plus imaginer que sa femme puisse être témoins de cette part si sombre et d'un autre côté, elle s'est faite à l'idée qu'Ashley puisse voir ce côté.
Cette scène la fait presque penser à son couple. Si un jour elle vient à disparaitre elle ne veut pas qu'Ashley se retrouve seule et sans défense. Savoir se battre est une chose, mais savoir contrôler son démon intérieur en est un autre. Sous cette gentillesse à toute épreuve, Ashley aussi a une partie sombre et ça ne lui ferait pas de mal de faire connaissance avec pour l'utiliser à son avantage.
C'est un sujet qui a toujours fait débat dans la tête de Niska. D'un côté elle veut garder la femme innocente qu'elle a connue, mais d'un autre elle veut la rendre plus forte en lui apprenant à maitriser la rage qu'on a tous en nous.

Niska respire profondément alors que ses doigts entourent le pendentif en forme de croix qu'elle a autour du cou. Elle commence à marmonner en espagnol. Malgré le son assez bas de sa voix et son accent qui ressemble de prés a celui de sa mère, il n'est pas difficile de comprendre qu'il s'agit d'une prière. Elle parle de la mère de Dieu, de pardon, et d'autres choses un peu moins compréhensibles si on ne parle pas couramment la langue. Bref, son petit rituel habituel avant de commettre un crime. Elle aurait pu lui laisser un flingue et une balle pour qu'il se démerde tout seul. Mais usée une balle pour un suicide, ce n'est pas une chose très intelligente. Chaque munition compte donc elle ne fera pas cette erreur.
Elle prend une seconde le temps de s'assurer qu'Ashley a fait en sorte de cacher la scène au gamin. Et puis elle s'avance vers l'homme assis au sol.
Pour le coup, il ne faut pas qu'il ait le temps de crier et il faut que ce reste propre, un minimum. Lui trancher la gorge? Très mauvaise idée. Contrairement à ce qu'on peut voir dans les films, ce n'est pas si facile. On se heurte à pas mal de chose avant de toucher une artère. C'est sale, bruyant et la personne souffre pendant qu'elle agonise. L'étrangler avec son fouet, mauvaise idée aussi. Il broie tout sur son passage, ce n'est pas le top pour partir tranquillement. Et ben… la bonne vieille méthode du bras autour de la gorge. Niska passe derrière l'homme, elle met un genou au sol et passe son bras autour du cou de l'homme avant de lui chuchoter quelque chose à l'oreille. Quelques secondes plus tard elle commence à serrer. Par réflexe l'homme met ses mains sur le bras de la brune pour se libérer. Mais ses blessures l'ont déjà affaibli et le manque d'oxygène se fait rapidement sentir. Il ne faut pas longtemps pour que ses mains se détachent doucement, Niska garde sa prise même après ça. Il faut quelques minutes pour que le cerveau se "déconnecte" vraiment. Une sorte d'anesthésie avant de glisser son couteau à la base du crâne de l'homme pour le lui enfoncer dans le cerveau. Histoire d'être sûr qu'il ne se relève pas. Une dernière phrase en espagnol, - Que el señor te entregue. Sangre a sangre. Porque solo la pureza puede sobrevivir. accompagné d'un signe de croix et c'est terminée. Elle allonge l'homme sans vie sur le sol et se relève.

- On y va.

L'enterrer ou faire quelque chose du corps? Ce n'est pas dans ses habitudes. Le nettoyage c'était le rôle de ses hommes de main. Pourtant dans sa religion on enterre les morts, mais aujourd'hui, il ne reste plus sous terre, donc cette pratique n'a plus vraiment d'intérêt à ses yeux.
Faut dire qu'a ce moment précis, elle s'en fout, elle a juste envie de partir d'ici. Niska n'en est pas à son premier, mais ça ne veut pas dire qu'elle aime ça. C'est vrai qu'elle prend parfois un certain plaisir malsain dans la souffrance, mais pas dans la mort. Ce n'est pas une psychopathe. Elle a été élevé pour ça, mais chaque vie qu'elle enlève la hante quand même un moment.
Elle récupère ses affaires et commence à s'éloigner de la zone.


_________________

"Team Work"
"Sometimes I hate every single stupid word you say. At the same time, I wanna hug you, I wanna wrap my hands around your neck. You're an asshole but I love you. But I really hate you, So much, I think it must be True love."
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
Ryan Khan-Ewans


I'm bigger than my body.
I'm colder than this home.
I'm meaner than my demons.
I'm bigger than these bones
Goddamn right, you should be scared of me.

Who is in control ?

× Âge du perso : :
40 ans

× Caravane + colocataires : :
5B - Avec Leandro & Olga

× Poste assigné : :
Mécanicienne

× Messages : :
145

× Points de vie : :
144

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Amy Acker

× Et ton p'tit pseudo ? : :
AshTac



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida) Ven 23 Nov - 18:41


World Series


Niska & Ashley

Il suffit d’un simple regard avec Niska pour que cette dernière comprenne ce que veut lui dire Ashley. Et que quelques secondes encore pour que la blonde voit le regard de sa femme se faire plus noir, plus froid. Le genre de regard qu’Ashley déteste voir, et encore plus chez Niska. Le genre de regard qui fait qu’elle détourne presque aussitôt le sien pour ne pas le voir.

En silence, elle pousse le père et son fils à faire leurs adieux, comme l’a demandé Niska. Puis, avec simplement un "allez, viens" à voix basse à l’adresse de l’enfant, elle finit par le prendre dans ses bras, le soulevant de terre, pour commencer à s’éloigner. Au moment où elle arrive au niveau de Niska, elle ne peut s’empêcher de s’arrêter à côté d’elle et de croiser son regard. Mais en le voyant encore plus noir et froid qu’avant, la blonde oublie alors tout ce qu’elle voulait dire à sa femme. Refermant alors la bouche, et toujours sans un mot, elle finit par se remettre en mouvement pour s’éloigner de sa brune et du père. L’enfant lui, ne semble encore pas comprendre ce qu’il va se passer d’ici quelques secondes, étant parfaitement calme et posant même sa tête sur l’épaule d’Ashley.

Bon sang ce que la blonde déteste devoir demander ce genre de chose à Niska. Ce qu’elle déteste l’idée que la femme qu’elle aime puisse côtoyer aussi facilement son côté sombre… Mais en même temps, elle-même est incapable de le faire. La simple idée de pouvoir un jour "rencontrer" son côté sombre la tétanise, même après autant de temps d’apocalypse. C’est d’ailleurs pour ça que dès que Niska commence à aborder un peu le sujet, Ashley fait tout pour détourner la conversation. Elle sait très bien que la brune aimerait qu’elle puisse utiliser sa part sombre, qu’elle ne soit pas toujours la jeune femme innocente et gentille qu’elle est.

Quelques minutes après, Niska réapparut dans son champ de vision, ayant visiblement fait ce qu’elle devait faire. Et comme s’en doutait déjà Ashley, la brune n’en sortait pas indemne encore une fois. Elle le comprit simplement au "On y va" que prononça la brune. La blonde s’arrangea alors rapidement pour caler l’enfant, toujours dans ses bras, de façon à pouvoir se libérer l’un d’entre eux. Et lorsque sa femme passa à côté d’elle, Ashley prit sa main dans la sienne. Elle n’avait peut-être toujours pas les mots pour le lui dire, mais elle savait comment lui montrer : elle était là. Quoi qu’il se passe, elle était là pour Niska.    

_________________
Fire meet gasoline
So come on now. Strike the match, strike the match now. A perfect match, perfect somehow. We were meant for one another. Come a little closer. I'm burning alive. And I can barely breath when you're here loving me. Burn with me tonight
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: World Series (Mi Querida)

Revenir en haut Aller en bas

World Series (Mi Querida)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-