Creepy fun house
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Creepy fun house

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ACCEPTABLES
avatar


"I'm just out of my mind. Or something else... haha!":
 


× A propos du vaccin : :
Si on est taré avant, j'vous laisse imaginer aprés...

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, entre Bodie et Disneyland

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
523

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Creepy fun house Ven 19 Jan - 19:54



Livia & You?



Vous savez ce qui est aussi terrifiant et dérangeant qu'un parc d'attractions abandonné remplie de zombies? Allez, j'suis sûr que vous avez une idée. Eh oui vous avez trouvé! C'est Livia! C'est pourtant toujours autant coloré et souriant, mais ça fait froid dans le dos.
C'est sans doute la raison qui la fait tant aimer ce genre d'endroit. Avant l'apocalypse, elle n'avait jamais mis les pieds dans un grand parc d'attractions. Des petites foires par-ci par-là, mais c'est tout. Alors que depuis qu'elle est sortie de son trou, presque un an après le début de l'apocalypse, elle y passe tout son temps libre.
Déjà qu'avant, Bodie était un peu triste, depuis que les bombes sont tombées, c'est un endroit complètement déprimant. Alors pour se ressourcer, rien de tel que de promener entre des manèges en ruine et des zombies qui se bloquent dans les nombreuses barrières de sécurité comme des crétins.

Livia est passé par le magasin du coin, à la recherche de vêtements de rechange. Malheureusement ce n'est pas ici qu'elle trouvera des robes de princesse à sa taille, peut-être dans les loges des figurants. Ouai, ça sera le prochain arrêt. Ici elle change de t-shirt, pour un t-shirt blanc avec le corps de Mickey. Quoi? On fait plus adulte et féminin? On parle de Livia là j'vous rappelle! Cette ancienne Miss n'a plus la même vision de la classe et tout ça.
La preuve, sur la tête elle se met un serre-tête de mini, avec le noeud rose et les oreilles. Rien ne l'arrête cette petite. Et elle retourne se promener dans le parc d'attractions, sa batte de base-ball sur une épaule. Prête à dérouiller tout ce qui s'approche d'elle, sauf ce zombie-là, elle va délibérément vers lui pour lui exploser la tête en ricanant.

- Tien. Livia marque une pause et regarde ses mains. - Pourquoi j'ai pas de sang sous les ongles moi?

Certainement car elle n'a croisé personne depuis son dernier nettoyage des ongles. Oui, parce que madame a une petite brosse pour se nettoyer correctement les ongles. C'est pour le vernis, faut avoir les ongles bien propres avant d'en mettre. Enfin, elle n'a pas de vernis non plus cela dit… Un nettoyage gratuit des ongles? Qu'elle est propre cette petite!

Il y a quelques années de ça, cet endroit devait être plein à craquer. Des tas de touristes de tout un tas d'endroit venu en famille pour profiter des comptes de leur enfance. Et aujourd'hui c'est étonnamment vide.
Quand le chaos à commencé, les gens avaient sans doute d'autres préoccupations que d'aller s'amuser en famille. Et s'il y avait des gens ici, ils ont surement fui et d'autres l'ont fait plus tard sous une autre forme pour chercher de la chaire fraiche ailleurs. C'est tout de même loin d'être désert, yen a des rampants qui trainent dans le coin. Ils sont assez éparpillé pour ne pas être trop dangereux et la plupart n'arrivent pas à passer par-dessus les rambardes qui se trouvent entre eux et Miss America.

Alors qu'elle pensait être la seule à aimer ce genre d'endroit, elle voit une ombre passer derrière un manège. Trop haut pour être un animal et trop rapide pour que ce soit un zombie et trop loin pour qu'elle se fasse une idée précise.
C'est sans vraiment se méfier qu'elle s'approche de l'endroit où elle a vu l'ombre partir.

- Hey je t'ai vu toi là-bas! Tu veux jouer avec moi?

Livia ne peut pas s'empêcher de lâcher un petit rire après cette question. Avec sa tête de psychopathe on s'attend forcément à un jeu sanglant, mais un petit jeu de cartes au coin d'un feu, ça lui va aussi… des fois et si elle gagne.

_________________
Am I a psycho?
"I hear voices in my head. They tell me things that I will do. They show me things I'll do to you. I hear voices crying, I see heroes dying, I taste blood that's drying."
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Creepy fun house Mer 21 Fév - 19:15

CREEPY FUN HOUSEft. Livia


Après avoir insulté copieusement une branche de sapin visiblement inconsciente de ce qu'elle avait fait, Lïnko coupa net la base de la branche d'un revers sec de hache. Cette salope avait bien failli lui rentrer dans l'oeil, non mais sérieusement, il avait l'air d'être du genre à se faire éborgner par une connerie d'épineux ? Rajustant sa peau de loup sur ces épaules, il poursuivit sa progression. Levant les yeux au ciel, l'islandais se figea le temps d'estimer depuis combien de temps il marchait ainsi. Six heures, tout au plus. Il était donc plus que temps de faire une pause. Après avoir repéré une souche moussue sur laquelle poser ses fesses, le survivant déballa ce qu'il lui restait comme lamelles de viande séchée, c'est à dire pas grand chose. Là, quelque chose le frappa. Tout était bien silencieux. Et immobile. C'est pas vrai. Dans quelles emmerdes t'es encore en train de te mettre toi ...?

De nouveau sur ses jambes, Lïnko effectuait une petite ronde en appelant son amie à quatre pattes. Le ton était encore doux, puisqu'il n'était pas persuadé que l'insouciante ait commis de réelle bêtise... Ah. La chèvre naine, qui n'arrivait pas même aux genoux de son papa adoptif, se tenait fermement plantée sur ses quatre allumettes de pattes. Son museau, fièrement levé, faisait naître une lueur dans ses petits yeux. Le genre de lumière qui annonce qu'il est temps de faire des conneries. A peine le temps pour le nordien de soupirer que la pelote de laine mobile s'était déjà faite la malle, toute contente de faire mumuse. Ça faisait quoi... Un an peut être, qu'il avait eu la faiblesse de sauver ce petit animal ? Nanna était clairement pas le genre de bestiole qu'on peut utiliser comme chien d'attaque. C'était carrément l'opposé en fait. Si elle avait compris que rester vers son sauveur était le meilleur moyen de rester en vie, gambader auprès des rôdeurs ne l'affolait pas non plus.

Sans déconner, ça commençais à suffire. Il avait l'air de quoi là, à courir derrière cette saloperie de chèvre ?! Néanmoins, sa rage passagère s'était apaisée quand Nanna avait eu l'intelligence de le conduire tout droit à une zone dont il ne soupçonnait pas même l'existence. Un genre de désert de structure métallique. Un endroit bien étrange, vraiment. Des petits stands posés ça et là. Qu'est-ce qu'il pouvait bien se passer ici avant toute cette merde ? Excellente question, qui, paradoxalement, n'avait aucun intérêt à trouver réponse. Par delà une étrange exposition de faux chevaux accrochés à des barres, une silhouette frêle disparaît dans les herbes sauvages. C'est prestement que Lïnko se jette à sa suite, ramenant Nanna contre lui avec une fermeté trahissant son ras-le-cul. Se redressant tout aussi vite, s'est finalement une voix qui s'élève de nulle part qui le surprends. Faisant volte face pour poser les yeux sur celle qui vient de lui adresser la parole, il marque un temps d'arrêt avant d'hausser un sourcil interrogateur.

« Bordel... Mais t'es qui toi ? » Son accent islandais est un peu plus marqué qu'à l'usuelle. Ayant pourtant grandi sur les terres de ce bon vieil Oncle Sam, c'est assez peu commun, mais faut croire que son vrai Oncle l'ait assez assommé de sermons pour chopper malgré lui un accent à l'intonation assez autoritaire. Tiquant sur l'étrange ornement de tête de l'inconnue, il ne sait pas trop quoi faire ni quoi dire. Finalement, ses yeux clairs se posent sur son petit fardeau laineux, qui semble s'agiter inutilement. « Non, j'ai assez joué comme ça. » Les sabots touchant enfin le sol, la créature sautille un instant avant de bondir autour de la blonde pour finalement retourner aux pieds de Lïnko. Quelle crétine cette chèvre. Plissant les yeux en détaillant rapidement la batte de baseball de la survivante, il poursuit finalement, après s'être présenté : « Lïnko. C'est quoi cet endroit ? » A première vue, sûr que cette nana connaissait les lieux. Peut-être même qu'elle y vivait. Et pas seule. Dans ce cas précis ou elle aurait des petits copains pas habitués aux étrangers, oui, ils allaient rapidement faire mumuse.

Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
avatar


"I'm just out of my mind. Or something else... haha!":
 


× A propos du vaccin : :
Si on est taré avant, j'vous laisse imaginer aprés...

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, entre Bodie et Disneyland

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
523

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Creepy fun house Ven 23 Fév - 10:18


Livia & Lïnko


L'ombre qu'elle se met à poursuivre est enfaite… une chèvre? Une chèvre qui appartient à un gars. Il y a toujours des gens qui sortent de l'ordinaire. Tout le monde veut un chien et lui non, il a choisi une chèvre. Bon, c'est vrai que c'est mignon, mais ce n'est pas très utile. Enfin ça fait de la compagnie et ça occupe, c'est déjà bien.
Livia le regarde un peu perplexe quand il lui demande qui elle est.

- Ben… Livia.

Elle dit ça comme si c'était évident. Comme si tout le monde devait la connaitre. Mais non, ce n'est pas une star non plus, même si elle a été à une époque un peu plus connue que le commun des mortels, ce n'est pas non plus une Icon mondiale.
Bon qu'il ne sache pas qui elle est, pourquoi pas. Mais sérieux? Il ne connaît pas Disneyland? Même juste le concept d'un parc d'attractions? Oui avec la déco actuelle on peut imaginer qu'on ne reconnaisse pas LE parc lui-même, mais avec des attractions, même en ruine, on sait où on est.

- C'est Disneyland… Un parc d'attractions.
J'ai cru pendant un moment que t'était un genre d'hallucination violente. Un mec avec presque un nom de perso de jeu vidéo et qui porte une peau de loup alors que son animal de compagnie est une chèvre… Même pour moi, c'est beaucoup!
Mais mon cerveau pourrait pas créer une hallu' qui connaît pas ce genre d'endroit. Je pars loin pourtant des fois, mais les bases restent les bases.


Ça y est, le moulin à paroles est déclenché. Et non, elle ne se cache pas d'être cinglée, d'avoir des hallucinations et tout le reste. Tout ça est devenu tellement normal pour elle. Ce n'est pas une honte et puis surtout, elle s'en rend pas vraiment compte. Vous savez ce qu'on dit? Se rendre compte qu'on est fou est déjà un pas vers la guérison. La guérison, elle en est de plus en plus loin cette petite.

- Ta peut-être fait un voyage dans le temps où je sais pas quoi, mais tu vois ici. C'est le genre d'endroit ou les gens venaient en famille ou entre amis. Pour faire des attractions à sensation plus ou moins forte et se goinfrer de sucrerie et d'un tas de trucs gras. Voir des spectacles avec des personnages de dessin animé et des feux d'artifice.
Dans ta dimension les dessins animés et les feux d'artifice tu connais où tu vas me courir après en pensant que c'est l'entre d'un démon et que tout ça n'est que sorcellerie. AU BUCHET! hé hé


Livia ricane.

- Et c'est marrant parce que t'a une peau de loup sur le dos et mon nom de famille c'est Volk, ça veut dire loup en russe.

Quand elle dit ça, Livia réalise quelque chose qui la fait faire un pas en arrière.

- Heu… me découpe pas pour faire de ma peau une cape ok!? Je sais j'ai une jolie peau douce, mais elle perdrait toute sa valeur si elle n'était plus attachée à ce corps parfait.

Un peu de modestie au passage ça ne fait de mal à personne, n'est-ce pas?
Et enfin! Livia arrête de parler pour le lancer en placer une. Mais il a de la chance, pour une fois toutes ses phrases ont un sens, elle n'a pas inventé de mots. Bon, elle passe toujours d'un sujet à l'autre sans trop de transition, mais le tout est à peu près compréhensible.
Ça lui arrive des fois de penser des phrases tout à fait normales mais quand elles sortent de sa bouche ça n'a aucun sens. Soit ce sont des mots qui n'existent pas ou elle balance des mots au hasard et ses phrases ne veulent rien dire.

_________________
Am I a psycho?
"I hear voices in my head. They tell me things that I will do. They show me things I'll do to you. I hear voices crying, I see heroes dying, I taste blood that's drying."
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Creepy fun house Dim 25 Fév - 10:42

CREEPY FUN HOUSEft. Livia


Pour être tout à fait honnête, ça faisait un bon moment maintenant que l'islandais n'avait croisé personne. Enfin, à part les mordeurs quoi. Et au final d'une course poursuite ridicule avec Nanna, dans un endroit parfaitement inconnu, faut reconnaître qu'il ne s'attendait pas à tomber sur une blonde. C'est avec aplomb qu'elle lui donne son nom, comme s'il était bien con de ne pas déjà le savoir. Livia, ça lui disait clairement rien, ou alors il se mettait sacrément à perdre la carte. Finalement, elle poursuit en donnant réponse à la question du barbare, qui l'écoute bien sagement. Disney ouais, ça lui disait bien quelque chose, mais c'était pas un film pour mômes ou quoi ? A la mention de sa biquette de compagnie, Lïnko haussa un sourcil. Qu'est-ce qu'il était censé répondre en fait...? Ok, faire la causette, c'était pas son truc. Mais ce qui était pas mal en temps de survie, c'est qu'en général, la discussion tournait court et restait sur les mêmes domaines. Des phrases toutes faites, ou un coup de hache en travers de la mâchoire, c'est quand même pas les solutions qui manquent. Sauf que là, elle était en train de l'embrouiller totalement.

Quand la survivante évoqua la possibilité de se faire écorcher, le nordien ne put s'empêcher de réprimer un petit rire. Bah ouais, les écartèlements ça a toujours été marrant, non...? Souhaitant relativiser à sa manière, il répliqua donc simplement « T'en fais pas, j'ai arrêté d'écorcher les femmes.  » en esquissant un petit sourire en coin. Quittant un instant son interlocutrice des yeux, il fit un bref état des lieux alentours. Il n'était pas là depuis bien longtemps, et s'était débarrassé facilement des quelques cadavres ambulants qui avaient croisé son chemin. Cependant, à rester immobile trop longtemps, on finit toujours par trouver des emmerdes. Lïnko désigna une zone qu'il n'avait pas encore explorée. Faut dire qu'il courrait uniquement pour chopper cette saloperie de chèvre aussi. En tout cas, ce... Parc, avait l'air immense. « Tu connais les environs ? Si tu es de passage, on peut explorer un peu et se partager nos trouvailles, qu'est-ce que t'en dis ?  » Après tout, il y avait peut être des trucs à chopper dans les parages... « Si j'essaie d'enlever ta peau pour me couvrir, je te laisserais ma chèvre en compensation. » Biquette bicolore de type laineuse et innocente, un peu co-conne sur les bords, et bon fardeau en situation de survie. Mais choupinette.

Pour l'heure, l'animal flairait les environs, son petit museau frémissant au vent. Un peu plus loin, des grondements lugubres semblaient se rapprocher. Le barbare sorti sa hache, avisant la batte de Livia du coin de l'oeil. Sympa. Ouais, ça devait être marrant d'exploser des crânes comme ça. Bref. Soit le duo atypique progressait dans le parc, soit il s'occupait d'abord du compte de la petite troupe de décharnés en approche. Dans tout les cas, ils auraient de la compagnie sous peu, mais à bien la regarder -et surtout l'entendre-, Lïnko estimait qu’étonnamment, la blonde se débrouillait assez bien pour se permettre de vivre seule. Elle avait l'air assez cheloue pour ne pas être débectée à l'idée de voir du sang, donc ça plaçait la petite dans la catégorie passablement instable. Comme lui quoi, pensa-t-il en haussant une épaule par réflexe à son raisonnement. « Je dirais six, peut être sept. On partage ou tu me laisses tout faire pour ne pas avoir de sang sous les ongles ? » Ouais, le truc qui l'avait fait tiquer, c'est que la minette semblait étrangement claire et propre dans cet environnement plutôt rouillé et désertique... En fait, elle aurait très bien pu être une hallu.

Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
avatar


"I'm just out of my mind. Or something else... haha!":
 


× A propos du vaccin : :
Si on est taré avant, j'vous laisse imaginer aprés...

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, entre Bodie et Disneyland

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
523

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Creepy fun house Lun 26 Fév - 10:40



Quand il dit qu'il a arrêté d'écorcher les femmes, Livia semble rassurer. Oui du coup elle pense qu'il le faisait vraiment. elle a tendance à prendre l'humour au premier degré. Mais malgré ça, elle ne semble pas apeurée. Ben quoi? Il a dit qu'il avait arrêté, donc tout va bien.
La peur, ça fait partie des choses que son cerveau a du mal à comprendre.

Connaitre les environs, c'est vite dit. Tous les parcs d'attractions suivent un peu la même logique, donc d'un point de vue cartographique, oui elle connaît un peu. Mais elle ne sait pas vraiment à quoi s'attende à chaque tournant. Des trésors, des zombies… avec un peu de chance le zombie d'une princesse.

- J'ai visité une petite partie déjà, mais, il me reste pas mal de découverte à faire.


Comme par exemple, où se faire une planque. Pas besoin d'envahir tout le parc, mais juste une attraction. En renforçant quand même un peu les abords du parc et en mettant des panneaux pour faire comprendre aux visiteurs que la zone est dangereuse. Avant de mettre des pièges pour les plus téméraires.

- Une chèvre en compensation de ma peau? C'pas super équitable. Ma peau vaux bien tout un troupeau de chèvres!

Et oui, Livia est sérieuse en disant ça. Du coup elle se met à fixer la chèvre un petit moment. Elle a du mal à s'y faire. Il a une chèvre quoi, c'est fou! Pas sur qu'elle soit bien placé pour décrire une situation de folle, mais c'est quand même fou!
Six ou sept? Il parle de quoi là? On est toujours sur les chèvres?

- Hein?

Livia regarde la hache de l'homme, puis sa batte et son visage s'illumine.

- Haaa ouai!

Ça y est, elle a compris. La jeune femme n'est jamais vraiment dans le même monde que les autres, alors il lui faut toujours un peu de temps pour comprendre ce qui se passe autour d'elle.
Avec ce cerveau toujours déconnecté, on se demande quand même comment elle fait pour survivre. Les gens survivent car ils savent de quoi ils doivent se méfier. Livia ne se méfie de pas grand-chose et elle est toujours à l'ouest.
Sur un malentendu elle a dû vendre son âme au diable pour devenir invulnérable ou un truc du genre. Pourquoi pas, y'a bien des zombies, alors pourquoi on pourrait pas vraiment vendre son âme au diable? hein?

- Ben pour tout te dire, si t'avais pas eu de jolis yeux, j'aurais surement essayé de mettre mes pouces dedans alors… du sang sous les ongles, ça me gene pas trop.
Mais, j'ai abandonné l'idée d'essayer d'en faire du vernis. Ça tient pas du tout… Et c'est… bref… T'a cas t'occuper des 6 et moi du peut être 7.


La jeune femme affiche un large sourire en disant ça. Sous-entendu tu te débrouilles et peut-être que je ferais un effort si l'envie me prend.

- Nan je rigole, j'peux en éclater quelques-uns. Mais c'est toi le plus fort donc j'ten laisse un peu plus.

Ben oui bien sur, elle lui laisse car il est plus fort… Bon, c'est surement vrai. Mais en dehors de ça, Livia est quand même une lâche avec un petit côté flemmard. Alors moins elle en fait, mieux elle se porte. Si elle traine avec des gens ce n'est pas pour les aider. L'aide ne va que dans un sens, dans le sien.
S'attaquer à des groupes, ce n'est quand même pas son truc. Livia vise les zombies les plus esseulés ou faits en sorte que les groupes se dispersent pour les avoirs tranquillement un par un en étant sûr de n'avoir personne qui arrive dans son dos.
Elle ne s'en cache pas dans son comportement. Elle laisse vraiment les autres prendre les plus gros risques.

_________________
Am I a psycho?
"I hear voices in my head. They tell me things that I will do. They show me things I'll do to you. I hear voices crying, I see heroes dying, I taste blood that's drying."
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

En ligne
LIFE IS
NOT JUST
A GAME

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24454

× Points de vie : :
112

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa & gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Creepy fun house Sam 14 Avr - 12:29

RP archivé suite à la suppression de Lïnko. coeurrose
(à moins que tu ne veuilles le récupérer Livia ?)

_________________

Those who survived
If you want to live, you have to become strong.


YEAH BABY:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Creepy fun house

Revenir en haut Aller en bas

Creepy fun house

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-