Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité



MessageSujet: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Lun 22 Jan - 20:36

Well, that's embarrassing...
#Rebalix
Elle lui avait dit. Elle avait tout déballé à Graham comme ça, sans réfléchir. Il l'avait fait chier directement lorsqu'elle était rentrée et Alixen n'avait pas pu s'empêcher de lui dévoiler qu'elle allait partir. Cela n'avait pas été du tout dans ses plans de lui dire ainsi. Surtout, qu'elle avait prise cette décision que très récemment. Elle avait beau avoir prit l'habitude de quitter les groupes dans lesquels elle s'intégrait, sans prévenir personne et en plus en emportant leurs vivres. Cette fois-ci c'était différent. De un, elle n'avait pas envie de partir sans rien dire et de deux, elle voulait faire les choses bien. Ce qui était assez étonnant la connaissant. Mais voilà, à peine avait-elle perdu son sang froid qu'elle avait tout fichu en l'air en le disant de but en blanc sous le coup de la colère. Alors elle avait fini par quitter la pièce dans laquelle ils étaient lorsque Graham avait commencé à la questionner du comment et du pourquoi. Elle tenait absolument pas à lui parler de Luke, cela aurait été trop gênant. Alors elle avait décidé d'aller se réfugier dans sa chambre, non sans avoir pris soin de faire promettre à Graham qu'il ne parle pas de tout ça à Rebekah. Rebekah c'était la personne avec laquelle elle avait tissée le plus de liens dans la villa. Alors, Alixen ne voulait pas qu'elle apprenne la nouvelle n'importe comment. Elle voulait avoir l'occasion de réfléchir à comment le lui annoncer.

Tout cela pouvait sembler être trop rapide pour avoir été murement réfléchie. Pourtant, Alixen savait qu'elle avait prit la bonne décision. Elle ne voulait pas perdre Luke une nouvelle fois. Elle voulait être avec lui. De par sa présence, il avait réussi à la faire sourire à nouveau. À lui faire oublier toutes ses mauvaises expériences qu'elle avait vécu. Certes, leur retrouvailles n'avait pas été des plus heureuses. Au contraire ça avait très mal commencé. Mais le lendemain, tout avait été résolu. Ou du moins, l'espoir pour leur couple était de nouveau permis. Ils allaient tous les deux faire des efforts pour reconstruire ce qui avait été brisé. Ce que Alixen avait brisé. C'était elle la fautive dans l'histoire. Alors ça lui semblait normal, que ce soit à elle de faire le plus d'efforts. Elle qui se « sacrifie » en quittant son groupe pour pouvoir rester auprès de Luke.

Perdue dans ses pensées, Alixen ne pensa pas à fermer la porte de sa chambre derrière elle, lorsqu'elle y entra. L'adolescente se dirigea vers son miroir afin de se regarder. Avant de parvenir à distinguer son propre reflet, elle dut le nettoyer avant, entre la poussière et la crasse qui s'était accumulé. Elle ne l'avait encore jamais utilisé jusque là. Il faut dire qu'en période d'apocalypse, l'apparence n'était pas ce qui comptait le plus. Puis de toute manière, Alixen n'avait jamais été narcissique. Mais là, elle voulait juste vérifier quelque chose. Elle avait l'impression que ce qu'elle avait fait avec Luke était écrit en gros sur son visage. Et pourtant non, en se regardant dans le miroir, elle ne constatait rien de différent. Cependant, il y avait bien quelque chose qui pouvait l'indiquer. Dégageant vers l'arrière ses longs cheveux devenus rouges depuis la veille, elle pouvait contempler les deux suçons que Luke lui avait fait dans le cou. Elle les effleura de ses doigts, rougissant à la simple pensée de leurs ébats amoureux.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

And in that moment, i swear we were infinite
Conreb


Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
36 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
Tourne en rond dans une caravane pourris

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
6896

× Points de vie : :
85

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) & anaphore (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Dim 11 Fév - 9:33

Well that’s embarassing


 
feat : Alixen  & Rebekah

 
Son couteau a la main, face a son reflet, elle hésita un instant. C’était bête d’hésité, parce qu’elle l’avait déjà fait et savait que c’était mieux, plus pratique.  Mais maintenant qu’elle était a la villa, es ce qu’elle avait vraiment besoin de le faire ? Elle était plus en sécurité ici que dehors, et il y avait Conrad, elle devait prendre son avis en compte maintenant non ? Elle se fixer dans le miroir, comme si se regarder elle-même droit dans les yeux aller lui donner la réponse. Non, elle ne fit que constater que son regard n’avait pas vraiment changé.  A chaque fois qu’elle plongeait elle-même dans ses yeux d’un vert intense, elle avait toujours l’impression qu’on pouvait y voir tout ce qu’elle avait vécut, comme si ça avait laissé une trace dans ses yeux, comme sur son corps. Elle avait de nombreuse cicatrice, fines certes, mais quand même là, qui témoigné de sa jeunesse violente.  Et pourtant, elle avait l’impression, que ses blessures, les fissures de son âme se lisait surtout dans ses yeux, comme si tout y était inscrit noir sur blanc.  Elle soupira, c’était totalement ridicule, personne ne pouvait le voir dans ses yeux, Conrad ne connaissait pas les histoires de ses cicatrices qu’il connaissait surement par cœur, et ne demandait pas des explications, pour l’instant, ce qui était tant mieux. Alors elle devait arrêter de s’inquiété pour cela, mettre son passé une bonne fois pour toute derrière elle et se concentré sur sa survie. Mais c’était plus facile a dire qu’a faire, même après de nombreuses années, son enfance et son adolescence revenait la hanté la nuit, et même le jour parfois. Elle soupira, elle était vraiment ridicule parfois.  Comme hésité pour faire ça. Elle soupira et d’un geste assez vif, saisi ses cheveux de la longueur qu’elle voulait garder et coupa le reste avec son couteau, comme elle le faisait souvent, avant, quand elle était encore dans la forêt, et a Bodie.  Quand elle était arrivé a la villa elle avait arrêter de le faire, pensant que Conrad aimerait mieux, mais elle sortait toujours tout les jours dehors, et les cheveux long ce n’était pas vraiment pratique, alors elle décida de les couper au dessus des épaules. Elle garder un peu de longueur mais pas trop.  Ainsi elle pourrait les attacher si besoin, mais les laisser détaché ne lui poserait pas trop de problème dehors.  Une fois fait, elle se regarda pour voir si elle avait tout coupé a la  même longueur et si c’était pas trop moche et souri. C’était satisfaisant, pas digne d’un coiffeur, mais a défaut d’en avoir, elle faisait comme elle pouvait. Elle ramassa les cheveux brun qui était tombé au sol et les mit a la poubelle, glissa son couteau a sa ceinture et sortie de la salle de bain.

Maintenant, plus qu’a trouver Conrad pour lui demander s’il aimait. Même si elle savait que s’il n’aimait pas, ce serait la même chose, elle ne pouvait plus rien y faire maintenant. Heureusement que les cheveux ça repousse, au cas où il la préférait les cheveux long.  En marchant dans le couloir pour rejoindre sa chambre, où serait surement Conrad, elle passa devant la porte de la chambre d’Alixen, porte ouvert qui normalement était souvent, voir tout le temps, fermé. Alors elle ne put s’empêcher de regarder en passant a l’interieur, voir si tout aller bien, reflexe de maman. Elle fut rassuré de voir la tignasse rouge de sa fille d’adoption, en train de se regarder dans le miroir. Elle continua sa route, jusqu'à ce qu’elle se figea net, a deux mettre a peine de la chambre de la jeune femme. Rouge vous avez dit ? Attendez, Alixen est brune, pas rousse. Elle fit marche arrière pour voir si elle n’avait pas rêvé et constata que non, elle n’avait pas rêvé. Elle resta interdite une seconde avant de s’approcher, a pas de loup, comme d’habitude. Très vite Alixen pouvait voir le reflet de la femme arriver derrière elle grâce au miroir, mais avant elle n’avait pas put l’entendre, la brune était assez discrète en général, une vrai ombre.  «  Wow, qu’es ce que t’a fais a tes cheveux ? » Dit elle simplement en s’arrêtant derrière elle.  Evidement, elle n’allait pas l’engueuler, a ses yeux, Alixen faisait ce qu’elle voulait avec son corps, elle n’avait pas vraiment grand-chose a dire, après tout, elle aussi venait de se couper les cheveux sans rien dire a personne. Elle remarqua ensuite les rougeurs dans le cou de la jeune femme, et devina tout de suite ce que c’était. Après tout, elle n’était pas née de la dernière pluie. Elle soupira doucement, dénoua le foulard rouge qu’elle avait autour du poignet et le passa au cou de sa fille de cœur. «  En général on fait ce genre de chose pour que les adulte ne voit pas ça et ne pose des questions. » Dit elle en lui souriant a travers le miroir. «  Des questions de type : Tu as couchée avec un garçon ? Et c’est qui ce garçon en question ? » Dit elle toujours en lui souriant  dans le miroir. Elle voulait faire passer ça tranquillement, elle savait que la petite devenue rousse maintenant, avait beaucoup de tempérament et elle n’avait pas envie de se disputé avec elle. Et elle ne savait pas vraiment non plus si elle avait envie d’avoir des réponses a ses questions, elle n’avait pas vraiment envie d’aborder le sujet, mais elle savait aussi qu’il fallait en parler, c’était important comme conversation… Histoire que sa fille ne devienne pas comme elle.
Que l’embarra commence

fiche by mad shout.


_________________
The monster in my head

Survive forever
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Mer 2 Mai - 20:09

Well, that's embarrassing...
#Rebalix
Perdue dans ses pensées, Alixen ne remarqua pas tout de suite la présence de Rebekah. Elle a toujours eu l'habitude d'être dans sa bulle lorsqu'elle se trouvait dans sa chambre. Raison pour laquelle sa porte était le plus souvent fermée. Elle avait besoin de cet espace d'intimité, son antre de solitude. Son refuge lorsqu'elle n'arrivait plus à supporter personne dans la villa. L'adolescente était même restée enfermée à l'intérieur les premiers jours de son arrivée dans la demeure, le temps de se faire à l'idée de devoir supporter la présence de nouvelles personnes et surtout d'hommes qu'elle ne connaissait pas. Chose qui lui avait été assez difficile. Le fait d'avoir confiance en Rebekah, lui avait facilité la chose, étant donné que cette dernière faisait confiance à Conrad et donc lui a fait comprendre qu'elle n'avait rien à craindre de lui. Cependant, il est toujours plus facile à dire qu'à faire. Puis c'est pas vraiment, comme si c'était quelque chose qu'elle contrôlait. Elle préférait rester distante, pour se protéger. Heureusement, Alix avait fait des progrès depuis. Il lui ait déjà arrivé de partir seule en expédition avec Conrad ou même Desmond. Chose qu'elle avait été complètement incapable de faire au début.

Mais bon, cette fois-ci, elle n'avait pas pensé à fermer la porte. Ou plutôt, elle n'avait pas vraiment fait attention. Grossière erreur. Surtout aujourd'hui, surtout maintenant. C'est le reflet de Rebekah dans son miroir qui la tira de ses pensées et qui même l'a fit sursauter légèrement. L'adolescente haussa nonchalamment les épaules à sa question.

- J'avais envie de changement... Et toi ?

À vrai dire sa nouvelle couleur de cheveux venait plus d'un coup de tête qu'autre chose. Et un peu d'un pétage de plomb. Ce ras le bol d'avoir toujours la même tête qu'avant. Avoir toujours cette tête de fille innocente, un visage qui lui allait bien lorsqu'elle n'était juste la fille du pasteur, cette petite fille sage sans problème. Cela faisait bien des années que cela avait changé et pourtant, Alixen était restée la même physiquement. Sans doute que cette bouille enfantine en avait attiré plus d'un type rempli de pensées malhonnêtes... Si l'adolescente avait toujours jouée de son apparence pour berner les plus idiots, aujourd'hui elle voulait inspirer la peur. Que les survivants se mettent à réfléchir un minimum avant de vouloir s'approcher d'elle. Et tout ça, elle ne savait comment l'expliquer à Rebekah et de toute manière elle n'avait aucun compte à lui rendre... Donc le plus simple était à son tour de s'intéresser à son changement capillaire.

Cependant, bien rapidement, Alixen perdit toute son assurance lorsque Rebekah remarqua les suçons laissés par Luke. Immédiatement, elle se mit à rougir violemment, pas vraiment à l'aise avec le sujet. Son regard évitait avec soin le miroir en face d'elle, afin de fuir celui de Rebekah. Se mettant à bafouiller, elle tenta de sortir un mensonge.

- Je... Hum... C'est... Je pense que je suis en train de faire une allergie à... je sais pas... quelque chose... c'est tout... Tu sais avec toutes ces merdes qui traînent, y a plus rien de propre, on trouve pleins de trucs non identifiés un peu partout... Alors ton foulard, à moins qu'il soit antiseptique, je doute qu'il serve à quelque chose...

Alixen a tentée de rattraper le coup vers la fin, en jouant l'indignée mais elle doutait que son mensonge soit passé... Elle qui d'habitude était une très bonne menteuse, pour le coup, elle n'avait pas du tout assurée et s'était laissé emporter par la gêne qui l'habitait. Il faut dire aussi que ce n'était pas un sujet sur lequel elle avait l'habitude de parler. Le sexe avait toujours été tabou chez elle. Avec une fervente croyante comme elle l'était avant, qui ne pensait que le « pratiquer » uniquement après le mariage, c'était tout à fait normal.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

And in that moment, i swear we were infinite
Conreb


Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
36 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
Tourne en rond dans une caravane pourris

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
6896

× Points de vie : :
85

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) & anaphore (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Mer 9 Mai - 21:51

Well that’s embarassing


 
feat : Alixen  & Rebekah

 
Elle n’aurait jamais pensé s’attacher autant a quelqu’un et pourtant, elle était plus qu’attacher a Alixen. Elle aurait, non, elle pourrait mourir pour cette jeune femme qui lui faisait tant penser a elle et sa jeunesse de rebelle. Cette gamine était rapidement passée pour sa fille aux yeux des survivants qu’elles avaient si souvent croiser et détrousser. Un jour, un homme avait même aussi faire la réflexion «  Erreur de jeunesse hein ? » insinuant donc qu’elle était vieille ?  Elle lui avait bien vite fait ravalé ses paroles… Avec une balle entre les deux yeux.  Outre le fait qu’il avait insinué qu’elle était plus toute jeune, il avait oser qualifié Alixen « d’erreur » comme si c’était gamine pouvait être une erreur. Elle était juste parfaite aux yeux de la fille de mafieux. Belle comme un cœur, impulsive, avec beaucoup de tempérament, un répondant hors norme et une sacrée personnalité, tout a fait le genre d’enfant qu’elle aurait voulut… Et aurait même surement put avoir si elle avait laissé sa chance au petit être qui avait essayé de s’imposer dans son ventre et surtout dans sa vie.  Et elle avait fini par considérer cette petite comme la fille qu’elle n’avait jamais eu, sans s’en rendre vraiment compte.  Et maintenant c’était fichu, impossible de la repousser ou la laisser crever dans un coin. Elle était foutu, elle était attacher a elle. Si bien qu’elle la trimballer partout avec elle, mais visiblement la jeune femme la suivait de son propre chef. Et les voila, dans la chambre de la jeune femme, a se regarder par le biais d’un miroir. Et pire, Rebekah se comporter comme une mère, ou presque, s’inquiétant directement des qu’elle avait vue le changement opéré sur la chevelure de la jeune femme sans qu’elle ne l’avertisse…Enfin pourquoi l’aurait  elle fait, elle était libre de faire ce qu’elle voulait. «  Pareil que toi. J’en avais marre de ces cheveux long qui s’accroche partout dehors et qui s’emmêle tout le temps »  Répondit elle simplement et sincèrement a la rousse quand elle lui retourna sa question.

Et puis, la brune remarqua le suçon dans le cou et le fit remarquer a la jeune femme, lui faisait remarquer que normalement il fallait le cacher pour évité les questions embarrassante… Conseil suivit plus ou moins par les questions en question. Rebekah explosa de rire face au mensonge de la jeune femme et se laissa tomber sur le lit de la jeune femme, la regardant toujours grace au miroir «  Une allergie » Elle rit à nouveau. «  Oh non, j’en pleure presque là Alix, sérieusement » Dit elle en s’essuyant les yeux, oui elle en pleuré vraiment presque de rire. «  Tu m’a habitué a mieux que ça comme mensonge.  Et puis, sans rire, pas a moi ! Une allergie, j’ai presque inventé ce mensonge ! »  Elle rit encore un peu. Il fallait la comprendre, c’était vraiment le pire mensonge qu’elle avait jamais entendu. Puis elle se calma tout d’un coup en pensant a quelque chose. «  Oh nom de dieu, Alixen… C’était ta première fois ? » Elle perdit toute envie de rire ou de taquiner sa fille d’adoption et se releva pour s’approcher d’elle en souriant «  Tu es donc une femme maintenant. » Elle soupira doucement en la regardant toujours a travers le miroir «  En général on a pas envie d’en parler, parce que c’est pas super… Enfin tu n’en sais rien, tu n’a pas de comparaison mais… Si tu as besoin d’en parler, des questions ou quoi.. . Hésite surtout pas,  je suis passé par là aussi. » Elle était un peu gêner en disant cela. Et en plus elle n’était pas sur que ce soit vraiment le cas, elle ne savait pas si on avait vraiment envie d’en parler après, elle, elle n’en avait pas parlé, parce qu’elle n’avait pas eu de maman pour le faire, et puis surtout parce que ce n’était pas un moment agréable car pas voulut par la jeune femme. Mais elle voulait être là pour Alixen, elle n’avait pas vraiment de maman pour en parler, mais une femme qui s’en rapprocher ne serait ce qu’un peu…Du moins elle l’espèrait. Elle posa une main douce et chaleureuse doucement sur l’épaule de la jeune femme «  Je suis là pour toi si tu as besoin. » Répéta t elle doucement en lui souriant. Elle n’avait pas vraiment envie d’en parler, elle n’avait pas vraiment envie d’être là pour l’instant, parce qu’elle avait un peu peur. Peur qu’Alixen pose trop de question sur sa première fois a elle, peur de se rappeler et surtout peur car elle devrait mentir à Alixen là-dessus, et elle n’en avait pas envie. Elle n’avait encore jamais menti a la brune et elle n’avait pas vraiment envie de commencer.  

Que l’embarra commence

fiche by mad shout.


_________________
The monster in my head

Survive forever
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Mer 23 Mai - 20:09

Well, that's embarrassing...
#Rebalix
Alixen aussi avait déjà pensé à se couper les cheveux plusieurs fois, pour les mêmes raisons énoncés par Rebekah. Mais par simple fierté, elle ne le faisait pas. Elle tenait à garder les cheveux plus longs que Luke. Puis elle avait toujours eu les cheveux longs. Si là, elle avait franchi le pas pour se les colorer pour la première fois, ce n'était pas certain qu'elle soit prête à les couper. De toute manière, pour l'instant, elle n'en avait pas envie.

Bien rapidement, Rebekah avait remarqué les suçons dans le cou d'Alixen. Il faut dire, qu'elle ne les avait pas cachés étant donné, que personne n'était censé rentrer dans sa chambre. Elle devrait placardé une feuille sur sa porte tiens, ne pas rentrer sans qu'elle ait donné son accord avant. Même si la porte est ouverte. Quoi qu'il en soit, maintenant c'était trop tard et elle devait en assumer les conséquences. Sauf que pas du tout. Encore moins lorsque Rebekah se moqua effrontément d'elle face au vulgaire mensonge qu'elle lui avait sorti. Alixen se rembrunit directement, croisant les bras.

- Arrête de te marrer comme une baleine. Ce n'est absolument pas drôle.

Elle le prenait tellement mal... Surtout, que la jeune adolescente était hyper gênée, n'étant pas du tout à l'aise avec le sujet. Elle pensa même à se relever et partir, sauf que c'était sa chambre... Où est ce qu'elle pourrait être tranquille ? Il y avait bien dans les toilettes qu'elle pouvait s'enfermer mais bon c'était quand même moyen comme alternative. Puis soudain Rebekah s'arrêta de rire et devina qu'il s'agissait de sa première fois. Et elle commença à lui dire qu'elle pouvait lui en parler. Pitié que cela cesse. Alixen n'avait qu'une envie prendre les jambes à son cou et se cacher de tous. Elle n'osait affronter le regard de Rebekah. Pourquoi cette dernière devinait-elle les choses si rapidement ?

- Non... C'était vraiment merveilleux...

Un sourire niais s'afficha sur son visage qui était désormais rêveur, sans qu'elle ne puisse le contrôler. Elle n'aurait pu rêver mieux comme première fois. Et par conséquent, elle ne pouvait laisser Rebekah croire le contraire. Luke s'était vraiment montré attentionné et il avait réussi à la rassurer. Il n'y avait qu'avec lui qu'elle aurait pu franchir ce pas, surtout après ce qu'il s'était passé à Bodie. Et d'ailleurs ce moment avait faillit gâcher sa première fois, car ce mauvais souvenir était revenue dans son esprit mais elle avait réussi à le chasser avant qu'ils n'aient besoin de tout arrêter. Alixen refusait de cacher de bons moments, à cause de mauvais.

- Je n'y connais rien du tout à... ça...

Rien que le mot, c'était compliqué pour elle de le prononcer. Jusque là, cela avait toujours été un domaine très tabou pour elle. Et évidemment qu'Alixen avait donc pleins de questions là-dessus mais elle était surtout très gênée par la chose. Comment pouvait-elle être capable d'en parler ? Cela lui semblait tellement impossible. Tant que son visage n'avait toujours pas perdu de sa couleur rouge depuis qu'elles avaient abordé le sujet.  
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

And in that moment, i swear we were infinite
Conreb


Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
36 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
Tourne en rond dans une caravane pourris

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
6896

× Points de vie : :
85

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) & anaphore (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Lun 11 Juin - 20:35

Well that’s embarassing


 
feat : Alixen  & Rebekah

 
Elle aurait surement put continuer a rire un moment si elle ne s’était pas rendu compte que c’était la première fois de la jeune femme.  Elle avait offensé la jeune femme, mais bon elle s’en était fichu au début, beaucoup trop morte de rire par l’excuse vraiment très nul qu’elle lui avait sortie. Offenser les gens c’était de toute façon une habitude chez elle, peut-importe qui vous étiez pour Rebekah, elle se fichait bien de vous offenser ou non. Elle faisait ce qui lui plaisait point barre, alors si elle voulait rire de quelque chose, elle le faisait sans demander son avis a quiconque.  Mais elle avait rapidement arrêté quand elle s’était rendu compte qu’Alixen venait de perdre sa virginité. Ca par contre ce n’était pas un sujet à la rigolade, au contraire c’était même très sérieux.  Alors elle s’était lever et lui avait dit les paroles qu’elle aurait elle-même aimer entendre de la part d’une femme. De sa mère même. Et pourtant elle ne les avait jamais entendu ces paroles, et elle n’avait jamais eu de mère. Alors elle tâtonner un peu, sans vraiment avoir d’exemple a suivre. Elle essayait d’être ce qui se rapprochait d’une mère pour Alixen mais ça n’avait rien de facile pour elle. Au contraire c’était très dur et cela la terrifiait.  Mais elle voulait montrer a la brune récemment devenue rousse qu’elle était la si besoin, elle était prête  a parler avec  elle, la conseiller même si cela promettait d’être pire que gênant pour l’une comme pour l’autre.  Elle souri un peu amuser quand la jeune femme lui  assura que c’était merveilleux.  Elle disait cela parce qu’elle n’avait rien connue d’autre. Ou peut etre que ca avait vraiment était merveilleux… Qu’es ce qu’elle en savait Rebekah de comment ce passe une première fois « normal »  «  D’accord… L’important c’est que tu as aimer » dit elle en souriant un peu.

Elle se remit sur le lit, assise derrière la rousse. La jeune femme pouvait la voir grâce au miroir et Rebekah pouvait voir la jeune femme grâce au miroir aussi. C’était plutôt pratique, l’une comme l’autre était plutôt gêné alors ne pas affronter directement le regard de l’autre c’était vraiment plus facile. «  Je vois…C’est normal que tu n’y connaisses rien a …Ca »  Ca, c’était donc comme cela qu’elle appeler le sexe. Bien,  alors  ce sera ça, la brune aux yeux verts ne voulait pas froisser celle qu’elle voyait comme sa fille. Elle devait y aller en douceur, avec délicatesse et tact. Ce qui risquait d’être compliquer mais pas impossible.  «  Tu as  donc surement beaucoup de questions… Vas y, parle sans avoir honte je répondrais a tout. Enfin je n’ai pas réponse a tout mais  j’essayerai du moins a répondre du mieux que possible a tes questions. » C’était maladroit, parce que la brune avait pas du tout l’habitude de faire ce genre de chose. On pouvait voir qu’elle ne savait pas trop comment s’y prendre, mais aussi qu’elle faisait beaucoup d’effort.   Si on lui avait dit un jour qu’elle aurait une conversation de ce type avec une jeune femme, elle vous aurait surement rit au nez allégrement.
Que l’embarra commence

fiche by mad shout.




Spoiler:
 

_________________
The monster in my head

Survive forever
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Dim 8 Juil - 15:10

Well, that's embarrassing...
#Rebalix
Sans doute qu'à l'avenir Alixen, n'oubliera plus jamais de fermer la porte de sa chambre. La première fois qu'elle faisait un tel oublie et pourtant elle le payait très chère. Il ne fallait pas s'étonnait qu'elle préfère s'enfermer seule dans sa chambre la plupart du temps.

Une telle conversation avec Rebekah, jamais Alixen ne l'aurait imaginée. Aborder ce sujet avec quelqu'un, elle ne l'avait jamais fait. Trop tabou pour cette ancienne fille de pasteur. Elle ne savait pas encore précisément si elle avait vraiment envie d'en parler avec Rebekah ou non. Rien à voir avec cette dernière, c'est juste que ça l'a gênait horriblement. Mais ce qui est certain c'était que si un jour Alixen avait réellement envie de parler de sexe avec quelqu'un, la première personne à qui elle s'adresserait ce sera Rebekah. L'adolescente ne savait pas encore dans quelle catégorie, elle devait mettre le sexe. Avant, c'était un acte qui ne lui avait jamais traversé l'esprit. Trop pure qu'elle était. Elle avait grandi dans l'optique que si un jour elle devait passer l'acte ce ne serait jamais avant le mariage. Et pourtant avec Luke, ils étaient très loin de se marier. De toute manière, il y a bien des années qu'Alixen avait abandonné toutes ses idées religieuses. Mais du coup, désormais, elle avait l'impression d'avoir un train de retard. Luke avait eu l'air de connaitre pleins de choses comparé à elle, parlant même parfois de choses qu'elle n'avait jamais entendu parler de sa vie. Était-ce vraiment normal qu'elle n'y connaisse rien à ça comme venait de lui rassurer Rebekah ?

- Tu l'as fait à quel âge pour la première fois ?

Alixen n'avait aucune idée, si il y avait une norme pour la chose. Et cette question était surement la plus adaptée pour commencer. L'adolescente ne savait pas encore si elle oserait poser toutes les questions qu'elle avait en tête. C'est tellement nouveau tout ça pour elle. Peut-être aurait-elle du se renseigner sur le sujet avant de passer à l'acte. Peut-être y avait-il des choses essentielles à savoir avant de le faire. Mais bon tout ça, elle n'avait pas eu le temps de réfléchir sur le moment. Ce qu'il s'était passé avec Luke n'avait pas du tout été prévu. Ils venaient de se retrouver le jour d'avant et rien n'avait porté à croire que cela se finirait ainsi. Surtout comment leur retrouvailles avait débuté. Surtout quand Alixen avait été persuadé qu'il n'allait jamais lui pardonner. Ça avait tellement mal commencé. Mais depuis leur relation avait été une sorte de yoyo permanent. Aussitôt, leur relation commençait a évoluer, que chacun parvient à bien s'entendre avec l'autre, aussitôt Alixen finissait par dire quelque chose qu'il ne fallait pas et Luke s'énervait. C'est presque un miracle qu'ils aient parvenu à coucher ensemble. Sans doute leur relation était trop passionnel. Passant de la haine à l'amour plusieurs fois avant de s'abandonner ensemble. Et étrangement depuis qu'ils ont couchés ensemble ils ne sont plus disputés. Il faut dire qu'après ça Luke ne pouvait plus se douter de sa sincérité, ajouté au fait qu'elle avait accepté de partir avec lui et son frère accessoirement. Il pouvait pas nier que cette fois-ci Alixen essayait vraiment de faire des efforts et qu'elle ne comptait plus l'abandonner.   
©️ 2981 12289 0

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

And in that moment, i swear we were infinite
Conreb


Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
36 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
Tourne en rond dans une caravane pourris

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
6896

× Points de vie : :
85

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) & anaphore (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Dim 22 Juil - 8:41

Well that’s embarassing


 
feat : Alixen  & Rebekah

 
En faite peut être qu’elle aurait du faire l’autruche et faire semblant de croire l’excuse de la brune.  Oui, surement que ca aurait évité cette conversation désastreuse…Quoi que le fait d’être là lui évité peut-être une dispute avec son homme a cause de sa nouvelle coupe. Elle n’en savait trop rien, il n’empêche que maintenant elle ne pouvait plus faire marche arrière.  Elle s’était prise dans son propre piège et maintenant l’embarra prenait toute la place dans la pièce.  Rebekah était tiraillé entre l’envie de s’enfuir en claquant la porte derrière elle et ne plus jamais revenir, et l’envie d’aider sa fille adoptive du mieux qu’elle voulait. La gamine était surement dans le noir a ce sujet et avait besoin d’être guider un peu, pour ne pas faire de bêtises.  Elle fit donc taire l’envie de s’enfuir et décida de rester, pour parler a la jeune femme,  et essayer d’être de bon conseil pour elle.     Elle s’attendait a toute les questions possible, mais elle redouter celle qui avait était posé la première. Sa première fois a elle. Elle préféré ne pas y penser, l’oublier pour toujours, pourtant c’est quelque chose qu’on n’oublie pas, surtout dans ces condition. Elle ferma un instant les yeux, comme pour chasser toute les images qui venaient de lui sauter a la figure  en  entendant la question.  Elle se concentra un instant pour remettre ce souvenir dans sa boite et reprendre ses esprits. Elle rouvrit les yeux et les posa sur sa fille de cœur. «  Ma première fois… » Elle hésita un moment, elle n’était pas sur qu’être franche avec sa fille était une bonne idée, elle n’avait pas envie de ruiné l’image qu’elle avait de la chose.   Alors elle se dit qu’elle pouvait plus ou moins masquer un peu la vérité. La dire a demi-mot sans vraiment se faire comprendre. Ce genre de chose elle savait faire. «  Ce qu’il y a de bien avec une première fois,  c’est que tu peux la choisir, je veux dire, choisir celle que tu raconte. » Elle marqua une petite pause. Es ce qu’elle s’y prenait bien là ? Elle en doutait, enfin autant continuer sur sa lancer.  «  Ma première fois était un désastre, quelque chose que je ne veux jamais revivre et surtout pas y penser donc… » Elle prit une grande inspiration «  La première fois que j’ai décidé de mettre comme « officiel » c’était a seize ans, avec Conrad.  Et ça je le regrette pas et je souris en y repensant » Maintenant elle priait pour qu’Alixen ne joue pas trop au curieuse vis-à-vis de sa vrai première fois. Elle avait peur d’être franche avec elle, mais elle ne voulait pas non plus lui mentir totalement.

Elle décida de continuer sur sa lancer, noyer un peu le poisson dans un flot de paroles pour que  la rousse pense a autre chose. Une autre question moins embarrassante. «  Faut que tu sache qu’une première fois ca ne s’oublie pas, tu t’en souviens a vie. » Et sur le coup il fallait la croire sur parole. « Alors j’espère que tu as bien choisi le garçon avec qui tu l’a fais, parce que c’est une étape importante de ta vie de femme » Dit elle en souriant tendrement a la jeune femme. Elle espérait grandement que jamais Alixen ne regretterait d’avoir sauter le pas avec ce jeune homme plutôt qu’un autre. «  D’ailleurs… Tu me parle un peu de lui ? » Dit elle, se disant qu’elle aussi elle pourrait jouer un peu les curieuse. Un paris risquer elle savait qu’il y avait des chance que la rousse se referme comme une huitre. Mais elle était prête a prendre le risque, la jeune femme semblait bien disposer a parler, alors autant en profité un peu. «  Ou d’elle peut-être ? » Dit elle pour la taquiner un peu «  Si c’est une fille pas de soucis ca changera rien. Et puis je serais bien mal placer pour te jugé » Dit elle ne riant un peu. Après tout elle aussi avait eu quelques aventures avec des filles.
Que l’embarra commence

fiche by mad shout.


_________________
The monster in my head

Survive forever
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Mar 31 Juil - 20:47

Well, that's embarrassing...
#Rebalix
Alix était certaine que sa première fois avec Luke, sera toujours celle dont elle parlera si jamais elle devait en parler. De toute manière, elle ne comptait pas coucher avec quelqu'un d'autre. Jamais. Il était le seul garçon en qui elle avait suffisamment confiance pour se livrer à un tel acte et surtout qu'elle aimait. Rebekah avait l'air de ne pas avoir eu cette chance. Sinon pourquoi choisissait-elle de ne pas parler de sa première fois ? Heureusement que la première fois d'Alixen n'avait pas été un désastre sinon sans doute qu'elle n'aurait jamais voulu recommencer.

- Tu connaissais Conrad bien avant tout ça alors...

À vrai dire Alixen ne s'était jamais intéressé à leur relation. Il faut dire aussi qu'elle avait perdu l'habitude de s'intéresser aux autres. Jamais l'adolescente n'aurait cru que Conrad et Rebekah se connaissaient depuis si longtemps. Comment aurait-elle pu l'imaginer ? Les deux devaient surement avoir une longue histoire. Mais loin d'elle l'idée de lui demander de la lui raconter. Elle n'avait pas envie de mourir d'ennui. Et concernant la vraie première fois de Rebekah, Alixen n'était pas assez à l'aise sur le sujet pour insister pour en savoir plus. Elle-même détestait quand quelqu'un insistait pour qu'elle parle de quelque chose dont elle n'avait pas envie. Puis elle se disait que si elle s'obstinait pas à chercher des réponses qu'on ne voulait pas lui donner, Rebekah en fera de même.

Alixen se doutait bien que la première fois ne s'oubliait pas. Après tout ce n'était pas rien d'offrir son corps à quelqu'un d'autre. Cela ne se décidait pas à la légère. Pas pour la jeune femme en tout cas. Luke était le bon, elle en était certaine. Le destin ne cessait de les réunir à chaque fois qu'ils se retrouvaient séparés. Combien de fois l'avait-elle rejeté en l'abandonnant, espérant l'oublier avec le temps ? Plusieurs fois et pourtant ses sentiments avaient subsisté. Pire encore, ils avaient évolué. Alixen hésita lorsque Rebekah lui demanda de parler de Luke. Qu'est ce qu'elle pouvait bien dire ? Elle ne voulait pas avoir l'air d'une idiote énamourée.

- Quoi ? Aah ! Non ! C'est un garçon, bien sûr ! Pour qui me prend-tu ? Ok, il a un peu une coupe de fille mais c'est un mec !

Elle était complètement offusquée. Ayant grandi avec l'idée qu'une fille devait être avec un garçon et rien d'autre. Deux personnes du même sexe ne pouvaient pas être ensemble, c'était contre nature. Alixen n'avait jamais vu de telles choses. Puis comment pourraient-ils coucher ensemble ? Non, dans l'esprit d'Alixen seul un homme et une femme pouvaient être ensemble. Une fois le choc passé, elle finit par répondre à la question de Rebekah.

- Je l'ai connu un peu après le début de l'épidémie. On a longtemps voyagé ensemble. On a été séparés plusieurs fois. Hier, je l'ai retrouvé pour la troisième fois.

Les retrouvailles avaient été particulièrement tourmentées. Jamais Alixen n'aurait cru que les choses allaient s'améliorer. Pas avant aujourd'hui. Pas avant ce qu'il s'était passé. L'adolescente ne savait ce que Rebekah voulait qu'elle lui raconte sur Luke.

- C'est... Le garçon qui a été capturé à Bodie, celui dont on soutirait des infos sur l'Angels Camp... La vraie raison pour laquelle je me suis faite enfermée, parce que j'ai voulu le libérer...

Elle baissa la tête. Avouer cela à Rebekah lui en demandait beaucoup. Jamais elle n'aurait pensé le lui avouer un jour. Au moins, en sachant cela elle aura la preuve que Luke n'était pas n'importe qui pour Alixen. Qu'elle l'avait bien choisie. Peut-être que Rebekah allait la réprimander d'avoir prit autant de risques pour un garçon. Qu'elle allait la traiter d'idiote. C'est d'ailleurs à cause de ça, que l'adolescente lui avait mentit dans un premier temps. Pourtant, Rebekah s'était montrée adorable lorsque Alixen était revenue de son « isolement ». Elle avait veillé sur elle, les jours qui avaient suivi. C'était sans doute à ce moment-là que leur lien à toutes les deux s'était renforcé. Malgré cela, l'adolescente avait omis la vérité, de peur que Rebekah lui dise qu'elle l'avait mérité. Surtout qu'à cette période, elle avait été complètement fragilisée.  
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

And in that moment, i swear we were infinite
Conreb


Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
36 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
Tourne en rond dans une caravane pourris

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
6896

× Points de vie : :
85

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) & anaphore (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Jeu 9 Aoû - 15:49

Well that’s embarassing


 
feat : Alixen  & Rebekah

 Elle haussa un sourcil quand la rousse lui demanda si elle connaissait Conrad depuis longtemps. Quoi ce n’était pas flagrant qu’ils étaient pire qu’un vieux couple ? Elle haussa les épaules, elle aurait pensé que la rousse l’aurait compris, elle n’avait pas rencontré cette homme il y a peu.  Elle voyait bien que la jeune femme ne voulait pas plus de détail alors elle se contenta d’hocher la tête «  Oui. On se connaît depuis le lycée. » Dit elle simplement. Une période plutôt noir de sa vie, en faite toute sa vie était une période noire jusqu'à ses seize ans, ou plutôt jusqu'à la mort de son père.  Et au final la encore elle était bien contente qu’Alixen ne soit pas quelqu’un de trop curieux, elle n’insisté jamais. Ca soulageait la fille de mafieux qui n’avait pas vraiment envie de parler de cette sombre periode où elle en faisait voir de toute les couleurs a Conrad.  Suite a cela, la brune osa demander à la jeune femme de parler de son petit ami, enfin du garçon a qui elle avait donné sa première fois. Un pari risquer,  mais la brune était prête a le prendre, elle voulait savoir qui avait touché cette jeune femme, qu’elle voyait comme sa fille, pour la première fois. Elle tiqua un peu quand Alixen eu une reaction négatif quand elle lui dit que ça pouvait aussi être une femme.  Alors quoi, la jeune femme était homophobe ? Cela étonner un peu Rebekah, elle n’aurait jamais crut  cela de la rousse.  «  Comment ça pour qui je te prends ? Tu sais que ca n’a rien de mal d’aimer une personne du même sexe que toi ? »   Quoi elle devait aussi faire une éducation a cette gamine sur le sujet ? «  Moi-même j’ai eu quelques femmes dans ma vie et ca ne m’a jamais tuer ou rendu malade » Dit elle avec honnêteté. Quoi qu’elle aurait du dire « dans mon lit » plutôt que « dans ma vie » mais ceci est un autre débat.

Contre toute attente, Alixen se mit a parler de ce garçon, et semblait même le faire de son plein gré.  La brune souri doucement et l’écouta parler, ne l’interrompant pas, elle ne voulait pas risquer de brisé ce moment. Alixen se confiait a elle, c’était tellement rare.  Et puis ça lui faisait plaisir bien sur, elle aimait se dire qu’Alixen lui faisait assez confiance pour lui parler de ce garçon avec qui elle avait fait l’amour pour la première fois. Elle souri un peu quand elle entendit qu’ils s’étaient souvent séparé et retrouver ensuite, ça lui fit presque penser a Conrad et elle, même si les choses entre eux étaient totalement différente.  Elle en était presque a trouver cette histoire un peu jolie. Mais très vite elle perdit son sourire quand elle appris que c’était pour le sauver qu’elle s’était fait enferme a Bodie. C’était donc a  cause de ce garçon qu’elle avait vécut l’enfer, et que Rebekah avait du tuer.   La brune se leva et s’approcha de sa fille. Elle resta derrière elle mais grâce au miroir elle planta son regard vert émeraude dans le regard de la jeune femme. «  Tu es une idiote Alixen. » Dit-elle un peu froidement. «  Tu prend des risque pour un garçon, puis tu lui donne ton corps. Et lui, il t’a donné quoi en échange ? Il a fait quoi pour toi d’aussi important ? » Elle était un peu en colère, elle ne connaissait pas ce garçon mais elle était prêt a lui mettre une grande baffe des qu’elle le rencontrerait… Si elle le rencontrait un jour.  «  Il faut que tu apprene une chose. On ne risque jamais sa vie, on n’offre jamais quelque chose d’aussi important que sa virginité a un homme, ou un garçon dans ton cas, qui n’en vaux pas la peine » Elle soupira doucement «  Evidement là tu va t’enerver, me dire qu’il en vaux la peine et tout ce qui va avec. Mais tu es encore bien idiote ma pauvre » Elle leva les yeux au ciel. «  Tu pense que tu es amoureuse de lui ; parce que tu es jeune tu comprend même pas ce que c’est l’amour »   Elle se mit a faire les cents pas pour se calmer un peu. Après tout es ce que ça valait vraiment la peine de gronder la gamine, elle n’en avait surement rien a faire et ne l’écouterait pas. «  Je sais même pas pourquoi je te dis ça toute façon tu t’en fou. Tu es inconsciente tu te rend pas compte que dans ce monde c’est dangereux de penser comme une idiote. Avant ca aurait pas eu d’importance, mais aujourd’hui  ca en a. » Elle soupira doucement  puis posa les yeux sur la jeune femme. Elle était déçut d’elle, tellement déçut que ça se voyait surement dans ses yeux.

Que l’embarra commence

fiche by mad shout.


_________________
The monster in my head

Survive forever
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

LIFE IS
NOT JUST
A GAME

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24508

× Points de vie : :
226

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa & gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah Ven 12 Oct - 13:47

RP archivé suite au départ d'Alixen. I love you

_________________

Those who survived
If you want to live, you have to become strong.


YEAH BABY:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah

Revenir en haut Aller en bas

Well, that's embarrassing... | ft. Rebekah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-