I should be happy ♣ PV Danielo
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

I should be happy ♣ PV Danielo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: I should be happy ♣ PV Danielo Lun 12 Fév - 9:49

Coup de froid Rouge ? Bleu ? Ou peut-être bien violet ? Durant quelques secondes, je me surpris à me demander comment on peut, en ce moment même, qualifier la couleur de mes doigts. Gelés et engourdis, c'est à peine si j'arrive à les bouger. Froid. Mon corps était recroquevillé contre un arbre, mes jambes ramenées contre ma poitrine, tentant par là de me réchauffer au maximum. Mon souffle tenta de réchauffer mes mains en soufflant doucement, mais j'ai bien l'impression que même mon souffle était froid. La nuit allait être dure... Très dur. Comme les précédentes à vrai dire, néanmoins vint un stade où mon corps me dit stop. Il faut impérativement que je me trouve un lieu abrité, pour la saison fraîche dans laquelle nous sommes. De temps à autre, je parvenais à trouver une petite ville avec des maisons plus ou moins accueillantes... Mais je ne pouvais jamais rester bien longtemps au même endroit, d'autres groupes ou des personnes seules arrivaient, et préférant éviter les ennuis, je partais rapidement. Or, dans la nature, il y a autre chose que j'ai remarquée... Les rôdeurs eux, semblaient être en meilleure condition physique en temps de grand froid. Évidemment, si la chaleur accélère le processus de leur corps, le froid a plutôt tendance à mieux les conserver. Silence. D'ailleurs, je crus percevoir l'un d'eux au loin. Rapidement, je me mis de l'autre coté de l'arbre, retenant ma respiration. Mes jambes engourdies allaient-elles parvenir à me porter pour lui échapper s'il remarque ma présence ? J'ai donc plusieurs choix s'offrant à moi, soit j'attends sagement de savoir s'il remarque ma présence, soit je décide de me bouger et de me trouver un abri. J'opte pour la deuxième option, attendre que les choses se fassent ne sont pas dans ma nature.    

Me redressant aussi doucement que possible, je pris la direction opposée du rôdeur aperçu, avant que ce dernier ne perçoive ma présence à son tour. J'ai réellement l'impression de marcher au ralenti, mon corps semble totalement m'avoir laissé tombé. J'ai faim, j'ai froid... Ho je rêve... Oui, je rêve tellement de retrouver mon petit confort d'avant... Souvenir. Ces nuits fraiches, je les passais dans mon lit sous ma couette, ou bien même sur mon canapé, enroulée dans ma couverture duveteuse. J'avais une sorte de gilet polaire que j'adorais... Vous savez, ce genre de polaire qui vous donne un air d'ours tellement il était gros et molletonné. Oui, je ne sais pas trop à quoi je pouvais ressembler dedans, mais c'était tellement confortable, doux et chaux. "Voilà que maintenant, tu te mets à ressasser le passé, c'est pas bon ça ma vielle." Oui, il m'arrive souvent à me parler à moi-même. D'un coté, à qui d'autre ?... Mais qui a dit que j'étais seule ? À force de ne plus faire attention à ce qu'il se passe autour de moi, et à me plonger dans mes pensées, je n'ai même pas fait attention au rapprochement soudain du rôdeur. Me retournant brusquement, je me retrouve face à son visage putréfiant, prêt à ce jeter sur moi. La surprise me fit pousser un cri et tomber à la renverse. Le corps de ce dernier suivit le mien, me tombant à son tour dessus. Réflexe. Mon corps parvint à réagir avant même que mon cerveau n'eut le temps de réfléchir. Attrapant rapidement un gros bout de bois à ma portée, je le plaça devant moi en un quart de seconde. Empalant ainsi le rôdeur, en le rentrant dans sa mâchoire et lui transperçant la tête. Heureusement pour moi, son stade de décomposition fit que le bois lui rentra dedans comme du beurre. Je reste un moment allongée au sol dans cette position, avec ce corps mort sur moi. Juste le temps que je reprenne mes esprits et que mon cœur arrête de battre la chamade.  

Mes bras repoussèrent lourdement le corps du mort, pour le faire basculer de l'autre coté. Au moins, cette petite poussée d'adrénaline a l'avantage de m'avoir donné un petit coup de chaud. Mais il fallait se rendre à l'évidence, je l'ai échappée belle, il faut à tout pris que je me trouve un abri avant que mon corps ne décide de totalement me lâcher, et de ne plus m'offrir le même système de défense. Juste, quelques minutes... Restant assise prêt du corps, le temps de retrouver les idées claires.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il reste méfiant sur le sujet.

× Âge du perso : :
28

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Photographe

× Messages : :
545

× Points de vie : :
415

× Copyright : :
Dessus

× Avatar : :
Matthew Daddario

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Panda

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I should be happy ♣ PV Danielo Mer 14 Fév - 20:38


retrouvailles

Danielo avait rit pendant un bon quart d'heure, avant de se calmer, complètement abasourdi par sa prestigieuse trouvaille. La plupart du temps, il regrettait amèrement de mettre son nez partout, puisque cela le mettait dans de fâcheuses postures. Soit il faisait des rencontres fortuites, soit il tombait sur le pire du lot. Ce petit côté très fouineur venait pourtant de lui rendre service, alors qu'il quittait son lit de paille, pour ouvrir le plus gros des barils. « DU SAUCISSON ! ». À croire qu'il s'agissait là d'un vrai trésor, au vu du sourire béat et euphorique qui tirait sa mâchoire. Il était tombé sur une vieille ferme, complètement anéantit par un incendie qui avait ravagé plus de la moitié des lieux ; et pourtant, parmi les cadavres d'animaux, voir d'humains, et les tas d'ordures brûlées qui encrassait la zone, il s'était acharné à continuer ses recherches, à la quête d'armes, ou de vivres. Pour le coup, il s'était affalé dans un tas de paille encore louable, vérifiant la probable péremption des boudins. Concrètement, il avait suffi de mettre le nez dedans pour constater qu'ils étaient tous restés en parfait état de conservation, et surtout, qu'il avait l'air réellement très appétissant. Danielo, serein, était resté ainsi pendant une bonne heure, entamant la plupart des saucissons, aux différents parfums, jusqu'à ne plus en pouvoir. Il n'avait pas mangé de gras depuis tellement de temps, que son corps fut rapidement éprouvés par ce repas, plutôt consistant. Alors, après avoir vérifié les alentours, il s'était accordé une bonne sieste, grimpant dans ce qu'il restait de toiture, pour se concevoir un petit abri douillé. Il avait de la chance, entre les barils en bons états, qui serviraient de planques, une fois entassés, les duvets qu'il trimballait depuis quelques jours, et la paille accumulés, qui lui permettrait d'obtenir un peu de chaleur, il ne manquerait de rien. Au final, il n'avait pas vadrouillé pour rien... Deux heures plus tard, Danielo se réveilla en sursaut, sujet à un autre de ses maudits cauchemars. La nuit risquait de tomber dans peu de temps, et bien qu'il envisageait déjà de la passer ici, il éprouvait déjà le besoin de se dépenser, histoire d'oublier ce qui le torturait chaque nuit. Particulièrement parano, il s'était enquiquiné à enfiler une partie des saucissons sur une corde, puis, tel un collier de roi, l'avait enfilé autour de sa nuque. Il devait être tellement ridicule, avec sa parure de gras, et pourtant, un sourire très fier continuait de lui arracher le visage. Au moins, s'il se faisait braquer son abri de fortune, il ne perdrait pas tout ce qu'il y avait amassé. Armé jusqu'aux dents, Dan s'évertuait à prendre la direction des bois, contrarié par la présence de rôdeurs, dans les hauteurs du village voisin. Il n'aimait pas particulièrement cette direction, principalement parce qu'il n'y avait rien à ramassé dans la nature, mais au moins, il ne croiserait, probablement, personne. Cette initiative venait tout juste de lui porter préjudice, puisqu'il se retrouva rapidement au cul d'un rôdeur. Ce dernier ne l'avait pas vu, ni entendu, apparemment très intéressé par une autre cible. Un peu de distraction ? Il n'en fallut pas plus au grand fouineur, pour prolonger sa poursuite, intrigué par l'intérêt du mort, qui finit par s'exciter brusquement, forçant Danielo à se planquer derrière un tronc d'arbre. Au moment où il décida de sortir de sa cachette, ce fut pour réaliser qu'il venait de manquer une jolie petite scène d'action. Une jeune femme, assombrit par les dernières ombres, venait de transpercer l'intrus, immobilisé sur le sol, comme si elle venait d'user de ses dernières forces. Danielo, qui venait d'oublier sa sordide parure pendente, décida finalement de s'approcher, jusqu'à reconnaître le visage, si familier de cette survivante, qui était restée les fesses dans le froid. Il avait l'air ahuri, stupide avec ses morceaux de saucissons dandinant. Calista ? Ouep. « Tu t'es déjà trouvé un nouveau mec ? Moi qui pensais que tu les aimais, plus chaud... ». Parce qu'il se visait un peu-là ? Bien sûr... Un rictus amusé en coin de bouche, il avait fini par lui tendre son bras valide, cherchant à la secourir, malgré son retard plutôt gênant. « Si tu t'acharnes à dormir là, tu finiras par être aussi verte que lui, ça serait du gâchis.. ». Se rattrapait Dan.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24039

× Points de vie : :
476

× Copyright : :
© Swan (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I should be happy ♣ PV Danielo Sam 14 Avr - 12:23

RP archivé suite à la suppression de Calista. coeurrose

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: I should be happy ♣ PV Danielo

Revenir en haut Aller en bas

I should be happy ♣ PV Danielo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-