Veronika Faure
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
LES INDICES DU JEU N°2 ARRIVENT BIENTÔT. DE MÊME POUR LE NOUVEAU JEU. En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Veronika Faure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Veronika Faure Ven 2 Mar - 14:25

Veronika Faure
PRÉNOM(S) † Veronika. NOM † Faure. ÂGE † 30 ans. DATE DE NAISSANCE † 21 décembre 1987. LIEU DE NAISSANCE † Marseille, France. ANCIEN LIEU D'HABITATION † Redding, Californie. ANCIEN MÉTIER † Couturière. STATUT FAMILIAL † Veuve. ORIENTATION SEXUELLE † Pansexuelle. POSITION DU PERSONNAGE VIS-A-VIS DU VACCIN † Bien sûr qu'elle en a entendu parler et elle était en désaccord avec son défunt mari à ce sujet. Lui était vacciné, ce qui l'a rendu malade durant des jours et lui a fait oublier une partie de ses souvenirs avec elle et leur fils, ce qui a achevé Veronika de ne pas vouloir du vaccin. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Bridget Regan. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Hit As Hard As Life. CRÉDIT AVATAR † Kit.



Moi c'est Cassie, j'ai 28 ans et je suis sur des RPG depuis que j'ai une quinzaine d'années (prends-toi le coup de vieux dans la tête!). Je m'y suis remise récemment, après plusieurs années d'arrêt pour raison de santé. Je vis en France, dans un coin près de la montagne où la connexion ne passe pas toujours très bien. C'est ma grande soeur qui m'a filé le forum, elle s'était arrêtée dessus lors de ses recherches et je voulais un endroit où je puisse jouer ma nana pleine de caractère. En général, je passe au moins une fois par semaine, mais ça peut être beaucoup plus quand je me sens vraiment à l'aise sur une plateforme. IRL je suis à peu près aussi bagarreuse qu'un escargot, mais je fais confiance à Veronika pour Code validée par Reb' de certaines bestioles pas très sympathiques ici ! Sinon, j'adore écrire et il n'est pas rare que je m'amuse à écrire tout autour de mes personnages.

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
J'ai toujours eu du caractère, c'était d'ailleurs ce qui avait séduit Jonathan, mon mari. J'ai toujours été indépendante et débrouillarde, ayant du me prendre en mains seule très jeune. Mais avant l'épidémie, j'étais quelqu'un de joyeux, très ouverte aux autres, dont le répertoire téléphonique débordait de contacts. J'aimais l'art, passais des heures à dessiner et à jouer du piano. Passionnée par le combat au corps à corps, je me suis beaucoup entraînée auprès de mon mari, profitant du statut d'ancien militaire de ce dernier. Mon fils, Max, avait tout prit de moi côté caractère et j'étais très fière de lui. Quand l'épidémie nous l'a arraché, j'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre, mais j'ai continué parce que Jonathan était d'un soutien précieux. Nous étions très soudés et nous ne nous séparions jamais. Alors, quand je l'ai perdu lui aussi, de suites des envois de toutes ces bombes, je me suis profondément renfermée. Je suis devenue beaucoup plus silencieuse, plus dure, plus difficile à aborder. J'ai beaucoup plus de mal à accorder ma confiance à qui que ce soit au vu de l'ambiance actuelle: en étant seule, j'ai surtout croisé des gens qui vivaient pour eux-mêmes et si je les comprends, j'en suis devenue relativement distante. Je reste malgré tout quelqu'un de très combatif, qui n'a pas peur de foncer dans le tas et de butter du zombie. Je possède un instinct de survie très élevé et j'ai pour moto « si tu tombes sept fois, relèves-toi huit fois ». Mieux vaut m'avoir à vos côtés que contre vous, car le temps aidant, je n'hésite plus à me défendre comme un animal et à défendre les causes que je pense juste, quitte à user de violence... ou pire..
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Dire que je n'ai pas peur d'eux serait un mensonge : bien sûr, que j'ai peur d'eux. Mais qu'est-ce que je suis censée faire ? Reculer systématiquement lorsque j'en vois ? Je ne suis pas inconsciente : si je dois fuir, alors je prends la fuite pour sauver ma peau. Mais je suis dois combattre, je sais parfaitement où je dois viser pour les abattre. Je ne sais pas vraiment si c'est à eux que j'en veux, en réalité : ce ne sont pas eux qui sont responsables de tout ce que j'ai perdu, mais dans ce monde où nous sommes devenus des animaux défendant leurs territoires et leurs vies, c'est nous ou eux, alors je n'hésite pas à m'en débarrasser. De toutes façons, ces gens qui ne sont ni vivants, ni morts, n'ont plus aucune chance, alors autant apaiser pour de bon leurs souffrances, si tant est qu'ils la ressentent encore.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Je n'avais pas une grande famille : ayant coupé contact avec mes parents, il ne me restait en réalité que mon mari et mon fils. Nous formions un beau trio, encore inséparables puisque Max n'était qu'un enfant. J'étais quelqu'un de très sociable, mais je n'avais pas vraiment d'amis. J'ai très vite perdu contact avec les gens dont  j'étais la plus proche suite aux premières vagues de panique et le temps a fait le reste. On pourrait penser que je suis inconsolable, mais ça n'est pas vraiment le cas : je suis terriblement en colère et je compte bien éliminer qui de droit pour venger la mort de mon fils et, surtout, celle de mon époux.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Oui. Sans aucun doute. Les premiers temps, j'étais complètement perdue. D'accord, j'ai toujours aimé les sports de combats et je savais tirer à l'arme à feu avant tout ça. Pour autant, je ne pensais pas devoir faire la guerre un jour, ni même en être capable. Je préférais rester pacifique et régler les problèmes à l'amiable, alors au début j'ai essayé d'aider. J'ai essayé de continuer de me tourner vers les autres, de continuer de partager. Ca a fonctionné les premiers temps et puis, les gens ont commencé à vraiment paniquer, tout le monde s'est plus ou moins mis à fonctionner en « chacun pour soi » alors Jonathan et moi avons commencé à faire pareil, pour prendre soin de Max, pour le protéger. Quand la maladie l'a emporté, je me suis beaucoup renfermé et j'ai commencé à ne plus vouloir quelqu'un d'autre que mon mari. Nous étions aussi bien que possible, tous les deux et nous nous sommes défendus comme nous avons pu. Nous nous sommes battus ensemble, nous avons vécu l'un pour l'autre, protégeant notre bulle autant que possible. J'ai appris à développer mes instincts primaires, compris qu'il fallait nous méfier de tout et de tous, sans doute. J'ai gagné en endurance, en ruse et en agilité. Combattante, je ne l'étais que mentalement... je le suis devenue physiquement, aussi, au fil des années.



Dernière édition par Veronika Faure le Jeu 8 Mar - 23:25, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Veronika Faure Ven 2 Mar - 14:27


Dear diary...

21 décembre 1995 - Aujourd'hui, j'ai huit ans. Grand-mère m'a offert mon premier journal intime. Elle dit que je peux écrire dedans tout ce que je pense. Je suis contente. Grand-mère me fait toujours des cadeaux que j'aime.

14 janvier 1996 - Maman est encore rentrée tard. Je m'ennuie, toute seule. Papa n'est pas beaucoup à la maison. Desfois, j'entends maman pleurer quand il fait nuit.

06 octobre 2000 - Je suis fatiguée d'entendre papa et maman se disputer sans arrêt. J'ai du mal à me concentrer à l'école et grand-mère est très malade. J'ai si peur de la perdre. Je crois que je ne survivrai pas sans elle dans cette maison de fou. Quand mes parents ne se hurlent pas dessus, c'est sur moi qu'ils hurlent. Ils ont toujours une raison: un livre pas à sa place, la table que je ne mets pas assez vite... même quand je n'y suis pour rien, ils hurlent. Ils ne savent faire que ça. Quand maman revient complètement ivre, c'est moi qui doit me charger de tout à la maison et papa n'est jamais satisfait. Il est de plus en plus violent. Il me fait peur et je sais qu'il fait peur à maman aussi.

19 novembre 2000 - Grand-mère est morte. Ca s'est passé si vite... j'ai vu le regard de papa changer quand on est rentrés à la maison. Je crois que plus rien ne sera jamais comme avant.

21 décembre 2003 - Bon anniversaire, Veronika! Pour tes 16 ans, on t'offre un aller-retour aux urgences! J'en ai ras-le-bol. Ma mère avait trop bu, comme d'habitude et elle ne tenait même plus debout. Elle s'est écroulée dans le couloir et j'ai du la traîner dans la salle de bains. Ses cheveux étaient couverts de vomi. C'était dégueulasse. Quand mon père est rentré, je n'avais pas eu le temps de faire à manger. Alors il m'a attrapée par le bras et il m'a jetée dans la cuisine. En tombant, ma tête a frappé le coin de la table. J'ai du appeler les urgences pour dire que j'avais fais une mauvaise chute. J'ai du perdre connaissance, parce que je me suis réveillée sur un lit d'hôpital, avec un bandage autour de la tête. On m'a posé des questions, j'ai tourné autour du pot. J'aurais du le dénoncer, mais je n'y suis pas arrivée.

05 mars 2004 - Ma mère a quitté la maison. Elle est partie suivre un programme pour ne plus boire. En toute sincérité, j'en ai plus rien à foutre. D'elle, de mon père, de cette maison. J'attends juste d'être majeure pour me barrer d'ici. J'en ai marre de servir de bonne à tout faire. Je ne sais même pas comment je vais réussir à avoir un diplôme dans de telles conditions. Mon père est de plus en plus violent. Hier, il m'a décoché une telle claque que j'en ai encore la marque. J'ai dis que j'étais tombée dans les escaliers. Je crois que mes professeurs ne me croient pas. Je mets pas mal de maquillage pour cacher les marques, mais parfois je n'en ai même pas le courage, alors je dis que je me suis battue en dehors de l'école. Mais c'est de plus en plus régulier et je pense qu'ils se doutent tous de quelque chose.

17 juillet 2004 - Cette fois, j'en ai marre. Je ne sais pas comment j'ai fais, un réflexe sans doute, mais quand mon père m'a levé la main dessus, j'ai répliqué. Je me suis baissée et j'ai évité son coup, puis je lui ai envoyé mon poing en pleine figure. Bien évidemment, j'en ai pris le double en retour. Mais c'est décidé: je vais apprendre à me défendre. Un de mes copains fait des art-martiaux et a promis de me montrer les bases cet été.

21 décembre 2005 - 18 ans. L'âge de la majorité dans ce pays qui est le mien, la France. Je fais mes bagages avant qu'il ne soit trop tard. Si je reste avec ce malade, il va finir par me tuer. Tant pis pour le lycée. De toutes façons, personne n'en a rien à cirer. Au début, les profs me posaient des questions, puis ils se sont lassés que je ne réponde pas, alors ils ont arrêté de se préoccuper de moi. Je ne manquerai à personne et personne ne me manquera. Cette nuit, je volerai la carte de crédit de cette ordure qui me sert de paternel et j'irai retirer tout l'argent possible avant de disparaître. Je quitterai cette région, je quitterai ce pays et j'irai refaire ma vie ailleurs.

28 décembre 2006 - Ca fait un an tout pile que j'ai quitté la maison. Mon père n'a même pas cherché à me retrouver. Je suppose qu'il est content de s'être débarrassé de moi, qu'importe que je lui ai tiré tout son fric. Maman est toujours aux abonnés absents. Sans doute m'a-t-elle rayée de sa vie. Tant mieux. J'ai pris le train et j'ai traversé toute la France. Je suis partie vers Paris et j'enchaîne les petits boulots pour pouvoir me payer une chambre de bonne ridicule et beaucoup trop chère. Mais au moins, je suis en vie et bien plus en sécurité qu'à Marseille. J'ai rencontré Jonathan, il y a quelques jours. Un militaire Américain, plus âgé que moi (il a 25 ans), en vacances en France. Apparemment, il y vient régulièrement. Il a une partie de sa famille ici. D'ailleurs, son de nom de famille, Faure, est typiquement Français. On s'entends vraiment très bien: merci les cours d'Anglais que je n'ai jamais lâché, je peux communiquer facilement avec lui. Il va beaucoup me manquer quand il va repartir.

06 janvier 2007 - Jonathan repart au pays dans quelques jours. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'ai complètement paniqué. Je me suis mise à pleurer et j'ai voulu m'enfuir, mais il m'a retenue et il m'a embrassée. Il m'a demandé de partir aux Etats-Unis après lui, pour le rejoindre. C'est n'importe quoi. Il faudrait que je fasse tout un tas de papiers et puis qui sait s'il va vraiment m'attendre comme il me l'a dit? C'est du délire, on ne se connaît même pas!

10 janvier 2007 - J'ai passé les trois derniers jours avec Jonathan. Il m'a présenté ses grands-parents, très vieux tous les deux, mais ils ont encore une énergie folle et ils sont adorables. J'ai été merveilleusement bien accueillie. Il m'a à nouveau demandé de venir vivre avec lui. Il vit à Redding, en Californie et il est en passe de lâcher son travail, il a été gravement blessé et n'est plus capable de partir en mission, ce n'est qu'une affaire de semaines avant que sa démission, qu'il a demandée, ne soit validée. C'est une idée complètement cinglée... mais je crois que je vais accepter. Après tout, je n'ai rien à perdre.

28 juillet 2007 - Ca n'a pas été facile d'obtenir mes papiers, mais je suis une tête de mule et j'y suis arrivée. J'ai rejoins Jon à Redding. Nous n'avons pas cessé de correspondre pendant son absence. Ca fait deux mois que je suis sur place et quand je pense qu'il ne me reste qu'un mois légal de séjour, j'ai le coeur qui se brise. C'est la première fois de ma vie que je suis vraiment heureuse et je n'ai pas envie que ça s'arrête. Je n'ai pas envie de quitter Jonathan.

10 août 2007 - Il m'a demandée en mariage! Dire "oui" alors qu'on se connaît depuis huit mois, c'est de la folie, nous sommes bien d'accord? Alors, je suis définitivement folle, parce que j'ai accepté !

12 juillet 2008 - Que de choses se sont passées en un an... Je suis mariée, résidente aux Etats-Unis (qu'est-ce qu'ils sont compliqués, administrativement parlant! C'est tout un calvaire pour prouver qu'on ne vient pas tout faire péter!) et j'ai dégoté un travail dans... la couture! J'ai toujours aimé ça, j'en faisais beaucoup quand j'étais adolescente et de fil en aiguilles - c'est le cas de le dire - j'ai découvert qu'une de mes amies ici connaissait quelqu'un qui recherchait une assistante couturière, pour un petit magasin. J'ai postulé et j'ai obtenu le poste sans problème. Je ne pensais pas que cela pourrait marcher autant, mais on a sans arrêt du travail et mon répertoire est plein à craquer. Nous cousons surtout beaucoup pour les jeunes enfants et les pré-adolescents, mais nous avons pas mal de clients adultes aussi, surtout pour les reprises des costumes (et Dieu sait que certains sont pressés d'obtenir leurs raccords). Je n'ai plus eu de nouvelles de mon père, ni du reste de ma famille, depuis mon départ en 2005. Qu'importe. Ma famille, c'est Jon désormais. Il a bien quitté l'armée et travaille à présent dans un magasin d'alimentation en bas de la maison. Rien à voir avec son précédent métier quoi, mais il s'y plaît beaucoup et son patron est un amour.

20 novembre 2008 - Le grand-père de Jon est décédé. Je suis très triste pour lui. C'était quelqu'un que j'aimais beaucoup et je sais à quel point Jon lui était attaché.

19 février 2009 - C'est au tour de sa grand-mère de s'en aller. Nous nous en doutions, mais ça fait très mal au coeur quand même. Jonathan est tellement triste.

21 mars 2008 - Je suis enceinte ! Mon mari n'en revient pas. Il est fou de joie ! C'est une surprise, nous n'avions rien prévu, mais nous allons garder l'enfant. Nous avons une bonne situation et nous en avions envie tous les deux même si nous ne pensions pas que cela se produirait maintenant.

21 décembre 2008 - Je suis épuisée, mais je ne pouvais pas ne pas garder une trace écrite de cet évènement: Max est né très tôt ce matin. C'était le plus beau cadeau d'anniversaire que je puisse rêver d'avoir.

03 octobre 2009 - Max est un amour de bébé. Il est très sage, il a fait ses nuits presque de suite et il sourit tout le temps. Je pourrais difficilement être plus heureuse. Avec Jon, nous avons repris un entraînement physique, pour le plaisir. Ce côté de l'armée lui manquait et j'avais envie de savoir me défendre un peu plus, attaquer surtout. Je garde en mémoire mon passé et je sais trop bien que cela peut être utile à n'importe quel moment. Max adore nous regarder, il rit aux éclats quand nous nous entraînons devant lui.

18 août 2011 - Nous vivons un quotidien que nous aimons tous les trois. Mon travail me permet d'être souvent à la maison, puisque j'ai tout le matériel nécessaire pour y travailler et comme Jonathan travaille en bas de la maison, nous sommes très souvent ensemble tous les trois. Max me ressemble déjà côté personnalité : il a son petit caractère bien trempé, il sait ce qu'il veut et il dit plus facilement "non" que "oui" ! Mais c'est un super petit bonhomme, très curieux, qui va facilement vers les gens. Physiquement parlant, c'est le portrait craché de son papa. Je ne peux m'empêcher d'avoir envie qu'il reste petit pour toujours et en même temps, je sais qu'il deviendra quelqu'un de bien. Je dis sans doute ça parce que c'est mon fils et que j'en suis complètement gaga... j'assume !

05 décembre 2011 - Nous commençons à préparer Noël, notre période favorite à tous les trois. Max est très impatient de décorer le grand sapin que Jonathan nous a ramené. Il touche presque le plafond! Dehors, la ville s'est déjà parée des couleurs de la fête et les vitrines sont pleines à craquer d'automates et de jouets pour enfants. Max y passerait des heures devant... et nous aussi, c'est tellement joli !

16 septembre 2012 - Je n'ai pas beaucoup de temps pour moi, entre mon travail, mon couple et mon petit garçon, mais je n'ai jamais été aussi épanouie de ma vie. Je n'aurais pas cru pouvoir être si heureuse un jour, mais il ne se passe pas vingt-quatre heures sans que je ne remercie le Ciel de m'avoir envoyé un jour mon mari. Il est la meilleure chose qui me soit arrivée dans ma vie. Sans lui, qui sait dans quel état je serais et à quel endroit...

02 juillet 2012 - Notre monde a basculé dans l'horreur. Personne n'aurait pu prévoir ça et d'ailleurs, nous avons tous été pris au dépourvu. Quelques minutes de répit, c'est tout ce que l'on demande...

21 décembre 2012 - Je crois qu'être tous encore en vie est un cadeau d'anniversaire idéal, au vu de la situation. Les morts nous pourchassent. C'est du délire et c'est épuisant. Nous passons notre temps à nous déplacer. Max pleure beaucoup, il ne comprends pas ce qui se passe: il n'a que trois ans, comment lui expliquer ce que nous ne comprenons pas nous-mêmes? Y-a-t-il seulement une explication au fait que nous vivons actuellement un véritable film d'horreur?! Vous voyez, les films de zombie où vous devez fuir pour sauver votre peau? Eh bien, bienvenue aux Etats-Unis. Si ça vous branche de vivre la même chose en vrai, vous allez vous éclater ici!

06 avril 2013 - J'essaie d'écrire pour ne ne pas perdre la notion du temps. Mais ça devient de plus en plus compliqué de se souvenir quel jour on est: au fond, tout le monde s'en fout. Quand on se lève, ce qui importe, c'est de rester vivants jusqu'au lendemain matin.

19 décembre 2013 - Marcher, tuer, marcher encore, tuer toujours. Combien de temps est-ce qu'on va tenir comme ça? Quel monde sommes-nous en train d'offrir à nos enfants?

juin 2014 - Je commence à douter de la date du jour. Nous sommes bien en juillet, mais quel jour exactement? Il faudrait que je trouve un moyen de savoir. Je ne peux pas rester comme ça, je deviens folle. J'ai besoin de savoir. Heureusement que Jon est là, heureusement qu'il était militaire auparavant, heureusement que nous savons tous les deux nous battre. Cela fait bien longtemps que nous n'avons plus de nouvelle de personne. Mais nous n'avons pas le temps de nous en préoccuper: nous devons nous protéger et surtout, nous devons protéger Max. Il est de plus en plus fatigué, mais il se plaint peu. Il tient son courage de son père, qui avance toujours plus loin. Moi, j'ai plus de mal. Seule, je ne sais pas si je tiendrais le coup. Jon souhaite se rendre à la zone 51, mais comme beaucoup, nous ne savons pas où elle se trouve exactement. De plus, je ne sais pas si nous pouvons avoir confiance: nous avons bien entendu un message vague disant que nous y serions en sécurité, mais...?

août 2014 - Nous avons du renoncer à nous rendre dans la zone. Max est malade. Il ne tiendra jamais le coup. Alors, nous nous déplaçons moins, parce que notre fils ne peut plus suivre et que même en le portant, nous prenons le risque de l'abîmer un peu plus...

30 septembre 2014 - J'ai pu retrouver quelle date nous sommes grâce à un survivant, qui nous a dépannés en eau et en nourriture pour le petit et qui avait prit soin de noter chaque jour passé sur des feuilles de papier. C'est une bonne idée, je ferai de même. Je ne trouve pas le temps, ni la force, ni même l'envie d'écrire trop longtemps. Jonathan ne comprends pas trop pourquoi je fais ça, mais il me laisse faire. C'est ma manière à moi de tenir le coup. La santé de Max s'est lourdement dégradée. Il n'y a plus les soins nécessaires pour les plus fragiles. Quand les gens ne tombent pas sous les morsures de ces monstres, ils tombent parce que leur corps n'est plus capable de les porter. Nous avons tellement peur que Max ne survive pas.  

15 octobre 2014 - Il est mort. Max est mort. Son petit coeur a cessé de battre durant son sommeil. Il était dans un état d'épuisement qui ne lui permettait même plus de rester debout. Nous sommes brisés, à tel point que nous nous demandons si nous n'allons pas tout laisser tomber.

21 décembre 2014 - Il faut croire que l'instinct de survie est le plus fort. Nous avons repris la route, ensemble, plus soudés que jamais. C'est une torture de vivre sans Max, il nous manque chaque seconde. Pourtant, sous sommes toujours là. Jonathan m'a offert une fleur, cueillie sur le chemin, pour mon anniversaire. Il y a pensé, malgré toute cette folie. Que j'aime cet homme. Il est tout ce qu'il me reste.

12 août 2015 - Bon sang que le temps passe vite quand on tente de survivre, mais qu'il est long aussi. Parfois, nous n'avons pas le temps de réaliser que nous avons parcouru plusieurs kilomètres que la journée est terminée, tant nous avons du exterminer de zombies pour rester en vie. Et d'autres fois, il ne se passe rien. C'est le vide. Le néant. Je ne sais pas ce qui est le pire.  D'après ce que nous avons entendu, la zone 51 n'est plus, ou quelque chose dans le genre. Il y a eu d'autres morts, des gens capturés et toujours plus de rôdeurs. Quand tout cela va-t-il s'arrêter ?

26 novembre 2015 - On survit. C'est tout. Que faire d'autre ?

13 mai 2016 - Les temps se sont un peu calmés. Nous arrivons à souffler un peu plus. Est-ce qu'il y aurait un espoir que la situation s'arrange? Nous préférons ne pas trop y penser. Nous avons croisé des survivants qui se rendaient dans certains camps, apparemment, il y aurait des rassemblements et de l'entraide. Mais cela fait si longtemps que Jonathan et moi sommes seuls, que nous ne nous sentons même plus capable de côtoyer d'autres gens. Nous profitons de l'entraide quand nous la croisons et nous aidons quand nous le pouvons. Mais nous nous déplaçons. Sans arrêt. Parfois nous retournons sur nos pas, parfois nous tournons en rond, parfois nous nous éloignons un peu plus. Mais nous n'avons de cesse de marcher.

15 décembre 2016 - Un groupe, de passage ou non, allez savoir, laisse des papiers derrière eux. Des bons pour un vaccin par personne. Je n'ai pas confiance. Je n'ai plus confiance en rien ni en personne, autre que nous deux. Je ne sais pas du tout quoi faire. Jonathan veut aller voir. Il veut se renseigner. Il veut comprendre. Il veut espérer aussi, je pense. Je ne peux pas lui en vouloir... alors nous irons voir...

03 avril 2017 - Jonathan s'est fait vacciner. Moi, j'ai refusé. Je n'arrive pas à me dire que c'est la bonne solution: nous n'avons aucun recul, comment pourrions-nous être sûrs de ne pas faire une énorme bêtise? Jon dit qu'il faut bien des gens pour attester de son bon fonctionnement ou pas. Certes. Mais j'aurais préféré que mon mari ne se sacrifie pas. Je ne lui ai rien dis, hormis que je n'étais pas d'accord et il ne m'a jamais forcée à faire quoique ce soit que je ne veuille pas. Mais j'espère de tout mon coeur qu'il n'y aura aucune conséquence. Perdre Max a déjà été un désastre... je ne veux pas qu'il arrive quelque chose à Jonathan.

04 juin 2017 - Jonathan est parfois en proie à de violentes migraines. C'est un des effets du vaccin. Je n'aime pas ça du tout. Certains jours, il ne peut même plus se lever tant il est malade et ne pas pouvoir se déplacer, même si pour l'instant, nous sommes relativement épargnés par les rôdeurs, c'est forcément une mauvaise chose.

13 août 2017 - Non seulement, Jon a toujours régulièrement des migraines, mais en plus, il semble perdre la mémoire. En tous cas, une partie. Certaines fois, il peine à se remémorer des évènements importants, comme le premier Noël de Max, qui lui tenait tant à coeur autrefois. Je sens bien qu'il lutte aussi parfois pour se rappeler comment nous nous sommes rencontrés. C'est une torture de le voir ainsi. Pour lui, mais pour moi aussi. S'il finit par m'oublier, qu'est-ce que je vais devenir? Je n'ai plus que lui. J'aime cet homme, de toutes mes forces. C'est lui qui m'a sortie de la merde, c'est lui qui m'a sauvé la vie et je ne peux rien faire pour l'aider. Nous nous sommes installés à Yosémite, pour qu'il puisse se reposer. Je n'aime pas ça du tout. J'en oublierais presque de dire que nous avons entendu une alarme, il y a quelques jours. Un son terrifiant, qui nous a glacé le sang à tous. Nous nous sommes regardés et nous avons compris qu'une catastrophe allait nous tomber sur la tête. Mais laquelle? Pas le temps d'y réfléchir vraiment. Certains ont déjà commencé à faire leurs bagages. Nous voudrions en faire de même, mais je ne sais pas si mon mari aura la force de subir un énième voyage.

novembre 2017 - Je ne sais plus exactement quel jour on est. Mais je suis seule, bordel. Ils me l'ont pris. Je ne sais pas qui sont ces enfoirés qui ont balancé des bombes, mais ils m'ont pris mon mari. Nous étions sortis du camps, en vue d'aller plus loin, parce que nous ne nous sentons en sécurité nulle part. Jonathan était dans un bon jour. Il était bien présent, il était souriant. Ses migraines le fatiguaient plus rapidement qu'il ne devrait l'être, mais il avait envie de tenir bon. Moi, j'ai toujours la santé, allez donc savoir comment. Malgré tout ça, je suis encore en pleine forme physiquement. Mais je m'égare... Nous allions bien, aussi bien que nous pouvions aller dans de telles circonstances. Mais il y a eu un bruit, un sifflement, à peu près aussi horrible que le bruit de l'alarme qui a retenti trois mois auparavant. Quand nous avons relevé la tête, nous avons vu un avion larguer quelque chose. Si certains ont eu espoir qu'il s'agisse d'un peu d'aide, Jon et moi avons immédiatement compris: nous nous sommes mis à courir. Aussi vite que nous avons pu. Quelques secondes plus tard, nous avons entendu une explosion effarante et les gens se sont mis à courir, à hurler. Nous avons tenté de nous mettre à l'abri, mais nous avons été séparés par la cohue générale. J'ai gardé mon calme autant que j'ai pu et je suis allée me mettre à couvert. Quand la folie s'est calmée, je suis sortie et j'ai cherché mon mari. Je l'ai trouvé... mais pas comme je l'aurais voulu... il était encore conscient, allongé sur le sol... il avait été mordu. Profondément, à la jambe. Il était vacciné, alors je pensais qu'il s'en sortirait malgré tout. Oh, certes, il ne s'est pas transformé. Mais est-ce qu'il n'aurait pas moins souffert, au final, si ça avait été le cas? Parce que le lendemain, il a eu une montée de fièvre terrible et les jours suivants, ça n'a pas été en s'arrangeant. Il tremblait, il avait froid et sa morsure s'était très rapidement infectée. Parfois, il semblait ne plus avoir toute sa tête, entre la douleur et les conséquences de leur saloperie de vaccin. Alors, dans un élan de lucidité, il m'a demandé quelque chose d'horrible. De nécessaire, mais d'abominable. Il m'a demandé d'abréger ses souffrances. Il pleurait. Il me demandait pardon. Mais il savait qu'il n'en avait plus pour longtemps, que l'infection allait s'étendre, que c'était trop tard. Il m'a dit qu'il m'aimait, que j'avais été la plus belle histoire qui lui avait été donné de vivre et il m'a demandé de me battre autant que faire se peut. Il m'a demandé de refaire ma vie, si c'était encore possible, de continuer sans l'oublier, mais de ne pas m'arrêter de marcher. Je ne sais pas comment j'ai réussi à lui dire adieu et à appuyer sur la détente de mon revolver. Mais je l'ai fais. Je ne sais même plus dans quel état je suis: j'ai eu tellement de sentiments différents en si peu de temps que je me sens comme anesthésiée. S'il n'y avait pas eu ces bombes, nous n'aurions pas été séparés et Jonathan serait encore près de moi. Alors je vous jure que quoi qu'il m'arrive, je retrouverai ces enflures qui nous les ont balancé et que je les tuerai tous. Lentement. Un par un.


You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Veronika Faure le Sam 10 Mar - 19:12, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



"I'm just out of my mind. Or something else... haha!":
 


× A propos du vaccin : :
Si on est taré avant, j'vous laisse imaginer aprés...

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, entre Bodie et Disneyland

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
523

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Ven 2 Mar - 15:43

Mais c'est qu'elle a presque des yeux aussi beaux que les miens celle ci. unique
Bienvenue! Bonne chance pour la suite de ta fiche.

_________________
Am I a psycho?
"I hear voices in my head. They tell me things that I will do. They show me things I'll do to you. I hear voices crying, I see heroes dying, I taste blood that's drying."
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar




× A propos du vaccin : :
C'est inutile nous sommes déjà tous morts.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Actuellement, seul, à l'université du Nevada à Reno. (Dans la ville de Reno dans l'état du Nevada)

× Avant, j'étais : :
Un Collégien Désespéré

× Messages : :
2351

× Points de vie : :
8

× Copyright : :
Ante mortem (Avatar) Crazyoilmachine (Signature)

× Avatar : :
Dylan Minnette

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Kukkībōi ou Fwaise

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Ven 2 Mar - 16:40

Bienvenida, señorita ! diego chocked

Good Luck pour ta fiche ! Razz I love you


_________________
Walter Bagehot
Le plus grand plaisir de la vie est de réaliser ce que les autres vous pensent incapable de réaliser.


COM
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Cause I'm gonna stand by you
Gomez family

× A propos du vaccin : :
Oui... Malheureusement les effets secondaires se font sentir: Crise de migraine importante, vertiges fréquent

× Âge du perso : :
29 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, a Bodie

× Avant, j'étais : :
Animatrice et coatch de vie dans un centre pour enfant obése

× Messages : :
1250

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Schizophrenic(avatar) Wiise(signature)

× Avatar : :
Emeraude Toubia

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Ven 2 Mar - 17:15

Bienvenue parmi nous ! J'aime bien ton choix d'avatar j'ai hâte de lire cette petite fichette !
Si tu as la moindre questions ou autre n'hésite surtout pas a contacter le staff !
Bonne Redaction, et j'ai validée le code

_________________
The black inside my soul and the black part of us relationship♛ by wiise


Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Veronika Faure Ven 2 Mar - 17:18

Merci beaucoup ! J'avancerai doucement au cours de la semaine cool
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
27 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Près de Bodie, en Californie.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1854

× Points de vie : :
66

× Copyright : :
© jenesaisplussorry (avatar), © schizo' (code signature)

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Ven 2 Mar - 18:20

Bienvenuuuuuuuue excite Bon courage avec ta fiche yeux
Je ne connaissais pas la madame de ton avatar mais elle est trop chou woof

N'hésite pas si tu as des questions I love you

_________________
You want it darker, we kill the flame, magnified, sanctified, be thy holy name, vilified, crucified, in the human frame. A million candles burning for the help that never came.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
avatar



× A propos du vaccin : :
Des échos entendus, mais rien qui ne lui prouve que ça fonctionne.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Présentement seule

× Avant, j'étais : :
Paysagiste

× Messages : :
573

× Points de vie : :
351

× Copyright : :
Avatar - ToScroll

× Avatar : :
Alycia Debnam-Carey

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SneakySkunk

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Sam 3 Mar - 5:21

Bienvenue, bon retour dans le monde du RPG. Je te souhaite de bien t'amuser! coeur

_________________

Salomé Olsen


Everybody waiting for the fall of man. Everybody praying for the end of times. I was born to run, I was born for this.

Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, Enzo ne se l'est pas fait injecter. Il ne pense pas que le monde puisse être sauvé. Ni la terre, ni l'humanité.

× Âge du perso : :
15ans et demi.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, près de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
Ecolier.

× Messages : :
124

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
@Robz

× Avatar : :
Chandler Riggs.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
@Robz

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Sam 3 Mar - 12:47

Welcome back coeur1
J'espère que ce retour te fera le plus grand bien !
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar



Lying close to you feeling your heart beating,
And I wondering what you are dreaming,
Wondering if it's me you are seeing,
Then I kiss your eyes and thank god we're together,
I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever

× A propos du vaccin : :
Non - Il ne l'a toujours pas trouvé

× Âge du perso : :
40 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Avec ma femme Skye (Marginaux)

× Avant, j'étais : :
Armurier

× Messages : :
1105

× Points de vie : :
15

× Copyright : :
lux aeterna

× Avatar : :
Norman Reedus

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Bloody

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Sam 3 Mar - 17:13

Bienvenue sur le forum :D

_________________
I Don't Want To Miss A Thing
« Je pourrais rester éveillé pour vous entendre respirer, regarder pendant que vous dormez, alors que vous êtes loin et rêver » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Veronika Faure Dim 4 Mar - 1:44

Bienvenue à toi sur le fo' cuty !
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, elle n'y est pas arrivé à temps et maintenant elle a perdu ses deux repères : Graham et son frère

× Âge du perso : :
21 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Dans un groupe dans lequel elle n'a pas forcément sa place

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
328

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Bazzart (TAG)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Dim 4 Mar - 1:57

Bienvenue duck je suis tellement fan de l'actrice par rapport à une "vieille" série cuty très bon choix !

_________________

your ghost follow me
Peu importe où se porte mon regard, il me rappelle ton absence et celle de mon frère.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Veronika Faure Dim 4 Mar - 12:02

@Emily C. Foster Legend of the Seeker coeur1 right ?

Merci beaucoup pour l'accueil, ça fait plaisir ! Je vais relire de fond en comble toutes les saisons qui se sont passées et d'ici lundi je devrais avoir posté l'histoire :D

Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, elle n'y est pas arrivé à temps et maintenant elle a perdu ses deux repères : Graham et son frère

× Âge du perso : :
21 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Dans un groupe dans lequel elle n'a pas forcément sa place

× Avant, j'étais : :
Lycéenne

× Messages : :
328

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Bazzart (TAG)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Dim 4 Mar - 13:07

Oui celle-ci ! coquin même si mon coeur revient surtout à la saison 1, j'avoue cuty

_________________

your ghost follow me
Peu importe où se porte mon regard, il me rappelle ton absence et celle de mon frère.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24208

× Points de vie : :
148

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Dim 4 Mar - 15:01

N'hésite surtout pas si tu as des questions/des doutes concernant les précédentes saisons du forum coquin bril

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



× A propos du vaccin : :
Le premier qui lui injectera ce vaccin n'est pas encore né.

× Âge du perso : :
43 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie (seule)

× Avant, j'étais : :
urgentiste

× Messages : :
100

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
Swan

× Avatar : :
Cate Blanchett

× Et ton p'tit pseudo ? : :
NʘVɅ

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Dim 4 Mar - 15:53

Bienvenue sur le forum avec cette jolie damoiselle coeur1

_________________
STRANGER, I OF THE STORM
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, les effets secondaires que j'ai vu m'inquiètent

× Âge du perso : :
46 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie + trois militaires & des survivants égarés

× Avant, j'étais : :
Lieutenant-Colonel de l'US Army

× Messages : :
110

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
<Chouu'>

× Avatar : :
Richard Dean Anderson

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Chouu'

WANNA SEE MORE ?

https://totem.tunetoo.com

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Dim 4 Mar - 18:40

Bienvenue parmi nous avec ce personnage au fort caractère, j'espère que tu te plairas ici duck

_________________
 SURVIVRE


“Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d'honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s'habitue à endurer n'importe quoi et à survivre à tout prix.”

©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


THERE'S STILL A VERY SLEEPY PART OF ME INSIDE THAT HAVE BEENWAITING TO COME ALIVE, A BEAST
JUST WAITING TO BE RELEASED
TO THE WORLD WHERE
SHE BELONGS

× A propos du vaccin : :
Personne ne s'approchera de moi avec une aiguille avant que je sache ce que c'est exactement.

× Âge du perso : :
Quarante et un ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie avec Oliver.

× Avant, j'étais : :
Chercheur dans le domaine de la psychologie et des neurosciences. Je m'intéressais notamment aux tueurs en série.

× Messages : :
1391

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
MYERS. (signature) & DΛNDELION (avatar)

× Avatar : :
Benedict Cumberbatch.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Dim 4 Mar - 19:43

Bienvenuuuuuue yeux Courage avec l'écriture de ta biographie. bril N'hésite surtout pas si tu as des questions comme la dit les deux potites en haut. coeurrose

_________________
        SOMEWHERE
BETWEEN HEAVEN
                   AND H E L L
Can we just freeze
       frame, pause,
              rewind, s t o p ?
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



We could save the world
but we are what we are...



Super Membre V24
Award 2017 - RP Le Plus Effrayant

Spoiler:
 

× A propos du vaccin : :
Non, juste pas intéressé pour être un cobaye/pas confiance.

× Âge du perso : :
38 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Pilote à l'US Air Force

× Messages : :
443

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Swan

× Avatar : :
Michael Fassbender

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Pathy

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Lun 5 Mar - 21:40

Bienvenue parmi nous cuty
J'aime déjà beaucoup ton personnage, et je te confirme que tu es tombée sur le bon forum pour renouer avec le RP huhu coeur

_________________
True focus lies somewhere
between rage and serenity.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Veronika Faure Mar 6 Mar - 11:18

Pour l'instant je n'ai plus Internet sur le pc, ma box ne fonctionne plus :( j'espère que ce sera vite résolu, je ne peux rien faire avec le smartphone dès qu'il y a des codes... ça bug totalement, je ne peux même pas lire correctement en mode version mobile...
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24208

× Points de vie : :
148

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Mar 6 Mar - 23:58

Pas de soucis essaye juste de nous tenir au courant pour qu'on ne s'imagine pas que tu as disparu pour de bon puppy
Bon courage, sans internet c'est la mort !

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Veronika Faure Mer 7 Mar - 7:09

Normalement je vais pouvoir récupérer un boîtier 4g pour pouvoir travailler (car je bosse sur Internet et à domicile sinon c'est pas drôle). Au cas où sinon je pense que je me connecterai vite fait en partageant la connexion de mon smartphone...
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


× A propos du vaccin : :
Contre !

× Âge du perso : :
29

× Localisation (+ avec qui) :
Sur la route

× Avant, j'étais : :
musicien

× Messages : :
60

× Points de vie : :
5

× Copyright : :
Je trouve mon avatar et je te le dis

× Avatar : :
Sam Witwer

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Oreo

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Jeu 8 Mar - 21:34

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Veronika Faure Jeu 8 Mar - 23:27

Merci Matteo !

Ok, j'ai récupéré le petit routeur ou je sais pas trop quoi qui nous file internet en attendant réparation (et sont pas pressés pour réparer hein). J'ai bien avancé mon histoire, tout l'avant-apocalypse est fait, il faudra probablement que je relise pour éviter d'éventuelles incohérences. Mais fiou, je peux enfin avancer et bientôt, c'est bouclé !
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


NOBODY GETS TOO CLOSE A SIGHT OF A SOUL WHEN IT'S BREAKINGTRUST ME, I COULD BE THE ONE
TO TREAT YOU LIKE A LADY
LET ME SEE WHAT'S UNDERNEATH
ALL I NEED IS YOU

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-cinq ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
J'ai n'ai plus que Rebekah. Ensemble, on est à la tête du groupe des STUBBORN en Arizona et on adore ça.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
4059

× Points de vie : :
7

× Copyright : :
MYERS. (signature), BLINDNESS (avatar)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Veronika Faure Ven 9 Mar - 2:28

Yaaas tu avances hehe bril Contente que ton problème d'internet se soit réglé (en partie) !

_________________
        DID YOU THINK
I'D LAY DOWN
                   AND D I E ?
I thought that
       I'd been hurt
                  b e f o r e


hehehehe :
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Veronika Faure

Revenir en haut Aller en bas

Veronika Faure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: CLOSED-