It's too cold outside. - Page 2
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez

It's too cold outside.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Anonymous

Invité



It's too cold outside. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's too cold outside. It's too cold outside. - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Mai - 18:06

❝ it’s too cold outside... ❞
Mars 2018
for angel to flyUne fois à nouveau dégoûtant de restes zombiesques, je récupérai le sac que m’avait approché Enzo. Je le remerciai, les yeux baissés, ne sachant toujours pas comment prendre ça, cette bosse, c’était quelque chose qui me restait à l’esprit. J’avais envie de lui demander ce que cela signifiait, si j’avais fait quelque chose ou si c’était une chose qui allait être récurrente. Mais la question… J’avais un peu peur de la poser. Car quand le M l’avait, c’était parce que j’avais fait quelque chose, ou j’allais le faire. Ce n’était pas quelque chose qui ressemblaient aux règles. Ce sang qui coulait entre mes jambes, parfois. Mais je continuais à me tartiner de tripes et autre chair dégueulasse, pendant qu’il s’était levé et m’avait rapproché le sac.
 
Il fallait se dépêcher, qu’il disait. Qu’ils devaient certainement s’inquiéter. Mais je le regardais du coin de l’œil. Je l’avais vu coincer cette mèche de cheveux sur le côté, de l’œil qui ne voyait rien de toute façon. C’était ce geste ridicule, inutile, qui ne faisait que signaler qu’il n’était pas bien. Ce n’était pas à cause des zombies, et en plus, quand il me proposa de marcher devant, il rougissait. C’était quoi ce délire, je ne comprenais rien du tout !
 
Et puis marcher devant, il n’était pas bien dans sa tête ? Et puis quoi comme conneries ?
 
Je me relevai à toute vitesse, et je pris sa main. De cette façon je le guidai pour qu’il avance, toujours à ces quelques centimètres devant moi. Il n’était pas le M, il n’avait pas à me faire marcher devant. Et puis, les conneries… J’étais parée maintenant. Parée à toute éventualité, qu’il me faudra faire face. Je savais qu’il n’était pas infaillible, et ça ne m’empêchait pas de lui faire confiance. Après tout, bosse ou pas bosse, c’était Enzo, non ? Il faudra bien que je règle ce mystère plus tard, à tête reposée, une fois en sécurité. Ce n’était qu’une bosse…
 
Oublie la bosse, Bianca !
 
Je le poussai donc à être devant moi, vérifiant qu’aucun zombie n’allait dans notre direction, prête à utiliser mon couteau encore, qui était désormais définitivement inutilisable en cuisine. Cependant, je refusai de nous laisser courir, il fallait rester tout de même prudent. Les Z, ils nous repèreraient en deux secondes, odeur ou pas odeur. On puait le mort, mais si on agissait comme des vivants…
 
Du coup, nous marchâmes quelques secondes, en silence. Je n’osais rien dire, évitant son regard autant qu’il était en train d’éviter le mien. Et ce silence-là, il me mettait terriblement mal à l’aise. Si nous étions habitués au fait de ne pas parler, car je n’étais pas bavarde, là, il y avait des non-dits, des mots qui devaient être prononcés, comme prisonniers de nos bouches. De la mienne. Alors, n’en tenant plus, je posai la question :
 
« C’était quoi cette bosse ? »
 
En y réfléchissant, je commençai à réellement me rendre compte que ce n’était pas quelque chose qui arrivait, comme pour les filles. Car moi, ça venait d’un coup, après avoir eu mal partout pendant un moment. Lui, il n’avait pas souffert, que je sache. C’était venu… Après que je me sois mise sur lui. Je baissai la tête, regardant distraitement à côté, pour ne pas nous laisser surprendre quand même.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



It's too cold outside. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's too cold outside. It's too cold outside. - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Mai - 19:35

It's too cold outside
for angels to fly
____________________________________



Elle attrape sa main pour le forcer à marcher devant. Elle reste en arrière, mais elle ne le quitte pas. Ses doigts contre ceux de la fille sont le réconfort dont il avait besoin. Juste ça, ce simple geste montre qu'elle ne lui en veut pas. Ou peut-être qu'elle ne l'a pas senti ? Les secondes sont longues, silencieuses, et pas dans le même sens que d'habitude. Enzo sent que quelque chose les sépare, quelque chose cloche. Lorsqu'elle prend la parole, son oeil s'est automatiquement fermé. Il a soupiré, bruyament, sans chercher à s'en cacher. Au fond, il aurait préféré que cette fois, elle se taise. Ses pas se sont arrêtés, et alors, Enzo oublie totalement où ils sont. Dans quelle situation dangereuses ils se trouvent. Il s'est arrêté de marcher, il s'est arrêté de respirer. Enzo, il a même arrêté de penser, parce qu'il en était incapable.

« - Pourquoi est-ce qu'il a fallut que tu parles... » Souffle-t-il plus à lui-même, que pour sa moitié. Il lui faut du courage pour se retourner et lui faire face, mais c'est surtout parce qu'il ne veut pas la faire fuir avec la première phrase. « je sais pas, qu'est-ce que tu veux que je te dises ? »

Enzo, il est tout de suite plus aggresif, parce qu'il se sent prit au piège. Il se veut pas avoir cette conversation, comme il ne voulait pas avoir cette putain de bosse. En une fraction de seconde, il s'étouffe. Enzo a besoin d'oxygène, il a besoin d'espace mais il n'arrive pas à s'éloigner. Son oeil est encré dans celui de Bianca sans qu'il ne puisse s'y détâcher. Parce qu'il y voit la même chose qu'il ressent à l'intérieur de tout son être : un questionnement sans fin, destructeur.

« - Désolé, je... » Il béguaille, détourne son regard quelques secondes en replaçant ses cheveux derrière son oreille. « ça m'arrive, des fois. Le matin... mais je voulais pas que ça me le fasse-là. »

Les choses sont compliquées, parce qu'il n'arrive pas à les expliquer. Il ne les comprends pas non plus lui-même, et ne cherche pas à le faire. Parce qu'il a grandit sans repaire, sans personne pour lui expliquer comme son corps, et celui des autres fonctionnait. Parce qu'il n'a pas envie de penser à ce que le -M faisait, avec son corps. Parce qu'il trouve ça sale, et que ça le tue de ne pas savoir le contrôler. Enzo, il est triste. Il est peiné. Mais il se contente d'essayer de sourire pour le cacher. Pour montrer qu'il est assuré, comme il l'est d'habitude. Devant elle, il ne veut pas paraître faible.

« - N'ai pas peur de moi, B'... » Dit-il après quelques secondes de silence. Il la regarde sans penser aux zombis autour. Enzo, il parle du -M sans le nommer, comme d'habitude.« j'te ferrais pas de mal comme il t'en a fait... jamais. »

Enzo, il se sent bête d'avoir dis ça. Parce qu'il n'a pas envie de parler de lui, parce qu'il a envie de vomir à chaque fois qu'il à ces images en mémoire. Parce qu'il se déteste encore de ne rien avoir fait à l'époque. Parce qu'il tuerait, aujourd'hui, quiconte essayerait de poser les mains sur elle. Ses épaules retombent lourdement alors qu'il soupire. Un regard plus tendre se pose dans les yeux de la fille.

« - Tu le sais, hein ? » Enzo, il s'approche d'elle pour la prendre dans ses bras. Il n'y a que son torse, qui la touche, mais ça ne l'empêche pas d'être là. « Je suis désolé. »

De ce petit monologue, un zombi a approché. Mais lorsqu'Enzo s'est tue, et qu'il a prit B' dans ses bras, le silence est retombé. Le zombi est passé à côté d'eux sans même les regarder, les sentir. Comme les autres, ils marchent sans faire attention à eux. Deux enfants, au milieu d'un champ, entourés de zombis. Partageant une étreinte qu'il veut réparatrice pour la faute qu'il a commise.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



It's too cold outside. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's too cold outside. It's too cold outside. - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Mai - 23:42

❝ it’s too cold outside... ❞
Mars 2018
for angel to flyJ’avais posé ma question, et ça avait rompu ce silence lourd qui me pesait. Cela avait fait soupirer Enzo, de cette façon qui signifiait que j’avais tapé dans quelques choses qu’il ne fallait pas… Mais je ne voulais pas laisser passer. J’avais besoin de savoir. Alors, il pouvait bien râler, mais il allait parler ! Il était bien meilleur que moi à ça. Et puis sa question idiote, dis moi la vérité, au lieu de faire ton coq fier !
 
Mais il sembla enfin revenir parmi nous, pour m’expliquer, qu’il était désolé, mais ça arrivait parfois le matin. Qu’il ne voulait pas que ça le fasse là… Donc c’était une chose indépendante, comme les règles. Je ne pouvais donc pas lui en vouloir… Il ne voulait pas. Bien. Cela calma mon angoisse, un peu. J’allais juste devoir attendre un peu, que ça passe, parce que je ne pouvais pas oublier comme ça, sans que le temps fasse son travail. J’étais comme ça, quand je vivais une émotion, elle restait un moment avant de s’envoler.
 
Elle s’en alla un peu plus quand il me promit de ne pas me faire de mal, comme le M l’avait fait. Je devais avoir besoin de l’entendre, car au final, il était la seule personne que j’avais vu avec cette bosse, en plus d’Enzo. Forcément, le rapprochement n’était pas facile à accepter, et ainsi, j’acquiesçai quand il demanda si je le savais. Maintenant, je le savais, puisqu’il l’avait dit. J’aimais quand il disait les choses, c’était plus sûr. Surtout quand il les accompagnait de ses bras autour de moi, c’était comme une promesse sur une autre promesse. Et j’aimais ce genre de promesses.
 
« Okay. »
 
Juste ça, pour dire que c’était bon pour moi. Que j’allais me calmer – pour le moment. J’allais mettre l’angoisse de côté. Peut-être que c’était normal. Il allait bien falloir que je pose des questions… Ou que je tombe sur des livres. Ca arrivait parfois, dans les maisons, j’avais même croisé une bibliothèque une fois… Je leur demanderai, aux livres. Ou peut-être que mes réponses se trouvaient dans celui que j’avais mis dans le fond de mon sac, des semaines plus tôt. Quand j’arriverai à le lire, qui savait ?
 
« On y va ? »
 
J’avais fini par poser la question, car j’étais fatiguée, et j’avais vraiment besoin de me nettoyer. Ainsi, je me retirai de ses bras, histoire de pouvoir marcher – c’était difficile si on restait comme ça, non ? Et puis, il avait dit qu’on n’était plus bien loin. Alors… Allons-y. Je voulais voir ce que valait ce groupe, connaître leurs têtes, puisque j’allais devoir à présent vivre avec eux. J’appréhendais, comme j’avais appréhendé chacune de mes rencontres jusque-là. Surtout s’il y avait un bébé… Je n’en avais encore jamais vu. Grande découverte à faire n’est-ce pas ?
 
Enfin, il allait falloir que je me lave avant de toucher quoi que ce soit – si je touchais quelqu’un. Et dans ce moment là, alors que nous marchions, je fis un sourire signifiant clairement « tu vois ? » pour dire :
 
« Je t’avais dit que c’était utile, le savon. »
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



It's too cold outside. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's too cold outside. It's too cold outside. - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Mai - 0:04

It's too cold outside
for angels to fly
____________________________________



Il fut difficile de briser son étreinte, mais ils n'urent pas le choix. Bianca a raison, il faut continuer à avancer. Ils sont alors repris leur marche comme si de rien était, comme si leurs retrouvailles n'avaient pas été étranges, les emmenant dans toutes sortes de directions émotionnelles. Si les pulsions d'Enzo se sont calmés avant qu'ils n'arrivent au campement, il n'a pu s'empêché de sourire, ou de rire, à chaque fois qu'elle mimait quelque chose. Cette phrase, à propos du savon, était tout ce qui aurait pu la représenter. Parce qu'elle avait eu raison dès qu'ils s'étaient retrouvés, parce que B' a toujours raison. Il s'en contenté de sourire, avant d'attraper sa main à quelques centaines de mètres du campement. Pour lui faire partager la sécurité qu'il ressent en arrivant là, pour lui montrer qu'il la protègera. Surtout, pour faire comprendre à B' qu'elle n'a pas besoin d'avoir peur. L'endroit est sécurisé, et les personnes qui vivent avec lui ont plus ou moins sa confiance. En un mois de survie à leur côté, Enzo s'est habitué à les avoir, et ce n'est pas d'eux qu'il se méfie le plus. A ce groupe, il fait plus confiance qu'il ne le faisait en ces soit-disant Sauveurs. Enzo, il a retrouvé sa famille biologique, mais il a besoin de celle qu'il s'est construit pendans ces difficiles années, pour continuer à avancer. Bianca est un cadeau venu du ciel.

« - Tu vas te plaire, avec eux... » Dit-il en séparant un peu plus la distance qui vous sépare du point d'impact. « Tu seras en sécurité. »

La peur aurait pu s'emparer de lui. Mais retrouver son frère, après ces deux jours de voyages, est une bénédiction. Il n'a qu'une hâte, c'est le prendre dans ses bras pour lui présenter Bianca. Il n'a qu'une hâte, c'est que les deux personnes les plus importantes dans sa vie, soient réunis. Même s'il a peur de ne pas être à la hauteur, Enzo sent qu'il n'aura jamais été aussi bien qu'en les ayant tous les deux à porter de main. Il sait qu'il devra apprendre à vivre avec, à faire des choix. Enzo, il n'imagine pas que c'est ça, de grandir. Devenir responsable envers lui-même, mais surtout, envers les autres. S'il l'était à l'époque où vous viviez avec Fabian, il ne l'était pas assez pour comprendre réellement les choses. Aujourd'hui, les choses ont changés. Depuis que les bombes sont tombées, son voyage n'a cessé de le mener vers les bonnes personnes, vers ceux qui auront su le maitriser et lui apprendre le véritable sens de la vie. De l'amour, et de ce qu'il accompagne. Enzo, il n'a pu s'empêcher de sourire une dernière fois à Bianca, avant de lui indiquer d'un signe de tête de le suivre. Derrière les arbres, les débuts du camps se dessinent. L'avenir est incertain, mais celui-ci semble déjà lui plaire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



It's too cold outside. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: It's too cold outside. It's too cold outside. - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

It's too cold outside.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-