New friend ? Feat. Ael
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
LES INDICES DU JEU N°2 ARRIVENT BIENTÔT. DE MÊME POUR LE NOUVEAU JEU. En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

New friend ? Feat. Ael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
il aimerait bien se faire vacciner, oui. Il y croit, ce p'tit con.

× Âge du perso : :
29 ans

× Localisation (+ avec qui) :
/

× Avant, j'étais : :
champion de hockey sur glace

× Messages : :
513

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Twizzle018

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: New friend ? Feat. Ael Lun 30 Avr - 20:06


New friend ?

Saïd se baladait seul ce jour-là. Il avait quitté la bande qui squattait à Disneyland pour faire cavalier seul. C'était toujours agréable de repartir à l'aventure sans personne. C'était une manière retrouver une forme de liberté, dans ce monde où l'on en a si peu. Dans cette nouvelle vie, les hommes ressemblent quand même pas mal à des primates. Les nouvelles technologies sont presque absentes. Aucune chance d'avoir le cable par exemple. C'est une façon à la fois ancestrale et innovante de vivre, mais surtout une régression quelque part. Cependant, ce n'est pas si déplaisante. Saïd parcourt la forêt, le sac-à-dos bien sanglé sur ses épaules, sa dague à la main et le sourire aux lèvres. Il s'arrête près d'une rivière dans laquelle il observe quelques poissons se nager les uns sur les autres pour arriver le premier à l'océan. Enlevant ses chaussures, il s'assied sur quelques pierres grossières et immerge ses pieds dans l'eau rafraîchissante.Laissant ainsi le fil de ses pensées dérivées durant plusieurs minutes. Prenant le risque de fermer les yeux, il écoute tout autour de lui. Le chant des oiseaux, le souffle du vent, le craquement d'une brindille, et cette eau qui coure, coure, sans jamais se lasser. D'un coup, un cri déchirant l'espace le sort de cette bulle dans laquelle il se sentait pourtant bien. Par réflexe, il rouvre les yeux, et voit un écureuil s'enfuir à vive allure dans les branchages d'un chêne, tout en haut. Le regard de l'arabe dérive alors vers la présence qui a criée. C'est une jeune femme, elle semble encore ... légèrement paniquée. Pourtant... il n'y a pas de zombie ou un quelconque assaillant à sa hauteur. Serait-ce... l'écureuil qui lui a fait peur ? L'idée est tellement saugrenue et ridicule qu'il se met à rire. " Tout va bien m'dame ? " questionne-t-il sans chercher à cacher son amusement, les pieds toujours dans l'eau. Il n'a pas bougé parce que... il n'y avait pas vraiment de raison. Le soleil envoyait ses rayons dans sa direction, lui procurant une chaleur et un bien-être inestimable, alors pourquoi se bouger ? Certes, il n'a vu personne depuis une bonne semaine - peut-être même plus - mais la compagnie humaine ne lui manque pas plus que ça. Pourtant, il est plutôt du genre sociable, et appréciable. Généralement. En attendant, elle est face à lui, à une trentaine de mètres, d'accord, alors de sa vision de tireur d'élite, il l'observe. Elle n'a pas trop l'air sûre d'elle, et c'est étrange. Si tel est le cas pourquoi se retrouve-t-elle seule ? Pourquoi est-elle en vie ? Pour survivre il faut au choix : être bien entouré ou avoir une confiance en soi débordante. Là, c'est bizarre, mais elle n'a - apparemment - peut-être qu'il se trompe - ni l'un ni l'autre. Il hésitait à lui proposer de venir pécher de la truite avec lui pour qu'elle lui raconte un peu ce qu'elle fabrique dans les alentours. " Vous pouvez venir vous savez ? Je suis une source de sagesse inestimable et je ne mords pas ! " proposa-t-il, tranquillement,  dans un sourire tout ce qu'il y a de plus rayonnant et apaisant. Un vrai gentil le Saïd, quand il le veut bien. Peut-être que lui ne mordait pas, mais les quelques rôdeurs dont elle avait attiré l'attention en hurlant se rapprochaient doucement, mais sûrement d'eux. Pour le moment, aucune raison de s'inquiéter, ils sont encore loin et les deux jeunes gens ne peuvent pas les observer approcher.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
We all have goals
☾ ☾ ☾ We want to matter. We want to be important. [...] We want respect from our peers and recognition for our accomplishments. Not out of vanity or selfishness, but of an earnest desire to fulfill our personal potential.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: New friend ? Feat. Ael Ven 11 Mai - 18:55


Aelisia avait décidé de sortir seule. Naël lui avait appris les bases de la défense, elle voulait s’essayer seule dans les bois. Elle n’avait pas prévenu Naël. Il serait sûrement venu avec elle. Ou pire, il aurait été capable de la suivre discrètement juste pour la protéger. Mais elle savait qu’elle devait se débrouiller seule. Parce que dans la pire des hypothèses où Naël viendrait à mourir, c’est ce qu’elle devra faire. Certes les autres au campement serait là, mais ils ne seraient jamais Naël. C’était l’un des rares avec qui elle avait sympathisée finalement. Dans le fond, Aelisia a toujours été assez solitaire. Elle n’aime pas trop parler aux inconnus. Elle n’a jamais réussis à se fondre dans un groupe. Et ce, depuis l’école primaire. Ce n’est pas maintenant et encore moins dans un monde comme celui-ci que ça allait changer. Quoi qu’il en soit, dans cette forêt, Aelisia était loin d’être rassuré. Elle sursautait à chaque branche qui craquait, bien que pour la grande majorité se soit elle qui les fasse craquer. Pour la énième fois depuis son départ du campement, elle se demandait quelle idée lui était passé par la tête pour se retrouver seule ici. Naël avait raison : elle n’était clairement pas prête. Mais d’un autre côté, elle ne voulait pas non plus se démonter. Il fallait qu’elle apprenne. Qu’elle sache se défendre en toutes circonstances. Et il n’y avait rien de mieux que le terrain pour ça. Tout en continuant de marcher à travers la forêt, elle se mit alors à hurler lorsqu’elle vit un zombie arrivé au loin. Naël lui avait bien dit pourtant de ne pas crier lorsqu’elle en voyait un mais c’était plus fort qu’elle. Et puis, c’était tellement moche ces trucs-là, qu’elle ne pouvait pas faire autrement. Elle entendit alors une masculine a quelques mètres d’elle. Sans vraiment regarder l’homme en question mais toujours en regardant le zombie, elle hurla de nouveau :

« Un zom… un zombie… »

Elle avança de quelques mètres en direction de l’homme, toujours le regard fixé sur le zombie. C’était le moment où jamais mais Aelisia n’avait pas le courage de sortir son couteau. Elle ne voulait pas prendre le risque que cette chose l’approche de trop près. Le zombie accéléra le mouvement et Aelisia se mis à courir sur les derniers mètres qui le séparait de l’homme. Ce n’était pas forcément plus prudent puisqu’elle ne le connaissait pas mais, dans ce genre de situation, toute candidature d’aide serait bonne à prendre. Elle pointa du doigt le zombie en question, qui commençait à approcher.

« Je…. J’ai peur… » Elle regarde l’homme quelques secondes avant de reporter son regard sur le zombie. « Vous… Vous pouvez le tuer ? »

Aelisia était à deux doigts de pleurer tellement elle avait peur. Elle n’aurait jamais dû sortir du campement. Encore moins sans prévenir Naël. Et si jamais, il apprenait qu’elle était sortir, il se moquerait sûrement de son manque d’initiative face à un zombie. De toute façon, Aelisia n’avait jamais été quelqu’un pour aller sur le terrain. Ca se savait, il fallait faire avec.
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
il aimerait bien se faire vacciner, oui. Il y croit, ce p'tit con.

× Âge du perso : :
29 ans

× Localisation (+ avec qui) :
/

× Avant, j'étais : :
champion de hockey sur glace

× Messages : :
513

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Twizzle018

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New friend ? Feat. Ael Dim 13 Mai - 14:52


New friend ?

Saïd était bien là, assis les pieds dans l'eau, le souffle du vent frais mordant sa peau halée. Mais quand il a vu la jeune femme effrayée se mettre à courir dans sa direction, il n'a pas eu le choix de se relever, instinct de survie oblige. Lui, de là où il se trouvait ne voyait nul zombie approchant. Alors peut-être qu'elle avait une vision ? Peut-être qu'il avait à faire à une hallucinée ? Ce ne serait pas la première fois. Le mal n'était pas que physique et rampant, il avait pénétré certains esprits, les rendant détraqués : fous. Néanmoins, avant de lui répondre qu'il n'y avait pas de rôdeurs, et que tout allait très bien il en remarqua un dans son champ de vision. Une gueule déchiquetée aux multiples morceaux de chaire pendants, des membres désarticulés, oui, il ne pouvait décidément pas se tromper. La jeune inconnue ne lui dissimulait pas son effroi, au contraire, elle l'exprimait très clairement. Et si quelques années en arrière Saïd aurait donné un vilain coup de dague dans la chaire de la jolie brune pour avoir plus de chance de s'en sortir lui, aujourd'hui les choses étaient différentes. Quand l'attaque n'était pas vraiment disproportionnée en nombre, il pouvait aider. Néanmoins, un Saïd décontracté c'est aussi un Saïd qui aime l'humour. " Et avec ça ? Des croissants ? Vous me prenez pour qui ? Votre boulanger ? " questionna-t-il en cherchant tout de même son arme à sa taille. " Vous n'avez pas d'armes ? " prit-il le temps le temps de remarquer en observant la jeunette avec attention. Enfin peut-être pas si jeune... il crut remarquer des rides aux coins de ses yeux. Peut-être n'avait-elle pas 20 ans comme il semblait l'imaginer au premier abord... " Ne bougez pas de là. Restez de ce côté de la rivière. " affirma-t-il néanmoins. D'abord, il fallait se débarrasser de la menace. Ce qui fut très rapide. Un rôdeur, c'est pas très effrayant. C'est quand le nombre se multiplie que le stress se pointe. " Regardez, c'est ainsi qu'il faut faire. Tout est dans les jambes, et l'esquive. Vous voulez essayer ? " proposa Saïd. Rien ne vaut un peu d'entraînement sur le terrain. Saïd coupa un bras à la créature, pour rendre la tache plus aisé à la brunette. " Allez, faut pas en avoir peur. Comment vous voulez survivre sinon ?" questionna Saïd avec sérieux, en regardant dans sa direction. " DERRIÈRE VOUS ! " cria Said sous le coup de la surprise. Trois rôdeurs s'étaient ramenés jusqu'à eux, sûrement à cause des cries. L'arabe acheva le rôdeur qui était à sa portée d'un coup de lame à la jugulaire, pour le décapiter. Puis il rattrapa la jeune femme et l'aida à aller plus vite, pour fuir. En la pressant. Il se revoyait cinq ans plus tôt... Sacrifiant Roxanne pour sa propre survie. La culpabilité qu'il avait longtemps chassé le poussait à aider cette inconnue aujourd'hui. Comme pour se racheter. Mais rien ne pourrait compenser l'égoïsme dont il a fait preuve à tant de reprises. Sacrifiant autant de vie humaine qu'il fallait pour être sûr de préserver la sienne, comme si elle était plus importante. " Ne mourrez pas, s'il vous plaît. " lui demanda-t-il en lui tendant son bras pour l'aider à grimper dans les hauteurs d'une cascade, sur les parois glissantes du granit. Les rôdeurs approchaient, il fallait trouver une cachette le temps de se préparer à de nouveaux dangers. Les hauteurs étaient souvent d'un bon secours. Les bêtes sanguinolentes ne peuvent pas sauter ni s'accrocher avec suffisamment d'adresse sur la pierre pour escalader... du moins, que Saïd sache.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
We all have goals
☾ ☾ ☾ We want to matter. We want to be important. [...] We want respect from our peers and recognition for our accomplishments. Not out of vanity or selfishness, but of an earnest desire to fulfill our personal potential.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: New friend ? Feat. Ael Mer 13 Juin - 19:27


Aelisia avait voulu faire un petit tour. Seule. Elle avait voulu montrer à Naël qu’elle était capable de se défendre, sans lui. Honnêtement, s’il avait été là, il aurait certainement pris un fou rire. Aelisia avait simplement hurler quand elle avait vu le zombie. Elle avait également demandé de l’aide, puisqu’un homme semblait être au bord de la rivière. Il commençait par se moquer d’elle, comme si elle avait besoin de cela à cet instant présent. Aelisia pris tout de même le temps de lui répondre. Après tout, elle n’allait pas non plus se laisser faire par un parfait inconnu. Bien qu’elle soit timide et réservée, la jeune fille lui répondit simplement, toujours avec une pointe de peur dans la voie :

« Si j’ai une arme mais… je sais pas vraiment m’en servir. »

Et qui pourrait l’en blâmer ? A la base, elle suivait des études de médecine. Elle n’avait pas pour ambition d’entrer dans l’armée, ni même dans la police ou tous corps de métier qui se rapprochait de près ou de loin aux forces de l’ordre. Naël lui avait appris quelques trucs mais au final, il devait certainement désespérer lorsqu’il la voyait essayer. C’est alors que l’inconnu lui fit une démonstration, prétextant que tout était dans le jeu de jambe. Aelisia était attentive mais même avec de la bonne volonté, elle n’aurait jamais ce genre de réflexes. Il lui demanda alors comment elle comptait survivre. Elle voulait lui répondre, mais l’homme la fit sursauter lorsqu’il lui fit remarquer que d’autres rôdeurs arrivaient. Après en avoir tué un, il l’attrapa en l’entraina dans une course folle pour fuir. Arrivé en bas d’une cascade, il commença à escalader et l’aida à grimper également. Arrivée en haut, elle lui dit :

« Merci. » Faible sourire, avant de reprendre : « Vous avez demandé comment je comptais survivre tout à l’heure… La réponse est simple : je ne sors jamais de mon campement seule, en général. » Elle jeta un coup d’œil vers le bas et regarda les deux autres rôdeurs qui essayait de grimper sur les pierres sans pour autant y arriver. « Et vous ? Que faisiez-vous seul dans la jungle ? »

Elle ne savait pas si ça avait été une excellente solution de lui avoir dit qu’elle avait un campement. Elle espérait ne pas être tombé sur un forcené qui la torturerait pour savoir o se trouvait ce dernier. Elle improviserait au pire. Elle attendit sa réponse, prenant place sur des rochers un peu plus éloignés du bord.
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
il aimerait bien se faire vacciner, oui. Il y croit, ce p'tit con.

× Âge du perso : :
29 ans

× Localisation (+ avec qui) :
/

× Avant, j'étais : :
champion de hockey sur glace

× Messages : :
513

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Twizzle018

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New friend ? Feat. Ael Ven 6 Juil - 10:32


New friend ?

Saïd est tombé sur plusieurs cas différents de survivants mais celui d'Aelisia parviendra toujours à le surprendre. Comment peut-on survivre autant d'années sans apprendre à anéantir ces bêtes meurtrières qui nous filaient dangereusement le train au quotidien ? Certes, on peut toujours fuir. Et certes, on peut trouver une bande ou un campement pour être protégé. Mais compter sur les autres pour sa vie ? c'est quand même un pari risqué, non ? Si jamais le camp prend feu et que tout le monde crève ? Et qu'il reste plus que toi, seul, contre tous ces monstres sanguinaires assoiffés de tes veines ? Tu feras comment dans ces cas-là ? Il laisse ces questions traîner dans sa cervelle humaine, et reprend le fil de la conversation. " Tu ne sais pas t'en servir. " répète  Saïd, d'un ton parfaitement neutre. Non, il ne la jugera pas. Il se retiendra.  " Tu as quoi comme arme ? " il se montre plus pragmatique. Peut-être qu'il pourra essayer de lui montrer un ou deux mouvements, des choses qui tiennent presque du réflexe une fois qu'on en a l'habitude. Elle ne va pas fuir en hurlant toute sa vie devant chaque menace. Enfin, après une course effrénée à travers la jungle, ils sont en haut d'une cascade pour savourer une mini victoire sur les démons du nouveau monde. " Bon sang, j'ai cru que t'allais y rester ! " s'exclame-t-il franchement, les deux mains sur les genoux, à bout de souffle. Elle n'aurait pas attrapé sa main et c'en était fini d'elle. Lui, ça va, la peur lui donne des ailes généralement. Et c'est peu de le dire quand on le voit grimper. C'était pas un athlète pour rien, dans le passé. Elle répond enfin à sa question tandis qu'il s'approche de la source d'eau, toujours bénéfique. Profitant de l'occasion pour boire quelques gorgée rafraichissante et remplir sa gourde, à moitié vide. Saïd fronce légèrement ses sourcils aux mots de la jeune inconnue. " Mais ... c'est comme être prisonnier. Tu peux pas aller où tu veux, quand tu le veux. T'es toujours dépendante des autres. " pour Saïd c'était un concept étrange, il ne connait pas le mot "frontière". Il a traversé des milliers de kilomètres - et certains seul comme jamais - pour arriver là où il en est aujourd'hui. Mais peut-être que cette vie-là était possible et qu'elle lui plaisait. " Et cette vie te plait ? " c'était étrange qu'il s'intéresse à quelqu'un pour de vrai. Elle devait avoir suscité son intérêt. Il la fixe avec attention. Elle lui rétorque la question tandis qu'il observe alors les rôdeurs en bas, dont les grognements redoublés ont attiré sa vigilance. Ils n'ont pas l'air de vouloir lâcher l'affaire. Comment les faire déguerpir ? Faire rouler une grosse roche jusqu'au bord du précipice pour qu'elle les écrase ? Mh.  " Je faisais... " reprend-t-il, toujours un peu dans ses pensées. Rivant à nouveau ses prunelles si humaines dans celle de son interlocutrice. " une excursion ! " un sourire resplendissant aux lèvres, il parait joyeux tout à coup. " j'aime bien me balader en solitaire, ça me rend heureux parfois. " il allait passer pour un fou. Qui joue à la vie normale en ces temps maudits ? Son cerveau n'a peut-être pas la capacité totale d'adaptation c'est pourquoi il reste bloqué sur des envies qui n'ont plus rien à faire dans ce monde là. Être heureux. Qui peut y prétendre aujourd'hui ?

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
We all have goals
☾ ☾ ☾ We want to matter. We want to be important. [...] We want respect from our peers and recognition for our accomplishments. Not out of vanity or selfishness, but of an earnest desire to fulfill our personal potential.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24208

× Points de vie : :
148

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New friend ? Feat. Ael Dim 26 Aoû - 10:15

RP archivé suite à la suppression d'Aelisia. coeurrose

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: New friend ? Feat. Ael

Revenir en haut Aller en bas

New friend ? Feat. Ael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-