It's like you saw a ghost
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
LES INDICES DU JEU N°2 ARRIVENT BIENTÔT. DE MÊME POUR LE NOUVEAU JEU. En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

It's like you saw a ghost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: It's like you saw a ghost Dim 6 Mai - 21:40

It's like you saw a ghost
but i'm not dead
____________________________________



Se réveiller dans un endroit qui ne l'effraie pas. Dans la caravane où il a choisit de dormir. Ce n'était pas arrivé depuis longtemps. La dernière fois qu'il s'était senti aussi bien, Enzo était encore au campement de Skye et de son mari. A vrai dire, il ne se souvenait presque plus, ce qu'était cette sensation. Il s'est réveillé avec le sourire aux lèvres, malgré les nouvelles apprises la veille. Retrouver Nikolaï avait été un miracle, qu'ils ne s'entretuent pas était une chance. Apprendre pour la mort de Luke avait été abominable, mais la pillule fut moins difficile à avaler que s'il l'avait pensé vivant pendant toutes ces années. L'amertume qu'il ressent sur ses papilles, n'est présente que parce qu'il aurait aimé le voir. Même une seule fois, avant qu'il ne perde la vie par un rôdeur. Cette histoire, Enzo s'était endormi en y pensant. Elle l'a hanté, parce qu'il n'a jamais vraiment eu peut des rôdeurs. Ses ennemis ont toujours été les hommes, les femmes, tous ceux qui arpentaient la planète. Aujourd'hui, un rôdeur a prit un des siens. Enzo, il ne sait pas ce qui est arrivé à Fabian, son meilleur ami ; il préfère l'imaginer mort naturellement.

Niko, il est parti. Il a disparu dans les bois pour chercher... Chercher quoi déjà ? Enzo n'y a pas prêté attention. Lorsque son frère s'est éloigné de la caravane, il fut inquiet. Directement, à la seconde près, parce qu'il avait peur de le perdre, déjà. Mais voir les gens partir, et revenir, est habituel. Seth, il partait. Skye aussi. Enzo, il est parti de leur petit trio, et il n'est pas mort. Le garçon a mit toute sa confiance en son frère, et il est resté là. Bien qu'il dut promettre de ne pas entrer dans la maison. Le plus jeune des Harrison, il ne comprend pas pourquoi il ne doit pas le faire. Niko, il a dit qu'il ressemblait à Luke. D'accord, c'est une chose, mais Enzo n'imagine pas à quel point. Lui qui n'a plus que l'imagination pour deviner les traits de Luke, n'arrive pas à voir la ressemblance qui les liait.

« - Ouai, mais j'vais pas rester la journée là-d'dans. » Dit-il en parlant à un rôdeur, qu'il voit, le visage collé derrière la vitre à baver en le regardant. « Si tu fermes ta gueule, et que t'es tout seul... j'suis sur que je pourrais la voir sans qu'elle me voit. »

Enzo, il n'a jamais réellement eu peur des rôdeurs. Il les évite plus qu'il ne les tue. Il n'est pas rare de le voir ainsi, en sécurité, à leur parler comme s'ils étaient capable de répondre. Même s'ils n'ont pas de voix, ils n'ont jamais été l'égale, sur l'échelle de l'horreur, du -M. Alors, il ne voit pas pourquoi les tuer lorsqu'il n'en a pas vraiment le choix. Pourtant, en sortant de la caravane, il a tué celui-ci. Et il a même prit le temps de tirer le corps à une cinquantaine de mètres, histoire qu'il ne tombe pas sur Niko lorsqu'il reviendra au campement. Recouvert de sang, il est retourné à l'intérieur pour s'essuyer à l'aide d'un tissu humide trouvé dans son sac. Le jeune garçon a sourit en voyant ses rollers, puis s'est contenté de changer de tee-shirt pour enfiler une chemise à carreau par dessus. Au moins plus propres que les derniers vêtements, vus l'odeur. Puis, il a ouvert la porte de la caravane, pour descendre, tranquillement.

Il n'avait pas encore posé le pied à terre lorsqu'il l'a vu. Elle, se tenait là, à côté du cul de la caravane. Enzo, il l'a directement reconnu à cause de l'énorme ventre qu'elle porte. Et ce con, il n'a pas pu s'empêcher de grimacer. Parce qu'une fille enceinte, c'est une future adulte. Et dieu seul sait qu'il la trouve laide, malgré son beau visage, avec cette bouet qui renferme un bébé. Sa main s'était posée sur son arme, mais elle l'a lâché dès qu'il la reconnue. Comment vouloir être mauvais, face à ça ? Enzo, il a finalement posé ses deux pieds à terre, et s'est tourné complètement vers elle pour lui faire face. Pour la regarder de son unique oeil valide, sans pour autant s'approcher d'elle.

« - C'est toi, Alixen ? » La voix d'Enzo est plus enfantine que celle de Luke, même s'il lui ressemble lorsqu'il était plus jeune. « Niko a dit que tu devais rester dans la baraque... »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's like you saw a ghost Jeu 17 Mai - 23:13

It's like you saw a ghost
#Alizo
Son ventre grossissait à vue d'oeil, à la vitesse de l'éclair. S'ils ne disposaient pas de moyens pour compter les mois et les jours qui passaient, ils pouvaient d'ores et déjà devinés que ça devait être pour bientôt. Et Alixen était morte de trouille face à cette idée. Elle n'était pas conne, elle avait conscience que les chances qu'elle et le bébé survivent tous les deux à l'accouchement étaient faibles au vu des circonstances. Peut-être l'un des deux survivra. Peut-être aucun. Si l'adolescente devait choisir entre le bébé et elle, surement qu'elle choisirait le bébé. Luke n'était plus mais une partie de lui résidait dans leur enfant. Alors, à défaut d'avoir pu sauver celui qu'elle aimait, elle allait protéger de toutes ses forces celui dont elle allait donner la vie. Cette vie qui grandissait dans son ventre, la fatiguant de plus en plus, limitant ses mouvements. Elle qui avait l'habitude d'aller à droite et à gauche pour se défouler sur des rôdeurs, ça la changeait bien. Au fil du temps, la brune fut bien obligée de se consacrer à des activités un peu plus calmes. Comme lire à voix haute, pour que son enfant se familiarise avec sa voix. Ce qu'elle était en train de faire maintenant.

- [...] Cendrillon les releva, et leur dit, en les embrassant, qu'elle leur pardonnait de bon coeur, et qu'elle les priait de l'aimer bien toujours. On la mena chez le jeune prince, parée comme elle était : il la trouva encore plus belle que jamais, et peu de jours après, il l'épousa. Cendrillon, qui était aussi bonne que belle, fit loger ses deux soeurs au palais, et les maria le jour même à deux grands seigneurs de la cour.

C'était sa dernière hobbies de faire chier Nikolaï pour qu'il lui ramène des contes de fées. Elle n'y croyait plus depuis longtemps et trouvait que c'était de réels foutaises mais ce n'était pas une raison pour empêcher son enfant de pouvoir rêver. Puis elle se voyait mal lui lire un thriller. Même si la vie actuelle ressemblait davantage à un thriller qu'à un conte de fée. Un à un tu perds les gens que tu aimes. Dès six ans, la vie t'en envoie plein la gueule, ta mère t'abandonnes mais t'es trop jeune pour te rendre compte de cette tragédie. Puis tu perds ton père au début de l'épidémie car t'es trop faible pour pouvoir t'attaquer à ses deux assaillants. Après ça, Alixen s'était promis de ne plus s'attacher à quelqu'un. Pourtant, Luke est arrivée dans sa vie. Lentement mais surement, il s'est creusé un chemin vers son coeur. Et lui aussi finit par perdre la vie. À croire que la brune attirait le malheur autour d'elle. Elle l'avait bien choisie son arme, tiens. Les seules personnes qu'elle appréciait et qui étaient toujours vivants étaient ceux dont elle s'était séparée. Comme Rebekah par exemple. Peut-être que si Alixen n'avait pas quitté son groupe pour partir avec Luke et accessoirement Nikolaï, peut-être que le premier serait encore vivant à l'heure qu'il est. C'était certain, Alixen ne s'attachera plus jamais à quelqu'un, elle ne laissera personne entrer dans son coeur. Elle chérira son enfant et rien que son enfant.

Soupirant, elle se leva difficilement et regarda par la fenêtre. Son regard se posa sur la caravane qui était devant la maison. Nikolaï l'avait averti la veille de la présence de son petit frère à l'intérieur. Il avait d'ailleurs beaucoup insisté sur le fait qu'il ressemblait à Luke. Normal, selon la brune, ils étaient frères c'était donc logique qu'ils se ressemblent. Mais Alixen était loin de se douter à quel point. Curieuse, elle ne put s'empêcher de sortir de la maison pour aller voir ce fameux frère. Cependant, une fois à côté de la caravane, elle se sentait soudainement hésitante. Au point de vouloir retourner sur ses pas. Se demandant ce qu'elle en avait à foutre, au final. Un peu jalouse que Nikolaï retrouve des proches à lui alors qu'elle, elle n'avait personne. Elle aussi, elle avait envie de retrouver un visage connue, surtout avec ce qu'elle était en train de traverser.

À peine, Alixen pivota sur ses deux jambes que du coin de l'oeil, elle aperçut sa silhouette sortir du véhicule. Puis, une fois qu'il fut complètement face à elle, elle n'était pas prête voir ce visage. Pas du tout.

- Luke... ?

Sa voix était faible. Elle n’entendait même plus ce qu’il disait. Le monde commença à tourner autour d’elle alors que ses jambes manquèrent de se dérober sous elle. La brune dût se tenir au camping-car pour ne pas tomber. Sa respiration était saccadée et elle était à deux doigts de s’évanouir. Ce visage… Elle avait l’impression de retrouver Luke la première fois qu’ils se sont rencontrés, quatre ans en arrière.

- Non… Je… Tu… Ce n’est pas toi…

Son poing se serra alors qu’elle ferma les yeux pour tenter de calmer ses vertiges et sa respiration. Elle ne voulait pas faire de mal à son bébé.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's like you saw a ghost Mar 5 Juin - 19:02

It's like you saw a ghost
but i'm not dead
____________________________________



Elle est prise d’un malaise, et ce prénom s’échappe de ses lèvres. Enzo, il est resté là à le regarder perdre son souffle, perdre son équilibre, sans bouger. Il a simplement baissé les yeux vers la terre brute sous ses pieds. Entendre le nom de son frère le bouleverse, comme s’il avait eu une relation avec lui. Le peu d’espoir que Nikolaï lui avait provoqué hier, blesse comme si il avait été présent depuis des années. Luke, il est mort. Enzo n’a pas eu le temps de le revoir, alors, les traits se son visage son perdu dans l’oublie à jamais. Parce que le plus jeune n’arrive plus à se l’imaginer, il n’y avait pas pensé depuis tellement de temps. Ce n’était qu’un gamin, lorsque Luke a disparu. Alors, le plus jeune l’avait cru mort. Il ne s’était pas attardé sur lui, à cause de tout ce qu’il avait vécu. Et si Enzo en avait subis moins, peut-être qu’il aurait été capable de voir la flagrante ressemblance qui les lie. Ses yeux, ils sont baissés. Parce qu’il a mal, parce que le regard qu’elle lui lance, Niko lui a lancé la veille. Des yeux plongés dans l’incompréhension, un vertige puissant qui l’empêche d’agir. Mais moins touché que par la réaction de son aîné, alors, Enzo redresse vite le visage vers elle en reniflant d’une narine. Il sait qu’elle n’est pas très loin, sa vision est malgré tout bonne. Pourtant, il ne s’est jamais senti aussi éloigné de quelqu’un. Même les inconnus qu’il a buté lui semblaient plus proches.

“- Va falloir t’en remettre…” Dit-il, un peu brutal et sec comme il a l’habitude d’être face à tout le monde. La seule personne qui mérite sa tendresse n’a rien à voir avec le ballon sous ses yeux. “parce que j’compte pas m’en aller. Juste…” Pendant quelques secondes, sa phrase reste en suspens, mais il trouve le moyen de la terminer en pensant à son ami décédé. “passe à aut’chose.”

Des mots durs, mais des mots qui ont leur sens pour lui. Il n’aurait pas pensé vivre sans Fabian. Mais depuis le temps, depuis les mois, Enzo est la preuve qu’on peut survivre sans son pilier. On apprend à faire avec, à voir les choses d’un autre oeil. S’il pleure toujours la perte de son ami, bien plus sensible à ses yeux que la disparition de Luke, Enzo ne l’avouera pas. Il est trop tête brûlée pour se permettre de montrer ses émotions aux autres. Comme il est trop tendu, et distant envers les survivants du monde, pour leur venir en aide. L’enfant, il aurait dû s’avancer pour tenter de venir en aide à la fille. Au moins l’aider à tenir debout, même s’il est sur qu’elle l’aurait vivement repoussé. Lui-même a horreur d’être touché en général, alors par un inconnu, il n’ose pas s’en souvenir.

Enzo, il semble toujours dire ce qu’il ne faut pas. Parce qu’il ne sait pas agir, il réfléchit trop. Il se pose trop de questions, parce qu’il a toujours dû se les poser à lui-même pour être aux côtés de Bianca la silencieuse. Il se demande toujours comment les autres vont réagir, ce qu’ils vont lui faire lorsqu’il va bouger, ou ouvrir la bouche. C’est pour ça qu’il avait prit l’habitude d’agir, avant de parler. De tuer, avant de les laisser le tuer. Ce n’est que depuis sa rencontre avec Skye et son mari, qu’Enzo est capable de prendre son temps. De laisser les choses se faire, même si pour ça, il reste à distance. Alors, il n’approche pas. Il la regarde se cramponner, comme si elle avait besoin de cette pression des doigts, pour réagir à ce qu’elle vient de voir. Enzo, il n’aime pas être le centre d'intérêt. Que ce soit à cause de ce qu’il dit, de ce à quoi il ressemble. Jusqu’à hier, il n’avait l’handicape que de son oeil disparu : aujourd’hui, l’ombre de Luke projette un nouveau malaise qu’il ne sait pas contrôler.

“- Tu d’vrais t’asseoir, nan ?” Il demande, même s’il ne sait pas quoi faire. Enzo, il ajoute une de ces phrases qui prouve parfaitement qu’il est un gamin, même s’il est plus mature qu’il n’aurait dû l’être à son âge si le monde n’était pas tombé. “J’ai pas envie qu’t’explose, et qu’t’en mette partout.” Il hausse les épaules, comme si ça l’aidait à se décontracter. “mon frère va me tuer si c’est d’ma faute.”
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's like you saw a ghost Mar 3 Juil - 19:41

It's like you saw a ghost
#Alizo
Insupportable. Il fallait croire que c’était un trait commun chez les Harrison. C’est comme si Alixen se prenait une bonne douche froide. Cela a au moins le mérite de la ressaisir. Elle serre les dents. L’adolescente n’avait pas besoin qu’un gamin lui dise quoi faire. Il manquait plus que cela… C’est pas parce qu’il ressemblait à Luke qu’il avait tous les droits. Alixen avait bien comprit qu’il n’était pas lui, malgré la forte ressemblance entre-eux. Elle ne savait pas si elle allait arriver à s’y faire. C’était comme apercevoir un fantôme.

- Je sais.

Elle est froide avec lui. Plus que nécessaire sans doute. Comme si elle faisait en sorte de créer une sorte de mur invisible entre-eux. Pour se protéger. Mais aussi parce qu’elle lui en veut à ce garçon. Pour une raison complètement idiote elle le savait. Elle lui en veut de ressembler autant à Luke. Elle détestait ça. Des pensées sombres s’installaient dans son esprit. Des questions tels que « Pourquoi lui et pas toi ? La mort ne pouvait pas te prendre toi au lieu de Luke ? Vous vous ressemblez, cela n’aurait pas fait une grande différence pour elle. ». Le destin était tellement horrible. Pourquoi devait-elle subir ça ? Désormais, elle allait être obligée de supporter sa présence pendant elle ne sait combien de temps. Évidemment, qu’il n’allait pas s’en aller, il venait de retrouver son frère. Chose dont elle en était jalouse. Elle aussi voulait retrouver sa famille.. Sauf que son père était mort sans l’ombre d’un doute.

- Non.

Si, en fait. Le plus judicieux aurait été qu'elle s'assoit comme il venait de lui suggérer. Sauf qu'Alixen a un trop fort ego. Elle n'avait pas envie de lui donner raison. Elle n'avait pas envie de l'écouter. La seule chose qu'Alixen avait envie de faire, c'est de rentrer, retourner sur ses pas. Sauf qu'elle en était incapable. La seule chose qu'elle pouvait faire pour l'instant était d'éviter de le regarder.

- Merci de ta considération...

C'était ironique bien évidemment. Elle avait bien compris qu'il s'en foutait d'elle, que c'est juste la réaction de son frère qui lui importait. Tout comme Nikolaï la seule chose qui l'importait était le bébé, c'était le bébé qu'il voulait protéger et pas elle personnellement. Sans doute que si elle faisait une fausse couche il l'abandonnerait. Même si elle ne le montrait pas du tout, Alixen était tout de même quelque peu contente au fond de rencontrer de la famille à Luke, le benjamin des Harrison. Elle aurait seulement préféré qu'il soit encore là. Tout aurait été différent. Luke aurait tellement été heureux de retrouver son autre petit frère...

- Il t'as dit quoi sur moi ?

Elle se montrait moins agressive qu’il y a quelques instant mais restait tout autant distante. Comme si elle avait peur de l’approcher. Elle n’avait pas envie de le voir de plus près. Pas si la ressemblance perdurait. Toutefois, Alixen était curieuse de savoir ce que Nikolaï a pu dire sur elle à son petit frère. Parce qu’il lui avait assurément parlé d’elle vu les premières paroles d’Enzo. C’était bizarre de lui faire la conversation comme ça alors qu’elle n’avait juste une envie déguerpir. Cependant, elle avait besoin de se remettre de ses émotions avant. Afin d’être capable de marcher sans trébucher. Peut-être que discuter avec lui pouvait lui changer l’esprit, à condition qu’elle continue à éviter son regard. La scène devait surement être curieuse à observer. Parler à l’autre sans le regarder.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's like you saw a ghost Dim 15 Juil - 15:30

It's like you saw a ghost
but i'm not dead
____________________________________



Ses bras se sont croisés sur son torse. Il a soupiré quand elle a dit qu’elle ne voulait pas s’asseoir. Toutes les filles réagissent pareil de toutes façons. Quand Bianca n’était pas d’humeur, elle pouvait dire non à tout ce qu’Enzo lui proposait. Elle aurait pu dire non à de la nourriture, même si elle crevait la dalle depuis des jours. Elle était têtue, mais elle savait ce qu’elle voulait. Contrairement à cette fille, cette Alixen… Elle est perdue, elle ne sait même pas quoi faire. A part tenir son ventre, et regarder Enzo avec une expression qu’il n’aime définitivement pas voir dans les yeux des autres.

Elle pose une question, et cette fois, sa voix est moins agressive. Moins sur la défensive. Enzo lève les yeux au ciel, il se dit que c’est ce monstre dans son ventre qui la fait changer d’avis aussi facilement. Parce que Bianca, elle, elle ne changeait pas d’avis comme ça. Skye et Seth non plus, d’ailleurs. C’est ce qui a fait comprendre à Enzo qu’être sûr de ce que l’on veut est important. Aujourd’hui, il est sûr de ne pas vouloir quitter le camp de fortune de son frère. Sûr de ne pas vouloir le quitter. Même s’il n’est pas sûr de supporter cette fille au ventre plus rond qu’une bille, même s’il n’est pas sûr de pouvoir encore vivre bien longtemps sans Bianca. Enzo est persuadé d’une chose ; il n’a pas envie de se retrouver seul, encore.

“ - Que tu te le tapais pas, déjà. ” énonça-t-il clairement lorsqu’elle lui demande ce que Nikolaï lui a raconté à son sujet. “ Mais que tu te tapais mon autre frère. ” Il hausse les épaules, mais ne décroise pas ses bras pour autant. “ Enfin, on en a la grosse preuve sous les yeux. ”

Enzo, il est comme ça. Il fonce dans le tas, n’a pas peur d’être brut dans ses paroles. Au contraire, c’est une façon d’être qu’il aime parce que ça lui permet de voir comment les gens en face de lui réagissent. C’est ainsi qu’il a pu comprendre et se rendre compte qu’il était en sécurité avec le groupe, après que les bombes ne soient tombées. Skye et Seth ont été les premiers adultes en qui Enzo a pu avoir confiance. Il a voulu les connaître, et partir à la recherche de Bianca en les quittant fut une des plus grandes tortures émotionnelles qu’il ait connu depuis qu’il avait quitté le -M.

“ - T’es au courant qu’un gamin ça chiale tout l’temps? Parce que vous avez peurs des zombis…” De nouveau, il hausse les épaules. Il parle de vous comme s’il n’en faisait pas parti. Non, parce qu’Enzo n’a pas peur de ces monstres qui raffolent de chair humaine. “ Mais avec un mioche, vous allez en avoir partout, tout l’temps, et faudra pas v’nir pleurer après. ”

Enzo, il aime les enfants. Il serait mort cent fois pour aider des enfants. C’est pour ça qu’il n’aime pas les adultes. Parce qu’ils préfèrent sacrifier un gosse que leur propre vie. Il l’a vu à de nombreuses reprises, et il ne veut pas que ça arrive quand il est là. Alors, Enzo, déjà sans le savoir lui-même, se fait la promesse que rien n’arrivera à ce bébé tant qu’il est là. Le gamin, il ne dit pas que Niko lui a dit qu’il ne serait pas là avec elle, si elle n’était pas enceinte de Luke. Si elle n’avait pas été sa petite amie de Luke, son frère n’aurait pas prit la peine de la sauver et la tenir en vie jusqu’à présent.

Alors, Enzo se méfie d’elle. Comme il se méfie de tout le monde, mais encore plus de quelqu’un que Nikolaï n’apprécie pas particulièrement. A l’instant, il n’imagine pas qu’un jour il sera contente de ramener des petits plaisirs à Alixen et à son bébé. Mais Enzo décide de ne pas aller plus loin dans ses propos. Parce qu’il a appris qu’avec le temps, on s’accroche aux gens qui nous tiennent debout.

“ - Pourquoi tu me regardes pas?” Enzo finit par poser cette question. Téméraire, il peut en être stupide. Alors, il décroise les bras et fait le tour pour arriver là où Alixen posait ses yeux plus tôt. “ C’est ma tête qui t’reviens pas ? Ou t’aimes pas voir un gars avec un oeil en moins ? ”

Enzo a comprit qu’il ressemblait à son frère, mais il n’imagine pas à quel point. Alors, il ne se doute pas vraiment de la peine qu’il inflige à sa belle-soeur, avec ses mots. Avec son comportement de petit garçon effronté qui n’a pas peur du conflit. Non, qui d’ailleurs semble le chercher pour faire exploser un abcès qui est loin d’être capable de pouvoir guérir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's like you saw a ghost Jeu 19 Juil - 20:53

It's like you saw a ghost
#Alizo
Apprendre que Nikolaï avait dit à Enzo qu'ils ne couchaient pas ensemble la rassurait. Cela aurait été du foutage de gueule si une nouvelle fois il avait mentit à ce sujet. Il a du bien retenir la leçon vu comment elle l'avait réprimandée. Elle avait dépassé les bornes certes, ce jour-là mais au moins ça avait l'air d'avoir porté ses fruits... Même si Alixen aurait préféré que sa vie sexuelle ne soit pas partagée avec des inconnus. Ce sont des choses personnelles. Bien que son ventre témoigne de lui-même le fait qu'elle ait été active, ce que ne manqua pas de souligner Enzo.

- Sans blague... Ce bébé n'était absolument pas prévu. Et je n'ai absolument pas peur des zombies, j'en tue par dizaines.

Enfin, c'était peut-être un peu exagéré. Cependant, des rôdeurs elle en avait tué pleins, ça, elle ne mentait pas là-dessus. C'était même son moyen de se défouler. Mais il est vrai qu'Alixen en tue de moins en moins. Pour cause, sa condition. Elle fatiguait plus rapidement et surtout elle ne voulait pas risquer la vie du bébé. Avec un enfant dans les bras on pouvait dire qu'Alixen et Nikolaï faisaient en sorte d'être moins impulsifs qu'avant. Parce que maintenant, ils devaient penser à quelqu'un autre que leur petite personne. Ils avaient une vie à protéger et ne pouvaient plus agir sans penser aux conséquences. Alors oui, les rôdeurs ils y faisaient attention, n'en tuaient pas à tout bout de champ sauf ceux qui étaient sur leurs chemins. Mais ils en avaient pas peur, ça c'est certain. Franchement, qui avait peur des zombies à l'heure aujourd'hui ? Personne. Personne de vivant en tout cas.

- Ça fait longtemps que t'as pas vu ton frère, hein ?...

Sinon il se serait rendu compte de la ressemblance frappante qu'il avait avec Luke. Alixen ne poursuivit pas plus car soudain Enzo s'insinua dans son champ de vision. N'était-il pas assez intelligent pour comprendre qu'elle ne pouvait pas le voir ? Que ça lui rappelait trop son frère décédé ? Tout de suite, il se sentait visé par son attitude. Elle mourait d'envie de lui dire qu'il n'était pas le centre du monde.

– J’en ai rien à foutre que t’ai un oeil en moins ! Luke aussi l’a perdu. Alors je peux te dire que ce sont des choses qui arrivent et c’est pas ça qui va me faire faire des cauchemars.

Même au niveau de leur oeil, ils avaient la même blessure. Au même endroit en plus. Comment ne pouvait-elle pas penser directement à Luke en le voyant ? Ce garçon ne cessait d’enfoncer le couteau dans la plaie. Que devait-elle lui dire pour qu’il arrête ? Pour qu’il comprenne ? Le regarder lui demandait beaucoup trop d’efforts.

– Tu ressembles à Luke comme deux gouttes d’eau. Alors s’il te plait, laisse-moi tranquille. J’ai pas envie de te voir !

Qu'il aille retrouver Nikolaï ! Et qu'il la laisse se remettre de ses émotions. Chaque instant avec lui, lui coutait. Alixen ne savait pas trop comment agir avec lui. Passant du calme, à des paroles agressives. Les émotions s'enchaînaient et être enceinte n'améliorait pas les choses. Le pire c'est qu'elle avait envie de pleurer et elle ne savait pas combien de temps elle pourrait se retenir avec ses nerfs à vifs. L'adolescente refusait de lui avouer la douleur qu'elle éprouvait par sa simple présence. C'était hors de question. Jamais, elle n'avouerait de telles choses surtout pas à un garçon qu'elle venait tout juste de rencontrer. Nikolaï n'aurait pas dû l'emmener si proche de la maison... À quel moment, avait-il cru qu'elle l'écouterait ? Qu'elle ne chercherait pas à jeter un oeil ? Ils n'étaient pas les meilleurs amis du monde mais il avait conscience de comment elle était.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's like you saw a ghost Mar 7 Aoû - 19:00

It's like you saw a ghost
but i'm not dead
____________________________________



Enzo, il se dit que ceux qui tuent les zombis, que ceux qui les évitent sans savoir vivre avec, sont ceux qui en ont peur. Parce que Enzo, il part du principe qu’on peut vivre avec eux dans ce monde. Pour tout dire, il se sent plus en sécurité au milieu d’eux, qu’avec des gens bien vivants. Pendant son périples pour retrouver Bianca, Enzo, il n’avait pas hésité à dormir sous un plancher. Sous des lattes de bois bougeant sous le poids des rôdeurs, car il trouvait ça plus sécurisé qu’être dehors avec des drôles de types qu’il avait vu de loin. Enzo, il ne s’occupe pas des zombis tant qu’ils ne sont pas une menace vital. Avec le temps, les épreuves et les difficultés de la vie, il a appris à vivre en harmonie.

“ - J’en avais pas dix, quand il est mort…” L’enfant raconte, la regarde sans détourner son oeil. Il parle de son âge, lorsque Luke est parti. “ Enfin… quand il a disparu.”

C’est un gamin qui a du mal à se dire que son aîné vient tout juste de mourir. Parce qu’il a vécu si longtemps, grandis, avec la pensée qu’il était déjà parti. Mais pour être honnête ? Le léger espoir que Nikolaï lui a fait ressentir, fut la pire des trahisons. Elle fit naître une douleur immense dans le coeur d’Enzo, lorsqu’il a appris que Luke venait juste de mourir. Par une morsure. C’est un putain de zombis qui a tué son frère. Enzo, il devrait prendre ça comme une leçon. Mais il pense toujours sûr les hommes sont bien pires que ces corps qui n’ont rien d’humain à l’intérieur.

“ - Je t’ai dis que je partirais pas, putain ! ”

Enzo est au bord de l’exaspération. Il regarde Alixen comme s’il ne pouvait pas comprendre ce qu’elle ressent. Comme s’il ne voulait pas la comprendre. Mais Enzo ? Il ne cherche pas à se mettre à sa place. Ne peut imaginer ce qu’elle doit ressentir. Comment réagirait-il, s’il voyait une fille ressemblant vraiment beaucoup à Bianca ? Enzo, il dit qu’il est fort. Mais il serait bien plus effondré qu’elle encore.

“ - Va falloir que tu t’y fasses… ” Sa voix est plus douce, mais son regard ne l’est pas. On dirait qu’il cherche ses mots, mais une fois qu’il a ouvert la bouche, il n’est pas difficile de remarquer qu’il parle bien plus vite qu’il ne réfléchis. “ Parce que je suis pas Luke, et j’espère pour vous qu’il était pas comme moi.” Il se perd quelques secondes, reprend avec une grimace qui montre bien que le garçon en a gros sur la patate d’avouer ça. “ J’espère qu’il était cool. Gentil. Tout ce que je ne suis pas…”

C’est vrai. Bianca et Fabian n’ont pas cessé de lui dire qu’il n’était plus quelqu’un de bien. Parce qu’il finissait par devenir comme le -M. Comme ce monstre qui leur a volé leur enfance. Enzo, il avait fini par devenir plus voleur, qu’honnête. Plus meurtrier, que sauveur. Plus méchant, que bête. Depuis qu’il est séparé d’eux, Enzo a changé. Il ne s’en rend pas compte aujourd’hui, mais son séjour auprès de Seth et de Skye l’a métamorphosé. Enzo, il n’est plus ce gamin près à tuer le premier venu pour lui voler une boîte de conserve à moitié vide. Il a évolué, il a grandit, même s’il ne veut pas l’admettre.

“ - Si tu veux être bien, t’as qu’à retourner à l’intérieur de la maison. “ Enzo, il redresse le visage, après avoir pensé à B- et à F-. Elle dit ne pas avoir peur de lui, que Luke était aussi blessé de la sorte. Enzo, il ne veut décidément pas savoir à quel point il ressemble à son frère. “ T’as qu’à crier si ton monstre sort, au moins, t’es pas toute seule, alors te plaint pas…”
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24300

× Points de vie : :
357

× Copyright : :
© Cyrine (avatar), © schizo' (code signa & gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's like you saw a ghost Ven 12 Oct - 13:46

RP archivé suite au départ d'Alixen & Enzo. I love you

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: It's like you saw a ghost

Revenir en haut Aller en bas

It's like you saw a ghost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-