Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
LES INDICES DU JEU N°2 ARRIVENT BIENTÔT. DE MÊME POUR LE NOUVEAU JEU. En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia Jeu 10 Mai - 9:31

Et le silence l'étouffait, pas un bruit rien. Parvenaient-ils tous à dormir chacun dans leur chambre ou bien n'y avait-il que lui. Il n'en savait rien mais personne ne faisait le moindre bruit. Ou bien peut-être était-ce ces chambres d'hôtel qui étaient vraiment trop bien isolé. Pourtant ils étaient tombé sur un cinq étoiles, pourtant pillé en long en large et en travers, certes, mais dont le confort restait non-négligeable. Nikolaï se sentait comme sur un petit nuage dans ce matela que le temps n'avait pas plus affecté que ça si ce n'est que l'hygiène n'était plus au goût de jour . Et pour cause. Pourtant rien à y faire, il tournait en rond encore et encore jusqu'à abandonner l'idée de rejoindre les bras de Morpée. C'était comme ça depuis un moment, depuis toujours en fait mais c'était amplifié à mesure que le temps passait. Déjà petit, un cauchemar pouvait véritablement détruire sa nuit, puis le début de l'épidémie la peur de mourir, la mort de ses frères et là c'était le drame. Quand ça s'arrangeait un peu, il y avait eut Eli, puis bien plus tard le manque de confiance en l'Angel Camp. Mais cette dernière vague d'insomnie durait plus longtemps, depuis la mort de Luke dont le visage lui revenait inlassablement. Encore plus avec Enzo qui était son portrait craché, lui rappelant le Luke qu'il avait retrouvé par hasard quelques années auparavant. Il ne s'en remettait pas, il était son frère et il avait été longtemps le centre de sa vie. S'il ne lui avait pas promis de veiller sur Alixen et surtout sur le bébé, sa nièce alors il ne serait plus là depuis un moment. Et puis Enzo était survenu, comme pour lui rappeler de se battre et de ne pas abandonner la vie. Le destin lui retirait un frère pour lui en offrir un autre. Quelle ironie.

Maintenant ils étaient à nouveau un groupe. Un beau groupe mais pour combien de temps ? Aucun n'avait été éternel, chacun des siens avaient fini par être dissous, ses membres séparés voir massacré. Rien ne durait dans le temps même s'il commençait à bien les apprécier bien qu'en soi, il ne soit devenu proche vraiment qu'Alessio, n'arrivant vraiment pas avec son premier prénom. Abandonnant l'espoir de tomber sous le sommeil, Nikolaï se redressait sur son lit avant de se lever. Il semblait protégé mais il n'avait pas pour autant quitter ses vêtements. Il voyait toujours l'urgence. Il accrochait aussi directement son couteau à sa ceinture et son holster. Il ne pensait pas sortir mais on ne sait jamais ce qu'il lui vient en tête. Ne tombant pas dans des extrêmes, il ne prenait pas son éternel fusille d'assaut qu'il chérissait énormément depuis un moment.

Une fois dans le couloir, toujours pas le moindre bruit, la moquette sale étouffait ses propres pas. Même le bébé semblait faire parfaitement sa nuit. De toute façon, il ne comptait pas tenter d'aller la prendre discrètement, Alixen risquait de le tuer sous la surprise. Étonnamment, elle était du genre très protectrice avec son enfant. Une mère et c'était normal finalement, Nikolaï ne doutait pas d'elle à ce sujet. Mais ce qui l'étonnait surtout, c'était de la voir dans un autre rôle que celle de la peste adolescente. Pour cette enfant, il n'avait pas le choix de grandir même s'ils étaient bien entouré.

Il quittait finalement le premier étage pour rejoindre le rez-de-chaussée. Il s'était étonné à mesure que le mur de l'escalier lui laissait voir la pièce central, d'apercevoir qu'il n'était pas seul. Bêtement cette scène lui rappelait Maebh et leurs confessions nocturnes. Et bon sang, ce qu'elle lui manquait Maebh. Toujours est-il que maintenant, c'était à Letizia qu'il faisait face. Il lui souriait assez timidement. Il est vrai que malgré qu'ils voyagent ensemble et qu'ils aient déjà un peu parlé ils ne se connaissaient pas tant que ça. Mais elle l'avait aidé à l'accouchement et c'était beaucoup. « J'vois que je suis pas le seul à ne pas être copain avec le sommeil ! »
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia Dim 20 Mai - 21:39


Qui a dit que la nuit ne servait qu’à dormir ?

Elle avait l’habitude des hôtel cinq étoiles avant, quand elle était devenue chanteuse, elle avait appris a s’y habituer. Au bien sur, au début cela avait était très dur, elle avait quitter sa misère et son appartement précaire et délabré pour du luxe a n’en plus finir.  Elle avait eu du mal, mais avait fini par s’y faire. Loukas lui s’y était très vite fait, et Li lui ne s’y était jamais fait. Il avait toujours rejeter le luxe, comme s’il ne voulait jamais quitter la misère, peut-être que dans le fond il avait prédit qu’ils y reviendrait de toute façon… Non, c’était des conneries, son frère n’avait pas prédit la fin du monde, il n’avait juste jamais eu envie de prendre ses aises dans le luxe quand c’est tellement simple de tout perdre d’un claquement de doigts. La preuve.  Tout le monde avait tout perdu en une seule journée. Sans prévenir, personne n’avait vue l’apocalypse zombie arriver.  Mais ce soir, elle n’avait pas envie de prendre ses aises. Tout le monde avait invertie une des nombreuse chambre luxueuse, enfin encore un peu du moins, de l’hôtel. Au bien sur, elle avait prit une chambre aussi, mais elle y avait juste posé ses affaires. Elle avait attendu que tout le monde s’endorme et elle était défendu. Elle avait retourner un des fauteuils qui était au sol pour le remettre sur ses pieds, avait remit les cousins dessus et s’était installer.  Elle aurait voulut aller voir Samuel, passer un peu de temps avec lui, discuter , mais elle n’avait pas eu envie de le déranger, il n’avait pas besoin de faire de tour de garde vue qu’ils s’étaient barricader dans l’hotel, alors il pouvait dormir de tout son soul toute la nuit. Elle n’allait donc pas aller l’embêter parce qu’elle savait que comme d’habitude elle n’arriverait pas a dormir. Elle dormait normalement, mais ces deux derniers jours ce n’était plus le cas. Elle ne savait pas pourquoi, c’était juste comme ça. Elle avait rapidement compris qu’elle faisait mieux de ne jamais chercher a comprendre le pourquoi du comment de certaines chose, c’était préférable pour sa santé mental.

Elle avait vue garce a la lumière de l’extérieur, la nuit gagner le monde. Le soleil s’était coucher, et la Lune s’était lever. La lumière de cette dernière donner a la pièce du Hall une toute autre ambiance. Plus intimiste, plus nostalgique, peut-être un peu glauque a cause du mobilier tout renverser et sans dessus dessous. Mais ca ne faisait pas peur a la jeune femme, de toute façon elle avait ses armes de ninja coincer derrière un coussin dans son dos.  Elle ne craignait rien. Et elle n’était plus cette pauvre petite diva qui est toute perdu et qui a peur. Elle en avait fait du chemin depuis, elle en avait vue et fait des choses. Elle en avait traverser des épreuves. Et aujourd’hui, elle était en groupe avec son frère, Samuel son… « Meilleur ami »- bien qu’ils n’y ai encore qu’eux qui y croient-  le petit ami de Li et quelques autres jeunes…Et un bébé. Une petite fille que Letizia avait aider a mettre au monde, c’était elle la première a l’avoir tenue, elle qui avait couper le cordon et qui avait annoncer  a la jeune, très jeune maman que c’était une fille. Alors aujourd’hui, encore une fois elle se devait d’être l’adulte, la grande sœur, presque la maman. Bien sur les ados étaient tous compliquer, mais elle avait réussi a éduquer Li et Loukas, ce n’était donc pas une bande de gamin un peu compliquer qui aller lui faire peur. Elle était perdu dans ses pensée, assis sur le fauteuil, les genoux remonter contre sa poitrine, les pieds sur le siège, quand  elle entendit une voix.  Elle releva les yeux et vit Nikolaï, debout face a elle. Elle lui fit un maigre sourire « Visiblement non… Enfin pour ma part je n’ai jamais était très copine avec le sommeil. Déjà quand Li était petit il faisait souvent des cauchemars je devait donc me lever pour le rassurer plusieurs fois par nuit. » Dit elle simplement. Sans vraiment savoir pourquoi elle raconter cela  a ce jeune homme qu’elle connaissait a peine malgré qu’elle voyage avec lui. « Et toi, pourquoi tu ne dors pas ? » Dit elle simplement, comme une invitation a discuter un peu, surement pour passer le temps. Cela pourrait aussi leurs permettre de faire connaissance.  

You kill or you die or you die and you kill. † the

_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia Dim 8 Juil - 9:52

Le moins que l’on puisse dire, c’est que si Nikolaï avait déjà trouvé refuge dans bien des lieux depuis que cette foutue apocalypse avait débuté, jamais il ne s’était retrouvé dans un endroit aussi luxueux. Même quatre ans après, hormis l’hygiène, le confort des matelas n’avait pas changé de même que la sécurité d’accès aux chambres et c’était rassurant. Parce que Nikolaï imaginait assez mal un rôdeur passé prendre une carte pour monter jusqu’au numéro de chambre pour le glisser dans le système. Au moins ils pourraient tous dormir sur leur deux oreilles. Nikolaï en aurait sans doute profiter avant, il avait toujours eut des périodes où il parvenait mieux à s’adapter que d’autres mais ces derniers temps, le sommeil semblait l’avoir abandonné l’empêchant de profiter du confort des lieux. Depuis la mort de Luke, Nikolaï ne dormait plus, encore moins depuis la naissance de Luna. Peut-être parce qu’il avait peur pour elle, qu’il réalisait à quel point elle était sans défense, vulnérable. Et il ne voulait pas la compter dans la liste interminable de tous ceux qu’il avait perdu. Parce que cette liste n’avait pas de fin et s’allongeait encore et encore. Encore et toujours.

Même dans sa chambre, confortablement installé Nikolaï ne se sentait pas à son aise, au contraire il avait même l’impression d’être oppressé. Alors il avait choisi d’en sortir une nouvelle fois, de toute façon il savait que ça ne servait à rien d’insister, il ne savait même pas comment il tenait encore debout. Ainsi il le faisait le choix de redescendre silencieusement s’installer en bas sur l’un des fauteuils, lire de vieilles brochures et peut-être trouver le sommeil dans l’un deux. Il n’avait rien de mieux à faire, les nuits étaient longues quand il fallait attendre que tous le monde se lève. Il n’avait pas de raison de sortir, l’hôtel était barricadé et encore moins d’aller à la chasse aux zombies. Il ne devait plus prendre de risque inutile, Luke n’appréciait pas ça et ce n’est pas ce genre de comportement dangereux qu’il voulait que Luna prenne avec le temps. Si tant est qu’il la voyait un jour grandir. Parce que Nikolaï était fatigué, épuisé et ne savait même pas comment il pouvait encore tenir debout. Il n’était plus que l’ombre de lui-même.

Puis il avait vu Letizia. La sœur d’Alessio, la seule femme adulte du groupe qui sache un temps soit peu réfléchir contrairement aux plus jeunes. Elle savait les guider, sans ordonner, s’adapter à leur comportement. Même si Nikolaï essayait de se comporter autrement que comme un gamin insupportable. Alors Nikolaï lui avait adressé un sourire et il avait tenté de lui parler, de paraitre sympathique. Aussi bavard et extraverti qu’autrefois. Il faisait semblant d’être heureux mais en réalité, rien ne comptait plus vraiment pour lui sauf Enzo et Luna. Il aimait les autres, mais il n’aurait plus mal, beaucoup moins du moins parce qu’il était habitué à perdre les gens. Ou peut-être qu’il ne ressentirait pas plus de peine en ajoutant encore d’autres personnes puisqu’elle restait très élevé. Nikolaï souriait en écoutant sa réponse, imaginant petit Eliseo faire ses cauchemars, et être réconforté, il devait être mignon. « J’ai jamais été un gros dormeur non plus, depuis tout petit, mais disons que je le suis encore moins ces derniers temps… » Il installait le fauteuil à côté du sien, s’installant dessus en demi-tailleur puisque ses jambes se relevaient le long des bras du fauteuil. « Vous êtes proche avec Aless- …. Eliseo ? » Il essayait vraiment de se faire avec son prénom, celui de son petit ami. Mais ses airs incroyablement ressemblant avec un démon de son passé en plus d’un prénom similaire ça restait parfois dur pour Niko. Mais il s’intéressait vraiment à leur relation voulant en apprendre plus.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia Dim 22 Juil - 8:32


Qui a dit que la nuit ne servait qu’à dormir ?

C’était assez surprenant qu’elle se retrouver là  dans le hall de ce grand hôtel de luxe a discuter avec Nikolaï alors qu’avant, elle ne l’avait jamais vraiment fait. Il faut dire que comme les autres jeunes du groupe il jouait les forte tête. Les gamins un peu insupportable, alors Letizia y aller en douceur avec ces jeunes, elle essayer de les guides sans paraitre autoritaire, elle essayer de veiller sur eux sans être sur leurs dos ou qu’il n’en ai l’impression. Elle essayait de faire de son mieux pour les aider, mais dans l’ombre, pour qu’il ne le remarque pas vraiment et donc qu’il n’y ait pas de conflit avec eux. Car s’il y avait bien une chose dont Letizia avait horreur c’était bien les conflits.  Surement parce qu’elle  avait toujours était en conflit avec son père , peut-être aussi parce qu’elle était d’une nature tellement gentille qu’elle n’aimait pas faire de tords aux gens. Bien sur, elle savait dire les choses, vous dires vos erreur ou ce qui l’avait blesser mais elle cherchait toujours a faire passer cela le mieux possible.  Et il vous suffisait d’hausser un peu le ton pour la faire fuir.  Alors elle prenait ces jeune survivant en douceur, elle encaisser parfois des remarques pas sympa, mais Letizia avait les épaules large et elle avait Li pour s’épancher si elle avait besoin.   Elle pouvait compter sur son frère, elle le savait, elle pourrait toujours compter sur lui. C’était la seul vrai constante dans sa vie en fin de compte, celui qui avait toujours était là et qui le serait toujours. Bien qu’ils aient eu une petit conflit et ne se soit pas vue pendant longtemps, après leurs retrouvaille tout était comme avant, comme s’ils s’étaient quitter la veille. De toute façon rien ne pourrait jamais briser ou entacher l’incroyable complicité qu’il y avait entre eux.

Alors elle avait souri a Nikolaï quand il lui avait parler, et puis elle avait répondu et visiblement il voulait faire la conversation car très vite il s’était assis prés d’elle.  Elle le regarda, elle pouvait  distingué son visage mais pas en voir les moindre détail car ils étaient dans la peine ombre a cause de la nuit, et la lune n’offrait pas une très grosse lumière ce soir. « Je n’ai jamais était une grosse dormeuse non plus. Et puis avoir deux enfants a éduquer ca occupe jour et nuit. » Elle rit un peu, parce qu’elle savait que les gens se poser toujours des questions quand elle disait cela. « Et je pense que dans le monde actuelle, le sommeil de plomb  est un luxe que peu de gens peuvent s’offrir. » Dit elle cette fois un peu plus pensive.  Elle souri quand il lui demanda si elle était proche son jeune frère.   Mais surtout parce qu’il l’appelait Alessio et pas Eliseo.   Elle n’avait pas l’habitude d’entendre les gens l’apeller par son prénom Italien, normalement il n’y avait qu’elle qui le faisait. «  Tu peux l’apeller Alessio si tu veux, je le fais aussi. Enfin j’ai tendance a racourcir par Li ca évite de devoir dire le nom complet. Si tu veux je t’apprend a le dire avec l’accent » Dit elle ne lui faisant un petit clin d’œil, bien qu’elle ne soit pas sur qu’il le voit.  «  Pour répondre a ta question, oui, on a toujours était proche lui et moi.  Je ne sais pas s’il te la raconté mais notre mère est partie quand notre petit frère était encore un bébé, j’avais a peine sept ans et Li en avait cinq. On a donc du vite se serrer les coudes et devenir complice pour gérer car on ne pouvait pas compter sur notre père. » Dit elle en soupirant doucement. Elle ne savait pas si elle faisait bien de raconter cela a Niko, peut etre que Li ne lui avait pas raconter et ne voulait pas qu’il le sache.  Bien que ca n’avait jamais était un secret en soit, même les médias avant connaissait cette histoire.  « Et toi et ton frère, Enzo, vous êtes proche ? »  Elle lui retourner la question, pas par politesse mais par curiosité, parce qu’elle voulait saisir avec exactitude les liens entre tous les jeunes du groupe  pour mieux les comprendre et mieux  agir avec eux.
 

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia Mer 8 Aoû - 9:39

Finalement Nikolaï était celui du groupe des jeunes qui se plaisait le plus de la venue du reste du groupe. Peut-être parce qu’il connaissait Alessio et que leur relation s’est améliorée depuis ou bien parce qu’il ne disait juste pas non pour reléguer ses responsabilités à quelqu’un. Nikolaï avait été une forte de tête par le passé, rejetant toute forme d’autorité. De son frère, de ses camps, de quiconque. Puis il était devenu en quelque sorte le leader. Maintenant ça lui faisait juste du bien de ne pas avoir à prendre les décisions et de se reposer sur les adultes. Il était le moins hostile et il remerciait Letizia et Alessio de ne pas les avoir laissé tomber face aux tempéraments invivables d’Alixen ou encore d’Enzo.

Pourtant malgré tout, il portait un poids trop lourd sur ses épaules, un passé qu’il ne parvenait à oublier, des souvenirs qui le hantait. Son sommeil ne pouvait traverser toutes ces épreuves. Alors il restait éveillé. Il était presque content de ne pas être seul. Il avait besoin de parler, même si c’était de tout et de rien pour ne pas devenir fou. Alors il avait engagé la conversation avant de s’asseoir près d’elle. Il souriait quand elle lui révélait qu’elle avait élevé deux enfants. Il comprenait bien qu’elle parlait de sa fratrie, Alessio lui avait un peu raconté sans entrer dans les détails. « C’est pas faux » Qu’il concluait quand elle émettait l’hypothèse que de leurs jours, dormir vraiment était un véritable luxe. Nikolaï ne se rappelait même plus à quand remontait sa dernière véritable nuit. Finalement Nikolaï réalisait qu’il connaissait assez peu la sœur de son petit ami, ainsi tout simplement il s’était surpris à la questionner un peu sur sa relation avec lui, pour en apprendre plus. Ils lui faisaient penser à l’époque où Luke était encore de ce monde, même si peu à peu les liens avec Enzo se soudaient tout autant. Il souriait lorsqu’elle lui laissait le choix du prénom. Il avait vraiment du mal avec son premier prénom et c’était un choix qui l’arrangeait vraiment. Ainsi il n’avait pas l’impression de parler d’Elie. « J’ai du mal à l’appeler Eliseo ou même Li parce que… Ca me fait vraiment penser à quelqu’un… » Il restait vague n’entrant pas dans les détails mais son ton moins assuré laissait comprendre que c’était quelque chose de difficile. Un deuil ou quelqu’un qui lui a fait du mal le mystère restait entier. « Mais je veux bien avoir l’accent, j’aurais peut-être moins l’air idiot » Il levait les yeux au ciel, rompant ce moment de fragilité qu’il avait eut en employant l’humour. Parce que Nikolaï restait Nikolaï et qu’aujourd’hui encore moins qu’avant, il gardait tout en lui, y compris ses émotions autre que celle qu’il ne veut bien montrer.

Pourtant, il écoutait la réponse de l’italienne avec une attention particulière, alors qu’elle lui racontait que leur mère était partie quand un de leur frère était bébé. Ils ont dès le plus jeune âge du se serrer les coudes. Pourtant ce troisième frère n’était pas là, mais le jeune Harrison n’en parlait pas. Il avait déjà entendu des bribes de cette histoire mais ce n’était jamais aussi précis que ce soir. Mais maintenant c’était à son tour de parler de son lien avec Enzo. Ca ne le dérangeait pas de parler de ce genre de sujet. « Petits, on était inséparable, j’étais à la fois son protecteur et son pire cauchemar. J’étais le plus difficile de notre fratrie… On était quatre… Et Enzo m’avait volé la place de dernier alors je m’en prenais souvent à lui, mais il fallait pas toucher à un seul de ses cheveux. » Il souriait haussant les épaules. Parler de son enfance n’était pas douloureux, au contraire ça lui faisait du bien de se rappeler de leur jeu tous les quatre, de leur moment de complicité. « Mais on a été séparé très vite quand tout à merdé… Puis j’ai passé trois ans avec un autre de mes frères… Avec Enzo on s’est retrouvé seulement y a quelques mois, donc on est un peu des inconnus. Même si on reste frère et que mes instincts de protection sont revenus aussi vite. Mais j’ai parfois l’impression qu’on ne se connait plus. »
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



See You Again
Litz

Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Nop et pas vraiment envie en faite

× Âge du perso : :
29 ans mais qui ça intéresse encore ?

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Chanteuse célèbre

× Messages : :
832

× Points de vie : :
45

× Copyright : :
Draiochta (avatar) Sheepirl (signature)

× Avatar : :
Hayden Panettiere

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia Dim 19 Aoû - 11:00


Qui a dit que la nuit ne servait qu’à dormir ?

Elle souri un peu quand il  dit qu’elle avait raison , le sommeil était devenue un luxe, que peu de gens s’offrait. Et pourtant ils auraient put se l’offrir ce soir ce luxe, ils étaient barricader dans un hôtel, personne ne pouvait entrer ou sortir sans qu’on ne l’entendent.  Et pourtant l’habitude de ne pas dormir était tenace, car elle n’arrivait pas a fermer l’œil.  Puis il lui expliqua pourquoi il n’arrivait pas a  l’appeler par son premier prénom, ou plutôt son prénom américain. Pour qu’on évite d’entendre les américains écorcher son prénom, il avait choisi de changer son prénom en prenant le plus américain de ses deux prénoms. Parfois Letizia se disait qu’elle aurait peut-être put faire pareille, mais même son deuxième prénom était surement difficile a prononcer pour un américain.  Elle  hésita a demander au brun assis dans le fauteuil  face a elle,  mais elle se dit que s’il ne donnait pas vraiment de détails c’est qu’il n’avait surement pas envie d’en parler. Alors elle respecta ce choix et ne demanda rien.  Elle rit un peu amuser quand il lui dit qu’il voulait bien apprendre a  die le prénom de Li avec l’accent, pour avoir l’air moins stupide. « Je vais essayer, mais sans vouloir t’offenser, tu auras  l’air encore plus stupide. Mais ca va faire rire mon frère c’est sur. » Elle rit un peu, elle voulait le faire passer avec l’humour, parce que bien sur c’était pour rire qu’elle disait cela.  «  Aller dit le avec moi : Alessio »  Dit elle avec son accent, son plus bel accent mais surtout le plus facile a imiter.  Elle avait hâte de voir comment il allait se débrouiller pour son accent.  

Elle écouta ensuite le jeune homme lui expliquer un peu son enfance.  Elle l’écouta  avec attention, curieuse d’en savoir plus sur le jeune homme avec qui son frère était en couple. Elle voulait le connaitre, elle venait de se rendre compte qu’elle ne le connaissait pas vraiment. Et maintenant qu’elle était face a lui, en tête a tête elle devait saisir l’occasion de faire un peu plus connaissance avec lui.  Elle souri un peu quand elle entendit qu’il était l’avant dernier, la terreur de la famille. Et surtout celle d’Enzo. Pourtant elle avait plutôt l’impression que c’était le petit brun borgne la petite terreur maintenant. C’était une petite frappe, et parfois elle avait envie de lui coller des baffes, pourtant la jeune femme était  d’une nature profondément gentille.  Elle fut un peu surprise quand il lui dit que finalement maintenant Enzo et lui était des étrangers. Elle secoua doucement la tête «  Je suis pas d’accord avec toi. Vous êtes frère, du même sang alors même si vous avez changer avec tout cela, que vous avez passer long moment loin l’un de l’autre… Vous ne pouvait pas être des étranger. Dans le fond vous vous connaissez, je pense qu’on reste toujours les même  au fond de nous. » Elle hésita un peu, elle n’avait pas envie d’être moralisatrice ou faire la fille qui savait tout. Pourtant là  elle était en train de dire le fond de sa pensé au jeune homme.  « Et puis, maintenant vous êtes ensemble et tu retrouver tes instincts de grand frère, donc bientôt vous allez a nouveau prêt.  Moi aussi, quand j’ai retrouver mon frère j’ai cru  que jamais on ne serait a nouveau proche et pourtant regarde nous, on est a nouveau très proche. »  Elle avait envie que Nikolaï et Enzo se retrouve a nouveau comme avant, elle le leurs souhaiter le plus sincèrement. Car pour elle, une famille devait toujours rester souder contre tout, comme elle l’était avec Li.


You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

I've got you Brother
If  i wa dying on my knees, you would be the one to rescue me • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24300

× Points de vie : :
357

× Copyright : :
© Cyrine (avatar), © schizo' (code signa & gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia Ven 12 Oct - 13:57

RP archivé suite au départ de Nikolaï. I love you

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia

Revenir en haut Aller en bas

Qui a dit que la nuit ne servait qu'à dormir ? + Nikolaï&Letizia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-