María | Cultiver le positivisme, c'est mal ?
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
LES INDICES DU JEU N°2 ARRIVENT BIENTÔT. DE MÊME POUR LE NOUVEAU JEU. En mai 2018, le forum a CINQ ANS ET DEMI.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

María | Cultiver le positivisme, c'est mal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

I SEE OPPORTUNITIES
avatar

En ligne


× A propos du vaccin : :
NON, elle n'a pas confiance en ce vaccin.

× Âge du perso : :
27 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à la recherche de Danielo

× Avant, j'étais : :
TBD

× Messages : :
28

× Points de vie : :
20

× Copyright : :
Swan

× Avatar : :
Lindsey Morgan

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Enaira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Dim 10 Juin - 11:00

María Markle
PRÉNOM(S) † De son nom complet María, Esperanza, Daniela, elle n'a gardé que son premier prénom. Les autres appartiennent désormais à son passé. NOM † Née Rodríguez, elle a américanisé son nom de famille après que ce monde ne parte en tous sens. Choisissant Markle, elle essaie de se fondre dans la masse aux Etats-Unis, le racisme existant toujours malgré l'arrivée de ces mangeurs d'hommes ambulants. ÂGE † 27 ans. DATE DE NAISSANCE † 18 décembre 1990. LIEU DE NAISSANCE † San Diego, Californie ANCIEN LIEU D'HABITATION † Los Angeles, Californie. ANCIEN MÉTIER † Enchaîner les petits boulots pour mieux subvenir à ses besoins et essayer de venir en aide à ses parents du mieux qu'elle le peut. Avant que tout ne parte en vrac, elle était commis de cuisine dans le restaurant d'un hôtel côtier. Il lui arrivait également de hacker quelques systèmes informatiques pour ce faire de l'argent illégal. STATUT FAMILIAL † Célibataire. ORIENTATION SEXUELLE † Hétérosexuelle. POSITION DU PERSONNAGE VIS-A-VIS DU VACCIN † Elle a vu les avions passer, les bons tomber, s'est longuement interrogée avant de renoncer. A quoi bon trouver un vaccin pour les vivant quand ce sont les morts qu'il faut abattre en masse ? CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Lindsey Morgan. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † I see Opportunities. CRÉDIT AVATAR † Unknown.



Hum... Euh... C'est ici ? Ah, d'accord... Beh... Bonjour ? Pardon, je suis un peu timide... Je m'appelle Enaira, ou plutôt, ça, c'est le nom que j'ai sur la toile. J'aime pas trop donner mon vrai prénom. Par contre, ça, je peux vous le dire, j'ai 26 ans dans quelques jours. Me voilà sur le point d'entrer dans le quart de siècle où on laisse l'enfance derrière soit pour aller dans le vrai monde des adultes et du travail... Je suis Française et si je viens du nord, je fais mes études dans le Sud. Ce forum, je l'ai connu il y a quelques temps déjà (mois, années? Je ne sais plus). Entre temps, je suis tombée malade et... Beh j'ai renoncé à ce que je faisais ici pour mieux me concentrer sur les vraies priorités. Mais je suis retombée dessus grâce à une pub sur FB. Concernant la fréquence d'écriture, je n'ai plus vraiment de chiffre maintenant. Mais je ferais en sorte d'être suffisamment présente RP parlant pour que vous en ayez marre de moi. Maintenant, si c'est le cas... S'il vous plaît, Code validé par Reb !

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Rieuse, blagueuse et hors des cases, voilà comment était María avant que cette merde intersidérale ne débarque sur le monde. Elle était une jeune femme qui aimait vivre ainsi que la vie qu'elle avait. Très proche de sa famille, ce qu'elle faisait était réalisé dans le but de toujours leur plaire davantage, leur faire plaisir, leur prouver qu'elle méritait leur confiance et leur respect. Pieuse, elle se pliait aux nombreuses prières imposées par sa mère, très croyante, espérant que le Seigneur pouvait les aider à mieux s'en sortir. Travailleuse, ambitieuse, déterminée et combattante, elle ne laissait pas la moindre petite merde lui mettre des bâtons dans les roues, préférant largement l'écraser pour de bon et prouver qu'elle avait raison.
Ces traits de caractères vivent toujours au fond d'elle, malgré l'heure sinistre qu'ils traversent tous. Cependant, tout ceci est désormais masqué par une grande indifférence, une malice maladive, une méfiance obstinée et une ruse digne d'un joueur de poker professionnel. Si le monde a sombré, il en va de même pour María qui, réaliste, n'essaie jamais de se persuader que demain sera un jour meilleur. Demain sera une jour où la survie est de rigueur, où il faudra se battre pour converser ce droit de vivre dans un monde qui implose. Quant à Dieu... Elle l'a laissé derrière elle, ne conservant que le chapelet de sa mère autour de son poignet. Il n'y a nulle miséricorde à obtenir, désormais.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Tuer est devenu une seconde nature, surtout quand cela concerne les Zombies. La première fois qu'elle fu confrontée au phénomène, ce fut lorsque l'hôtel fut pris d'assaut par ces monstres. Les cuisines où elle travaillait ne furent nullement épargnée et il fut légitime de réagir. Quand elle constata auprès de ses collègues que les repousser ne faisait rien, elle s'était emparée du couteau de cuisine qu'elle avait en main pour mieux transpercer l'un de ces dégénérés en pleine poitrine... Avant de constater que c'était sans effet. Elle avait alors réussi à prendre la fuite, regagnant son appartement. Les médias vendaient une situation de crise avant que tout ne soit coupé. Elle avait arraché un dernier appel téléphonique à ses parents, leur certifiant qu'elle arrivait, qu'elle venai les retrouver dans une zone plus éloignée, plus résidentielle, mais quand elle arriva, il était trop tard. Ce furent les premiers qu'elle tua. Si la tristesse et la conscience de tuer quelqu'un s'était emparée d'elle, aujourd'hui, elle abat ces monstres froidement, sans se soucier des méthodes, mais toujours dans le plus grand respect. Elle ne jouera pas à essayer de leur couper les membres avant de les abattre et peut s'arrêter sur le bord d'une route pour achever un zombie dans un état de décomposition avancée pour soulager sa conscience.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Ses parents. Elle revoit encore leurs visages déformés par ce mal qui les a possédé, tendant les bras pour étreindre cette enfant venue les secourir trop tard. Elle a mis fin à leurs tourments avant de les enterrer dans leur jardin. Pleurer, elle le fit longuement, espérant se voir pardonner ce parricide et matricide. Alors oui, le chagrin l'habita durant de sjours, des semaines, peut être même des mois. Mais elle a fini par se relever. Six ans plus tard, presque, il lui arrive encore de penser à eux. Mais ses pensées sont désormais toutes tournées vers son frère disparu dont elle n'a eu aucune nouvelle depuis le début de cette fin du monde.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
L'évolution. C'est la clé de notre civilisation. Les Hommes n'étaient nullement là il y a des milliers d'années et aujourd'hui, il a marché, conquérant, pliant la terre à ses pieds. Le monde s'est alors retourné pour le forcer à expier ces pêchés qui furent les siens. María a menti, tué, triché, s'est enfuie, a dû apprendre à grandir plus vite et sans ce confort qu'elle adorait malgré tout. Alors, oui, elle a été forcée d'évoluer car c'est cela ou mourir, désormais.



Dernière édition par María Markle le Jeu 28 Juin - 13:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar

En ligne


× A propos du vaccin : :
NON, elle n'a pas confiance en ce vaccin.

× Âge du perso : :
27 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à la recherche de Danielo

× Avant, j'étais : :
TBD

× Messages : :
28

× Points de vie : :
20

× Copyright : :
Swan

× Avatar : :
Lindsey Morgan

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Enaira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Dim 10 Juin - 11:00


Hit me with your best shot

Mourir est d’une facilité déconcertante… Sérieusement, les gars, vous n’êtes pas d’accord ? Après tout ce merdier, ne me faites pas croire que vous ne pouvez pas trouver un peu de raison dans cette phrase. Naître, c’est compliquer. Vivre… Vraiment, vous trouvez la vie simple vous ? Alors que mourir, ça ne dure qu’un instant et le moment d’après, on est plus là. Enfin, c’est ce qu’on croyait jusqu’à ce que Dieu ou dame nature ne décrète que la fin du monde devait arriver.

Moi ? C’est María. Je suis quelqu’un qui préfère voir la vie du bon côté… Bon, ok, parfois, il faut se montrer réaliste et laisser les bisounours derrière nous. Mais ça fait quoi… Six ans maintenant que tout ceci a commencé ? Je vous avouerai que je n’ai pas consulté un calendrier depuis trop longtemps pour m’en rendre compte et, bizarrement, les imprimeries n’éditent plus les nouveaux agendas. Dans tous les cas, je m’estime heureuse d’être toujours là, debout, sur mes deux jambes, en ayant pour seuls séquelles que quelques cicatrices gagnées dans des batailles ardues face à la mort. Ouai, parce que, au cas où vous n’auriez pas remarqué, les morts ne le sont plus vraiment.

Je suis née à San Diego, en Californie. Bon, okay, ça ne fait pas de moi une Américaine. Il suffit de me regarder pour se rendre compte que j’ai pas la couleur de peau adéquate pour être acceptée parmi les compagnons de l’oncle Ben. Mais, même si mes parents sont mexicains, expatriés, moi, j’ai la nationalité du bon côté de la frontière grâce au droit du sol. Evidemment, Rien n’a jamais été évident pour notre famille. Se faire pointer du doigt, malmener par les extrémistes… Ou non, disons simplement les racistes, en fait. Bref, tout ça forge le caractère et la carapace qui va avec. J’avais beau avoir Eduardo, mon grand frère, pour essayer de me protéger, j’ai vite montré à tout le monde que je pouvais me débrouiller toute seule. Oui, vous savez, la furie en classe qui donnait des coups de pieds et des claques quand on la cherchait un peu trop ? Bah, c’est moi. De toutes façons, je me suis vite rendue compte que, même lorsque je ne faisais rien, j’avais trop la tête du bouc-émissaire pour me faire punir… Alors autant l’être pour de vraies raisons, non ?

Je n’étais pas ce genre de petite fille qui se rêve princesse ou mannequin. Non, mes envies d’action me poussaient plutôt à vouloir rentrer dans les forces de l’ordre, à devenir quelqu’un qui saura protéger ceux qui n’arrivent pas à se protéger eux-mêmes. On vit dans un état où ceux, comme moi, qui portent fièrement leurs origines se font aligner par ceux qui ne tolèrent personne d’autre qu’eux. Bienvenue au 21ème siècle, en somme. A l’école, mes notes étaient dans la moyenne, ni trop haute, ni trop basse. J’étais plutôt solitaire, le peu d’amis que j’avais ne souhaitant pas forcément se voir affichés avec la Mexicaine de la classe. Alors je me suis découvert cette passion pour internet. C’est vrai quoi, sur la toile, qui vient vérifier la couleur de votre peau ? Qui vient te demander d’où tu viens et quel est le job de tes parents ? Pêcheur sur un chalutier, au fait. Mon père sacrifiait beaucoup de choses pour que nous puissions survivre tranquillement en essayant de nous intégrer, espérant pouvoir nous offrir de belles études. Ma mère faisait des ménages, gagnant également quelques pièces pour nous assurer le toit nécessaire à la protection du monde. J’ai appris ça grâce à eux : Travailler dur ne tue pas.

Bref, je m’égare. Le net… J’ai appris bien des choses là-dessus et j’ai réussi à me creuser une place dans le deep web. Hacker était devenu aussi facile que de nourrir un Sim. Et j’ai alors découvert que, grâce à ça, je pouvais me faire de l’argent. Evidemment, rien de tout ça n’était très légal, mais si ça pouvait me permettre, plus tard, d’alléger mes parents pour me payer des études ou me créer un petit capital… Alors pourquoi pas ? Quand Eduardo a eu l’âge de partir faire des études, il a entraîné tout le monde avec lui, dans la banlieue de LA. Mes parents avaient les moyens de lui offrir la faculté, mais pas un logement dans la plus grande ville de la côte Ouest. Donc, on a tout repris à zéro là-bas. Puis, quand vint mon âge d’obtenir mon diplôme de secondaire, j’aspirais à rentrer en école de police. Bizarrement, ils ont lu mon dossier scolaire et… Disons que défier l’autorité en permanence et se défendre contre ses camarades ne fait pas un dossier hyper recevable. Pendant quelques minutes, j’ai même cru qu’ils savaient ce que je faisais la nuit venue et qu’ils allaient me foutre les menottes au poignet. Mais non. Il a fallu que je fasse une croix sur ce rêve, pour au moins les cinq années à venir, avant de retourner postuler avec un casier vierge.

Mes parents ne pouvaient pas nourrir une bouche qui ne leur rapportait pas un rond, alors il a fallu travailler. Un petit contrat par-ci, un autre par-là… Rien de bien enrichissant et pourtant, ça permettait de vivre un peu plus confortablement, de permettre à mes parents de ne pas se tuer à la tâche, à Eduardo de faire un semestre à l’étranger. Au milieu de l’année 2012, j’ai fini par trouver un CDI en tant que commis de cuisine dans le restaurant de l’hôtel où ma mère faisait les chambres. Là-bas, j’ai rencontré pas mal de monde et si on m’a traité comme un chien bon à rien au départ, j’ai gagné la confiance et le respect de mes pairs. Le chef prenait même le temps de me montrer comment il assemblait ses plats, semblant déceler en moi un certain don pour mélanger les goûts et apprécier les manger ensuite. Bref, tout sembler couler de source et c’est surement pour ça que le monde s’est dit « Tiens… Et si je lance une bombe sur leur tête, il se passe quoi ? ».

Les choses ont commencé à partir en bordel après le 21 décembre. On parlait de patient zéro, les télés diffusaient des images à vous retourner les tripes… Incompréhensible. Mais jusque-là, la vie ne s’arrêtait pas et le travail était toujours en place. Je n’explique toujours pas comment c’est arrivé. Mais c’est arrivé. Le soir du réveillon, ma mère et moi étions de service dans l’hôtel quand les cris l’ont pris d’assaut. Ma mère est venue me trouver dans les cuisine, mordue à l’avant-bras par un taré. A l’époque, c’est ce que je pensais. Je l’ai renvoyée à la maison, prévenant mon père au téléphone pour lui dire ce qu’il s’était passé, qu’il se prépare à s’occuper d’elle. Je ne voulais pas abandonner mon poste. Mais quand le directeur de l’hôte a déboulé dans les cuisine en nous ordonnant de rentrer chez nous, signifiant que l’hôtel allait fermer ses portes, la panique est montée. J’allais partir quand le chef m’a donné de quoi manger, distribuant les restes à ceux qui partaient. Malgré moi, j’avais aussi pris un couteau de cuisine, ne sachant pourquoi mais sentant qu’il me faudrait être capable de me défendre. Des émeutes. Pas de bus. La circulation complètement bouchée. Je ne comprenais rien si ce n’était que les cris montaient et que l’horreur était omniprésente sans que je ne puisse la voir à mes pieds. Volant un vélo, j’ai pédalé toute la nuit pour rejoindre notre quartier, cherchant à joindre mes parents sans obtenir de réponse. Eduardo, lui, avait été coincé dans son école, m’expliquant que tout avait été barricadé. Ce furent les dernières nouvelles que j’eus de lui.

Je suis arrivée chez nous à l’aube, complètement crevée, à l’ouest. Mon ventre hurlait famine mais j’étais soulagée. Pourtant, l’horreur ne faisait que commencer. Pénétrant dans notre petite maison, je trouvais mes parents. Ou plutôt, ce qu’il en restait. Deux ombres râlant dans le salon, se tournant vers moi comme un chat regarde une souris. Ma mère avait la bouche en sang et mon père le ventre ouvert à en révéler ses tripes. Morte de trouille, je me suis enfermée à double tour dans ma chambre, les entendant de l’autre côté de la porte gratter contre celle-ci. Ma seule crainte portait sur la solidité du verrou qui était la seule chose me séparant d’eux. Les larmes, la fatigue, la faim. Etait-ce la fin du monde ? Allait-on tous crever ainsi ? La journée entière est passée avant que je ne sois capable de quoi que ce soit, ne serait-ce que penser. J’étais vivante. Même si mes parents avaient viré tarés, j’avais survécu à ça et c’était déjà beaucoup. Maintenant, il fallait que je m’assure.

Appeler Eduardo demeurait impossible, le signal ayant été coupé. J’étais seule. Seule dans notre maison pour tenter de comprendre ce qu’il se passait. Alors les images de ce que j’avais vu la nuit avaient pris du sens. Les morts se relevaient, les infos avaient raison. Les vivants se rarifiaient mais ils étaient encore là, tapis dans l’ombre, se cachant chez eux de peur de comprendre ce que le dehors leur réservait. Il me restait donc une chose à faire. Ma mère fut la première, mes larmes salées se mêlant au sang qui coulait sur mes mains quand le couteau vint trouver son corps à répétition avant d’atteindre sa tête. Puis, ce fut le tour de mon père.  Je les avais enveloppés dans des draps, priant longuement en leur mémoire, leur demandant pardon pour mon acte horrible autant que barbare. De notre garage, j’extirpai une pelle et dans le jardin, je creusai deux tombes. Si Eduardo devait revenir, ainsi, il saurait ce qu’il s’était passé.

Je suis restée plusieurs jours chez nous, attendant de voir quelle option était la meilleure. Mais il n’y avait pas de meilleure solution. Vidant le garage, prenant le couteau de chasse que papa avait régulièrement sur lui, je me faisais un nouveau sac à dos, choisissant avec soin mon matériel. Puis, laissant un mot à l’attention de mon frère, la chaîne que je portais en permanence avec ma médaille de baptême à ses côtés, je pris la route vers le Nord. Enchaînant véhicules et marche à pieds, je me frayais un chemin, croisant d’autre survivants, comme moi, hébétés et perdus, partageant nos repas et nos voitures quand cela était possible. Ma route m’avait conduit jusqu’à Bodie. Un groupe de survivants y avait fait son trou, sécurisant les lieux et obéissant à l’autorité d’un certain Phoenix. Je n’y ai jamais vraiment trouvé ma place et bon nombre d’entre eux me le faisaient sentir. Mes origines attisaient la haine et il n’était pas rares que certains d’entre eux lâchent des trucs comme « C’est la faute des Mexicains, cette merde ». Je suis restée un certain temps avec eux. Des mois ? Des années ? Mes talents de pêcheuse garantissait ma place au sein du groupe autant que j’appris certaines choses en côtoyant d’autres membres du groupe. Là où ça ne fonctionnait plus ? Quand ils ont décidé d’attaquer un autre groupe de survivants, voyant là une opportunité pour récupérer des vivres et autres avantages. Alors je me suis tirée. Aussi vite que j’ai pu, faisant tout pour évier qu’ils ne me rattrapent, espérant mettre toujours plus de distance entre eux et moi.

C’est là que je me suis retrouvée dans la merde. Perchée sur un camion, allongée, espérant que ces foutus rôdeurs me foutent la paix. Malheureusement, leurs râles ne faisaient qu’en attirer d’autres… Et là, on voit la mort de trèèèèès près. Mais j’ai toujours eu de la chance. Un mec a tenté de passer au loin, il faisait un bon appât à cannibale pour que je puisse me tirer en beauté. Le plan marcha, évidemment et j’allais prendre mes jambes à mon cou en hurlant de rire avant de me rendre compte que la merde dans laquelle je l’avais foutu risquait de lui coûter la vie. Ouai, culpabilité chérie, quand tu nous tiens… Alors j’ai fait demi-tour, chargeant les cadavres ambulants pour l’aider à se frayer un chemin. Et c’est ainsi que nous nous retrouvâmes comme deux nouilles sur le toit de ce camion. TA-DAH !

Au moins, pour la première fois depuis longtemps, la soirée fut amusante. Bon, okay, la discussion n’était pas des plus plaisantes, mais au moins, ça faisait du bien de parler à quelqu’un de civilisé et à l’accent marquant des origines communes, non ? Ça n’a duré qu’une nuit, malheureusement… N’allez pas vous imaginer des choses, on a fait que causer et dormir. Quand je me suis réveillée, il se barrait comme un voleur… Mais sans n’avoir rien volé. J’avoue, j’ai eu un peu de peine avant de me dire que si je ne voulais pas rôtir ici, valait mieux que je me tire aussi. Et pourtant, quelques jours plus tard, boum ! Le destin ! On se retombe dessus ! Enfin, on se braque mutuellement un flingue sur la tête. C’est à ce moment là qu’on a fait un deal. Enfin, une sorte de deal. On devait faire des efforts pour s’entendre, partager cette expérience de survie bla-bla-bla. Ça marchait bien au début. Le problème, c’est qu’il était franchement sexy, ce Danielo, surtout en mode post-apocalypse crasseux. Les piques fusaient tous les jours, frôlant parfois les insultes… Jusqu’à quelques mots de trop qui crevèrent un abcès bien foutu. Là, on a dit des choses. Peut être qu’on aurait pu regretter certaines paroles si, au fond, ce petit truc qui rendait les choses électriques entre nous n’était pas ce qui nous dérangeait le plus. Quoi ? Vous jugez ? On reste des humains, les gars, on a des besoins… Et quand j’ai compris qu’ils étaient partagés… Beh, j’ai peut-être collé ma bouche contre la sienne avant de lui arracher ses fringues… Littéralement.

J’avais quelqu’un pour prendre soin de moi. Je prenais soin de quelqu’un. Ça faisait bizarre, après tout ce temps passé seule ou presque. Mais une fois de plus, nos chemins se séparèrent. Un bon coup, d’autres lancés dessus, une bagarre, des rôdeurs. Il n’en avait pas fallu plus que ça pour forcer une rupture en mode « The Impossible », tsunami en moins. Courir dans une direction avait été ma seule option après avoir pris un coup de couteau dans le bras. Et pourtant… Pourtant Dan devait être là, quelque part, à me chercher lui aussi. Revenant sur mes pas, depuis, je cherche sa trace en espérant le voir me laisser un signe, un indice… N’importe quoi.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par María Markle le Jeu 28 Juin - 13:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
il aimerait bien se faire vacciner, oui. Il y croit, ce p'tit con.

× Âge du perso : :
29 ans

× Localisation (+ avec qui) :
/

× Avant, j'étais : :
champion de hockey sur glace

× Messages : :
513

× Points de vie : :
40

× Copyright : :
Twizzle018

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Dim 10 Juin - 11:05

BIENVENUUUUUE pompom
Excellent choix de scénario et d'avatar bril
Courage pour la fichette bril
Tu vas faire beaucoup d'heureux diego lele

_________________
We all have goals
☾ ☾ ☾ We want to matter. We want to be important. [...] We want respect from our peers and recognition for our accomplishments. Not out of vanity or selfishness, but of an earnest desire to fulfill our personal potential.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


And in that moment, i swear we were infinite
Conreb


Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
36 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
Avec Conrad le seul l'unique. A la tête du groupe des STUBBORN en Arizona

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
6646

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) & EXORDUIM. (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Dim 10 Juin - 11:07

Officiellement bienvenue !

Tu fais un heureux c'est sur ! Il nous faudra un lien vue que je joue aussi la jumelle de Danielo, mais on en reparlera !
En attendant bonne redaction de ta fiche, j'ai hâte de la lire !
Si tu as la moindre question ou besoin de quelque chose, n'hésite surtout pas a contacter le staff !

_________________
★You're my world. Never let me go★
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24208

× Points de vie : :
148

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Dim 10 Juin - 13:38

Bienvenuuuuue à toi excite Bon courage avec ta fiche et comme l'a dit Reb n'hésite surtout pas si tu as besoin de quoi que ce soit yeux
Tu fais un très bon choix de scénario, en espérant que tu sois la bonne (mais je n'en doute pas) bril

Have fun coeurrose

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transports routiers spécialisée dans le luxe (& Gangster)

× Messages : :
353

× Points de vie : :
15

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Dim 10 Juin - 17:42

Bienvenue miss! youhou
J'me disais "tien son deuxième prénom me dit quelque chose" Ben vui, mon E vient de là xD
Bonne chance pour la suite de ta fiche! En espérant que tu t'amuse bien parmi nous par la suite!

_________________

Evil Brain, Angel Heart
"All good girls they don't pull the trigger, But all bad girls they pull it much quicker. Baby don't slow it down let's keep going, I think that all good girls just need coaching. So let me show ya how let's get on it!"
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il reste méfiant sur le sujet.

× Âge du perso : :
28

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Photographe

× Messages : :
660

× Points de vie : :
121

× Copyright : :
Dessus

× Avatar : :
Matthew Daddario

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Panda

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Dim 10 Juin - 17:49

Bienvenue parmi nouuuuuuus belle brune bril hearteye coeur J'espère que tu te plairas! ça me fait plaisir, que tu tentes mon scénario, j'espère que tu n'hésiteras pas à venir me voir si besoin, en tout cas tu peux vraiment faire ce que tu veux d'elle, niveau antécédent, caractère et histoire, il n'y a que le lien qui est fixe, mais le reste, tu es chef de toi-même lele Encore merci de l'avoir prise, j'suis vraiment happyyy bril bril bril leche leche ballon ballon ballon

_________________
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



× A propos du vaccin : :
--

× Âge du perso : :
24

× Localisation (+ avec qui) :
--

× Avant, j'étais : :
--

× Messages : :
24

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Blimey!

× Avatar : :
Cole Sprouse

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Q.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Dim 10 Juin - 22:25

Bienvenue ici charmante lady ! cuty Bonne chance pour la rédaction !

_________________

    I don't hear those voices calling. I must have kicked them out. I must have kicked them out.I swear I heard demons yelling. Those crazy words they were spelling, they told me I was gone. They told me I was gone.
    COUNTRY ROADS, TAKE ME HOME
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar



× A propos du vaccin : :
/

× Âge du perso : :
27 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Étudiante en médecine

× Messages : :
44

× Points de vie : :
14

× Copyright : :
Sigyn.

× Avatar : :
Eliza Taylor-Cotter

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Sugar

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Mar 12 Juin - 0:32

RAAAAAAVEN excite Ah non pardon, mauvaise série /PAN
Bienvenue parmi nous jolie brune ! Excellent choix de scénar' et d'avatar bave
Bon courage pour ta fichette bril

_________________

Why should I apologize for the monster I've become. No one apologize for making me this way
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar

En ligne


× A propos du vaccin : :
NON, elle n'a pas confiance en ce vaccin.

× Âge du perso : :
27 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à la recherche de Danielo

× Avant, j'étais : :
TBD

× Messages : :
28

× Points de vie : :
20

× Copyright : :
Swan

× Avatar : :
Lindsey Morgan

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Enaira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Mar 12 Juin - 11:09

Merci pour tous vos petits mots d'amour ! bril

Plus que l'histoire, quelques infos çà et là, et on sera bon !
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24208

× Points de vie : :
148

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Mar 12 Juin - 23:23

Ouiiii bon courage bril

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


And in that moment, i swear we were infinite
Conreb


Award 2017:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
36 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
Avec Conrad le seul l'unique. A la tête du groupe des STUBBORN en Arizona

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
6646

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) & EXORDUIM. (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Mer 13 Juin - 7:30

J'ai validée le code du réglement !
J'ai aussi lut le début de ta fiche et j'adore ! Maria va surement etre très interessante a voir évoluer, j'espère qu'elle va retrouver son frère admire

_________________
★You're my world. Never let me go★
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


we want to feel we are in control of our own existence. in some ways we are, in some ways we're not.

× A propos du vaccin : :
Curieuse pour sûr, mais pas pour autant décidée à se le faire injecter.

× Âge du perso : :
27 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Près de Bodie, en Californie.

× Avant, j'étais : :
femme de chambre dans un hôtel pas très prestigieux.

× Messages : :
1854

× Points de vie : :
66

× Copyright : :
© jenesaisplussorry (avatar), © schizo' (code signature)

× Avatar : :
Marie Avgeropoulos

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Lun 18 Juin - 18:54

Le délai pour ta fiche est dépassé... Peut-on avoir des nouvelles ? puppy N'hésite pas, surtout, si tu as besoin de plus de temps ! bril
En revanche, sans réponse de ta part d'ici quelques jours, le sujet sera archivé woof

_________________
You want it darker, we kill the flame, magnified, sanctified, be thy holy name, vilified, crucified, in the human frame. A million candles burning for the help that never came.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
avatar



× A propos du vaccin : :
Des échos entendus, mais rien qui ne lui prouve que ça fonctionne.

× Âge du perso : :
24 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Présentement seule

× Avant, j'étais : :
Paysagiste

× Messages : :
573

× Points de vie : :
351

× Copyright : :
Avatar - ToScroll

× Avatar : :
Alycia Debnam-Carey

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SneakySkunk

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Mar 19 Juin - 7:33

Bienvenue sur le forum, bon courage avec ta biographie. duck

_________________

Salomé Olsen


Everybody waiting for the fall of man. Everybody praying for the end of times. I was born to run, I was born for this.

Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar

En ligne


× A propos du vaccin : :
NON, elle n'a pas confiance en ce vaccin.

× Âge du perso : :
27 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à la recherche de Danielo

× Avant, j'étais : :
TBD

× Messages : :
28

× Points de vie : :
20

× Copyright : :
Swan

× Avatar : :
Lindsey Morgan

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Enaira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Mar 19 Juin - 9:31

Désolée pour la prise de retard ! Je suis en révisions pour mes examens qui ont lieu en début de semaine prochaine et je conçois avoir été ambitieuse et gourmande de commencer une fiche RP dans une telle période... cache
Mais je suis toujours archi motivée et je vais essayer de profiter d'une pause pour mieux venir à bout de mon histoire et finir tout ça au plus vite ! superman
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


you know, someone once told me time is a flat circle. everything we’ve ever done or will do, we’re gonna do over and over and over again.

× A propos du vaccin : :
un vacc-quoi ?

× Âge du perso : :
38 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
dtc (avec Sara en Californie).

× Avant, j'étais : :
Mafieux.

× Messages : :
832

× Points de vie : :
49

× Copyright : :
© Rynight (avatar), © schizo' (code signa), © PopGun ♥ & Myers ♥ (gif profil).

× Avatar : :
Colin Farrell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Mar 19 Juin - 21:33

Aucun problème I love you On peut déjà te laisser un délai jusqu'à dimanche prochain et si tu as besoin d'encore plus de temps, suffira de nous le dire à ce moment-là puppy
Bon courage pour les révisions & les exams coeurrose

_________________
You know, you actin' like you don't know, I tear the club up fo' sho. This flow is gon' bring more dough. You do know but actin' like you don't know, now homie I say I run (it run) it cuz I'm in control.
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar

En ligne


× A propos du vaccin : :
NON, elle n'a pas confiance en ce vaccin.

× Âge du perso : :
27 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à la recherche de Danielo

× Avant, j'étais : :
TBD

× Messages : :
28

× Points de vie : :
20

× Copyright : :
Swan

× Avatar : :
Lindsey Morgan

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Enaira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Ven 22 Juin - 21:22

Petit up de mon côté : J'ai littéralement coulé sous mes révisions et je n'ai pas du tout avancé sur ma fiche... J'en suis vraiment désolée. Mes partiels étant lundi et mardi, si je pouvais avoir un délai jusqu'à jeudi prochain, cela m'arrangerait grandement et ça m'évitera de trop me reposer sur mes lauriers après les examens pour finir cette histoire Smile
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Run thief run !
Thobéa

× A propos du vaccin : :
Approche avec ton aiguille et j't'arrache les yeux !

× Âge du perso : :
22 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angel Camps baby mais en train de partir petit a petit

× Avant, j'étais : :
Voleuse, squateuse de rue, et parfois lycéenne

× Messages : :
1223

× Points de vie : :
33

× Copyright : :
Schizophrenic (avatar) Wiise (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Ven 22 Juin - 21:30

Ca marche vas y et surtout bon courage pour tes examens !!!

_________________
can't you see that you're smothering me Cause everything that you thought I would be Has fallen apart right in front of you Every step that I take is another mistake to you♛ by wiise



Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24208

× Points de vie : :
148

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Ven 22 Juin - 21:38

Merde pour tes examens yeux
J'suis sûre que tu vas tout déchirer excite gné

_________________
Wonder how bad that tastes when you see my face, hope it gives you hell when you walk my way, hope it gives you hell.
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il reste méfiant sur le sujet.

× Âge du perso : :
28

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Photographe

× Messages : :
660

× Points de vie : :
121

× Copyright : :
Dessus

× Avatar : :
Matthew Daddario

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Panda

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Jeu 28 Juin - 19:20

Superbe fiche honnêtement, j'adore ton style en plus, et l'histoire elle punch bien, franchement j'ai hâte de commencer à rp avec toi dit donc bril cheers coeur cannibale
En tout cas, si j'dois donner mon avis sur ta fiche, c'est 100000000% pour lapin

_________________
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar

En ligne


× A propos du vaccin : :
NON, elle n'a pas confiance en ce vaccin.

× Âge du perso : :
27 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à la recherche de Danielo

× Avant, j'étais : :
TBD

× Messages : :
28

× Points de vie : :
20

× Copyright : :
Swan

× Avatar : :
Lindsey Morgan

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Enaira

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Jeu 28 Juin - 21:55

Hannnn ! Je suis tellement contente que ça te plaise ! bril

Désolée d'avoir passé beaucoup de temps à écrire tout ça, mais maintenant, j'ai plus que hâte de RP avec toi, moi aussi ! Smile viens
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

En ligne


Justice price
Tywan

× A propos du vaccin : :
Très peu pour moi merci...

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans l'ombre d'Iwan

× Avant, j'étais : :
sous directrice d'une agence de publicité

× Messages : :
1290

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schizophrenic(avatar) Wiise (signature) Schizophrenic (Crackship)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ? Ven 29 Juin - 15:53

Te voilà désormais un membre à part entière de Born !

Tyler I. Maxxens a l'immense plaisir de te valider !
Félicitations, tu rejoins le groupe des I see Opportunities  cara

Tu m'en veux pas, je sors pas la p'tite Valentina pour te validoche  cuty
J'aime beaucoup ton personnage, elle est assez interessante et ta fiche est agréable a lire, fluide et on ressent bien ta p'tiote !  On pourra trouver un lien coolos avec Valentina vue qu'elles ont toutes les deux étaient a Bodie ca pourrait être marrant et donner du piquant avec le lien avec Dani haha !  excite
Sinon c'est bon pour moi et bon pour Dani so have fun, j'ai hâte de voir Maria evoluer et voir son duo avec Dan' en action excite


Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD I love you
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise


Award 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: María | Cultiver le positivisme, c'est mal ?

Revenir en haut Aller en bas

María | Cultiver le positivisme, c'est mal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-