you won't jump, you're not ready to change | nathaniel
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

you won't jump, you're not ready to change | nathaniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar

WHEN THE NIGHT HAS COME & THE LAND IS DARK AND THE MOON IS THEONLY LIGHT WE'LL SEE, I WON'T BE AFRAID, JUST AS LONG AS YOU STAND BY ME

× A propos du vaccin : :
Je connais quelqu'un de vacciné et ça n'a pas vraiment l'air d'être une partie de plaisir... Ça sera sans moi.

× Âge du perso : :
Trente ans, un peu vieux le petit.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie avec Valentina et Nathaniel.

× Avant, j'étais : :
Mécanicien qui s'ennuie beaucoup des voitures.

× Messages : :
2352

× Points de vie : :
60

× Copyright : :
MYERS. (signature) & Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Paul Wesley.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: you won't jump, you're not ready to change | nathaniel Ven 13 Juil - 23:42

YOU WON'T JUMP, YOU'RE
NOT READY TO CHANGE
nathaniel & fredricksen
C’était une journée comme toutes les autres. Du moins, je faisais comme si c’était le cas. Je n’avais pas vraiment le choix, après tout. C’était la solution que j’avais trouvé à tous mes problèmes depuis le début de l’apocalypse ; faire comme si tout était parfaitement normal, que tout allait bien. Ce n’était pas forcément le cas, même que parfois ce n’était pas du tout le cas, mais bon, ça marchait et ça me permettait de continuer à avancer, alors où était le mal ? Je n’en voyais pas. Le seul inconvénient, c’est qu’on ne pouvait pas éviter nos problèmes pour toujours, forcément, en refoulant tout, un jour ou l’autre, tout explosait, puisque tout le monde avait ses limites. Pour le moment, du moins, tout était sous contrôle. Enfin, de mon côté. Ce n’était pas le cas de Nathaniel, bien malheureusement, ce petit que j’avais pris sous mon aile bien malgré moi, parce qu’il le fallait tout simplement. Certes, je disais ça mais on avait toujours le choix, dans le fond. Seulement, la plupart des humains -en tout cas j’aimais le croire- avaient une conscience et cette conscience les empêchaient de faire certains choix, comme, par exemple, abandonné à son triste sort un enfant qui vient de perdre sa famille et qui ne sait absolument pas comment survivre seul… De plus que j’avais ma part de responsabilité vis-à-vis la situation dans laquelle il était aujourd’hui. Certains n’en auraient pas grand-chose à foutre de tout ça et parfois j’aimerais être un peu plus comme eux, juste parce que ce serait plus facile, mais je ne l’étais pas, et peut-être que c’était mieux comme ça d’ailleurs. Il avait de plus mauvais jours que d’autres, mais en général, je trouvais qu’il prenait le choc comme un vrai dur à cuire. Le pire dans tout ça, c’est qu’il me regardait comme si j’étais son superhéros, sortit de nulle part pour le sauver d’une mort certaine. Je lui avais bien sauvé la vie, cette journée où il avait tout perdu, et je le faisais encore aujourd’hui d’ailleurs, mais je ne méritais absolument pas ce regard, j’étais bien le dernier qu’il devrait regarder de cette manière même. C’était ce genre de chose qui te faisait te sentir tellement bien avec toi-même, normalement, mais moi, je me sentais tout simplement encore un peu plus comme de la merde, si c’était seulement possible…

Maintenant que Valentina savait elle aussi toute l’histoire et qu’elle l’avait appris de la pire des manières possibles, elle était partie. En fait, je ne savais pas si elle n’aurait pas fait la même chose même en l’apprenant de la meilleure manière qu’on peut apprendre ce genre de nouvelle… La connaissant, je serais tenté de croire qu’elle m’aurait pardonné, plutôt, même si ça lui aurait pris un moment et que je n’aurais pas échappé à sa lourde colère, mais je ne savais plus si je la connaissais vraiment, et elle se disait surement la même chose sur moi maintenant. Nous avions beaucoup changé après tout. Certes, depuis qu’on s’était retrouvé à Bodie, l’ancien moi refaisait surface par moment et il m’arrivait de ressentir la même chose du côté de la brune. Cela dit, je ne savais si c’était prudent de donner beaucoup d’importance à ce genre de chose… En tout cas, Nath avait bien entendu remarqué son absence, tous les deux s’entendaient plutôt bien à ma connaissance, mais je n’en savais pas plus et ne m’y intéressait pas plus que ça non plus, j’essayais de donner le plus d’espace et le moins d’attention possible au petit afin qu’il puisse développer une certaine indépendance, le plus important dans ce monde complètement fou. Ça n’allait pas être facile… Vu comment il agissait, il avait à mon avis été le centre d’attention de son ancien groupe et surprotégé au maximum et les vieilles habitudes avaient la vie dure. Il fallait tout de même se montrer patient, surtout avec les jeunes, mais bien que ce fût une qualité que j’avais avant, ce n’était plus vraiment le cas aujourd’hui. Heureusement, la culpabilité était un sentiment suffisamment puissant pour que je fasse quelques efforts afin que ça fonctionne avec lui. En plus, maintenant que Valentina n’était plus là, il fallait que je fasse deux fois plus d’efforts, vu que cela venait avec deux fois plus de responsabilités. Toutes les responsabilités, en fait.

Ce n’était pas dans mes habitudes, mais ce matin, je lui préparais le petit déjeuné, un peu parce que je voulais lui changer les idées après le départ de Val et surtout la terrible soirée d’hier, où je n’avais pas du tout été de bonne humeur, toujours en train de digéré les derniers évènements. Il avait été là au mauvais endroit, au mauvais moment, et en avait pris pleins la gueule. En bref, j’essayais de me faire pardonner, en espérant qu’on puisse passer par-dessus tout ça.  « Bon, j’espère que tu as faim bonhomme! » Il avait toujours faim de toute manière, comme tout le monde en générale, la bouffe se faisait plutôt rare, de plus en plus. Ça n’allais pas vraiment en s’arrangeant bien malheureusement. Je pose devant lui une salade de fruit qui faisait franchement un peu pitié, mais ce n’était pas vraiment la faute du cuistot mais bien des maigres ressources qu’il avait, puis un bol de céréales que même moi je n’aurais pas touché, puisque le seul lait qu’on avait à notre disposition était du lait en poudre et que ça puait la poupée. Au moins j’avais essayé.

_________________
      YOU'RE ANGRY
AND YOU SHOULD BE
                   IT'S NOT F A I R
there are things
   that we can have
           but can't k e e p
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

WHEN THE NIGHT HAS COME & THE LAND IS DARK AND THE MOON IS THEONLY LIGHT WE'LL SEE, I WON'T BE AFRAID, JUST AS LONG AS YOU STAND BY ME

× A propos du vaccin : :
Je connais quelqu'un de vacciné et ça n'a pas vraiment l'air d'être une partie de plaisir... Ça sera sans moi.

× Âge du perso : :
Trente ans, un peu vieux le petit.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie avec Valentina et Nathaniel.

× Avant, j'étais : :
Mécanicien qui s'ennuie beaucoup des voitures.

× Messages : :
2352

× Points de vie : :
60

× Copyright : :
MYERS. (signature) & Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Paul Wesley.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you won't jump, you're not ready to change | nathaniel Jeu 13 Sep - 0:03

Rp archivé suite au départ de Nathaniel.

_________________
      YOU'RE ANGRY
AND YOU SHOULD BE
                   IT'S NOT F A I R
there are things
   that we can have
           but can't k e e p
Revenir en haut Aller en bas

you won't jump, you're not ready to change | nathaniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-