Tapi dans l'ombre | Cleen
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez

Tapi dans l'ombre | Cleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
Clint R. Braxton

Clint R. Braxton
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_ocqe71DGoe1sn8lhho3_r2_250
Way down we go

Cleen

award 2018:
 

× Âge du perso : :
41 ans

× Caravane + colocataires : :
Tout au fond de la cellule 4 dans l'ombre.

× Poste assigné : :
Nothing.

× Messages : :
1420

× Points de vie : :
135

× Copyright : :
BLINDNESS (avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeMar 7 Aoû - 17:55


Tapi dans l'ombre

Depuis qu’ils avaient fuit le camp Yosemite, Aileen et Clint erraient.  Vagabonds sans bute, sans destination précise. Ils allaient là où le vent les portait. Ils étaient restés un moment dans le camping qu’ils avaient trouvé peut après leurs fuite du camp. Ca avait était calme et plus ou moins reposant pour eux. Clint avait eu le temps de faire le deuil de son chien décédé en voulait défendre la meute et avait put passer a autre chose, toute façon la vie continue. Mais au bout de quelques jours ils s’étaient remis en route, sans vraiment en parler, sans vraiment de raisons. D’abord en voiture mais très vite la voiture était tombée en panne d’essence et ils avaient donc du continuer a pieds faute de trouver un autre véhicule.  Les voitures qui roules encor était devenue un luxe de nos jours.  Marcher c’était la meilleure solution pour se déplacer, bien que pas la  plus rapide. Enfin ce n’était pas comme si l’heure existait encore, ou avait encore une quelconque importance. Et en y regardant bien, ca plaisait de plus en plus a Clint,  pas de paperasse, pas de rendez-vous, pas de choses urgente a régler. Pas d’autre problème que survivre et trouver de la nourriture et de l’eau. Exit la société de consommation et le travail. La liberté, voila ce que Clint voyait là  où tout le monde voyait le chaos et l’apocalypse. Il était enfin lui-même, il avait put libérer le Clint qu’il avait toujours voulut être mais qu’il avait toujours enfermé et tenue tranquille avec un costume et une cravate. Les morts qui marchent n’étaient pour lui qu’un petit détail. Dangereux comme détail, mais pas insurmontable. Surtout depuis qu’il n’était plus seul.  Elle le tempérer sans le savoir, par sa simple présence il devenait moins impulsif, plus réfléchi.  Il lui donner un nouveau but, un nouvelle raison de tenir debout et ne pas tuer tout ce qui a le malheur de croiser son chemin.  Il ne saurait dire vraiment ce qu’elle représentait pour lui, ni quel était la nature de leurs relation, tout bonnement car il ne chercher pas a nommé cela. Elle était le phare qui le guide dans la nuit noir, voila pourquoi il la garder a ses côtés et pourquoi il la protéger.

Ils marchaient depuis des heures, il ne savait pas combien, parce que la notion du temps était une chose qu’il avait très vite oublier. Lui il se fié au soleil et sa position dans le ciel, ainsi il savait quand  la journée battait son plein et quand il allait bientôt faire nuit.  Et il commençait a en avoir marre. Il leva les yeux et grimaça, ce n’était pas une simple pause qu’ils devaient faire,  ils allaient devoir s’arrêter pour la nuit.  Parce que le soleil commencer a décliner un peu et ils étaient au milieu de nulle part, hors de question de passer la nuit dehors aussi a découvert. Alors maintenant il ne marchait plus sans but, vers nulle part, il marchait pour trouver un endroit pour la nuit. Et bientôt, alors qu’il commencer a se faire a l’idée qu’ils allaient dormir a découvert au milieu de la campagne, un  bâtiment se dessina a l’horizon.  Ce fut d’abord la silhouette noire  d’une bâtisse, puis très vite alors qu’ils s’approchaient, la silhouette laissa montrer que c’était une grange.  Arrivé a moins de trois mettre de la grange, le brun s’arrêta alors que les chiens commencer déjà a aller inspecter les  alentours. Il regarda un instant la grange qui semblait en très bon état et tourna la tête vers la blonde a ses côté «  Qu’es t’en pense ?  J’crois qu’on va devoir créché ici ce soir on n’a pas trop le choix, la nuit va tomber » Dit il en regardant a nouveau la grange. Elle n’avait surement pas était pillé, de toute façon on trouve rarement quoi que ce soit dans une grange. Il n’attendait plus que l’aval de la blonde, les chiens revenaient déjà signe qu’il n’y avait aucun danger dans le périmètre et surement que cette grange était vide, personne n’avait du passer dans le coin depuis des lustres.    

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Monster
I'm turning to a monster
If I told you what I was Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

Aileen L. Blackhood
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_pv0vhkkE1b1r5dpsxo1_540
B L U R R E D . L I N E S

× Âge du perso : :
34 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25793

× Points de vie : :
514

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeDim 19 Aoû - 17:35


Tapi dans l'ombre

Entre Clint et Aileen, les choses n'ont jamais été très claires. Ils n'ont pas eu de discussion sérieuse à propos de ce qu'ils sont, de ce qu'ils doivent faire et même d'où ils vont. Ils avancent, et puis c'est tout. Sans but précis mais avec pour objectif principal, bien sûr, de survivre. De continuer coûte que coûte parce que c'est ainsi que les choses doivent être. Ils doivent continuer, c'est comme ça. Et ils sont peu à peu devenus le pilier l'un de l'autre sans que cela n'ait jamais pu être tiré au clair. Aileen n'y réfléchit pas plus que ça. Pour elle, c'est juste ainsi que les choses sont dans le présent et elle fait avec. En essayant de garder une certaine distance de sécurité, à la fois pour se protéger maintenant, et en même temps pour se protéger dans le futur si quelque chose de grave venait à arriver. En soit, elle évite aussi de trop y penser au risque de devenir folle. A quoi bon ? Pour l'instant, les choses fonctionnent telles qu'elles sont et c'est, finalement, le plus important. Ils n'ont même pas vraiment besoin de parler pour se comprendre. C'est plus compliqué que ça dans le fond, puisqu'ils ne se connaissent pas vraiment au final. Mais ils s'entraident, se protègent et se permettent de ne pas être complètement seuls dans un monde qui tire plutôt tout un chacun de ce côté-là. Seule, Aileen s'en sortirait sans doute - autant que Clint -, mais ce ne serait pas pareil. Elle deviendrait peut-être même tarée en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. La solitude a ses aspects positifs, mais elle en a aussi de très négatifs. Personne ne pourra prétendre le contraire. Et puis, ils ne se marchent pas dessus avec Clint : les décisions sont prises assez facilement, en général d'un commun d'accord, et sans que l'un d'entre eux ressente le besoin de s'éterniser dessus. Une décision est prise, ils la suivent, point. Cela leur facilite beaucoup de choses.

Quand la voiture les a lâchés, et qu'ils ont dû poursuivre leur route à pieds, aucun des deux n'a rechigné. C'est ainsi qu'ils doivent fonctionner et puis c'est tout. Il n'y avait rien qu'ils puissent faire pour aller à l'encontre de ce manque d'essence. Il fallait bien que cela arrive un jour ou l'autre, aussi. Ce n'est même plus si fatiguant que ça de marcher toute la journée. C'est, petit à petit, devenu une habitude. Rien de plus normal que ça ! Ils finissent toujours, de toute façon, par crasher dans le premier lieu qui leur tombe sous la main. Maison, voiture abandonnée s'il le faut, ancien magasin, ... Peu importe, en fait, tant qu'ils ont un toit sur la tête et des murs pour les protéger durant la nuit. Parce qu'ils ont quand même besoin de se reposer parfois, c'est un fait. Aujourd'hui, cependant, la chance ne semble pas de leur côté. Dans un premier temps en tout cas, parce qu'au bout d'un certain temps, ils voient se profiler à l'horizon ce qui ressemble de plus en plus à une grange. Bah... Pourquoi pas ! Ils ne trouveront pas mieux dans les alentours de toute façon. Ils sont au beau milieu de la campagne et ils vont donc devoir se contenter de ça. Alors que les chiens partent visiter le coin pour s'assurer qu'il n'y a pas de danger, Clint prend la parole après de longues heures de silence qui ont enroué sa voix. « Moi ça me va. On ne trouvera pas mieux de toute façon. » Et c'est déjà franchement bien, ce n'est pas Aileen qui ira prétendre le contraire. Les chiens reviennent et la jeune femme, sans bruit, s'approche de l'entrée. Elle tient dans sa main son fidèle couteau ; il y a bien longtemps qu'elle n'a plus de munitions pour une quelconque arme à feu et c'est peut-être mieux comme ça. Approchant son oreille de la porte, Aileen essaye d'entendre s'il se passe quelque chose derrière. Au départ, elle n'entend rien. Mais au bout d'un certain temps, un détail la fait tiquer. Il y a quelqu'un... Ou quelque chose, là-dedans, c'est sûr. Se tournant vers Clint, la jeune femme pose son index tendu sur ses lèvres pour lui faire comprendre qu'ils doivent être discrets. Si c'est un être humain, les choses pourraient vite déraper. Elle fait ensuite un signe de tête en direction de la porte pour lui faire comprendre qu'elle va la pousser pour voir s'il y a une réaction à l'intérieur. En tapant dedans, elle trahirait le fait que ce sont des êtres humains. Mais en la poussant, elle sait qu'il pourrait s'agir d'un rôdeur ou d'un animal cherchant refuge. Alors c'est ce qu'elle fait, une fois que Clint a fait ce qu'il avait à faire de son côté : du bout des doigts, elle pousse la porte vers l'intérieur avant de se planquer derrière le mur. L'oreille toujours tendue, et prête à réagir au moindre mouvement suspect.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
good girl gone bad
once we gone, best believe we've gone forever. You better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Clint R. Braxton

Clint R. Braxton
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_ocqe71DGoe1sn8lhho3_r2_250
Way down we go

Cleen

award 2018:
 

× Âge du perso : :
41 ans

× Caravane + colocataires : :
Tout au fond de la cellule 4 dans l'ombre.

× Poste assigné : :
Nothing.

× Messages : :
1420

× Points de vie : :
135

× Copyright : :
BLINDNESS (avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeLun 27 Aoû - 19:27


Tapit dans l’ombre

C’était évident qu’en premier temps, ils étaient restés ensemble pour ne pas être seul. Ils auraient très bien put choisir la facilité en choisissant la solitude, mais Clint savait que cette belle solitude qu’il avait longtemps embrassé n’était pas pour lui. Il savait qu’il finirait fou s’il rester seul. Alors quand il l’avait trouvé, elle, cette petite blonde  a l’air coriace et taciturne, il avait vue comme une évidence. C’était elle. Elle avait quelque chose… Presque pur, il ne savait pas trop quoi dans son aura, sa façon de se déplacer, de parler, de tuer les rodeurs, de survivre, qui l’intriguer et surtout lui hurler de rester avec elle et la protéger quoi qu’il arrive.  Il l’avait alors peut a peut introduit dans la meute, et  alors qu’elle aurait put le repousser, le prendre pour un fou – ce qu’il était clairement qu’on se le dise- elle avait laissé faire, elle s’était laisser porter par le mouvement. Et devant ce manque de résistance, il avait compris qu’elle aussi avait peut être besoin de quelqu’un, ou qu’elle avait vue quelque chose en lui. Pourtant il peinait a croire qu’on pouvait voir en lui autre chose qu’une coquille vide. Mais il aimait se dire qu’elle avait peut-être un peu besoin de lui.  Enfin, il pensait rarement a cela au final, maintenant ils étaient ensemble et ils marchaient plutôt bien au final. Les décisions ils les prenaient ensemble et ne revenaient pas dessus.   Aucun n’était au dessus de l’autre, ils étaient égaux et c’était bien surprenant de la part de Clint  qu’une femme soit son égale. Mais ce  n’était pas n’importe qui. Ca non, elle était vite devenue tout sauf n’importe qui pour lui.  Même dans la meute elle était vite devenue quelqu’un, la femelle Alpha. Il la respecter, et c’était probablement bien la seule personne en ce bas monde qu’il respecter encore.  Et bien qu’elle ne sache pas vraiment tout cela –ou qu’elle ne l’ai pas encore remarquer tout simplement- elle pourrait s’estimé chanceuse, si elle ne l’avait pas intrigué des le début, il l’aurait surement tuer comme toutes les autres.

Il hocha la tête quand il lui dit qu’elle était d’accord pour passer la nuit dans cette grange un peu… Lugubre et étrange. Enfin il en fallait plus pour effrayer ce duo improbable et surtout, ils avaient  vraiment besoin d’un toit sur la tête pour ce soir, alors n’importe quoi pourrait faire l’affaire.  Il la laissa aller devant, il était toute façon derrière pour couvrir ses arrière il ne pouvait rien lui arriver. Il tira sa feuille de boucher de sa ceinture et se tint prêt a toute éventuelle attaque. Parce que dans leur monde maintenant, une attaque venait souvent de là où on s’y attendait le moins. Les chiens aussi étaient en alerte et tous attendirent la réaction d’Aileen quand celle-ci posa son oreille contre la porte en bois de la grange.  Et la réaction ne se fit pas attendre, il y avait quelqu’un ou quelque chose a l’intérieur, et ils n’allaient pas tarder a savoir quoi. D’un signe de la tête il ordonna aux chiens de se disperser autour de la bâtisse en bois. A partir de maintenant plus rien ne sortait ou n’entrait sans passer devant les chiens.  Il s’approcha de la porte et se mit sur le côté que la blonde n’occuper pas. Quand elle poussa la porte, il se tint prêt a  attaquer au cas où, mais rien. Il fronça les sourcils et regarda un instant la blonde, elle était sur d’avoir entendu quelque chose ? Elle avait peut-être rêver, c’était peut être la fatigue. Il fut cependant très vite fixé quand il entendit une voix au loin «  Putin Babette, t’as encore laisser la porte ouverte et le vent la pousser. » «  T’es sur que c’est pas un mort ? »  «  J’en sais rien moi ! T’as cas aller voir ! » «  Non ! Toi va voir moi je suis en train de faire cuir le riz ! Bouge un peu ton cul pour une fois gros feignant ! » Le brun renforça sa prise sur le manche de son couteau de boucher, ca ne lui inspirait pas vraiment cette altercation, mais en même temps, il saliver presque a l’idée d’un bon bol de riz.  Et très vite des pas se firent entendre, accompagner d’un grognement de mécontentement. Un homme, petit, trapu, la cinquantaine et bien dégarnie passa la porte et sursauta en voyant les deux personnes sur le coin de la porte. Il posa les mains sur son cœur avant de rire. «  Jesus christ ! Vous m’avez fait peur les jeunes ! Qu’es ce qu’vous foutez là ? » Le brun regarda la blonde et serra un peu les mâchoires il avait très envie de planter son couteau dans la tronche de ce type, faire pareil avec sa bonne femme et bouffe le riz avant de se pieuté dans son plumard. Mais il se dit que ce n’était pas très… Sympathique comme approche. Il essayer parfois de faire des effort pour être un peu plus civilisé.  «  Bah quoi vous avez pas de langue ? Aller venez, il va faire nuit et j’aime pas que la porte reste ouverte dans ces moment là, la lumière sa attire les bêtes. » Dit l’homme en se reculant et en leurs faisant signe de rentrer. «  BABETTE ! JETTE UNE AUTRE POIGNET DE RIZ ON A DES INVITES ! » Hurla t il pour sa femme, qui était assise même pas  sept metres plus loin a même le sol en train de faire  cuir du riz dans une marmite poser sur ce qui semblait être un brasero improviser. Clint regarda la blonde et s’approcha «  Je les sens pas trop mais… Faut qu’on bouffe sinon on va pas tenir longtemps… » Murmura t il alors que l’homme les appeler a nouveau. Il laisser la blonde décider de la marche a suivre, lui il avait exposer son avis.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Monster
I'm turning to a monster
If I told you what I was Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

Aileen L. Blackhood
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_pv0vhkkE1b1r5dpsxo1_540
B L U R R E D . L I N E S

× Âge du perso : :
34 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25793

× Points de vie : :
514

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeSam 8 Sep - 13:59


Tapi dans l'ombre

C'est étonnant, sans doute, mais le duo Clint/Aileen fonctionne très bien. Pour être tout à fait franche, elle n'aurait pas juré là-dessus au départ. Clint, à ses yeux, a toujours été un type solitaire, un brin taciturne et pas du tout agréable avec les gens qui s'approchent de lui. Tout comme elle, en fait. C'est peut-être aussi pour cette raison que cela fonctionne si bien entre eux. Mais avouez que c'est très étrange... Et même pire que ça. La jeune femme, pourtant, essaye d'avancer sans y songer plus que de raison. Si elle le faisait, elle deviendrait probablement folle et c'est bien évidemment tout ce qu'elle tient à éviter. C'est aussi pour cela qu'elle reste avec Clint : pour ne pas devenir folle. En restant seule trop longtemps, ce n'est l'affaire que de quelques semaines en général, on ne peut que tirer vers cette tendance-là. Alors elle est avec lui... Et c'est très bien comme ça. Dans le fond, elle se doute qu'il y a d'autres raisons derrière tout cela, que ce n'est pas juste une histoire d'avoir peur d'être seule, de ne pas avoir à se parler à elle-même et basta... Mais elle ne s'interroge pas trop là-dessus. Ce serait, justement, trop risqué pour sa santé mentale. Elle avance et puis c'est tout. Et ils n'ont pas besoin de se dire grand chose en général : cela fonctionne très bien sans ça. La preuve, les décisions sont vite prises et quand ils se rendent compte que quelque chose cloche avec la grande sur laquelle ils ont jeté leur dévolu pour la nuit à venir, ils n'ont pas à tourner autour du pot pendant bien longtemps. Au contraire, ils prennent une décision très rapide. Alors que les chiens partent de leur côté, Aileen pousse la porte après avoir obtenu l'accord de Clint. Elle reste bien sûr en retrait, ne voulant pas prendre de risque inutile...

Quelques secondes s'écoulent avant que du bruit ne se fasse de nouveau entendre. Elle a failli croire qu'elle était bel et bien devenu folle, tiens... Mais non, il y a bien quelqu'un - et pas quelque chose - à l'intérieur. Une voix s'élève, et Aileen se tend plus que jamais. Se collant encore un peu plus au mur derrière elle, elle garde la tête résolument tournée en direction de Clint. Et maintenant, que font-ils ? C'est appréciable, d'avoir une autre personne sur qui laisser certaines choses reposer, comme ça. Mais elle sait qu'elle ne peut pas toujours le faire et que Clint ne tient pas à être le seul à prendre les choses en main. Elle aussi doit le faire parfois. Mais là, elle est prise au dépourvu. Et elle ne sait rien de ce qui va suivre alors, forcément, c'est compliqué de prendre une décision. D'un côté, elle a très envie de rester là cette nuit, de l'autre elle ne sait pas qui va débarquer d'un instant à l'autre... Il pourrait s'agir du pire des tarés. Mais non, elle les a déjà croisés ceux-là. Son cœur battant à vive allure, une goutte de sueur commençant à couler le long de son front, elle garde le manche de son couteau bien ancré dans sa main. Elle n'entend pas ce qui se dit à l'intérieur mais elle le voit bien, le type, quand il débarque près d'eux. Il n'a pas l'air armé, mais Aileen ne s'en détend pas pour autant. Elle se contente de le fixer, aucun sourire ne flottant sur son visage, et les yeux menaçants. Il apparaît plutôt sympathique, pourtant. Les appelle les jeunes et sursautant comme s'il ne s'agissait là que d'un petit prank digne d'une caméra cachée de l'époque. De l'époque où tout allait bien et où il était encore possible de rire de tout - ou presque -.

Aileen ne bronche toujours pas, ne baisse pas sa garde et ne lâche absolument pas son couteau. Ses yeux sont toujours posés sur lui, noirs et à l'affût du moindre mouvement suspect. Cela n'a pas l'air de le déranger outre-mesure, il ne se sent pas menacé... Ce qui surprend Aileen plus qu'elle ne l'avouera jamais. Sitôt qu'il a disparu dans l'obscurité de la grange, elle s'autorise à regarder de nouveau en direction de Clint. Avant qu'elle ait pu dire quoi que ce soit ou faire le moindre mouvement - si ce n'est qu'elle desserre légèrement son emprise sur le couteau -, celui-ci s'approche d'elle. « Je suis d'accord... » Ils ont besoin de manger, besoin de ce riz dont elle a brièvement entendu l'évocation. « Faut qu'on tente... Si on reste sur nos gardes, ça va le faire. » Elle aussi murmure. Elle n'a pas envie que ce type les entende. Elle se redresse un peu, se décollant du mur et se rapprochant un peu de Clint, puis prend une profonde inspiration. Il faut qu'ils y aillent. Ils n'ont pas le choix. Vraiment pas. Alors, prudemment, Aileen décide de prendre les devants. Elle ne range pas son couteau, le gardant dans sa main mais quelque peu repoussée dans sa manche pour qu'il ne soit pas trop visible. Sans rien dire de plus, elle s'avance en direction de l'entrée après un dernier hochement de tête à l'intention de Clint. « Vous êtes pas très bavards les jeunes, hein ? » « Non. » « Pas grave, j'vais faire la discussion pour quatre. » Sur un éclat de rire, il s'avance dans la direction où, sans doute, l'attend la fameuse Babette. Aileen, elle, traîne derrière lui sans oser aller trop vite. Elle attend Clint, elle a besoin de sentir sa présence.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
good girl gone bad
once we gone, best believe we've gone forever. You better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Clint R. Braxton

Clint R. Braxton
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_ocqe71DGoe1sn8lhho3_r2_250
Way down we go

Cleen

award 2018:
 

× Âge du perso : :
41 ans

× Caravane + colocataires : :
Tout au fond de la cellule 4 dans l'ombre.

× Poste assigné : :
Nothing.

× Messages : :
1420

× Points de vie : :
135

× Copyright : :
BLINDNESS (avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeMer 19 Sep - 20:07


Tapit dans l’ombre

Il n’aimait pas vraiment cette situation. Il sentait que ces deux personnes n’étaient pas vraiment les plus saines. Enfin ,qui était-il pour en juger, lui il était loin, très loin de l’être. Mais même s’il n’avait pas confiance en cet homme, et sûrement qu’il ne l’aurait pas plus en sa femme, il avait très faim et ils avaient besoin d’un toit. Alors il avait confié ses craintes à la blonde avec qui il faisait route et elle était du même avis visiblement. Il hocha la tête quand elle dit qu’il leur suffisait de rester sur leur garde. Comme toujours en fait. Et si pour paraître décontracter le brun rangea son couteau, c’est bien parce qu’il avait vu Aileen ranger le sien dans sa manche et surtout parce qu’il savait que cet homme ne ferait pas le poids face a lui, même s’il essayer de toutes ses forces. Alors ils entraient dans la grange derrière cet homme au physique ridicule, qui était encore gros malgré l’apocalypse. Surement qu’il mangeait plus qu’a sa faim. Et visiblement sa femme aussi était grassouillette. Voilà, il voyait très bien le topo, deux bouseux qui s’enferme dans leurs grange avec plein de vivre quand le monde part en vrille et voilà ce que cela donne. Il sursauta presque en voyant la figure de la femme et ne put s’empêcher de se pencher vers Aileen « Lequel est l’homme lequel, la femme ? » Il n’avait pas pu s’en empêcher, ce n’était pas sa faute, cette femme avait presque plus de barbe que lui. La femme d’ailleurs rigola a la blague de l’homme, il ne saurait dire s’ils étaient marié, frère et sœur ou quelque chose d’autre en tout cas, ils étaient bien là et n’avaient vraiment pas l’air digne de confiance. Tout les sens de Clint était en alerte et il deviner que ceux d’Aileen aussi l’étaient sûrement. « Aller les jeunes, v’nez poser vos culs par ici, c’est l’heure de la bouffe. » Dit l’homme en leur faisant un signe de la main alors qu’il s’installer déjà a coté de la femme à barbe qui était en train d’éteindre le feu.

« Et j’vous présente ma femme, Babette. Moi j'suis Bob ! » La femme qui était en train de soulever la gamelle la posa sur le sol et souri aux deux nouveaux arrivants. « Enchanter de faire votre connaissance. Vous faisiez quoi dehors a une heure si tardive ? C’est pas une heure pour trainer dans le coin" Clint regarda un instant la blonde a coté de lui et alla s’asseoir, ils n’allaient pas manger debout quand même. « On cherchait un abri. » Dit il simplement. Une réponse courte et directe, a la Clint. « Bah vous en avez trouvé un les jeunes ! C’est quoi vos petits noms ? » Le brun regarda à nouveau la blonde et hésita un instant, il n’était pas très chaud pour annoncer son prénom, c’était devenue, a ses yeux, une des rares informations personnelles que les gens avait conserver. Mais il se dit que toute façon, il finirait sûrement par tuer les deux cinglés donc. « Clint. » Dit il simplement alors que la femme était en train de servir des bols de riz. Il laisser le soin à Aileen d’annoncer son prénom ou pas, elle était libre de toute façon. Il attrapa le bol quand la femme lui tendit. « Vous êtes du coin ? On ne voit pas beaucoup de survivants dans le coin en général, ils s’arrêtent jamais sinon. » En fait, s'ils s’arrêtaient, mais ne sortaient jamais de la grange vivant. Mais le duo insolite ne savait pas encore qu’ils avaient a faire a des cannibales en puissance. « Vous avez l’air d’avoir très faim. Vous pouvez rester plusieurs jours si vous voulez. On a bien assez de nourriture pour plusieurs personnes. » Le brun regarda la blonde et fronça les sourcils. Non, certainement, pas, il allait déjà difficilement fermer l’œil ici avec ces deux barjos cette nuit, alors plusieurs nuits… Mais ça, il laisser le soin à Aileen d’en juger, lui il la suivait quoi qu’il arrive.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Monster
I'm turning to a monster
If I told you what I was Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

Aileen L. Blackhood
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_pv0vhkkE1b1r5dpsxo1_540
B L U R R E D . L I N E S

× Âge du perso : :
34 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25793

× Points de vie : :
514

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeDim 7 Oct - 11:09


Tapi dans l'ombre

Ce n'est pas dans les habitudes - du tout - d'Aileen de se reposer ainsi sur quelqu'un d'autre. Et pourtant, c'est ce qu'elle fait avec Clint. Elle le fait même plus qu'elle ne se l'avouera jamais, et depuis bien plus longtemps aussi ! Mais le fait est qu'elle n'a pas le choix. Pas vraiment. Son couteau n'est pas sa seule défense face à ces gens auxquels elle n'accorde pas la moindre confiance, Clint en fait partie. De ce qu'elle a deviné de lui, c'est un sauvage et rien ne peut l'arrêter si sa survie, ou celle de ses chiens, est en danger. Alors elle ne craint pas grand chose, sans doute... Mais la peur est quand même bien là. L'appréhension. Voilà bien longtemps qu'elle ne s'est pas laissée "vivre" ainsi, en acceptant d'entrer dans l'intimité de deux personnes pour manger et être à l'abri. Ils n'ont pas le choix, voilà sur quoi il faut qu'elle reste. Clint parvient, par un miracle, à tirer un sourire d'Aileen. Elle avait bien besoin d'un petit trait humoristique au milieu de tout cela. Et puis, se dit-elle en posant à son tour les yeux sur la femme qu'ils entendaient beugler depuis l'extérieur, il n'a pas tout à fait tort. Elle ne ressemble pas à grand chose, mais peut-on réellement lui en vouloir ? L'apocalypse n'est pas censée rendre les gens beaux. D'ailleurs, il y a bien longtemps qu'Aileen ne se soucie plus de la gueule qu'elle a, elle, au lever. Mais cette femme, cette Babette comme elle vient de leur être introduite, ressemble à un homme. Aileen ose espérer que ce n'est pas son cas à elle. Alors que les deux parlent à une vitesse ahurissante, et sans se soucier du fait qu'ils ne se soient pas présentés, tous les deux, Aileen suit Clint et s'installe non loin de lui. Elle lui laisse également le soin de répondre à leur première question.

La jeune femme est occupée à regarder autour d'elle, à analyser les lieux et les sorties potentielles, quand elle entend Clint prononcer son prénom. Elle tourne la tête, et constate que Babette et Bob la regardent. « Aileen. », lâche-t-elle dans un souffle. Ce n'est peut-être pas la seule chose qu'ils obtiendront d'elle aujourd'hui... Mais presque. C'est déjà bien qu'elle leur ait donné son prénom, il ne faut pas trop en demander non plus ! Mais comme on lui tend un bol de riz, elle ne peut pas franchement faire autrement. Poussée par la force des choses, et par une certaine reconnaissance qu'elle ne pourra pas effacer de si tôt. A moins qu'ils leur fassent une crasse, ce qu'elle n'espère bien sûr pas. « Non, on n'est pas du coin. » Prononcer ces mots la font physiquement souffrir. Une drôle d'impression est en train de la gagner mais elle préfère la garder pour elle... Pour l'instant. Elle baisse les yeux en direction du bol récupéré un peu plus tôt, et vérifie que ce n'est que cela : du riz. Difficile d'avoir ajouté quoi que ce soit là-dedans, ce n'est pas liquide et le riz ressemble... Et bien, à du riz. « Nous ne sommes que de passage. » Elle sent le regard de Clint sur elle, devine qu'il essaye de savoir ce qu'elle en pense. Mais elle ne regarde pas dans sa direction... Pas pour l'instant : elle ne sait pas encore quoi penser de tout cela. Quoi penser de ces deux affreux un peu trop gentillets à son goût. Comment peut-on se comporter de la sorte près de six ans après le début d'une épidémie qui a pratiquement résorbé toute espèce humaine ? Elle ne comprend pas, cela la dépasse au-delà de l'imaginable. « Vous venez d'où, vous ? Vous avez toujours été ici ? » Question sous-entendue : ces deux ploucs ont-ils déjà vu autre chose que les murs de leur foutue grange, en six ans ? Rien de moins sûr, mais Aileen les teste. Veut voir leurs réactions et entendre ce qu'ils ont à dire. Quoi que pas trop... Ils sont bien trop bavards à son goût.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
good girl gone bad
once we gone, best believe we've gone forever. You better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Clint R. Braxton

Clint R. Braxton
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_ocqe71DGoe1sn8lhho3_r2_250
Way down we go

Cleen

award 2018:
 

× Âge du perso : :
41 ans

× Caravane + colocataires : :
Tout au fond de la cellule 4 dans l'ombre.

× Poste assigné : :
Nothing.

× Messages : :
1420

× Points de vie : :
135

× Copyright : :
BLINDNESS (avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeDim 14 Oct - 17:27


Tapit dans l’ombre

C’était le premier vrai repas qu’ils faisaient depuis l’explosion de Yosemite, depuis qu’ils étaient sur la route, ils mangeaient sur le pouce. Des viandes chassées par Clint parfois, ou Aileen à qui il apprenait les bases de la chasse, ou les rares conserves encore potable qu’ils trouvaient parfois sur la route. Mais pas de repas aussi consistant que celui que Babette et Bob leur offrait aujourd’hui. Ce soir, ils allaient pouvoir vraiment reprendre des forces. Et pourtant, il n’aimait pas du tout ces deux là. Ils n’étaient pas dignes de confiance selon Clint.  Et il avait tendance à savoir bien repérer les gens instable et indigne de confiance. Surement parce qu’il l’était lui-même, instable et très peu digne de confiance, a moins de faire partie de sa meute.  Clint, c’était l’exemple parfait de l’animal qui sommeil en chaque homme. Il était devenue animal plus qu’Homme, l’apocalypse lui avait fait cela. L’apocalypse lui avait tout prit, sa femme, son fils, sa fille et son humanité, mais il se raccrochait encore a trois choses : Sa vie, sa meute et Aileen.  Et ces trois choses, il refusait de les laisser tomber, il faudrait lui passer sur le corps pour faire tuer un membre de sa meute, Aileen compris. Il faudrait lui passer sur le corps pour lui arracher ce qui le faisait encore tenir debout.  Et la pire des choses, était bien d’affronter un animal blessé et enragé, alors personne ne voulait affronter Clint. C’était certains. Et si ce Bob et cette Babette ne le savaient pas encore, ils venaient de faire rentrer les mauvaises personnes dans leur grange.  Aujourd’hui, il avait remporté une petite victoire, il avait décroché un sourire a la jeune femme qui se tenait a ses côté sur la route depuis quelque temps. Signe qu’il pouvait encore parfois être « drôle ».  Et dans le fond, il plaignait un peu ce pauvre Bob, sa femme avait l’air tellement plus masculine que lui. Lui au moins il avait la chance d’avoir une femme, encore belle et qui ressemblait encore et toujours a une femme, malgré ses années a ses côté.

Il attrapa le bol de riz et la fourchette que lui tendait la femme-homme et s’empêcha de se jeter dessus comme un sauvage, il préféré être  méfiant, bien que son estomac lui hurlait de dévoré tout de suite le  riz. Il n’avait pas spécialement l’air appétissant, mais quand on est en pleine apocalypse et sur la route depuis pas mal de temps comme eux, on évite souvent de faire la fine bouche.   Il observa un instant le riz, donna son nom et se demanda bien si la blonde allait donner le siens.  Il fut un peu surpris qu’elle le fasse, et aussi qu’elles répondent aux questions du couple de bouseux. Lui, il aurait pensé qu’aucun des deux n’allait faire trop la conversation, contrairement a ces ploucs, eux ils étaient assez taiseux.  Il leurs arrivait parfois de passer des journées entière sans parler, ils communiquer beaucoup par les gestes discrets et les regards. Là, Aileen devait surement savoir que s’il la regardait c’était pour savoir ce qu’elle pensait vraiment, mais impossible, parce que la blonde ne le regardait pas.  Il commença a manger avec hésitation et suivait la conversation de loin. En faite il s’en branlait totalement de ce que ses bouseux foutait ici, il voulait bouffer et dormir, et s’il devait tuer pour cela, il le ferait bien volontiers. «  On tenait la rizière du coin quand tout est arrivé on s’est réfugier ici car on y stockait le riz et on en a bien assez pour tenir encore un moment. » Dit la femme en mangeant elle aussi. L’homme rit un peu, la bouche pleine. Un spectacle qui fit  grimacer Clint qui avait relevé les yeux pile a ce moment là.  «  Ouais, des kilos et des kilos de riz. Tellement que ca pèse plus lourd que Babette et moi réunis. » Lâcha t il enjouer. «  Bah ca doit en faire des tonnes de riz alors » Ne put s’empêcher de lâcher Clint sans vraiment s’en rendre compte. Heureusement cela fit rire Bob, alors que c’était totalement méchant et gratuit. «  Tu la dis petit » Le brun grogna un peu, il venait de l’appeler « petit » alors que Clint était bien plus haut  que lui, vraiment ce mec jouait avec le feu.  «  En tout cas, vous faites un charmant couple. Vous êtes mariés depuis longtemps ? » Le brun se stoppa net alors qu’il allait encore manger une bouchée de riz et fixa d’un air assassin la femme qui souriait de toutes ces dents pourrie. En fait, ces deux débiles cherchait vraiment a mourir.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Monster
I'm turning to a monster
If I told you what I was Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

Aileen L. Blackhood
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_pv0vhkkE1b1r5dpsxo1_540
B L U R R E D . L I N E S

× Âge du perso : :
34 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25793

× Points de vie : :
514

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeJeu 18 Oct - 15:36


Tapi dans l'ombre

De toute évidence, Aileen ne cherche pas à faire la conversation à ces deux... Bouseux. Ce n'est pas un terme qu'elle emploie elle-même mais, sans l'avoir entendu de la bouche de Clint, elle se doute que cela pourrait lui venir en tête, à lui. C'est tout à fait le genre d'adjectif qu'il utiliserait pour décrire ce genre de personnes. Et si à une époque Aileen l'aurait peut-être détrompé - mais alors il y a bien, bien longtemps -, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Elle doit admettre être même de cet avis. Ce sont des bouseux, il n'y a pas d'autre mot plus approprié pour les décrire. Comment ont-ils faits pour tenir jusque-là, elle se le demande. Elle n'est même pas sûre qu'ils aient souvent mis les pieds dehors, mais ce serait s'avancer trop vite que de prétendre cela. Tout ce qu'elle peut faire, c'est essayer d'en apprendre plus sur eux. Tout en mangeant, bien sûr, elle n'oublie pas que son estomac réclame de la nourriture depuis un bout de temps. Et cela lui fait -déjà- un bien fou, d'avaler quelques bouchées de riz. Cela fait des mois et des mois qu'elle n'en avait plus eu en bouche, si ce n'est plus. D'une oreille distraite, elle écoute la réponse du couple, qui ne se fait pas attendre. Ils sont vraiment... Louches. Et pour la première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité, Clint rouvre la bouche. Pour faire une petite remarque méchante, mais il dit quelque chose et, en soit, c'est déjà un miracle ! Elle se retient de sourire, ne voulant pas jeter de l'huile sur le feu alors que Bob ne se gêne pas pour rire. Et il trouve ça drôle, hein... On le traite limite de grosse bouffe, de gros tout court et il trouve cela hilarant. Et puis quoi encore ? Un court silence s'installe, pendant lequel Aileen en profite pour grignoter un peu dans son repas. Sa méfiance est toujours là, et c'est vrai qu'elle devrait peut-être se poser encore plus de questions vis-à-vis de ce qu'elle est en train d'ingurgiter... Mais elle a trop faim, beaucoup trop faim pour cela. Elle préfère donc se sustenter, et elle verra ensuite.

De toute façon, si'l y a bien une chose de sûre, c'est qu'elle ne dormira que sur une oreille cette nuit, si ce n'est pas du tout. Elle ne peut pas en discuter tout de suite avec lui, mais elle se doute que Clint sera -au moins un peu- du même avis qu'elle. Qui sait, peut-être même qu'ils feront des tours de garde, dormant à tour de rôle. Aileen est brusquement tirée de ses pensées par la question brutale de Bob. C'est la réaction de Clint, surtout, qui la fait se mettre un peu en action. « On ne l'est pas », réplique-t-elle aussitôt. Elle a bien senti que, du côté de Clint, cela a provoqué plus qu'un simple malaise. Il s'est plutôt tendu d'un coup. Aileen ne le prend pas pour elle, en s'imaginant que c'est une insulte vis-à-vis d'elle, non, elle commence à le connaître et elle sait que c'est juste dans son tempérament. Décidée à ne pas laisser trop vite -et pour pas grand chose- la situation déraper, elle déplace un peu son coude pour frôler celui de Clint. Elle ne regarde -toujours- pas dans sa direction, mais a l'air de dire "calme, c'est rien". Avec Clint, ils n'ont plus réellement besoin de se parler. D'une certaine façon, ils se comprennent sans avoir besoin de dire quoi que ce soit. Ce n'est pas toujours le cas, mais c'est bien là. Et elle sait que s'il souhaite s'énerver, ce n'est pas elle qui va pouvoir se mettre en travers de sa route. « Ecoutez... C'est bien gentil de nous nourrir et de nous héberger, mais on n'est pas là pour faire la discussion. Donc faites comme si on n'était pas là. » Là, ce sera assez clair comme ça. Aileen essaye de calmer l'atmosphère en marquant une certaine forme de distance entre Clint et elle, et le vieux couple qui les héberge. Cela ne fonctionne pas aussi bien qu'elle l'aurait voulu mais c'est logique : elle vient quand même de les refouler. Alors les visages se ferment, Babette la fusille du regard et Bob, après une dernière bouchée dans sa propre assiette, se lève. Aileen le suit des yeux, méfiante. Elle ne tient toujours pas à ce que les choses dérapent mais elle est à présent plus que jamais sur le qui-vive. Il vaut mieux.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
good girl gone bad
once we gone, best believe we've gone forever. You better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Clint R. Braxton

Clint R. Braxton
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_ocqe71DGoe1sn8lhho3_r2_250
Way down we go

Cleen

award 2018:
 

× Âge du perso : :
41 ans

× Caravane + colocataires : :
Tout au fond de la cellule 4 dans l'ombre.

× Poste assigné : :
Nothing.

× Messages : :
1420

× Points de vie : :
135

× Copyright : :
BLINDNESS (avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeDim 2 Déc - 9:15


Tapit dans l’ombre

Clint avait de plus en plus de mal a garder son calme. Il n’avait déjà pas vraiment de contrôle sur tout cela depuis qu’il avait vue sa fille mourir, mais  là c’était le summum. Plus cet homme ou cette femme ouvrait la bouche, plus il avait envie de planter sa feuille de boucher dans le crâne de ces deux être abjecte et stupide.  Il se demandait bien comment ces deux là avait  survécut depuis tout ce temps. Surement en restant bien tranquillement enfermer entre ces quatre mur a bouffé du riz.  Il se demandait bien comment ils se débrouillerait face a un mort… Ou plusieurs même ! Et il eu presque envie de rire en imaginant la scène, et même envie qu’un mort surgissent de nulle part et les attaque. Juste pour voir ces deux gros tas de graisse ambulant se battre. Juste pour voir comment ça faisait. Il se dit que surement qu’aucun des deux ne savait se battre, et qu’ils pisseraient dans leurs frocs  rien qu’a la vue d’un des mort qui marche. Et c’était hilarant mais il gardait cela pour lui. Il n’avait pas envie de partageait cela, ou a la limite il aurait put avec Aileen, mais il ne pouvait pas, vue que les deux idiots étaient là.  Il avait réussi a un peu se détendre en passant ces images dans sa tête, en riant intérieurement. Jusqu'à ce que cette grosse bonne femme  jacasse encore. Et pour dire une connerie en plus.   Eux marié ? Non mais elle était folle ? Ce n’était pas une insulte envers Aileen, bien au contraire c’était surtout parce qu’il la respecter et l’estimé bien trop pour  laisser quelqu’un dire qu’elle pouvait être mariée a un sale type comme lui. Elle mérité bien mieux.  Heureusement, c’est Aileen qui ouvrit la bouche avant lui, pour les envoyer paitre. Les refouler en beauté, mais aussi en douceur, enfin plus où moins. Lui il leurs auraient surement dit tout cela de façon extrêmement méchante, alors c’était mieux que ce soit Aileen qui leurs disse. Et puis, il avait capté le petit coup de coude de la blonde, ce geste qui lui intimait de ne pas s’énerver, de ce contrôler ne serait-ce qu’un minimum.  Et puis elle leurs demanda de faire comme s’ils n’étaient pas là. Ca aussi Clint leurs auraient surement dit plus violement. Au final c’était vraiment pas plus mal que ce soit Aileen qui prennent les choses en mains cette fois.

Evidement que ça ne leurs plut pas. En même temps a qui cela aurait il plut de se faire envoyer sur les roses de la sorte ? Le brun suivit l’homme du regard quand celui-ci ce  leva pour aller plus loin.  Il allait surement fulminé dans son coin, et l’autre grosse vache était en train de regarder d’un air assassin Aileen. Qu’elle essaye de toucher un cheveux de la blonde, et elle pouvait être sur que ce serait la dernière chose qu’elle aurait toucher avant de perdre ses deux mains.  D’un geste qui se voulait préventif, Clint posa une main sur le manche de son couteau toujours aiguisé.  Bob revint après un moment, toujours l’air en colère.  Il s’approcha de sa femme et lui glissa quelque chose, quelque chose que Clint n’eu pas le temps de voir.  Le chien fou de Yosemite se leva doucement, si on lui demandait pourquoi, il aurait prétexter une envie de pisser, mais on ne lui demanda pas. Bob se jeta sur lui en hurlant, tout couteau dehors.  L’arme de l’homme vint lui entailler l’épaule, une entaille superficiel, mais qui permit a  Clint de perdre pour de bon le contrôle. D’un geste vif et plein de rage il trancha la main de l’homme qui l’attaquer a nouveau.  La main tomba au sol mollement, lachant le couteau dans sa chute alors que le propriétaire de celle-ci poussa un cri de douleur.  Et Clint c’est un cri de rage qu’il lança en fonçant sur l’homme qui hurlait de douleur. Il le plaqua au sol et lui mit un… Deux… Cinq, dix coup de couteau dans le visage. Il avait perdu le contrôle,  il était comme hors de son corps. Plus rien autour de lui n’existé, si ce n’ai cet homme sous lui qui l’avait attaquer et donc mérité de subir au centuple ce qu’il lui avait fait. Il était déjà mort depuis un moment quand il arrêta enfin de lui mettre des coups de couteau et se redressa, maculé de sang, car il se souvint qu’il y avait toujours Aileen dans cette grange et qu’il y avait une femme avec eux aussi, la femme de sa victime.  Ou du moins ce qui fut jadis sa femme. Aileen s’en était charger. Il posa ses yeux noir et fou sur la blonde «  Ca va ? » Grogna t il de a voix rauque et enrouée.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Monster
I'm turning to a monster
If I told you what I was Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

Aileen L. Blackhood
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_pv0vhkkE1b1r5dpsxo1_540
B L U R R E D . L I N E S

× Âge du perso : :
34 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25793

× Points de vie : :
514

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeMer 5 Déc - 21:29


Tapi dans l'ombre

Fallait bien que cela dégénère à un moment ou un autre. Si Aileen n'avait pas fait de remarque, c'est Clint qui s'en serait chargé... Et sans doute que cela aurait été plus virulent encore. Pourtant, la jeune femme sent le regard de l'autre connasse peser sur elle. Elle a baissé la tête alors elle ne la voit pas, mais elle le devine. Et, pour être tout à fait franche, elle s'en fiche complètement. Si elle est plus tendue tout à coup, droite comme un I à l'endroit où elle est assise, ce n'est pas parce qu'elle regrette ses paroles. Non, loin de là. C'est juste, en réalité, parce qu'elle est sur ses gardes tout à coup. Elle a beau ne pas avoir été trop méchante - quoi qu'un peu en fait si l'on prend en compte le fait qu'ils sont hébergés et nourris par ce couple -, il n'en reste pas moins qu'elle vient de les blesser dans leur égo. A ses côtés, elle sent que Clint est lui aussi tout tendu d'un seul coup. Chacun d'eux garde en tête l'endroit où se trouve leur arme. Et ils font bien. Parce que le mec est le premier à réagir et à foncer sur Clint, qui vient de se lever. Ni une ni deux, Aileen en fait de même, envoyant à la volée l'assiette de riz sur le sol. Tant pis pour le gâchis, elle sait que ce n'est pas le plus important là, tout de suite. Et elle a bien raison : la compagne de l'autre enfoiré sort un large couteau - proche de la machette d'ailleurs - de derrière son dos. Aileen sort son petit couteau de sa manche, menaçante et bien campée sur ses pieds. Prête à dévier le premier coup, ce qui ne tarde pas à arriver. Ni une ni deux, Aileen se baisse et évite le bras grassouillet de la femme. Sérieusement, elle est toute lente et Aileen se demande comme elle a fait pour survivre jusque-là. Elle ne doit pas être sortie bien souvent... Voire même peut-être jamais, tiens.

La blonde n'attaque pas tout de suite, préférant pour l'instant parer ses coups. C'est le mieux qu'elle puisse faire pour ne pas prendre trop de risques. Elle analyse sa façon de se mouvoir et, assez vite, détermine qu'elle peut y aller. A vrai dire, elle ne craint pas grand chose. Tant qu'elle garde un oeil sur cette lame histoire de ne pas se prendre un coup mal placé, tout va aller pour le mieux. La jeune femme bondit d'un coup, son couteau pointant soudain le bout de son nez. La lame vient s'enfoncer sauvagement dans le cou de la femme, et une quantité impressionnante en jaillit aussitôt qu'elle l'a retirée de là. Cela aurait pu être propre si Aileen avait touché un autre endroit... Là, elle a bel et bien atteint la carotide de cette femme. Et le sang lui gicle dessus avant qu'elle ne recule. Elle s'en prend donc un peu, sans que ce soit non plus extrêmement grave. D'autant qu'elle a eu le bon réflexe de fermer les yeux, et que sa bouche n'était pas ouverte non plus. Imaginez, sinon... Un coup aura suffit pour venir à bout de cette saleté, qui lâche son arme et porte ses mains à sa gorge, un air ahuri collé sur le visage. Enfin, elle s'effondre sur le sol, renversant de son vaste corps la marmite pleine de riz qui se trouvait juste à côté de là. Cette fois, c'est sûr : tout cela est foutu. En plus d'être par terre, la bouffe se retrouve à traîner dans la vaste flaque de sang qui s'écoule tout autour d'elle. La voix de Clint retentit alors et Aileen redresse la tête, se rappelant qu'il était lui aussi en fâcheuse posture. « Ouais », répond-elle simplement en le regardant. « Toi ? » Il a l'air d'aller bien, mais Aileen n'en sera pas totalement sûre tant qu'il ne l'aura pas lui-même confirmé. En attendant sa réponse, elle regarde la scène qui s'est jouée de l'autre côté. Le sale type est sur le sol... Et sa main se trouve un peu plus loin. Clint n'y est pas allé de main morte, ce qui provoque un rictus amusé sur le visage d'Aileen. Cela ne lui déplaît vraiment pas, tout ça. A croire qu'elle devient folle, elle aussi.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
good girl gone bad
once we gone, best believe we've gone forever. You better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Clint R. Braxton

Clint R. Braxton
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_ocqe71DGoe1sn8lhho3_r2_250
Way down we go

Cleen

award 2018:
 

× Âge du perso : :
41 ans

× Caravane + colocataires : :
Tout au fond de la cellule 4 dans l'ombre.

× Poste assigné : :
Nothing.

× Messages : :
1420

× Points de vie : :
135

× Copyright : :
BLINDNESS (avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeDim 13 Jan - 18:27

Dans l’ombre
Tapis dans l’ombre
Aileen & Clint

Ca avait était un carnage, aussi bien du côté de Clint, que de celui d’Aileen. Il faut dire que c’était jouer d’avance. Comme écrit. Des lors qu’ils avaient mis les pieds dans cette grange, c’était écrit que tout allait déraper. Que ça allait être eux, ou ce couple de grassouillet. Et bien sûr, ils s’étaient choisis eux.  Mais en fait, ils se choisissaient toujours eux, et le ferais surement toujours, après tout, ce n’était pas les premiers à menacer ce duo.  Ni à être leurs victimes.  Il s’était redressé, couvert de sang, parce que comme d’habitude il n’avait pas fait les choses proprement, et posa ses yeux sur la blonde. Elle aussi était couverte de sang, mais quand il vit la grosse bonne femme à terre, baignant dans son sang et dans le riz, il comprit.  Il était presque déçu de ne pas avoir vue le coup fatal, ça avait surement était un beau coup.  Il fut rassuré qu’elle lui dise qu’elle allait bien. En même temps elle était bien plus agile et fine que cette grosse vache, pas étonnant qu’elle ne l’a pas touché. Il pencha un peu la tête quand elle lui retourna la question, et il se souvint qu’il avait était égratigner à l’épaule.  Il posa les yeux sur son épaule et soupira doucement « Une petite égratignure. » Dit-il simplement. Il en avait vue des pires et en verrais d’autre encore bien pire, c’était certain. Alors il n’allait pas faire tout un plat de cette petite coupure de rien du tout.  Il regarda à nouveau le corps de la femme et souri avant de poser les yeux sur la blonde « Jolie coup » Qu’il lui dit avant d’essuyer sa lame sur le corps de l’homme maintenant sans tête et d’enjamber les deux corps pour aller à la porte de la grange.

Il ouvrit celle-ci, passa sa tête dehors et siffla. Il voulait juste faire entrer la meute. Maintenant qu’ils pouvaient posséder les lieux pleinement, plus de raison que les chiens dorment dehors.  Rapidement la meute se faufila dans la grange et ils se mirent a exploré les lieux. Bien que rapidement ils trouvèrent plus intéressant le festin qui leur était offert. Certain mangeait la victime de Clint, quand d’autre mangeait le riz baignant dans le sang, ou la grosse femme qu’Aileen avait tuée. Le brun referma la porte et un rictus proche du sourire fit bouger ses lèvres quand il vit que le repas n’était pas perdu pour tout le monde. D’ailleurs, en y pensant bien, son assiette a lui était intacte, bien sagement poser au sol. Il alla la prendre et la tendit à la blonde « Mange. T’as besoin de force » Qu’il lui dit en lui mettant le bol de riz dans les mains.  Il s’éloigna un peu, tout en restant toujours dans la lumière, pour enlever son haut et regarder vraiment l’étendu des dégâts. C’était vraiment superficiel, mais ça saignait quand même, et il savait que saigner dans ce monde, ce n’était pas bon.  Alors il déchira la manche de son haut pour la nouer autour de son bras et ainsi faire un bandage de fortune. Ça ferais l’affaire jusqu’à ce que la plaie ne saigne plus. Après il l’enlèverait pour éviter l’infection et laisserait cicatriser tranquillement. Et ainsi le tour serait joué. Une fois fait, il retourna vers le feu, les chiens et la blonde et s’installa. « On va pouvoir pioncer ici. Je sortirais les corps quand les chiens auront fini de manger » Dit-il en regardant sa meute se régaler. Voilà un moment qu’ils n’avaient pas mangé à leurs faims, alors Clint les laisser faire.  Il sortirait les corps après et ils ne parleraient plus jamais de ce couple de gros sac qui n’avaient eu que ce qu’il méritait.  
CODE BY MYERS.

_________________
Monster
I'm turning to a monster
If I told you what I was Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

Aileen L. Blackhood
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_pv0vhkkE1b1r5dpsxo1_540
B L U R R E D . L I N E S

× Âge du perso : :
34 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25793

× Points de vie : :
514

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeJeu 17 Jan - 19:15


Tapi dans l'ombre

La lutte aura été de courte durée. Faut dire que les deux sales types n'étaient pas franchement fins et organisés. C'est à se demander comment ils ont fait pour survivre jusqu'ici... Surtout que, Emma en est désormais sûre, ils n'étaient pas leurs premières "victimes" - même si c'est sacrément raté pour le coup -. Alors, ouais, elle se demande comment ils ont fait. Mais peu importe, dans le fond, parce qu'on ne les y reprendra plus. Clint et Aileen s'en sont assurés pour le reste du monde. Ceci étant dit, la jeune femme tient avant toute chose à s'assurer que cela s'est fait sans dégât. Elle voit un peu de sang sur l'épaule de Clint alors elle s'en inquiète bien sûr tout de suite. Il lui assure que c'est juste une égratignure alors, même si elle hésite quelques secondes, elle finit par accepter l'idée et se contente de hocher la tête. S'il le dit, c'est que ça ne doit pas être grave. Et puis de ce qu'elle croit savoir de lui à présent, il ne doit pas avoir très envie de l'entendre insister sur le sujet. Alors qu'elle reçoit un compliment sur le meurtre - difficile de l'appeler autrement même si c'était de la légitime défense - qu'elle vient de commettre, un sourire étire les lèvres d'Aileen. Elle est véritablement en train de devenir timbrée. « Merci. Joli coup toi aussi », répond-elle simplement et sans avoir besoin de réfléchir. En fait, non, rectification, elle est timbrée. Mais peu importe. Alors que Clint disparaît du côté de la porte de la grange, Aileen se re-concentre un peu sur la scène macabre qui s'est jouée juste là, et qui se joue encore. Le sang n'a pas fini de couler et Aileen ne se rend pas encore tout à fait compte de l'ampleur de ce qui vient de se produire. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'elle finira par regretter quoi que ce soit.

Après le sifflement de Clint, les chiens ne tardent pas à débarquer dans la grange. Leur premier réflexe est, comme de bien entendu, d'aller vers les cadavres. Et loin d'être dégoûtée par la scène, Aileen la regarde avec intérêt. Ils sont en train de dévorer ce qu'elle pensait gâché. Et par là elle parle du riz, hein, pas des cadavres dont certains se délectent également... Alors qu'elle est encore déstabilisée par tout ce qui vient de se produire - et pas vraiment dans un sens négatif -, Clint lui tend une assiette de riz. Ce doit être la sienne, parce que celle qu'avait Aileen en sa possession a fini sur le sol. A baigner dans le sang. Celui de Clint, en revanche, est encore en parfait état. Épargné par le chaos qui règne. « Merci », dit-elle sans vraiment y réfléchir et en prenant l'assiette qu'il lui tend. « Mais je ne mangerai pas tout, c'est sûr. » Faut bien qu'il mange lui aussi ! Et s'il n'est pas d'accord avec cela, elle insistera et puis voilà. Elle ne sait pas encore trop ce que ça donne d'insister avec Clint et d'aller dans un sens autre que le sien, mais elle peut tenter quand même. Et puis, ce n'est franchement rien de trop grave. Alors qu'il s'éloigne, Aileen, elle, prend une première bouchée de ce riz. C'est bizarre, mais il n'a plus la même saveur. Comprenant qu'il s'agit sans doute de la vue qu'elle a, elle pivote sur ses talons, tournant le dos au sang et aux chiens qui dévorent le tout sans se soucier de la provenance de l'ensemble. Ce n'est que là qu'elle se rend compte que Clint est en train de sa plaie, de sa "petite égratignure". Torse nu. Elle bug un peu, avant de détourner le regard en constatant qu'il s'approche de nouveau d'elle. « ça marche. Faut qu'on voit pour bloquer la porte aussi. » Les chiens la garderont sûrement aussi, mais c'est quand même nettement plus sûr s'ils sont mêlés à tout ça. « Ce n'est toujours qu'une petite égratignure ? » Tout en attendant sa réponse, Aileen prend une bouchée supplémentaire du riz avant de lui re-tendre l'assiette. A lui de la terminer. Il a besoin de forces aussi, quoi qu'il en dise.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
good girl gone bad
once we gone, best believe we've gone forever. You better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Clint R. Braxton

Clint R. Braxton
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_ocqe71DGoe1sn8lhho3_r2_250
Way down we go

Cleen

award 2018:
 

× Âge du perso : :
41 ans

× Caravane + colocataires : :
Tout au fond de la cellule 4 dans l'ombre.

× Poste assigné : :
Nothing.

× Messages : :
1420

× Points de vie : :
135

× Copyright : :
BLINDNESS (avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeDim 3 Fév - 15:33

Dans l’ombre
Tapis dans l’ombre
Aileen & Clint

Maintenant qu’ils avaient un endroit pour dormir, pour sûr qu’ils allaient en profiter.  Et les chiens aussi. La meute avait même le droit a un festin, c’était vraiment royal ce soir.  Ils n’auraient pas pu rêver mieux. Et même si pour avoir cet endroit ils avaient dû faire un carnage, aux yeux de l’homme, cela en valait largement la peine.  Et puis, il était fier d’Aileen, elle était vraiment douée pour tuer, pas de la même veine que lui, mais douée quand même. Elle, elle faisait les choses plus proprement, avec elle c’était bien moins brouillons. On voyait bien qu’elle était une femme et lui un homme, un rustre. Il le lui dit même, après tout, elle avait eu la femme a la jugulaire d’un coup, c’était un coup remarquable.  Elle lui retourna le compliment après l’avoir remercié. Lui, il posa les yeux sur la charpie qu’il avait fait avec la tête de cet homme et hocha doucement la tête en guise de remerciement après avoir reposer les yeux sur elle. Non, lui n’avait pas fait un beau coup, mais bon il ne crachait pas sur un compliment. Bien qu’il la remercie pour cela a sa manière, il la remercie quand même. Et elle sait qu’il est homme de peu de mot. Les grands discours très peu pour lui.  Et puis, elle avait l’air de s’y être fait, la preuve elle était encore là, a ses côtés, alors qu’elle l’avait vue faire des horreurs.  Des fois il se demandait bien pourquoi d’ailleurs elle était encore là.  C’était bien la première depuis longtemps…Très longtemps a rester plus de trois jours avec lui. Il ne saurait même pas dire depuis combien de temps ils voyageaient ensemble et en fait, il s’en fichait. De toute façon, il avait l’impression de voyager avec elle depuis toujours. Maintenant ils étaient une équipe bien rôder.

Il lui tendit ensuite l’assiette rescaper du carnage, parce qu’il voulait qu’elle mange.  Il voulait qu’elle ait des forces, il n’aimait pas la voir maigre ou la voir pas en forme.  Et puis ils s’étaient éloignés, il s’était occupé de sa blessure et la laisser mangeait tranquillement, ignorant le fait qu’elle avait dit qu’elle ne mangerait pas tout. Il ne la vit même pas quand elle se tourna pour le regarder en train de faire un bandage de fortune avec la manche gauche de son haut.  Une fois fait, il retourna vers la blonde et fut un peu surpris qu’elle lui tende l’assiette de riz.  Il la prit, un peu prit au dépourvue et regarda la porte en se mettant a manger, par reflexe.   Il se mit a réfléchir comment la barricader « Faudrait qu’on trouve un truc… Gros pour bloquer la porte ouais ta raison. » Dit il entre deux bouché. Elle venait de le soumettre a sa volonté sans qu’il ne s’en rendent compte. Il venait de lui donner un certain pouvoir sur lui et il ne l’avait pas vue. Ouais, elle avait vraiment quelque chose de spéciale.  Il tourna la tête vers elle quand elle lui demanda si c’était toujours une égratignure et fini son ultime bouché en hochant la tête « Ouais. Ca va bientôt arrêter de saigner » Dit il avant de poser l’assiette dans un coin et aller voir où en était les chiens. Il n’y avait plus de riz mélanger a du sang qui trainer sur le sol, ils en avaient léché jusqu’à la dernière goutes.  Comme la plupart était partie se coucher dans un coin, brun aller attraper les pieds de la femme et se mit à tirer le corps vers la porte pour le jeter dehors. Il ne comptait pas les enterrer, non ces deux-là ne mérité pas qu’il se fatigue pour eux. Il ouvrit la porte, jeta vulgairement le corps dehors, comme il pouvait et alla chercher le corps de l’homme.
CODE BY MYERS.

_________________
Monster
I'm turning to a monster
If I told you what I was Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

Aileen L. Blackhood
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_pv0vhkkE1b1r5dpsxo1_540
B L U R R E D . L I N E S

× Âge du perso : :
34 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25793

× Points de vie : :
514

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeVen 8 Fév - 20:44


Tapi dans l'ombre

Ils ont fait un joli coup tous les deux, personne ne pourra prétendre le contraire. Alors, certes, cela a été un carnage du côté de Clint... Mais Aileen n'en est pas étonnée. Plus, tout du moins. C'est dingue, quand même, quand elle y réfléchit... Mais il est clair qu'elle n'a plus de soulèvement de son estomac, lorsqu'elle assiste à un spectacle comme celui-là. Et cela ne vient pas - uniquement - de Clint. Cela remonte à avant cela, en réalité. A New-York, aux rôdeurs, aux têtes explosées, à la zone dévastée, ... A tant de choses qui ont fait que son corps, sa tête et l'ensemble de personne se sont habitués, accoutumés. Ce n'est pas vraiment une bonne chose, si on y réfléchit bien, mais pour Aileen c'est une aubaine. Ainsi, au moins, elle ne craint plus toutes ces choses-là, et peut par conséquent se concentrer sur le reste. Sur la survie en elle-même. Clint revient auprès d'elle, et la jeune femme lui tend l'assiette qu'elle n'a pas terminée. Pour sûr qu'elle partage. Ce n'est pas parce qu'il lui a dit de manger, qu'elle ne va pas lui en laisser une bonne partie. C'est normal, logique même. Elle n'aurait pas pu - ni voulu d'ailleurs - faire autrement. Et Clint ne rechigne pas, même si elle voit à sa tête qu'il est un chouïa étonné malgré tout. Il mange, c'est l'essentiel. Et s'intéresse suffisamment à ce qu'elle dit pour le prendre en compte. Ce n'était pas gagné d'avance, pourtant, mais il semblerait qu'elle soit parvenue à faire ses preuves. « Ouais, faudrait », dit-elle en regardant, à son tour, en direction de la porte. Mais quoi ? Et comment ?

Alors qu'elle s'intéresse - de nouveau - à sa plaie, Clint la rassure sur le sujet. Et Aileen a tout juste le temps de hocher la tête avant qu'il s'éclipse. Le temps de poser son assiette - désormais vide - dans un coin, puis les cadavres un par un. Aileen le voit d'abord porter le corps de la femme, et le balancer à l'extérieur. C'est quand il revient pour récupérer le deuxième cadavre, qu'elle se met en mouvement à son tour. Elle ne va quand même pas rester là à le regarder faire ! Elle se doit de l'aider, même si elle ne pourra pas être d'une grande aide vis-à-vis des corps à jeter dehors. Elle n'a pas assez de forces pour ça. Elle en a pourtant soulevé, au cours de ces dernières années, des choses lourdes. Mais eux le sont particulièrement déjà... Et puis elle est vraiment exténuée, donc démunie. Mais cela ne l'empêche pas de se rendre utile autant que possible, et elle trouve assez vite ce avec quoi le couple, lui, bloquait la porte. Ils étaient bêtes, dégueulasses et sans doute même un peu - voire beaucoup - fous, mais ils savaient survivre. Enfin... Jusqu'à eux. Bref, elle récupère la longue planche, également fortifiée à l'aide de barbelés et autres matériaux dans le genre enroulés autour, et rejoint Clint vers l'entrée. « C'est bon t'as plus rien à mettre dehors ? » Par là, elle entend une tête découpée ou un truc du style... Clint n'y étant pas allé de main morte avec le mec, ce ne serait pas étonnant. En tout cas, elle ne tarde pas à enchaîner, pour mieux expliquer son positionnement : « Parce que j'ai trouvé ça pour bloquer la porte. Ce n'est pas lourd, mais ça devrait très largement faire l'affaire. » Assez pour qu'ils passent une nuit sereine en tout cas.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Spoiler:
 

_________________
good girl gone bad
once we gone, best believe we've gone forever. You better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Clint R. Braxton

Clint R. Braxton
Tapi dans l'ombre | Cleen Tumblr_ocqe71DGoe1sn8lhho3_r2_250
Way down we go

Cleen

award 2018:
 

× Âge du perso : :
41 ans

× Caravane + colocataires : :
Tout au fond de la cellule 4 dans l'ombre.

× Poste assigné : :
Nothing.

× Messages : :
1420

× Points de vie : :
135

× Copyright : :
BLINDNESS (avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Jon Bernthal

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon




Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitimeDim 3 Mar - 8:32

Dans l’ombre
Tapis dans l’ombre
Aileen & Clint

Visiblement peu de gens survivait a ce duo. Et dire que ça n’avait pas était gagné entre eux. Dire qu’ils s’étaient rencontrés par hasard…. Ou peut-être que c’était un truc comme le destin qui les avait réunis. Peut-être qu’il y avait une raison a leur équipe. Enfin, Clint n’en avait strictement rien a faire de toute ces conneries. Il était avec Aileen, elle était en bonne santé, elle ne semblait pas mécontente d’être là, et les chiens étaient tous en bonne santé et rassasié, donc le reste n’avait pas du tout d’importance.  Il avait mangé, Aileen avait mangée, les chiens avait mangeaient. Tout le monde avait le ventre plus ou moins plein, ils avaient trouvé un toit pour la nuit. Rien à redire sur cette soirée. Ils avaient même eu le droit a un petit carnage, tout pile comme Clint les aimaient.   Et même s’il était blessé, ca n’avait pas vraiment d’importance, c’était superficiel, juste une cicatrice de plus sur son corps déjà bien couvert de cicatrices dans ce genre.  Jamais il n’avait eu de complication suite a une plaie dans ce genre, jamais il n’avait vue la mort en fait. Il avait parfois l’impression d’être increvable, mais ça lui allait bien. Il ne voulait pas laisser Aileen et la meute. Non, l’humanité n’était pas prête de se débarrasser d’un enfoiré comme Clint.  D’ailleurs il en était arriver a la conclusion que c’était vrais quand ont disait  « c’est toujours les meilleurs qui partent en premier » Et les enfoirée c’était toujours les dernier a partir.  Il fini de manger et entrepris de jeter les corps dehors. Il n’avait pas demander d’aide a Aileen, il ne voulait toute façon pas de son aide. C’était lui l’homme de l’équipe, donc a lui de faire les travaux de force. Sur ce point là, il était très vieux jeu…Attendait en fait il était un gros macho misogyne. Mais Aileen le savait, parce qu’il ne le cachait absolument pas. En fait, Clint ne cachait absolument aucun de ses défauts, c’était même plus ses qualités qu’il cachait.  

Il avait  jeter le corps de l’homme dehors, quand Aileen vint se poster a coté de lui devant la porte encore ouverte. Il posa les yeux sur elle, puis sur la planche qu’elle avait trouver. « Ca c’est parfait. On va pouvoir pioncé tout les deux du coup, pas besoin d’monter la putain de garde ! » Dit il en souriant presque a cette idée.  Il leva un doigt «  Attend ! » Dit il en repensant a quelque chose suite a la question de la belle blonde.  Il tourna les talons et alla chercher ce a quoi il venait de repenser. La main de l’homme. Il l’avait couper et oublier ensuite.  Elle était a moitié manger de part et d’autres. Les chiens n’avait même pas prit le temps de la finir. Signe qu’ils avaient eu bien assez a manger ce soir. Et surement pour le reste de la semaine. Il manquait pourtant trois doigts a la main, surement qu’ils avaient était emporté pour être ronger dans un coin. Il souri amusé a cette vision, signe qu’il n’était pas net dans sa tête, et se pencha pour la ramasser. Il n’avait aucun mal a toucher des corps ou bout de corps. De toute façon, manipuler de la viande il l’avait toujours fait, même avant, quand il aidait son père a la boucherie.  Il alla ensuite jeter la main comme si c’était un simple ballon de foot, dehors et regarda la blonde «  Voila c’est bon. »  Dit il avant de fermer la porte.  Une fois qu’elle fut barricadée, deux chien vinrent d’instinct se poster devant, pendant que Clint allait fait un petit tours des lieux pour trouver un endroit où s’installer et dormir…Enfin du moins se reposer un peu.
CODE BY MYERS.

_________________
Monster
I'm turning to a monster
If I told you what I was Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Tapi dans l'ombre | Cleen Empty
MessageSujet: Re: Tapi dans l'ombre | Cleen Tapi dans l'ombre | Cleen Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Tapi dans l'ombre | Cleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-