eat or to be eating | Thobea
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)
Partagez

eat or to be eating | Thobea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
Théa E. Carlos

En ligne
eat or to be eating | Thobea Tumblr_p60tm3hr4g1qdhps7o1_540
Run thief run !
Thobéa

× Âge du perso : :
22 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 4A avec Alliyah & Fredricksen

× Poste assigné : :
Laveuse -youpi..-

× Messages : :
1522

× Points de vie : :
165

× Copyright : :
alaska (avatar) MYERS. (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitimeVen 21 Sep - 14:09


eat or to be eating

Depuis qu’il s’était fait vacciner, Thobias n’était plus le même. Il avait changer, elle l’avait vue des l’instant où le produit avait pénétrer dans ses veines, elle l’avait pressenti. Quand le médecin qui avait fait l’injection de Thobias avait voulu la faire a elle, elle s’était vite mit hors d’atteinte de toute piqure. Et le docteur qui s’y était risquer avait gagner des belles griffures au visage, ça lui apprendra a vouloir lui faire une piqure ! Elle avait bien voulut accompagner son ami, mais hors de question qu’une aiguille ne la touche ni même ne la frôle. Mais c’était il y a un moment déjà, les griffure de l’homme avait surement bien cicatriser, ou peut être pas, a vrai dire elle s’en fichait totalement. Tout ce qui lui importer c’était que son ami n’était plus du tout le même maintenant, et c’était étrange. Des fois elle se demandait s’il n’était pas devenue fou. Les crises de violence était devenue de plus en plus fréquente et lui faisait parfois même un peu peur, alors que Thobias ne lui avait jamais fait peur avant. Et surtout, elle n’arrivait pas  a le calmer, enfin de moins en moins.  Et  ça aussi, ça lui faisait peur.  Et maintenant, elle se demander si elle, elle n’était pas devenue folle. En effet, elle était en train de trainer un corps par les pieds a travers la forêt qui les abritait.  Elle n’était pas sur de pourquoi elle était en train de faire cela, ni même de pourquoi elle avait tuer ce mec, en tout cas elle l’avait belle et bien tuer et elle était bel et bien en train de ramener le corps a Thobias.   Oui, parce qu’elle ne le ramener pas pour le plaisir de lui montrer qu’elle avait tuer quelqu’un. Elle le ramener parce qu’il se plaignait tout le temps qu’il voulait de la  viande, toujours et toujours de la viande, et chasser…C’était difficile armé d’un lance pierre et d’un fouet. Alors quand elle avait vue l’occasion de ramener toute cette viande a Thobias… Elle n’avait pas hésiter bien sur.

Elle ne savait pas s’il allait accepter d’en manger ou non, elle préférer se dire que oui, il en mangerait, qu’elle n’aurait pas fait tout cela pour rien. Car le tuer c’était la chose la plus facile  a faire, mais voila qu’elle était en train de traverser toute une foret pour le ramener. Il ne pourrait pas dire qu’elle ne faisait jamais rien pour lui. Il était lourd en plus, il faisait au moins le triple de son poids a elle et elle avait beaucoup de mal a le trainer.   Elle n’avait qu’une hâte, arriver au train et être débarrasser de cette corvée. Par chance, elle n’avait pas croiser un seul mort sur le trajet, elle avait parfois l’impression qu’il n’y en avait plus, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas croiser de mort, mais bon elle n’allait certainement pas s’en plaindre.  Elle les tuait maintenant, mais elle ne les aimait toujours pas, et ne les aimerait surement jamais, ils lui faisait peur que voulez vous.  Elle fini par lâcher un peu les pieds du corps qu’elle trainer depuis un moment déjà et soupira  avant de reprendre son souffle un petit peu. Il était beaucoup trop lourd pour elle, elle n’était pas tailler pour les  travaux de force, elle ne l’avait jamais était, ça c’était et ca avait toujours était le domaine de Thobias. Mais le blond n’était pas là, il était rester au  train, surement qu’il était encore malade aujourd’hui. Elle lui avait pourtant dit de ne pas s’injecter cette saloperie dans le corps, mais ce monsieur était têtu et ne l’avait encore pas écouter. Elle regarda a nouveau le corps et soupira, ce qu’elle ne devait pas faire pour lui franchement ! Elle attrapa a nouveau le corps par les pieds et se mit a le trainer  a  nouveau.  Heureusement elle ne mit qu’une heure et demi avant d’arriver au train. Elle se senti tellement soulagait quand elle vit le train qu’elle manqua de tout lacher et se laisser tomber  a la renverse sur le sol. Elle était crever a cause de ses conneries, mais elle devait continuer, l’amener jusqu’au bout.  Pour la première fois depuis qu’ils avaient aménager dans ce train, elle passa par la porte. En même temps elle n’aurait pas put monter le corps par la fenetre, donc la porte s’imposait de toute évidence.  Elle lâcha les pieds de l’homme mort au milieux de l’entrée et se dirigea vers la chambre où était probablement Thobias «  Thob’ ? Ca va ? » Dit elle en entrant dans la pièce sans vraiment osé trop le faire.  « J’ai ramener un truc a manger pour toi. » Fit- elle en lui faisant signe de la suivre. Elle le mena bien sur vers le corps. Elle ne savait pas comment il s’y prendrait, pour ça, elle le laissait ce débrouiller, elle elle l’avait déjà ramener c’était bien.  

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Mad Word
No one knew me - no one knew me
And I find it kinda funny, I find it kinda sad The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Thobias S. Doss

eat or to be eating | Thobea Tumblr_inline_oys257OOef1urfelz_250
☠ ☠ ☠ ☠

× Âge du perso : :
26 ans.

× Caravane + colocataires : :
Cellule 6.

× Poste assigné : :
Aucune.

× Effets du vaccin : :
Cannibalisme, fortes envies de viande, maux de tête, crise de violence.

× Messages : :
1364

× Points de vie : :
159

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Evan sexey Peters.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic ... toujours.



Voir le profil de l'utilisateur

eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: Re: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitimeDim 7 Oct - 12:31


TO EAT OR TO BE EATEN

Le vaccin, Thobias ne regrette pas de se l'être fait injecter. Pourtant, il y a bien changé : son besoin de viande est sans cesse croissant, ses maux de tête également. Les symptômes sont nombreux et pourtant... Il vit avec. Il apprend à le faire en tout cas. Voilà plusieurs mois, et il a l'impression que cela s'aggrave plus que cela ne s'arrange. Allez comprendre... Il fait avec parce qu'il n'a pas le choix, mais il aimerait bien que les choses évoluent dans le bon sens du terme quand même. Parce que, pour l'instant, il en est au même stade qu'au tout début. Et cela le fait flipper. Sans doute pas autant que cela effraie Théa, peut-être. Combien de fois a-t-elle dû reculer devant lui parce qu'il était dans une rage folle pas du tout contrôlable ? Mieux vaut, sans doute, ne plus y penser. Thobias pourrait en devenir fou, de remords surtout. Il n'a jamais été violent avec Théa, n'a jamais hurlé sur elle plus que de raison... Et voilà qu'il l'a fait un nombre de fois incalculables en quelques mois. Pas la frapper, heureusement... Mais il se sent sur le point de perdre le contrôle parfois. Heureusement qu'il n'en est pas là ! Et il ose espérer que cela durera ainsi. Pour l'instant, c'est dans leur "chambre" qu'il est cloîtré. Plié en deux sur le matelas, le visage plein de sueur et le front brûlant. Une nouvelle fois, la fièvre le terrasse sans qu'il ne puisse rien y faire. Ils n'ont pas de médicaments avec eux, et il est persuadé que cela n'aurait pas d'effet sur lui de toute façon. Ce n'est pas cela qu'il lui faut : c'est ce foutu vaccin qui le rend fou. Non, il ne le regrette pas... Mais cela lui arrive, à certains moments, quand il est à peine en état de tenir sur ses pieds. Si quelqu'un l'attaquait maintenant, il ne pourrait pas faire grand chose - pour ne pas dire rien du tout - pour se défendre. Et il croit avoir entendu Théa s'en aller, il y a quelques heures de cela. Ou peut-être pas... Elle vient d'ouvrir la porte et Thobias lève sa main pour la mettre devant ses yeux. La lumière du jour le fait souffrir. Il n'est pas juste fiévreux, il a aussi une migraine affreuse.

A sa question - qui consiste à essayer de savoir comment il va -, Thobias ne peut que laisser échapper un grognement. Il n'est pas capable de mieux... Quoi que... « Ouais... » C'est vrai que ça a l'air d'aller, tiens ! Il se tient le ventre et est plié en deux, au point d'en paraître petit sans doute. Sur le moment, il n'a envie que d'une chose : lui hurler de refermer cette foutue porte et de lui ficher la paix... Mais elle est plus rapide que lui et elle parle de quelque chose à manger. Cette seule idée le fait saliver, et Thobias humidifie ses lèvres d'avance. Il a faim. Non, pire, il crève la dalle ! Il a l'impression de n'avoir pas mangé depuis des lustres... Et c'est peut-être bien le cas, il ne sait plus. Il a beau avoir peur d'être déçu - parce que c'est de viande dont il a envie, qu'on se le dise -, il fait l'effort de se mettre sur ses pieds en s'aidant de tout ce qu'il y a à sa portée, hormis Théa bien sûr. Tant bien que mal, et toujours à moitié plié sur lui-même, il la suit jusque dans le coin "principal" de leur petit cocon épargné par les bombes - un miracle, vous dis-je ! -. « C'quoi ? », qu'il demande avant même d'être arrivé à destination. L'impatience à l'état pur. Et puis, ses yeux mettent du temps avant de s'accommoder à la lumière ambiante. Il les plisse, attend quelques secondes qu'ils s'habituent et, enfin, pose ses yeux à l'endroit tant désiré. C'est un homme, qui est là. Un homme mort, sans doute. Mais Thobias ne le voit pas comme ça et, assez vite, il pense surtout : viande, viande, viande, viande. Son cœur tambourine contre sa poitrine, la salive envahit sa bouche et sa migraine semble s'apaiser un peu à l'idée que, bientôt, il va manger ce qu'il désire réellement. L'idée même de dégoût ne le gagne pas : pas un seul instant il n'y songe. « Est-ce que tu peux aller allumer un feu, dehors ? » Parce qu'il ne va quand même pas manger sa viande crue. Légèrement cuite, elle sera parfaite. Et c'est ce dont il a besoin. Avec une facilité déconcertante, il soulève l'homme et, sans trop se fouler, le porte jusqu'à l'extérieur. Il retourne dans le train le temps de récupérer un couteau. Va falloir se mettre à la tâche maintenant. Mais cela ne le dégoûte pas, toujours pas, se dit-il en plantant une première fois son couteau dans sa chair.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

Over and over I keep going over the world we knew. Once when you walked beside me, that inconceivable, that unbelievable world we knew when we two were in love.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Théa E. Carlos

En ligne
eat or to be eating | Thobea Tumblr_p60tm3hr4g1qdhps7o1_540
Run thief run !
Thobéa

× Âge du perso : :
22 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 4A avec Alliyah & Fredricksen

× Poste assigné : :
Laveuse -youpi..-

× Messages : :
1522

× Points de vie : :
165

× Copyright : :
alaska (avatar) MYERS. (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: Re: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitimeJeu 1 Nov - 13:42


Eat or to be eating

Elle avait tuer quelqu’un, quelqu’un de vivant pour la première fois de sa vie, et pourtant elle ne culpabilisé pas du tout. Elle s’en fichait même, cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Parce que c’était pour Thobias qu’elle l’avait fait, pour lui et seulement pour lui elle était capable de tuer quelqu’un de sang froid. Pour lui et seulement pour lui elle était capable de tout et n’importe quoi. C’était bien la dernière personne sur cette terre a qui elle se raccrocher autant, elle ne pourrait surement plus rien faire sans lui. C’est pour cela qu’elle n’aimait pas qu’il devienne aussi fou.  Il lui faisait même peur parfois. Jamais elle n’avait eu peur de lui, elle savait qu’il était parfois violent, mais jamais il ne l’avait autant était ni contre elle.  Il ne l’avait pas était contre elle pour l’instant, mais il était si fou en ce moment, elle avait de plus en plus peur qu’il soit un jour ou l’autre violent contre elle. Elle ne pourrait pas se défendre contre lui, elle le savait. Déjà parce qu’elle ne faisait pas le poids face a lui, mais aussi parce qu’elle ne pourrait jamais lui faire du mal.  Alors elle faisait tout pour être la plus gentille possible avec lui, elle essayait d’être attentionnée, de se montrer douce et compatissante quand il avait mal. Elle était malade de le voir aussi mal, mais c’était un peu sa faute a lui, il ne l’avait pas écouté quand elle lui avait dit de ne pas s’injecter ce maudit vaccin. Mais ce qui la rendait le plus malade, c’était de ne rien pouvoir vraiment faire pour l’aider. Alors elle essayer, elle ne pouvait pas lui enlever son mal, mais elle pouvait peut-être lui enlever sa faim constante, en lui ramenant de la viande. Parce qu’il avait sans cesse envie de viande.  Et donc quand ce type était passé, qu’il l’avait aborder et demander si elle avait de la nourriture, en lui expliquant qu’il n’avait plus rien n’y personne, elle n’avait pas hésité une seconde. Elle l’avait étrangler et lui avait percer le crane pour qu’il ne revienne pas.

Elle regarda un instant Thobias quand il regarda le corps et hocha la tête quand il lui demanda d’aller faire un feu dehors. Ouf il n’allait pas manger la viande cru, comme cela il ne serait pas malade a cause de cela aussi.  Elle sortie mais par la fenetre cette fois, bah oui elle n’avait plus de grosse charge a tirer ou porter, et s’éloigna de quelques mettre pour faire le feu.  Elle s’approcha du petit tas de bois qu’ils renouvellait régulièrement pres du train et en prit pour faire du feu. Une fois le feu lancer elle se mit a la contemplé, parce qu’elle savait que Thobias était surement en train de préparé la viande, et elle ne voulait pas voir ça. Elle avait beau tuer maintenant, les boucheries ce n’était toujours pas son truc, elle avait toujours des haut le cœur en voyant ou sentant les rodeurs après tout ce temps, alors imaginer si elle voyait son … Thobias, en train de découper un cadavre.  Elle ferma les yeux parce qu’elle imagina la scène et secoua doucement la tête. Non, elle ne voulait pas de cette image en tête, elle voulait garder une bonne image de Thobias. Alors elle attendait, elle attendait qu’il arrive avec la nourriture qu’elle lui avait apportée.   Elle tourna la tête vers lui quand elle l’entendit arriver et lui souri doucement «  Tu as réussi a  avoir ce que tu voulais ? » Dit elle en essayant de ne pas trop regarder la viande qu’il avait dans les mains. Parce qu’elle savait d’où cela provenait, ou plus où moins et cela lui donnerais surement envie de vomir.  Elle s’assied prêt du feu, ou plutôt s’accroupie et prit un bâton pour jouer dans le feu avec la pointe «  Dit Thobias….Es ce que tu pense que tu vas être malade encore longtemps ? » Dit elle presque timidement. Elle s’inquiéter pour lui, mais bien sur elle ne voulait pas le lui montrer. Elle avait peur qu’il succombe aux effets secondaires, peur de le perdre et se retrouver seule pour de bon.    

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Mad Word
No one knew me - no one knew me
And I find it kinda funny, I find it kinda sad The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Thobias S. Doss

eat or to be eating | Thobea Tumblr_inline_oys257OOef1urfelz_250
☠ ☠ ☠ ☠

× Âge du perso : :
26 ans.

× Caravane + colocataires : :
Cellule 6.

× Poste assigné : :
Aucune.

× Effets du vaccin : :
Cannibalisme, fortes envies de viande, maux de tête, crise de violence.

× Messages : :
1364

× Points de vie : :
159

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Evan sexey Peters.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic ... toujours.



Voir le profil de l'utilisateur

eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: Re: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitimeMar 13 Nov - 12:49


TO EAT OR TO BE EATEN

Comment remercier Théa quand elle lui rend pareil service ? Thobias ne sait pas... Et il est trop occupé à jubiler sur le cadavre pour y réfléchir. S'il y a quelques mois en arrière, on lui avait dit qu'il finirait par manger de la viande humaine, il n'y aura pas cru une seconde. Regardez pourtant où il en est aujourd'hui. Occupé à découper des morceaux sur cet homme. Il n'en est pas encore au point de tout manger, et pas non plus de manger cru. Non, il va faire cuire les quelques morceaux qu'il acceptera de récupérer là-dessus. Et puis, comme Théa ne peut pas l'accompagner dans ce repas pour le moins particulier - ou ne veut pas plutôt -, il ne peut pas se permettre de trop en faire. Cela finirait par se gâter, et Thobias n'a pas la moindre envie de tomber malade. Il a déjà assez à faire avec tous les effets secondaires du vaccin. Oh, comme il regrette de se l'être fait injecter... Du moins, la plupart du temps. Il arrive aussi qu'il se dise que c'est pour le mieux, qu'il a eu raison de le faire et qu'au moins il ne deviendra jamais l'une de ces choses. Mais les maux de tête, et ce genre d'envies pour le moins étranges, cela ne passe pas et ne lui sied absolument pas. En toute logique, en même temps. C'est pourtant tout guilleret qu'il s'occupe de découper des morceaux intéressants. Pas d'abats, il n'en est pas encore là. Juste les morceaux avec de la chair et pas trop trop de gras. En même temps, ce mec était relativement mince - merci l'apocalypse - alors la question ne se pose heureusement pas trop. Ne voulant pas laisser là ce cadavre d'homme à moitié éventré - pas par respect pour sa dépouille n'allez pas vous faire de fausses idées, mais pour que Théa n'ait pas à voir cela si elle passe dans le coin -, Thobis enroule les morceaux de viande dans un bout de tissu récupéré sur lui... Et se redresse.

Avec autant de facilité qu'un peu plus tôt - si ce n'est un peu plus encore parce qu'il a désormais la motivation d'être sur le point de manger -, il le déplace. L'emmène un peu plus loin en se disant qu'il y reviendra plus tard... A moins qu'il n'ait été bouffé par un animal sauvage pendant ce laps de temps. Qu'importe. Thobias rejoint Théa, qui a pris soin d'allumer le feu qu'elle lui avait demandé. « Oui... C'est tout bon. » Et il s'en lécherait presque les babines s'il n'avait pas un minimum de respect pour Théa. Elle n'a pas nécessairement envie de voir, et de savoir, ce genre de choses. Elle est déjà bien gentille d'être allé tuer pour lui, il ne va quand même pas trop en demander ! Alors qu'il est occupé à déballer son "paquet" avec les morceaux de viande, la question de Théa se fait entendre à ses oreilles. Il n'interrompt pas ses mouvements, trop pressé qu'il est de manger, et prend quelques secondes pour lui répondre. Le temps d'y réfléchir un peu. « Je ne sais pas... Pas très longtemps j'espère. » En même temps, c'est aussi plus pratique : il n'a plus à chasser, de son côté, pour manger. Enfin si, d'une certaine façon, mais il est quand même moins compliqué qu'avant... C'est le moins que l'on puisse dire ! « Tu ne veux pas tester ? Ou tu voudras que j'en donne quelques bouts à ton renard ? Il en reste là-bas, si jamais. » Il propose, c'est normal, non ? Il n'est pas là pour se faire un repas succulent tout seul quand même ! Mais il peut comprendre le dégoût de Théa, l'ayant vécu lui-même avant... Et bien, avant de se faire injecter ce foutu vaccin. A l'aide de bouts de bois qu'il tient de ses deux mains, Thobias commence à faire cuire un premier morceau, le faisant tourner lentement au-dessus du feu. « Comment tu te sens ? » Il n'oublie pas de s'intéresser à elle, quand même. En n'oubliant pas que 1) elle a été obligée de tuer un homme, 2) a dû ramener son cadavre jusqu'ici avec le peu de forces qu'elle avait encore et 3) elle doit le regarder devenir un cannibale. Sans rien pouvoir faire pour y changer quelque chose...

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

Over and over I keep going over the world we knew. Once when you walked beside me, that inconceivable, that unbelievable world we knew when we two were in love.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Théa E. Carlos

En ligne
eat or to be eating | Thobea Tumblr_p60tm3hr4g1qdhps7o1_540
Run thief run !
Thobéa

× Âge du perso : :
22 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 4A avec Alliyah & Fredricksen

× Poste assigné : :
Laveuse -youpi..-

× Messages : :
1522

× Points de vie : :
165

× Copyright : :
alaska (avatar) MYERS. (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: Re: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitimeDim 2 Déc - 14:31


Eat or to be eating

Dans le fond, tout cela n’avait pas était plus mal. La mort du petit frère de Thea l’avait aider. Cela l’avait fait grandir, avancer, évoluer.  Avant, jamais elle n’aurait tuer, elle aurait surement fuit face  a cet homme, elle se serait cacher et aurait attendu qu’il passe son chemin. Elle aurait juste regarder Thobias souffrir, en silence, sans rien faire. Maintenant elle essayait de faire quelque chose, même si ce n’était pas grand-chose elle essayer et puis, elle tuer les rodeurs et les vivants même maintenant.   Alors, la mort de Tim était finalement un mal pour un bien. Bien sûr ce n’était pas quelque chose a lui dire, il ne fallait surtout pas lui souligner le fait que cela l’avait fait évoluer en bien, sinon elle vous grifferait surement le visage mais c’était tout de même le cas. Et puis, avec cette perte, elle s’était rendu compte a quel point elle tenait a Thobias et comme il était facile de perdre quelqu’un. Et si elle le perdait, elle serait seule. Seule avec elle-même et avec Roucki, son renard. Et si elle se retrouvait seule avec le renard, c’était sur qu’elle serait sauvage définitivement. Elle n’était déjà pas vraiment sociable, mais sans Thobias, qui la maintenait avec un minimum de sociabilité,  elle finirait définitivement par être un chat sauvage.  Le fait qu’elle ai ramené a Thobias a manger, un corps humain, montrait a quel point elle avait changer. Il l’avait peut-être constater, enfin elle en doutait car il était souvent malade, il luttait contre les effets secondaires de ce vaccin qu’il s’était fait injecter. Heureusement que Thea ne l’avait pas fait elle aussi. Aller savoir ce que cela aurait eu comme effet sur elle qui était si petite et menue, quand on voit ce que cela fait sur un grand costaud comme Thobias.  Elle était justement en train de ce dire cela, quand Thobias arriva, en tenant un petit paquet. Il avait enveloppé sa viande dans un tissus, il était toujours assez méticuleux finalement. Elle  souri un bref instant quand il lui dit que oui, il avait tout ce qu’il lui fallait. Elle ne voulait ni savoir, ni imaginer l’état du corps qu’elle avait ramener, elle ne voulait pas savoir quel bout il avait découper. Elle ne voulait pas vraiment  en savoir plus sur tout cela. Déjà qu’elle le poussait au cannibalisme. Elle ne culpabilisé pas encore, mais ca ne saurait tarder.  

Elle le regarda s’occuper de faire cuir sa viande et fini par lui poser une question surement assez étrange. Mais très légitime, elle en avait assez de voir son ami souffrir, elle voulait le retrouver en pleine forme, pour qu’il vienne dans la foret avec elle, qu’il n’ai plus mal aussi. Le voir souffrir était dur pour elle aussi, surtout qu’elle était incapable de le soigner et ne trouvait pas de médicament assez puissant.   Elle grimaça doucement a sa réponse. Elle aurait préféré qu’il lui dise qu’il ne serait plus malade des demain et que leurs vies pourrait reprendre son cours tranquillement. Mais après tout, la question était idiote et la réponse était impossible a savoir.  Personne ne savait combien de temps il serait malade, c’était assez ridicule. Mais elle espérait quand même que le fait qu’il mange le fasse allez mieux.  Elle releva les yeux vers lui quand il lui proposa de la viande. Elle grimaça un peu. Non, jamais elle ne mangerait ça. Elle l’avait déjà tuer, c’était beaucoup, mais le manger c’était beaucoup trop. «  Non merci… Je… » Elle hésita un instant «  Je n’en mangerais pas… On pourra en donner a Roucki après, quand tu aura fini » Dit elle un peu hésitante quand même. Es ce qu’il n’aurait pas envie de les manger si elle laisser le renard manger de l’humain. Enfin, elle était prête a prendre le risque pour que l’animal ne meurt pas de faim.  Elle posa a nouveau son regard sur le feu, elle aimait bien la danse des flammes, les couleurs de celles-ci et le bruit qu’il faisait. Elle aimait bien le feu en fait.. Et elle le quitta a nouveau du regard pour regarder son ami quand il lui demanda comment elle se sentait. Elle réfléchi un instant et haussa les épaules. Elle ne savait pas vraiment en fait, elle ne savait pas comment elle se sentait, elle ne se posait surtout pas la question en fait. Pour ne pas pensé, ne pas ressentir. «  Je ne sais pas. Bien je suppose. » Elle joua un petit peu avec son bâton dans les flammes.  «  Je suis pas malade en tout cas.  Peut-être un peu fatiguée. Il était lourd ce gars » Dit elle d’un ton un peu détacher, toujours en jouant avec son baton dans le feu. Elle fini par regarder a nouveau le blond «  C’est… C’est  bon ? » Demanda t elle en parlant de la viande bien sur. Parce que même si cela la répugnait un peu, elle était curieuse de savoir quel goût cela pouvait avoir. Elle ne voulait pas goûter, a ça non, mais elle voulait l’avis de Thobias pour assouvir cette étrange curiosité.    

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Mad Word
No one knew me - no one knew me
And I find it kinda funny, I find it kinda sad The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Thobias S. Doss

eat or to be eating | Thobea Tumblr_inline_oys257OOef1urfelz_250
☠ ☠ ☠ ☠

× Âge du perso : :
26 ans.

× Caravane + colocataires : :
Cellule 6.

× Poste assigné : :
Aucune.

× Effets du vaccin : :
Cannibalisme, fortes envies de viande, maux de tête, crise de violence.

× Messages : :
1364

× Points de vie : :
159

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Evan sexey Peters.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic ... toujours.



Voir le profil de l'utilisateur

eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: Re: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitimeMar 11 Déc - 18:36


TO EAT OR TO BE EATEN

Thobias est tout à fait conscient des efforts mis en oeuvre par Théa pour ramener ce mec ici, et lui offrir ce repas dans le même temps. Et il ne parle pas que physiquement là, hein. C'est aussi du mental. Psychologiquement, elle a quand même dû bien douiller... Ce n'est pas simple, d'achever un homme. Thobias n'a encore jamais eu à la faire, même s'il se doute que cela finira par arriver. Théa ne sera pas toujours là pour lui rendre ce genre de... De service. Pas parce qu'elle va l'abandonner ou l'inverse, juste parce que la vie est compliquée, en ces temps apocalyptiques. Thobias s'attend au pire, conscient de ne pas pouvoir sans cesse dévier tous les dangers. Ils rôdent partout autour d'eux. Et puis, très franchement, il n'a pas envie d'avoir à compter sans cesse sur elle pour tout ça. Il préfère, si possible, s'y mettre de lui-même dans un court laps de temps. Le problème, c'est que les effets du vaccin prennent beaucoup de place dans sa tête... Au point qu'il ne soit pas toujours capable de réfléchir sereinement et de se mouvoir, tout simplement. Il a beaucoup de migraines, de moments de faiblesse. Cela ne l'empêche pas, à ce moment précis, de trouver le courage de s'occuper du cadavre. Il en récupère quelques morceaux, avant de rejoindre Théa à l'extérieur. Le feu est lancé, et Thobias s’assoit sur un rocher idéalement placé. Malheureusement, il n'a pas de réponse positive à fournir à la jeune femme, lorsque celle-ci lui demande s'il pense que les effets du vaccin finiront par s'estomper. S'il est tout à fait sincère, il lui dirait qu'il est persuadé du contraire : cela n'ira jamais vraiment comme mieux, comme avant. Pour lui, c'est terminé. L'ancienne vie, hein, il n'a pas tiré un trait sur son futur. Pas encore. Théa ferait d'ailleurs peut-être mieux de le lâcher, tiens... Mais il ne va pas lui dire, il sait qu'elle ne le prendrait pas très bien. Elle a l'air d'être comme ça, la Théa.

Comme il est galant à ses heures perdues, Thobias propose à Théa un morceau de son repas. Elle le refuse d'emblée et il hausse les épaules, avant de se pencher légèrement en avant pour poser sa viande sur une grille apposée juste au-dessus du feu. Là, ça va bien cuire et griller et ils en seront tous contents. « Très bien, on fait comme ça. » Rouky aura donc droit à sa part. Thobias a une petite pensée à cet instant... Il se demande si c'est réellement raisonnable de donner de la viande humaine à un renard. N'y a-t-il pas une histoire qui prétend qu'on incite encore plus quelqu'un à manger ce genre de viande à partir du moment où on lui en a donné une première fois ? C'est peut-être dans son imaginaire, cela dit... Et Thobias jette vite tout cela dans un coin de sa tête. Plus rien n'est normal, dans cette vie, de toute façon. La preuve, il s'apprête à manger un être humain sans que cela ne le dégoûte. Au contraire, à la vue de ces morceaux de viande en train de cuire juste devant lui, il salive d'avance. Miam, vivement.. Il n'a pas envie que ce soit trop cuit de toute façon, alors ce sera encore plus rapide que rapide. Thobias essaye de se concentrer sur l'instant présent, en s'inquiétant un peu de Théa. Il ne le fait pas souvent, en particulier ces derniers temps. « La prochaine fois, j'essaierai de te donner un coup de main. » Il lui lance un regard lourd de sens en prenant lui-même conscience de ce qu'il vient de dire : il y aura une prochaine fois. Malheureusement pour elle. « Ce soir je voulais un peu mieux aménager l'allée principale du train, alors tu pourras te reposer pendant ce temps. » Elle doit en avoir besoin, la pauvre. Soudain, Thobias se rappelle la viande qui cuit et il en récupère un bon morceau dans lequel il croque. Sans se soucier de couper quoi que ce soit, oui. Et en y allant directement avec les mains, aucun scrupules. Il doit avoir la bouche grasse et légèrement ensanglantée mais cela ne l'empêche pas de se tourner vers Théa ainsi pour lui répondre : « Très bon. » Elle a l'air un peu hésitante alors Thobias n'hésite pas à en rajouter une couche : « Tu as fait un très bon choix. On n'aurait pas dit comme ça, mais ce mec a vraiment bon goût. » Et sur ce, il re-croque de plus bel dans son beau morceau de viande. Sans réellement se soucier de savoir si Théa apprécie la vue... La faim avant tout, désolé pour elle.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________

Over and over I keep going over the world we knew. Once when you walked beside me, that inconceivable, that unbelievable world we knew when we two were in love.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Théa E. Carlos

En ligne
eat or to be eating | Thobea Tumblr_p60tm3hr4g1qdhps7o1_540
Run thief run !
Thobéa

× Âge du perso : :
22 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 4A avec Alliyah & Fredricksen

× Poste assigné : :
Laveuse -youpi..-

× Messages : :
1522

× Points de vie : :
165

× Copyright : :
alaska (avatar) MYERS. (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: Re: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitimeLun 17 Déc - 19:16


Eat or to be eating

Le train était isoler, perdu au milieu de cette grande et vaste forêt. C’était une chance qu’ils l’ai trouver ce jour là, et donc il était peu probable qu’un jour quelqu’un les trouve. Elle ne s’inquiéter pas vraiment du danger quand elle était ici.  C’était comme son havre de paix, leur petit coin a eux, leur jardin secret. Et puis, elle était avec Thobias, alors impossible qu’elle soit en danger… Ou pas beaucoup du moins. Elle savait que le danger était partout, que personne n’y échappait, que c’était facile de perdre quelqu’un, facile de mourir. Mais tout cela ça faisait peur, beaucoup trop peur a la bouclée, alors elle préférait se dire qu’avec Thobias, il ne pouvait rien lui arriver. Mais le voir aussi malade, lui faisait arrête de se mentir, arrêter de se voiler la face et regardait les choses en face. Depuis peu, elle était de plus en plus confronter a la verité, froide, cruelle, austère et terrifiante, mais une vérité qu’elle devait accepter, elle n’avait plus vraiment le choix de toute façon.  Elle essayait donc d’aider au mieux Thobias, pour qu’il redevienne comme avant. Un espoir enfantin, peut être ridicule, mais elle aimait le conserver. Elle préféré cela a se dire qu’il ne redeviendrait jamais comme avant et qu’elle ne pouvait rien faire de vraiment concrets.  Sauf maintenant, visiblement le fait de lui amener de la viande, même humaine rendait le blond content. Et elle ne voulait que cela, le voir content, sur ses deux jambes et pas en train de hurler a la mort et se tordre dans tout les sens a cause de la douleur.  Elle  avait fait un feu pour l’avancer, et aussi parce qu’il le lui avait demandé. Surement pour lui épargner de le voir découper l’homme qu’elle avait trainé jusqu'ici.  Il lui avait proposé de la viande, et si elle, jamais elle ne toucherait a cela, elle se dit que Roucky en voudrait surement alors elle le dit au blond et hocha la tête quand il accepta. Tant pis s’il y aurait des conséquences, le renard de compagnie de la bouclée mangerait de la chair humaine.

Quand il lui demanda si elle allait bien, elle répondit avec honnêteté. Parce qu’avec Thobias, elle devait toujours être honnête, et elle n’arrivait que très peu a lui mentir de toute façon.  Elle lui fit par du fait que ca avait était fatiguant de trainer cet homme a elle toute seule alors qu’il faisait probablement le double de son poids si ce n’est plus.  Et elle ne parlait pas de la difficulté mental de tuer cet homme. C’était le premier qu’elle tuait, et même si elle préférerait que ce soit le cas, ce n’était certainement pas le dernier qu’elle tuerait. Elle releva les yeux sur le blond quand il dit que la prochaine fois, il l’aiderait. La prochaine fois… Elle les baissa ensuite en réfléchissant. «  D’accord » Souffla t elle simplement. Elle n’avait pas vraiment envie qu’il y ai une prochaine fois, mais lui il semblait y tenir, alors elle le ferait s’il le fallait.  Elle releva les yeux sur lui quand il lui parla de ce qu’il voulait faire et elle souri un peu, s’il voulait faire des travaux c’était qu’il se sentait mieux et donc, que la viande lui faisait du bien. Elle lui souri et hocha la tête «  D’accord, mais je serais là si tu as besoin d’aide » Dit elle, elle était contente qu’il se sente mieux même s’il ne le disait pas clairement.  Elle serait proche de toute façon, elle guetterait au cas où il  replonge dans la douleur.  Et elle laissa libre court a sa curiosité aussi malsaine soit elle. Et il répondit en plus, bon, en lui offrant une vue fort peu agréable pour elle, mais elle avait quand même une réponse. Elle souri un peu quand il dit qu’elle avait bien choisi sa victime. «  En fait… J’ai pas choisi.. C’est lui qui est venue a moi » Dit elle simplement.  Elle réfléchit un instant en regardant le feu «  Il est venue me parler, mais moi je voulais pas lui parler et… » Elle releva les yeux sur lui «  J’ai pensé a toi qui avait faim et je l’ai étranglé avec mon fouet. » Dit elle simplement en posant la main sur son fouet d’un geste machinal. « Et après je l’ai achever pour pas qu’il devienne un puant et… Je te l’ai amener » Elle lui disait cela avec un sourire enfantin. En fait, pour l’instant elle était assez fière d’elle, parce qu’elle avait aidé le blond. Et elle ne se rendait pas compte qu’elle avait surement l’air d’une psychopathe. Enfin entre le cannibale et la psychopathe, ils faisaient une fine équipe.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Mad Word
No one knew me - no one knew me
And I find it kinda funny, I find it kinda sad The dreams in which I'm dying are the best I've ever had
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Thobias S. Doss

eat or to be eating | Thobea Tumblr_inline_oys257OOef1urfelz_250
☠ ☠ ☠ ☠

× Âge du perso : :
26 ans.

× Caravane + colocataires : :
Cellule 6.

× Poste assigné : :
Aucune.

× Effets du vaccin : :
Cannibalisme, fortes envies de viande, maux de tête, crise de violence.

× Messages : :
1364

× Points de vie : :
159

× Copyright : :
© SCHIZOPHRENIC (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Evan sexey Peters.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic ... toujours.



Voir le profil de l'utilisateur

eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: Re: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitimeVen 4 Jan - 21:13


TO EAT OR TO BE EATEN

Les deux jeunes gens se retrouvent à discuter autour du feu comme si de rien était. Comme si Thobias n'était pas en train de se nourrir d'un cadavre si généreusement rapporté par Théa. La blague. Ils doivent avoir l'air malins, vu de l'extérieur. En même temps, le blond s'en fiche bien. D'autant qu'il sait que personne ne peut les voir. Il a presque l'impression, parfois, qu'ils sont seuls au monde. Eux et Rouky. Théa et Thobias les inséparables et Rouky, la pièce rapportée. Enfin, aux yeux de Thobias, parce qu'il sait à quel point il a de l'importance pour Théa. Depuis la perte de son frère, il fait partie de ses repères, d'une certaine façon. Et Thobias peut le comprendre. D'autant qu'il n'a lui-même pas été très présent ces derniers temps. Il le sait, et il le regrette sans pouvoir y changer grand chose. Ses migraines sont aussi subites que douloureuses. Elles lui vrillent les tempes, le poussent à se plier en deux, voire en quatre pour souffrir un peu moins. Douce illusion : la douleur ne s'estompe jamais réellement dans ces moments-là. Heureusement, ces maux de tête ne sont pas constants. Ils sont diffus, durent toujours plusieurs heures mais sans non plus être en permanence là. Heureusement, d'ailleurs. Thobias n'y survivrait pas. Refuserait, en tout cas, de survivre dans ces conditions. C'est déjà compliqué de le faire avec ces maux de tête réguliers alors imaginez si c'était plus que quotidien... Théa, en tout cas, surmonte tout cela avec une agilité déstabilisante. La perte de son frère, la perte plus psychique de Thobias... Parfois, il arrive à se demander comment elle fait. Quand sa migraine se fait présente, la seule chose qu'il peut faire c'est réfléchir et essayer de s'évader. D'ailleurs, ses yeux se posent sur la jeune femme et il l'observe pendant quelques instants sans rien dire. Comment fait-elle ? A la réplique de Théa, Thobias se contente de hocher la tête. Il lui semble déjà être bien, bien loin de cette discussion. Il ne sait même plus quoi répondre, en fait. Et la faim lui tiraille l'estomac alors il n'hésite pas, à plusieurs reprises, à croquer dans un bout de viande plus ou moins cuit. Il n'a pas la patience d'attendre plus longtemps, que voulez-vous.

Comme Thobias n'a pas envie de s'accaparer absolument toute la discussion, il cherche à en savoir plus sur la situation qui les a menés là aujourd'hui. Il doit s'avouer plutôt très impressionné par la façon dont elle est parvenue à surmonter sa peur. C'est bien la première fois qu'elle tuait un être humain, pourtant. En ces temps durs, certains parviennent malgré tout à rester plus ou moins eux-mêmes. Et Thobias ne sait pas comment elle a fait, vraiment. Alors la prochaine fois, il s'efforcera d'aller lui prêter main forte. Coûte que coûte. Ce qu'il ne sait pas (encore), c'est qu'il n'y aura pas de prochaine fois : ils se réveilleront à Ellia avant d'en être arrivés là. Mais bref, Thobias écoute Théa avec attention tout en continuant à manger sa viande. « Bien joué... » Il n'y a franchement pas grand chose à dire de plus. Thobias n'a pas non plus envie d'en faire trop alors qu'il est évident que cela lui a coûté de l'étrangler. Le blond observe son fouet du coin de l'oeil, en se demandant si elle serait capable de lui faire du mal à lui s'il s'en prenait à elle. Non pas que ce soit dans ses plans... Mais ses crises de colère sont parfois presque incontrôlables. Alors on ne sait jamais... Mais il fera tout pour que cela n'arrive jamais, bien sûr. C'est en étant perdu dans ses pensées, que Thobias avale une dernière bouchée de la viande. Il gardera le reste pour plus tard mais prend le temps de bien faire cuire les quelques morceaux restants avant de juste retourner dans le train. Ils ne peuvent pas prendre le risque de la laisser moisir ou un truc de ce genre. Thobias est peut-être un cannibale après ce qu'il vient de faire, mais cela ne signifie pas pour autant qu'il veut manger de la viande avariée... Et Théa ne supporterait sans doute pas qu'il lui arrive quelque chose alors qu'elle aura tant donné et fait pour lui. « Merci encore Théa. Merci beaucoup. Je pense que la journée sera plus productive que jamais après ce repas. » Il ne veut pas insister là-dessus mais, sérieusement, il se sent plein d'énergie là. Sans doute que c'était de viande humaine qu'il avait besoin jusque-là et voilà. D'ailleurs, pour preuve, il ne tarde pas à se mettre à s'agiter dans tous les sens, enroulant la viande dans des papiers conservés dans le train avant de ranger celui-ci et d'éteindre le feu. Ménage complet et quelques travaux. Sans doute que c'est Théa qu'il aura épuisé, finalement.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



RP TERMINE lele

_________________

Over and over I keep going over the world we knew. Once when you walked beside me, that inconceivable, that unbelievable world we knew when we two were in love.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



eat or to be eating | Thobea Empty
MessageSujet: Re: eat or to be eating | Thobea eat or to be eating | Thobea Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

eat or to be eating | Thobea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-