Contexte (saison 7)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Contexte (saison 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ZOMBIE
avatar


× A propos du vaccin : :
C'est trop tard pour ça, mon cher.

× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
1030

× Points de vie : :
6

× Copyright : :
Schizophrenic.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Contexte (saison 7) Mer 7 Nov - 23:45

Contexte


WHEN WE TRIED TO START SOMETHING NEW.
Novembre 2018
Bienvenue à Ellia. Ici, la vie reprend ses droits. Notre but ? Retrouver une forme de civilisation telle qu'elle nous manquait à tous. Le moyen mis en place pour y parvenir ? L'instauration de règles, de droits, de devoirs, bref d'une réelle civilisation au sein de ce village dont vous faites désormais partie. Chacun veillera au bon respect des règles, et participera activement à la vie du village.
ad vitam aeternam

John, les yeux cernés et brillant encore de sa cuite de la veille, arracha du mur le papier sur lequel était inscrit ce texte ridicule. D'un geste rageur, il le jeta au sol après en avoir fait une boule grossière. Que foutait-il ici, déjà ? Ah oui ! Ce n'était pas de son choix. Un soir, alors que le soleil était couché depuis plusieurs heures déjà, on était venu le chercher dans son abri de fortune. Une cabane dans les arbres, au milieu de la forêt, cela ne se repère pourtant pas aisément. Faut croire qu'il n'avait pas été aussi discret qu'il le souhaitait. Toujours est-il qu'on était venu le chercher. Vraiment. Un coup sur le crâne, et un réveil très difficile le lendemain matin. Il était alors dans ce que l'on pourrait qualifier de cellule - mais en beaucoup, beaucoup plus petit -, en ouvrant les yeux. Des barreaux le séparaient de l'extérieur, mais il pouvait voir que ce n'était pas la seule cellule : d'autres se trouvaient à proximité de la sienne. Après ce qui lui avait semblé une éternité, un type était venu le voir. Suivi d'un autre, encore plus longtemps après, lorsqu'il avait été avisé de son réveil et était parvenu à mettre de côté les tâches qu'il était en train d'effectuer. Le reste, John avait toujours quelques difficultés à le croire. Le deuxième homme, qui s'était présenté comme le chef des lieux et comme s'appelant Vance Elford, l'avait bombardé de questions, avant de lui donner des informations sur l'endroit où il se trouvait. « You're safe here, don't worry. », lui avait dit Vance comme s'il s'agissait d'un fait avéré et parfaitement logique.

Mais alors pourquoi était-il en "prison" ? « Then let me go. » Face à lui, le mec avait brièvement souri à son intention avant de secouer la tête de droite à gauche. Non, il n'allait pas le laisser partir. Mais bien sûr ! John s'était agacé, un peu énervé contre les barreaux sans parvenir à changer quoi que ce soit à sa situation. « You'll stay there for a few more days, just so we make sure everything is fine with you. Then, if we think you're ready, you'll start over in your own place. With everyone else. » Trois semaines, que ça avait duré ! Sans doute que ses petites crises de rébellion n'y étaient pas pour rien. Une fois les tests de santé passés, on ne l'avait pas laissé partir... Non, il était resté là. Jusqu'à ce qu'il comprenne que, pour son propre bien, fallait juste qu'il se calme et laisse les choses se tasser... Et voilà où il en était à présent : libéré de sa prison, mais toujours bel et bien "enfermé" au sein de ce village. « Everything will be fine, you know. Here, you can start over again. You can be yourself and learn new things. » Une jeune femme avait repéré son agacement, et s'était approchée de lui sans qu'il s'en rende compte.

Il se tourna dans sa direction, sourcils froncés et air agacé collé au visage. La jeune femme, pourtant, ne se démonta pas et garda un sourire agréable. Presque satisfait. Elle se lança dans quelques explications sur le fonctionnement du village : le fait que chacun avait un métier, une "occupation", que l'accès à la nourriture était assez aisé du moment que l'on participait à la vie ici, qu'il n'était pas obligatoire pour chacun de sortir si l'envie n'y était pas, de la possibilité de chacun de vivre seul ou en colocation, dans une caravane, et bien d'autres choses encore... En quelques minutes, John était déjà plus convaincu : cet endroit était peut-être bien un Paradis sur Terre. Ou, en tout cas, le début d'une nouvelle société, un renouveau inédit qui allait lui faire un bien fou... A moins que ce soit une nouvelle illusion ? Il était mitigé... Mais après tout, pourquoi ne pas tenter sa chance ?

Will you adapt and fit in, in here ? You should...
Revenir en haut Aller en bas

Contexte (saison 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHAT HAPPENED-