Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
96

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Sam 10 Nov - 23:22

fiche #047

† NOM : Morgan
† PRÉNOM(S) : Alec
† ÂGE : 41 ans
† DATE DE NAISSANCE : 12.09.1977
† LIEU DE NAISSANCE : Los Angeles
† HABITAIT : Austin, Texas
† ANCIENNE OCCUPATION : Navy SEALs, mercenaire et chasseur de primes, exactement dans cet ordre là
† STATUT FAMILIAL : divorcé, deux fois
† ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle
† GROUPE : exemplaires
† AVATAR : Jeremy Renner
Observations
J'ai toujours été un battant depuis gamin, et j'ai toujours eu un fort caractère. Ayant grandi sans père et étant fils unique, j'avais une relation fusionnelle avec ma mère jusqu'à que celle-ci décède d'un cancer. J'avais donc le sang chaud, mais encore plus si on s'attaquait à elle, qu'importe la manière. J'étais aussi toujours volontaire pour toutes les missions quelles qu'elles soient, que ce soit d'aller chercher le pain à l'autre bout de la ville ou de porter des charges plus lourdes que moi pour gagner un peu d'argent. J'avais un côté enquiquineur et charmeur, et j'étais le clown de service. Mon entrée à l'armée puis le décès de ma mère m'ont fait devenir sauvage et violent. Aujourd'hui, l'épidémie a étonnamment calmé ma rage et j'oscille entre mon envie de survie et celle de tout laisser tomber. Mais quand je vois tous ces gens qui ont besoin d'aide face à ceux qui les maltraitent, je ne peux pas faire autrement que de me remettre en route et de tenter d'apporter un peu de justice et d'équilibre dans cet enfer.
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? Je ne suis pas vacciné, non. Disons que je n'ai plus confiance en grand-chose et il est hors de question que je serve de cobaye. Et quand bien même ce prétendu miracle serait réel, je dois avouer que je m'en fiche pas mal de finir en zombie ou pas. Bien sûr j'aimerais autant l'éviter, mais dans le cas contraire je saurais faire le nécessaire ou j'imagine que quelqu'un le fera pour moi. Tout ça pour dire que je préfère laisser la nature faire les choses, plutôt que de m'injecter des soi-disant solutions dans les veines qui, elles, peuvent nous rendre pire que ce qu'on était. Parce qu'après tout, pourquoi est-ce que je leur ferai plus confiance à eux qu'au destin ?

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? Je ne ressens rien, sûrement parce que j'en ai déjà trop vu. Les visions d'horreur ont débuté bien avant ça... La seule chose que je me demande, c'est si je peux passer sans les attaquer pour ne pas gaspiller de munitions lorsqu'il y en a plusieurs. Sinon, si les zombies sont éparpillés ou qu'il n'y a qu'un ou deux, je les élimine. Ça fera toujours ça de moins à la prochaine attaque de cette masse de cadavres ambulants. Puis ça permet de garder la main.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? Des proches, j'en ai pas des masses. Ma vie trop instable m'a empêcher de m'attacher, puis j'ai tout simplement cessé d'essayer de le faire. Néanmoins j'ai tout de même gardé contact avec quelques rares personnes croisé au cours de ma vie. En revanche, j'aurais du mal de les pleurer vu que j'ignore totalement si ces personnes sont encore parmi nous ou non. Seul le temps et le hasard me le diront. Quand à pleurer... ça ne risque pas. J'ai donné toutes mes larmes à ma mère. Depuis son enterrement, pas une autre n'a coulé.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? De l'ordre, de la discipline, de l'entraide, voilà qui me parle ! Alors quand j'ai entendu parlé de ce camp, autant dire que je n'ai pas beaucoup hésité pour venir, d'autant que ma compagne de voyage, Alicia, n'était pas au meilleur de sa forme. Et puis Vance m'a plu tout de suite. Je suis plutôt du genre méfiant pourtant. Mais lui, il a ce truc qui me rappelle mes supérieur hiérarchiques lorsque j'étais militaire, et il me redonne espoir. Avec lui, j'ai comme l'impression de pouvoir retrouvé une part de mon passé où j'étais heureux. Alors la question ne se pose pas, il est évident que je vais collaborer en mettant toutes mes compétences à son service. Avec Vance, l'espoir renaît !


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † Bonjour tout le monde, je m'appelle Estelle *bonjour Estelle* j'ai 27 ans d'âge depuis ma naissance *ah bon ?*, 98 dans mon corps de vieille et beaucoup moins dans ma tête, mais ce n'est pas encore arrêté sur un chiffre précis. Sur Internet je me fais connaître sous les pseudos Larme d’Étoile (quand j'écris) ou Senara (pour le reste). Je tenterais de passer environs deux fois par semaine. Je vis actuellement dans ma chambre et j'aime mon lit. J'aime les festivals médiévaux et j'en profite pour me dépoussiérer. Je suis folle et c'est incurable. Mais surtout, je n'ai jamais vu un seul épisode de TWD parce que je regarde trèèèèès rarement la télé et que je privilégie les séries policières qui sont mes amours depuis toujours, surtout celles où on les psychopathes aiment code validé par Fredou. J'ai atterri ici en me faisant ovniser par Seth Frances, mais en fait, vu qu'il y a du sang ici, je pense poser mes valises. En bref, see you soon in this chaos !

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † avatar de  Junkiie, icons de dandelion et Morrigan.

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.


Dernière édition par Alec Morgan le Dim 11 Nov - 0:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
96

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Sam 10 Nov - 23:22

fiche #047
Encore des cauchemars, ils ont pris la place de tous mes rêves. C'est une habitude.
Toutes les larmes de l'enfer.
La journée est finie, elle laisse place au crépuscule. Demain sera un autre chose et surtout, demain je partirai faire une excursion pour ramener des vivres et surveiller les environs. J'ai beau être ici depuis plusieurs mois, j'ai encore du mal à me faire à l'électricité. Ici, à Angels Camp, c'est comme si rien n'avait changé. Pourtant ça ne devrait pas me surprendre. La chance, où le hasard, et les compétences combinées d'un groupe d'hommes et de femmes a permis qu'un tel paradis subsiste dans ce chaos. Bien sûr nous essuyons encore l'attaque que nous avons subi, mais j'aime à croire que les choses auraient été pires si je n'avais pas été à avec mes connaissances en stratégies militaires et en combat. Je sais que ça parait orgueilleux comme pensées, mais j'imagine qu'on se raccroche tous à ce qu'on peut pour reprendre la vie du quotidien. N'empêche que je continue de le dire : si on avait pris la menace potentielle plus au sérieux, nous aurions pu être mieux préparé, et perdre moins de vies et de vivres. Je leur avais proposé mes compétences, mais ce lieux sorti de l'horreur leur a fait oublié que dehors les barbelés, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Mais bref, ce qui est fait et fait. Nous devons pensé à la reconstruction et tirer expérience de cet évènement dramatique. Installé sur le devant de ma maisonnette, je taille des branches que j'ai récupéré dans les bois pour en faire des flèches. Pistolets et autres armes utilisant des balles sont à utiliser en cas de dernière nécessité. Et puis je dois avouer que je suis sacrément doué à l'arc. Qui aurait pu le croire ? Peut-être suis-je génétiquement relié à un chevalier célèbre de l'époque médiévale ? Je souris à cette sotte idée, avant de vérifier la perfection de mon travail. Je lève finalement le regard vers le ciel qui s'obscurcit. Je songe à mon passé, à ma vie d'avant. Elle était loin d'être extraordinaire, au point que je me dis parfois que ma vie de maintenant a plus d'utilité. Ma mère ne serait sûrement pas d'accord. Du moins pour le début. J'avais tenté d'être quelqu'un de bien, mais tout est parti à vau-l'eau.

Il y a maintenant plus d'une vingtaine d'années que je m'étais engagé dans l'armée. Ma mère, Australe, m'avait élevé seule. Je suis l'héritage d'une nuit sans lendemain, d'une passion rapidement consumée. Car ma mère avait connu un militaire avant de faire ses valises et de partir pour la Californie, où ses rêves de jeune femme naïve voulaient tenter leur chance de devenir une star à Hollywood. Elle ne se rendit compte que là-bas qu'elle était enceinte, et n'avait que pour souvenir du père en question son nom, son visage et quelques détails. Rien de plus que ce qu'on peut obtenir en moins de quelques semaines. De toute façon, lorsqu'elle avait voulu lui annoncer cette nouvelle, il était déjà reparti en mission... pour ne plus en revenir. Alors en lieu et place de devenir une célébrité, ma mère dut surtout enchainer les petits boulots pour nous faire vivre. Quand bien même elle ne s'entendait pas outre mesure avec ses parents et que le père de son enfant était mort au champs d'honneur, jamais ma mère ne songea à avorter ou à m'abandonner. Elle a toujours été maternelle, et possédait un optimisme que j'ai rarement vu. Finalement, je suis devenu l'homme de la maison. Trop occupée entre ses multiples boulots et mon éducation, elle n'avait guère le temps de faire des rencontres. Notre lien devint rapidement fusionnel. En fait, il l'a toujours été. En grandissant, je développais un caractère débrouillard, impétueux voire insolent, ce qui ne m'empêchait pas d'avoir des notes très correctes à l'école. Néanmoins, je savais que je n'étais pas destiné à faire de hautes études. Dès que je pus faire des petits boulots pour aider ma mère, je le fis et, à dix-sept ans, je m'engageais dans l'armée de terre. Une manière d'avoir un salaire tous les mois pour que ma mère puisse enfin souffler, et aussi peut-être une manière de me rapprocher de ce père que je n'ai jamais connu et ne connaitrais jamais. Rapidement, mes aptitudes physiques et mon endurance me permirent de monter les échelons. La discipline ne me gênait pas. Je n'ai jamais été à strictement sensu le chieur de service. Un clown parfois agaçant oui, insolent aussi, et un franc enquiquineur, mais toujours en sachant quant on pouvait plaisanter ou pas. Et avec les supérieurs, jamais. Moins de dix ans plus tard j'étais affecté chez les Navy SEALs et je connus alors des années de vie incroyablement dures et fascinantes. J'ai dû me surpasser encore et encore, au point de m'étonner moi-même que le corps humain et le psychisme de l'homme puissent supporter tout cela. Ce furent des années d'or malgré tout. Ma carrière était au plus haut, je voyais ma mère régulièrement, et je m'étais marié avec la fille de la voisine. Tout allait pour le mieux. Puis ce fut la chute.

Le décès prématurée de ma mère dut à un cancer éclair me fit tout perdre, la raison et le goût de vivre en premier. Je me mis à dérailler au boulot, au point d'être mis à pied avant qu'on ne doive me licencier pour grave insubordination à mon supérieur direct. Plus rien n'ayant d'importance, je quittais mon travail sans même un regret et plongeais aussitôt dans la dépression et l'alcool. C'est là que je perdis ma femme. Deux trois ans plus tard, je ne me souviens plus exactement, j'arrêtais mes conneries pour rejoindre un groupe de mercenaires. Un ancien militaire que j'avais connu bossait pour eux, et m'avait proposé d'en faire partie. Mon esprit avait accepté. Il ne pouvait se complaire de macérer ainsi encore plus longuement. La rage du chagrin était toujours là bien sûr, mais il fallait maintenant qu'elle s'évacue concrètement. Pendant quelques années, je remplis alors des contrats dont aujourd'hui encore je ne suis pas fier. Paradoxalement, c'est ce qui me permit de me remettre debout. J'ai arrêté l'alcool et je me suis remis au sport pour retrouver le plus haut de ma forme. Puis un jour, alors que ce groupe de mercenaires décidaient d'accepter de rejoindre un groupe para-militaire international, je compris que c'était là que ma frontière morale ne pouvait pas aller plus loin. Je les quittais, plus ou moins en bon terme et m'installais au Texas. Avec mon passif peut légal et difficile à mettre sur un CV, j'eus l'idée de devenir chasseur de primes en tombant régulièrement sur des annonces de ce genre. Je m'installais finalement à Austin, la capitale du Texas et siège des Texas Rangers. Ma vie redevint équilibrée et j'y rencontrai ma seconde femme... Avant qu'elle ne parte du jour au lendemain, avec une bonne partie de mon compte en banque et les papiers du divorce dont ils ne manquaient plus que ma signature. J'imagine que j'aurais pu la chercher, lui demander pourquoi, si seulement j'avais eu un minimum de sentiments pour elle. Je ne fis rien de tout cela et me contentais de signer. Je ne changeais même pas d'adresse et appris plus tard qu'elle était partie avec un autre homme, lassée de m'attendre et ne parvenant pas à se résoudre à me le dire en face. Il faut croire que la tête de mercenaire que j'avais auparavant avait refait surface, ou qu'elle venait de s'en rendre compte. Dans tous les cas je la laissais vivre avec mon argent, et changeait simplement le code de mes comptes bancaires. Puis il y eut cette information sur une grippe de plus en plus tenace, qui se mua en épidémie. Et un nouveau monde de cauchemars vit le jour.

Je sais que c'est dur de se sentir vivant dans cette noirceur étouffante.
Nos vrais ennemis sont en nous-mêmes.
Le monde était déjà tellement chaotique, pourri et corrompu de tout côté que jamais je n'aurais pensé que ça puisse être pire. D'ailleurs, peut-être que ça ne l'est pas tant que ça. Au moins ce monde fondé sur l'argent n'existe plus et ça, c'est une bonne chose. Mais la loi du plus fort est de retour, même si elle n'avait jamais vraiment désertée. Quoi qu'il en soit, j'ai tendance à bien aimé ce monde rempli de morts qui marchent parce que, d'une certaine manière, c'était comme si la terre elle-même se vengeait de tout ce qu'on lui a fait subir. Les tremblements de terre et tsunamis ne suffisant pas, ce sont finalement les microbes qui ont eu raison de nous. Enfin, si ce que dit le gouvernement est vrai, ce qui reste à prouver. Parce que bon, avec une grippe qui vire à Zombieland, j'ose pas imaginer en quoi va virer le SIDA. Cela dit, mes longues journées à mater la télé après une bonne chasse à la prime va me manquer. J'aimais bien cette petite routine que je m'étais créée. Là, il va falloir que j'en revienne à mes deux premiers métiers mais, on ne va pas se mentir, ça ne va pas m'être très difficile. Tuer et survivre, c'est les seules choses pour lesquelles j'ai jamais été bon. Pas sûr que ce soit une si bonne nouvelle que ça en fait... Je risque de rester vivant sacrément longtemps dans ce monde. Mais inutile d'y penser. Comme dit l'adage, qui vivra verra. En premier lieu et sans savoir réellement pourquoi, j'ai ressenti le besoin de retourner sur la tombe de ma mère, comme si je craignais de la retrouver en train d'errer autour de sa tombe, alors que vu le nombre d'années depuis lequel elle m'a quitté, il ne doit rester que ses os. Mais il me fallait en être sûr. Alors je retournais dans ma ville natale et, ce fut avec une tristesse mêlée de soulagement que je constatais que sa tombe était toujours scellée, que rien n'avait été touché. Une partie de moi aurait voulu la revoir, même en mort-vivante. Elle me manque tellement...

Puis j'ai erré de campement en campement, pris entre mon envie d'aider les autres et ma nature sauvage, jusqu'à ce que finalement j'entende parler d'un certain Angels Camp où, disait-on, il y avait de l'électricité et où l'on vivait bien. J'y ai fais la connaissance d'Alicia, qui devin une amie précieuse et avec qui je fis une colocation, jusqu'à ce qu'un retournement de situation ne vienne une fois de plus perturber ma routine. Des avions venus de nulle part larguèrent des bombes sur le campement, détruisant notre coin de paradis et nous obligeant à reprendre la route. Prenant l'ex-agent du FBI sous mon aile, j'appréciais de voyager sans avoir la solitude pour seule amie. Car Alicia ayant un caractère très différent du mien, elle apportait de la lumière dans mes ténèbres intérieures. Et un jour, nous arrivâmes à Ellia, un camp qui visiblement avait échappé aux bombes. Vance, le leader, me plut dès le départ. Il me rappelait mes années bonheur en tant que militaire et je décidais ainsi de rejoindre ses efforts pour construire une nouvelle société civilisée, d'autant qu'Alicia était toujours sous le choc des derniers évènements. Je pouvais ainsi la mettre à l'abri tout en trouvant un nouveau but dans ma vie. L'espoir n'était peut-être pas encore tout à fait mort.

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.


Dernière édition par Alec Morgan le Dim 11 Nov - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

En ligne
LIFE IS
NOT JUST
A GAME

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
24454

× Points de vie : :
112

× Copyright : :
© Schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa & gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Dim 11 Nov - 15:26

Re-bienvenuuue chez toi again yeux

_________________

Those who survived
If you want to live, you have to become strong.


YEAH BABY:
 
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1523

× Points de vie : :
46

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Dim 11 Nov - 17:21

Re-bienvenue mon chéri d'amour lele , je vois tu fais de la lèche à Vance, amène ton popotin va!

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel

Awards 2018
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
96

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Dim 11 Nov - 20:21

Je fais pas de la lèche, il me parle de valeurs que je connais et d'un mode de vie qui, je crois, me manque terriblement Je vais aller chercher le fouet pour te dresser et te sortir des suspects fouet lol!

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1523

× Points de vie : :
46

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Dim 11 Nov - 20:32

Je vais te réveiller à coup de manche à balai, vue que je suis femme de ménage maintenant siffle

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel

Awards 2018
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
sur la route avec Alicia Valentine en direction de l'ancien Yosemite.

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
96

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Dim 11 Nov - 20:56

mdl mdl mdl ça risque surtout de finir comme ça viens faut que je me renseigne si les promotions canapé-lit existe ici aussi siffle

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

NOBODY GETS TOO CLOSE A SIGHT OF A SOUL WHEN IT'S BREAKINGTRUST ME, I COULD BE THE ONE
TO TREAT YOU LIKE A LADY
LET ME SEE WHAT'S UNDERNEATH
ALL I NEED IS YOU

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-cinq ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
J'ai n'ai plus que Rebekah. Ensemble, on est à la tête du groupe des STUBBORN en Arizona et on adore ça.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
4072

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
MYERS. (signature) & Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Lun 12 Nov - 0:53

Validation


Félicitations, tu es désormais Bornien !
CONRAD a l'immense plaisir de te valider !
Félicitations, tu rejoins le groupe EXEMPLAIRES  cara

Yeeeees enfin un petit qui coopère. diego Ça te vaudra beaucoup... En effet, tu as droit à une caravane exceptionnellement luxueuse dans la zone D, la 1D, et tu travailleras au poste de sécurité comme superviseur. Ton rôle, très important, consistera à t'assurer du bon fonctionnement du village et du respect des règles mises en place. western Tu es très élevé dans l'hiérarchie d'Ellia et Vance te fais très confiance. Sois en digne.  diego & amuse-toi surtout !!

Tu peux dès à présent :
→ Te lancer dans le RP en t'amusant ici ou chercher des partenaires de jeu par !
→ Recenser ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prendre connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Créer tes propres scénarios qui pourraient t'être utiles.
Voter régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout TU PEUX T'AMUSER !

_________________
        DID YOU THINK
I'D LAY DOWN
                   AND D I E ?
I thought that
       I'd been hurt
                  b e f o r e


hehehehe :
 
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1523

× Points de vie : :
46

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires Lun 12 Nov - 13:42

Il va se prendre un coup de balai aux fesses par Alicia lance enfin Alec qui pense à Alicia, tu es trop choux cateyes coeurrose
Félicitations pour ton poste, tu peux parler de moi à Vance bril

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel

Awards 2018
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires

Revenir en haut Aller en bas

Alec ➼ Il y a les mauvais jours, et il y a les mauvais jours légendaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-