Welcome into this hell ☆ Gavy
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez

Welcome into this hell ☆ Gavy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeLun 19 Nov - 18:18

is this world serious ?
evy & gabriel
Le coup qu'elle avait reçu sur la troncha l'avait déjà mis de mauvais poil, mais qu'en plus on s'attende à ce qu'elle coopère, ça avait juste été le pompon. Et puis quoi encore ? Il ne voulait pas qu'elle lui cire les pompes et qu'elle lui serve du Mon Seigneur aussi ? Pas spécialement violente mais clairement instable et défiante, Evy avait finalement terminé en isolement. Ce n'était pas quelque chose qui l'avait vraiment étonnée. Après tout, c'était même tout à fait normal pour une ex-patiente d'un hôpital psychiatrique. Sauf qu'avec les zombies qui courraient - enfin, courir était un bien grand mot - après les vivants, la trentenaire s'était toujours dit que c'en était fini ce genre de délire et, qu'à présent, elle aurait sa liberté pour le meilleur comme pour le pire. Eh ben non, elle s'était plantée. Il avait fallu qu'un petit trou du cul qui se prenait pour le centre du monde se ramène pour mettre fin à sa survie en solitaire. Pourtant elle ne demandait rien à personne, sinon qu'on lui fiche la paix. Franchement, c'était à se demander si ce sale type n'était pas derrière les bombes qui avait rasé la région pour faire sortir tout le monde de sa zone de confort et les ramener dans son camp pourri. Sauf que si ce type avait accès à ce genre de technologie, ce serait vraiment débile de sa part de s'en servir pour foutre en taule des tarés de son espèce. Et puis c'était quoi son but en fin de compte ? Non parce que cette histoire de redonner de l'ordre et une base de gouvernement stable, on l'avait déjà entendu cette musique et c'était rien que des bullshits. Les personnes comme Vance n'étaiebt que des opportunistes qui utilisaient le chaos pour prendre le pouvoir sur leurs congénères. Et de toute façon, Evy se sentait mieux maintenant que son enfer intérieur était en adéquation avec l'enfer extérieur. Les gens souffraient autant qu'elle, étaient dans la même galère et dans la même survie, et ça lui plaisait parfaitement. Bon, Evy allait essayer de voir le côté positif de sa situation, comme le fait qu'elle allait pouvoir se reposer tout en étant à l'abri. Par contre elle allait devoir trouver un plan B rapidement, sans quoi l'ex-styliste allait très vite péter les plombs. Si l'autre dictateur pensait qu'en l'enfermant il serait en sécurité, c'est qu'il ne savait vraiment pas de quoi elle était capable une fois en pleine crise.

Remise dans sa cellule après une nouvelle séance avec la psychiatre du camp, Evy oscillait entre rire et agacement. Elle se sentait doucement perdre le contrôle, sa maladie reprenant le dessus sur sa raison plus rapidement qu'elle ne l'aurait cru. Ça lui rappelait de mauvais souvenirs, et ça n'augurait rien de bon. Se passant une main sur le visage, tentant de reprendre la maitrise sur les ombres qui s'emparaient peu à peu de son cœur, Evy finit par donner un grand coup de pied dans la porte en jurant entre ses dents. « Sale petit con. » Elle passa ensuite ses bras entre les barreaux et posa sa tête contre ses derniers. Déjà son imagination lui montrait avec une netteté parfaite ce dont elle avait envie : de tabasser à coups de batte de baseball ce cher Vance et de lui faire avaler tout le ciment et tout le bois qui avaient permis la construction de ce camp. Incapable de vivre en société mais encore moins de vivre en cage, Evy savait par avance qu'elle y laisser sa raison, comme l'indiquait déjà le rire inquiétant qu'elle laissa s'échapper. Elle se retourna finalement, et s'adossa contre la grille tandis qu'elle demandait à voix haute pour être entendue par les autres déviants. « Rassurez-moi, vous comptez pas jouer les moutons longtemps dans cette comédie ? » Puis elle attendit qu'éventuellement quelqu'un réponde. Mais ce qui était certain, c'était qu'en ce qui la concernait, elle n'allait pas restée bras croisés à attendre que le temps passe.
electric bird.


_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.


Dernière édition par Evy Valentine le Mer 21 Nov - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeMar 20 Nov - 14:55





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾ Depuis que j'avais rencontré cet homme, on m'avait jeté en isolement comme un moins que rien ... Oh bien sur, j'étais loin de leur avoir facilité la tâche, après tout, on m'avait kidnappé alors que je n'avais rien demandé, pour ensuite me juger et m'enfermer! cet homme veut vraiment construire quelque chose, en kidnappant des innocents ? Il était clair qu'il avait plus qu'une araignée au plafond. J'avais gâché pas mal d'énergie avec ma colère ... Une fois que je fus en cellule, la seule chose que je réussi à faire, c'est de hurler de rage, avant de somnoler, puis finissant par m'endormir. Petit à petit les cellules se remplissent, évidemment aucune personne n'a envie de coopérer, d'ailleurs, combien de temps ont allaient rester enfermé ? Qui aurait crus que j'aurais fini en cellule pour y pourrir. Les gardes venaient tout de même avec de la nourriture, mais j'étais loin d'avoir envie de manger, bien au contraire, le manque de médicament avait le don de me rendre malade. Je ne voyais plus le temps passer, j'étais uniquement concentré sur mes tremblements et mes vertiges. J'avais la nausée et la migraine, j'étais mal ... Oh oui ... D'habitude j'arrivais à trouver quelque chose pour calmer, ne serais-ce qu'une simple cigarette, mais la, je n'avais plus rien et le manque se faisait vraiment ressentir. A présent je devais moi-même ressembler à un rôdeur, je me calais contre le mur du fond, en sueur et les yeux dans le vide. Encore une fois j'eu un haut le coeur, mais je n'avais rien à vomir, alors c'est comme-ça que j'allais crever ? C'est une voix féminine qui me sorti de ma torpeur, celle-ci avait le droit à des visites chez le psychiatre, j'eu un rire sans joie, psychiatre ... C'est l'apocalypse les gars, ce Vance croit encore au père noël. En ce qui concerné la femme, celle-ci était loin d'être ravi de cette petite visite ... J'eu un sourire en coin aux paroles de la femme, puis je répondis d'une voix calme, vue que celle-ci avait sa cellule à côté de la mienne, sans oublier que je n'avais pas la force de hurler.

-A ton avis, pourquoi nous sommes ici ? Parce qu'ont veut pas jouer les moutons et de mon côté, se sera pas demain la veille, ils peuvent tous crever la bouche ouverte


Puis j'eu un rire assez fou

-Ce type croit pouvoir construire quelque chose par la force, complètement taré ...
 

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight



Dernière édition par Gabriel Esbjorn le Mer 21 Nov - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeMer 21 Nov - 19:30

is this world serious ?
evy & gabriel
Quelqu'un lui répondit, même si les paroles n'étaient guère aimables. Et en se basant sur l'origine de la voix, elle devina sans peine qu'il s'agissait de son compagnon de cellule qui se trouvait à sa gauche. Il était arrivé avant elle et ça faisait un moment qu'ils étaient voisins, pourtant, ils n'avaient jamais cherché à se parler. En même temps, ils n'étaient pas en vacances ici. Et entre le peu de luminosité qui traversait les barreaux et les circonstances dans lesquelles ils avaient atterri ici, rien ne donnaient vraiment pas envie de faire ami-ami. Puis ne parlons même pas des troubles mentaux de la gothique qui oscillaient comme le flux de la Bourse à l'ère pré-apocalyptique. Et de toute évidence, son voisin de cellule commençait lui-aussi à être hautement agacé de sa présence forcée dans ce camp qui puait l'arnaque encore plus fort que la putréfaction des morts-vivants. « A ton avis, pourquoi nous sommes ici ? Parce qu'on veut pas jouer les moutons et de mon côté, ce sera pas demain la veille, ils peuvent tous crever la bouche ouverte. » Evy roula des yeux. « Non mais merci, je me doute bien que personne ne s'est porté volontaire pour être dans ce nid à puces. Ma question c'est de savoir si je suis la seule qui va se bouger les fesses pour se barrer d'ici, parce que si vous comptez pleurer sur votre sort en attendant un miracle, ce sera sans moi. » Oui Evy était parfaitement consciente qu'elle était enfermée et que ses tentatives pour sortir d'ici étaient minces et qu'on pourrait même appeler ça du suicide. Néanmoins son esprit ne lui permettait pas de rester coincée ici. Si jamais son humeur se dégradait et qu'elle tombait dans la dépression pure et dure, elle pourrait, mais en l'occurrence ce n'était pas son état du moment et même si ça le serait, ça ne durerait pas éternellement. En bref, Evy voulait s'échapper, et trouver un allié pouvait être bien. Si elle pouvait carrément lancer une mutinerie, ce serait parfait. Mais là, son instinct lui disait que c'était mal barré. « Ce type croit pouvoir construire quelque chose par la force, complètement taré... » se mit à rire l'homme, visiblement aussi atteint qu'elle mais dans un autre registre. Merveilleux... Elle qui avait espéré que les autres "candidats" déviants avaient été rejeté parce qu'ils étaient trop dangereux comme ceux qu'elle avait connu à Bodie, étaient en fait des fous qui rigolaient tout seul. Ce n'était donc pas une prison mais belle et bien un isoloir comme on en trouvait à l'hôpital psychiatrique. Du moins, ça commençait à lui en donner l'étrange sensation. « Non en effet, je ne pense pas que son système va fonctionner longtemps. Depuis le temps que des prétendus leaders se lèvent et se cassent la gueule, si ça marchait, ça se saurait... Mais je compte pas attendre la fin de son règne pour me carapater. En s'y mettant à plusieurs, on devrait bien finir par trouver un moyen de se faire la belle, non ? T'es là depuis combien de temps toi ? » demanda-t-elle, espérant que l'homme n'était pas suffisamment fou pour devenir totalement inutile. Parce que même s'il allait lui dire qu'elle était folle, qu'on ne pas partir d'ici et tous les arguments en béton qui vont avec - et que Evy connaissait déjà parce qu'elle avait déjà pesé le pour et le contre dans sa tête - l'ex-styliste était persuadé qu'elle arriverait à le convaincre qu'une solution était possible, même si ça devrait se faire sur le long terme.
electric bird.

 

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeMer 21 Nov - 21:35





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾ Complètement affalé contre le mur, je fermais à moitié les yeux, tout en écoutant la femme reprendre la parole. Je me doutais bien de ce qu'elle voulait dire, mais disons que je m'ennuyais tellement, puis il y avait pas le feu après tout, nous étions tous enfermés, alors pourquoi ne pas plaisanter un peu ? Oui côté plaisanterie, j'étais pathétique, mais ça je le savais déjà et l'assumé parfaitement. En tout cas, ma voisine de cellule avait la pêche. Je repris d'une voix fatiguée.

-Oh je serais bien partant ... Mais il se trouve que je suis un p*tain de toxico


Dis-je dans un rire sans joie.

-Et ... je suis à ramasser à la petite cuillère

Je ne savais pas si je devais en rire ou pleurer, c'était lamentable ... Quel beau soldat je devais faire! mon père devait tellement être fier de moi, à cette pensée j'eu un soupire triste, les larmes aux yeux. Mon père qui avait tout donné pour m'élever, il c'était même sacrifié pour moi ... Je devais bien le décevoir, du moins si il existé quelque chose après la mort. Pensant à nouveau à l'homme qui m'avait interrogé, je ne pouvais m'empêcher de rire à ce qu'il m'avait dit ... Mais bien sur ... En kidnappant des personnes qui n'ont rien demandé, c'était tellement logique, ça tombé même sous le sens. A ma réplique, la femme repris la parole et j'eu un léger sourire, en me disant que finalement, j'avais quelqu'un avec qui parler.

-Je suis d'accord ou il faut être masochiste, ce qui peut être possible pour certains ... Enfin ... Je ne sais plus depuis quand je suis ici ... Je vois le temps passer de façon ...

Je fini par m'allonger au sol, ma tête près du mur de ma voisine.

-Je ne sais pas ... Et toi ?
 

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight



Dernière édition par Gabriel Esbjorn le Sam 1 Déc - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeJeu 29 Nov - 15:28

is this world serious ?
evy & gabriel
Evy avait bien conscience que sa démarche devait être totalement risible. Un petit bout de femme comme elle, surexcité, qui cherche à créer une mutinerie alors qu'en quelques secondes elle pourrait s'écrouler au fond de sa cellule et se recroqueviller en position fœtale. Comme leader, on faisait mieux. Sauf que justement, la gothique se connaissait suffisamment bien pour savoir qu'elle n'avait pas de temps à perdre. Il fallait qu'elle agisse tant qu'elle en avait le courage et la force. D'autant que plus elle attendrait, plus son moral et sa santé mentale en pâtiraient. C'était donc maintenant le moment d'agir, avant qu'il ne soit trop tard. Sauf qu'à quelques exceptions près, la majorité des déviants restaient tassés au fond de leur cellule. Il fallait donc réveiller tout ce beau monde avant que le manque de nourriture et le manque de soleil ne les privent de toute envie et de toute force de se battre pour leur liberté. Sauf que de toute évidence, cette mutinerie s'annonçait plus compliqué que prévu, comme son voisin de cellule commençait à le lui faire comprendre. « Oh je serais bien partant... Mais il se trouve que je suis un p*tain de toxico. Et... je suis à ramasser à la petite cuillère. » lâcha-t-il dans un rire sans joie. Vraiment ? Eh bien étant donné qu'elle-même était loin d'être saine d'esprit, il n'y avait plus qu'à espérer qu'il y ait un minimum de personnes normales ici, sinon ce ne serait plus une prison mais un véritable hôpital psychiatrique... « Oui, bon, j'ai des troubles bipolaires et des tendances psychotiques, ça veut pas dire qu'on doit rester les bras croisés. Plus on restera ici, plus ce sera pire. Et croyez-moi, vous n'avez aucune envie de me voir délirer. » Elle non plus n'avait pas envie de se voir délirer, et ce, même si elle savait qu'elle ne s'en rendrait pas vraiment compte. Cependant, Evy avait parlé avec gentillesse et pas pour lui faire peur. Son look a lui seul suffisait à lui seul pour donner cet effet-là. Quoique son voisin de cellule n'était pas mal non plus dans son genre. Finalement, ils tombèrent d'accord pour dire que monter une société sur le chantage et par l'emploi de la force ne fonctionnerait pas longtemps. Pas longtemps oui... mais suffisamment pour qu'ils deviennent dingues d'ici à ce que ça se casse la tronche. « Je suis d'accord, ou il faut être masochiste, ce qui peut être possible pour certains... Enfin... Je ne sais plus depuis quand je suis ici... Je vois le temps passer de façon... Je ne sais pas... Et toi ? » demanda-t-il en s'allongeant au fond de sa cellule, mais de son côté à elle pour poursuivre la conversation. « Bonne question. » répondit-elle en haussant les épaules. Qui pourrait dire ? Quinze jours ? Trois semaines ? Plus ? Ce serait toujours trop de toute façon. « Après toi de sûr, sinon j'imagine que j'aurais ta cellule. » soupira-t-elle. « Sinon, tu penses que tu pourras sortir une fois que tu seras désintoxiqué ? » Parce que outre le fait qu'il n'était pas d'accord avec le mode de fonctionnement du camp, une fois que ses crises de colère dues au manque de drogue seraient passées, il pourrait peut-être réintégrer la société d'Ellia, ne serait-ce que pour tenter de s'échapper non ? C'était une option qu'Evy gardait sous le coude, à ceci près que, elle, on l'obligeait à consulter parce qu'elle ne serait jamais à court d'humeur changeante... De fait, elle ne savait pas si elle sortirait de là un jour où si elle finirait par y crever...
electric bird.

 

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeSam 1 Déc - 13:52





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾ Il n'y avait rien de drôle, mais je ne pus m'empêcher de rire aux paroles de ma voisine de cellule. Elle était plus bavarde que mon voisin, lui était plutôt du genre à cogner contre les murs, je me demandais bien ou il arrivé à trouver toute cette énergie. Pour en revenir à ma voisine, je repensais à ses mots. Quand j'avais du quitter l'armée à cause d'une grave blessure, j'avais aussi développé des troubles bipolaires, d'ailleurs, j'avais même eu un traitement pour m'aider à les combattre, ainsi que la dépression, les angoisses et les insomnies, enfin j'en passe ... Les médecins disaient que je souffrais de stress post-traumatique, sur le moment je n'avais pas réagit, j'avais seulement voulu qu'on me laisse tranquille. Avec le temps j'étais tombé dans les médicaments et la drogue, à présent, je prenais de tout et n'importe quoi, je devais avoir l'organisme complètement bousillé d'ailleurs ... Quand j'étais en manque, ce qui m'arrivait en ce moment même, je pouvais aussi développer des psychoses voir de la paranoïa, des crises de violence, mais la, je n'avais plus aucune force.

-Si tu vois un psychiatre et qu'il te donne quelque chose, se sera doute moins violent que moi ... Enfin .... Pour le moment je ne pourrais pas détruire grand chose


Allongé sur le sol, j'étais glacé, j'avais l'impression que le froid arrivé à me mordre les os, sans oublier mes tremblements incessants. Evidemment j'étais d'accord avec ma voisine, ont ne pouvait pas rester ici sans rien faire ... Mais je ne serais d'aucune aide ... Peut-être mon voisin d'à côté ? Lui il semblait bien en forme. Souffrant de courbature, je n'osais même plus bouger, je voulais juste dormir en paix, mais ça m'était impossible. Depuis combien de temps j'étais ici ? Je n'en savais rien et j'étais arrivé à un stade ou je m'en moqué. Puis j'eu un rire avant de gémir pitoyablement à cause des nausées, à la question de ma voisine.

-J'ai ... L'impression que je vais crever ... Et je n'ai pas envie de crever


Cette fois-ci je fus pris d'une crise d'angoisse, m'agitant alors que tout tourné autour de moi.

-J'ai besoin de sortir ... Je dois sortir ... Faut que je sorte ...


Rampant jusqu'à la grille de la porte de ma cellule, je me redressais en position assise, attrapant les barreaux et secouant ceux-ci, comme ci j'avais retrouvé une nouvelle force.

-Laissez moi sortir de la ! je dois sortir ! .... Je veux juste sortir et dormir


Pourquoi j'étais la ? Qu'est ce que j'avais fait de mal ? Avais-je bien parlé à quelqu'un ? En sueur, je calais ma tête contre le mur, reprenant une profonde inspiration, avant de replier mes jambes contre ma poitrine. 

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight



Dernière édition par Gabriel Esbjorn le Sam 15 Déc - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeVen 14 Déc - 0:05

is this world serious ?
evy & gabriel
A l'heure actuelle, la gothique se sentait suffisamment en forme pour vouloir faire bouger les choses. Hors de question de rester enfermer ici jusqu'à ce que le grand manitou décide de se rappeler des esprits libres qui refusaient de vivre selon ses règles, s'il ne les avait pas tout simplement oublié au moment même où il avait inscrit déviant dans leur dossier. Ce n'était pas parce que les morts se relevaient qu'on pouvait repartir pour un tour de piste de monarchie ou de dictature. Non merci. Même vivre près des zombars étaient une option plus sympas à côté. Et puis de toute façon, c'était quoi ce délire d'obliger des personnes à vivre dans un camp ? Pour un type qui se disait vouloir aider les autres, il fallait sérieusement qu'il revoie ses valeurs et ses priorités. A vrai dire, Evy était même étonnée que des survivants acceptent ce chantage. Bien sûr elle comprenait qu'on puisse rechercher protection et stabilité dans un monde dangereux, mais de là à accepter de se faire enlever ou de trouver normal qu'on nous enferme avant de nous poser des questions en nous menaçant de nous enfermer si on ne coopérait pas, euh... non ! C'était juste pas possible ! Et malheureusement, il semblait qu'elle n'allait pas pouvoir compter beaucoup sur les personnes enfermées, en tout cas pas celui qui occupait la cellule d'à côté. « Si tu vois un psychiatre et qu'il te donnes quelque chose, ce sera doute moins violent que moi... Enfin... Pour le moment je ne pourrais pas détruire grand-chose. » lui assura-t-il après qu'elle lui aie confié ne pas être totalement saine d'esprit. « Certes. Mais pour le moment, ils n'ont pas les médicaments dont j'ai besoin, et rien ne dit qu'ils les auront un jour. Quoique... s'ils mettent autant de ferveur à trouver des ressources qu'ils n'en mettent pour remplir leur camp d'esclaves, je me fais pas trop de souci, ça viendra vite. » fit-elle, tout en se demandant pourquoi Vance et ses sbires feraient cet effort. M'enfin... s'il lui trouvait de quoi faire taire ses moments de déprime, elle n'allait pas dire non. Au contraire, ça lui permettrait d'avoir plus de force pour lutter. Lui demandant ensuite s'il pensait sortir d'ici une fois que les crises dues à la drogue seraient passées, son voisin de cellule commença à devenir fou. « J'ai... L'impression que je vais crever... Et je n'ai pas envie de crever. » Comme tout le monde ou presque, non ? eut envie de répondre Evy. Mais l'homme commençait à délirer, sans doute à cause d'une autre crise. « J'ai besoin de sortir... Je dois sortir... Faut que je sorte... » Houlà, il commençait réellement à péter un plomb le voisin ! Evy se saisit des barreaux et tenta, sans succès évidemment, de voir l'état dans lequel était Gabriel. Mais elle ne put que voir les mains de l'homme qui, lui-aussi, tenait les barreaux en fer dans une tentative désespérée de se faire entendre par les gardiens et qu'on lui ouvre. « Laissez-moi sortir de là ! Je dois sortir !... Je veux juste sortir et dormir. » Les plaintes de son voisin lui firent de la peine. Evy se baissa à son tour et passa un bras à travers les barreaux pour venir poser une main consolante et encourageante sur celle de Gabriel, avant que ce dernier ne se replie contre lui-même. « Je sais que c'est dur. Mais on doit garder la tête froide et ne pas baisser les bras. » déclara la gothique avec douceur et positivisme, espérant que ça le calmerait et lui redonnerait du courage. « Bon, parlons d'autre chose. Tu faisais quoi dans le monde d'avant ? Moi tu le croirais sans doute jamais, mais j'étais styliste pour une grande maison de couture. Enfin, avant que je fasse de mauvais choix et que je tourne gothique... Je suis du genre à faire les choses à l'envers je crois... » confia-t-elle sur le ton de la conversation standard. Car aborder un autre sujet lui paraissait être un excellent moyen de lui changer les idées. De toute façon elle n'avait pas mieux à proposer, et ils n'avaient pas mieux à faire puisqu'ils étaient prisonniers dans ces cellules. Autant apprendre à se connaître...
electric bird.

 

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeSam 15 Déc - 22:28





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾  Ayant cette sensation de devenir complètement fou, je me faisais peur tout seul. Je voulais sorte de cette cellule, respirer l'air extérieur, je ne voulais pas être enfermé ... Je voulais seulement retrouver la paix en moi. J'avais l'impression que les murs venaient se refermer sur moi, alors je me repliais sur moi même, attendant d'être broyé. C'est un touché qui me fit réagir, reprenant conscience petit à petit, je me détournais à nouveau en direction de la cellule de ma voisine, cherchant mes mots. Disons que je n'avais pas vraiment grand chose à dire, j'étais tellement reconnaissant envers ma voisine, de continuer de me parler.

-Merci

Dis-je dans un soupire, tout en me passant une main dans mes cheveux, il était complètement ébouriffé, je devais vraiment faire peur à voir. Me frottant les yeux, comme pour sortir d'un cauchemar infernal, je crus que j'allais dériver à nouveau, mais ma voisine repris la parole. Je m'accrochais alors à ses paroles, comme on peut s'accrocher à une boué de sauvetage. Ne pas baisser les bras, ça me rappelait des souvenirs, Alec qui me disait de ne pas baisser les bras, même si c'était dur d'être la nouvelle recrue, je n'avais pas baisser les bras, et je n'allais pas le faire maintenant. Même si ma voisine de cellule ne pouvait pas me voir, j'hochais la tête, tout en repliant à nouveau mes genoux contre ma poitrine. J'avais beaucoup de mal à rester en place, j'avais sans cesse se besoin de bouger. Puis lorsque ma voisine repris la parole, j'eu un léger sourire, imaginant la vie d'avant, le simple fait de rentrer dans un café et de sentir son arôme.

-Styliste ... Ouahou, quand ont sera sorti d'ici, peut-être que tu pourras m'aider à retaper mes fringues, elles sont en lambeaux

Puis je repris mon sérieux.

-Nous traversons tous quelque chose de difficile c'est plus ou moins important, mais ça a forcément un impact sur notre vie ... Concernant nos choix, disons que ça dépend des caractères, de notre entourage ... Moi je n'avais personne

Finis-je dans un soupire.

-J'étais soldat, je voulais devenir médecin mais jamais je n'aurais eu l'argent pour les études, alors je me suis engagé ... J'ai fini blessé et lorsque je suis revenu en Amérique ... J'ai fais tout les mauvais choix possibles, en faite .... Je n'étais pas assez solide pour être soldat, j'ai du péter un plomb

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight



Dernière édition par Gabriel Esbjorn le Dim 13 Jan - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeSam 12 Jan - 22:56

is this world serious ?
evy & gabriel
Son voisin de cellule allait si mal que la gothique était étonnée qu'on le laisse comme ça. Elle ne s'était jamais droguée - sauf si se gaver de médocs pour dormir était considérer comme de la toxicomanie - et ne s'y connaissait donc pas bien dans ce domaine, mais Gabriel avait l'air au bout d'u rouleau. Comment avait-il réussi à survivre si longtemps dans cet apocalypse ? Et surtout, comment se faisait-il qu'il soit toujours aussi accro à la drogue depuis tout ce temps ? Où est-ce qu'il s'en procurait ? Non parce que, après tout ce temps, il devrait être sevré non ? Et les gardiens et ce Vance qui ne faisaient rien... ce n'était pas dans une cellule que Gabriel avait besoin d'être, mais à l'infirmerie. Il nécessitait des soins et non pas de crever au fond de ces quelques mètres carrés juste parce que le recrutement des habitants allaient à l'encontre de toutes les lois démocratiques. A défaut de pouvoir le soulager ou de pouvoir le prendre dans ses bras pour le calmer, Evy posa une main compatissante et encourageante sur celle de son voisin. Il ne devait pas perdre espoir, ne pas lâcher prise. Il devait continuer de se battre montrer de quoi il était capable. Il devait prendre sa revanche sur Ellia et les conditions qui étaient les leurs. « Merci. » fit simplement ce dernier, après s'être un peu tranquillisé. « Tu n'as pas à me remercier, on est dans la même galère. Et puis je crois que je t'aime bien. » sourit-elle, malicieuse et sincère tout à la fois. Puis elle décida qu'il serait mieux de changer de sujet de conversation, histoire de s'échapper mentalement de cet endroit.

Et pour se faire, Evy s'intéressa à son passé tout en expliquant quel était son métier avant de finir gothique, et que le monde ne change. « Styliste... Ouahou, quand on sera sorti d'ici, peut-être que tu pourras m'aider à retaper mes fringues, elles sont en lambeaux. » C'est sûr que ça pouvait impressionner dit comme ça, mais quant on connaissait tous les sacrifices qu'elle avait du faire pour finir en haut de la pyramide et comment tout cela avait fini, c'était bien moins impressionnant d'un coup... Mais bon, ça permettait de parler d'autre chose et Gabriel se sentirait peut-être prompt à partager son passé avec elle si elle en faisant autant. « Styliste... Ouahou, quand on sera sorti d'ici, peut-être que tu pourras m'aider à retaper mes fringues, elles sont en lambeaux. » Evy s'esclaffa. Au moins il avait gardé le sens de l'humour. « Et pourquoi pas ! Je pourrais même envisager de t'embaucher pour faire des défilés et, qui sait, ça va peut-être relancer ma carrière ! La nouvelle collection post-apo ! Franchement, l'idée claque carrément ! » poursuivit-elle, aimant le concept et s'en amusant beaucoup. Puis Gabriel reprit son sérieux et répondit à sa question. « Nous traversons tous quelque chose de difficile. C'est plus ou moins important, mais ça a forcément un impact sur notre vie... Concernant nos choix, disons que ça dépend des caractères, de notre entourage... Moi je n'avais personne. » soupira-t-il. « J'étais soldat. Je voulais devenir médecin mais jamais je n'aurais eu l'argent pour les études, alors je me suis engagé... J'ai fini blessé et lorsque je suis revenu en Amérique... J'ai fais tout les mauvais choix possibles. En fait... Je n'étais pas assez solide pour être soldat, j'ai du péter un plomb. » Militaire hein ? Ça la fit penser à Iwan, qu'elle se dépêcha de chasser de ses pensées. Quant à faire de mauvais choix... elle connaissait ça... Et même pire que de connaître, c'était de devoir vivre avec ça sur la conscience. « Effectivement, c'est pas du tout le même métier... Mais honnêtement je pense pas que tu sois quelqu'un de faible, au contraire. D'ailleurs aucun soldat n'est faible. Entre les entrainements intenses et les horreurs qu'on voit sur le terrain, il faut avoir un sacré courage et une sacrée force intérieure. Et puis entre nous, quelqu'un qui veut faire médecin, qui veut sauver des vies, c'est une personne qui possède un grand cœur et qui est tout sauf faible. » lui assura-t-elle avec persuasion. « Alors ne lâche pas, on finira bien par sortir d'ici et... pourquoi ne pas demander à être l'assistant du médecin ? Tu y apprendras des choses et tu pourras, d'une certaine manière, atteindre ton rêve ? » Certes ce n'était pas comme faire des études et exercer dans le monde d'avant, mais c'était toujours mieux que d'attendre que la mort l'emporte au fond de cette cellule humide.
electric bird.

 

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeDim 13 Jan - 17:03





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾  J'eu un rire nerveux aux paroles de ma voisine de cellule.

-Tu crois ? ... Sinon tu peux m'appeler Gabriel

Il est vrai que moi aussi je commençais à apprécier ma voisine de cellule. J'étais en train de virer dingue, pourtant elle était la première à me soutenir, à faire en sorte que je retombe sur terre et que je me calme dans ma folie. Puis le fait qu'elle cherche à me consoler "physiquement", c'est à dire, en tentant de me toucher même à travers les barreaux de nos cellules, cela a eu vraiment le don de m'apaiser et de refaire surface. Changeant de sujet de conversation, ma voisine me dit qu'avant tout ce bordel, elle était styliste, cela me fit à nouveau sourire ... Notre vie avant toute cette m*rde, pensais-je en caler ma tête contre le mur dans un soupire lasse. Je ne pus m'empêcher de lui parler de me créer une éventuelle tenue, j'en aurais bien besoin, d'ailleurs à la réponse de la femme, j'eu un sourire triste, réalisant que je ne tiendrais même pas debout.

-La nouvelle collection post-apo oui ça claque, mais ne compte pas sur moi pour défiler ... Je ne tiens même pas debout, puis je n'ai rien d'un mannequin au contraire, je dois ressembler à un rôdeur

Dis-je à nouveau avec un rire sans joie.

-Mais t'aider à relancer ta carrière, ouais se serait cool


On pouvait toujours rêver après tout ? Nous étions enfermés dans des cellules comme des criminels, alors autant vivre un peu dans nos rêves. Vie dans tes rêves et ne rêve pas de la vie ... Finalement je repris mon sérieux en passant à mon passé ... Ce n'était pas beau et quelque part, j'en avais assez honte, après je n'allais pas traîner cette honte plus longtemps, on fait tous des erreurs dans la vie ... Même si de mon côté, j'en n'ai fais une très grosse ... Alors je racontais à ma voisine qu'à la base je voulais devenir médecin, seulement par manque d'argent, j'avais du me tourner vers l'armée, puis j'avais fini blessé sur le terrain, je fini juste par ajouter que j'avais sans doute péter les plombs ... Mais c'était bien plus ... Les cauchemars étaient toujours la ... Pris d'une angoisse, je tentais de calmer mes tremblements, en collant davantage mes genoux contre ma poitrine, puis ma voisine repris la parole.

-Je n'ai jamais été très fort tu sais ... Mais je voulais tellement aider et je me voyais pas devenir serveur dans un bar ... Puis ... Je n'ai jamais été très costaud, enfin oui j'ai eu l'entraînement mais ...


J'eu un soupire, je faisais que me plaindre ...

-Tu crois vraiment qu'on voudra de moi comme assistant ? J'ai ... J'ai rencontré des médecins et depuis mon retour en Amérique, je suis soit disant en stress post-traumatique, dépressif et bipolaire, sans oublier les angoisses ... J'ai toujours eu un bon cocktail de médicament et j'ai rien arrangé ... J'ai de la chance ... Ou pas ... D'être encore en vie

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight



Dernière édition par Gabriel Esbjorn le Mar 22 Jan - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeVen 18 Jan - 22:14

is this world serious ?
evy & gabriel
Étrangement de bonne humeur maintenant qu'elle faisait la rencontre de son voisin de cellule, Evy parlait sans se soucier vraiment des paroles qui sortaient de sa bouche. Elles venaient du cœur, quoique formulées dans son cerveau quelque peu... particulier. Aussi, maintenant qu'elle se sentait moins, voire plus du tout, sur les nerfs suite à cette conversation, mais aussi face à la détresse de son nouvelle ami, elle lui confia qu'elle l'appréciait avec cependant une tournure de phrase dont on ne savait pas si c'était un compliment ou pas. « Tu crois ? ... Sinon tu peux m'appeler Gabriel. »  demanda-t-il d'ailleurs dans un rire mal assuré. Oui, c'est sûr que ça pouvait paraître bizarre et maladroit comme parole, il n'empêche que c'était le côté sans filtre de la gothique. « Enchantée Gabriel, moi c'est Evelyn mais tout le monde m'appelle Evy. » reprit-elle ensuite, avec cette fois-ci en souriant comme si on venait de les présenter, ce qui était le cas d'une certaine manière. Et puis ce n'était pas parce qu'on s'était fait injustement emprisonné dans un monde post-apocalyptique qu'il fallait oublier les bonnes manières. L'espace d'un instant, ça rappela même à Evy son ancienne vie lorsqu'elle était encore au top de sa carrière. Et en parlant de ça justement, la couturière aborda son ancien métier avec lui, histoire de lui changer les idées et parce que, de toute façon, ils n'avaient rien de mieux à faire. Et comme Evy préférait parler de sa vie de femme d'affaire reconnue plutôt que de sa descente aux enfers, le sujet était tout trouvé. Gabriel lui donna même l'idée de relancer sa carrière. « La nouvelle collection post-apo, oui ça claque. Mais ne compte pas sur moi pour défiler... Je ne tiens même pas debout, puis je n'ai rien d'un mannequin, au contraire, je dois ressembler à un rôdeur. Mais t'aider à relancer ta carrière, ouais ce serait cool. » Mmm, elle ne pouvait pas bien le voir vu que leurs cellules étaient l'une à côté de l'autre, mais effectivement, si elle devait en juger par le peu qu'elle voyait de lui, son fameux voisin avait l'air plutôt maigrelet. La toxicomanie et l'enfermement ne devaient pas aidés. D'ailleurs Evy était étonnée qu'il soit encore sous le coup du manque. Depuis le temps, il devrait être sevré non ? « Ne te dévalorise pas. Au pire tu défileras avec des béquilles, ça donnera un côté très réel à notre nouveau monde. » le taquina-t-elle. Quoique à bien y réfléchir, avec tout ceux qui s'étaient déjà fait blesser, faire un défiler de gueules cassés et de personnes fatiguées était loin d'être une mauvaise idée. Et puis de toute façon, où est-ce qu'elle trouverait des mannequins maintenant ? Pas que tous les survivants étaient moches, simplement avec les bains qui étaient rares et le maquillage dur à trouver, il ne faudrait pas s'attendre à du grand luxe comme avant. Oh mais à quoi elle pensait là ? Ça y est, on lui parle de son ancien boulot et elle déconnecte complètement ! Enfin, vu le temps qu'elle allait passer dans cette cellule, c'était plutôt une bonne chose qu'elle s'évade mentalement. Après tout, ce n'était pas parce qu'elle était là physiquement qu'elle était obligée d'être là en pensée.

Puis ce fut au tour de Gabriel de parler de son passé. Où plutôt ce dernier accepta de s'ouvrir à elle. Ainsi Evy apprit que c'était un ex-militaire, mais qu'il n'avait jamais fait ce métier par passion ou par devoir. Non, il l'avait fait par nécessité. N'ayant pas les moyens de se payer une école de médecine - et visiblement tout autre école même une moins cher - il s'était tourné par dépit vers l'armée, un endroit où il trouverait un toit et un métier. Autant dire qu'il avait du souffrir de sa situation. Non seulement militaire était une vocation et non un simple métier, mais en plus on y risquait sa peau. Et même si on rentrait, on n'était pas intact, que ce soit physiquement, psychologiquement, ou les deux. Au moins, lui avait eu une raison de péter un câble, contrairement à elle qui avait juste fait une grosse erreur. « Je n'ai jamais été très fort tu sais... Mais je voulais tellement aider et je me voyais pas devenir serveur dans un bar... Puis... Je n'ai jamais été très costaud, enfin oui j'ai eu l'entraînement mais... Tu crois vraiment qu'on voudra de moi comme assistant ? » changea-t-il finalement de sujet. « J'ai... J'ai rencontré des médecins et depuis mon retour en Amérique, je suis soit disant en stress post-traumatique, dépressif et bipolaire, sans oublier les angoisses... J'ai toujours eu un bon cocktail de médicament et j'ai rien arrangé... J'ai de la chance... Ou pas... D'être encore en vie. » Rien que ça ? Eh ben mon vieux, Evy commençait à comprendre pourquoi il avait la tête de celui qui portait tout le poids de la misère du monde sur ses épaules. « Ah oui, quand même... » laissa échapper la gothique devant la liste des maux qui l'affligeaient. Elle préféra d'ailleurs ne pas en rajouter en lui demandant ce qu'il avait pu voir là-bas pour décrocher à ce point. Par contre, il y avait une question qui lui trottait en tête. « Tu n'avais pas de famille pour te soutenir ? » Impossible de ne pas lui poser cette question, même si ce faisant, elle prenait le risque de jeter un froid entre eux en abordant ce thème délicat.
electric bird.

 

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeMar 22 Jan - 20:04





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾ Ce que ma voisine de cellule m'avait dit, avait eu le don de me faire sourire "elle croit". Sur le moment je n'avais pas pu résister à afficher un sourire. Plaisantant, je fini par me présenter ce qu'elle fit en retour. Vue que j'allais souvent croiser cette femme, autant passer au présentation, que je lui donne un nom, se serait plus simple que "voisine de cellule".

-Enchanté Evelyn... J'avoue ne pas avoir de surnom particulier ... Enfin j'avais un ami qui m'appelé Gaby


Alors que je venais de parler, je repensais à Alec, est-ce que celui-ci avait aussi fini à Ellia ? Avait-il au moins réussi à survivre à ses six années de galère ? Sans oublier que c'était un soldat, il aurait très bien pus avoir un accident sur le terrain qui aurait mal fini, tout comme ça avait été mon cas. D'ailleurs, Evelyn me parla de son ancien métier et tout deux, on ne pus s'empêcher de plaisanter sur une nouvelle collection, qui serait dans le thème "post-apo". Evy me verrait bien comme mannequin, seulement j'étais loin d'être le mannequin idéal, puis j'eu un léger rire aux paroles de Evelyn.

-Non même avec des béquilles, je ne pense pas tenir debout, je peux toujours essayer de ramper, mais on aura du mal à voir tes créations

Dis-je en plaisantant. Quelque part ça n'avait rien d'amusant, mais j'avais un humour assez particulier. Puis finalement se fut à mon tour de parler de mon passé, enfin surtout de mon ancien métier ... C'était une histoire assez lamentable. J'expliquai à Evy que je n'avais jamais été très costaud, en évitant de parler de mon enfance, mais que grâce à l'entraînement, j'avais tout de même réussi à rentrer dans l'armée. L'accident et mon retour en Amérique, sans oublier les médecins, la rééducation et j'en passe .... Ma voisine laissa échapper à peine quelque mots, puis elle me posa une nouvelle question.

-Non ... Ma mère m'a abandonné quand j'avais 4 ans, c'est mon père qui m'a élevé, il est mort quand j'avais 17 ans .... Et toi ? Tu avais de la famille ?

Oui je parlais au passé, ça c'était mon côté pessimiste.

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight



Dernière édition par Gabriel Esbjorn le Mer 30 Jan - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeMer 23 Jan - 10:53

is this world serious ?
evy & gabriel
Et voilà comment en à peine quelques instants on se faisait un nouvel ami. Bon, c'est vrai qu'être enfermé dans une cellule voisine aidait beaucoup, mais Evy aurait pu tomber sur une personne du genre taciturne ou même sur une cellule vide. A la place elle venait de rencontrer Gabriel, ex-militaire qui aurait préféré sauver des vies plutôt que d'en prendre, mais qui n'allait pas tenir longtemps dans ce trou à rat si aucun médecin ne venait s'occuper de son cas. « Enchanté Evelyn... J'avoue ne pas avoir de surnom particulier... Enfin j'avais un ami qui m’appelait Gaby. » Oui, Gaby comme diminutif de Gabriel, ça lui paraissait sensé. Par contre, qu'il n'ait qu'un ami alors qu'il était militaire, c'était plutôt étonnant. En général, les soldats étaient très soudés entre eux et fonctionnaient plus par meute que par duo. Cela dit, si son voisin était aussi réservé à l'époque qu'aujourd'hui, peut-être n'avait-il pas réussi à trouver sa place ? Surtout que, comme il le disait, il avait choisi ce métier par compensation d'un autre qu'il ne pouvait faire par manque de moyen. Mais sa situation était visiblement encore plus triste qu'elle n'y paraissait puisqu'il avait parlé de son ami au passé. De suite le pire lui vint à l'esprit. « Tu parles de lui au passé. Il est mort ? » demanda-t-elle bien que la réponse lui paraissait assez évidente vu le métier qu'il avait fait. Parlant métier, les deux nouveaux amis plaisantèrent sur celui d'Evy qui pourrait, une fois sortie d'ici, relancer sa carrière de grande couturière en proposant la toute nouvelle collection post-apocalyptique. Après tout, pourquoi pas ? C'était tellement dommage d'oublier tout ce qui était artistique à cause des rôdeurs. Déjà qu'ils n'avaient plus le cinéma ni Internet... En revanche le dessin et les habits, ils pouvaient le conserver. « Non, même avec des béquilles je ne pense pas tenir debout, je peux toujours essayer de ramper, mais on aura du mal à voir tes créations. » Les deux s’esclaffèrent, Evy s'imaginant parfaitement la scène de Gabriel rampant à même le sol. « Tu as raison, je t'utiliserais comme mannequin si un jour je veux faire une collection pour les rôdeurs. » plaisanta-t-elle, songeant aux nombreux zombies qui rampaient sur le sol pour diverses raisons. Blague à part, la situation de son voisin de cellule était inquiétante. Ça lui rappelait son propre parcours, lorsqu'elle était entrée en profonde dépression et que sa maladie avait pris le dessus sur elle. Sauf qu'elle avait eu la chance de pouvoir compter sur sa famille. Qu'en était-il de lui ? « Non... Ma mère m'a abandonné quand j'avais 4 ans, c'est mon père qui m'a élevé. Il est mort quand j'avais 17 ans... Et toi ? Tu avais de la famille ? » Eh ben, niveau vie de merde, il se posait là ! Son enfance n'avait pas été facile, et Evy ne fit que ressentir davantage de compassion pour cet homme que la vie n'avait pas gâté, et qu'elle se plaisait à malmener. Si les barreaux ne l'auraient pas retenu, elle lui aurait fait un gros câlin. « Oh... Je suis vraiment désolée. » se contenta-t-elle de dire, à défaut de pouvoir de l'étreindre. « Moi j'ai eu la chance d'être soutenue par ma famille. Mes parents se sont toujours montrés compréhensifs et patients, tout comme ma sœur avec qui j'avais une relation fusionnelle. Mais avec l'apocalypse, j'ignore si elle est encore en vie et où elle est... Même si vu son caractère et ses capacités, ça ne m'étonnerait pas qu'elle soit toujours vivante. » En six ans, les choses avaient tellement changé... « En tout cas maintenant tu n'es plus seul. Je vais veiller sur toi. » promit-elle avec un grand sourire plein de détermination. Car s'il était vrai que la trentenaire était instable, il n'empêche qu'avec quelqu'un sur qui veiller, elle serait prête à tout pour le protéger, même à lutter contre ses propres démons.
electric bird.

 

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeMer 30 Jan - 22:34





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾ Alors que je venais de parler de Alec au passé, Evelyn me demanda si celui-ci était mort. Une question logique, surtout vue les six dernières années que nous étions en train de vivre ... Alec était mec très débrouillard, je doutais qu'il ne s'en soit pas sortie ... Ou la guerre l'avait eu avant ... Non je ne pouvais pas penser à ça ...

-En faite je ne sais pas ... Mais j'ai un peu de mal à me montrer optimiste ...


Parler de Alec, me rappelait des années ou enfin, j'avais trouvé un ami, un frère même ... Il m'avait aussi apprit à être moins tourmenté, à m'amuser, à davantage profiter de la vie. Oui Alec avait eu le don d'être un grand frère, le genre qu'on admire et qu'on a envie d'imiter. Grâce à lui, j'avais réussi à reprendre confiance en moi, prenant même en assurance, je n'avais plus besoin de ce côté sournois et manipulateur pour arriver à mes fin ... J'avais enfin le courage de dire ce que je pensé et pourquoi pas, donner un bon coup de poing si c'était mérité. Rien que de penser ainsi à lui, des larmes me montèrent aux yeux, et je me maudit d'être aussi faible.

-J'ai eu l'accident et disons que .... Je n'ai plus jamais eu des nouvelles, en même temps, je n'ai pas cherché ...

J'eu un soupire, roulant des yeux en repensant à quel point j'avais été stupide. Puis Evy me parla de son ancienne carrière et tout deux, ont plaisanta sur une nouvelle collection post-apocalypse, seulement, je me voyais mal être le mannequin ... J'eu un rire aux nouvelles paroles de Evy, pourquoi pas ... Evy me questionna concernant ma famille, j'avais l'habitude des réactions des autres, je ne voulais pas qu'on me prenne en pitié, j'avais eu un excellent père.

-Ne le soit pas, j'ai eu un excellent père, il a tout sacrifié pour moi, il aurait pus être violent, déprimé mais non ... Il a gardé le sourire et même si ont vivaient de peu, ont étaient ensemble


Oui celui-ci était décédé et il me manqué énormément, mais si il me voyait ainsi, je doute qu'il se montre très fier de moi. Ce fut mon tour de questionner Evy.

-Elle faisait quoi ta soeur comme boulot ?


Puis j'eu à nouveau un léger sourire aux paroles de Evy.

-Merci ... Je vais aussi faire ce que je peux de mon côté, j'espère qu'on pourra sortir d'ici ... Je suis fatigué d'être la, il fait si sombre et c'est trop calme ...

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight



Dernière édition par Gabriel Esbjorn le Mer 6 Mar - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeJeu 28 Fév - 12:21

is this world serious ?
evy & gabriel
Dans la famille Malchance, je veux le fils. Bonne pioche ! Son voisin de cellule semblait vraiment ne pas être né sous une bonne étoile. Il avait davantage subi sa vie qu’il ne l’avait choisi et vécu, et en toute logique, il se retrouvait maintenant complètement accro à la drogue pour tenir le coup. Entre la guerre et le reste, il y avait de quoi de péter les plombs. Par exemple, il avait perdu un de ses rares amis. Mais ne sachant pas si ça venait d’avant ou d’après le monde zombiesque, Evy décida de lui demander, tout en faisant preuve de tact et de douceur. « En fait je ne sais pas... Mais j'ai un peu de mal à me montrer optimiste... » En même temps, à sa place, avec la scoumoune qu’il se trainait, pas étonnant qu’il ait du mal à ne pas imaginer le pire. En fait, la gothique trouvait même surprenant que l’ex-soldat soit toujours vivant. Avec tout ce qu’il avait vu et enduré, certains auraient déjà sombré dans la mort. Bon, il n’en était pas très loin, mais il était toujours là pour le moment et Evy pourrait peut-être l’aider. « Normal. Tout est devenu compliqué, même les choses simples de la vie. Quant à l’espoir… Mieux vaut ne pas trop en avoir pour éviter de tomber de haut. » déclara la gothique, comme pour le rassurer en lui disant que son attitude était plus que normale, elle était nécessaire. « J'ai eu l'accident et disons que... Je n'ai plus jamais eu de ses nouvelles. En même temps, je n'ai pas cherché à en avoir... » Evy pencha la tête de côté, pensive. Étrange que cet homme, s’il était bien son ami, n’ait pas été au courant de l’accident de Gabriel et qu’il n’ait pas cherché à l’aider. Malheureusement, elle pouvait réfléchir longtemps et faire toutes les hypothèses possibles et inimaginables, ce n’était pas ça qui lui donnerait les réponses à ses questions. Du coup Evy préféra ne pas insister sur ce sujet, d’autant qu’elle sentit que c’était un point sensible pour son nouvel ami.

Puis abordant un autre aspect de leur vie d’avant, la trentenaire apprit que Gabriel avait grandi sans sa mère. Aussitôt elle s’excusa de s’être montré si intrusive, d’autant qu’elle avait eu la chance d’être élevée et de faire partie d’une famille aimante et unie. « Ne le soit pas. J’ai eu un excellent père, il a tout sacrifié pour moi. Il aurait pu être violent, déprimé, mais non... Il a gardé le sourire et, même si ont vivaient de peu, on était ensemble. » Ces paroles la firent sourire. C’était beau. Et Evy imagina sans peine le lien unique et intense qui avait du les lier, ce qui rendait la disparition du père d’autant plus triste. « Eh bien, je vois que tu as de qui tenir. Malgré toutes tes épreuves, tu tiens le coup, tu essaies de t’en sortir. » affirma-t-elle, même si elle se doutait qu’il n’allait pas être d’accord avec elle sur ce point-là. Pourtant c’était vrai, non ? Il aurait pu abandonner et se tirer une balle, mais non, même accro et mal en point, il était toujours là. C’est alors que Gabriel lui posa une question sur laquelle la gothique pourrait disserter longtemps. « Elle faisait quoi ta sœur comme boulot ? » Rien qu’à penser à Alicia, Evy ressentit un fort sentiment de joie, de fierté et de chagrin mélangés. De joie et de fierté car penser à sa sœur la rendait toujours heureuse, avec tous les bons souvenirs qu’elle avait ; mais aussi de chagrin de l’avoir perdue et d’ignorer si, oui ou non, cette dernière était toujours vivante. « Elle était agent du FBI. Et à vrai dire, je dois avouer que j’étais étonnée quand elle m’a annoncé ça. Sans douter de ses compétences, j’ai toujours pensé que son caractère impulsif l’empêcherait d’entrer dans ce genre de service, ou qu’elle se ferait mettre dehors dès qu’elle refuserait d’obéir à un ordre. Mais surprise, elle l’est restée jusqu’à… jusqu’à ce que tout change… » fit-elle avec nostalgie. Puis elle se réveilla de cet instant souvenir et se tourna vers Gabriel même si elle ne pouvait pas le voir. Elle lui promit que, à partir de maintenant, elle veillerait sur lui. « Merci... Je vais aussi faire ce que je peux de mon côté. J’espère qu'on pourra sortir d'ici... Je suis fatigué d'être là. Il fait si sombre, et c'est trop calme... » Evy ne pouvait qu’approuver. Elle craignait d’ailleurs que le manque de luminosité ne finisse par faire ressurgir ses vieux démons… Mais ça, elle le garda pour elle. Inutile d’inquiéter son voisin pour si peu, il n’avait vraiment pas besoin de ça. « Je suppose que son but est de tous nous intégrer, donc pourquoi pas ? Et puis tous ne doive pas être d’accord avec son mode de fonctionnement, même s’ils n’ont pas été mis en isolement. » fit-il observer. « Quoi qu’il en soit, attendons patiemment de voir ce qui se passe. Rien ne dit que ça tiendra. Et dans le cas contraire, eh bien on avisera. » décida Evy avec optimisme, bien déterminée à tirer cet homme de sa torpeur et à en prendre soin.
electric bird.

 

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeMer 6 Mar - 21:39





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾  Depuis l'accident que j'avais eu sur le terrain, j'étais devenu pessimiste, tout espoir me quittant petit à petit. Quand les morts se sont relevaient, j'étais tellement sur une autre planète, que j'avais à peine réagit, ce qui était effrayant, c'est que sur le moment ça m'avait fait ni chaud ni froid, comme ci c'était quelque chose de normal. Tout ce qui compté pour moi c'était ma musique, mes médicaments, la drogue ... Puis il avait bien fallut que je sorte de cette transe, pour réaliser que je devais lutter pour survivre. Avouant à Evy, que lorsque j'avais eu l'accident, je n'avais même pas cherché à reprendre contact avec Alec, une partie de moi ressentie une immense culpabilité. Après contacter Alec pour être un fardeau pour lui ? Non, il était plutôt préférable que je lui épargne mon sale caractère.

-A quoi bon lui imposer un nouveau fardeau ?


Je parlais davantage pour moi même qu'à ma voisine de cellule. J'étais déjà à moitié endormi mais luttant contre le sommeil. En repensant à mon père, j'eu un sourire, il aurait eu tellement de raison de plonger dans la dépression ... Celui-ci n'avait pas d'argent et son "amour" était parti du jour en lendemain, en lui laissant un enfant sur les bras. Il n'avait pas baissé la tête, bien au contraire, il avait fait preuve d'un immense courage et je ne pouvais que l'admirer, mon père, c'était mon héro. J'eu à nouveau un sourire aux paroles de Evy.

-J'aimerais tellement être aussi fort que lui ... On dit souvent que c'est les filles qui voient leur père comme des héros, mais dans mon cas, je peux vraiment dire que j'ai toujours été son plus grand fan ... J'essaye de me montrer digne de lui

Finis-je avec un sourire lasse. Je n'avais pas la même constitution que mon père, d'ailleurs quand j'avais fini ma croissance, j'étais bien plus grand que lui, comme il le disait si bien "tout en longueur", mais j'aurais préféré développer davantage de muscle. Lorsqu'il me disait que je tenais de ma mère, à chaque fois je me renfrognais ... Pour moi ce n'était pas un compliment, même si je savais qu'il parlé uniquement du physique. Finalement je vins à demander à Evy, quel métier faisait sa soeur. En entendant Evy reprendre la parole, je pus ressentir de la fierté dans sa voix.

-Comme quoi, personne ne m'aurait imaginer soldat et toi, tu n'aurais jamais imaginé ta soeur agent du FBI, la vie réserve bien des surprises

Des bonnes et des mauvaises surprises ... J'étais tellement lassé et déprimé d'être enfermé ici ... Evy était optimiste de mon côté, j'eu un soupire.

-Je ne sais pas si je pourrais tenir aussi longtemps Evy ...

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight



Dernière édition par Gabriel Esbjorn le Jeu 6 Juin - 14:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeDim 2 Juin - 14:04

is this world serious ?
evy & gabriel
La vie était une garce, sans conteste. Pas que celle-ci devait l’être par choix, mais avec toutes les souffrances et les difficultés que les humains rencontraient, elle en était une par définition. Ou alors c’était l’humanité qui en était une. Ou peut-être même les deux en fait. Quoi qu’il en soit, vivre était un combat de tous les instants. Bien sûr, il y avait parfois un temps de repos, une mi-temps, mais ça ne durait jamais vraiment longtemps. Aussi, il fallait savoir ravaler sa fierté et demander de l’aide. Ainsi, lorsque la chute était douloureuse, on pouvait compter sur quelqu’un de confiance pour nous aider à nous relever. Enfin, c’était ce qu’Evy se disait, alors même qu’elle n’avait pas obéi à ce principe dans lequel elle voulait croire. Ou plutôt elle l’avait fait, mais dans une demi-mesure. Quand la pression était devenue telle qu’elle s’était sentie perdre pied, Evy n’avait rien dit à Iwan. Comment aurait-il pu comprendre ce qu’elle traversait, alors que leur relation n’avait aucune valeur à ses yeux ? Certes, il était revenu pour prendre ses responsabilités en tant que père, mais la brune savait qu’il n’éprouvait rien pour elle, alors que de son côté, elle crevait d’amour pour lui. Alors non, elle ne s’était pas sentie de se confier à lui, de la même façon qu’elle ne s’était pas sentie apte à se retrouver coincée dans le rôle de mère avec un homme qui la tromperait à tour de bras. Et il aurait fallu qu’elle fasse sa vie de cette manière ? Et en souriant en plus ? Non. Impossible. A la place, elle s’était retournée vers les seuls personnes qui ne l’avaient jamais déçue et qui l’aimeraient toujours : ses parents. Leur soutient avait été inestimable, en dépit de sa descente aux enfers qui sembla ne pas avoir de fond. Tout ça pour dire que, Evy savait qu’on avait besoin de quelqu’un sur qui compter. Alors pourquoi pas cet Alec, cet ami qu’il semblait regretter ? « A quoi bon lui imposer un nouveau fardeau ? » Une question légitime à laquelle elle avait eu le temps de réfléchir. Ainsi elle pouvait lui apporter, sinon une réponse, au moins un début de réflexion. « Je pense que c’est égoïste de penser comme ça. Parce que du coup, tu prends la décision à la place de l’autre, et ce n’est pas juste. Comment la personne peut te prouver son amitié si tu la rejettes avant même qu’elle ne soit au courant de ce qui se passe ? » Des mots qui ne s’adressait pas qu’à lui, mais aussi à sa situation à elle. Au lieu de fuir, peut-être aurait-elle pu simplement avoir une conversation à cœur ouvert avec Iwan, et peut-être qu’elle se serait évitée toutes ces douleurs, non seulement à elle mais aussi à son enfant. Parce que lorsqu’elle voyait comme elle avait été heureuse avec ses parents, elle s’en voulait de l’en avoir privé. Surtout maintenant avec cette apocalypse. Où était-il ? Était-il encore en vie ?

D’ailleurs, voir Gabriel la ramenait à ses propres choix. Lui-aussi avait été élevé par son mère, sa mère l’ayant abandonné. Inutile de lui demander ce qu’il pensait d’elle… Par contre, il aimait son père, c’était indéniable. « J'aimerais tellement être aussi fort que lui... On dit souvent que c'est les filles qui voient leur père comme des héros, mais dans mon cas, je peux vraiment dire que j'ai toujours été son plus grand fan... J'essaye de me montrer digne de lui. » Evy eut un sourire et hocha la tête. « Je suis sûre que c’est le cas. » déclara-t-elle, confiante, même si elle ne connaissait pas vraiment Gabriel et qu’elle ne connaitrait jamais son père. Mais justement, ils apprenaient à le faire. De toute façon, ils n’avaient pas grand-chose d’autre à faire ici alors autant faire connaissance. Qui sait, ça leur serait peut-être utile plus tard. En tout cas, ça le serait déjà pour se soutenir mutuellement entre ces barreaux. Evy lui raconta ainsi que sa sœur était devenue agent du FBI, ce qui était plutôt étonnant vu qu’elle avait toujours agi comme un électron libre, n’obéissant à personne sinon à elle-même. « Comme quoi, personne ne m'aurait imaginé soldat et toi, tu n'aurais jamais imaginé ta sœur agent du FBI. La vie réserve bien des surprises. » Oh que oui ! Et plutôt deux fois qu’une ! « C’est clair ! Personne n’aurait jamais imaginé non plus que le monde tournerait comme ça. » D’ailleurs, en parlant de ça… « Je ne sais pas si je pourrais tenir aussi longtemps Evy... » laissa échapper Gabriel dans un soupire, alors que la gothique émettait plusieurs hypothèses quant à la durée que tiendrait Ellia avant de chuter à son tour, comme tous les autres camps. « Mmm, eh bien je ne te laisse pas vraiment le choix en fait. Il est hors de question que j’attende de sortir d’ici avec un autre codétenu. Je ne vais quand même pas raconter ma vie à tout le monde. » le taquina-t-elle, essayant de lui arracher un sourire et de lui donner un peu d’espoir. Il fallait d’ailleurs qu’il en profite, car son humeur pouvait changer en un rien de temps, et le soleil qu’elle tentait d’amener dans leurs cellules rapidement se transformer en ténèbres.
electric bird.

 

@Iwan J. Graber je te cite car ma réponse parle de toi I love you

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Gabriel Esbjorn

Gabriel Esbjorn
Welcome into this hell ☆ Gavy Tumblr_mvqu3eg0ra1sm026bo2_500
Ҩ HYSTERIA Ҩ

× Âge du perso : :
34 ans

× Caravane + colocataires : :
Cellule 2

× Poste assigné : :
Déviant

× Messages : :
1593

× Points de vie : :
475

× Copyright : :
Rogers

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeJeu 6 Juin - 15:01





Welcome into this hell ☆ Gavy
Go tell aunt rhody



☾☾  Réfléchissant aux paroles de ma voisine de cellule, je tentais de trouver mes mots, tout était tellement confus dans ma tête.

-En faite ... Lorsque j'ai été blessé, j'ai eu un moment ... Enfin je ne me rappel plus et je n'ai pu savoir ce que Alec était devenu ... J'étais à l'hôpital et je devais faire de la rééducation, puis parler à un psychiatre de mon état, mais jamais ... Jamais on ne m'a parlé de Alec et ... Peut-être que ...

Non je ne savais pas ... L'avais-je oublié ? Non, avais-je été égoïste au point d'en oublier Alec ? Rien que d'y penser je fus pris de tremblement ... La drogue était devenu tellement importante, que j'en aurais oublié mon ami ? Mon frère de coeur ? Me prenant la tête entre les mains, je n'avais aucune excuse à donner, c'était ma faute, j'aurais du réagir avant ... Mais pourquoi ne l'avais-je pas fait ?

-Je ... Je suis égoïste Evy, j'ai oublié mon frère


Dis-je ma voix se brisant. Alec qui avait été toujours la pour moi comme un grand frère protecteur, il m'en avait tellement appris et voila comme je l'avais remercié ? Idiot! jamais je ne serais aussi fort que mon père ... Il était mon héro et je n'étais pas à sa hauteur, jamais je ne pourrais l'être ... Lui qui m'avait élevé, il serait tellement déçu de me voir ainsi. Je pouvais toujours tenter de me montrer digne de lui, je n'étais pas grande chose ... Puis j'en revins au "destin", oui, comme le disait ma voisine, personne n'aurait imaginé que le monde tourne ainsi ... J'étais fatigué, je voulais me reposer, mais quel genre de repos ? Soupirant une nouvelle fois, c'est Evy qui repris à nouveau la parole. J'eu un sourire aux paroles de ma voisine de cellule.

-Tu sais ... Bien c'est pareil pour toi, je ne me vois pas recommencer avec une autre personne ... Merci Evy

CODAGE PAR AMATIS


_________________
No, not gonna die tonight

Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

Evy Valentine
En ligne
Welcome into this hell ☆ Gavy To58
RISE OF THE REBIRTH

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 5B (Leandro R. Morrison + Olga Fraser + Ryan Khan-Ewans)

× Poste assigné : :
Assistante auprès des animaux à l'étable

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
224

× Points de vie : :
91

× Copyright : :
Eowin (avatar) Lokiddles (signa)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara




Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitimeVen 28 Juin - 23:22

is this world serious ?
evy & gabriel
Comment un être humain était-il capable de commettre autant d’erreurs et de cumuler autant de mauvaises décisions en une seule vie ? Et comment était-il ensuite possible de les réparer ? Et que faire si ce n’était pas possible ? Evy n’était pas la seule à souffrir de décisions passées qu’elle regrettait. Gabriel, son voisin de cellule, avait aussi les siennes qui le poursuivaient encore maintenant. Les circonstances avaient beau être différentes, il leur manquait un être cher dans leur vie. La gothique souffrait d’avoir abandonné son fils, et Gabriel d’avoir disparu de la circulation après sa rééducation, perdant ainsi un ami et camarade. Mais sa manière de le dire fit croire à Evelyn que c’était volontaire d’avoir perdu le contact avec son ami Alec. Elle fit alors une remarque, qui s’adressait plus à elle qu’à lui. Son voisin de cellule reprit alors la parole, tentant de mieux expliquer les circonstances de ce qui l’avait amené à ne plus jamais revoir son ami. « En fait... lorsque j'ai été blessé, j'ai eu un moment... Enfin je ne me rappelle plus et je n'ai pu savoir ce que Alec était devenu... J'étais à l'hôpital et je devais faire de la rééducation, puis parler à un psychiatre de mon état. Mais jamais... Jamais on ne m'a parlé de Alec et... Peut-être que... » Qu’il est mort ? Vu le métier qu’ils faisaient, c’était effectivement la conclusion la plus logique qu’il pouvait il y avoir. Que dire à pareille révélation ? C’était sans doute encore plus douloureux de ne pas savoir, car alors il persistait un petit espoir qui faisait plus de dégâts qu’autre chose. « Je... Je suis égoïste Evy, j'ai oublié mon frère. » Oublié, oublié… Ce n’est pas exactement ainsi que la gothique définirait les choses. « Je comprends surtout que tu avais d’autres combats à mener, et que les simples humains que nous sommes ne peuvent pas être sur tous les fronts. » fit-elle en haussant les épaules, constatant à quel point la vie était moche. Pourquoi essayaient-ils de survivre déjà ? Evy eut alors envie de lui demander pourquoi ce n’était pas son ami qui avait tenté de le retrouver. Mais comme suggéré auparavant, la réponse pouvait être douloureuse. Il valait donc mieux se taire au risque de remuer le couteau dans la plaie… Quant au temps qu’ils allaient passer dans ces cellules… Une bonne petite révolte ferait l’affaire ! Sauf que Gabriel lui confia ne pas être certain de réussir à tenir jusque-là. Il est vrai que ça pouvait prendre du temps. Après tout, ils venaient à peine d’arriver… Evy tenta alors de l’encourager, en lui disant qu’elle ne lui laissait pas le choix parce qu’elle n’avait aucune envie de recommencer à se présenter à un autre potentiel voisin. « Tu sais... Bien c'est pareil pour toi, je ne me vois pas recommencer avec une autre personne... Merci Evy. » La gothique lui sourit, même s’il ne pouvait pas le voir. « Mais je t’en prie, c’est bien la moindre des choses entre cabossés de la vie. » N’empêche que c’était fou à quelle vitesse on pouvait lier des relations fortes dans des situations extrêmes. « Bon allez, on devrait se reposer un peu. » suggéra Evelyn. Ça faisait un moment qu’ils discutaient, et elle sentait que Gabriel était fatigué. De toute façon, ils étaient coincés ici pour un bon moment, ils auraient tout le temps de continuer à apprendre à se connaître. Une chose était sûre : parmi toutes les personnes sur lesquelles elle aurait pu tomber, Evelyn avait eu la chance de tomber sur un bon gars. Ça pouvait paraître dérisoire, mais ça rendrait l’enfermement plus supportable. Et de son côté, elle était bien décidée à tout faire pour le sortir de sa dépression. Enfin, les jours où elle-même n’y serait pas.

Fin du RP
electric bird.

 

_________________
Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y a ceux qui ne font jamais rien d’autre que de se tenir en équilibre sur l’arête de la vie. Il y a les acteurs. Et il y a les funambules. ► Maxence Fermine.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Welcome into this hell ☆ Gavy Empty
MessageSujet: Re: Welcome into this hell ☆ Gavy Welcome into this hell ☆ Gavy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Welcome into this hell ☆ Gavy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-