Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian]
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez

Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MEMBRE EN OR
Logan J. Wilander

Logan J. Wilander
Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Tumblr_pr2k814PDI1rp3v3zo2_r3_500

× Âge du perso : :
42 ans (Né le 20 juillet 1975)

× Caravane + colocataires : :
Caravane 3C - Saïd

× Poste assigné : :
Infirmier

× Messages : :
2050

× Points de vie : :
445

× Copyright : :
Shiya

× Avatar : :
Robert Downey Jr.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeJeu 29 Nov - 22:36


Plus on est de fou plus on s'amuse
Et d'un nouveau colocataire, un de plus
Mais qui aurait pus croire, que j'aurais travailler dans une pharmacie pendant l'apocalypse ? A la base j'étais anthropologue, j'avais de l'expérience en médecine et en science, sans oublier que j'adorais me cultiver. On m'avait souvent dit, que j'apprenais plus vite que la moyenne, et que d'ailleurs, c'était sans doute pour ça que j'étais devenu anthropologue assez jeune, tout en possédant des compétences en médecine. J'aimais mon métier, c'était même la-bas que j'y avais rencontré ma femme, Hester, avec qui j'avais eu Tony. En pensant à Tony, celui-ci approchait des sept ans et depuis que nous étions à Ellia, il était fier de me raconter ses journées à l'école. Il avait hérité de moi, c'est à dire qu'il était en avance sur son âge, je l'avais bien remarqué lorsque je lui avais appris à lire et compter. Tony adorait apprendre, il ne s'en lassé pas et j'aimais voir ses yeux pétiller à nouveau de malice. Son regard pétillant et innocent m'avait manqué, j'avais réussi à lui cacher la vérité le plus longtemps possible ... Puis quand le camp Yosemite avait été bombardé, j'avais du parler à mon fils, expliquer à mon petit garçon de cinq ans, qu'il y a une grave maladie qui transforme les gens en "monstre", que le monde ne serait plus jamais comment avant ... Qu'il n'y aurait plus de fête foraine, de retour à la maison et j'en passe ... C'est la qu'il avait perdu cette petite lumière au fond de son regard, ça avait déjà été dur de lui expliquer la mort de sa mère, alors lui parler des rôdeurs ... Pendant longtemps Tony c'était renfermé sur lui même, il c'était même enfermé dans un mutisme ce qui m'avait fait assez peur. Depuis notre arrivé à Ellia, j'avais vue que de l'amélioration chez lui ... Il avait retrouvé le sourire, j'avais retrouvé mon petit garçon, je le retrouvais en fin d'après-midi et il avait toujours plein de chose à me raconter, quand j'avais besoin d'aller prendre une douche, Tony ne perdait pas espoir, il allé raconter sa journée à Saïd. Oui, j'étais aussi colocataire avec Saïd, une jeune homme qui apprenait l'arabe à mon fils, la colocation se déroulait très bien! plus le temps passé, plus je me plaisais à Ellia. Aujourd'hui, alors que j'avais terminé ma journée, j'étais allé chercher Tony qui continué de faire ses devoirs en classe, l'appelant, celui-ci me regarda, un immense sourire aux lèvres, avant de ranger ses affaires et de se précipiter dans mes bras.

-Ah bien dit, je t'ai manqué tant que ça ?

Dis-je en le taquinant. Prenant mon fils par la main, celui-ci commença déjà à me raconter sa journée, ce qui me fit sourire. Me dirigeant vers la zone C et surtout notre caravane, quelle fut ma surprise lorsque j'entendis l'eau de la douche couler ...

-Saïd c'est toi ?

Je pouvais aussi voir des nouvelles affaires d'arriver, alors que j'observais les nouvelles affaires, Tony fila comme une fusée en direction de la cuisine, pour prendre son goûter.
code by bat'phanie

_________________
« Just survivor »
Les légendes ne meurent jamais, elles deviennent une part de toi.
©crackintime


Dernière édition par Logan J. Wilander le Mer 12 Déc - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeVen 30 Nov - 0:47


Nice to meet you
Nourris ton âme des meilleurs principes, et recherche la compagnie des plus honnêtes gens. Proverbe latin

De nos jours, les ressources vitales commençaient à réellement manquer sur Terre. Il n’y avait presque plus d’eau ni de nourriture. Les magasins étaient chaque jour un peu plus dévalisés, ce qui n’arrangeait en rien la situation. La panique s’intensifiait, à mesure que les ressources alimentaires diminuaient. Pour trouver de quoi se ravitailler, on se devait d’être plus ingénieux, ne pas rechercher dans les endroits basiques, comme les centres commerciaux ou les maisons, il fallait être plus malins encore que ceux qui avaient trouvés quelques denrées rares dans des cantines d’écoles, des hôpitaux ou des centres militaires… Et certaines personnes, dotées d’un esprit plus stratégique que la plupart, et plus fourbe aussi, avaient en effet, profiter de la situation pour, dès le début, s’accaparer d’une grande majorité des ressources et en faire ainsi un moyen de pression sur le reste de la population avec l’intention de les exploiter, ou du moins, avoir une certaine influence.. ce qui avait été le cas au Mexique, où le chef du Cartel Ignacio, avait ainsi un atout sur le reste des gens, au-delà même d’avoir écarté la majorité des gangs, au-delà de sa puissance d’armement, il avait eu la main mise sur de nombreuses ressources vitales, comme l’eau, l’essence, ou encore la nourriture, bref, c’était le roi du monde ! Malgré ce côté un peu sadique d’avoir tout récolté, je m’étais tout de même résolu à me dire qu’au final, il avait su partager équitablement ses vivres en constituant sa petite communauté et en donnant une chance à pas mal de gens de ne plus vivre dans la peur, de ne pas avoir à voler son prochain, de ne pas se soucier à être volé non plus, bref, il avait permis à une grande majorité de mexicains de se rapprocher au mieux de leur vie d’avant… Alors oui, c’était vrai, lorsque les survivants se mobilisaient afin de tenter de recréer une civilisation pouvant perdurer dans le temps, s’ils coopéraient en étant ingénieux, réfléchis, efficaces et agissaient de manière à optimiser les chances de réussite, alors oui, ils accompliraient la plupart du temps leurs missions sans problèmes. Mais à chaque fois, la vraie nature de l’Homme refaisait surface, gâchant parfois ces efforts pour une futilité. Si au Mexique, j’étais parti au bout de trois années d’une certaine prospérité, je me disais tout de même que cela allait mal finir : Ignacio avait cette volonté d’animer son peuple par des jeux de combats de morts, entre survivants.. sauf qu’à force d’épuiser parmi ses ennemis, il avait fini par puiser ses ‘ressources’ de combattants potentiels et s’était mis dans l’idée qu’en cas de ‘punition’, ou en paiement de ses dettes, c’était dans ses propres membres qu’il rechercherait de quoi perdurer son attraction… Pour moi, cela devenait inhumain et j’avais préféré m’en aller avant que les choses ne dérapent… mais soyez-en certain, elles déraperont toujours. Peu importait le groupe, leur bonne volonté, à un moment donné, de l’intérieur ou à cause des gens extérieur, ça finirait par craquer…

Et aujourd’hui, voilà que j’intégrai à nouveau une nouvelle organisation dotée du même espoir de réussite. A ceci près, qu’ils avaient pour étrange méthode d’intégration, que de kidnapper les gens ! A chacun sa méthode me direz-vous, Ignacio avait parait-il, déjà usé d’intimidation et de chantage… alors Vance lui, avait opté pour enlever des gens en pleine nature, sans leur demander leur avis, et d’aviser au cours d’un entretien si la personne était digne de confiance. Ce qui avait été mon cas un peu plus tôt dans la matinée, où il m’avait alors attitré d’une fonction et d’un logement. Là encore, sa méthode de recrutement pour le travail différait quelque peu de ce que j’avais connu, au lieu de laisser libre au volontariat, il évaluait selon le peu qu’on voulait bien lui révéler, quel serait, selon lui, notre meilleur ‘atout’, quelles seraient les compétences qui nous permettrait d’accomplir une tâche donnée. Pour mon cas, cela avait été celui d’agent de la paix. Ça m’avait fait sourire, je me voyais plus dans la sécurité, à éliminer les rôdeurs, que de jouer au flic… mais bon, j’en saurais davantage sur la fonction tout à l’heure. Pour l’instant, j’avais eu le droit à une petite visite des lieux, dont j’avais observé les moindres recoins possibles, tentant aussi de capter dans le discours de mon guide l’once d’un doute sur leurs véritables intentions. Et jusque là, Vance et sa petite organisation semblait tenir la route. En fait, je dois avouer qu’avoir entendu qu’ils avaient une petite ville sécurisée avec des tas de boutiques et notamment un bar, avait eu pour effet de faire pencher la balance vers une approbation temporaire de ce lieu. Je me réjouissais à l’avance de pouvoir découvrir quels breuvages ils avaient pu sauver ! Mais d’abord, petit détour vers les habitations et notamment la fameuse zone C qui m’avait été attribué. Mon guide m’informa que j’aurais des colocataires mais que je les verrais plutard, chacun ayant sa petite fonction dans la journée ; puis il me remit un baluchon de linge propre et m’indiqua de prendre une douche avant de le rejoindre au poste de sécurité où je pourrais prendre mes fonctions. Une douche… nouvel argument positif en leur faveur, j’aimais la propreté et malgré nos manques de moyens en pleine nature, je trouvais toujours de quoi faire ma toilette et rester un tant soit peu propre et présentable aussi. Ça aidait à faire bonne impression !

Me voilà donc, profitant d’un petit moment de détente sous la douche, sans pour autant faire du gaspillage de cette ressource des plus recherchées, mais ne manquant pas d’éliminer les derniers grains de poussières dans mes cheveux… Aaaah ce que ça faisait du bien de se sentir propre et surtout de l’être véritablement ! C’est alors que j’eus l’impression d’entendre une voix. Sûrement le guide qui trouvait que j’étais long. L’air grincheux, je sorti finalement, déjà prêt à l’écouter me sermonner quand je me retrouve face à une nouvelle tête… je me fige un instant, souriant tout de même histoire de… «  Euuh… salut ! »… Ouais pas terrible comme salutations, mais là tout de suite, une serviette autour de la taille, je n’avais pas l’envie d’être bavard. En regardant son allure quelque peu imposante, du moins avec une prestance certaine, je me disais qu’il se pouvait bien être un responsable, peut-être même le mien d’ailleurs, une sorte de chef de la police qui était venu m’accueillir en personne ? Probable oui, alors hors de question de lui serrer la main dans cette tenue, première mission : m’habiller. Alors, je me rapprochais de lui, surtout pour m’emparer de mes affaires, les enfilant rapidement avant que mon regard ne soit attiré par du bruit au fond, provenant d’un… garçon… ouais, un petit bout semblait s’affairer dans la cuisine… Ok, c’est peut-être pas le chef de la police tout compte fait… «  Adrian » avais-je alors annoncé en tendant une main vers le grand brun.  

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Logan J. Wilander

Logan J. Wilander
Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Tumblr_pr2k814PDI1rp3v3zo2_r3_500

× Âge du perso : :
42 ans (Né le 20 juillet 1975)

× Caravane + colocataires : :
Caravane 3C - Saïd

× Poste assigné : :
Infirmier

× Messages : :
2050

× Points de vie : :
445

× Copyright : :
Shiya

× Avatar : :
Robert Downey Jr.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeMer 12 Déc - 16:20


Plus on est de fou plus on s'amuse
Et d'un nouveau colocataire, un de plus
Je savais que la caravane été adapté pour trois ou quatre personnes, mais voir une nouvelle tête, disons que je ne m'y étais pas attendu. Saïd c'était différent, on m'avait prévenu de son arrivé, alors j'avais eu le temps de me mettre en garde, mon instinct de père protecteur toujours aussi présent. Aujourd'hui j'avais travaillé à la pharmacie, donnant des conseils à des personnes qui avaient besoin de soin, lorsque celle-ci venait de voir le médecin. Un médecin ? Oui, il y avait un médecin dans ce camp! après quand on y réfléchit bien, chacun avait une vie avant cette tragédie, donc pourquoi pas retrouver un médecin ? De plus, on en avait bien besoin! j'étais peut-être anthropologue, j'avais des connaissances en médecine, mais pas autant que celle d'un véritable médecin. Allant chercher mon fils à l'école, celui-ci, heureux d'avoir enfin une vie d'enfant "normal", me racontant sa journée et ce qu'il avait apprit, bien ... Disons que ce soir en rentrant dans la caravane, je ne mettais pas attendu à voir une nouvelle tête. Alors que Tony avait foncé dans la cuisine, pour y prendre son goûter, je me retrouvais face à un homme inconnu, qui de plus, semblait avoir prit une douche, vue qu'il n'avait qu'une serviette autour de la taille, sans oublier les gouttelettes d'eau qui tombaient au sol. Regardant celui-ci sans dire un mot, c'est lui qui fini par prendre la parole, avec un "salut" qui me fit arquer un sourcil. Celui-ci se rapprocha de moi et d'instinct, je me reculais avant de voir que le jeune homme venait juste récupérer ses vêtements. Puis en observant davantage celui-ci, je pus voir qu'il semblait gêné ... Je me retins alors un sourire en coin, alors qu'il était en train de s'habiller correctement. C'est Tony qui attira l'attention du blond, de suite, mon côté protecteur repris le dessus, et alors que je faillis rejoindre mon fils, l'homme se présenta mon tendant la main. Hésitant, je fini tout de même par lui serrer la main.

-Logan, tu ... Tu es notre nouveau colocataire si je comprend bien ?


Dis-je en me dirigeant vers la cuisine, aidant Tony se servir un jus de fruit, avant qu'il n'arrive à en mettre partout.
code by bat'phanie

_________________
« Just survivor »
Les légendes ne meurent jamais, elles deviennent une part de toi.
©crackintime


Dernière édition par Logan J. Wilander le Jeu 27 Déc - 13:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeJeu 13 Déc - 14:30


Nice to meet you
Nourris ton âme des meilleurs principes, et recherche la compagnie des plus honnêtes gens. Proverbe latin

J’avais terminé de m’habiller quand j’ai remarqué la présence du garçon. Franchement, je ne m’y attendais pas. C’est vrai qu’au Mexique, au sein du camp du Cartel, il y avait des enfants, mais depuis ces deux dernières années d’errance, je n’en avais vu que très peu, c’était surtout des adolescents que j’avais eu l’occasion de croiser, alors que celui qui avait couru vers la cuisine là, il semblait plus jeune, beaucoup plus jeune. Bon sang, peut-être même que toute sa vie, il n’avait connu que le chaos. Chassant ces pensées de la tête, j’avais alors reporté mon attention vers le brun, me présentant convenablement parce que c’était ce qui semblait de plus juste à faire et l’espace d’un instant, il m’avait semblé comme hésitant. D’un côté, si j’étais un père, parce qu’il semblait l’être, je crois que j’en aurai fait autant.. analyser la situation, déceler rapidement si ce nouvel arrivant était une bonne ou mauvaise personne.. Mais finalement, dans ce campement, alors que le monde extérieur semblait être le moindre de nos soucis, peut-être cela faciliterait-il les rencontres… on serait moins sur nos gardes, de toute façon, on avait tous été désarmé je pense à notre arrivée ici… ou devrais-je dire, lors de notre enlèvement. Enfin bref. Il m’avait peut-être jugé le temps d’un instant avant de finalement accepter ma poignée de main. Logan. C’est noté. Il se dirigea ensuite vers la cuisine, j’en profitai pour enfiler mes chaussettes et mes boots avant de les rejoindre à mon tour. « Oui, fraîchement arrivé » relâché depuis quelques heures à peine et à présent tout beau tout propre depuis la petite douche qui fut très rafraîchissante. « C’est ton fils ? » avais-je alors déclaré alors qu’il venait de lui servir un jus. Bon sang, on aurait dit une scène des plus ordinaires.. L’espace d’un instant, j’avais l’impression d’être projeté des années en arrière, quand tout était normal et calme. Ça avait eu le don de me détendre d’un coup et je ne pouvais plus effacer le sourire de mes lèvres. J’attendais ensuite que le petit finisse de boire son verre avant de lui passer une main sur la tête, ébouriffant quelque peu ses cheveux. « Salut toi, je m’appelle Adrian, je suis sûr que c’est toi le chef de cette caravane, ça se voit tout de suite ! » plaisantais-je avec le petit bout, en lui lançant clin d’œil. Je voulais tout de suite montrer patte blanche. J’adore les enfants et surtout quand ils n’ont pas à être entouré de rôdeurs, à vivre dans la peur… Je levais ensuite les yeux vers le père, espérant ne pas l’avoir froissé à toucher ainsi son gamin alors que l’on ne se connaissait même pas. « ça fait longtemps que vous êtes là ? » ouais, autant commencer par les basiques et laisser le temps établir de lui-même un climat de confiance…    

panic!attack


Dernière édition par Adrian M. Reeves le Mar 29 Jan - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Logan J. Wilander

Logan J. Wilander
Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Tumblr_pr2k814PDI1rp3v3zo2_r3_500

× Âge du perso : :
42 ans (Né le 20 juillet 1975)

× Caravane + colocataires : :
Caravane 3C - Saïd

× Poste assigné : :
Infirmier

× Messages : :
2050

× Points de vie : :
445

× Copyright : :
Shiya

× Avatar : :
Robert Downey Jr.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeJeu 27 Déc - 13:08


Plus on est de fou plus on s'amuse
Et d'un nouveau colocataire, un de plus
Aidant Tony à se servir, Adrian me rejoignit dans la cuisine, m'affirmant que oui, c'était notre nouveau colocataire, comme il le disait si bien d'ailleurs "fraîchement arrivé". J'hochais la tête, me demandant comment c'était passé son entretien avec Vance, car même si j'avais été soulagé de trouver un endroit sécurisé pour mon fils, je n'approuvais pas les méthodes de recrutement.

-Je vois, bon si tu es ici c'est que ça c'est bien passé, du coup c'est quoi ton rôle ici ?


C'était aussi une façon détourner d'en apprendre davantage sur ses compétences, le rôle qu'on avait ici, surtout chez les "exemplaires" et "acceptables" venaient de nos capacités. J'avais hâte d'en savoir plus sur ce jeune homme qui d'ailleurs, prêta davantage attention à mon fils. Celui-ci me demanda si Tony était mon fils, je me contentais alors de lui répondre en hochant la tête, avant de tenter de la chatouiller au niveau du cou. Tony ne pris même pas la peine de râler, trop occupé à prendre son goûter. Puis je pouvais voir que Adrian affichait aussi un sourire, à croire que les gosses ça avait cet effet la ... Tout en le gardant à l'oeil, Adrian ébouriffa les cheveux de mon fils et j'eu un rire, à la tête de Tony, le genre "t'es sérieux tu me dérange pendant que je mange". Puis aux paroles de Adrian, de suite il lui afficha un sourire, le jeune homme venait de trouver les bons mots, de suite Tony pris un air fier, se redressant sur sa chaise, oui, un vrai petit chef. Finalement Adrian repris la parole, je du réfléchir, car disons que je ne voyais pas trop le temps passer ... C'était assez compliqué, je n'avais pas grand chose pour me repérer, mise à part la croissance de Tony.

-Je dirais que oui, avant Tony été mort de peur à l'idée d'aller à l'école de Ellia, maintenant il y va avec beaucoup de plaisir ... Enfin c'était pas gagné au début, surtout concernant la méthode de recrutement


Je m'éloignais de Tony, voulant lui épargner se souvenir, mais de mon côté, je ne pouvais pas oublier le regard de mon fils, alors qu'il était enfermé avec moi.
code by bat'phanie

_________________
« Just survivor »
Les légendes ne meurent jamais, elles deviennent une part de toi.
©crackintime


Dernière édition par Logan J. Wilander le Jeu 10 Jan - 20:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeMer 2 Jan - 16:38


Nice to meet you
Nourris ton âme des meilleurs principes, et recherche la compagnie des plus honnêtes gens. Proverbe latin

Cette petite vision de tranquillité que m’offrait ce père et son fils avait eu de quoi me détendre. Moi qui ressortais à peine de mon entrevue avec Vance, j’étais obnubilé par une seule chose, très impatient de lui prouver ma valeur afin d’avoir la possibilité de rejoindre une équipe de vadrouilleurs et ce, pour retrouver rapidement mon meilleur ami, mon seul objectif depuis des années ; voilà qu’à présent j’arrivai à appuyer sur le bouton pause. Cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps, et je dois dire que je ne m’en plaignais pas. D’ailleurs, mon nouveau colocataire suppose que mon entrevue s’est bien passé et me demande quel serait mon rôle. Alors déjà, d’une, ça me fait encore bizarre de me dire que j’allais vivre en ‘colocation’ au sein de cette communauté, disons que je ne m’étais pas vraiment préparé à ça à la base ; et de deux, je n’avais pas vraiment compris où il voulait réellement en venir en supposant que si l’entretien se passait mal je ne serais pas là, j’imaginais juste que je n’aurais pas été accepté ici.. Enfin bref, je préférai plutôt lui répondre sur ce job qu’on m’avait assigné. « Eum, Gardien de la Paix ? Je sais plus trop quel terme il a employé ; mais on va justement venir m’chercher pour m’amener au poste tout à l’heure. » j’avais souri en employant le mot ‘poste’, ça me rappelait qu’à l’époque, les gens n’utilisaient pas cette expression pour dire qu’ils allaient y faire un tour pour le plaisir, bien au contraire, ça signifiait qu’ils allaient peut-être se retrouver derrière les barreaux ! Quoi qu’il en soit, je venais de faire connaissance avec le petit Tony. Il avait l’air sympa et son père aussi d’ailleurs. A dire vrai, le fait qu’ils soient ensemble avait eu pour effet de disons, me faire tomber les armes. En gros, je n’avais pas à me méfier de lui. Et attention, ce n’est pas parce que je me disais qu’un parent était ‘handicapé’ en la présence d’un de ses enfants non, bien au contraire, on dit souvent qu’être parent c’est avoir un pouvoir que personne ne peut comprendre : celui de vouloir protéger ses enfants à tout prix. Vous avez, comme avec cette expression de ‘maman ours’… une mère verra sa force décupler dans un instant de danger pour son enfant. BREF. Je ressors de mes pensées quand il me répond sur la date de leur arrivée ici et si l’idée d’avoir bâti une école pour scolariser les enfants survivants avait eu de quoi me dire que ce Vance avait peut-être un bon fond ; quand il se mit à me parler de  leur kidnapping, la réalité me revient en pleine face. « Tu m’étonnes qu’il a dû avoir peur, se faire … aborder… de la sorte, ça laisse pas indifférent. » J’avais préféré employer le terme ‘aborder’ plutôt que ‘kidnapper’ histoire de pas trop choquer le petit qui mangeait à son aise. Puis j’avais repris « Alors c’est vraiment leur signature ce système ?! Ils doivent être vraiment doués, franchement, j’ai été pris par surprise, et ça m’arrive rarement » quasiment jamais d’ailleurs. Ouais, j’étais tellement à fond sur Danielo qui venait de m’échapper de quelques heures que je me suis fait avoir. « Et d’ailleurs, je ne t’ai même pas demandé, j’imagine qu’on t’a aussi attribué un poste ici, tu fais quoi ? »

panic!attack


Dernière édition par Adrian M. Reeves le Mar 29 Jan - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Logan J. Wilander

Logan J. Wilander
Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Tumblr_pr2k814PDI1rp3v3zo2_r3_500

× Âge du perso : :
42 ans (Né le 20 juillet 1975)

× Caravane + colocataires : :
Caravane 3C - Saïd

× Poste assigné : :
Infirmier

× Messages : :
2050

× Points de vie : :
445

× Copyright : :
Shiya

× Avatar : :
Robert Downey Jr.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeJeu 10 Jan - 20:38


Plus on est de fou plus on s'amuse
Et d'un nouveau colocataire, un de plus
Les personnes qui finissaient dans des belles caravanes, ça voulait toujours dire que l'entretien c'était bien passé ... En gros nous étions mis dans des groupes, après avoir passé un entretien "psychologique", le genre on nous sommes triés un par un, avant qu'on ne colle un numéro ou un badge. Je pouvais déjà voir le nom des badges sur les dossiers "dangereux" , "éventuel danger" et j'en passe, ça me laissé un arrière goût au fond de la gorge. On pourrait limite imaginer un camp de concentration, mais je me sorti très vite cette image de ma tête. Après, il y avait quelque chose qui ne cessait de me serrer le coeur, que devenait exactement les personnes qui ne voulaient pas coopérer ? Je savais qu'il y avait un quartier "isolement", c'était tout de même étrange de ne pas laisser un choix ... Personnellement ce camp m'arrangeait bien, j'étais un piètre survivant et mon fils avait besoin de sécurité, mais en ce qui concerné les autres, c'était une tout autre histoire. Adrian me dit qu'il était "gardien de la paix", ce qui me fit arquer un sourcil. Nos compétences étaient très utiles au camp, de mon côté, c'était le fait que je m'y connaisse en science et médecine, j'étais donc le "pharmacien" de Ellia. Si ce jeune homme était "gardien de la paix", c'est qu'il avait sans doute un passé dans la justice ... Après je ne pouvais pas en être sur. Hochant la tête à ses paroles, je répondis.

-J'imagine qu'avant tu devais travailler dans le domaine de la police ? C'est comme ça que ça fonctionne ici, selon nos compétences, ont a un boulot


Par contre, j'avais remarqué que les personnes qui se retrouvaient dans les caravanes les plus ... Enfin les moins belles, bien ses personnes avaient un boulot plus ... Des boulots plus lambda, comme femme d'entretien, serveuse .... C'était tout de même dégradant pour quelqu'un, d'être vue comme une personne bonne à tout faire, quand on possède un autre passé ... Après je ne connaissais pas beaucoup de monde, mais peut-être que j'allais retrouver des personnes croisées en chemin ? Evidemment, je ne pouvais m'empêcher de parler, par la méthode de recrutement, j'en voulais encore au chef de Ellia pour avoir fait aussi peur à mon fils. J'hochais à nouveau la tête aux paroles de Adrian, regardant mon fils, la nuit il avait encore des cauchemars, d'ailleurs il refusé de dormir dans son lit ...

-En tout cas, c'est une signature que je ne porte pas dans mon coeur


Puis le jeune homme fini par me demander mon rôle dans ce camp, je répondis en haussant les épaules.

-Pharmacien ... C'est sur ça change de anthropologue ... Mais je ne vais pas me plaindre, j'ai un toit sur la tête et Tony aussi
code by bat'phanie

_________________
« Just survivor »
Les légendes ne meurent jamais, elles deviennent une part de toi.
©crackintime


Dernière édition par Logan J. Wilander le Mar 22 Jan - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeLun 14 Jan - 16:38


Nice to meet you
Nourris ton âme des meilleurs principes, et recherche la compagnie des plus honnêtes gens. Proverbe latin

Je commençais doucement à me faire à cette idée que je fasse parti de ce campement à présent. Il faut dire qu’il y a quelques jours à peine, j’étais en pleine nature à inspecter la moindre empreinte ou trace sur la terre pour retrouver mon meilleur ami qui me faisait toujours faux-bond quand je m’y attendais le moins. Quand Logan confirma à son tour n’être pas à l’aise avec leur méthode de recrutement je pouvais au moins me dire qu’il était lucide sur la situation. Après, de son point de vue, avoir la sécurité du camp pour son fils avait dû très vite lui faire accepter les choses. Quant à moi, il était encore trop tôt pour le dire, mais je saurais mettre à profil mes capacités. D’ailleurs, on se parlait de nos postes respectifs et notamment des métiers qu’on faisait… avant ; et il m’imaginait m’être engagé dans les forces de police. « Presque, j’étais militaire ! » Ça remonte à si loin maintenant ! « Mais c’est plutôt lié oui ». Il avait ensuite enchaîné en me parlant du rôle qu’il avait et ce qui me surpris le plus, c’était le métier qu’il faisait avant ! « Oh carrément, t’étais plus axé sur la biologie ou genre les cultures tout ça ? ! » oui bon, j’avais vaguement résumé ce qui me venait en tête en pensant à l’anthropologie, mais faut dire qu’en six années, il me semblait bien que ce soit la première fois que j’en entendait parler, voir que j’en rencontrais un même ! « Oui c’est sur qu’être pharmacien doit de te changer. Mais tu sais, quand on pense, cette volonté de retour à une civilisation, ce qu’il se passe ici avec les écoles, bah, ça te fait relativiser sur pas mal de choses et on serait finalement prêt à accepter n’importe quel rôle tant que c’est pour le bien de la communauté !! » Bah tiens, si on m’entendait parler à finalement trouver du positif à cette ferme. Bon, faut dire que sur le coup, ça me rappelait les trois années passé au Mexique, chacun avait aussi un petit boulot et c’est vrai que remettre ce gendre de ‘normalité’ aidait pas mal de gens à ‘avancer’. « Et c’est pas toi que je vais convaincre avec ton fils, j’avoue que tu dois être bien soulagé ! » Et alors que le petit tony continuait ce qu’il avait à faire, j’avais fais un signe de la tête à Logan pour qu’on puisse continuer la conversation sans que ses chastes oreilles nous entendent. Bon la caravane n’était pas si grande, mais je la trouvais tout de même assez spacieuse et on pouvait tous avoir un peu d’intimité si on le voulait. Puis, d’un ton qui se voulait plus bas, je repris la parole. « Tu sais si tout le monde a la même positive’attitude que toi ? S’il y a des réfractaires je serais bien curieux de le savoir pour me préparer tu sais, à faire ce nouveau job » avais-je conclus en portant ma main sur ma poitrine, comme si une insigne y était attachée -ce qui n’était pas le cas, mais l’esprit du geste était là- Et puis c’était surtout pour savoir quelle était la pensée collective de ce camp, savoir s’il y avait des fortes têtes qui semaient la pagaille tout ça.

panic!attack


Dernière édition par Adrian M. Reeves le Mar 29 Jan - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Logan J. Wilander

Logan J. Wilander
Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Tumblr_pr2k814PDI1rp3v3zo2_r3_500

× Âge du perso : :
42 ans (Né le 20 juillet 1975)

× Caravane + colocataires : :
Caravane 3C - Saïd

× Poste assigné : :
Infirmier

× Messages : :
2050

× Points de vie : :
445

× Copyright : :
Shiya

× Avatar : :
Robert Downey Jr.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeMar 22 Jan - 17:01


Plus on est de fou plus on s'amuse
Et d'un nouveau colocataire, un de plus
Voulant en savoir davantage sur mon nouveau colocataire, j'appris que celui-ci avait été placé entant que gardien de la paix à Ellia. A présent je pouvais supposer le métier qu'il avait eu avant ... Quelque chose qui avait un rapport avec la police sans doute ? Et quand celui-ci me répondit qu'il avait été militaire, j'hochais la tête, oui, d'ou le fait que maintenant il soit gardien de la paix. A mon tour je lui donnais mon rôle au sein du camp Ellia, sans oublier que j'étais un ancien anthropologue, de suite Adrian reprit la parole et cela me fit sourire. C'était un métier tellement vaste, parfois compliqué à expliquer, au moins le jeune homme connaissait la définition du mot anthropologue.

-Les deux, mais il est vrai que j'étais plutôt du côté de la biologie, j'ai toujours aimé travailler dans un laboratoire

Evidemment je ne pus m'empêcher de rajouter, qu'être pharmacien me changé beaucoup par rapport à mon ancien métier, mais je n'allais pas me plaindre ... C'était comme ça et si je voulais ce qu'il y avait de mieux pour mon fils, je devais suivre les règles. Aux paroles de Adrian j'hochais la tête.

-Oui ... Tony a besoin d'un endroit stable, de sécurité, même si au début il a eu peur et que pour ça, j'en veux à Vance, maintenant je peux voir que Tony est à nouveau épanouie, il a vue des choses ... Des choses qu'un enfant ne devrait jamais voir, alors oui c'est un soulagement surtout que ... Bien disons que je suis un piètre survivant, je ne sais pas chasser, ni pêcher, c'est lamentable ...

Oui je suis un homme de science, on peut me donner des calculs à faire, il n'y avait aucun problème, mais qu'on me donne une carabine, la ça devenait tout de suite bien plus compliqué. Malgré tout j'avais avancé, j'avais continué et j'étais toujours en vie avec mon fils. Tony étant partie dans le coin salon, Adrian en profita pour me parler d'un sujet plus sensible.

-D'après ce que je sais, les plus dangereux et violents sont enfermés, une bagarre et c'est l'isolement j'imagine, donc tout le monde doit se tenir à carreaux, enfin jusque la, il n'y a pas eu de problème, j'espère que ça va durer
code by bat'phanie

_________________
« Just survivor »
Les légendes ne meurent jamais, elles deviennent une part de toi.
©crackintime


Dernière édition par Logan J. Wilander le Lun 4 Fév - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeMar 29 Jan - 16:34


Nice to meet you
Nourris ton âme des meilleurs principes, et recherche la compagnie des plus honnêtes gens. Proverbe latin

Aux paroles de Logan, j’ai vite compris que pour un père, cet endroit dépassait tout ce qu’il pouvait espérer. Il pouvait lui garantir une sécurité non négligeable et un avenir bien meilleur. Je souris à ses paroles, lorsqu’il parla de son manque de compétences de survivant, disant qu’il était lamentable pour se débrouiller en pleine nature. Il était drôle d’ainsi en plaisanter, alors je me retenais de rire en hochant la tête. Je comprenais ce qu’il voulait dire et puis ce qui comptait au final, c’est qu’il avait réussi à maintenir son fils en vie durant ces six horribles années. Qu’il avait certainement dû faire des concessions pour toujours trouver un arrangement avec les groupes de survivants qu’il avait rencontré. Peut-être même cela avait-il été le cas pour cette ferme. J’en avais donc profiter pour justement me renseigner sur les gens de ce campement, de savoir ce qu’il en pensait et s’il y avait des personnes dont je devais me méfier. A sa réponse, j’avais mis un temps à comprendre ce dont il parlait, haussant presque un sourcil d’étonnement. « enfermés ? » répétais-je sur le coup, pour être certain de ce qu’il venait de dire. D’un côté, dans tous les camps qui prenaient de l’ampleur, l’isolement en faisait parti intégrante, quelqu’un qui perdait les pédales après une soirée un peu trop alcoolisée se voyait alors séjourner en cellule de dégrisement.. ouais c’était logique en un sens, pour garantir la sécurité de chacun. « Ouais j’imagine, peut-être même qu’on va justement m’en parler tout à l’heure, quand on me présentera mon poste ». J’avais en tête une petite cellule, comme celle dans laquelle on s’était réveillé après notre ‘recrutement particulier’, peut-être se trouverait-elle au poste de sécurité où j’allais devoir me rendre. Je verrais bien. Du coup, ses paroles m’avaient un peu rassuré, je n’aurai pas à gérer des mecs insupportables, ne voulant pas se soumettre à l’autorité ou autre ; tout ça aurait été une perte de temps dont je me passerai bien, mes priorités étant tout autre. « Bon tu me rassures, j’espère aussi que cette tranquillité sera maintenue, en tout les cas, je ferai en sorte qu’elle le soit !! ». Et bien alors que m’arrive-t-il, me voilà à peine arrivé et déjà, je fais des promesses sur une mission que je n’ai pas encore officiellement accepté… Peut-être que ce Logan commençait à déteindre sur moi, sa gentillesse, ses espoirs… Une simple discussion et il m’influençait déjà positivement. En le réalisant, j’avais souri. « Tu sais, après l’entretien, je me demandais si j’avais bien fait d’accepter d’offrir ainsi mes services, je me questionnai un peu sur la sincérité du fondement même de groupe. Mais.. à discuter avec toi, mes doutes se dissipent ! » Et voilà, sa bonne tête avait suffit à me laisser aller à la confidence. Décidément, il avait un don caché ce Logan !

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Logan J. Wilander

Logan J. Wilander
Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Tumblr_pr2k814PDI1rp3v3zo2_r3_500

× Âge du perso : :
42 ans (Né le 20 juillet 1975)

× Caravane + colocataires : :
Caravane 3C - Saïd

× Poste assigné : :
Infirmier

× Messages : :
2050

× Points de vie : :
445

× Copyright : :
Shiya

× Avatar : :
Robert Downey Jr.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeLun 4 Fév - 15:11


Plus on est de fou plus on s'amuse
Et d'un nouveau colocataire, un de plus
Adrian fut surprit quand j'utilisais le mot "enfermé", concernant les autres survivants. Je doute que Vance ne vienne à les tuer tout de même, après avec ce que j'avais entendu, je savais qu'il y avait des survivants qui restaient en "prison". Pour moi c'était ceux qui pouvaient montrer un danger au camp, des personnes violentes, voir malades ? Je ne pouvais pas en dire plus, car si j'étais au courant par rapport aux survivants enfermés, c'était surtout grâce au bouche à oreille, puis en réfléchissant, c'était aussi de la logique. Après pourquoi enfermer des personnes qui veulent juste partir ? Je devais avouer que cette question n'était pas très rassurante ... Nous n'étions donc pas libre de partir, soit les survivants acceptent, soient ils finissent enfermer ... J'hochais alors la tête tout en regardant Adrian. Vue que le jeune homme serait gardien de la paix, il aurait peut-être davantage d'information, moi je n'étais qu'un pharmacien après tout.

-Le bouche à oreille ... Je sais que des survivants se retrouvent séparés, après ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi enfermer des personnes qui ne veulent pas rester ? Mais bon, il est préférable de ne pas trop poser de question, j'ai ce qu'il me faut et je veux pas de problème


Les survivants qui se trouvaient à Ellia été plutôt calme, par contre on pouvait voir comme des sortes de classement au niveau des caravanes, après c'était peut-être juste une coïncidence, je n'allais pas non plus me faire des films pour rien.

-J'avoue qu'après ton entretien, j'aimerais bien en savoir davantage ... Vue que je dois vivre ici avec mon fils ...

A nouveau Adrian reprit la parole, je réfléchi un court moment, comprenant les doutes de celui-ci

-Cet homme veut construire quelque chose, il prend des précautions pour que ça se déroule bien, les systèmes qui ont étaient mis en place sont corrects ... C'est juste pour les personnes enfermés que ... Bien que je ne sais pas trop quoi dire, enfin regarde Tony ... Il est heureux, donc je suis heureux


Dis-je avec un sourire rassurant.
code by bat'phanie

_________________
« Just survivor »
Les légendes ne meurent jamais, elles deviennent une part de toi.
©crackintime


Dernière édition par Logan J. Wilander le Ven 8 Fév - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous

Invité



Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeJeu 7 Fév - 12:46


Nice to meet you
Nourris ton âme des meilleurs principes, et recherche la compagnie des plus honnêtes gens. Proverbe latin

Même si la balance penchait plus vers le positif au fil de la discussion, je n’arrivai pas trop à me faire une idée tranchée sur ce campement. De toute façon, je venais à peine d’arriver et si j’étais là, c’était contre mon gré, j’avais d’autre priorité en tête quand ils m’ont attrapé et je les ai toujours à l’esprit. C’est peut-être aussi la raison pour laquelle je préférais positiver sur le sujet, sans trop m’y attarder. Pour moi, c’était comme si je me disais que ce ne serait pas mon problème. Que je ne resterai de toute façon pas ici. Et puis, comme le disait Logan, tout était fait pour que les gens soient en sécurité, notamment pour cet encadrement qui a été mis en place pour les enfants, dont son fils pouvait bénéficier. Alors je ne relève pas quand ils parlent de gens qui se retrouvent séparé, ni même sur un détail qui aurait pourtant toute son importance, mais qui, sans trop le savoir, passe inaperçu dans ma petite tête… le fait que des gens soient forcés à rester… je laisse passer tout ça, et je l’écoute, je lui réponds en voyant le bon côté des choses, j’acquiesce quand il finit par dire que tout ce qui comptait c’était que son fils soit heureux. « Ouais je te comprends, c’est l’essentiel » je regarde vers le petit garçon et je me dis qu’au final, c’était un peu grâce à ce fameux Vance que Logan pouvait être là tranquille, sans se soucier des infectés, des voleurs, de trouver un toit ou de quoi manger. Ouais, je préfère rester sur cette teinte positive et ne pas en rajouter davantage sur mes questions. De toute façon, on allait partager cette caravane, alors j’aurais l’occasion de discuter avec lui une autre fois. Du coup, je tends une main vers lui, pour le saluer… « Écoute, c’était sympa de discuter avec toi, je pense qu’on va bien s’entendre  » déclarais-je en souriant. Je ne pensais pas m’avancer en disant ça. J’étais quelqu’un de plutôt sociable et j’avais la même impression sur lui. Après, je ne sais pas encore combien de temps j’allais rester dans cet endroit, cela dépendra des attentes qu’on a de moi, de la manière dont j’arriverais à me faire bien voir. Ouais pour ça, je pense que ça ne serait pas long, en général tout le monde m’adore… En lui serrant la main, je conclus notre petite rencontre... « On m’attends au poste de sécurité, je vais devoir te laisser » et puis je regarde une dernière fois vers le garçon, mais je ne veux pas le déranger alors je le salue juste de loin « Salut champion, on s’revoit plus tard… occupe-toi bien de ton père !»

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Logan J. Wilander

Logan J. Wilander
Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Tumblr_pr2k814PDI1rp3v3zo2_r3_500

× Âge du perso : :
42 ans (Né le 20 juillet 1975)

× Caravane + colocataires : :
Caravane 3C - Saïd

× Poste assigné : :
Infirmier

× Messages : :
2050

× Points de vie : :
445

× Copyright : :
Shiya

× Avatar : :
Robert Downey Jr.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin




Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitimeVen 8 Fév - 15:47


Plus on est de fou plus on s'amuse
Et d'un nouveau colocataire, un de plus
Je venais de faire la connaissance de mon nouveau colocataire, j'étais rassuré de voir que ce gars ne cherché pas les embrouilles, au contraire, celui-ci voulait même les éviter et était gardien de la paix. Il voulait en savoir davantage sur le camp, ce qui était tout à fait normal, après tout, il venait d'arriver. Il était difficile de se faire un avis sur ce camp, mais une chose était sur, pour le moment nous étions en sécurité, alors je n'allais pas me plaindre, d'ailleurs, ça semblait être le cas de Adrian, tant que nous étions en paix, autant en profiter. Oui les méthodes de recrutement sont plus que douteuses, mais pour le moment, mettons le tout de côté ... Adrian était d'accord avec moi, pour le moment il était préférable de ne pas trop poser de question ... Alors que le blond jetais un regard vers Tony, j'eu un sourire, en voyant que mon fils avait retrouvé un peu de sa joie de vivre, je n'avais pas à craindre qu'un rôdeur ne vienne le dévorer, je n'avais pas à craindre le manque de nourriture ... Enfin je pouvais souffler, de plus, les enfants sentent que l'un des parents est stressé. Puis Adrian reprit à nouveau la parole et j'eu un sourire.

-Je pense aussi, félicitations te voila mon colocataire, tu as passé l'entretien de la caravane 3C avec brio!


Dis-je en plaisantant, en faisant le geste qu'on peut voir dans les films de chevalier. Voila jeune homme, te voila chevalier de la caravane 3C pensais-je amusé. Puis serrant la main du jeune homme, je laissais celui-ci rejoindre le poste de sécurité, avant de partir, Adrian se retourna vers Tony, et mon fils ne put s'empêcher de bomber le torse ... C'était bien le fils de son père. M'asseyant sur la banquette, je lisais l'inventaire de la pharmacie, si jamais on commencé à manquer de médicament, je devais le signaler, ainsi c'était comme ça que j'allais gagner ma vie à présent.
code by bat'phanie


FIN DU RP

_________________
« Just survivor »
Les légendes ne meurent jamais, elles deviennent une part de toi.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Plus on est de fou plus on s'amuse [PV Adrian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-