—review of the premises › Adrian. (/!\-16) - Page 3
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez

—review of the premises › Adrian. (/!\-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

SUSPECTS
Danielo P. Gomez

Danielo P. Gomez
—review of the premises › Adrian. (/!\-16) - Page 3 Tumblr_ppqzzwfhZw1qhggz0o2_400

× Âge du perso : :
29

× Caravane + colocataires : :
1A : Danielo P. Gomez + Aileen L. Blackhood + Alicia Valentine + Rebekah Fitz-Williamson

× Poste assigné : :
Pêcheur

× Messages : :
1259

× Points de vie : :
182

× Copyright : :
Dessus

× Avatar : :
Matthew Daddario

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Panda




—review of the premises › Adrian. (/!\-16) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: —review of the premises › Adrian. (/!\-16) —review of the premises › Adrian. (/!\-16) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 18:40


review of the premises.

Les vêtements du grand Colombien avaient l’air d’avoir bien séché, soulageant alors Danielo, qui n’avait pas traîné pour les réunir, et les enfiler ensuite. Au départ, il n’avait pas pris garde à Adrian, toujours assis derrière lui, accaparé par ses propres pensées. Lorsqu'il fut sur le point d’enfiler ses chaussures, il s’était enfin rendu-compte du retard de son ami, qui s’empressait plutôt brusquement de s’habiller. À la traîne ? L'un de ses sourcils s’était hérissé, juste avant qu’il ne s’installe sur la caisse, pour mettre ses chaussures. Voilà, Dan avait déjà l’impression que la situation allait évoluer, et bizarrement, il commençait déjà à reprendre ses distances, sans vraiment s’en rendre compte. Pour autant, cela ne l’avait pas empêché d’émettre une remarque ironique, alors qu’Adrian rattrapait son retard avec vigueur, déjà presque complètement revêtu. Lorsque le plus grand des deux se redressa, prêt à se faufiler avant le réveil du camp, le gardien en exode, en avait profité pour s’approprier tout le mérite de son rétablissement, se rapprochant dangereusement de Danielo. Adrian semblait avoir repris son aisance habituelle, plus du tout impressionné par son partenaire. Il s’abandonnait alors de nouveaux à des réflexions ambiguës, laissant son allié encaisser ses insinuations. « Voilà qu’il s’emballe de nouveau... ». En jouant sur les sarcasmes, Dan essayait de dissimuler sa gêne retrouvée, canalisant toutes ses émotions comme il le pouvait face à la fatigue. Avouons-le, il ne savait plus du tout où il en était, partagé entre ses sentiments et la crainte de tout perdre. Devoir gérer une relation aussi inédite pour lui, et au milieu d'autant de nuisible ne lui plaisait guère, alors généralement, c’était face à ce type de situation qu’il décidait de prendre la fuite. Sauf que cette fois, Adrian lui avait pris la main, cherchant du réconfort là où il y en avait plus. Avait-il vraiment l’intention de le raccompagner à sa caravane main dans la main ? Dan avait pincé les lèvres, paralysé par son emprise, alors qu’il redoutait de lui faire du mal, encore une fois. La meilleure issue fut de lui déposer un baisé sur la joue, avant de se libérer de son étreinte pour se diriger vers la porte de sortie. « Alors dépêchons-nous, j’ai pas envie de finir au dernier étage. ». Les déviants étaient considérés comme des prisonniers, et Danielo n’osait pas imaginer sa “survie” là-bas. Le gaillard avait rapidement ouvert la porte, sortant la tête pour vérifier les alentours, avant de mettre un pied dehors. Il n’avait plus l’air aussi à l’aise, et paraissait aux aguets. Au moment où Adrian quitta la cabane à son tour, il avait aussitôt entamé la marche de retour, pressé par l’adrénaline.

Il fallut environ six minutes aux deux amis pour rejoindre le secteur du Gomez, toujours à l’affût du moindre mouvement, alors que Danielo était clairement hors de son couvre-feu. Soyons honnête, il craignait de devoir dire au revoir à Adrian, alors que ce dernier l’avait escorté jusqu’à son “domicile”. Vraisemblablement, Danielo n’avait pas l’intention de se montrer très affectueux, et assurément pas alors qu’ils se trouvaient à l’angle de sa caravane et à découvert. Lui serrer la main ? Encore pire, il aurait l’air de quoi, après lui avoir sauté dessus et lui avoir prouver qu’il partageait ses sentiments ? Hein ? Au lieu de ça, il cherchait les bons mots, de quoi faire dissoudre cette façade de glace, qu’il venait de brandir depuis son départ. Malheureusement, plus il piétinait autour de la zone, plus il exposait sa détresse, alourdissant l’ambiance déjà compromise. Adrian le connaissait suffisamment pour savoir que quelque chose n’allait pas, sauf que s’il osait mettre les deux pieds dedans, il risquait de se prendre la foudre. Dan avait pourtant fini par se dresser devant lui, le regard assombrit par l’inquiétude. « Bon, j’y vais... c’est mieux de se quitter comme ça. Mon cerveau fonctionne plus correctement, et on sait tous les deux que c’est jamais bon... ». Il parut hésitant. « Je sais pas ce qu’on est... mais j’espère que c’est mieux que ce qu’on était avant. ». Ce fut la seule chose cohérente qu’il fut capable de dire, avant de se frotter les yeux, et de disparaître pour gagner l’entrée de sa foutue caravane. Dormir... il espérait que ça l’aiderait.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
—review of the premises › Adrian. (/!\-16) - Page 3 Tumblr_oszng5Wh0O1rtz6fjo8_400 —review of the premises › Adrian. (/!\-16) - Page 3 Tumblr_oszng5Wh0O1rtz6fjo2_400
Revenir en haut Aller en bas

—review of the premises › Adrian. (/!\-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-