(emily) The world change and the people change too
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez

(emily) The world change and the people change too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ACCEPTABLES
Emily C. Foster

(emily) The world change and the people change too Tumblr_inline_pjcl2cpln21w9w91p_400

Rps : Mason - Adrian

× Âge du perso : :
23 ans

× Caravane + colocataires : :
en cours

× Poste assigné : :
en cours

× Messages : :
372

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
Bazzart (delreys.)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeVen 28 Déc - 21:33

fiche #000

† NOM : Foster
† PRÉNOM(S) : Emily, Camille
† ÂGE : 23 ans
† DATE DE NAISSANCE : 30 janvier
† LIEU DE NAISSANCE : Pasadena
† HABITAIT : San Diego
† ANCIENNE OCCUPATION : lycéenne
† STATUT FAMILIAL : célibataire
† ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle
† GROUPE : Acceptable
† AVATAR : Danielle Campbell
Observations
Douce, jovial, toujours à tendre la main. J'étais avant tout une peste avec mon grand frère, parce que je pouvais encore me permettre d'être une enfant. A l'adolescence, j'avoue que j'étais assez superficielle, j'ai gardé un petit côté comme cela même après. Parfois je me maquille encore légèrement pour me faire croire que le monde reste le même. Bon, dans les faits, depuis que je suis avec les frères, je ne le fais plus. J'essaie d'être digne de leur confiance et ce que je pouvais me permettre avec mon père et mon frère, ça passera sans doute moins bien avec un ancien militaire. Ce qui me reste aussi de mon ancienne vie, c'est cette envie d'apprendre dévorante. J'ai eu la chance de faire un bout de chemin avec Théodore. C'était un excellent professeur et il me manque beaucoup. Maintenant, on peut dire que je suis souvent une peste avec les personnes que je connais pas. Je veux prouver que je suis grande et que je sais me débrouiller toute seule, mais au fond, je sais que je reste une petite fille. Je joue simplement aux grandes, mais je suis devenue utile dans un groupe. De nature beaucoup plus méfiante qu'avant, je sais faire des choses que je ne voudrais pas savoir : tirer, torturer, séduire à des fins de manipulation. Le poids de la culpabilité finira sans doute par me dévorer un jour, je le sais.
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? J'avais vraiment l'intention de le faire. Je devais y aller avec mon compagnon Graham, mais les bombes nous sont tombés dessus... Mes plans ont donc évolués. Je ne savais plus trop quoi penser, mais je voulais toujours le faire. Sauf que depuis, avec mon nouveau groupe, on a croisé des personnes qui l'avaient faits. Je ne sais plus trop quoi en penser. Mais j'ai tendance à faire confiance aux deux frères avec qui je suis, aucun des deux ne semblent vouloir le faire maintenant. Alors j'attends qu'il y ait du recul dessus avant de me décider.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? Tant bien que mal, j'essaie de me convaincre qu'ils ne sont plus humains. Ce sont des prédateurs de chaires et je dois évoluer avec cela. Pendant très longtemps, par respect pour la personne que le rôdeur a pu être, je ne voulais pas tirer. Je n'acceptais que de les blesser pour ma propre survie. Maintenant, si je leur tire dessus, c'est pour protéger mes compagnons, ou moi-même. Je ressens encore une profonde culpabilité qui me ronge, mais qu'une fois que nous sommes tous en sécurité.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? J'ai perdu tout le monde et je pensais moi-même être la prochaine sur la liste, mais les deux frères m'ont acceptés dans leur petit groupe et m'ont sauvés la vie. Je les ais pleurés longtemps, mais je préfère me rappeler des bons souvenirs. Si je suis encore en vie, c'est parce que mes proches m'ont protégés et ont fini par perdre leur propre vie. J'essaie de me rappeler que pour être digne de leur sacrifice, il faut que je devienne forte à mon tour. Alors ils sont avant tout ce qui me permet d'avancer. Je ne cache pas que j'ai l'espoir fou de revoir l'un d'eux en vie, de mettre trompée et qu'au moins l'un d'eux ne soit pas mort, comme mon frère Tommy par exemple.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? Ce n'est pas Bodie, les monstres sont en cages. J'ai vraiment envie de croire en cette ville. Vance a l'air d'être de bonne foi et de vouloir vraiment rétablir l'ordre. J'espère de tout cœur qu'il y arrivera. Ce n'est pas en lui que j'ai du mal à faire confiance, ce sont dans les autres survivants. Un gars que j'ai connu comme Joe, pourrait facilement duper Vance pour lui montrer à quel point il veut rétablir l'ordre aussi. Ce que j'ai peur pour cette ville, c'est dans les manipulateurs qui devraient être enfermés et non mis avec les autres. Mais on verra bien, j'ai sans doute peur pour rien, n'est-ce pas ? Tant que je reste en contact avec les deux frères, je veux même bien faire le poirier pendant des heures s'il le faut. Alors oui, je suis bien sûre prête à coopérer.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † C'est toujours Mira qui prends son temps avec ses petits personnages coquin ah et puis j'aime bien code validé par Aileenoutte...  siffle

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † bazzart & tumblr

_________________
I want to be a mermaid for watching the humans
©crack in time


Dernière édition par Emily C. Foster le Lun 21 Jan - 13:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Emily C. Foster

(emily) The world change and the people change too Tumblr_inline_pjcl2cpln21w9w91p_400

Rps : Mason - Adrian

× Âge du perso : :
23 ans

× Caravane + colocataires : :
en cours

× Poste assigné : :
en cours

× Messages : :
372

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
Bazzart (delreys.)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeVen 28 Déc - 21:33

fiche #000
Sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
Je n'ai pas toujours été sage.
« JE NE PEUX PAS ! » Hurlais-je encore et toujours à mon père. Me réveillant en sursaut, les larmes aux yeux, je me tournais vers la couche qui se trouvait à côté de la mienne. Tremblante, je ramenais mes genoux pour y déposer mon menton. Serait-ce plus facile de faire comme lui ? D’en finir tout simplement. Il faisait froid la nuit, tellement froid, comme pour rappeler à tous les survivants qui n’avaient survécu que par chance qu’il était temps de faire leur révérence. Des gens comme moi. J’allais mourir, je le savais, parce qu’en dehors de ce camp, en dehors de Bodie, c’était encore pire. Un cri muet sortit de ma gorge, me crispant qu’un peu plus sur la maigre couverture. La personne la plus importante à mes yeux s’était donné la mort. Oui, il s’était fait mordre, mais il avait quand même fait le choix de m’abandonner.

Il fallait que je paraisse sans faille, il fallait que j’y arrive, jusqu’à trouver une personne qui me permettrait de quitter ce camp. Mais comment y arriver alors que tous ceux qui sont là n’ont survécu qu’en devant des monstres ? « Graham ? Je peux passer la matinée avec toi ? » Un sourire en coin enjôleur, je masquais ma peine et l’angoisse lente que me procurais cet environnement hostile. Je le sais tout au fond de moi, le meilleur ami de mon frère a tellement changé que même lui pourrait peut-être me tuer après tout. Mais il reste ma dernière chance, ma seule bouffée d’oxygène dans ce monde sans avenir. La séduction n’était que manipulation, du moins, c’est comme cela que je le voyais au début. Puis, rapidement, à force de jouer à ce jeu dangereux, alors que j’étais la fille la plus gentille dans ce camp, j’avais envie de crever les yeux des femmes qui posaient trop longtemps leurs regards sur lui. Cette façon de réagir me prit au ventre… Non, je ne pouvais pas avoir des sentiments pour Graham. Je l’avais quasiment connu toute ma vie. Choquée par ma propre attitude et des sentiments naissants, je fuyais une nouvelle fois dans ce qui devait être le refuge de mon père et par conséquent, le mien aussi.

« JE NE PEUX PAS ! JE TE L’AI DIT, JE NE PEUX PAS ! » Hurlais-je contre mon père qui me demandait de tirer dans la tête d’un rôdeur coincé sous un rocher. « JE NE PEUX PAS ! » Peu importe le nombre de fois où il m’a demandé de le faire, la réponse resta la même. J’en étais incapable. Ce n’était pas que des cadavres pour moi, c’était ceux qu’ils étaient avant que je voyais et je me braquais. Je n’aimerai pas que l’on me traite ainsi. Pourtant, je savais que tous les survivants qui resteraient n’hésiterais pas une seconde à le faire. Graham non plus, d’ailleurs, c’était bien pour ça, pensais-je, que j’essaie de devenir plus qu’une simple amie. Peut-être que s’il développait des sentiments pour moi, il me protégerait, ferait attention à moi. Peut-être n’aurais-je pas à mourir… « Il est où ton père petiote ? » Le regard presque hautain, persuadée que montrer de la faiblesse à ces gens seraient la dernière chose à faire, je donnais toujours la même excuse. « Il doit fouiller à droite, à gauche pour trouver une boîte de conserve… Ou peut-être négocier avec d’autres pour de la nourriture contre… Une arme ? J’aurai bien aimé le suivre avec un GPS, mais je n’en ai pas trouvé… » Un rire aigre et moqueur s’échappa de l’homme avant qu’il ne passe son chemin.

« Graham ?  T’es sérieux Tommy ? T’as pas d’autres amis ? … J’ai l’impression que vous êtes tellement collés que, je ne sais pas moi, vous allez finir en couple ! » M’envoyant un pull à la figure, je ne pouvais que m’enfuir en riant. « Salut Graham… » A cette époque, je n’étais encore qu’une enfant, mais mes amies étaient déjà ultra pénible dès que Tommy invitait Graham et qu’elles étaient là. « Et mon frère ? Non ? Il faut absolument que vous imaginiez la quelle de vous va épouser Graham ? Super ! » Lançais-je en levant les deux pouces en l’air. Ce qui fait que, malgré le fait que je ne savais pas que je le reverrais moins souvent après cela, quand il partit ce soir-là, je ne pus m’empêcher de lui lancer. « Tu devrais venir avec un gilet par balle à la maison la prochaine fois, crois-moi… »

Les cris fusaient à la maison alors que Tommy me prenait dans ses bras pour me consoler. Mais j’étais ailleurs, trop sonnée par la nouvelle. Nos parents divorçaient. Pourquoi, comment ? Que c’était-il passé exactement ? « Je croyais naïvement que l’amour était la seule chose qui ne se brisait jamais… » Tommy me serra qu’un peu plus encore dans ses bras. De Pasadena à San Diego, ce n’était pas tant le changement de ville qui me blessait. Douze ans, c’était assez grand pour qu’un grand frère décide d’abandonner sa jeune sœur ? Mon père devint alors rapidement mon tout, bien que j’avais la chance de me faire des amis facilement. On peut dire sans mentir que j’avais gardé ce complexe de petite fille où son père est un héros indestructible, une personne parfaite. Je mis plusieurs années à pardonner à Tommy, je lui en voulais encore plus quand il passait plus de temps avec ses amis qu’avec moi quand je venais en vacances.

« Laisse-moi passer Tommy, tu me fatigues. » Lançant un regard presque suppliant au seul ami que je connaissais, Graham, mon frère continuait de me chercher. « Tu vas t’en manger une Tommy et je t’aurai prévenu. » D’un regard froid qui voulait tout dire, je remerciais Graham de ne pas avoir demandé à mon frère de me lâcher un peu. Les mois passaient et l’amertume avec. « Excuse-moi… » Lançais-je à Graham alors que l’on se croisait dans les escaliers. « Je n’aurai pas dû essayer de te mettre dans nos chamailleries d’enfants. » Je pensais être plus adulte, mais en vérité je n’avais que dix-sept ans. Les voyants le soir même assis sur le canapé à regarder la télé, je jouais ma peste de sœur en m’asseyant juste entre les deux compères. « Je te gêne pas ? » Me lançais mon frère. « Non, ça va, j’ai réussi à me coller à Graham, alors tout va bien. » Offrant un grand sourire à mon frère, je savais pertinemment que je devais aussi taper sur le système de son meilleur ami, sauf si au contraire il trouvait cela amusant. « Détends toi un peu, je suis trop… jeune pour tenter de te voler l’un de tes potes. » D’un haussement de sourcils provocateurs envers celui qui partageait mon sang, je ne pouvais que soupirer lorsque son ami à côté augmentait le son de la télévision. Je laissais échapper un soupir pour montrer ma désapprobation, mais je finissais par écouter la télé. « Laisse tombé Milly, c’est des conneries, c’est justement ça qui est drôle, arrête d’écouter la télé comme si c’était ta bible… » Les deux garçons finissaient par parler entre eux, étant habitué à ma présence, ils ne semblaient pas perturbés par le fait que je m’incruste. Après tout, j’étais plus que sage, n’écoutant pas mon frère, mon regard était fixé sur l’écran de télévision. Les mayas, hein ? Ils avaient peut-être tout simplement plus de papiers pour continuer leur calendrier… « On aurait peut-être dû te mettre un film d’horreur, là au moins tu aurai su que c’était de la fiction. » La voix de Graham me retira de ma stupeur et après de multiples plaintes des grands, je finissais par obéir et aller me coucher.

« Tu penses que c’est vrai ? » Me lança une amie alors que j’étais de retour chez mon père. « Parce que c’est aujourd’hui la date, les Mayas, tout ça. » Une pensée alla droit vers ceux qui n’étaient pas avec moi, ceux qui vivaient à Pasadena. « J’appellerai mon frère pour être rassurée. » Faisais-je comme pour me moquer d’elle. Mais en réalité, j’étais terrifiée. Alors quand je suis rentrée, voir mon père sur la chaîne des informations ne me rassura pas. « Qu’est-ce qui se passe ? » « Tu te rappelles de la grippe A ? A mon avis elle a méchamment muté, mais t’en fais pas… Les infos sont toujours là pour nous faire peur. J’ai eu ta mère, personne n’est affecté dans les gens que l’on connaît. » « Ah d’accord… » Et je m’en suis tenue à ça. Pendant deux ou trois jours et puis, je commençais à paniquer. Je demandais alors à mon frère par sms de me passer le numéro de Graham, juste au cas où. Comme un idiot qui pensait que je voulais draguer son meilleur pote, il ne me donna que du vide. Mais je voulais un numéro de plus… Si jamais… C’était plus important qu’une grippe A. Il fallait que je puisse garder un contact avec les personnes que je connaissais, que je sache ce qui se passait.

« Emily » Je sursautais et tremblante, je tournais la tête vers mon père. « Il faut que tu manges Emily. » Il y avait du sang sur mes habits, du sang et de la terre incrusté dans mes ongles. Mes cheveux étaient devenus gras et les fantômes d’un passé récent me hantais déjà. « Emily ! » « C’est à qui ?! » Mon mutisme de ces longs derniers mois s’en était allé, mais je ne pense pas que cela faisait plaisir à mon père pour autant. Je l’avais vu faire, bien qu’il m’ait dit de rester contre ce muret, attendant son retour. J’avais entendu des cris et j’ai pensé qu’il était peut-être en danger… Il avait tué ces gens. C’était pourtant la seule fois où je lui montrais que je n’étais pas pour ses méthodes. Son regard de culpabilité me fendit le cœur et je me sentais soudain coupable de lui en vouloir alors qu’il faisait tout cela pour moi, après tout. « Pardon… » Murmurais-je avant de manger. Combien de fois avais-je eu envie de rejeter toute forme de nourriture ? Surtout après que mon père l’ait obtenu de cette façon.

Il y avait eu une raison à ce mutisme. Toute la ville était en fuite pour une raison que je ne comprenais pas. Lisa et moi nous étions en ville, mais pas si loin que cela de chez moi. Quand nous vîmes les rodeurs pour la première fois et ce qu’ils faisaient, nous avons compris. « Il faut retrouver mon père ! » Seulement, parmi la foule, on se faisait bousculé, on se perdait. « LISA ! LISA ! » L’apercevant au loin, je la rejoignis en bravant la foule et nous eûmes la pire idée du monde. En suivant des petits chemins, on décidait alors de passer derrière l’hôpital pour rentrer plus rapidement à la maison. Il y en avait plus encore. « Mon dieu… » Attrapant le poignet de Lisa, je courrais aussi vite que je pouvais, jusqu’à ce que l’on trébuche sur une pauvre petite fille. Mon amie fût plus rapide que moi et tenta de l’aider. Mais il ne s’agissait pas d’une petite fille, plus vraiment. Cette dernière la mordit au cou et lui arracha sous mes yeux sa jugulaire. Aucun son ne sorti de ma bouche. Plus aucun son ne sorti de ma bouche, jamais. Pas pendant plusieurs mois. Prenant finalement le reste de courage qui me restait, je rentrais à la maison où mon père m’attendait.

Au début, on restait dans la maison et rapidement, mon père comprit qu’il fallait aller sur les chemins, trouver peut-être d’autres survivants. Je ne cessais d’essayer de joindre ma mère ou mon frère et je lui reprochais muettement de ne pas m’avoir donné d’autres numéros à appeler. Peut-être aurais-je retrouvé la parole pour les retrouver. Oui, c’est certain, je l’aurai fait. Mon père était désemparé par mon attitude, mais il savait que le plus important à faire était de nous mettre à l’abri. Alors que pour moi, nos proches étaient morts, lui, gardait espoir. Le dernier souvenir que j’ai de cette ville, c’est d’avoir revu Lisa, parmi la foule des rôdeurs. Cette photographie mentale continue de me hanter encore aujourd’hui. Mon père ne l’a pas tué, parce que je l’en ai empêché. Oui, il aurait eu raison, mais je ne sais plus comment il faut se comporter pour être correcte envers ceux qu’ils ont été. Aurais-je dû tuer Lisa ? Le rôdeur, pas mon amie… Très rapidement, mon père avait compris qu’il fallait viser la tête, je ne comprenais toujours pas pourquoi. Je crois que je n’ai pas envie de comprendre. Je crois que ce monde est beaucoup trop cruel et froid pour moi.

Les rôdeurs étaient devenus un quotidien. Le nombre de plaies et de coups aussi. La faim n’était qu’une compagnie supplémentaire à ce monde qui attendait la fin de l’homme. Mon père devenait alors ma seule et unique raison de vivre, de faire face. Je pardonnais pour lui les actes atroces qu’il commettait.  « Il n’y a plus de place pour nous dans ce monde… » C’était cette phrase que je répétais soir après soir, quand c’était mon tour de garde. Je m’étais habituée à des douches froides et je rendais fou mon père à chaque fois que je volais du maquillage pour tenter d’être… Normal. « Tu me promets d’être toujours là, n’est-ce pas ? » Mon père gloussait à cette supplication quotidienne. « Je ne veux pas que tu partes avant moi, il n’y a rien de pire pour des parents que de voir son enfant mourir, alors je ne peux que te promettre de te protéger jusqu’au bout… » La réponse ne me plaisait pas. Je voulais qu’il soit éternel, tel que je l’avais toujours vu.

« Tommy ! » Criais-je alors que mon père tentait de m’attraper par le bras. Cela faisait un mois tout au plus que nous étions dans le camp Bodie. Le pire endroit sur Terre. Mais mon père avait fait sa place étant devenu à sa manière un monstre comme les autres d’ici. Restant un être humain qu’avec moi. « Tommy, est-ce que tu sais où est Tommy ? » Attrapant le poignet de Graham avec un espoir fou, mes yeux trahissaient que j’étais toujours la même, les siens me firent lâcher prise. Graham était en vie, pourquoi Tommy n’était pas avec lui ? Mon père vint me placer derrière lui par instinct et bien que je ne fusse même pas à un mètre, je n’entendis rien de leur conversation. Il s’était excusé pour moi et je compris rapidement que j’étais sans doute encore une enfant pour eux deux. Parce que j’étais toujours la même, mais eux n’était plus que leurs ombres.

J’avais cette impression d’être crucifiée tous les matins. « Je déteste cet endroit… J’étouffe. » Mais mon père ne m’écoutait même plus. « Ça fait presque un an, on n’est jamais… Resté aussi longtemps quelque part. » Il était parti. Ignorant ce que j’avais dire ou, au contraire, le sachant que trop bien. Je me mourrais ici, pendant que mon père devenait ami avec des monstres encore plus tordu que lui. Je regardais Graham au loin, jamais je ne m’approchais. Pour quoi faire ? Nous étions sans doute des étrangers maintenant. Je regrettais les chamailleries, je regrettais ces moments où même Graham ne se plaignait pas quand je m’endormais sur son épaule ou celle de mon frère devant un film. Il était mon passé, ce passé qui me manquait tant. Un avenir qui ne verrait sans doute jamais le jour.

Une semaine après tout au plus, je fronçais les sourcils face à l’attitude de mon père. Il était rentré blesser mais avait refusé que je couse moi-même sa blessure. Nous l’avions toujours fait pourtant. Incité par mon père, j’allais rencontrer des gens de ce camp de barbares, par chance, Graham était dans le camp. « J’avais demandé à Tommy de me donner ton numéro, il a sans doute eu trop peur que je te harcèle. » C’était ma façon à moi d’essayer de renouer avec lui. « Alors finalement, tu l’as ton gilet par balle ? » A ma grande surprise, il ne me jeta pas pour autant. Nous parlions que du passé et c’était très bien comme cela pensais-je, avant de revenir près de mon père. Prenant une profonde inspiration, je m’efforçais de lire le mot qu’il m’avait laissé. « Non… Pas ça… Pas ça… » Me rendant à l’endroit abandonné qu’il indiquait dans le camp, je m’effondrais sur son corps. Il m’avait abandonné dans le pire endroit du monde. J’étais obligée de le pleurer en silence. A l’aide d’une pelle de fortune, je lui creusais une tombe sous une table de salon en bois qui pourrissait. Comme ça, je saurai où me recueillir, le temps où je serai encore en vie.

Mon petit jeu, vous le connaissez déjà. Prétendre qu’il va bien, qu’il vagabonde beaucoup. Mais je suis en présence des pires représentants de l’espèce encore en vie, que vont-ils me faire ? Un peu plus chaque jour, je venais à la rencontre de Graham, multipliant les sous-entendus ou dire sur le ton de la plaisanterie qu’il m’avait toujours plu. Ce n’était pas faux, mais à l’époque, c’était le meilleur ami de mon frère. Il était peut-être encore trop tôt pour tenter de me confier à lui, mais je tentais le coup. Je lui disais que peut-être nous retrouverions Tommy ensemble, un jour, qu’il était peut-être encore en vie quelque part. « Je suis contente que tu sois là… » Lui embrassant la joue par surprise alors qu’il était assis et que nous parlions, je prétendais aller retrouver mon père pour dîner.

J’ai besoin de lui et je le sais, mais ce n’est pas seulement ça. Malgré tout ce désordre dans ma tête, je pense que je l’aime… Peu importe ce qu’il est devenu, je l’ai fait pour mon père, je saurai l’accepté aussi de Graham. Mais rien ne me dis qu’il m’acceptera telle que je suis ou bien que j’arriverai finalement à lui plaire suffisamment pour… Peut-être un jour, qu’il tombe amoureux de moi. Je me suis piégée moi-même et c’est à moi d’en payer les conséquences. Je pourrais vous raconter tellement d’autres moments de ma vie, mais peut-être qu’il vaut mieux clore le chapitre pour ce soir… Vous en savez déjà suffisamment, bien que je cache plusieurs autres atrocités. Après tout, dans un monde tel que celui-ci, il s’en passe des choses en trois ans.

Mon bon Monsieur, apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute.
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
La pluie coulait sur mon visage, mes cheveux ondulés perlaient le sol de l'eau qu'ils ne pouvaient se permettre de contenir. « Tommy... Pitié Tommy.... Graham ! Graham !! » Crier aurait été dangereux, seul le ton de ma voix montrait à quel point j'avais envie de hurler alors que je ne faisais que murmurer. « Pitié... Pitié.... Pitié... » Je me sentais de nouveau petite fille, à gratter le sol comme cela, à demander à des morts de se relever, mais qu'ils ne deviennent pas rôdeurs. Un son rauque sortie de ma gorge. Ils étaient tous les deux sous cette bâtisse, celle que je retournais sans relâche. Des bombes, des bombes étaient tombées, d'où ? Comment ? Pourquoi ? Pourquoi j'y avais échappé et pas eux ? J'avais quelques écorchures et encore une fois, c'était moi, la survivante en carton qui s'en sortait alors que les autres donnaient leurs vies. Je suis restée trois mois. Trois mois à creuser. Trois mois à prier. Trois mois à pleurer toutes les larmes de mon corps. Je ne savais même pas lequel des deux me faisaient pleurer le plus. Ils se disputaient à cause de moi ou pour moi, qu'en savais-je. Tommy n'avait pas apprécié la mauvaise blague de voir sa sœur au bras de son meilleur ami. Tommy voulait que je ne parte qu'avec lui et j'avais décidé de fuir avec Graham. Si j'avais suivi Tommy, est-ce qu'ils seraient encore en vie ? La culpabilité me rongeait. J'avais hésité. J'aimais Graham, mais Tommy était mon frère, mon héros. Ma chaire et mon sang.

« Rappelle-toi des noms Milly... » Tenant un journal de fortune et un stylo qui avait décidé de ne pas me lâcher pour une fois, j'essayais de me souvenir de chaque personne du groupe auquel j'avais appartenu : « Rebekah, Conrad, le cannibale, Desmond il s’appelait, et... Je ne sais plus c'était quoi ton prénom, je suis tellement désolée. » Ils devaient tous être morts. J'avouais à moi-même que pour Desmond, c'était un soulagement. Ce type était un vrai malade. Il avait fait partit d'un groupe de cannibales et malgré moi, j'avais assisté à un piège qui consistait à attraper des petits groupes de survivants pour les servir en repas. J'avais fait l'impasse sur beaucoup d'atrocités sur mon ancienne histoire. Dont l'une qui n'était pas des moindres. J'avais été kidnappée par une folle et son frère, du moins, c'est comme cela qu'ils se présentaient. Elle voulait à tout prix me faire passer pour sa fille, parce qu'elle n'avait pas eu la chance d'avoir des enfants et qu'elle me trouvait encore assez jeune pour pouvoir faire mon éducation. Bref, elle m'a torturé et je n'ai plus aucune de mes dents du fond. Je ne l'ai confié à personne, j'avais commencé à le dire à Tommy... Mais Tommy il... Enfin...

Cette femme était folle, tout comme son frère, elle m'aura au moins appris à faire des choses atroces qui ont pu me servir pour fuir d'autres malades. Elle m'a appris différentes méthodes de tortures, sur moi ou sur d'autres. Sauf que j'ai été la seule à rester en vie. Parce qu'elle le voulait. Elle avait fait un marché avec le groupe de Desmond. Leur protection contre du manger facile. Je servais d'appât avec elle pour attirer des groupes dans leurs filets. J'en disais des choses sur les atrocités de mon père, mais ça, ça, ça me donnait envie de vomir. Il m'arrivait encore de me réveiller en sursaut la nuit. Je voyais parfois l’œil de Finn s'entrouvrir et puis je me retournais, comme si ce n'était rien. Si j'en parlais aux deux frères, je n'étais pas sûre qu'ils veuillent encore me garder avec eux.

Mon père avait fini par me sauver la vie, la suite, vous la connaissez déjà. On a atterri à Bodie, mon père s'est tiré une balle dans la tête, j'ai séduit Graham et on s'est enfuit de Bodie avec Rebekah et une autre gamine de mon âge. Ils étaient amants, Graham et Rebekah, et je devais ravaler mon amertume en le sachant. Finalement je me suis vraiment mise avec Graham et Rebekah était en réalité amoureuse de Conrad, du moins, c'est ce que j'ai cru comprendre. Sauf que ce Conrad, il était ami avec ce monstre de Desmond. Je n'arrivais que très rarement à fermer les yeux dans cette maison. J'étais entourée de monstres. Je prenais même l'engagement de faire des sorties seules pour ramener des provisions. Alors que je devenais complètement folle par le manque de sommeil et de véritables repères, je tombais sur Tommy. Je pensais à une hallucination, à un fantôme, mais c'était bien lui. Il m'avait rendu la raison. Il était mon véritable repère dans ce monde qui partait à la dérive. Mon père et mon frère avaient toujours été mes modèles. Je ne pouvais pas me retrouver sans avoir aucun des deux à mes côtés.

Comme s'ils se disputaient une garde d'enfant, Graham et Tommy n'arrêtaient pas de se disputer à propos de moi. Mon frère essayait même de convaincre Rebekah de faire tomber Graham dans ses bras. Je pense que c'est là que j'avais pris ma décision que ce serait Graham que je choisirais coûte que coûte, comme pour le punir de me faire souffrir. Oui, Graham m'avait connu enfant, mais je ne l'étais plus et j'avais le droit d'aimer qui je voulais. Seulement, je ne pensais pas que j'allais les perdre tous les deux... Je n'étais pas une survivante, je n'étais même pas l'ombre d'une survivante. Je savais que mes jours étaient dorénavant comptés. Je ne voulais pas tuer de rôdeurs, je ne pouvais pas, ma morale me l'interdisait. Pour me forcer à dormir la nuit, je faisais quelque chose d'extrêmement dangereux. Je mettais de la musique dans mes oreilles. Pierce, même Pierce me manquait. C'était lors d'une escapade à Bodie avec lui que j'avais trouvé les piles pour faire enfin marcher ce mp3. Pierce était un militaire qui sous-estimais de loin les femmes, mais je suis persuadée qu'avec le temps il aurait pu finir par m'accepter et me prendre pour autre chose qu'un boulet. Je n'étais pas une excellente féministe... Je l'avouais sans peine. J'avais toujours comme modèle des hommes. J'aimais ressentir la sécurité et avec une femme, même plus âgée, je ne le ressentais pas, c'était comme ça. Les hommes ne jouaient pas trop avec les émotions, ils étaient francs et disaient les choses directement. J'aimais leurs leçons qui ne tournaient pas autour du pot. Moi, par contre, j'étais une vraie fille qui utilisait la manipulation pour essayer d'être protégée. Enfin, ça, c'était avant.

Je comptais les jours, les heures, jusqu'à ce que je finisse en poussière. Je venais juste de passer la jambe dans du bois pourri venant d'un escalier. J'étais foutu. J'avais peur sans avoir peur, c'était vraiment bizarre. Ce moment devait arriver de toute façon, je le savais. Il me restait quelques secondes, une minute peut-être, alors que malgré ma blessure, je montais à un arbre pour essayer d'échapper aux rôdeurs. Je ressentis une douleur fulgurante au niveau de ma cheville, suivi d'une sensation de coulis chaud sur mon pied. Je lâchais prise sur le coup. On m'avait tiré dessus. Juste histoire de s'assurer que j'étais foutu pour de bon. C'est de cette façon que Mason se présenta à moi. Pendant quelques temps, je cru que celui qui m'avait soigné était le grand frère de la gâchette rapide parce qu'il semblait plus posé, mais non, c'était Mason l'aîné. Finn était calme et patient et il devait en voir par toutes les couleurs avec moi et son frère. Seulement, les choses avaient été claires assez rapidement. Je ne ferais pas parti longtemps du voyage, juste le temps que je sois guérie. C'était mieux, pour eux, je ne voulais pas que d'autres meurent pour moi. Mais je m'étais déjà beaucoup attachée aux deux frères, surtout que je préférais toujours être avec des hommes qu'avec des femmes.

Finalement, quand je marchais de nouveau, je faisais profil bas, mais de toute façon, personne ne m'indiqua la porte de sortie. Alors qu'une fois encore je jouais les petits écureuils, je fis une mauvaise rencontre, ceci dit, par les temps qui courent, on ne fait quasiment que ça. Je m'étais faufilée dans des conduits d'aérations pour trouver peut-être une cachette de nourriture, mais j'étais tombée sur une cachette qui lui appartenait à lui : Joe. Mon père avait décimé tout son groupe et celui qui semblait juste distant auparavant semblait s'être drôlement endurci. Des excuses ne suffiraient pas et quand il me demanda si j'étais seule, j'en conclus que oui. Le deal avec les deux frères avaient été clairs, ils soignaient les survivants et continuaient leurs routes. Moi, je ne voulais plus de morts pour une fausse survivante comme moi. Joe avait une petite communauté et il comptait même une femme enceinte. Alors bien sûr, la première chose qu'il fit, c'était de me rendre coupable d'avoir voulu voler son groupe. Un peu facile, mais pas si faux que cela. Pour me racheter, il fallait que je m'occupe de cette femme, que je la protège, que je me soucie de ce dont elle avait besoin. Bien sûr, je finissais par m'attacher à elle et c'est alors que vint le coup de grâce. Joe voulait me prouver une chose, c'est que chaque membre de ma famille était des tueurs, moi aussi. Alors il allait m'en faire devenir une.

Un jour, un homme avait lui aussi trouvé l'or dans la mine de Joe. Je le soupçonnais d'avoir rendu l'endroit plus accessible qu'à l'époque où je m'étais moi-même infiltrée dedans. Contrairement à moi, il ne lui laissait pas la même chance de s'intégrer au groupe. Ceci dit, pour moi, ça avait été un passage obligé, pas une volonté de ma part. J'aurai préféré rester avec les frères. Il prétendait que j'avais fait mes preuves et que c'était à moi de m'en occuper. Si je le laissais partir, il reviendrait et volerait les vivres du groupe, condamnant le bébé et sa mère. Si je le tuais, il n'y aura plus de menace. Puis, il me souffla à l'oreille que si je n'appuyais pas sur la gâchette, il tuerait de sang froid la jeune mère et mettrait ça sur le dos de l'inconnu quoi qu'il arrive. Joe avait changé, j'avais peur qu'il passe réellement à l'action. J'ai pointé l'homme avec mon arme, mais je n'ai pas tiré, pas sans aide. Joe se tenait derrière moi, une main sur mon épaule, l'autre sur mon arme et il appuya avec moi sur la détente. Je ne connaissais rien de cet homme, je n'étais même pas sûr que Joe aurait vraiment tué cette femme. Mais j'étais sûre d'une chose : je venais de tuer cet homme.

Il avait eu ce qu'il voulait, m'empêcher d'avoir les mains propres. Il me jeta hors du groupe et me laissa même auprès d'un groupe de rôdeurs. Pour la première fois de ma vie, je tuais les revenants, ayant tué un survivant, il était trop tard pour revenir en arrière. Je pensais alors devenir l'une de ces survivantes malgré elle, qui errait seule, mais alors que j'étais couchée sous un escalier, c'est Mason qui me trouva. Les deux frères m'adoptèrent de nouveau. Il y eut un temps où je ne voulais plus tirer de nouveau, la culpabilité étant trop grande. Je n'avais rien raconté aux deux frères. Mason étant un ancien pro de la gâchette, il n'appréciait pas du tout ce rejet que je faisais, surtout qu'il avait raison. Là, ça commençait à être dangereux. Je finis par le reconnaître, parce que lors d'une escapade, je dû protéger leurs arrières. Depuis, c'est Mason qui m'apprends à mieux gérer mon arme et ne pas perdre de balles inutilement. C'était plutôt comique quand on pense à la façon dont on s'est rencontré à la base. Je ne pourrais estimer combien de temps il s'est passé avant que cela n'arrive mais, on se fit tous les trois prendre par un groupe de survivants.

Au début j'étais terrorisée et en cellule. Je ne voyais pas les frères et je n'avais donc aucun repère. Non, pitié, pas encore, pas eux. Les frères avaient seulement été cordiale en me gardant, pitié prenez ma vie, pas la leur. C'est aussitôt ce à quoi j'avais pu penser. Puis, vint la rencontre avec Vance qui m'expliquait le fonctionnement de sa nouvelle civilisation. Il était clair pour moi que tout ce que je voulais, c'était retrouver Mason et Finn, au prix de tout ce que voulait Vance. Je fus honnête avec l'homme qui se tenait devant moi, j'étais prête à obéir à toutes ses règles et l'aider dans sa ville du mieux que je pouvais s'il pouvait m'assurer que je pourrais voir et rester toujours en contact avec Mason et Finn. Si les frères croyaient en Vance, je n'aurais pas de doute à avoir de mon côté.

_________________
I want to be a mermaid for watching the humans
©crack in time


Dernière édition par Emily C. Foster le Lun 21 Jan - 13:12, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

(emily) The world change and the people change too 8d2f4e67d33fb4113fc10b07f18072a8
☠ ☠ ☠ ☠

× Âge du perso : :
32 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A avec Ambroisie.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1150

× Points de vie : :
286

× Copyright : :
SCHIZOPHRENIC (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeSam 29 Déc - 0:24

Reeee cuty coeurrose

_________________

Can you even see what you're fighting for? Blood lust in a holy war. Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.


YEAH BABY:
 
Revenir en haut Aller en bas

SUPER MEMBRE
Mason Pope

(emily) The world change and the people change too Popsen24

× Âge du perso : :
30 ans.

× Caravane + colocataires : :
La belle 2D, avec Gordon C. Ó Ceallacháin et Maggie A. Tragnetti

× Poste assigné : :
Gardien.

× Messages : :
179

× Points de vie : :
255

× Copyright : :
morphine

× Avatar : :
Daniel Sharman

× Et ton p'tit pseudo ? : :
@Robz



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeSam 29 Déc - 18:16

viens
Te voilà enfin.






sort

_________________

a seven nation army
- couldn't hold me back.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Emily C. Foster

(emily) The world change and the people change too Tumblr_inline_pjcl2cpln21w9w91p_400

Rps : Mason - Adrian

× Âge du perso : :
23 ans

× Caravane + colocataires : :
en cours

× Poste assigné : :
en cours

× Messages : :
372

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
Bazzart (delreys.)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeSam 29 Déc - 22:53

Anissa : duck cateyes coeurrose

Mason : Une vraie lady sait se faire attendre coquin sort love you

_________________
I want to be a mermaid for watching the humans
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Valentina M. Gomez

(emily) The world change and the people change too Tumblr_otcis7LBvb1qddvy9o1_540
Cause I'm gonna stand by you
Gomez family

× Âge du perso : :
29 ans

× Caravane + colocataires : :
Caravane 9C avec Salomé

× Poste assigné : :
Assistante de direction a l'école

× Effets du vaccin : :
Vaccinée et le regrettes a cause des important maux de tête et des vertiges que cela lui provoque régulièrement.

× Messages : :
1772

× Points de vie : :
305

× Copyright : :
Acarre(avatar) MYERS.(signature)

× Avatar : :
Emeraude Toubia

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeSam 29 Déc - 23:02

Contente de te voir de retour parmi nous ! lele

_________________
Never be the same
Something must've gone wrong in my brain
Just like nicotine, heroine, morphine, Suddenly I'm a fiend and you're all I need
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Conrad Williamson

(emily) The world change and the people change too Tumblr_o2j8cgeSup1qmybnno8_250
PETIT SOLEIL :
 


× Âge du perso : :
Trente-six ans, et toujours aussi sexey.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A, en compagnie d'Anissa et d'Ambroisie.

× Poste assigné : :
Il ne sait pas trop ce qu'il fout là, mais bon... Il est assistant au vignoble.

× Messages : :
4172

× Points de vie : :
75

× Copyright : :
MYERS. (signature & avatar)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeDim 30 Déc - 16:18

Rebienvenuuuue chez toi bril

_________________
what have we done ?
there was a time were I thought we were just like animals killing to survive, but that's not the case, we choose to be killers


conreb frappe encore :
 
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Emily C. Foster

(emily) The world change and the people change too Tumblr_inline_pjcl2cpln21w9w91p_400

Rps : Mason - Adrian

× Âge du perso : :
23 ans

× Caravane + colocataires : :
en cours

× Poste assigné : :
en cours

× Messages : :
372

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
Bazzart (delreys.)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeVen 4 Jan - 0:51

Merciiii à tous les deux duck duck duck

_________________
I want to be a mermaid for watching the humans
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
Alicia Valentine

(emily) The world change and the people change too Tumblr_okoqmwU92j1qbxq6qo10_r1_250
Awards 2017 Trop choux!
Spoiler:
 

Awards 2018 Bisounours ❥
Spoiler:
 

× Âge du perso : :
36 ans

× Caravane + colocataires : :
caravane 1A Aileen - Rebekah et Danielo

× Poste assigné : :
Femme d'entretien

× Effets du vaccin : :
Changement de la couleur des yeux - La peau peut se ternir - Baisse de température

× Messages : :
2905

× Points de vie : :
453

× Copyright : :
Scizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeVen 4 Jan - 21:07

Re-bienvenue à la maison :D

_________________
Ce bonheur, si je le veux, je l'aurai! c'est simple : sois juste heureux

Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Emily C. Foster

(emily) The world change and the people change too Tumblr_inline_pjcl2cpln21w9w91p_400

Rps : Mason - Adrian

× Âge du perso : :
23 ans

× Caravane + colocataires : :
en cours

× Poste assigné : :
en cours

× Messages : :
372

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
Bazzart (delreys.)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeSam 5 Jan - 1:14

Merci bril

_________________
I want to be a mermaid for watching the humans
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

(emily) The world change and the people change too 4RKiUa9
☠ ☠ ☠ ☠

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25432

× Points de vie : :
728

× Copyright : :
© CLASS WHORE (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeVen 11 Jan - 17:02

Tu t'en sors avec ta fiche ? coeurrose

_________________

All the good girls go to hell 'cause even God herself has enemies And once the water starts to rise and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team.


YEAH BABY:
 
Revenir en haut Aller en bas

DEVIANTS
Evy Valentine

(emily) The world change and the people change too 8alt
Les mots blessent.
Les silences plus encore.

× Âge du perso : :
38 ans

× Caravane + colocataires : :
cellule d'isolement numéro 3

× Poste assigné : :
rebut de la société

× Effets du vaccin : :
ne l'a pas fait

× Messages : :
179

× Points de vie : :
120

× Copyright : :
Tag (avatar)

× Avatar : :
Noomi Rapace

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Etoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeVen 11 Jan - 21:18

Ce choix de vava lele
rebienvenue et bon courage pour la réécriture de ta fiche calin

_________________
through a static scream



anaphore
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Emily C. Foster

(emily) The world change and the people change too Tumblr_inline_pjcl2cpln21w9w91p_400

Rps : Mason - Adrian

× Âge du perso : :
23 ans

× Caravane + colocataires : :
en cours

× Poste assigné : :
en cours

× Messages : :
372

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
Bazzart (delreys.)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeVen 11 Jan - 23:48

Oui, je suis juste un escargot coquin

Merci Evy coeurrose

_________________
I want to be a mermaid for watching the humans
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Aileen L. Blackhood

(emily) The world change and the people change too 4RKiUa9
☠ ☠ ☠ ☠

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Ellia, caravane 1A.

× Poste assigné : :
Serveuse au bar.

× Messages : :
25432

× Points de vie : :
728

× Copyright : :
© CLASS WHORE (avatar), © SCHIZO (signa).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeLun 21 Jan - 19:56

Validation


Félicitations, tu es désormais Bornien !
AILEEN L. BLACKHOOD a l'immense plaisir de te valider !
Félicitations, tu rejoins le groupe "ACCEPTABLES"  

C'est toujours un plaisir de (re)découvrir ce petit personnage et ta plume yeux J'ai hâte de pouvoir rp de nouveau avec toi, que ce soit avec Emily ou Ambroisie cuty
Tu rejoins la caravane 12C avec @Letizia L. Zocchetti & tu deviens assistante vétérinaire aux étables. Des bisous lele

Tu peux dès à présent :
→ Te lancer dans le RP en t'amusant ici ou chercher des partenaires de jeu par !
→ Recenser ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prendre connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Créer tes propres scénarios qui pourraient t'être utiles.
→ Rejoins notre conversation discord en un simple clique ici !
Voter régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout TU PEUX T'AMUSER !

_________________

All the good girls go to hell 'cause even God herself has enemies And once the water starts to rise and heaven's out of sight, she'll want the devil on her team.


YEAH BABY:
 
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Emily C. Foster

(emily) The world change and the people change too Tumblr_inline_pjcl2cpln21w9w91p_400

Rps : Mason - Adrian

× Âge du perso : :
23 ans

× Caravane + colocataires : :
en cours

× Poste assigné : :
en cours

× Messages : :
372

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
Bazzart (delreys.)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeLun 21 Jan - 20:09

Merci beaucoup Aileen duck coeurrose

_________________
I want to be a mermaid for watching the humans
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker


× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
776

× Points de vie : :
280

× Copyright : :
Vocivus

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeLun 21 Jan - 20:46

Re bienvenue cuty

_________________

Stuck underwater. I just need some space. I just need a change, again. Save me now, before I give up.

Help me out before I drown
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Emily C. Foster

(emily) The world change and the people change too Tumblr_inline_pjcl2cpln21w9w91p_400

Rps : Mason - Adrian

× Âge du perso : :
23 ans

× Caravane + colocataires : :
en cours

× Poste assigné : :
en cours

× Messages : :
372

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
Bazzart (delreys.)

× Avatar : :
Danielle Campbell

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mira



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeLun 21 Jan - 23:55

Merci Saïd duck

_________________
I want to be a mermaid for watching the humans
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Salomé Olsen

En ligne
(emily) The world change and the people change too Tumblr_pqoomae3o91ynme1po1_250

× Âge du perso : :
24 ans

× Caravane + colocataires : :
9C - Valentina M. Gomez

× Poste assigné : :
Jardinière

× Effets du vaccin : :
Aucun, car non vaccinée

× Messages : :
931

× Points de vie : :
547

× Copyright : :
Avatar et gifs : SneakySkunk

× Avatar : :
Alycia Debnam-Carey

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SneakySkunk



Voir le profil de l'utilisateur

(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitimeDim 27 Jan - 2:21

Rebienvenue - avec beaucoup de retard d'ailleurs - !

coeurrose coeurrose coeurrose coeurrose

_________________

Salomé Olsen


Everybody waiting for the fall of man. Everybody praying for the end of times. I was born to run, I was born for this.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



(emily) The world change and the people change too Empty
MessageSujet: Re: (emily) The world change and the people change too (emily) The world change and the people change too Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

(emily) The world change and the people change too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-