NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd)
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez

NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeDim 6 Jan - 18:21


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

A Ellia, Anissa découvre une nouvelle façon de vivre. Nouvelle, parce qu'elle n'a définitivement rien à voir avec ce qu'elle avait autrefois. C'était une baroudeuse, le genre de personne à bouger sans cesser et à ne passer que bien peu de temps chez elle. A Ellia, c'est très différent. Parce que sa caravane, au contraire, elle la fuit autant que possible. Il n'y a encore personne avec elle dans celle-ci, mais elle sait que cela finira par arriver. Elle n'est pas dans le quartier le mieux loti... Bien au contraire. Ce n'est pas faute de s'être merveilleusement bien comportée au cours de l'entretien, pourtant. Sans doute est-ce là que se trouve le coeur du problème d'ailleurs : à vouloir paraître trop bien, elle doit avoir eu l'air suspecte. Bref, peu importe de toute façon. Tant qu'elle n'est pas enfermée, tout va bien. Elle voit bien comment cela se passe à l'isolement, lorsqu'elle va faire le ménage là-bas. C'est tous les jours - excepté sans doute considéré comme son "jour de repos" - qu'elle doit s'en occuper. Et c'est vachement éprouvant. Surtout pour quelqu'un d'aussi raffiné qu'elle. Ses ongles sont dans un piteux état, et c'est sans parler de ses cheveux. Aujourd'hui, Anissa est libre de faire ce que bon lui semble. Pas de ménage obligatoire, juste elle et Ellia. Mais en errant dans les "rues" -elle n'est même pas sûre de pouvoir les appeler ainsi, tiens-, la jeune femme se rend vite compte qu'il n'y a pas grand chose à faire ici. Elle pourrait aller chez l'esthéticienne - première chose qu'elle a repérée en arrivant ici - mais à quoi bon ? Ses ongles seront ruinés dès l'instant même où elle reprendra une éponge le lendemain.

Non, pour l'instant, elle préfère les laisser dans cet état. Et pour sa propre santé mentale, elle préfère ne juste pas les regarder. Va falloir qu'elle fasse de gros efforts de comportement, et qu'elle s'efforce de montrer la plus belle image d'elle-même. C'est donc toute sourire, les cheveux attachés, et aussi bien habillée que c'est possible avec le peu d'affaires qu'elle a dans sa caravane, qu'elle se balade dans Ellia. Vue de l'extérieur, elle a l'air toute guillerette. Mais dans les faits, elle est agacée, impatiente, nerveuse et désespérée. Suffit qu'elle baisse les yeux et voit ses vêtements pour qu'on puisse le lire sur son visage. Pour l'instant, pourtant, elle garde la tête haute. Et ne perd pas le nord, il n'y a qu'un endroit où elle peut aller et où elle se sentira plus ou moins bien : le bar. Surprenant pour elle, mais agréablement. Elle est contente qu'il y ait un endroit comme celui-là ici. Après avoir demandé au comptoir un verre d'eau - ils n'ont pas de bière alors elle ne peut pas franchement faire mieux pour l'instant -, la jeune femme va s'installer dans un coin reculé. A une table en bois très mal entretenue. Suffisamment dans l'ombre pour ne pas être trop visible, mais pas non plus invisibilisée. D'ailleurs, la serveuse qui se présente à elle avec son verre d'eau la repère assez aisément. « Merci. » Premier mot qu'elle prononce de la journée - et pas le dernier même si elle ne le sait pas encore -, et c'est pour être polie. Changée, la Anissa ? Non, juste réaliste et consciente de ce qu'elle doit faire pour survivre ici et améliorer ses conditions de vie.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeJeu 10 Jan - 21:14


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Saïd s'était fait à sa vie à Ellia. Dans ce village tout était si différent de la vie dans la nature, où la survie était le maître mot. C'était étrange, mais le basané se sentait en sécurité dans ce lieu fabriqué par l'homme. Les semaines, les mois ? passés dans cet oasis perdu sur Terre, à l'abri des requins cannibales, avait endormi sa vigilance. Un peu. Bien sûr, il y avait toujours des risques, mais ceux-ci provenaient davantage des survivants les plus tarés (ils ne sont pas tous enfermés) que d'une attaque zombiesque. Enfin voilà, une énième journée s'était écoulée. L'après-midi l'arabe avait dispensé son cours à la jeunesse Vancienne, et s'était dirigé au bar en fin de journée, pour faire des rencontres dans un cadre un peu plus agréable. Et puis s'il y a moyen de goûter à un peu d'alcool, pourquoi pas ? Crasseux comme tous les autres, Saïd s'accoude au bar pour commander un rhum qu'ils n'ont pas. Il se retrouve avec un paquet de feuilles de choux grillés et un jus de pomme. Il va s'en contenter. En marchant, il salue des gens qu'i ne connait pas d'un signe de tête, même sa cousine... Avant de se rendre compte qu'il s'agit de SA cousine. Pendant un instant, il ralentit son pas, hésite, croise à nouveau son regard... Comme pour vérifier... Et se décide à faire un p'tit détour. La dernière fois qu'ils se sont vus, il l'a laissée dans un centre commercial infesté de rôdeur, un psychopathe à proximité... Il n'avait pensé qu'à sa gueule, qu'à sa propre survie. Faut croire que, pour l'arabe, l'instinct est plus fort que les liens du sang. " Je vois que tu as survécu. " faut bien commencer par quelque chose, avec un sourire quand même impressionné sur le visage. " Une feuille de choux ? " lui propose-t-il en lui tendant la corbeille garnie, en espérant intérieurement qu'elle ne la renversera pas par terre. ils ont beau vivre dans une micro-société très primaire, retrouver un semblant de civilité ne fait pas de mal. En théorie. Saïd ignore comment Anissa va réagir, peut-être qu'elle lui en veut, peut-être qu'elle s'en fiche, ou peut-être qu'elle a compris parce qu'elle aurait fait le même choix que lui. Saïd aura la réponse assez vite de toute manière.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeMer 16 Jan - 17:17


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Elle est tranquillement assise à sa table, persuadée qu'elle va pouvoir boire son verre d'eau sans être dérangée par qui que ce soit. Au bout d'un moment, pourtant, elle lève les yeux et croise un regard qu'elle reconnaît immédiatement. Saïd. Son cousin. Qu'est-ce qu'il fout là ? Le temps que ses neurones se connectent, et un rictus apparaît sur son visage. Pas méchant, juste un chouïa... Suspicieux. Elle se rappelle de leur dernière rencontre, et de la façon dont celle-ci s'est terminée. L'enfoiré est parti en la laissant dans la merde... Et elle ne l'a plus revu depuis. Enfin, jusqu'à aujourd'hui. Lui aussi semble enfin laisser se faire les connexions dans son cerveau, parce qu'il finit par revenir vers elle. Anissa fronce les sourcils, laissant sa remarque flotter entre eux et donner une tension indescriptible à l'atmosphère. Elle ne lui répond pas et Saïd, pourtant, ne se gêne pas pour en placer encore une. Il s'agit d'une question cette fois. Une question qu'Anissa accueille en ne laissant son regard qu'aller de biais pour regarder ce dont il s'agit. Des feuilles de choux, il vient de le dire. Entreposés dans un espèce de petit panier. Toujours sans bouger la tête - car ce ne sont que ses yeux qui naviguent à droite et à gauche, donnant sans doute un aspect un peu fou à cette scène -, elle les regarde de nouveau. « Ça ira, j'suis en plein régime », répond-elle simplement, sans que l'on sache trop si c'est vrai ou juste la première chose qui lui est passée par la tête. Sa voix est blanche, un peu éteinte - et en réalité juste le reflet de son cerveau qui fume et réfléchit de tous les côtés -. Elle essaye de faire le tri dans ses émotions. Mais, Saïd a de la chance, ce n'est pas la colère qui prime sur le reste. Elle ne bouge toujours pas cela dit, pas un seul petit doigt ni même un cheveu et cela ne doit pas être très accueillant pour lui. « T'as cru que j'étais qui ? Bien sûr que j'ai survécu. Si tu pensais te débarrasser de moi aussi facilement, c'est perdu d'avance. » Son froncement de sourcil s'accentue et Anissa se décide enfin à bouger. Seulement pour récupérer son verre et boire une gorgée d'eau. « Comment t'as fait pour survivre jusque-là toi ? T'es pas fut-fut pourtant... » Elle, moqueuse ? Si peu voyons ! Et on pourrait presque croire qu'elle est juste honnête, tant son visage n'exprime (encore) aucune émotion. Peut-être qu'elle l'est et que c'est vraiment ce qu'elle pense, qui sait...

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeJeu 17 Jan - 14:19


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Avec le recul Saïd se dit qu'il n'aurait peut-être pas dû faire ce détour jusqu'à la table de sa folle de cousine. Car, oui, elle est timbrée. Et flippante. OK, il l'a abandonnée aux mains décharnées et affâmées des rôdeurs, dans un lieu quasi inextricable, mais est-ce une raison pour se comporter de manière aussi... Etrange ? Seuls ses yeux se permettent l'outrage de remuer d'un point à un autre, tout son corps semble prisonnier d'un sort d'immobilisation.  Mais l'arabe préfère analyser sans rien commenter oralement. Pas la peine d'alerter la bête plus qu'elle ne l'est déjà par une remarque potentiellement préjudiciable. Lui proposant une partie de sa commande, la brune rétorque : « Ça ira, j'suis en plein régime »... C'est à Saïd de laisser un blanc long et gênant se faire l'introducteur de sa réponse. Elle est maigrelette Anissa, elle qui aime tant se couvrir de vêtements, c'est à peine si elle a de la peau pour habiller ses os, tellement sa chaire semble translucide par endroit. " C'est vrai que tu en as besoin. " riposte-t-il, sur le même ton que le sien. Peut-être légèrement plus ... Supérieur. Mais c'est le dédain qui veut cela. « T'as cru que j'étais qui ? Bien sûr que j'ai survécu. Si tu pensais te débarrasser de moi aussi facilement, c'est perdu d'avance. » mais qu'Est-ce qu'elle croit ? Qu'il lui a tendu un piège la dernière fois pour faire d'elle une vieille carcasse juste bonne à être becquetée par les charognards ? Saïd est dans l'incompréhension... " Attends une minute... " il faut qu'il continue à faire les maths dans sa tête. ça monte pas forcément très vite, mais ça monte toujours. " Tu crois que je voulais ta mort la dernière fois ? Si tel était le cas, j'avais juste à sortir ma mitraillette pendant que t'avais les deux mains sur le volant. " c'était d'une logique imparable. " Ou à te tirer dessus, quand tu t'amusais à faire semblant d'avoir une arme face au pyromane. " deuxième argument en béton. Saïd pourrait y mettre plus de violence, dans ses mots, et plus de cruauté. Cependant, son but n'est pas d'énerver la brune et de se faire une ennemie. Alors, il fait relativement attention à la manière dont ses mots sortent et sur quel ton. " En gros, je pouvais te tuer quand je le voulais. " ouais... Là, c'est plus une question de fierté, et de coq dans sa basse-cours qu'autre chose, quand on voit le sourire suffisant qui se dessine sur ses lèvres. Souplement, il s'installe sur une chaise à côté d'elle. Il ne va pas rester debout cent mille ans pour son bon plaisir. « Comment t'as fait pour survivre jusque-là toi ? T'es pas fut-fut pourtant... » Saïd ne prend pas la mouche, il préfère prendre une gorgée de son jus de pomme, voire deux ou trois. C'est que c'est bon ce truc. " Je suis apparemment plus fut-fut que toi, regarde un peu ce que tu bois... Par rapport à ce que j'ai. Si t'étais plus intelligente t'aurais tout fait pour te mettre dans les bonnes grâces de Vance. " simple constat. Saïd n'est pas spécialement très intelligent. Mais il n'est pas complètement con pour autant, en plus d'être très débrouillard et attentif. C'est probablement ce qui le sauve tous les jours depuis l'invasion.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeLun 21 Jan - 20:59


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Sa phrase n'a pas eu l'effet escompté. Quoi que si, un peu. Anissa elle-même ne sait pas ce qu'elle attendait, comme réaction. Sans doute aucune en réalité. Mais celle de Saïd vaut le détour. Un long silence s'installe et Anissa, loin de s'en offusquer, laisse un sourire pour le moins étrange étirer ses lèvres. La réponse de Saïd arrive et les yeux d'Anissa - toujours les seuls à bouger pour l'instant - s'orientent vers le ciel l'espace d'un instant. Sa répartie ne vaut pas le coup, mais elle prend quand même quelques secondes pour y répondre quelque chose. « Tout à fait. » Rien d'extraordinaire, me direz-vous. Et Anissa ne peut qu'être d'accord. Mais elle fait avec ce qu'elle a, avec ce qu'on lui donne. Et elle tenait particulièrement à avoir le dernier mot. Elle ne peut pas accepter qu'il lui parle ainsi, et ne rien dire en retour. Et puis quoi encore ?! Ça y est, en tout cas, Anissa commence à faire des mouvements autres que celui de ses yeux. Rien de transcendant, mais c'est un bon début. Son dos rencontre - enfin - le dossier de la chaise dans laquelle elle s'enfonce un peu plus confortablement. Ses doigts, autour de son verre, bougent un peu aussi juste histoire de tapoter dessus. Elle attend d'entendre la suite. Qui s'avère être hilarante. Il fait le malin, prétendant qu'il aurait pu la tuer à tout moment. Anissa, de son côté, en peut pas s'empêcher de hausser les sourcils. Qu'il arrête un peu quand même, ses chevilles ne vont plus rentrer dans ses chaussures. Et puis... C'est la sous-estimer, elle. Clairement. « Tu crois vraiment que c'est si facile de me buter ? Encore heureux que tu ne cherchais pas à le faire. Mais ça ne t'a pas empêché de t'enfuir comme un lâche. » Voilà, c'est dit. Elle essaye un peu moins de faire de l'humour - à sa façon l'humour, à sa façon -, et redevient sérieuse. C'est son cousin, quand même. Et pour qu'il ose s'installer à ses côtés, c'est qu'il ne va pas trop lui chercher des noises. Enfin... Rien de moins sûr, vu ce qu'il vient de lui dire. Comme si elle n'avait pas tout tenté pour entrer dans les bonnes grâces de Vance. C'est mal la connaître ! C'est elle qui vient de le traiter de type pas fut-fut cela dit, alors elle ne va pas trop accentuer là-dessus et s'offusquer. « Je suis très intelligente, c'est bien ça le problème. » En quoi est-ce que ça l'est ? Anissa n'a ni l'envie, ni le temps de l'expliquer en long, en large et en travers. Mais elle, le sait et c'est là que se trouve tout l'essentiel. « Je ne sais vraiment pas comment il a pu te faire confiance à toi, plutôt qu'à moi. Je suis si agréable à vivre, pourtant. » Faux, faux et totalement faux. Son sourire prouvera au moins à Saïd qu'elle est ironique. Elle a le melon sous certains aspects, mais quand même. « Et j'ai du jus quand je veux, suffirait que j'aille faire du rentre-dedans à... » Ses yeux parcourent la salle, à la recherche d'un type très visiblement désespéré. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, elle en trouve un. Victorieuse, elle repose les yeux sur Saïd. « Lui là-bas. Regarde sa tête. » Pas compliqué de voir qu'il ne dirait pas non à quelques minutes seul avec elle. Non pas que ça arrivera, elle n'en est pas encore tombée si bas. Mais lui faire croire que cela pourrait arriver... C'est une autre histoire.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeSam 26 Jan - 16:31


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

« Tu crois vraiment que c'est si facile de me buter ? Encore heureux que tu ne cherchais pas à le faire. Mais ça ne t'a pas empêché de t'enfuir comme un lâche. » Anissa est totalement dans le vrai, Saïd en a conscience. La basanée n'a pas l'air de lui en vouloir pour autant. Le ton employé résonne aux oreilles de l'arabe comme une simple constatation, dénué de tout sentiment, ou de toute colère. "Comme un lâche... " répète Saïd, un rictus aux lèvres. Il plonge son regard mordoré dans celui de sa cousine. " Je suis un lâche. " corrige-t-il en appuyant sur le mot essentiel de la phrase, c'est la vérité, en plus du fait qu'il est intrinsèquement égoïste. Dernièrement, l'arabe essaye de changer, mais la nature de son être fait qu'il se privilégiera toujours à toute autre chose, ou personne, en cas de danger mortel. " Je savais, dans le fond, que tu t'en sortirais. On reste pas 6 ans dans un monde infesté de zombie sans avoir de la ressource. " c'est évident, d'ailleurs le brun hausse les épaules. Ils parlent de QI, et de Vance, et du lien entre ces deux éléments. « Je suis très intelligente, c'est bien ça le problème. » Saïd ne voit pas le rapport. Pour lui, c'est autre chose qui a dû la mettre dans cette situation peu avantageuse au village : son inconséquence, son grain de folie, ou son abus de confiance en soi. Le peu de temps qu'ils ont passé ensemble a permis à Saïd de se faire une idée assez bien travaillée de qui est Anissa aujourd'hui. Il a vu certains... Traits de caractère, passablement compromettants. « Je ne sais vraiment pas comment il a pu te faire confiance à toi, plutôt qu'à moi. Je suis si agréable à vivre, pourtant. » Saïd ne manque pas l'ironie dans la verve piquante d'An, et ne peut que sourire, amusé. " Peut-être qu'il voulait pas que tout le monde voit que tu es sa favorite ? Peut-être que tout ceci est un stratagème pour te protéger ? " ce n'est pas sérieux, d'où le sourire qui ourle gracieusement les lèvres du bronzé. Il boit une gorgée de son jus de pomme, s'enivrant de cette acidité rafraîchissante.  « Et j'ai du jus quand je veux, suffirait que j'aille faire du rentre-dedans à... » Saïd l'observe, et découvre une autre facette d'Anissa ... Le côté " prête à tout ". Est-ce qu'elle irait jusqu'à se prostituer ... ? Non, bien sûr... Les rumeurs qu'il a entendu autrefois sur elle, dans sa propre famille étaient fausses et infondées... Jamais elle n'aurait fait ce genre de choses... Mais dans ce monde si violent, si déformé et loin des réalités d'antan, s'abaisserait-elle à considérer son corps comme une vulgaire marchandise, bonne à être troquée le temps de quelques minutes ?  « Lui là-bas. Regarde sa tête.  » de ses prunelles vives et attentives, Saïd suit la direction donnée par sa cousine." Je regarde... " inutile de le préciser, elle doit bien s'en rendre compte qu'il observe. Un vieux loup de mer, a l'air perdu et hanté par quelques démons intérieurs. " Vas-y. Essaie. " propose le brun, en rivant alors, à nouveau, son regard - bien plus sérieux - dans celui de son propre sang. Elle est sûre d'elle, mais rien ne dit que cela fonctionnerait.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeDim 27 Jan - 13:21


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Comme un lâche, ouais. Saïd est un putain de lâche. Anissa peut-elle pour autant lui en vouloir ? Elle ne sait pas, après tout, ce qu'elle aurait fait à sa place. Ambivalente comme elle est, il y a 50% de chance pour que la réalité soit du côté de la fuite pour elle aussi, et 50% de chance pour qu'elle reste et vienne en aide à son cousin. En somme, on ne peut pas savoir avec elle. Et elle non plus à vrai dire. Le mystère est et restera entier. « Hum. Je n'aurais pas dit mieux », réplique-t-elle plus ou moins sur le même ton que lui. Elle ne va pas aller le contredire alors qu'il a l'air si sûr de lui quand même, si ? Et bien non. Elle est comme ça, Anissa. Et elle peut qu'apprécier cette honnêteté dont il vient de faire preuve. AU moins, il ne cherche pas à noyer le poisson et à sauver les apparences comme il le peut. Et puis, Saïd achève de la flatter alors elle ne peut que sourire et récupérer son état normal. Si état normal il y a avec elle, s'entend. « Très bien, tu m'as bien cernée. » Ou pas, d'ailleurs. Mais est-ce possible de la cerner de manière définitive et inchangeable ? Non, certainement pas. Elle peut changer d'une minute à l'autre, passer d'un état à l'autre sans que cela soit nécessairement le même que la veille, ou l'avant-veille. Elle est bizarre, ouais. Mais elle s'assume alors c'est l'essentiel. Ne s'assume-t-elle pas un peu trop d'ailleurs ? Elle se rend bien compte, en parlant de son intelligence affolante, du caractère légèrement narcissique de ses mots. Mais non, elle ne va pas réellement se poser la question. Cela la fait sourire de plus bel, bien au contraire. Satisfaite d'elle-même. Toujours. Et elle se surprend aussi à sourire à la remarque de Saïd. Ouais, l'idée lui plaît bien. Même si elle sait que c'est totalement faux et que, selon toute vraisemblance, Vance ne peut pas la piffrer, elle ne peut que jouer le jeu. « AH ! Enfin quelqu'un qui admet la vérité. Au moins, toi, tu l'as vu. Mais ne répands pas trop la rumeur, je ne voudrais pas que qui que ce soit d'autre s'en aperçoive. » Elle en fait trop peut-être ? Et bien que la réponse soit oui ou non, elle s'en contre-fout. D'ailleurs, elle pousse le vice jusqu'à prétendre qu'elle pourrait avoir du jus comme ça, sur un claquement de doigts. Et sans avoir besoin de faire grand chose. Malheureusement pour elle, Saïd la prend au mot et lui propose de s'y essayer. Alors qu'elle regardait jusque-là le type désespéré près du comptoir, sa tête pivote en direction de Saïd et elle repose les yeux sur elle. Sourcils froncés, elle lui jette un regard sévère. « J'ai dit si je voulais du jus. Mais je préfère l'eau. Alors merci mais non merci. » Très franchement, elle pourrait le faire si elle en avait envie, ne serait-ce que tenter et peut-être s'y casser les dents... Mais elle n'a aucune envie de bouger de cette table. Elle n'a pas besoin de prouver quoi que ce soit à Saïd, qu'il s'en rende bien compte. « Raconte-moi plutôt ce que t'as fait après ton petit acte de lâcheté. T'es arrivé ici en te prenant un coup sur la tête, toi aussi ? », demande-t-elle l'air de rien, avant de boire une gorgée de son eau. Oui, elle change de sujet comme ça. Et sans en avoir honte ou le regretter.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeVen 8 Mar - 17:07


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

La discussion auprès d'Anissa est curieusement... Posée. En effet, sa cousine n'est pas spécialement d'une humeur affolante voire effrayante. Elle a cessé de jouer les psychopathes, du moins en apparence, alors le basané peut relâcher ses muscles et se détendre comme il faut : il met les pieds sur la table, et s'enfonce dans le dossier de sa chaise. Celle-ci bascule légèrement en arrière, pas assez pour le faire tomber néanmoins, mais suffisamment pour se balancer au rythme tranquille de la conversation. Tout en s'empiffrant avec ses chips de l'apocalypse, qu'il a ramené au plus près de lui de ses deux mains, ouaip. " Résumé : tu as la trouille. " rétorque Saïd quand la brune affirme qu'elle préfère l'eau au jus de toute manière. Il plonge son regard d'emmerdeur professionnel dans celui si similaire qu'il possède. L'air de famille est tout de même flagrant. Et ça ne s'arrête pas qu'au physique quand on analyse de plus près leur personnalité. Alors peut-être qu'elle aussi, elle a cette aptitude à repérer aisément quand on lui ment, ou qu'on la provoque. Quoique le sens de l'observation beaucoup de survivants ont dû le développer ces dernières années. « Raconte-moi plutôt ce que t'as fait après ton petit acte de lâcheté. T'es arrivé ici en te prenant un coup sur la tête, toi aussi ? » Saïd soupire, et boit une bonne grosse gorgée de son jus glacé. Tout le monde n'est pas obligé de savoir pour sa tentative de suicide, il ne veut pas passer pour un faible et que ça joue contre lui dans une intrigue future. Et An' a beau être de sa famille, si elle peut se servir de cette information à son avantage, probablement qu'elle le fera, sans le moindre état d'âme. Faut dire que sa condition au village et particulièrement peu enviable. " Rien de spécial. La vie banale d'un survivant qui s'emmerde. Enfin, non, j'ai adopté un gosse entre temps. Et on s'est faits assommés et rapatrié ici... Comme tout le monde, comme toi aussi, je présume ? " questionne l'arabe, en plongeant son regard attentif dans celui de l'Algérienne. Saïd ne voulait pas mettre en doute les manières de Vance, mais c'est quand même curieux non ? Prôner le pacifisme, tout en employant des moyens tyranniques... ? Mais ce monde est tellement brute, et sauvage, qu'au final, seul le résultat compte. Et tant que le résultat convient à Saïd alors ça va... Mais le jour où la politique de Vance commencera à lui déplaire, il s'en ira, avec Gale bien sûr. Et ils laisseront les autres se démerder et s'entre-tuer s'il le faut. Partir avant que la situation s'envenime, c'est ainsi que la survie fonctionne le mieux.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeVen 15 Mar - 17:16


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Face à Anissa, Saïd semble sensiblement se détendre. Tant mieux, elle n'a pas envie de supporter une potentielle humeur chelou trop longtemps. Elle, elle a tout à fait le droit d'être agacée ; après tout, il l'a quand même abandonné aux portes de ce qui aurait très bien pu être la fin pour elle. Mais elle aime que l'on s'adapte à ses humeurs à elle, et ne peut donc qu'apprécier qu'il soit aussi... Frivole, tout à coup. Presque léger, en fait. Il se balance sur sa chaise, comme le ferait si aisément les gamins, et s'empiffre de chips. Elle, n'y touche pas. Et pas parce qu'il ne lui a pas proposé - même si c'est le cas -, mais bien parce qu'elle tient à sa ligne. Ces trucs trop gras et trop salés, très peu pour elle ! Même en temps d'apocalypse, elle s'autorise à jouer les fines bouches, oui. Et alors ? Personne ne pourra lui reprocher et puis... Elle fait ce qu'elle veut. Personne n'a jamais pu lui dicter sa conduite, tout comme la petite pique de Saïd ne fonctionnera pas sur elle. Ce n'est pas ça qui va la faire changer d'avis et se précipiter vers ce mec qu'elle pourrait séduire sans problème si elle le voulait. Ne la sous-estimons pas. Suffisamment consciente de ses propres atouts et capacités, Anissa ne ressent pas le besoin de prouver quoi que ce soit à Saïd alors elle ne va pas se lever de sa chaise. « Si tu le dis », réplique-t-elle simplement. Pas la peine d'en dire plus ou de se montrer vexée en aucune façon. Le seul signe qui pourrait indiquer qu'Anissa est de mauvais poil, ce sont ses doigts - ou plutôt ongles, en piteux état si elle regarde de plus près, ce qu'elle ne fait bien sûr pas - qui pianotent à un rythme régulier sur le bois de la table. Son autre bras, lui, est posé sur le dossier de la chaise où elle-même assise, la mettant légèrement en biais par rapport à Saïd. Mais cela ne l'empêche pas de regarder chacune de ses réactions, lorsqu'il reprend la parole pour répondre à sa question. En réalité, elle n'a pas le temps de remarquer grand chose : malgré elle, la surprise la saisit et lui fait perdre le fil de son observation rapprochée. « Tu as... Adopté un gosse ? Toi ? » Elle ne le fait pas exprès, mais son ton est sans doute un peu moqueur. Ce n'est pas le but, pourtant. Elle est juste... Étonnée. Et pas du genre à s'excuser si facilement et sans que cela lui soit d'une utilité à elle, alors Saïd devra se faire à cette remarque pas forcément hyper sympa si on ne regarde pas au-delà du ton avec lequel cela a été dit. « Mais oui... Je suis arrivée comme ça aussi. Et tu fais quoi comme "boulot" alors ? » Le terme boulot lui a écorché la bouche, tiens. Et le pire, dans tout ça, c'est que la réponse de Saïd ne pourra que la dégoûter, par rapport à son propre "travail".

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeLun 8 Avr - 12:37


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Saïd n'est pas susceptible, il est, à vrai dire, particulièrement je m'en foutiste. Alors il note la raillerie dans le ton qu'emploi sa cousine lorsqu'elle le questionne, de manière rhétorique, sur le fait qu'il a adopté un enfant. " Eh bien, oui. C'est distrayant, un enfant. " comme si c'était la seule raison pour laquelle il garde Gale... Mais Saïd n'a pas à évoquer sa culpabilité, ou quoi que ce soit à An'. C'est trop privé finalement, et une fois de plus, elle pourrait se servir de ces informations contre lui, un jour ou l'autre. La brune le questionna alors sur le travail que Vance a eu la gentillesse de lui octroyer. Mais contrairement à la mate de peau, Saïd ne trouve pas son travail ... Gênant. Au contraire, il aurait pu tomber sur bien pire. Homme de ménage par exemple. Non parce que la crasse des latrines ici dépasse l'entendement. Rien que l'odeur donne la gerbe au basané quand il s'approche de trop près. " Je suis prof à l'école, pour les enfants. Je donne des cours sur la chasse aux zombies, la stratégie, la géographie et la politique de l'ancien temps. " un peu de tout en fait. Saïd boit une nouvelle gorgée de son jus. Et puis parfois, il y a "matière libre" ce sont les enfants qui choisissent. Saïd est plutôt bon dans son domaine, il aime ce qu'il fait, et quelque part, ça le rend plus responsable et... Il devient moins dingue, un peu. On ne peut pas réellement se débarasser du post-traumatisme zombiaque aussi facilement. Néanmoins, et il le reconnaîtra peut-être avec difficulté, mais Ellia est la meilleure chose qui lui soit arrivé depuis le début de toute cette merde. Ici, il sait qui il est. Il a un sens à son existence. Mais une fois encore, il ne partage pas son ressenti avec la survivante. " Et toi ? Ton taff n'a pas l'air de te plaire si j'en crois ton air dédaigneux et snob. Tu n'a pas été nommée responsable du tri des vêtements je suppose ? " Saïd se moque, mais en même temps personne de sain d'esprit ne pourrait donner ce poste à Anissa. Elle garderait tout ce qui lui plait pour elle, laissant quelques loques immondes pour tous les autres. L'idée l'amuse tout de même. A part An' qui se soucie encore de son physique ici ? Avoir deux bras et deux jambes fonctionnels, et un cerveau encore en état de marche, c'est le grand luxe dans ce nouveau monde.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeMar 23 Avr - 12:20


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Anissa est on ne peut plus surprise d'apprendre que Saïd avance désormais avec un enfant. Il y a de quoi l'être en même temps : cela ne lui ressemble pas. Pas du tout. Pourtant, il semble noyer le poisson et ignorer - volontairement, cela ne fait aucun doute - la moquerie qui suinte dans chacun des mots qu'elle prononce. « J'imagine, oui », répond-elle simplement, l'oeil entendu et avec l'air de ceux qui ont encore plein de choses à dire mais les garde pour soit. C'est ce qu'elle fait. Ils ont déjà bien assez de faits à se reprocher l'un et l'autre - Anissa vis-à-vis de Saïd surtout -, cela ne servirait à rien d'en rajouter encore une couche. Alors elle ne dit rien. Sourit simplement, avec toujours cet air entendu collé au visage, avant de céder et de passer à autre chose. En même temps, il est doué pour lui occuper l'esprit, le Saïd. En évoquant son "métier" il met les pieds dans le plat. Les deux, oui. Elle est agacée, soudainement. Mais pas assez pour ne pas écouter la réponse de Saïd. Ainsi, il donne des cours à des enfants. Elle pourrait se moquer d'une manière ou d'une autre mais... Après quelques secondes de réflexion, elle se rend compte que cette occupation lui va plutôt bien. Voire même très bien en fait. « Et tu leur parles de géopolitique j'espère ? Tu aurais des choses à dire pour défendre nos origines. » Elle rebondit sur le sujet comme elle veut, et tant pis si ça ne plaît pas ! Mais elle ne va quand même pas dire à voix haute ce qu'elle pense réellement, c'est-à-dire que cela colle plutôt bien à sa personnalité pour le coup. Saïd n'a pas besoin d'entendre ce genre de remarque. De son côté, il semble aussi savoir sur quelle corde jouer avec elle. Elle plisse de nouveau le nez, agacée rien qu'à l'évocation indirecte de son "métier". Bien sûr qu'il ne lui plaît pas. Et bien sûr, aussi, qu'elle aurait préféré faire le tri des vêtements comme il vient de l'évoquer. « Parce que tu connais quelqu'un qui fait ça ? Va falloir que tu me le présentes pour que je trouve un moyen de le remplacer. » Par tous les moyens possibles et imaginables, oui. Saïd doit le deviner. « Mais non. Je fais l'entretien à l'isolement. » Autant dire que, pour quelqu'un comme elle en particulier, c'est terrible. Un vrai désastre. Elle se salit les mains et, voyez-vous, elle n'apprécie pas de le faire quand ce n'est pas elle qui le décide. Et encore moins quand il ne s'agit pas de se faire plaisir en tuant quelqu'un.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeMer 24 Avr - 12:59


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Sa cousine suinte par tous les pores d'ironie mordante à son égard. Et alors ? Il ne va pas en faire un drame, des caisses ou que sais-je encore. Il n'arrive même pas à lui en vouloir ou s'offusquer parce que... Parce que ça ne le touche pas, en fait. Si elle cherche à titiller son agacement, il lui faudra s'échiner sur d'autres thématiques, et le prendre d'une autre manière. Mais peut-être qu'elle ne cherche pas tout cela de toute manière. J'imagine oui. Saïd ne la quitte pas du regard, attendant presque la suite... Qui ne vient qu'à travers ses prunelles railleuses. Alors il rétorque, après un bref silence : " Tu devrais essayer, d'adopter. Tu te découvrirais peut-être un instinct maternel insoupçonné. " l'idée serait on ne peut plus amusante dans la mesure où elle serait mise en pratique. Anissa dans le rôle de la maman... Le basané voit ça d'ici, la belle-mère infecte de Cendrillon pour modèle. Et cette vision le fait rire. Mais peut-être qu'il se trompe. Peut-être qu'An se montrerait... Bienv... Non. C'est du délire. Elle est plus égoïste, et égocentrique que lui, alors faut pas espérer un miracle sur la question.  « Et tu leur parles de géopolitique j'espère ? Tu aurais des choses à dire pour défendre nos origines. » c'est assez étonnant qu'elle pose cette question, d'autant que la brune parait réellement intéressée par la réponse de son cousin. " La nouvelle génération ne fait pas de distinction. Il n'y a plus de caucasiens, de latinos... De méditerranéens... On est qu'une bande de crasseux. S'ils doivent faire des catégories, ce sont les protecteurs et les méchants. " Saïd essaye pourtant de leur inculquer quelques notions de l'autre monde, mais ça leur est autant abstrait que les formules de physiques pouvaient l'être pour lui au lycée. Et qu'on soit clair, Saïd était le dernier de sa classe en sciences au lycée. « Parce que tu connais quelqu'un qui fait ça ? Va falloir que tu me le présentes pour que je trouve un moyen de le remplacer. » Saïd laisse un sourire prendre ses aises sur ses lèvres, alors qu'il avale précautionneusement une nouvelle chips. Elle n'est pas sérieuse ? Saïd ne la quitte pas des yeux et devine, assez aisément, que si. " Oui, il y a quelqu'un. Et non, je ne te dirai pas qui c'est. Je ne veux pas qu'on retrouve des morts sous prétexte de ton ambition un peu trop sans scrupule. " blague ou pas, l'arabe est sérieux. Le village de Vance est une chance, autant ne pas y disséminer trop de remous. Surtout s'il peut agir contre une attaque nocturne et mortelle.  « Mais non. Je fais l'entretien à l'isolement. » elle est femme de ménage ? Dans les cellules des prisonniers ? Les lieux les plus crades et ravagés par les bactéries du campement ? Saïd explose de rire. " C'est pas vrai... " elle a vraiment dû faire mauvaise impression lors de l'entretien. " Tu me diras tu t'y connais en propreté. Il n'y avait pas plus qualifiée que toi. " quoi que... Elle aime les fringues, mais elle reste crasseuse Anissa quand même...

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeMer 1 Mai - 16:24


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Non vraiment là, c'est trop. Anissa explose de rire, un rire dégueulasse et pas vraiment plaisant. Un rire un peu fou, à l'image de ce qu'elle est devenue, de ce qu'elle a peut-être, dans le fond, toujours été. « Un instinct maternel... », parvient-elle à prononcer entre deux fous rires. Une fois sa folie passagère calmée, elle se redresse dans sa chaise - parce qu'elle s'était un peu pliée en deux en avant, voyez-vous -. Pousse le vice jusqu'à s'essuyer le coin des yeux comme si des larmes s'y trouvaient réellement. Alors elles sont invisibles, parce qu'il n'y en a aucune : elle n'a pas pleuré, même de rire - surtout de rire - depuis bien longtemps. « Je croyais que tu me connaissais mieux que ça, cher cousin », ajoute-t-elle finalement, totalement calmée. Un sourire trône pourtant toujours sur ses lèvres, plus moqueur qu'autre chose. Il la fera toujours rire, ce petit ! Comme si cela l'intéressait réellement - c'est le cas, dans le fond - Anissa l'interroge sur son métier. Y'a quelque chose qui la titille et sa réponse n'est pas pour la satisfaire. Elle n'y croit pas vraiment. « Hum... T'en es bien sûr ? Ce ne sont que les petits petits alors, non ? Ceux qui n'ont pas connu l'avant, hein ? » Elle ne pourrait pas y croire sinon. Des adultes gardent ces idées bien ancrées dans leur esprit. Anissa ne peut pas imaginer que, à présent, tous les enfants ont mis ces conneries de côté. Quoi qu'on pense d'elle, qu'on l'apprécie ou pas, ce serait fou que d'imaginer qu'Anissa n'a jamais souffert de ces origines. Elle n'en montrait jamais rien, et n'en montre toujours pas un seul indice, mais c'est bien là. C'est ancré dans son esprit, dans un coin de sa tête. Elle n'oublie pas. N'en a jamais, certes, fait un élan de motivation et une envie soudaine de rébellion et de révolte, mais cela reste présent. Ce qui la révolte bien plus, et c'est dingue de le dire, c'est que Saïd ne veuille pas lui donner de prénom. « Allez sois cool ! Promis je ne lui ferai rien... Je n'ai aucune arme ici de toute façon... » Pourtant, Saïd doit s'en douter, tout peut être prétexte à être utilisé comme une arme. Et notamment ces verres dans lesquels on sert leur boisson. Pauvres fous qu'ils sont ! Peut-être pas tant que ça, dans le fond, parce que Vance n'a pas été stupide au moment de choisir son métier. Elle a finit à l'isolement, pauvre d'elle. Même Saïd a l'air étonné, ce qu'elle peut comprendre. « C'est sûr... Je suis douée dans plus ou moins tous les domaines en même temps. Mais c'est quand même très dévalorisant pour moi, tu imagines bien. » Et c'est donc déjà bien qu'elle lui en parle. Elle aurait pu garder jalousement cette information pour elle. Quoi qu'à la vue de ses ongles pas du tout entretenus - et elle pose d'ailleurs ses mains sur ses cuisses à cette pensée, pour les cacher -, il aurait pu deviner. Pas si bête le Saïd. « T'es bien vu, je suis mal vue... J'espère quand même que tu plaideras pour ma cause ! » Pourquoi n'y croit-elle pas une seule seconde ?

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeMar 7 Mai - 11:42


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Avec un recul que Saïd n'a pas nécessairement, le basané s'étonne de cette discussion. Comme s'il venait de réaliser l'aspect drastiquement incongrue de celle-ci. L'année dernière il a abandonné sa cousine aux mains d'un psychopathe pyromane, et aujourd'hui le traître et la personne qu'il a trahi discutent dans un bar comme si de rien était. Limite, ils rigolent ensemble. Pas en même temps, mais l'un après l'autre, c'est déjà bien. Même si l'idée d'un "instinct maternel" d'Anissa semble les amuser tous les deux à un degré équivalent. Faut dire que la jeune femme n'est pas... N'incarne pas en tous cas l'image d'une mère aimante.« Je croyais que tu me connaissais mieux que ça, cher cousin », c'est pas qu'il ne la connait pas, c'est juste que pendant deux secondes, il a oublié auprès de qui il conversait. " C'est vrai que t'es irrécupérable. Heureusement qu'on ne doit pas compter sur toi pour la survie de l'espèce. " elle serait capable de tuer ses bébés par négligence affective. Ou par pure éclat d'impatience, un soir de pleine lune, qui sait ? Ils évoquent alors la nouvelle génération, celle-ci, de ce qu'observe le basané ne fait pas la moindre distinction de couleur, ou d'ethnie. Et c'est apparemment une nouvelle digne d'un cliffhanger aux yeux de la brune. « Hum... T'en es bien sûr ? Ce ne sont que les petits petits alors, non ? Ceux qui n'ont pas connu l'avant, hein ? » Saïd hoche la tête, catégorique. " Ils ne dépassent pas 14 ans dans ma classe. Ceux qui ont vécu l'avant ne s'en souviennent plus réellement. " et quelle chance. Ils ne savent pas de quoi on les a privé. Et il est, de toute manière, largement  préférable de ne pas s'en souvenir, c'est bien moins douloureux.

Par la suite, l'opportuniste ci-présente cherche à gratter des informations apparemment cruciales concernant un poste qui semble la faire bien plus saliver que l'entretien des cages des prisonniers. « Allez sois cool ! Promis je ne lui ferai rien... Je n'ai aucune arme ici de toute façon... » Un rictus imprimé sur les lèvres, les bras fortement croisés, et Saïd plonge son regard assuré de celui qui dit à travers ses yeux " Je vois à travers ton p'tit manège, me prends pas pour un con. " il élève finalement la voix. " C'est non Anissa. " et quel plaisir c'était de lui dire non... On se sent puissant, à la fois tyran et castrateur. « C'est sûr... Je suis douée dans plus ou moins tous les domaines en même temps. Mais c'est quand même très dévalorisant pour moi, tu imagines bien. » mais quel ego... Vaut mieux en rire, c'est donc ce que fait le basané. « T'es bien vu, je suis mal vue... J'espère quand même que tu plaideras pour ma cause ! » elle lui ferait presque de la peine, à baisser d'un ton, courber l'échine et cacher ses ongles dégueux à la vue de son cousin. " Arrête, on dirait que tu fais l'aumône. " c'est pas une raillerie, c'est dit avec  tout le sérieux du monde. " Quand t'auras fini de jouer à Cosette, on pourra peut-être discuter d'un changement de travail. " Saïd n'est pas un exemplaire, mais la promotion n'est sans doute pas bien loin. Alors, il pourra aider Anissa à se sortir de ce job qui ne lui sied pas. Sans pour autant la complaire dans un travail qui éveillerait tous ses vices.  

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeJeu 9 Mai - 19:24


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Avec Anissa, on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre. Va-t-elle être de bon poil ou, au contraire, à bout de patience ? Difficile de le dire. Pourtant, depuis tout à l'heure elle fait quand même de gros efforts. Est parvenue à passer outre le fait que Saïd l'a laissée avec un espèce de psychopathe il y a des mois de cela. Vous parlez d'un cousin ! Elle parvient même à rire avec lui. Certes, on se demande parfois si elle n'est pas plutôt du côté du rire démentiel, mais c'est un rire quoi qu'il arrive. On ne lui enlèvera pas cela. « Parce que tu crois qu'on peut compter sur toi ? », ne peut-elle s'empêcher de dire sur un ton légèrement - OK, très - moqueur. Mais c'est une grosse blague cette histoire quand même. Ce n'est pas qu'elle se sent attaquée par ses propos et qu'elle a le soudain besoin de se protéger, de défendre sa vertu... Non, c'est juste qu'elle trouve cette discussion très ironique tout à coup. Et son sourire le prouvera sans doute. Elle ne cherche pas à jeter de l'huile sur le feu... Quoi que. Dans le fond, c'est tout ce qui l'anime Anissa. Et elle est plus rancunière qu'elle n'en a l'air alors si elle ne parle plus de l'abandon lâche de Saïd, nul doute qu'il reste là, dans un coin de sa tête. Et qu'elle trouvera le moyen de lui faire payer à un moment ou un autre. Pas forcément de manière trop méchante, n’allons pas trop loin trop vite. Mais dans le fond, il n'a pas tort, elle le sait. Elle ne sera pas celle qui repeuplera la Terre, loin de là.

« Je vois », se contente-t-elle de répondre à propos de sa "classe", en hochant brièvement la tête. Une fois ou deux et puis elle arrête pour pouvoir boire une gorgée d'eau. Elle en profite aussi pour s'installer un peu mieux sur sa chaise. Légèrement tournée en direction de Saïd, ce qui lui permet de ne pas s'arracher la nuque pour pouvoir le regarder. Visiblement, Saïd n'a pas fini de l'agacer et de tenter de la pousser à bout. Son c'est non passe mal, d'autant plus qu'il le joint à son prénom, et qu'il conserve sur son visage un rictus pour le moins agaçant. La jeune femme plisse les yeux, fait claquer sa langue contre son palais. Elle ne dit rien... Du moins, au début. Parce que, très vite, son impulsivité habituelle reprend le dessus. « T'es vraiment un sacré enfoiré. » Comment aurait-elle pu le contenir ? Il semble évident qu'il se fout de sa gueule, et elle ne peut pas juste laisser passer ça comme si c'était parfaitement normal. Oh non, certainement pas ! « Mouais, arrête de croire que ça te place au-dessus de moi. » Parce que ce n'est pas du tout le cas, que les choses soient bien claires ! Anissa ne l'acceptera jamais. JAMAIS ! « Ce n'est pas comme si j'avais besoin de ton aide de toute façon », ajoute-t-elle avant de hausser les épaules. Elle veut bien faire l'aumône deux ou trois minutes mais pas plus. Et certainement pas avec un Saïd plus décidé que jamais à se foutre de sa gueule. Qu'il aille se faire voir ! Elle ne boude pas mais... Presque. Et re-pivote sur sa chaise pour regarder son eau. Tout plutôt que de voir sa sale tête d'enfant choyé. Changement d'ambiance. La Anissa déterminée a laissé place à une Anissa bafouée.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeVen 10 Mai - 11:59


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Entre les deux cousins la palabre se poursuit, Saïd commençait plus ou moins à prendre Anissa de haut. Et cela ne passait pas inaperçu aux yeux de la concernée, ce qui ne dérangeait en rien le basané, bien au contraire. C'est qu'il a un petit côté sadique, qu'il ne cherche pas réellement à dissimuler, au fond de lui. Une relation bien étrange avec la souffrance qui s'est tissée au fil des ans post-apocalypse que voilà.  « Parce que tu crois qu'on peut compter sur toi ? » en dépit de ses aspects néfastes, Saïd ne manque pas de clairvoyance, et de lucidité sur son propre comportement. Sur les crimes commis, ou son inaction provoquant la mort de nombreux survivants. C'est pourquoi le ton moqueur doublé de la véracité des propos de sa cousine ne provoquent que son hilarité la plus totale. Durant deux bonnes minutes  au moins. " Touché, touché... " souffle-t-il entre deux secousses incontrôlables de rire, les mains sur les hanches pour contrôler la contraction douloureuse de ses abdos, il serait presque par terre le pauvre. C'est qu'il n'a pas toujours eu ce qu'on peut appeler une "humanité". D'ailleurs, parfois c'est à se demander s'il se soucie vraiment des autres... Ou  s'il ne fait pas semblant de rentrer dans le moule, pour se sentir mieux, lui. L'égoïsme à l'état pur. Mais non, il a changé, bien sûr...

Très vite, ils en viennent à parler travail, et Saïd refuse catégoriquement de dévoiler une information capitale qui répandrait de l'espoir dans le cœur - si elle en a un - de la brunette. Et là où quelqu'un de normal aurait eu un sourire contrit et désarmé... Saïd lui, laisse un sourire tout à fait fier et supérieur orner ses lèvres, majestueusement, pour ne rien gâcher. « T'es vraiment un sacré enfoiré. » elle n'a pas idée à quel point... Le vice respire à grosse goulée dans les yeux du brun. " Je fais ça pour le bien de la communauté. " rétorque-t-il lentement, un rictus digne de Joffrey de Game of Thrones drapé sur les lèvres. Mensonge, ou pas, comment savoir ? C'est un argument indéniable dans les deux cas, et elle le sait. ' T'énerver ne servira à rien... A la limite si tu me menaçais avec un couteau, tu aurais plus de chance d'arriver à tes fins... " est-ce qu'il la cherche ? Ou est-ce qu'il ne désire dans le fond la voir tout simplement perdre le contrôle ? Ce serait distrayant. Parmi toutes ces journées routinières, Anissa commence à éveiller le goût d'une cassure dans ses habitudes. C'est rassurant, de savoir que tout n'est pas linéaire. Et qui mieux qu'une folle-dingue comme Anissa pour lui rappeler que la folie des Hommes n'est jamais bien loin ? Enfin, s'il cherche la folie, il n'a qu'à se regarder dans une rivière... Mais non, c'est mieux quand cela vient de ses semblables.

Presque délicatement, Saïd cesse de se balancer sur les deux pieds de sa chaise, repose le bol de chips à présent vide sur la table, et s'installe mieux sur son siège dont les 4 pieds sont parfaitement ancrés au sol. Le regard du méditerranéen dans celui de sa cousine se veut plus perçant et attentif, telle une bête à l'affut. « Mouais, arrête de croire que ça te place au-dessus de moi. » c'est trop tentant... Bien trop pour ne pas planter ses griffes empoisonnées. " Bien sûr que ça me place au-dessus de toi, Anissa. " reprend-t-il, avec tout le caractère mauvais et mielleux dont il peut faire preuve. Mais est-ce qu'il pense ces mots ? Non... Même pas. C'est juste le plaisir savoureux de provoquer, de la pousser dans ses retranchements, dans ce qu'il sait être un défaut familial : la fierté. « Ce n'est pas comme si j'avais besoin de ton aide de toute façon » elle s'arrête de le regarder, se replie presque sur sa chaise. Cherche-t-elle à l'apitoyer ? " Tu baisses les bras ? Tu pourrais me mettre une tarte dans la gueule. Me faire fermer mon putain de clapet. Tu es plus teigne que moi. Réveille toi. Rebelle toi. Arrête de me laisser te marcher dessus. " il aurait presque envie de l'attraper par ses frêles épaules et de la secouer de toutes ses forces, qu'elle réagisse enfin au lieu de jouer les loques humaines qu'elle aime tant porter. A croire qu'elle est devenue aussi diaphane que ses vêtements. Se levant d'un bond, Saïd renverse la table au sol et tout ce qu'elle contenait. Le bol vide de chips et leurs boissons presque vide. " Tu vas me laisser faire ? Bouge toi bordel ! " il est fou. Oui Saïd est fou, mesdames et messieurs. Il était temps qu'il le devienne, ou qu'il le montre. 

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeLun 27 Mai - 13:17


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Il n'y a rien de plus dangereux qu'une Anissa bafouée. Et Saïd devrait le savoir ou, au moins, l'avoir deviné à présent. Avec lui, la situation est donc on ne peut plus complexe. Elle est partagée entre l'envie de l'épargner pour mieux s'intégrer à cette foutue ville, et l'envie de l'étrangler parce qu'il ose se foutre ouvertement de sa gueule. Il ne s'en prive pas, semble même y aller de plus en plus fort. Comme s'il la titillait volontairement afin de repousser ses limites plus loin, toujours plus loin. Elle, elle se contient. De toutes ses forces, avec toute les capacités qu'elle a -encore- à sa possession. Alors que Saïd rit à ses côtés, les doigts d'Anissa enserrent un peu plus fortement encore le verre d'eau qu'on lui a servi un peu plus tôt. Elle doit se contrôler, se maîtriser. Ne surtout pas le laisser gagner. Sale enfoiré ! Il y prend plaisir, en plus. Ce n'est pas compliqué de le deviner : suffit de voir l'air sadique qui traîne sur son visage, et cette façon qu'il a d'en rajouter chaque fois une ou deux couches. Pour ne pas dire plus que ça encore. « Tu fais ça parce que t'es un égoïste doublé d'un incapable », lâche-t-elle un peu plus brusquement que ce qu'elle le voulait. La tête tournée et les yeux plantés -c'est le terme le plus adéquat, effectivement- dans les siens. Elle ne le lâche pas une seule seconde du regard, et l'expression froide et incapable de son visage lui fera sans doute comprendre que ouais, elle le déteste. Si elle le pouvait, elle le giflerait. « Je n'ai jamais eu besoin d'un couteau pour arriver à mes fins. Ce verre, en réalité, me suffirait si je le voulais. » En disant cela, la jeune femme lève son verre où réside encore un peu d'eau. Qu'elle termine ensuite en quelques gorgées. Pas pour le menacer, mais pour donner un air plus théâtral à ce qu'elle vient de dire, sans doute. Elle repousse ensuite le verre plus loin sur la table, et le regrette presque aussitôt. Parce qu'en entendant les propos de Saïd, elle se dit qu'elle aurait sans doute mieux fait de le garder. Pour garder le contrôle, toujours dans cette optique.

Parce que là, elle est à deux doigts de lui sauter dessus pour enfoncer ses ongles autrefois parfaitement limés et désormais désastreux, dans ses foutus yeux où semblent briller quelques étincelles. A la chercher comme il le fait, il s'éclate, c'est sûr et certain ! Et Anissa, elle, a bien envie de le gifler. Mais là, au milieu de ce pub, c'est sûr que ça ne passerait pas. Et qu'elle finirait au trou pour quelques jours voire semaines. Elle sait qu'elle en ressortirait parce qu'elle parvient toujours à ses fins, effectivement. Mais certaines choses ici lui échappent encore, et Vance l'a sans doute bien compris. Il est plus malin qu'il n'en a l'air. Saïd, lui, en revanche, l'est déjà beaucoup moins. Il est en train de la foutre en rogne. Il croit sans doute que cela signifie qu'elle va mettre à mal le peu qu'elle a déjà ici, mais ce n'est pas le cas. Elle penche légèrement la tête sur le côté, les yeux plissés et ignore sciemment l'espèce de petit tic dans sa tête qui la pousserait presque en avant. Elle ne lui répond pas, cédant finalement à autre chose. Elle ne se laisse pas marcher dessus, pas plus qu'elle ne baisse les bras. Elle essaye juste d'apaiser une situation qui aurait bien pu échapper à son contrôle... Et qui n 'est malheureusement pas encore terminée. Alors qu'elle s'est détournée de lui, Saïd ne semble pas vouloir accepter que cela se passe ainsi. Ses mots sont crûs, mais si véridiques. Et Anissa le sait. N'ayant pas encore retourné la tête dans sa direction, elle ne le voit pas se redresser. En revanche, elle voit tout à fait la table l'être, retournée. Avec le bol de chips et tout le reste qui se trouvait dessus. Enfin, elle regarde en direction de Saïd, sourcils froncés. Sa plus grande arme, à Anissa ? L'espèce de condescendance qu'elle parvient à afficher à tout moment, et en toutes circonstances. C'est le cas à cet instant précis : elle pousse même le vice jusqu'à faire claquer sa langue contre son palais. « Ce n'est peut-être pas moi qui vais finir à l'isolement finalement... », marmonne-t-elle, suffisamment fort pour que Saïd l'entende cela dit. Bien sûr. Sinon, cela n'aurait aucun intérêt. Comme elle n'a aucune envie de céder à son bon plaisir et de péter un câble ici et maintenant, Anissa fait tout l'inverse. Elle étale ses longues jambes devant elle, soit au plus près de la table qui vient d'être renversée, et croise ses bras sur sa poitrine. Elle pose ensuite un regard plein de dédain sur son cousin, toujours debout. « Et bien... Tu sembles avoir beaucoup de colère à contenir Saïd. Je t'en prie, défoule-toi. » Autant qu'elle, elle aussi, le pousse dans ses retranchements. Avec moins de véhémence que ce dont il a fait presque, lui, jusque-là, il est vrai.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas

ACCEPTABLES
Saïd Tucker

Saïd Tucker
In our world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_or7mm5wOXZ1qjcsquo1_r1_400
In my sweet and amazing fantasy world.NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) 1567368088-ezgif-5-3ffa20b18826
Roxanne - Ambroisie - Anissa - Logan - Aileen et Logan - Clint - Ryan- Salomé - Samira

× Âge du perso : :
30 ans

× Caravane + colocataires : :
Logan et Hilda

× Poste assigné : :
Professeur pour les enfants

× Messages : :
885

× Points de vie : :
155

× Copyright : :
Sigyn

× Avatar : :
Bob Morley

× Et ton p'tit pseudo ? : :
j'en ai trop




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeLun 17 Juin - 11:59


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

« Tu fais ça parce que t'es un égoïste doublé d'un incapable » oouuhhh ça montre les crocs, enfin un peu d'action. Saïd est toute ouïe à présent, et amusé comme jamais. Il ne faut jamais donner au vice de quoi le nourrir, cela ne mène en aucune façon à de bonnes choses. Mais Anissa commence à laisser présager des traits de caractères bien trop délicieux pour que Saïd abandonne une nouvelle fois sa cousine. " Tu n'as rien d'autre à ajouter ? Tu as fait le tour ? " c'est qu'il en redemanderait, le petit con ! Rien de ce qu'elle dit ne le blesse, ça lui glisse dessus comme de l'eau sur une pente rude : sans causer de dommage. Pire que cela, il est ... Enthousiaste, presque excité comme un jeune garçon découvrant ses cadeaux à Noël. « Je n'ai jamais eu besoin d'un couteau pour arriver à mes fins. Ce verre, en réalité, me suffirait si je le voulais. » c'est une menace ? Elle a de la ressource, la gamine. " Eh bien qu'est-ce que tu attends ? Sers-t-en, fais-en une arme. Frappe moi, tue moi, si tu en es capable. Mais tu ne l'es pas c'est ça ? Non, tu es bien trop douce... " il appuie là où il sent qu'il peut obtenir une réaction agressive. Converser avec Anissa, c'est comme manier un bolide de haut vol finalement, pour avoir un résultat satisfaisant, il faut savoir quand mettre les gaz. Et le moins qu'on puisse dire sur le circuit de leur discussion, c'est que Saïd ne lâche rien. Suicidaire... ? Mh... Peut-être bien, c'est que c'est grisant, de frôler la mort. Le basané a décidé de ... Laisser l'énervement le dominer, parce que c'est agréable, de lâcher prise. D'être qui l'on est, dans notre plus grande noirceur. L'arabe s'emporte, et gueule - oui, c'est le mot le plus adéquat - sur sa cousine. Il veut qu'elle réagisse. Mais sa force de caractère est grande, car s'il la sent bouillonner de l'intérieur, et prête à exploser, elle se contient. Elle prend le contre pied total, pour inverser la situation du dominé et du dominant. Et quelque part, sa technique est bonne, Saïd l'approuverait derechef, même si elle n'est aucunement subtile. « Ce n'est peut-être pas moi qui vais finir à l'isolement finalement... » Saïd sourit à nouveau. De cet élégant sourire plein de force macabre qu'on a envie de voir disparaître.  « Et bien... Tu sembles avoir beaucoup de colère à contenir Saïd. Je t'en prie, défoule-toi. » Que rétorquer ? Subtile ou non, elle l'a eu, faut bien le reconnaître. Saïd se rassoit sur son siège. " C'est fou ce que tu manques d'humour. " car c'est de cela qu'il s'agit, du point de vue de Saïd, d'amusement, de jeux. Faut bien qu'il se distrait un peu dans ce village. Et comme sa cousine, il étend ses jambes sur la table - toujours renversée - en les croisant avec cette nonchalance qui traîne dans le gène de leur famille depuis bien des générations. Un serveur - ou le gérant - arrive. " Vous vous prenez pour qui ? Ramassez vos conneries, ou j'appelle Vance. " Saïd rigole - évidemment. " Bah oui, bien sûr. Tu veux pas faire un pari, mec. Combat Anissa, et si tu la mets par terre en moins de 30 secondes, elle sera ta servante. " Saïd laisse le survivant observer sa cousine - qui ne devrait pas tarder à protester - pour mieux filer à l'Anglaise. Faut remarquer que sa technique de diversion n'était pas si mauvaise. La preuve, il est déjà dehors, alors que tous les autres sont à l'intérieur. Les mains dans les poches et un sourire fier et satisfait aux lèvres, bien entendu. Mettre sa cousine dans la merde va réellement devenir une habitude, à force.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
there's a scream inside
«Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. You would wind me down I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
Anissa J. Haddad

Anissa J. Haddad
NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Tumblr_p91mmwaMc41ua1nbgo3_500
B A D . T H I N G S

× Âge du perso : :
33 ans.

× Caravane + colocataires : :
Caravane 7A.

× Poste assigné : :
Femme d'entretien à l'isolement.

× Effets du vaccin : :
Crise de violence, fortes envies de viande crue, yeux éclaircis.

× Messages : :
1404

× Points de vie : :
422

× Copyright : :
BELOVED (avatar), SCHIZOPHRENIC (code signa).

× Avatar : :
Sofia awesome Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !




NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitimeDim 23 Juin - 16:12


NEVER BULLSHIT A BULLSHITER

Plus le temps passe, et plus Anissa laisse de côté le masque. Saïd ne l'a jamais connue tel qu'elle était réellement... Mais peut-être bien que cela va changer. Ici, maintenant. « J'crois que j'en ai dit assez ! », s'exclame-t-elle avant de faire claquer sa langue contre son palais. Il la cherche, elle en est désormais certaine. Et elle ne va pas lui donner satisfaction. Ce n'est pas l'envie de le frapper qui manque - bien au contraire - mais elle s'efforce tout de même de ne pas se laisser marcher dessus. Ce n'est pas son genre, pas son genre du tout. Alors ouais, elle le menace à moitié. Elle lui fait savoir qu'elle pourrait le tuer rien qu'avec ce verre. Son ton cassant est sans appel, et ses yeux lancent les éclairs qu'elle ne peut pas réellement utiliser contre lui. Pas tout de suite quoi qu'il en soit. Un jour où ils seront à l'abri des regards indiscrets peut-être. Et elle se fiche bien du fait que c'est son cousin, qu'ils sont liés par le sang. Elle s'en contrefout même. Sa tête part légèrement sur le côté, alors qu'elle voit flou pendant quelques secondes. Très franchement, elle pourrait le frapper à tout moment. L'insulter, lui faire aussi mal que possible. Ses ongles sont déjà en piteux état alors les utiliser pour lui lacérer le visage ne serait pas si dérangeant. Pas pour elle en tout cas. Mais non, elle se contient. Et croyez-bien qu'il lui faut tout le sang froid du monde pour ne pas trop s'emporter. C'est tout juste si elle parvient à rester parfaitement droite sur sa chaise - ce n'est pas le moment, pourtant, de lui montrer une quelconque forme d’affaiblissement -. « Je ne suis pas douce, juste maligne. Plus que toi, visiblement, qui n'a aucune jugeote. » La chercher elle, c'est la pire idée que quelqu'un puisse avoir ! Et cousin ou pas, cela revient au même.

Saïd devrait se méfier. Au lieu de cela, il la cherche encore et encore, tentant par tous les moyens de la pousser à bout. Et, franchement, elle ne sait même pas quel est son but, pourquoi il le fait. Ce qu'elle sait, en revanche, c'est qu'elle doit à tout prix inverser la donne. C'est pour cette raison que, en le voyant se lever et tenter le tout pour le tout, la jeune femme prend une profonde inspiration qui a au moins le mérite de lui faire garder son calme. Et qui l'empêche de dire ne serait-ce qu'un mot de travers. C'est fou ce que tu manques d'humour. Elle plisse les yeux, un faux sourire toujours plaqué sur le visage. Saïd se rassoit, et se pose comme s'il était tout à fait à l'aise. C'est ce moment-là que choisit le dirigeant du lieu - c'est en tout cas ce qu'elle se dit qu'il est - pour venir vers eux et gueuler un peu. Saïd en profite pour, une fois de plus, tenter de la foutre dans la merde. Et cela, juste avant de s'enfuir. En quelques secondes à peine, il est parti. Un peu comme la dernière fois, lorsqu'il l'a laissée dans la merde la plus totale avant de disparaître pour mieux aller Dieu seul sait où... N'importe où tant que sa vie était sauve, à vrai dire ! Sauf que là, Anissa ne risque rien. Ce mec ne va pas risquer son poste et son statut pour une simple petite dispute de rien du tout - c'est ce dont tout cela devait avoir l'air de l'extérieur en tout cas -. Et puis le sourire désormais charmant affiché par Anissa devrait achever de l'amadouer. Elle prend quand même le temps de ramasser la table, la remet en place avant de se tourner vers lui. Pas de risques supplémentaires pour elle ce soir. « Désolé, on se connaît depuis longtemps lui et moi et il a toujours été un peu... Tordu, voire même bizarre ! Un conseil, gardez-le à l'oeil lorsqu'il vient dans votre établissement, on ne sait jamais ce qui peut lui passer par la tête... » Grande comédienne, elle adresse un sourire mi-confit, mi-désolé au pauvre homme, avant de s'éclipser à son tour. Direction sa caravane, en espérant qu'elle ne croise pas Saïd la terreur sur sa route. Elle aurait juste envie de le gifler pour de bon, celui-là.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Spoiler:
 

_________________
blood lust in a holy war
Can you even see what you're fighting for? Listen up, hear the patriot shout: "times are changing". In the end, the choice was clear, take a shot in the face of fear.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Empty
MessageSujet: Re: NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

NEVER BULLSHIT A BULLSHITER (ft. Saïd)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-