Tag "000" sur BORN TO BE A WALKER
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Une annonce importante arrive...
Après sept ans de bons et loyaux services, Born ferme ses portes. Merci à tous ceux qui ont participé, d'une manière ou d'une autre, de près ou de loin, à son aventure. coeurrose

183 résultats trouvés pour 000

AuteurMessage
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Lou Wilander - Grandir avec les rôdeurs
Lou Wilander

Réponses: 11
Vues: 90

Rechercher dans: WHO ARE YOU ?   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Lou Wilander - Grandir avec les rôdeurs    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeJeu 23 Jan - 17:08
fiche #000
L'amitié est familière et veut sourire et s'égayer ; elle va aux visages épanouis, aux coeurs ouverts. Stendhal
Je n'ai pas toujours été sage.
Louise vint au monde en 1998, son père est un homme qui a eu un premier mariage, il a aussi une fille de 20 ans, après qu'il ait refait à nouveau sa vie, c'est la que Louise vint au monde, grandissant avec sa demi-soeur Skye. Louise est souvent appelé Lou et en grandissant, celle-ci ne peut que admirer sa grande soeur, Lou ne voit même pas Skye comme une demi-soeur, pour elle c'est sa soeur! qu'importe que les deux filles ne soient pas de la même mère, Lou voit Skye comme sa grande soeur et veut marcher dans ses pas.

Quand Lou a fait son entrée à l'école, celle-ci était toujours heureuse, quand Skye venait la chercher à la sortie de l'école. Cette admiration, venait aussi que la mère de Lou était toujours au travail, infirmière aux urgences, sa mère était souvent absente et du côté de son père, celui-ci était toujours aussi plongé dans son travail. Skye venait jouer le rôle de mère sans que les deux Wilander ne s'en rendent compte. Puis il y eu un nouveau membre dans la famille, Seth Frances, si au début la fillette voyait l'homme d'un mauvais oeil, elle comprit rapidement que sa soeur était amoureuse et très heureuse avec lui. Seth n'était vraiment pas doué avec les autres, Lou s'en amusé beaucoup, mais elle fini par l'accepter faisant même la connaissance des neveux de celui-ci, quand il est question de nouveau camarade de jeux, il est sur que la petite blonde a rapidement changé d'avis. Puis Skye et Seth on fini par se marier, même si Skye faisait tout son possible pour être présente pour sa petite soeur, ce n'était pas suffisant, elle aussi avait un travaille, elle aussi voulait profiter de la vie et malgré son jeune âge, la fillette compris ce besoin.

Petite boule de nerf, quand elle fit son entrée au collège, celle-ci avait beau avoir des bonnes notes, elle était toujours la première pour semer le trouble en classe, toujours prête à désobéir aux ordres, une élève rebelle qui pourtant a du talent ... Quel dommage .... En creusant, il était simple de deviner que la jeune fille voulait se faire remarquer par ses parents, mais mise à part des privations de sortie, de télévision, jamais les parents de Lou ont eu le temps de comprendre que leur fille cherché de l'attention. Pour se défouler, elle s'inscrit a pas mal d'activité, la danse, gymnastique et l’escrime. Quand Lou voyait sa soeur, elle était toujours aussi curieuse d'en savoir plus sur son métier entant qu'agent de police. Combien de fois Lou aurait aimé vivre avec sa soeur et son beau frère.

Innocence is over
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
En 2012, alors que Lou a 14 ans, celle-ci voit sa mère travailler de plus en plus dur aux urgences, rentrant de plus en plus tard le soir et parfois, ne rentrant pas du tout. Visiblement, il semble qu'une maladie inconnue a envahie l'Amérique, si les médias se veulent rassurants, la population quand à elle commence à s'affoler. Lou était en train de faire ses devoirs, lorsqu'elle a reçu un appel de sa mère, celle-ci complètement terrorisée, lui ordonnant de quitter la ville avec son père, le plus rapidement possible. Lou n'a pas eu le temps d'en entendre davantage, la communication pris rapidement fin et le père de Lou, vint l'informer que la ville était bombardée. Fuyant avec son père, en larme, Lou venait de perdre sa mère et voulait contacter sa soeur, seulement elle ne pouvait que fuir, la ville n'étant plus que flamme.

La découverte des rôdeurs, le premier rôdeur tué, comprendre qu'il faut atteindre le cerveau pour que celui-ci ne se relève pas. Se réfugier dans des maisons abandonnées avec la peur au ventre, puis petit à petit, s'équiper et se faire violence. Lou a très vite du s'habituer à avoir un couteau de survie avec elle, même si son père était présent pour la protéger, elle devait apprendre à se battre et quelque part, heureusement pour elle, celle-ci a pratiqué tellement de sport, qu'elle en garde des bons réflexes. Trouver des vivres, apprendre à économiser et au bout de deux ans, un signal radio qui se déclenche enfin. La zone 51, un endroit sécurisé au Nevada, c'était un peu comme retrouver de l'espoir, alors Lou fit le voyage avec son père, celui-ci cherchant toujours des moyens de transport, parfois tout deux faisaient route en voiture et parfois il fallait continuer à pied.

Janvier 2015, Lou et son père atteignent enfin la zone 51 ou ils peuvent y trouver un peu de repos ... Du moins, un moment de court repos, car en juin, il y a eu une explosion laissant énormément de mort, mais aussi un nouveau foyer pour des cannibales. Ainsi Lou du reprendre la fuite avec son père, qui avait eu le réflexe de garder des provisions de côté. En voyant ce nouveau "monde", le père de Lou en apprit davantage sur sa fille, après tout celle-ci était en train de devenir une jeune femme. Il lui appris la pêche et tout deux ont apprit la chasse, s'entraînant avec des armes, père et fille devenaient petit à petit très complice. Il avait fallut attendre que les morts se relèvent, pour que Lou découvre enfin son père. Puis il y a toujours cette question que Lou garde en tête, que sont devenu Skye et Seth ?

En septembre 2016, père et fille trouvent le camp "Yosemite", à nouveau les deux y trouvent un refuge, mais tout en restant sur leur garde. Lou qui était autrefois un véritable rayon de soleil, peut alors passer de la joie à l'agressivité très rapidement. Un petit bout de femme qui a bien ralentie sa croissance et dont il est préférable de se méfier. Toujours très calme, observant, on ne sait jamais quand Lou va attaquer. Lou profite à nouveau du calme de Yosemite, pour lire des livres qu'elle a trouvé en chemin, la jeune femme gardant toujours une grande soif de connaissance. Dans ce nouveau monde, il faut non seulement être doué de ses mains, mais aussi avoir de la ressource intellectuellement. De son côté, le père de Lou entendit parler du vaccin, celui-ci se mit alors en quête de trouver l'endroit ou il pourrait se procurer ce vaccin, plus méfiante, Lou préférée éviter de s'attarder sur ce sujet. C'est un 2017, que la père de Lou réussi à convaincre sa fille, de rejoindre les sauveurs et de se faire vacciner. Par la suite, surprise! les effets secondaires, un matin, alors que la jeune femme était en train de se passer un coup d'eau sur le visage, elle croisa son propre regard quasiment éteint, hurlant de peur, c'est la qu'elle apprit qu'il y avait des effets secondaires du à se vaccin. Le père de Lou avait d'horrible maux de tête ainsi que des nausées, celle-ci fini par se mettre en colère, rejetant la faute sur son père, qui l'avait "forcé" à faire le vaccin. Alors qu'elle avait besoin de respirer, la jeune femme sortie du camp, prenant une profonde inspiration, avant de regarder vers le ciel, c'est la qu'elle aperçue des formes étranges.

Elle avait tout perdue, Lou était maintenant orpheline, des bombes ayant détruit le camp des sauveurs. Elle n'avait même pas eu le temps de prévenir les autres, tout c'était passé si vite ... Bien en rage, anéantie, Lou perdis tout contrôle sur sa colère et resta une journée entière, à détruire tout ce qu'il y avait autour d'elle. Puis se donnant une immense claque mentale, c'est l'envie de se venger qui donna à Lou la force de continuer à survivre dans ce monde, sans oublier ce mince espoir de retrouver sa soeur.

En décembre 2019, Lou était assise face à un homme nommé Vance, celui-ci lui offrit alors la chance de démarrer une nouvelle vie au village de Ellia, la jeune femme était complètement bouleversée, elle voulait retrouver sa soeur, trouver les origines de ce virus, mais elle était à la fois si fatiguée, comment refuser ? Puis pleine d'assurance, celle-ci fini par se dire, qu'il était temps de construire quelque chose de stable et que cette fois-ci, rien ne se termine avec avec des morts.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Lou Wilander - Grandir avec les rôdeurs
Lou Wilander

Réponses: 11
Vues: 90

Rechercher dans: WHO ARE YOU ?   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Lou Wilander - Grandir avec les rôdeurs    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeJeu 23 Jan - 17:08
fiche #000

† NOM : Wilander
† PRÉNOM(S) : Louise mais on l'a toujours appelé "Lou"
† ÂGE : 22 ans
† DATE DE NAISSANCE : 23 juillet 1998
† LIEU DE NAISSANCE : Chicago
† HABITAIT : New-York
† ANCIENNE OCCUPATION : Etudiante
† STATUT FAMILIAL : Célibataire
† ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
† GROUPE : Je laisse le choix à Vance
† AVATAR : Dakota Fanning
Observations
Lou est une jeune femme brave et courageuse, malgré l'absence de ses parents, celle-ci a énormément appris de sa soeur. Lou est du genre hyperactif, elle a besoin de bouger, de s'occuper l'esprit, elle a toujours été une bonne élève, mais aussi excellente sportive. Évidemment la miss a aussi un caractère fort, qui fait qu'elle peut se montrer têtue, même rancunière. Loyale, elle a aussi un côté sensible, il préférable que personne ne lui fasse un coup bas, elle peut répondre de façon très douloureuse. Avec le temps et surtout ce nouveau monde, Lou qui était déjà débrouillarde, est devenu encore plus rusée, méfiante, observatrice, Lou qui autrefois était un véritable rayon de soleil, a perdu un peu de son éclat dans ce nouveau monde apocalyptique.
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ?
C'est le père de Lou qui a entendu parler du vaccin en premier, celle-ci était contre, en aucun cas, elle ne voulait qu'on s'approche d'elle avec une aiguille. Au bout d'un an, son père a réussi à la convaincre, lui-même se faisant vacciner, si elle l'a fait, c'est pour son père, maintenant elle ne sait plus vraiment qu'en penser, surtout avec les effets secondaires.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? Au début c'était de l'incompréhension, c'était impossible, un cauchemar, Lou ne pouvait même pas approcher un zombie, sans avoir cette impression de perdre l'esprit, à présent, elle a l'habitude de voir des rôdeurs, c'est même son quotidien, si elle veut s'en sortir, il n'y a plus à voir les zombies comme des humains, mais plutôt comme des dangers. La pitié est partie, maintenant elle tue de sang-froid, sans même se poser de questions.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? Lou a perdu sa mère dans l'explosion de l'hôpital, où celle-ci travaillée, très vite elle a dû fuir avec son père. Lou était tellement angoissée et bouleversée par cette découverte des zombies, qu'elle n'a pas vraiment eu le temps de faire le deuil de sa mère. Puis le père de Lou est mort dans une explosion, alors qu'elle venait de se disputer avec lui, elle en souffre énormément, elle s'en veut, maintenant elle est seule ... Il lui reste ce mince espoir de retrouver sa soeur, seulement cet espoir s'éteint petit à petit avec le temps.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? Si Lou a eu très peur les premiers jours, en rencontrant Vance, elle fut rassurée par ses paroles. Ellia est une chance pour les survivants, il faut protéger ce camp, elle ne veut pas que ça tourne comme la zone 51 où l'ancien camp où elle était. Lou a besoin de se reposer, de faire le deuil de son père, de retrouver quelque chose de stable, elle rêve peut-être éveillée, mais elle veut y croire. Malgré son jeune âge, elle est très impliquée dans le camp.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † Re coucou Smile alors voici Lou mon quatrième compte. J'ai 29 ans, ça pique, je connais le forum depuis longtemps et je suis heureuse d'être sur celui-ci  I love you

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † Pando et Tumblr.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: i am half agony, half hope (nash)
Nash Oliver

Réponses: 16
Vues: 148

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: i am half agony, half hope (nash)    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeJeu 9 Jan - 20:12
fiche #000
Écrire ici une citation représentative de la vie de ton personnage avant l'apocalypse. (faire 4 lignes maximum).
Je n'ai pas toujours été sage.
Parle-nous ici de la vie de ton personnage avant l'apocalypse. Comme nous voulons laisser à chacun la liberté de parler de son histoire comme il le souhaite, tu peux si tu le souhaites aborder la partie "pendant l'apocalypse" aussi, et te contenter de l'arrivée à la ferme dans la seconde partie. A toi de voir comme tu préfères faire les choses : toujours est-il qu'il faut que les scroll barres apparaissent (le premier et le second, un peu plus bas). Pas de lignes/mots minimum, mais assure-toi de suffisamment nous parler de sa vie, de son passé, de son histoire personnelle, pourquoi pas de ce qu'il faisait le jour où l'épidémie a commencé à toucher la ville où il se trouvait... A toi de voir ! Ps : le "je n'ai pas toujours été sage" est modifiable si tu le souhaites et sans faire trop long.

Écrire ici une citation représentative de la vie de ton personnage après l'apocalypse. (faire 4 lignes maximum).
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
Parle-nous ici de la vie de ton personnage après l'apocalypse. Comme nous voulons laisser à chacun la liberté de parler de son histoire comme il le souhaite, tu peux si tu le souhaites aborder la partie "pendant l'apocalypse" dans la première partie également, et te contenter, dans cette seconde partie, de l'arrivée au village de ton perso. A toi de voir comme tu préfères faire les choses : toujours est-il qu'il faut que les scroll barres apparaissent (le premier un peu plus bas, et celui-ci). Pas de lignes/mots minimum, mais assure-toi de suffisamment nous parler de son parcours géographique depuis le début de l'apocalypse, ou même de la façon dont il est arrivé à la ferme avec cette septième saison (kidnapping ou entrée volontaire ?). A toi de voir ! Ps : le "Toi et moi, c'est à la vie, à la mort" est modifiable si tu le souhaites et sans faire trop long.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: i am half agony, half hope (nash)
Nash Oliver

Réponses: 16
Vues: 148

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: i am half agony, half hope (nash)    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeJeu 9 Jan - 20:12
fiche #000

† NOM : Oliver
† PRÉNOM(S) : Nash Adrian
† ÂGE : 29 years old
† DATE DE NAISSANCE : 09.06.1990
† LIEU DE NAISSANCE : Sacramento, California
† HABITAIT : Sacramento, California
† ANCIENNE OCCUPATION : Directeur financier dans l'entreprise familiale
† STATUT FAMILIAL : Célibataire
† ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuel, même s'il a déjà eu des aventures avec des femmes.
† GROUPE : Guarded or Trusted
† AVATAR : Dominic Sherwood
Observations
Nash a énormément évolué depuis que l'épidémie a déferlé sur le monde et dans sa vie. Enfin playboy, croulant sur l'argent, vivant la vie de rêve, tout s'effondra comme pour le reste de la population. Le jeune homme arrogant, sûr de lui et sarcastique a laissé la place à un être méfiant, légèrement froid mais qui est toujours aussi buté. Nash est quelqu'un d'impulsif, qui a la facheuse manie d'agir avant de réfléchir même s'il essaye de se soigner. S'il était narcissique à l'époque, il a réalisé que l'union faisait la force et que la solidarité était nécessaire s'ils voulaient survivre. Il se montre néanmoins impitoyable avec ses ennemis, comme il pouvait l'être avant. Il ne rechigne pas à se salir les mains, chose dont il était incapable avant. Il ne donne pas facilement sa confiance mais une fois que l'autre l'a, le blond fera tout pour cette personne. Il a un soucis avec l'abandon, une sorte de traumatisme qu'il ne s'explique pas et pire, il ne supporte pas la trahison.
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? Nash a été tenté par ce vaccin. Il pensait réellement que celui-ci allait pouvoir changer les choses. Le blond avait espoir qu'il soit capable de ramener un semblant de normalité dans leur vie et il a essayé de pousser Danielo pour qu'ils se vaccinent tous les deux. Devant le refus catégorique de son ami, Nash a laissé passer sa chance et il le regrette un peu aujourd'hui, malgré ce qu'ils ont appris sur les effets secondaires. Il espère qu'un jour, un nouveau vaccin fera son apparition, plus efficace, plus sûr.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? A l'époque, Nash avait perdu les pédales en se retrouvant face à ce cadavre ambulant. Paralysé par ce qu'il venait de voir, il n'est pas fier de sa réaction. Aujourd'hui, c'est complètement différent. Il est conscient que ces choses ont été des personnes mais il n'hésite pas à les tuer. Il prend de grosses précautions pour le faire, évitant des groupes et ne tuant que si nécessaire. Il n'a plus de honte en les tuant, il se sent presque bien. Il a l'impression de libérer leur âme, de libérer l'être humain qu'était cette chose de ce destin funeste.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? Oui. Ses parents. Il le sait car il a entendu sa mère hurler au téléphone alors qu'elle essayait d'échapper à un zombie. Son père était déjà mort en tentant de la protéger. Nash ne les pleure plus aujourd'hui, même s'il garde précieusement la chaine qu'ils lui ont offerte pour ses quinze ans. Il n'a pas le temps de pleurer les morts, il doit se concentrer sur ceux qui sont en vie, c'est son crédo afin d'avancer et de supporter le climat dans lequel il doit vivre.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? S'il était méfiant au début, et qu'il l'est encore un peu aujourd'hui, Nash s'est curieusement laissé séduire par ce camps. Vance est un bon orateur et malgré son attitude et ses règles, c'est un meneur d'hommes et un chef respecté. Les bases sont solides et pour le moment, Nash n'a pas vu de failles ou d'éventuelles querelles qui pourraient mettre à mal ce projet. Il fait donc son possible pour participer à la bonne vie du camps, mais il est prêt à tout abandonner s'il voit que les choses tournent mal.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † Hello les zombies  rip  Je m'appelle Thomas mais on me connait sous le pseudo D@rkweb. J'ai la vingtaine bien passée et je vis dans le nord de la France (Non, pas le département du nord  cache ). J'ai connu le forum grâce à PRD. Je pense me connecter tous les jours et pouvoir RP au moins une fois par semaine, normalement  mouton  Et je ne suis jamais contre pour le parrainage, ça peut être utile pour s'intégrer, surtout dans un forum qui date depuis si longtemps  tank

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † tumblr + maurawrites & may0osh.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: (M) BEN BARNES - I'll never let go, never say goodbye
Stella Morrow

Réponses: 0
Vues: 380

Rechercher dans: FIND YOURSELF   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: (M) BEN BARNES - I'll never let go, never say goodbye    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 30 Déc - 21:28
fiche #000

† NOM : Anderson
† PRÉNOM(S) : Thomas
† ÂGE : 32 ans
† DATE DE NAISSANCE : ici
† LIEU DE NAISSANCE : ici
† HABITAIT : Charlotte, Caroline du Nord
† ANCIENNE OCCUPATION : ici
† STATUT FAMILIAL : Veuf
† ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
† GROUPE : Wild
† AVATAR : Ben Barnes
Conditions
Hello, jeune aventurier !  yeah Je suis contente que tu sois intéressé par ce scénario. Sache que tous les points sont négociables, du prénom à la petite frimousse. J'aime beaucoup Ben Barnes, mais je suis ouverte à toute discussion. Pour l'activité, je ne demande pas grand chose, tant que tu penses à moi une ou deux fois par mois.  calin Le principal c'est qu'on s'éclate ensemble, non ?
Un brin d'histoire
Thomas a été marié assez jeune avec sa petite-amie du lycée, mais l'apocalypse lui a pris dès son arrivée. Il a eu énormément de mal à s'en remettre et ne désire pas retomber amoureux pour le moment. Très rapidement, il a rejoint un camp de survivants qui s'est monté en Caroline du Sud, avec son meilleur ami. Ils y occupaient des postes très importants. Même si son caractère n'est pas toujours facile, Thomas est quelqu'un de bienveillant et de protecteur. Il sait s'amuser et voir le côté positif des choses. En revanche, si on le contrarie, il faut prier pour ne pas réveiller la bête sauvage qui est en lui. À vos risques et périls !

Vie sociale exigée
LIEN AVEC STELLA MORROW Ces deux-là se sont rencontrés il y a plus d'un an. Stella venait de rejoindre son campement avec sa grand-mère. Il a tout de suite remarqué son côté solitaire et que la vie en communauté résonnait comme une torture pour elle. Il faut dire que le dirigeant ne fut pas clément. Pour aider sa grand-mère, elle devait travailler deux fois plus que les autres, vu qu'il y avait une bouche supplémentaire à nourrir. Elle n'a pas bronché une seule fois, mais il y avait cette animosité dans son regard qui avait intrigué Thomas. Ils quittèrent de nombreuses fois le campement, ensemble, pour aller chercher des vivres. L'aborder fut compliqué, mais quand il sut dans quel sens la prendre, ils finirent par avoir de vraies discussions. Petit à petit, l'envie de lui apprendre à apprécier la vie devint grandissante et résonna comme une nouvelle mission pour lui. Au bout de quelques semaines, il parvint à faire apparaître un sourire au coin de ses lèvres et en quelques mois, elle riait souvent aux éclats. Thomas était la seule personne du campement à être parvenu à briser sa carapace et ils passèrent des nuits entières à discuter de tout et de rien. Finalement, ils finirent par passer des nuits douces et charnelles ensemble. Les choses étaient claires entre eux: pas d'attachement, uniquement de l'amitié et de la bienveillance. Aucun d'eux n'avait envie de se lancer dans une relation sérieuse. Ce qu'ils vivaient leur convenait très bien, jusqu'au jour où la grand-mère de Stella décéda. La jeune femme prit la décision de partir du campement, montrant à Thomas qu'il n'avait pas totalement réussi à lui faire apprécier la vie en communauté. Mais il ne lui en voulait pas, il la comprenait. Elle lui laissa même une adresse en Californie, si jamais il prenait la décision de la retrouver. Lui qui avait toujours rêvé de visiter la côte ouest des Etats-Unis... Il finit par se résigner à s'y rendre et quitta son campement, temporairement ou non... Seul l'avenir le lui dira.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Joshua - A Kind Boy In A Dark World
Joshua Ferguson

Réponses: 16
Vues: 198

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Joshua - A Kind Boy In A Dark World    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeSam 21 Déc - 16:17
fiche #000
Écrire ici une citation représentative de la vie de ton personnage avant l'apocalypse. (faire 4 lignes maximum).
Je n'ai pas toujours été sage.
Parle-nous ici de la vie de ton personnage avant l'apocalypse. Comme nous voulons laisser à chacun la liberté de parler de son histoire comme il le souhaite, tu peux si tu le souhaites aborder la partie "pendant l'apocalypse" aussi, et te contenter de l'arrivée à la ferme dans la seconde partie. A toi de voir comme tu préfères faire les choses : toujours est-il qu'il faut que les scroll barres apparaissent (le premier et le second, un peu plus bas). Pas de lignes/mots minimum, mais assure-toi de suffisamment nous parler de sa vie, de son passé, de son histoire personnelle, pourquoi pas de ce qu'il faisait le jour où l'épidémie a commencé à toucher la ville où il se trouvait... A toi de voir ! Ps : le "je n'ai pas toujours été sage" est modifiable si tu le souhaites et sans faire trop long.

Écrire ici une citation représentative de la vie de ton personnage après l'apocalypse. (faire 4 lignes maximum).
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
Parle-nous ici de la vie de ton personnage après l'apocalypse. Comme nous voulons laisser à chacun la liberté de parler de son histoire comme il le souhaite, tu peux si tu le souhaites aborder la partie "pendant l'apocalypse" dans la première partie également, et te contenter, dans cette seconde partie, de l'arrivée au village de ton perso. A toi de voir comme tu préfères faire les choses : toujours est-il qu'il faut que les scroll barres apparaissent (le premier un peu plus bas, et celui-ci). Pas de lignes/mots minimum, mais assure-toi de suffisamment nous parler de son parcours géographique depuis le début de l'apocalypse, ou même de la façon dont il est arrivé à la ferme avec cette septième saison (kidnapping ou entrée volontaire ?). A toi de voir ! Ps : le "Toi et moi, c'est à la vie, à la mort" est modifiable si tu le souhaites et sans faire trop long.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Joshua - A Kind Boy In A Dark World
Joshua Ferguson

Réponses: 16
Vues: 198

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Joshua - A Kind Boy In A Dark World    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeSam 21 Déc - 16:16
fiche #000

† NOM : Ferguson
† PRÉNOM(S) : Joshua
† ÂGE : ici
† DATE DE NAISSANCE : ici
† LIEU DE NAISSANCE : ici
† HABITAIT : ici
† ANCIENNE OCCUPATION : ici
† STATUT FAMILIAL : ici
† ORIENTATION SEXUELLE : ici
† GROUPE : proposition ici
† AVATAR : Alex Lawther
Observations
décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant)
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? réponds ici en un minimum de 5 lignes. réponds ici en un minimum de 5 lignes. réponds ici en un minimum de 5 lignes.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † C'est le petit coin pour que tu nous parles de toi, oui toi derrière l'écran ! Qui es-tu (prénom, âge, pseudo sur internet) ? D'où viens-tu (pays pour le décalage horaire) ? Comment as-tu connu le forum (top-site, pub, bazzart, ...) ? A quelle fréquence penses-tu passer / te connecter sur le forum (ex : 3 jours sur 7) ? Libre à toi de te présenter comme tu le souhaites, de l'écrire selon ton bon vouloir. Donne-nous quand même les infos principales (l'âge, le prénom pourquoi pas, ton décalage horaire). C'est aussi là que tu dois nous dire si tu souhaites ou non être parrainé (tu pourras toujours changer d'avis après validation en mpottant un membre du staff - AUCUN SOUCY).

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Stella Morrow » I'm not gonna give up
Stella Morrow

Réponses: 14
Vues: 188

Rechercher dans: FINISHED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Stella Morrow » I'm not gonna give up    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeDim 15 Déc - 15:54
fiche #000
You thought I wouldn't grow without ya, now I'm wiser. You thought that I'd be helpless without ya, but I'm smarter.
Je n'ai pas toujours été sage.
L’enfance de Stella aurait pu se dérouler normalement. Suite à l’abandon de sa mère, qu’elle n’a jamais connue, elle a été élevée par son père dans de beaux quartiers de Phoenix. Il travaillait pour la marine et s’absentait assez souvent pour des missions. Stella a donc appris, très jeune, à se débrouiller seule, attendant le retour de celui qu’elle aimait tant… Jusqu’à ce qu’il ne rentre plus jamais à la maison. La jeune enfant n’avait que treize ans au moment des faits et elle se retrouva obligée de partir vivre à Sacramento, avec sa grand-mère qu’elle ne voyait que quelques fois par an.

Stella a toujours été une grande solitaire, mais elle se referma un peu plus sur elle-même lorsque son père fut porté disparu. Margaret, sa grand-mère, mit des mois à réussir à la comprendre et à tisser des liens avec sa petite-fille. Perte son père n’était pas une chose facile et elle avait tout fait pour que Stella se sente bien dans son nouveau chez-elle. Avec du recul, la jeune femme ne pouvait que la remercier pour tout ce qu’elle avait entrepris pour elle.

Quoi qu’il en soit, sa rentrée au collège se passa plutôt mal. Alors que des groupes se formaient ci et là, la jeune Morrow se retrouva seule, sans amis. Cela ne lui avait pas déplu autant que ça, mais les enfants étaient parfois mauvais entre eux. Très vite, Stella se retrouva à utiliser ses poings pour qu’on la laisse tranquille et, jugeant que ce n’était pas la meilleure réponse à avoir, sa grand-mère l’inscrit à un cours de tir à l’arc, espérant la canaliser. Cela fonctionna plutôt bien, puisqu’elle se trouva avoir un réel talent pour cette pratique. Elle rentrait dans une bulle rien qu’à elle et ne laissait personne la pénétrer. Excepté Danielo… Les débuts avaient été difficiles, mais elle avait fini par lui adresser la parole et devenir son amie.

Il fut d’ailleurs le seul. Intérieurement, Stella aurait aimé que cela ne change jamais, mais le lycée bouleversa le tout. L’arrivée d’Adrian dans leur vie procura un sentiment encore méconnu de la demoiselle : de la jalousie. Sur le coup, elle se retrouva incapable de poser un mot sur ses sensations, sur cette boule qui se formait dans le creux de son estomac lorsqu’elle apprenait que les deux garçons avaient passé une soirée ensemble. Mais elle encaissa. Elle était forte et indépendante. Si Danielo voulait la remplacer par cet Adrian, qu’il le fasse. Cela signifierait juste qu’il n’était pas fait pour elle… En tant qu’ami, bien évidemment !

Enfin… Si seulement les choses avaient pu être plus simples. L’université avait ouvert de nouveaux horizons à la jeune femme, qui prenait de plus en plus conscience de sa maturité, de ses désirs et de son envie d’explorer de nouveaux horizons. Peut-être que les soirées étudiantes avaient joué un rôle dans tout ça. En voyant tous ces gens s’embrassaient, elle s’était peu à peu imaginée, avec Danielo, à leur place. Au départ, elle avait eu honte d’imaginer de tels scénarios. Et puis, elle s’était rendue compte de ce qu’elle ressentait réellement pour lui.

Elle aurait tant aimé pouvoir lui avouer. Elle aurait tant aimé le serrer dans ses bras pour cacher les rougeurs qui montaient à ses joues à chaque fois qu’elle pensait à lui. Mais l’apocalypse arriva et rien ne fut comme avant…

La première réaction qu’elle eut fut de chercher sa grand-mère et de se barricader à leur domicile, attendant que tout se calme. Stella se souvenait parfaitement des hurlements et des bruits de mitraillettes dans les rues. À ce moment-là, elle se souvint s’être questionné sur la survie de Dan. Elle avait ressenti l’envie de traverser les quartiers, pour partir à sa recherche, et lui proposer de rester avec eux. Mais lorsqu’elle le fit, elle trouva seulement une maison vide. Aussi vide que son cœur.

I'm a survivor. I'm not gonna give up. I'm not gon' stop. I'm gonna work harder. I'm gonna make it. I'm a survivor, keep on survivin'.
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
Quatre ans s’étaient écoulées depuis le début de l’apocalypse. Stella avait énormément appris. Les événements de vie l’avaient poussée à le faire. Il fallait dire qu’elle était tombée de nombreuses fois sur des personnes mal-intentionnées. Elle avait sauvé la vie de Margaret plus d’une fois. Jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elles vivaient à présent dans un monde de requin. Tuer ou être tué. La jeune Morrow s’était donc mise à tuer sans le moindre scrupule tout ce qui se dressait en travers de leur chemin. Elle essayait de toujours le faire à l’abri du regard de sa grand-mère. Elle savait qu’elle était fragile et qu’elle n’accepterait pas de voir sa petite-fille prendre un tel tournant. Pourtant, il n’y avait pas de meilleures alternatives que celle-ci. Au fond, elle aimait être crainte, être imprévisible. Elle aimait sa solitude et sa liberté d’agir. Cela était même étrangement flippant de voir à quel point ce monde s’était modelé pour lui ressembler. Contrairement aux autres, elle n’avait pas eu besoin de changer sa personnalité pour survivre, mais seulement de se libérer de ses contraintes.

Quatre ans… Il s’en était passé des choses. Elle se souvenait encore de ses retrouvailles avec Danielo. Imprévisibles. Elle se souvenait parfaitement avoir failli lui loger une flèche dans le crâne ; de la lumière qui s’était rallumée ; de son cœur qui avait loupé un battement ; et du baiser qu’ils avaient échangé. Plutôt torrides, même. Mais leurs obligations respectives et l’arrivée de rôdeurs les avaient séparés. Ils avaient tous les deux prit des chemins différents, mais sa présence revint tourmenter les pensées de Stella. Pendant des jours, elle se mit inutilement en danger, espérant recroiser sa route. Et puis, au bout de quelques mois, elle avait cessé d’espérer.

La cinquième année, les deux femmes avaient parcouru tout le pays. Elles en avaient même profité pour faire un saut en Arizona, une sorte de retour aux origines. Stella en avait profité pour faire un saut dans son ancienne maison, là où ses souvenirs d'enfance devenaient de plus en plus flous. Lorsqu'elles arrivèrent en Caroline du Sud, sa grand-mère tomba gravement malade. La jeune Morrow aimait sa liberté, mais elle aimait plus que tout Margaret. Elle décida donc de se rendre dans un camp de survivants, une ancienne ville fantôme, prête à tout pour sauver la vie de celle qui l'avait élevée.

Quoi qu’il en soit, elles passèrent une année dans ce campement. La survivante prit énormément sur elle. Elle détestait la vie en communauté et avait apporté bien trop de soucis à sa grand-mère. Elle ne parvenait pas à s’y faire une place, se braquant sans cesse et devenant trop brutal avec ceux qu’elle ne connaissait pas. Mais l’amour faisait faire de magnifiques choses. Stella resta aux côtés de Margaret jusqu’à ce qu’elle rende son dernier souffle. Elle lui avait permis de vivre ses derniers instants dans ce qui ressemblait un minimum à une civilisation. Pourtant, son absence laissa un grand vide dans le cœur de la jeune femme. Le soir-même, elle quitta le village fantôme et se vengea sur le premier groupe de rôdeurs qui croisa sa route. Cet épisode se répéta pendant des semaines. Elle trouva du réconfort dans le sang et le combat.

La septième année, elle commença à reprendre un semblant de vie normale. Quoique légèrement plus sombre. Elle tentait de ne pas laisser son impulsivité reprendre le dessus, imaginant sa grand-mère la sermonner pour son attitude. Mais les souvenirs devenaient de plus en plus flous dans son esprit, faisant naître une once de culpabilité en elle.

Stella prit alors un nouveau rythme de vie, tout en retournant vers Californie. Elle s’arrêta dans de nombreux villes, plus précisément dans leur bibliothèques. Sa solitude est quelque chose qui la poursuit et le seul répit qu’elle arrive réellement à trouver se situe dans les livres. Alors, elle séjourna dans quelques bibliothèques, quelques jours, le temps de lire un peu, avant de réunir ses affaires et de partir vers de nouveaux horizons.

Mais la jeune Morrow va rapidement se rendre compte que la Californie a bien changé depuis son départ…
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Stella- BIENVENUE A ZOMBIELAND!!
Invité

Réponses: 11
Vues: 123

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Stella- BIENVENUE A ZOMBIELAND!!    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 25 Nov - 0:08
fiche {#}000{/#}
Écrire ici une citation représentative de la vie de ton personnage avant l'apocalypse. (faire 4 lignes maximum).
Je n'ai pas toujours été sage.
Parle-nous ici de la vie de ton personnage avant l'apocalypse. Comme nous voulons laisser à chacun la liberté de parler de son histoire comme il le souhaite, tu peux si tu le souhaites aborder la partie "pendant l'apocalypse" aussi, et te contenter de l'arrivée à la ferme dans la seconde partie. A toi de voir comme tu préfères faire les choses : toujours est-il qu'il faut que les scroll barres apparaissent (le premier et le second, un peu plus bas). Pas de lignes/mots minimum, mais assure-toi de suffisamment nous parler de sa vie, de son passé, de son histoire personnelle, pourquoi pas de ce qu'il faisait le jour où l'épidémie a commencé à toucher la ville où il se trouvait... A toi de voir ! Ps : le "je n'ai pas toujours été sage" est modifiable si tu le souhaites et sans faire trop long.

Écrire ici une citation représentative de la vie de ton personnage après l'apocalypse. (faire 4 lignes maximum).
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
Parle-nous ici de la vie de ton personnage après l'apocalypse. Comme nous voulons laisser à chacun la liberté de parler de son histoire comme il le souhaite, tu peux si tu le souhaites aborder la partie "pendant l'apocalypse" dans la première partie également, et te contenter, dans cette seconde partie, de l'arrivée au village de ton perso. A toi de voir comme tu préfères faire les choses : toujours est-il qu'il faut que les scroll barres apparaissent (le premier un peu plus bas, et celui-ci). Pas de lignes/mots minimum, mais assure-toi de suffisamment nous parler de son parcours géographique depuis le début de l'apocalypse, ou même de la façon dont il est arrivé à la ferme avec cette septième saison (kidnapping ou entrée volontaire ?). A toi de voir ! Ps : le "Toi et moi, c'est à la vie, à la mort" est modifiable si tu le souhaites et sans faire trop long.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Stella- BIENVENUE A ZOMBIELAND!!
Invité

Réponses: 11
Vues: 123

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Stella- BIENVENUE A ZOMBIELAND!!    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 25 Nov - 0:07
fiche {#}000{/#}

† NOM : ici
† PRÉNOM(S) : ici
† ÂGE : ici
† DATE DE NAISSANCE : ici
† LIEU DE NAISSANCE : ici
† HABITAIT : ici
† ANCIENNE OCCUPATION : ici
† STATUT FAMILIAL : ici
† ORIENTATION SEXUELLE : ici
† GROUPE : proposition ici
† AVATAR : ici
Observations
décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant)
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? réponds ici en un minimum de 5 lignes. réponds ici en un minimum de 5 lignes. réponds ici en un minimum de 5 lignes.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † C'est le petit coin pour que tu nous parles de toi, oui toi derrière l'écran ! Qui es-tu (prénom, âge, pseudo sur internet) ? D'où viens-tu (pays pour le décalage horaire) ? Comment as-tu connu le forum (top-site, pub, bazzart, ...) ? A quelle fréquence penses-tu passer / te connecter sur le forum (ex : 3 jours sur 7) ? Libre à toi de te présenter comme tu le souhaites, de l'écrire selon ton bon vouloir. Donne-nous quand même les infos principales (l'âge, le prénom pourquoi pas, ton décalage horaire). C'est aussi là que tu dois nous dire si tu souhaites ou non être parrainé (tu pourras toujours changer d'avis après validation en mpottant un membre du staff - AUCUN SOUCY).

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Hunter ◘ Sangre por Sangre, Blood for blood
Invité

Réponses: 11
Vues: 141

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Hunter ◘ Sangre por Sangre, Blood for blood    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeJeu 14 Nov - 13:41
fiche {#}000{/#}
“Celui qui rend violence pour violence ne viole que la loi, et non l'homme.”
Je n'ai pas toujours été sage.
Parle-nous ici de la vie de ton personnage avant l'apocalypse. Comme nous voulons laisser à chacun la liberté de parler de son histoire comme il le souhaite, tu peux si tu le souhaites aborder la partie "pendant l'apocalypse" aussi, et te contenter de l'arrivée à la ferme dans la seconde partie. A toi de voir comme tu préfères faire les choses : toujours est-il qu'il faut que les scroll barres apparaissent (le premier et le second, un peu plus bas). Pas de lignes/mots minimum, mais assure-toi de suffisamment nous parler de sa vie, de son passé, de son histoire personnelle, pourquoi pas de ce qu'il faisait le jour où l'épidémie a commencé à toucher la ville où il se trouvait... A toi de voir ! Ps : le "je n'ai pas toujours été sage" est modifiable si tu le souhaites et sans faire trop long.

"Car vivre dans un monde où nul n'est pardonné, où la rédemption est refusée, c'est comme vivre en enfer."
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
Parle-nous ici de la vie de ton personnage après l'apocalypse. Comme nous voulons laisser à chacun la liberté de parler de son histoire comme il le souhaite, tu peux si tu le souhaites aborder la partie "pendant l'apocalypse" dans la première partie également, et te contenter, dans cette seconde partie, de l'arrivée au village de ton perso. A toi de voir comme tu préfères faire les choses : toujours est-il qu'il faut que les scroll barres apparaissent (le premier un peu plus bas, et celui-ci). Pas de lignes/mots minimum, mais assure-toi de suffisamment nous parler de son parcours géographique depuis le début de l'apocalypse, ou même de la façon dont il est arrivé à la ferme avec cette septième saison (kidnapping ou entrée volontaire ?). A toi de voir ! Ps : le "Toi et moi, c'est à la vie, à la mort" est modifiable si tu le souhaites et sans faire trop long.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Hunter ◘ Sangre por Sangre, Blood for blood
Invité

Réponses: 11
Vues: 141

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Hunter ◘ Sangre por Sangre, Blood for blood    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeJeu 14 Nov - 13:35
fiche {#}000{/#}

† NOM : Durham
† PRÉNOM(S) : Hunter Edward
† ÂGE : 39 ans
† DATE DE NAISSANCE : 17 Aout
† LIEU DE NAISSANCE : Houston, Texas
† HABITAIT : Houston, Texas
† ANCIENNE OCCUPATION : Criminel
† STATUT FAMILIAL : Marié
† ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
† GROUPE : WILD
† AVATAR : Charlie Hunam
Observations
décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant), décrire ici le caractère de ton personnage (avant et maintenant)
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? réponds ici en un minimum de 5 lignes. réponds ici en un minimum de 5 lignes. réponds ici en un minimum de 5 lignes.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes. réponds ici en un minimum de 3 lignes.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † C'est le petit coin pour que tu nous parles de toi, oui toi derrière l'écran ! Qui es-tu (prénom, âge, pseudo sur internet) ? D'où viens-tu (pays pour le décalage horaire) ? Comment as-tu connu le forum (top-site, pub, bazzart, ...) ? A quelle fréquence penses-tu passer / te connecter sur le forum (ex : 3 jours sur 7) ? Libre à toi de te présenter comme tu le souhaites, de l'écrire selon ton bon vouloir. Donne-nous quand même les infos principales (l'âge, le prénom pourquoi pas, ton décalage horaire). C'est aussi là que tu dois nous dire si tu souhaites ou non être parrainé (tu pourras toujours changer d'avis après validation en mpottant un membre du staff - AUCUN SOUCY).

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: (M) CHRIS WOOD - I'm not dead, still alive, sorry sister
Emily C. Foster

Réponses: 0
Vues: 61

Rechercher dans: UNDER CONSTRUCTION   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: (M) CHRIS WOOD - I'm not dead, still alive, sorry sister    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeVen 1 Nov - 21:27
fiche #000

† NOM : Foster
† PRÉNOM(S) : Tommy
† ÂGE : 30 ans
† DATE DE NAISSANCE : 14 avril
† LIEU DE NAISSANCE : Pasadena
† HABITAIT : Pasadena
† ANCIENNE OCCUPATION : Policier
† STATUT FAMILIAL : Célibataire
† ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
† GROUPE : Au choix
† AVATAR : Chris Wood
Conditions
Ici tu mets toutes les conditions pour prendre ton scénario. L'ava est négociable ou pas du tout ? Le pseudo ? Attends-tu une activité exemplaire ou une connexion par semaine te va ? A quelle fréquence la personne doit-elle rp ? Bref, dis tout ce que tu veux ici !
Un brin d'histoire
Un résumé de l'histoire du personnage, son caractère et tout ce que tu voudras à savoir sur le/a petit/e...

Vie sociale exigée
LIEN AVEC PSEUDO Un lien à décrire ici en quelques lignes, on de manière très détaillée, c'est comme tu le souhaites. Si tu veux lui mettre encore PLUS de liens, alors il faut copier le lien à partir de l'image et jusqu'à la fin de ce texte, et l'ajouter à la suite. Si tu n'y arrives pas : mpotte un admin qui se fera un plaisir de te donner un coup de main mon p'tit lapin !

LIEN AVEC PSEUDO Un lien à décrire ici en quelques lignes, on de manière très détaillée, c'est comme tu le souhaites. Si tu veux lui mettre encore PLUS de liens, alors il faut copier le lien à partir de l'image et jusqu'à la fin de ce texte, et l'ajouter à la suite. Si tu n'y arrives pas : mpotte un admin qui se fera un plaisir de te donner un coup de main mon p'tit lapin !
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: (M) Cillian Murphy - Je me coltine la jumelle de mon ex
Ambroisie Darkhölme

Réponses: 0
Vues: 176

Rechercher dans: FIND YOURSELF   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: (M) Cillian Murphy - Je me coltine la jumelle de mon ex    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeVen 18 Oct - 0:56
fiche #000

† NOM : Hendrickson
† PRÉNOM(S) : Deacon
† ÂGE : 40 ans
† DATE DE NAISSANCE : 25 mai
† LIEU DE NAISSANCE : Dublin
† HABITAIT : Los Angeles
† ANCIENNE OCCUPATION : commercial automobile
† STATUT FAMILIAL : célibataire
† ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel
† GROUPE : Suspects
† AVATAR : Cillian Murphy
Conditions
Coucou ! coeurrose merci déjà de te pencher sur mon scénario  cuty l'avatar est négociable bien sûr ! Mais j'ai juste besoin de savoir qui tu as en tête avant ! Le pseudo aussi tu peux le changer, c'est juste que j'utilise le prénom Deacon dans mes rps pour l'instant. Je n'ai pas vraiment de conditions particulières tant que le règlement du forum est respecté et que tu as une présence assez régulière (un passage une fois par semaine minimum serait sympa).
Un brin d'histoire
- Deacon n'a jamais été très famille. Il faut dire que sa famille ne faisait pas rêver entre le père qui était en prison et la mère qui avait un penchant pour la bouteille.
- Sa soeur est devenue infirmière. Il tenait profondément à elle, mais elle ne lui a jamais vraiment pardonné le fait d'être parti en Amérique. Il n'a aucune nouvelle de sa famille depuis que les rôdeurs sont là.
- Manipulateur de base, il était un excellent commercial et aimait bien enchaîner les relations avec les filles sans vraiment se fixer.
- L'apocalypse fut presque une renaissance pour lui. C'est une personne avec un bon fond, mais qui a son propre sens de la justice.
- Face aux violences multiples des survivants, il créa son propre groupe et établit des règles de vivre ensemble. Par contre, ceux qui n'étaient pas du groupe pouvaient courir un danger en les croisant. Soient les autres groupes donnaient leurs rations pacifiquement, soit ça pouvait être la boucherie pour la survie.
- A Ellia, tout son petit groupe y a trouvé refuge, mais certains n'ont pas passés la case isolement parce qu'ils sont trop fidèle à Deacon et refuse d'écouter Vance.
- Il aime jouer à un petit jeu à Ellia, il teste les nouveaux qui sortent de l'isolement quand ils lui plaisent et il tente de les rallier à sa cause en les prenant sous son aile, mais en leur demandant des services.

Vie sociale exigée
LIEN AVEC AMBROISIE Leur relation est tellement compliquée qu'elle pourrait donner le vertige. A Ellia, Deacon avait une relation avec la jumelle d'Ambroisie. C'était un peu comme si deux meilleurs amis décidaient d'aller un peu plus loin de temps en temps. Pas vraiment une histoire d'amour, mais ils étaient très bien ensemble. Depuis l'apocalypse, Deacon avait réussi à devenir dealer pour obtenir certains avantages. Il avait notamment obtenus des vaccins contre l'épidémie de rôdeurs. Comme un cadeau, il l'a donné à Augustine qui a eux des effets secondaires violents. Elle a fuit la ville quand elle n'était pas encore autant surveillée que maintenant. C'est Ambroisie qui fut ramenée, les gardes la prenant pour sa jumelle. Pour sortir de l'isolement, elle joua le jeu. Deacon ne tomba pas une seule seconde dans le panneau, mais il l'aida à rentrer dans la peau du personnage de sa soeur. Elles étaient complètement différentes, mais alors qu'il l'aidait plus à cause de sa ressemblance avec sa soeur, il finit par s'attacher à elle aussi et à la provoquer. Ambroisie a beaucoup de principes et cela l'amuse. Il y a une attirance entre les deux, mais l'un comme l'autre ne peut le concevoir. Pour Ambroisie c'est impossible d'imaginer autre chose qu'une amitié en vu de la relation qu'il a eu avec Augustine et c'est la même chose qui bloque également Deacon. Néanmoins une sorte d'amitié est née entre eux et parfois ils font penser à un vieux couple.

LIEN AVEC CHARLIE C'est le petit nouveau parfait pour Deacon. Il l'a prit tout de suite sous son aile et commence déjà à lui demander des coups de mains peu moral dans la ville. (lien à approfondir avec la joueuse)
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Présentation de Bonnie
Invité

Réponses: 15
Vues: 290

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Présentation de Bonnie    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeMer 9 Oct - 4:00
fiche {#}000{/#}
Teaching is a very noble profession that shapes the character, caliber, and future of an individual
Je n'ai pas toujours été sage.
[1]Bonnie, diminutif du lieu où elle a passé la majorité de son temps depuis l'apocalypse. Bonneville, là où travaillait son père biologique, là où il a trouvé l’inspiration pour le prénom de sa gamine, là où ils ont trouvé refuge durant les premières semaines de l'épidémie. Barrage hydroélectrique positionné sur le fleuve Columbia. [2] ― Tant d'énergie à canaliser en restant auprès de son père biologique. Car le seul homme qu'elle a toujours considéré comme tel était Bradley. Bradley n’était pas différent des autres hommes, au début. Dans les yeux d’une enfant de cinq ans, il était un membre à part entière de la famille parce qu’il apportait du bonheur à maman, comme les grands-parents, comme les collègues et comme les voisins. Bradley était un homme qu’elle voyait constamment et auquel elle s’attachait jour après jour. Cet homme commun devenait un homme unique. Il s’est démarqué des autres le jour où il a passé la bague au doigt de maman. Le jour du mariage a été le plus beau auquel elle a assisté, une vraie représentation de magie et de belles choses. Elle était une petite princesse. [3] ― Mais les princesses sont exigeantes, réclament de l’attention et vivent grâce aux autres. Bonnie est l’une de ses princesses angéliques dont le charisme est parfaitement trompeur. Elle met beaucoup d’énergie à entretenir son jardin secret, à prendre de mauvaises décisions et à persister sur cette voie. Elle n’est pourtant pas d’un naturel méchant, c’est seulement la réputation qu’elle tente de maintenir. Ceux qui prennent le temps de la connaître s’attachent davantage à ses qualités qu’à ses défauts ; malheureusement pour eux. Elle ne ménage pas ses proches. Le pire, dans ces situations, c'est que les gens qui gravitent autour d’elle sont conscients de ses manipulations, mais se laissent entraîner comme s’ils pensaient pouvoir lui survivre. Bonnie prend ce qu’elle désire, jette ce qui l’ennuie, mais jamais rien n’est fait sans raison. Parfois, on se demande d’où viennent ses choix. Ses défauts sont des poisons, mais derrière ce rideau perfide se cachent des qualités d’une profondeur inouïe. [4] ― Bonnie adorait assister aux mariages. La beauté. La richesse. Une fausse impression de bonheur. Mais tout le monde s’amusait. Tout le monde idolâtrait les mariés. Contre toute attente, elle se forçait à ne pas croire au mariage, à ne pas croire à cette promesse d’éternité avec l’être aimé. N’a-t-elle pas la preuve sous les yeux? Combien de fois sa mère s’est-elle séparée de son conjoint? Pourquoi Bradley courait-il après les femmes sans se stabiliser concrètement? N’est-il pas plus agréable de profiter d’une chose le temps qu’elle est bonne, puis de la jeter ensuite? Ainsi, aucune attente, aucune promesse, seulement du bon temps. Elle ne voulait pas pleurer à cause d’une séparation. Elle préfère créer les occasions, préfère choisir ses fréquentations, préfère rompre les liens en premier. Son coeur, son jardin secret, est néanmoins capable d’amour. Aux gens qu’elle apprécie, elle sait donner énormément du moment qu’elle se sait heureuse et comblée. [5]Née Hurtubise à cause de son père biologique, c’est plutôt Doherty, le nom de famille de Bradley, l’ami, l’époux et l’ennemi de sa mère, qui l’obsèdait. Un homme entré dans sa vie voilà plusieurs années, alors qu'elle était toute jeune. Et d’aussi loin qu’elle se souvienne, il était comme un père. Sa mère, par l’union maritale, possédait ce nom ; un nom qu'elle a finalement regretté lorsqu'ils ont voulu divorcé. Ça n'a pas empêché Bonnie d'aimer cet homme. D'un jour vouloir partager son nom, comme un vrai père et une vraie fille. [6] ― Les enseignants percevaient une étudiante au potentiel énorme, imaginaient une jeune adulte épanouie quittant cet endroit pour atteindre des hauts sommets du monde des affaires. Ses bonnes notes laissaient entrevoir un avenir resplendissant d’opportunités. Là où la réputation coinçait, c’était au travers de l’image qu’elle projetait vis-à-vis de ses anciens camarades, vis-à-vis ses propres ami(e)s. Elle ne côtoyait pas nécessairement les bonnes personnes. Ceux qui jalousaient son niveau scolaire détestaient qu’elle ne prenne aucun mérite de ses aptitudes. Bonnie voulait rester dans cette ville, donc se contentait du minimum malgré sa nette capacité à réussir davantage. Elle a toujours eu un charme certain ; cela ne plaisait pas à certaines amies même si les garçons ne s’en plaignaient pas. Le problème avec Bonnie, c’est qu’elle ne demande l’avis de personne avant de faire quoique ce soit. En général. Elle ne parle pas de ses intentions, elle agit. Elle ne parle pas en mal des gens, elle se contente de les blesser à sa façon. Ainsi, elle passe au travers des mailles du filet. [7] ― Pendant un temps, elle était serveuse dans un restaurant asiatique. Mais elle s'est vite aperçue que ce n'était pas pour elle. [8] ― Sa matière fétiche était le français [Anglais]. En plus de réussir ses études haut la main, elle a suivi un cour de secrétariat. Grâce aux contacts de son beau-père Bradley, à la cour, elle est devenue sténographe judiciaire. Un métier rentable, qui la gardait informée et lucide, en plus d’apporter de la valeur à son curriculum vitae. Les choses qu'elle entendait et rédigeait, étaient parfois dénuées de sens, mais elle cherchait toujours à répondre mentalement à ses interrogations par des faits réfléchis et expliqués - craignait-elle devenir folle autrement? Si une personne, après un crime, parlait de Satan, elle ne disait pas qu'une force extérieure le guidait, elle se disait que son cerveau est déréglé... Une manière de se convaincre? [9] ― Il y avait un passe-temps, dont elle parlait peu ; l'escalade. Elle n'aimait pas en parler, car elle détestait trop se salir, même si elle avait nettement des compétences dans le domaine. D'abord en salle, ensuite dans la nature. Il y a des personnes, même sans effort, qui parviennent à pratiquer des sports. Elle était comme ça, Bonnie, forte des bras et des cuisses, capable d'atteindre des sommets sans effort. Mais d'un autre côté, elle se lassait rapidement. Si elle a continué, c'est qu'elle avait des vues sur son entraîneur. Jusqu'au jour où elle a découvert qu'il était homosexuel. Elle s'était déjà engagée pour enseigner à son tour. Mais curieusement, elle a toujours été à l'aise avec les enfants et les adolescents, possédant une curieuse facilité à s'adresser à eux. Sans doute n'avait-elle jamais quitter la phrase des caprices.

When the divine vision is attained, all appear equal; and there remains no distinction of good and bad, or of high and low.
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
[1] ― Puis, tout ce qu'il y avait avant est parti en fumée. On se demande souvent si l'existence vécue, à cette époque, était réellement pertinente finalement. On mettait de l'énergie à s'intégrer à la société, on cherchait tous cette voie qui nous menait vers le destin tout tracé. Sauf que personne n'anticipait l’avènement des morts. C'est dans ces moments qu'on se demande quelles compétences apprises, dans ce passé, ont permis aux survivants de survivre. Se sont-ils battus bec et ongle? Ont-ils été guidés par leur bonne étoile? Certains ont immédiatement vu des proches mourir. Certains se sont plutôt enlevés la vie, dépassés par les événements. D'autres se sont battus, se sont transformés, se sont endurcis, et ont choisi le rôle du méchant pour ne pas être décimés en premier. [2] ― Bonnie, elle appartient à la catégorie des gens pour qui ont donnerait tout, notamment sa vie. Tout au long de son existence, elle tentait de survivre à sa façon, s'agrippant aux gens pour être en mesure d'obtenir ce dont elle souhaite. Un détachement émotionnel parfaitement calculé, car c'est une personne sensible dont les émotions peuvent exploser. Elle ne veut pas être abandonnée, ne supporte pas être seule, donc s'assure d'être constamment entourée. Que ce soit son beau-père ou ses amis, ils étaient déterminés à lui venir en aide aux premiers jours de l'apocalypse. Bonnie s'était longtemps obligée à ne croire qu'aux faits réels, même si une petite voix dans sa tête lui disait qu'il y avait forcément plus. C'est son meilleur ami, sans le vouloir, qui lui implantait de folles idées à l'esprit. Bonnie ne voulait pas croire que derrière les étoiles, il y avait des mondes. Elle s'obligeait à croire que ses taches dans le ciel n'étaient que de la poussière en voie de disparaître. Les gens, ils ont protégé Bonnie, l'ont dirigée, défendue, nourrie, soignée et logée. Elle a toujours apprécié être au centre de l'univers, celle pour qui tout gravite. [3] ― Elle exigeait ses propres sorties, hors de la centrale hydroélectrique, là où de la famille, des amis, ont trouvé refuge. Bonnie, elle avait besoin de sortir, de se défouler. Elle n'a jamais eu peur de se mettre en danger et d'essayer de nouvelles choses, du moment qu'elle se savait observée et protégée. Sortir lui permettait de s'éloigner de son père biologique, lequel n'était jamais parvenu à tisser des liens avec elle. Une rancœur à peine voilée. [4] ― Elle avait des tâches, dans cet endroit. S'occuper de décortiquer les manuels pour aider ceux qui n'avaient aucune compétence en la matière. Se cacher dans cet endroit était une bonne idée, globalement, mais l'endroit devait être entretenu. Des employés étaient restés sur place. Un employé qui n'a pas échappé aux griffes de Bonnie. Et comme elle savait grimper, cette compétence a été utile. Voilà une chose qu'elle aura gardé de l'avant. Alors, on se demande si la vie qu'on menait influence les choix d’aujourd’hui? Bonnie, elle pense avoir vécu des difficultés, mais elle est bien loin du compte, ne pourrait réellement savoir ce qu'implique se retrouver réellement seule. Et c'est bien ce qui pourrait lui retourner le cerveau. Les années ont passé, elle a pleuré, vécu des émotions, s'est mise en colère, a volontairement caché certaines actions. Mais jamais elle ne s'est réellement éloignée de cette centrale. Quelques escapades, ce n'est rien de trop gros. [5] ― Mais pour des proches qui nous ont tout donné, on est prêt à quelques sacrifices même si on imagine le contraire. Serait-elle prête à rompre le cycle infernal de l'abus de pouvoir juste pour une personne qui lui tient en coeur? Et le plus important. Si elle doit devenir mère, elle devra déterminer quelle approche lui convient le mieux, finalement, face à la vie. [6] ― [Étant donné qu'elle doit avoir été globalement effacée de ce qui est arrivé trop loin de son " habitat ", pour les rencontres il est intéressant de dire qu'elle en a faites lors d'expéditions, qu'elle aurait peut-être eu connaissance d'anciens groupes, mais comme je préfère élaborer ça avec les liens/RP flashbacks, etc, je laisse volontairement cette zone " floue ", tout comme les catastrophes genre bombes. Elle a forcément connu le vaccin à cause de son meilleur ami. Ça peut même être une idée come ça : avoir eu contact via talkie avec des gens de Ellia, lui donnant le goût d'aller voir, ou pas... diego ]
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Présentation de Bonnie
Invité

Réponses: 15
Vues: 290

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Présentation de Bonnie    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeMer 9 Oct - 3:59
fiche {#}000{/#}

† NOM : Hurtubise
† PRÉNOM(S) : Bonnie
† ÂGE : 29 ans
† DATE DE NAISSANCE : 22 octobre 1990
† LIEU DE NAISSANCE : Oregon
† HABITAIT : Multnomah, Oregon
† ANCIENNE OCCUPATION : Monitrice d’escalade
† STATUT FAMILIAL : Possiblement enceinte
† ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle?
† GROUPE : Deviants
† AVATAR : Teresa Palmer
Observations
Dans son malheur, Bonnie a eu énormément de chance de survivre. Des proches étaient là pour l'appuyer, connaissaient le terrain, se sont entraidés, ont trouvé un lieu où repousser l'inévitable. Il est donc normal de constater que sa personnalité est sensiblement restée fidèle à elle-même. Derrière ses qualités, elle n'est pas dénuée de défauts. Jalouse, sensible, territoriale, parfois défaitiste lorsqu'elle est à fleur de peau, dynamique, observatrice. Un talent inné pour enseigner. En bonne forme physique. L'une de ses principales faiblesses, c'est qu'elle ne sait pas correctement choisir l'amour. Autrefois, elle regardait les hommes mariés. Ensuite, elle est tombée sous le charme d'un collègue à son père. Mais comme elle apprécie se faire désirer, elle se lance rarement dans ces relations obsolètes. Croyante.
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? Le vaccin, il change les gens. Le vaccin, il a changé son meilleur ami en quelque chose de différent, même si l'homme reste le même, celui qu'elle a toujours connu. La peau glacée, quasi visqueuse, les nerfs tendus, les spasmes incontrôlés, la colère incontrôlée. Il y a des choses, en ce moment, qu'on préfère ne jamais voir. Mais elle a vu les effets du vaccin. Bonnie est convaincue que beaucoup sont morts à cause de celui-ci. Mais d'un autre côté, ils fonctionnent chez certains sujets. Si le vaccin devait circuler à nouveau, prendrait-elle le risque d'essayer? L'enfer est déjà sur Terre, de toute façon. Elle croira toujours en la chose qui l'avantage le plus.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? Elle tuera pour protéger les siens, soulèvera machette ou batte de Baseball pour abattre ces monstres. Elle protégera son lieu de vie qu'importe les efforts nécessaires. Elle se déchaînera s'il le faut. La fille est territoriale, mais peut vite se sentir submergée. Elle aura peur sous une vague de morts, peur de l'illusion de ce qu'ils étaient autrefois, de cette fausse lueur d'espoir dans leur regard, montrant qu'ils ont un jour été humain, que l'âme est peut-être encore prisonnière. Elle frappera de toutes ses forces jusqu'à épuiser ses ressources, même si elle doit se faire mal. Le problème, c'est que si elle frappe un mur, elle pourrait perdre tout espoir. Elle n'a pas peur du sang, ça fait partie de la vie. Elle croit en beaucoup de choses, croit en cet " essence " suprême qui régit la foi. Mais elle a un côté terre-à-terre et négatif qui lui fait voir le monde différemment. Elle priera, comprendra ces gens qui exigent encore des funérailles même en connaissant l’inévitable, mais elle ne laissera pas toujours sa vie aux mains des miracles. Elle voudra se protéger en se cachait parfois derrière les autres. Les morts sont dangereux, doivent être contrôlés. D'un autre côté, elle aime qu'on prenne soin d'elle, qu'on la sauve.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? Certains ont été enterrés, au début. Mais lorsque la terre a remué sous leurs mouvements, qu'on entendait même leur grognement sous l'épaisse couche brune, ils ont décidé de les brûler. À la fois pour se protéger, à la fois pour éviter à leur esprit de devenir complètement barge. Bonnie, elle a perdu des proches, elle a pleuré leur mort. Elle a souvent broyé du noir, à leur perte, même si elle ne laissait rien transparaître. Mais elle se considère aussi heureuse d'être en vie. Être enfant unique, ça évite des traumatismes supplémentaires. Vivre dans une famille " monoparentale ", ça aide à ne pas pleurer trop de parents. Son beau-père est encore à ses côtés, c'est tout ce qui compte. Elle veillera sur lui comme elle veille sur lui. Elle devra apprendre que le deuil n'est pas seulement un moment de tristesse-perte, mais aussi un moment où on se bat, qu'on essaie de changer pour le bien commun. Elle enseignait à ses élèves à ne pas perdre espoir, car envers les jeunes, elle était plus sincère et disponible qu'avec les adultes. Il est temps qu'elle se survivre à elle-même, surtout avec cette vie qui naît en elle, qui lui demandera davantage d'efforts.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? Elle ne connait pas Elia. Son opinion dépendrait de la manière dont elle en entend parler. D'un côté, elle aurait peur de perdre tout ce pour quoi elle s'est battue ces dernières années si ce groupe décidait de s'en prendre à elle ou à ses proches. Elle est extrêmement méfiante. Pourrait être jalouse de leurs ressources, de la manière de vivre. Autrement, si c'est elle qui devait se jouer d'eux, si elle découvrait leur existence, elle n'hésiterait pas à se servir - aussi longtemps qu'elle ne s'attachera à personne.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † Salomé & Charlie, mes deux autres bébés. J'avais envie d'un petit renouveau avec Bonnie. Déjà hâte de la faire évoluer avec vous.  bril

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici. écrire crédits ici.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: (M) Robert Sheehan - Start where you stand
Salomé Olsen

Réponses: 0
Vues: 411

Rechercher dans: FIND YOURSELF   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: (M) Robert Sheehan - Start where you stand    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeMer 11 Sep - 23:01
fiche #000

† NOM : Olsen-Père ou Au choix-Mère
† PRÉNOM(S) : Commence par S
† ÂGE : ici
† DATE DE NAISSANCE : Au choix
† LIEU DE NAISSANCE : Colorado
† HABITAIT : Maison familiale
† ANCIENNE OCCUPATION : ici
† STATUT FAMILIAL : ici
† ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel
† GROUPE : Au choix
† AVATAR : Robert Sheehan
Conditions
Dans un premier temps, merci de lire ce scénario. Si celui-ci te plaît, j'en suis d'autant plus ravie.  gné Pour ce rôle, je cherche une personne ouverte d'esprit, qui aime évoluer dans toutes les directions possibles selon les idées lancées : et surtout qui aime improviser.  huhu  Si l'idée t'inspire autant que moi, fais-toi plaisir et saute le pas. Tu découvriras également d'autres belles plumes parmi nous. Prends le temps de bien lire les belles choses de ce forum et je compte sur toi pour respecter les règles mises en place.  yes  

En ce qui concerne les exigences, je suis plutôt souple  gné  :

Il faut savoir que je suis canadienne, donc que je ne suis pas forcément présente aux mêmes heures que la majorité. Mais je passe régulièrement. Je réponds le soir ou les weekends.  ehmerde

Activité générale : Présence adéquate, que ce soit dans les réponses ou sur le forum en général.

Longueur des réponses
: Je ne compte pas les mots, sois rassuré. Je m'adapte selon le joueur. Mes réponses peuvent variées entre 400 et 1200 mots. Les courtes me plaisent, car le jeu avance bien. Les longues me plaisent, car j'adore lire mes partenaires.  coeurrose Mais un entre deux serait merveilleux!

Pour les points vides du personnage : Fais-toi plaisir. Tu vas le jouer, donc crées des choses qui vont t'inspirer. N'hésite pas à venir vers moi si tu as des doutes ou autres. L'avatar, par contre, correspond à l'image que je me fais du personnage. yes  
Un brin d'histoire
[1] ― Il a toujours possédé une grande ouverture d'esprit. Assez pour aimer sa mère, même si cette dernière avait trompé son mari : chose que lui seul savait au sein de la famille, pas même sa soeur - il aurait eu peur qu'elle juge. Assez pour respecter son père, même si ce dernier était parti fonder une famille ailleurs. Assez, pour ouvrir son coeur aux femmes comme aux hommes. Assez, pour respecter un drogué perdu au fond de sa ruelle autant qu'un joueur de hockey implacable sur la glace. En fait, il perçoit les erreurs comme un cheminement de vie, comme une chose qu'on peut façonner et exploiter pour s'améliorer. Mais les erreurs sont parfois difficiles à cerner, qu'il faut du temps pour les comprendre et les accepter. Il est simple et ne se casse pas la tête. Et le fait qu'il soit sociable et très extraverti l'aide grandement dans ses relations.

[2] ― Il a le tic de faire des clins d'oeil aux gens lorsqu'il partage une pensée ou une impression. Ses yeux sont comme des radars. Sa compréhension est immense et ses observations parfois justes - même si aux premiers abords ça peut sembler faux. Il sait plonger au coeur des ténèbres avec les autres pour les ramener en surface, comme s'il n'avait pas peur d'en subir les conséquences. Mais pour lui, c'est la beauté de la vie, de sombrer avec les gens pour mieux les aider. Il est emphatique, mais à la fois très objectif. Et son objectivité lui a permis d'être en relation même lorsque ses proches étaient en désaccord. Sa mère et son père, par exemple.

[3] ― Leur mère, à Salomé et lui, s'était blessée en faisant du jardinage, ça c'était infecté. Il était avec elle à l'hôpital lorsque le pire est survenu. Ils sont restés coincés en ville, incapables de retourner à la maison. Salomé est restée seule plusieurs semaines avant d'être chassée de chez elle.

[4] ― Il a su que sa soeur était en vie le jour où il l'a aperçue dans l'une des bases militaires installée au Colorado. C'était deux à trois mois après l'apocalypse. Trop loin pour l'entendre, trop loin pour le voir. Elle semblait si petite dans ce paysage. Même en levant la tête, elle n'aurait pu voir la minime tache qu'était son frère au travers de la lumière du soleil. Il était à cette fenêtre de cet immeuble tandis qu'elle franchissait subtilement un périmètre de sécurité pour fuir. Il a vu sa soeur et n'a pas été en mesure de l’interpeller. Il était sûr d'une chose, au moins : elle était vivante. Il espérait que ça reste ainsi.

[5] ― Il est retourné chez lui afin de vérifier si Salomé s'y cachait. Elle n'était pas très aventurière, même si elle avait un caractère parfois très arrosé. Il se disait qu'elle était forcément revenue à la maison. Mais à son arrivée, il a pu voir la fenêtre cassée, le trou de balle dans le plafond du couloir à l'étage, la salle de bains saccagée où une fenêtre n'avait jamais été refermée. Un bordel monstrueux. Des pillards seraient simplement partis avec des objets. Là, c'était carrément une scène de crime. Et, il a vu le verre brisé dans la chambre de sa petite soeur. Il a compris qu'elle n'était pas partie de son plein gré.

[6] ― Aujourd'hui, la maman de la fratrie se trouve à Ellia, PNJ possiblement voué à mourir. Salomé a déjà croisé cette femme! Et la femme prétend que son fils est mort. Donc, à toi de voir comment tu souhaites aborder la situation, car je te laisse libre pour le côté apocalypse afin que tu puisses t'amuser! La maman avait trouvé une jeune fille (environ l'âge de Salomé) au fil des années, restant à ses côtés pour la protéger. Si t'as envie de l'avoir connue, ça peut être intéressant que tu la recroises une fois à Ellia, cette jeune fille. Je n'ai rien décrit à son sujet, mais elle aura sans doute quelques conflits avec Salomé. C'est un point qu'on pourra voir ensemble si tu le désires! Le lien avec Saïd peut être élaboré avec lui durant le passé, ainsi qu'aujourd'hui. Le lien avec Mason pourrait - à titre de proposition - être positif afin de semer un peu de confusion, tu comprendras mieux en lisant plus bas!

[7] ― Voilà une piste de quelques questions auxquelles tu peux réfléchir pour ce personnage : A-t-il aimé quelqu’un durant son périple? Est-ce qu’il tue facilement? Est-ce qu’il a déjà tué un être humain? À quoi s'est-il accroché pour garder espoir, pour continuer d'être si emphatique?

* À savoir tout bêtement : il ressent une certaine peur des orages - il réconfortait Salomé de ça jeune, ignorant sa peur. Au fil du temps, elle s'est guérie de ça, mais pas lui. Il est allergique aux chats! Pour ça, pas d'animaux à la maison.

Vivement les retrouvailles!  lele

Vie sociale exigée
LIEN AVEC @Salomé Olsen Par procuration, elle vivait au travers des folies de son frère. Elle avait beaucoup d'estime pour lui. Ils étaient proches. C'est lui qui lui donnait ses premières gorgées de vin à la table, lui qui l'incitait à s'amuser alors que parfois elle était trop sérieuse lorsqu'elle était en manifestation pour l'environnement. Il est déjà arrivé que Salomé s'occupe de lui parce qu'il était trop saoul ou trop défoncé. Il vivait à la maison, mais sortait si souvent que parfois on ne le voyait pas. Il travaillait, donc on pouvait quand même entendre ses allées et ses retours. Il aimait rendre service à la maison, soulevait les charges trop lourdes.

LIEN AVEC cousine Scénario juste ici. Selon quel scénario sera pris en premier, vous pouvez facilement élaborer votre lien ensemble de la manière qui convient! Étant donné qu'à ce jour, elle n'a pas été jouée encore, je préfère laisser le tout complètement libre pour vous. Si vous avez envie d'avoir été ensemble durant l'apocalypse, vous le pouvez amplement!

LIEN AVEC @Saïd Tucker Saïd était joueur d'hockey professionnel et c'était un ami. Salomé ne l'avait jamais vraiment croisé avant l'apocalypse. Un jour, ils se sont retrouvés à survivre ensemble. Il a laissé Salomé aux prises d'ennemis qui tiraient dans sa direction. Il a lâchement abandonné la fille. Depuis, elle le déteste et le menace de diverses façons. C'est très tendu. La seule chose qui les unit, c'est qu'il connaissait ce " frère " qu'ils croient morts. Mais Salomé ne pourrait pardonner facilement à Saïd, car celui-ci a menacé de la tuer.

LIEN AVEC @Mason Pope Mason, avec un groupe d'amis, est celui qui a saccagé le domicile des Olsen en début d'apocalypse, lui qui a essayé de tuer Salomé, lui qui a laissé ses mains la toucher. Elle a craint cet homme durant des années. Aujourd'hui, elle le croise à nouveau à Ellia, en proie à diverses émotions. Il n'est plus avec son groupe d'autrefois et elle semble s'attacher à lui malgré les horreurs qu'il lui fait vivre. Tu peux aisément devenir proche de lui sans connaître les détails, ce qui pourrait te permettre d'exploiter divers éléments si tu devais le découvrir. Envie de protéger ta soeur, envie de pardonner, envie de laisser une chance? Sache aussi que Mason est très proche d'Emily!

LIEN AVEC @Emily C. Foster Emily a toujours eu de l'estime pour Salomé depuis que son regard avait croisé le sien. Quand elle fit la connaissance de son frère au travers d'une conversation entre personnes de la ville, il n'était pas dur de le reconnaitre non plus. Il semblait être un peu comme sa soeur dans les principes et pour la première fois de sa vie, la jeune femme n'était pas indifférente aux charmes d'un homme qui semble être quelqu'un de bien. Mais tout comme Salomé pouvait l'impressionner. Par sa personne, son frère l'intimidait et n'étant pas à laisse du fait qu'elle avait un faible pour lui, elle trouvait toujours une excuse pour lui parler quand il n'était pas seul, mais elle était totalement incapable de l'approcher s'il était tout seul.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: (F) Rose Leslie - Full of weakness and errors
Charlie Chevalier

Réponses: 0
Vues: 362

Rechercher dans: FIND YOURSELF   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: (F) Rose Leslie - Full of weakness and errors    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeMar 10 Sep - 15:39
fiche #000

† NOM : Au choix
† PRÉNOM(S) : Kim
† ÂGE : Moins de 30
† DATE DE NAISSANCE : Au choix
† LIEU DE NAISSANCE : Au choix
† HABITAIT : Los Angeles
† ANCIENNE OCCUPATION : Escroc
† STATUT FAMILIAL : Profiteuse
† ORIENTATION SEXUELLE : Au choix
† GROUPE : Au choix
† AVATAR : Leslie Rose
Conditions
Un gros merci de t'intéresser au personnage.  coeurrose

Ma présence : Il faut savoir que je suis canadienne, donc que je ne suis pas forcément présente aux mêmes heures que la majorité. Mais je passe régulièrement. Je réponds le soir ou les weekends.

Activité générale : Présence adéquate, que ce soit dans les réponses ou sur le forum en général.

Prénom : J'utilise Kim depuis qu'elle est mentionnée dans ma fiche. Je peux éventuellement négocier, mais ce serait agréable de garder celui-ci! (Au sinon, que ce soit son diminutif!)

Longueur des réponses : Je ne compte pas les mots, sois rassuré. Je m'adapte selon le joueur. Mes réponses peuvent variées entre 400 et 1000 mots. Les courtes me plaisent, car le jeu avance bien. Les longues me plaisent, car j'adore lire mes partenaires. Mais un entre deux serait merveilleux!  huhu

Pour les points vides du personnage : Fais-toi plaisir. Tu vas la jouer, donc crées des choses qui vont t'inspirer. N'hésite pas à venir vers moi si tu as des doutes ou autres. L'avatar, par contre, correspond à l'image que je me fais du personnage. Si tu l'aimes moins, je peux négocier (pour une rousse).

Évolution de la relation : J'aime improvisé, donc rien n'est gravé. Les choses peuvent s'améliorer comme empirer.  diego

Je te souhaite beaucoup de plaisir avec elle si tu choisis de la prendre!
Un brin d'histoire
[1] ― Kim a une grande soeur nommée Andréa ainsi qu'un neveu nommé Andrew (fils de Andréa). Andréa était divorcée et n'appréciait pas particulièrement la relation qu'entretenait Kim avec l'immature Charlie, parce qu'ils avaient une mauvaise influence sur son fils. Il arrivait parfois que Kim doive garder son neveu, mais elle n'était jamais vraiment impliquée (elle le laissait s'occuper seul, le laissait se faire à manger seul, le laissait dormir sur le canapé).

[2] ― Kim n'avait pas d'emploi. Elle a toujours laissé les autres, dont le gouvernement, payer ses factures. Ce qu'elle appréciait de Charlie c'était son envie de toujours vouloir obtenir facilement de l'argent. Il était accro aux jeux et cherchait toujours un moyen de contourner le système.

[3] ― Sa relation avec Charlie était flamboyante et passionnelle. Ils étaient connectés, à une époque. Ils voulaient être libres et ne voulaient pas d'enfants. Charlie était fou d'elle, fou des chaînes qu'ils ne s'imposaient pas, mais c'est justement ce qui rendait cette relation si dangereuse.

[4] ― Toujours une question d'argent. Ensemble, ils ont pris la décision que Kim devienne mère porteuse. Elle était plus qu'emballée. On allait leur donner énormément d'argent juste pour qu'elle porte l'enfant d'une autre! Mais leur relation s'est dégradée avant la naissance de l'enfant. Elle se lassait qu'il soit dans ses pattes jour et nuit, puisqu'ils avaient eu l'habitude de vivre séparément avant. Elle disait que son appartement était trop petit. Le soir, par contre, elle disait ne pas être en sécurité et l’appelait pour obtenir de la compagnie, surtout quand elle avait mal au ventre. Charlie est rapidement devenu impatient. Ils ont élevé la voix souvent, même si physiquement, ils étaient attractifs.

[5] ― Une fois l'enfant au monde, elle a remis le bébé à la famille concernée, empochant l'argent sans Charlie. Dans le même temps, elle fréquentait un homme plus fortuné.

[6] ― Quand Charlie a découvert qu'elle passait du temps avec cet autre type, il s'est emporté. Sans trop savoir comment, l'homme est tombé du balcon de son appartement. Sous la panique, Kim a laissé derrière elle son neveu et Charlie, sans même chercher à connaître l'état de la victime. Elle ne pensait qu'à une chose : se détacher de cet événement, même si le drame était arrivé chez elle. (Pourquoi être partie? Où être partie?)

[7] ― Le type a survécu et n'a pas porté plainte contre Charlie. Après coup, je n'ai rien développé de la relation avec Kim concernant le type ou concernant Charlie, on pourra en discuter!

[8] ― Une fois l'apocalypse débuté, Andrew, le neveu de Kim, s'est retrouvé avec Charlie, donc vous ne pourrez exploiter ce détail. Tout ce qui concerne Kim dépend du joueur! (Nous pouvons aussi en discuter ; est-ce qu'ils se sont croisés une fois, est-ce que la prochaine rencontre sera les retrouvailles...?)

Vie sociale exigée

LIEN AVEC Charlie Chevalier Ex-copine, relation flamboyante et destructrice, mais malgré tout, il en garde des bons souvenirs, car il était prêt à tout pour elle. Ses sentiments premiers étaient mitigés entre haine et amour. Le présent ne dépend que des actions!
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Shut up and drink vodka - Yelena Vanderkov
Lou Wilander

Réponses: 16
Vues: 268

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Shut up and drink vodka - Yelena Vanderkov    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 9 Sep - 23:52
fiche #000
I don't care, I love it. I don't care I got this feeling on the summer day when you were gone.  («I love it (Ft. Charli XCX )» par Icona Pop
Je n'ai pas toujours été sage.

Je suis née en Russie, plus exactement dans la ville de Moscou. Je n'ai jamais manqué d'amour et d'argent, disons que j'ai grandi dans le luxe et en Russie, c'est quelque chose de très important, car il y fait un froid ... Mon père avait une excellente place à son travail, de mon côté j'allais dans la meilleure école de mon quartier. Comme toute petite russe, je voulais devenir danseuse de ballet, et je dois admettre que je me débrouillais très bien. En activité extra-scolaire, j'avais aussi choisi les arts martiaux ainsi que la lecture. Peu sociable, on voulait surtout devenir ami avec moi pour mon argent, c'était tellement pitoyable, je n'avais qu'à claquer des doigts pour avoir ce que je voulais. A l'âge de 14 ans, l'entreprise ou travaillait mon père a fini par fermer. En gros, mon père n'avait plus de travail et plus de travail, plus d'argent, plus d'argent ... Changement de vie. Ah oui c'est sûr que ça donne une claque de passer de la haute société au petit peuple ... C'est à peine si mes parents pouvaient y arriver. De mon côté, je ne voulais pas aller à l'école publique, je m' étais complètement renfermée sur moi-même. Au bout d'un an, mes parents ont pris une décision des plus importantes : partir vivre en Amérique, plus exactement dans la ville de Chicago ... Pourquoi pas ? Il y a bien Las Vegas, cette ville où l'on peut devenir riche !

Mais où avais-je fini ? Un petit appartement dans une quartier ou l'on pouvait sentir l'urine ... Eurk ... Mon père a tout de même réussi à trouver un travail fixe. De mon côté, j'ai eu l'école à la maison jusqu'à mes 17 ans, après il était temps que je reprenne des études. Malgré ce manque d'argent, j'avais toujours gardé ma grande classe, avec peu de chose, j'arrivais à en faire beaucoup. Je pouvais me targuer d'être débrouillarde. Une chose était sûre, cette fois-ci personne ne venait me lécher les bottes, je n'étais que la pauvre petite russe qui avait fini en Amérique par désespoir ... Cette situation me faisait rire jaune, mais grâce à mon nouveau statut, je pouvais enfin regarder de plus près les autres étudiants. Commençons par le commencement. Violet, une étudiante toujours isolée, vêtue de noir, le maquillage noir et le visage pâle, celle-ci fut la première à intégrer ma "bande" ; elle était peut-être solitaire, c'était une étudiante qui connaissait du monde en dehors des cours, sans oublier que j'aimais son humour noir ainsi que sa musique, une fille qui méritait vraiment d'être connue. Vint ensuite Clara, le vilain petit canard du lycée. Oui, visiblement avoir des bonnes note et  des lunettes faisait qu'on finissait rejeter.
Drôle de logique, cette fille était un véritable amour, la première à venir te réconforter. Nous étions maintenant trois et je n'hésitais pas à casser des gu*ule, on pouvait vraiment dire que nous étions le trio le plus étrange du lycée. La quatrième du groupe, Maria, était bien plus jeune que nous, mais il n'y avait qu'à voir son don en informatique, je pouvais y voir une future hackeuse, sans oublier sa force de caractère.

En dehors des cours, j'avais mis en place un plan bien alléchant. D'abord rassembler de l'argent ... Pas forcément de manière légale. Entre faire les poches, voler dans les magasins et trouver un petit travail, petit à petit on avait mis pas mal d'argent de côté. Enfin, l'argent était de nouveau présent, pas besoin de se tuer à la tâche. Être une arnaqueuse débrouillarde, un peu actrice sur les bords qui avait du culot, tout cela était un art, et visiblement, c'était un art que je possédais, surtout quand on connaissait les bonnes personnes.

Du côté des études, je mettais tourner vers la gestion de commerce et les finances. Vu que j'étais une "arnaqueuse", autant bien connaitre le sujet. Violet a continué ses études du côté de la joaillerie, Clara avait choisi l'art ainsi que la littérature, Maria avait évidemment choisi l'informatique. J'avais repris la danse et le théâtre, il est vrai que je suis une très bonne actrice, en même temps, j'avais du culot et j'en avais pas honte. Terminant nos études, avec mes amis ont eu l'idée d'ouvrir une boîte de nuit, ça pouvait très bien rapporter et c'était à la fois "divertissant".

As a child, you would wait And watch from far away. But you always knew that you'll be the one (Imagine Dragons "warriors")
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
La boîte de nuit était peut-être en ruine, ce n'était pas le cas de notre appartement. Un magnifique et immense appartement luxueux ou on avait réussi à accumuler énormément de choses, comme des vivres, des richesses, de la boisson, des piles ... J'avais même réussi à trouver des livres de survie "Et si l'apocalypse ...". Moi qui avait toujours rigolé devant ce genre de titre, à présent j'étais heureuse de retrouver ce genre de livre. Comment faire de l'eau potable ? Comment poser un piège ? Comment soigner une blessure ouverte ? Hum ...
- Hey ! A la radio, tu entends ce message ?
- Darling, si tout le monde est réuni quelque part, c'est forcément pour en finir avec eux.

Octobre 2015
Il était sérieusement temps de bouger. Nous étions peut-être débrouillardes, ça devenait de plus en plus dangereux de rester en ville. Il était de plus en plus dur de trouver à manger, la ville était désertique, morte et il n'y avait pratiquement plus rien mis à part des cadavres ambulants. C'est avec de minces bagages qu'on était parti à bord d'une petite camionnette dont j'avais précieusement caché l'essence. Roulant un long moment, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'essence en fait, on finit dans le camp "Bodie". Disons que c'était un groupe qui allait bien avec notre personnalité.

Janvier 2017
Violet est morte ... Elle était partie avec Clara chercher des vivres et elle a était mordue. Ça a été très rapide. Clara est revenue complètement bouleversée, elle avait aussi fait en sorte que Violet ne devienne jamais ce genre de créature ... Violet ... Pour la première fois depuis bien longtemps, des larmes avaient roulé le long de mes joues. C'était comme se recevoir une immense gifle en pleine figure, un rappel à la réalité.

Novembre 2017
Des bombes ont réussi à détruire le camp "Bodie", un véritable massacre. Fuir, hurler, mais à quoi bon ? J'ai suivi mes amis à travers les bois, on avait déjà perdu Violet, on devait continuer d'avancer. Nous étions des battantes, ce n'était pas le moment de perdre espoir.

Avril 2018
Avec mes amies, je devais admettre qu'on s'en était bien sorti. Quelque jours après avoir fuit, on réussit à s'intégrer à un groupe assez facilement. Seulement ce groupe n'était pas assez méfiant, pas vraiment débrouillard, pas étonnant qu'il nous ait accepté aussi facilement. C'était surtout grâce à la coopération que les membres de ce groupe arrivaient à survivre, et encore, c'était tout juste. J'avais tout de même tenté de montrer des prises simples concernant les arts martiaux, manipuler des armes, seulement c'était bien loin d'être suffisant. Une horde vint attaquer le groupe. J'avais réussi à m'éloigner des rôdeurs tout en cherchant mes amies. Je pouvais hurler leurs noms, je n'arrivais plus à les voir, tout n'était que chaos, sang, hurlement, j'avais déjà vécu ça. Pourquoi fallait-il que tout recommence ? Luttant toute la nuit, je me retrouvais seule au matin, mes amies étaient mortes. J'achevais les morts lorsque je fus kidnappée par des hommes avant d'être jetée en cellule.

J'étais morte de fatigue et en plein deuil, moi qui était toujours si forte, pour une fois, j'avais bien envie de baisser les bras. Rencontrant Vance, un nouvel espoir naquit en moi, si seulement je l'avais rencontré plus tôt, mes amis auraient pus aussi profiter du camp Ellia.


Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Shut up and drink vodka - Yelena Vanderkov
Lou Wilander

Réponses: 16
Vues: 268

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Shut up and drink vodka - Yelena Vanderkov    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 9 Sep - 23:50
fiche #000

† NOM : Vanderkov
† PRÉNOM(S) : Yelena
† ÂGE : 43 ans
† DATE DE NAISSANCE : 20 novembre 1976
† LIEU DE NAISSANCE : Moscou
† HABITAIT : Chicago
† ANCIENNE OCCUPATION : Gérante d'une boîte de nuit
† STATUT FAMILIAL : Célibataire croqueuse d'homme
† ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
† GROUPE : Exemplaire
† AVATAR : Cate Blanchett
Observations
Disons que maintenant je sois bien plus méfiante, sinon j'aime toujours le luxe, je suis du genre à prendre la tête du groupe, j'aime être au centre de l'attention.. Hautaine et stratégique, j'ai toujours une solution. Je suis bavarde quand la conversation est intéressante, sinon je m'endors, enfin je n'hésite pas à me montrer sarcastique. Manipulatrice, je déteste la solitude, ça me fait peur, c'est pour ça que je me suis rapidement fait des amis. J'étudie très longtemps une personne avant de lui offrir ma confiance, je ne veux surtout pas perdre à nouveau des proches, alors oui, parfois je peux être blessante. Rusée, j'ai toujours vue la vie comme un immense défi à relever. Je suis bonne actrice, je montre toujours une personne forte mais oui, comme tout le monde j'ai des bas. Moi qui aime me montrer forte, maintenant je peux me montrer plus fragile, oh que je n'aime pas ça. J'aime aussi m'amuser, passer du bon temps, après tout je reste humaine, et je dis jamais non à un verre de vodka, même si en ce moment, c'est difficile de trouver une bonne bouteille.
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? Je ne suis pas vacciné, d'ailleurs quand j'ai entendu parler de ce vaccin, je n'y ai même pas prêté attention ... Personne ne viendra m'approcher avec un soit disant "vaccin", je du genre très méfiante, le gouvernement est fourbe, on ne sait jamais de quoi il peut être capable, alors méfiance ... Si le vaccin peut marcher ? Je me suis tout de même posé la question, mais à quoi bon, je ne suis pas du genre à tester un vaccin "fait à la va vite", ou tout était déjà programmé à l'avance ? Je veux dire, ce virus, il n'est tout de même pas arrivé tout seul.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? Je ne ressens rien mise à part du dégoût, c'est étrange d'être ici, c'est comme ci je n'avais pas d'empathie ... Pourtant c'était des humains avant, seulement pour moi c'est des zombies, je m'en débarrasse et je continue mon chemin. Quand Violet est morte, j'étais heureuse de savoir qu'elle n'avait pas fini en zombie, ça m'aurait brisé le coeur, je me suis alors remise en question sur ma vision des zombies ... C'était des êtres humains, mais que puis-je faire, ils sont morts maintenant ...

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? Oui j'ai perdu mes trois meilleures amies ... La première est morte suite à une morsure, une amie à du l'achever pour ne pas qu'elle devienne une zombie. Les deux autres, c'est encore tout récent ... Oui je pleure mes amies, seulement il est hors de question que je ne montre mes faiblesses.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? Je venais de perdre mes amis sous mes yeux, j'avais lutté toute la nuit, j'étais épuisé... Pendant que j'étais en cellule, j'ai pris pas mal de recul et je me suis dis, mais après tout pourquoi pas ? Ce camp a sans doute quelque chose à offrir! lorsque j'ai rencontré Vance, j'ai de suite admiré cet homme, il est fort, il cherche une solution et veut créer quelque chose, un nouvel espoir, le camp Ellia est une excellente idée, chacun doit montrer que zombie ou pas, nous sommes capables de rester fort.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † C'était encore moi Gäa ou Eowin, j'ai 29 ans, bien oui avec le temps on prends de l'âge xD et me voici avec un nouveau personnage  bril

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † Ava : Sweetie plum - Gif : Tumblr -
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Fever dream high in the quiet of the night - Rafael McDornan
Invité

Réponses: 14
Vues: 223

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Fever dream high in the quiet of the night - Rafael McDornan    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 2 Sep - 10:31
fiche {#}000{/#}
And I screamed for whatever it's worth.
Devils roll the dice.
Une vie sans grands bouleversements berçait le jeune McDornan. Un déménagement, une nouvelle maison, un nouveau pays, de nouveaux amis, mais toujours cette même famille. Peut-être que c'est cela qu'il aurait fallu changer. Car Raf n'avait qu'un frère, certes, mais ce dernier valait bien 10 truands. Une raclure qui aurait fini en prison si l'apocalypse ne l'avait pas sauvé des conséquences de ses actes. Les deux frères vivaient ensemble, car c'était plus simple pour payer le loyer. Harver vivait de ses délits, et Raf menait une vie plus honnête en tant que garde du corps. Ils rapportaient toujours l'argent qu'il fallait dès que le proprio l'attendait. Les années passaient et Raf voyait bien comment tournait son frère, et pourtant il ne pouvait rien faire. Alors il fermait les yeux et c'était mieux que de voir la vérité en face.

Mais un soir, il ne put pas faire l'autruche. Car Harver s'en est pris à la femme avec laquelle Raf sortait. Sanaa. Une femme bien plus jeune, avec des yeux noisettes toujours plein de malice. Une femme qui réussissait à abaisser ses barrière, et à lui faire du bien. Elle était joyeuse, d'une bonne nature. Et c'était exactement ce dont Raf, bien plus taciturne, avait besoin. Au fil des mois, il s'était découvert un attachement des plus profonds à l'égard de la demoiselle et pour la première fois, il ne se voyait pas mettre fin à une relation. Elle était la bonne. Patientant dans le lit confortable pendant que Sanaa allait chercher des gâteaux très caloriques pour qu'ils puissent survivre à la nuit, il entendit un cri retentissant. A l'affut, de par son métier, le tout juste trentenaire sauta du lit et se précipita vers la source du bruit, pour voir quoi ? Son frère en train d'embrasser sa copine, la collant à des endroits qui lui hérissaient le poil. " Tu fous quoi Harver ? " demanda froidement le garde du corps qui se sentait bouillonner du plus profond de lui-même, la noirceur l'enveloppait progressivement, effaçant tout trait d'humanité chez lui. Et pourtant s'il ne s'agissait pas de son frère, il lui aurait déjà foutu son poing dans la figure. " Oh c'est ça qu'elle veut. Elle m'allume, cette salope. hein ? Salope ? " reprit-il en se collant toujours plus à elle, tout en défaisant la boucle de sa ceinture. Raf ne pouvait tout de même pas laisser quelqu'un violer Sanaa devant lui, même s'il s'agissait de son frère. Il lui flanqua une raclée suffisamment violente pour lui faire approcher les portes de la mort d'un peu plus près.

Le lendemain, Raf dut partir pour le travail, oubliant que sa petite-amie partait avec la troupe de danse pour un mois. Or c'est durant ce laps de temps que c'est produit l'épidémie. Et depuis lors, le seul but de Raf a été de chercher la brune. S'associant aux vagabonds, dans un premier temps, il a vite compris que l'on ne pouvait se fier à personne. Et que c'était les pires engeances qui s'en sortaient. Tous les violeurs, les assassins, survivaient, là où les bonnes personnes, gentilles, altruistes, périssaient. Ce constat le mettait dans une colère noire. Car il avait peur. Peur de ne jamais retrouver sa petite-amie. Ou qu'elle ait vécu pire que ce que Harver avait tenté de lui faire, du temps où le monde n'était pas tant déséquilibré. La zone 51 fut son dernier espoir. On disait que tout le monde s'y trouvait. Alors, il avait l'espoir dingue de la retrouver là-bas. Et ce fut le cas. Rien n'aurait pu le rendre plus heureux. Mais le bonheur n'a pas duré, car ensuite ils ont été faits prisonniers, des captifs dans une putain de cage. On les prenait pour quoi ? Des animaux ? Lorsqu'ils ont réussi à s'échapper, c'était au tour des bombardements d'entrer en scène. Touché, Raf a été alité une semaine entière. Recueilli par un petit groupe de survivants, qui pensait pouvoir se servir de lui pour les protéger, il n'a pas tardé à se remettre en route, après les avoir tout de même remercié en allant chasser quelques bêtes sauvages les jours suivants (en dépit d'une jambe toujours assez douloureuse). Puis enfin, il a entendu parler d'un village où l'on kidnappait les survivants. Un paquet de monde là-dedans. C'était une piste comme une autre. Raf devait essayer. Et il a bien fait, car Sanaa est là. Mais peut-être qu'après tout ce temps, toutes ces épreuves, elle n'est plus la femme qu'il a aimée.

no rules
In breakable heaven.
Angels roll their eyes.
Tout le monde semble se faire à cet endroit, et agir normalement… Mais en même temps dès qu'on sort des règles fixées par Vance on termine au trou, dans l'isolement comme ils l'appellent… Tu m'étonnes qu'ils fassent tous semblant d'être très heureux d'être là. Des faux-cul en puissance. Même une apocalypse n'aura pas changé ce trait de caractère de nos sociétés humaines. Au moins dans la nature, les Hommes étaient… Natures. On les voyait tels qu'ils étaient réellement. Là, on ne sait plus. Il faut être bien plus attentif pour savoir à qui l'on a à faire. Être bien plus méfiant et observateur, tout en restant soi-même le plus impénétrable possible. Un jeu d'apparence dans lequel je ne pense pas exceller. Mais je ne dois pas m'en sortir trop mal pour être si bien placé dans le camp. Je fais tout pour être bien vu, c'est ainsi que l'on a plus de pouvoir dans ce village. Et avoir du pouvoir, c'est l'un des rares moyens d'obtenir de précieuses informations. Mais parfois certaines choses me font sortir de mes gonds, et je ne contrôle plus mes propres actions. Mon corps, mes pulsions, deviennent plus forte que ma reflexion. Je deviens primaire, un animal. C'est à cause du vaccin, j'en suis sûr. Et il y a d'autres effets aussi, que j'ai notés dans un carnet, pour ne jamais oublier… Au cas où je finirai par devenir un frappa-dingue bon à être enfermé. Pour l'instant, j'espère en être loin, mais peut-être que je suis simplement dans le déni. Toujours est-il que mon objectif reste le même qu'il y a six ans : trouver Sanaa. Elle est là, je le sais. Peut-être que c'est elle qui me sauvera ? Peut-être qu'elle sera mon véritable vaccin ? Vous voyez, je divague déjà, je devrais rajouter cet effet dans le carnet.  


Ce que je pense réellement de Vance, et d'Ellia :

C'est un endroit dont je me méfie profondément. Contrairement à beaucoup de survivants qui s'y trouvent j'y suis allé de mon plein gré. En fait, j'ai entendu parler de ces "kidnapping" de ces gens qu'on assomme et rassemble dans ce camp. On leur donne un travail, on les protège, on recré une société… Est-ce que j'y crois ? Pas vraiment. Voire pas du tout. Et si Vance était seulement un grand psychopathe qui s'amusait à jouer les prophètes sauvant l'humanité, pour mieux faire entrer le mal entre les barrières ? Et si Vance était la plus grande menace de ce village ? Je ne peux pas laisser la femme qui m'a mené jusqu'à ce pseudo Eden aux mains de ce type. Pas sans ma protection du moins. Alors, je vais entrer dans ce village, je vais "coopérer", et me montrer le survivant le plus parfait possible pour mieux savoir à quoi m'en tenir.

Concernant le vaccin aujourd'hui :

Et pourtant, en constatant les effets secondaires aujourd'hui, je le remets en question ce "vaccin". Je suis devenu tellement plus agressif et incontrôlable… Parfois, je me fais peur.

Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Fever dream high in the quiet of the night - Rafael McDornan
Invité

Réponses: 14
Vues: 223

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Fever dream high in the quiet of the night - Rafael McDornan    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 2 Sep - 10:31
fiche {#}000{/#}

† NOM : McDornan
† PRÉNOM(S) : Rafael
† ÂGE : 36 ans
† DATE DE NAISSANCE : 22 février 1983
† LIEU DE NAISSANCE : Un p'tit village en Ecosse
† HABITAIT : Springfield, Illinois
† ANCIENNE OCCUPATION : Garde du corps pour les célébrités.
† STATUT FAMILIAL : Seul.
† ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
† GROUPE : Exemplaire.
† AVATAR : Stephen Amell
Observations
Raf n'a jamais été quelqu'un de très causant, et encore moins avenant. Lorsqu'il a quitté l'Ecosse à l'âge de 10 ans, ce fut un véritable déracinement. L'Illinois c'était si… Différent. Les autres enfants, l'ambiance, Raf ne s'est pas réellement intégré. Mais au moins, il n'a pas mal tourné comme son jeune frère, deux ans son cadet. Un consommateur confirmé de Marie-Jeanne, un braqueur, une petite ordure. A chaque fois que Raf le voyait siffler les femmes comme si elles n'étaient qu'un tas de bestiaux, il le cognait. Mais son frère s'en fichait, cela n'a jamais rien changé. Un connard reste toujours un connard. Alors, par opposition on peut dire que Raf est quelqu'un de relativement bien. Du moins, il a des valeurs. Protéger les plus vulnérable, aider son prochain. Même s'il reste quand même assez réservé et secret.
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? Le vaccin semblait être une bonne chose. Tout le monde s'est précipité pour se le faire injecter, et… J'ai fait de même. Je ne voulais pas devenir un putain de rôdeur. Au moins, si je mourais, je ne reviendrais pas pour bouffer les vivants. En quoi cela pouvait sembler être une mauvaise chose ? Au contraire, c'était un acte humanitaire que de se prendre une dose.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? Les rôdeurs, c'est la routine. Bien sûr que je ressens du dégoût à leur égard. Visuellement, ils sont répugnants, et malgré tout, ces créatures de l'Enfer restent mortellement dangereuses. Toujours prêtes à nous déchirer de leurs mâchoires désaxées, leurs doigts crochus en direction de notre cœur encore battant. J'ai pas le choix de les buter. C'est elles ou moi, et je ne veux pas mourir. J'ai un but dans ma vie. Et rien ne m'arrêtera jamais de le poursuivre.  


AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? Pas que je sache non. Mais je ne pleure plus non plus leur absence … Les ai-je déjà pleuré ? Je n'en suis pas sûr. Bien sûr, j'ai déjà été nostalgique, mais à quoi cela sert-il de ressasser le passé ? Ce qui est mort ne saurait revenir à la vie. En dehors des rôdeurs bien sûr. Il y a tant à faire dans le présent, tant à penser pour l'avenir à court terme.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? C'est un endroit merveilleux. J'ai jamais vu une telle cohésion en six ans d'apocalypse. J'espère que ça va perdurer et que cette société va devenir encore plus développée et toujours mieux protégée. C'est très important de s'entraider et je veux participer au mieux, et faire régner l'ordre. Je crois beaucoup en vous Vance et vous prêter mains fortes ne sera peut-être pas de trop.


NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † Coucooou, j'ai la flemme d'écrire alors... se référer à Saïd les gars  siffle  western (Visez la tête  western )
N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS †Jadelina
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Eliona Weiss
Invité

Réponses: 15
Vues: 208

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Eliona Weiss    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 2 Sep - 4:16
fiche {#}000{/#}
La boxe est réputée être le plus dur de tous les sports, alors qu'en fait c'est juste un coup à prendre..
Je n'ai pas toujours été sage.
Eliona voit le jour à Detroit en 1990. Abandonnée à la naissance par sa famille biologique, immigrés clandestins n'ayant pas les moyens d'assumer un nouvel enfant, déjà parents de trois petits garçons, la petite fille fût adoptée à l'âge de trois ans par une famille d'américains originaire de Chicago. Martha et Paul Carlson n'étant pas capable d'avoir des enfants de manière naturelle, ils se tournèrent vers l'adoption après des années d'échec, déjà relativement âgés. A leurs yeux, la petite Eliona fût un véritable miracle et devint le petit rayon de soleil de leur existence. Pour des raisons professionnelles, la famille déménage à plusieurs reprises et l'enfant apprend à s'adapter : nouvel environnement, maison, école, amis – ne réussissant d'ailleurs jamais à véritablement se lier d'amitié avec les enfants de son âge, comme si elle sentait qu'au moment où elle serait attachée, elle risquait de déménager – et devint une jeune femme épanouie. Elle décida de rechercher ses parents biologiques à sa majorité, et ce fût chose faite : la désillusion fût amère. Sans doute par honte de l'avoir abandonnée, ses géniteurs refusèrent de la rencontrer, mais elle pu se consoler en rencontrant ces frères aînés dont elle ignorait tout jusqu'à l'existence avant de, par hasard, rencontrer le plus jeune des trois frères dans un cours de boxe qu'elle fréquentait, vivant désormais à Philadelphie avec sa famille où son père avait enfin trouvé un poste fixe. La ressemblance physique entre eux était telle qu'il était impossible de ne pas souligner un lien de parenté. Les frères et la sœur se fréquentèrent de manière régulière dès qu'ils en apprirent plus sur leur famille et elle ne perdit pas l'espoir de rencontrer ses géniteurs un jour ou l'autre.

Au cours de ces entraînements réguliers, la jeune femme se découvrit une véritable passion pour les sports de combat, et elle ne tarda pas à décider d'en faire son métier. Les compétitions s'enchaînaient, elle avait cette envie au ventre, le désir de faire toujours mieux, dans un esprit perfectionniste. La carrière professionnelle s'ouvrit à elle, internationale, et elle enchaîna les voyages, les rencontres.

Lorsque l'Apocalypse éclata, elle vivait depuis peu avec son petit-ami, un banquier. Des projets plein la tête, des envies d'acheter une propriété pour y fonder leur vie, certains d'avoir trouvé la bonne personne. La jeune femme était épanouie et tout s'écroula en quelques semaines.

La mémoire peut toujours nous abandonner pourvu que le jugement ne nous manque pas dans l'occasion.
Toi et moi c'est à la vie, à la mort.
Eliona avançait dans la partie Est de la ville avec le plus de prudence possible. Une sortie en solitaire était déjà assez dangereuse comme ça sans qu'elle en rajoute en prenant des risques inconsidérés. Elle rasait les murs et n'avançait que lorsqu'elle était sûre qu'elle n'y avait aucun danger. Elle craignait que des morts-vivants ne lui tombent dessus par surprise. Elle serait en fâcheuse posture dans ce cas-là. Et des pillards pouvaient rôder. La prudence était donc une tactique à aborder en priorité.

Une dizaine de jours auparavant, elle avait repéré une ferme qui était barricadée et avait jeté un coup d’œil rapide par le grillage. La lieu semblait déserte, il y avait donc des chances qu'il restait du matériel utile là-bas.

Les nuages flottaient dans le ciel à allure lente et lâchaient parfois des petites pluies sur la ville tandis qu’Eliona avançait avec ses deux machettes au côté gauche et son pistolet au côté droit dans son étui. Elle arriva dans la rue où se trouvait la ferme qu'elle avait aperçu au bout d'un instant. Elle fit une courte pause au coin de la rue. Elle observa la situation. Il y avait quelques personnes infectées éparpillées dans la ruelle. En soi, ils ne poseraient aucun problème, mais il pouvait en avoir d'autres aux alentours et si le bruit d'un combat rameutait tout le patelin, la situation tournerait rapidement au vinaigre...

Alors qu'elle allait chercher un angle de vue plus adapté pour analyser les risques liés aux morts-vivants, elle remarqua à l'autre bout de l’allée une voiture qui arrivait à allure lente. Ce véhicule avait été modifié pour être renforcé afin de s'adapter aux combats en ville contre les zombies... Ou les survivants. Il y avait pas mal de monde dans l'espèce de gros pick-up. Et d'après ce que pouvait voir Eliona, ils étaient bien armés.

Le souci était qu'elle ne savait qui étaient ces gens et s'il y avait une autre "patrouille" qui suivait un chemin proche du leur. Ainsi, elle pouvait risquer d'être cernée. Le pick-up s'arrêta net en face du grillage de la ferme et les survivants qui l'occupaient descendirent pour se déployer. Les quelques zombies qui traînaient furent promptement éliminer.

Eliona devait s’éloigner sinon elle serait détectée et c'était la dernière chose qu'elle souhaitait. Le secret et la discrétion étaient les meilleurs alliés des survivants peu nombreux et prudents. Mais les nouveaux arrivants étaient nombreux et se déployaient rapidement. Deux d'entre eux se rapprochaient de la position de la jeune femme.

Cette dernière s’éclipsa muettement et alla se cacher derrière une voiture en ruine plus loin dans la chaussée perpendiculaire à celle où se trouvaient les autres survivants. Elle avait remonté environ vingt-cinq mètres pour y arriver. Elle s'accroupit derrière l'ancien véhicule au niveau d'une roue pour éviter que ses pieds puissent être visibles par en dessous. Par précaution, elle dégaina son pistolet. Les deux survivants arrivèrent au croisement des deux rues et surveillèrent les alentours.

Si jamais, elle venait à être repérée, Eliona opterait sans doute pour la fuite. Un repli stratégique. Après tous ces gens-là pouvaient être très dangereux. Et vu leur équipement, il était fort probable que ce ne soit pas n'importe qui. Surement des personnes qui vivaient dans cette ferme

e silence qui pesait sur la rue était stressant. Quelques coups de feu intempestifs avaient retenti un instant auparavant. Il s'agissait sûrement des autres membres de ce mystérieux groupe de survivants qui faisaient le ménage dans le périmètre autour de leur véhicule. Mais pour l'instant, ce n'était pas eux qui inquiétaient le plus, c'était les deux survivants qui remontaient la rue vers sa position. Elle entendait le bruit de leurs bottes sur le sol. Ils cherchaient sans doute à sécuriser un maximum l'endroit pour leurs camarades. Ou peut-être étaient-ils simplement en quête de matériel.

La situation restait exactement la même pour Eliona. Sa position était compromise et elle ne voulait pas avoir affaire avec ce clan. Peu importait s’ils la remarquaient, elle ne souhaitait pas qu’ils puissent la suivre si jamais elle fuyait. Toutefois, les deux survivants avançaient à allure lente, en examinant attentivement les bâtiments qui bordaient la rue dans laquelle ils se trouvaient. C'était sa chance de changer de position pour un endroit plus à couvert et avec moins de risques. Ceci étant dit l'un d'entre eux remarqua sa présence, sans même avoir fait un seul pas il dégaina son arme. Ne montrant aucune résistante, elle suivit silencieusement ces hommes avant de rentrer dans la ferme terminant sa journée dans une cellule. Elle vivait dans cette cellule plusieurs jours avant de faire le connaissance du propriétaire des lieux. Vance. Un homme en qui elle n'avait pas spécialement confiance.
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: Eliona Weiss
Invité

Réponses: 15
Vues: 208

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: Eliona Weiss    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeLun 2 Sep - 3:43
fiche {#}000{/#}

† NOM : Weiss
† PRÉNOM(S) : Eliona
† ÂGE : 29 ans
† DATE DE NAISSANCE : 21/12/1990
† LIEU DE NAISSANCE : Detroit
† HABITAIT : Philadelphie
† ANCIENNE OCCUPATION : Boxeuse Professionnelle
† STATUT FAMILIAL : Célibataire
† ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
† GROUPE : Suspect
† AVATAR : Bridget Regan
Observations
Son bon côté de la Force

Sa personnalité. Elle est profondément rebelle, curieuse, battante. Elle ne cautionne pas la violence gratuite et a le mental d’une vraie guerrière, développant cette caractéristique depuis que cette apocalypse a commencé.

Son talon d’Achille

Probablement son impulsivité. On ne traîne pas une personnalité comme celle d’Eliona sans ramasser quelques pots cassés. Elle peut faire preuve de réelle insoumission si son intérêt est en jeu et la violence ne lui fait vraiment pas peur ce qui peut être problématique. Son goût du challenge peut parfois l’emmener sur de mauvaises pistes, notamment celle de la provocation, qu’elle pratique allègrement envers ses ennemies.
Questions posées lors de l'entrevue
QUEL EST TON AVIS À PROPOS DU VACCIN QUI A CIRCULÉ PENDANT UN MOMENT ? ES-TU VACCINÉ TOI-MÊME ? Je ne suis pas vaccinée. Habituellement, même bien avant que l'apocalypse fait surface je n'ai jamais apprécie les vaccins. Avoir un liquide dont je ne connais pas réellement sa provenance dans mon organisme ne m'enchante pas du tout. Si, jamais cette vaccination est obligatoire il faudrait que je vois sa création sous mes yeux, que je connaisses tout les composants ainsi que ses effets secondaires. Sinon il faudra me l'administrer de force.

QUE RESSENS-TU LORSQUE TU VOIS UN ZOMBIE ? EST-CE QUE TU LES TUES ? SI OUI, QUE RESSENS-TU ? Au début j'ai ressenti de la peur et même du dégoût. Il m'est arrivée de nombreuses fois de vomir après avoir tué un mort-vivant, mais à force d'en abattre cela devenait une routine et même parfois un plaisir.

AS-TU PERDU DES PROCHES ET LES PLEURES-TU ENCORE ? Bien évidement que oui. Tout le monde a perdu des proches. De temps en temps, quand je suis seule, oupas très en forme cela m'arrive de penser à eux et de laisser couler quelques larmes.

QUE PENSES-TU DU CAMP ELLIA ET DE SON PROPRIÉTAIRE ? COMPTES-TU COOPÉRER ? Vance a l'air d'être de bonne foi et de vouloir vraiment rétablir l'ordre.  Ceci étant je ne connais pas réellement cette personne. Honnête ou hypocrisie ? Seul le temps me le dira personnellement. Alors oui, je ne lui fais pas totalement confiance, mais il n'est pas le seul en qui je n'ai pas confiance. Chaque être devra faire ses preuve de son honnête.

"    
NOTES PERSONNELLES
PETITE PRÉSENTATION DU JOUEUR DERRIÈRE L'ÉCRAN † Aline 21 ans. Je vis en France dans le 91. Concernant la fréquence ça va dépendre de mon travail. Mais au moins 1fois tout les deux jours.

N'OUBLIE PAS DE CRÉDITER TES AVATARS/ICÔNES/GIFS † tumblr et imgur
Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Pasnou10Sujet: blood (sanaa)
Invité

Réponses: 14
Vues: 245

Rechercher dans: CLOSED   Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_post_targetSujet: blood (sanaa)    Tag 000 sur BORN TO BE A WALKER Icon_minitimeDim 1 Sep - 16:23
fiche {#}000{/#}
Il vaut mieux souffrir en aimant que de ne jamais aimer
Il suffit d’allumer la lumière
Sanaa vient d'une famille nombreuse, il y a d'abord Saïd son grand frère, puis il y a deux sœurs et enfin Sanaa ensuite et elle a quelques petits frères et petites sœurs. Ça n'a pas toujours été facile d'être au milieu de tout ce petit monde, chacun ayant réussi à se faire une place. Pour elle cela a été un peu délicat, elle a tout de même pu se démarquer en grandissant. Devenant une excellente danseuse, si brillante qu'elle intégra même un ballet. Sportive elle a toujours aimé danser et voulant se démarquer il y a toujours eu une sorte de compétition entre elle et son grand frère, lui professionnel en équipe de hoquet et elle danseuse étoile, ce serait celui qui rendrait le plus fier ses parents. Bien que ce fut complètement idiot.

En grandissant Sanaa devint une très belle jeune femme qui bien sûr attirait les regards ce serait complètement bête de le nier bien qu'elle n'y fit pas vraiment attention. Et puis il eu cette personne, celle qui se démarqua des autres. Sanaa vécu une grande histoire d'amour, sa seule véritable relation en fait, elle aima si fort qu'elle en avait mal. Et encore plus mal quand elle détruisit la relation entre Rafael et le frère de celui-ci, en réalité elle n'y était pour rien, ce n'était pas de sa faute si il avait jeté son dévolu sur Sanaa, persuadé que la jeune femme éprouvait une attirance réciproque il la bloqua dans un recoin de la maison familiale du jeune homme mais Rafael arrivant au moment fatidique empêcha le jeune homme de commette un acte irréversible.

Et ce fut le trou noir, Sanaa ne savait pas ce qui s'était passé ce soir la mais le lendemain quand elle se réveilla la maison était étrangement calme. Ensuite sans pouvoir dire au revoir à son copain elle dut quitter la maison pour une longue tournée de quatre semaines avec sa troupe pour faire des représentations. C'est d'ailleurs au bout de quelques jours lorsqu'elle se trouvait plus très loin du Nevada que l'épidémie se déclencha. Sanaa était un fantôme, elle avait peur, ne sachant quoi faire, ne pouvant contacter sans famille, elle pria pour que ceux-ci s'en sorte mais les mois passèrent, survivant doucement avec quelques personnes qu'elle avait rencontrés au cours de ces dernières semaines. Tous persuadés qu'ils seraient en sécurités ils arrivaient à atteindre la zone 51, ils se disaient également que les vaccins se distribuaient mais ils comprirent que non c'était trop tard. Les captifs les avaient et Sanaa avait peu de chance de s'en sortir vivante. A la zone elle resta longuement enfermée mais avec les bruits de couloirs elle apprit que son grand frère était aussi ici. Saïd, il était là et bien vivant. Quelques semaines plus tard ce fut au tour de Rafael, l'homme qu'elle aimait tant autrefois. Celui en qui elle n'a jamais cessé de croire, en dépit de tout. Malheureusement elle ne put le retrouver très longtemps. Les bombardements commencèrent. Elle en profita pour s'enfuir comme tous mais perdit du vue les deux seules personnes auquel elle tenait sincèrement... Finalement elle décida de rentrer chez elle, son ancien chez elle. A Springfield, ici la maison était vide, il y avait des traces de lutte mais elle ne savait pas si sa famille s'était fait cambrioler ou bien si ils étaient mort. Elle espérait tout simplement qu'ils soient à l'abris. Saïd comme copain même si à ce moment là elle ne savait même plus si elle devait toujours le considérer comme tel.

Finalement elle se rendit en Californie bien que le voyage fut très long, elle rencontra des bonnes personnes, des familles mais aussi des personnes bien plus redoutables que les rôdeurs, il lui arriva des choses si horribles que s’en est glaçant, contre toute attente elle réussi encore une fois à s’en sortir et puis elle rencontra une jeune fille pas plus vielle qu'une quinzaine d'années, à la peau noir et aux yeux brillants. Sanaa se promit de la protéger coûte que coûte. Elle tua sans relâche tout zombie ou autres qui essaya de les attaquer, malheureusement elle faillit à sa promesse et la jeune Fay se fit mordre sauvagement, elle décida avant que celle ci ne devienne une rôdeuse de l'éliminer et l'enterra dans la même forêt où elles s'étaient fait un abris pour y passer la nuit.

Gagner ou perdre il n’y a qu’un choix à faire.
L’enfer se trouve aussi sur terre
Son sommeil fut dérangé. Elle se réveilla au petit matin se faisant tirer de sa tante, ses armes n'étaient plus près d'elle. Mais ce n'était pas des mains de rôdeurs qui l'agrippaient mais bien des mains humaines bien vivantes, elle se débattit de toutes ses forces, enfonça des coups de poing dans le visage de l'un et mettant des coups de pieds à l'autre homme mais elle ne fit pas le poids. Elle se fit littéralement assommer et ne se réveilla que quelques heures plus tard dans une sorte de cage. Au bout de quelques jours elle apprit qu'elle se trouvait à Ellia, une nouvelle ville, un Paradis pour certains. Un homme du nom de Vance voulait recréer une population avec tous les survivants qu'il croiserait ou bien qu'il ferait enlever. Sanaa n'avait pas confiance, elle trouvait tellement cette histoire louche qu'elle devint extrêmement méfiante. Quand enfin elle arrêta de lutter elle put enfin sentir l'air frais sur sa peau et la chaleur du soleil. Cela lui avait tant manqué, elle eut enfin l'impression de respirer comme si cela faisait des années qu'elle retenait son souffle. C'est la qu'elle le vit, Saïd, son grand frère, il était là lui aussi. Et le sourire de Sanaa s'effaça pourtant aussitôt, son frère n'était pas aussi bête pour se faire embarquer dans une histoire aussi rocambolesque alors que faisait il ici ? Elle n'en croyait vraiment pas ses yeux. Peut-être avait elle besoin de voir les choses d'un autre angle mais pour l'heure des retrouvailles l'attendaient. Cela fait maintenant deux mois qu'elle se trouvait a Ellia et elle s'intégrait plutôt bien, c'est un lieu assez rassurant il faut bien l'avouer, les enfants peuvent jouer en toute sécurité et cela fait du bien de ne pas être tout le temps aux aguets même si elle ne manque pas de s’entraîner dès qu'elle le peut...
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Sauter vers: