Safe life vs wild life |Lucas & Thea
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Safe life vs wild life |Lucas & Thea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar


Run thief run !
Thobéa

× A propos du vaccin : :
Approche avec ton aiguille et j't'arrache les yeux !

× Âge du perso : :
22 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angel Camps baby mais en train de partir petit a petit

× Avant, j'étais : :
Voleuse, squateuse de rue, et parfois lycéenne

× Messages : :
1263

× Points de vie : :
2

× Copyright : :
Schizo (avatar) Wiise (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Safe life vs wild life |Lucas & Thea Mar 8 Aoû - 21:21


Safe life vs wild life
Lucas& Thea
Le mort était en train de passé, grognant, puant et marchant sans  but autre que trouver de quoi rassasié sa faim sans fin. Et Thea, percher sur une des branches les plus hautes du premier arbre qu’elle avait trouvé, le regardait à travers le feuillage.  Elle n’attendait qu’une seule chose, qu’il s’en aille, loin, très loin d’elle, même.  Elle faisait souvent ça, elle les regardait passé cacher dans un arbre ou quelque part d’autre. Elle n’aimait pas ces choses là, ils lui faisaient même peur ! Et surtout elle n’aimait pas les tuer, elle n’avait même pas vraiment d’arme utile.  Quand il fut loin, qu’elle n’entendait même plus ses grognements et qu’elle ne sentait plus son odeur, elle descendit rapidement et agilement de l’arbre. Elle regarda bien sur autour d’elle que ses potes ne l’ai pas suivit, elle savait que souvent un mort pouvait en cacher un autre.  Puis elle se remit à marcher tranquillement. Franchement, pourquoi a chaque fois qu’elle avait besoin d’air loin du camp ou elle se sentait oppressé, elle tomber sur un ou plusieurs bouffeurs de chair ? Elle commençait à en avoir sa claque de cette apocalypse.  Elle espérait avoir un ou deux survivant a volé, ça au moins c’était amusant et pas flippant.

Elle  marchait, et depuis ce mort, elle n’avait croisé personne que ce soit vivant ou mort. Pas âme qui vive, ou ne vive pas.  Elle en venait même à avoir l’impression d’être la dernière personne sur Terre. C’était assez étrange comme sensation, horrible même de ne croiser aucun être humain.  Elle s’arrêta un moment pour regarder une maman écureuils et ses deux petit en train de grimper a un arbre. Elle s’accroupit pour bien les voir sans les déranger.  Elle aimait bien parfois observer les animaux vivre, elle trouvait cela beau et en plus c’était aussi apaisant.  Eux n’avait pas de soucis avec l’apocalypse, eux n’apprenait pas la survit car depuis toujours ils survivaient dans un monde hostile.  Et c’est en se redressant qu’elle aperçut la maison.  Elle n’était pas très belle, le lierre avait envahit la façade et des planches étaient cloué aux fenêtres, elle n’inspirait en rien la confiance, elle devait être abandonné depuis longtemps. La bouclée souri, elle avait trouvé un endroit a exploré, comme elle aimait tant le faire.  Elle s’approcha de la maison et en fit le tour. Visiblement il n’y avait aucune fenêtre qui lui permettrait d’y entrer. Sauf une au deuxième étage.  Elle escalada donc la façade grâce au lierre et entra dans la maison par une des seules fenêtre pas clouée. Une fois a l’intérieur elle fut surprise qu’elle soit vide. Enfin du moins cette pièce  là l’était. C’est donc avec prudence qu’elle alla explorer les autres pièces. Celle de l’étage était tous vides. Etrange et ca ne lui inspiré pas grand-chose de bon.  C’est prudemment qu’elle  descendit les escaliers. Elle se figea en entendant du bruit, elle se sentit tout à coup un peu mal. Mince, la maison était occupé, ou déjà en train d’être exploré. Elle devait  vite partir. Mais alors qu’elle s’apprêté a faire demi tour, elle tomba nez a nez avec une jeune fille  qui la regardait avec curiosité. Ooops là c’était vraiment la galère. « Euh… Salut» Dit elle d’un coup un peu gêner en regardant la gosse. Elle avait envie de fuir, mais maintenant ce n’était plus vraiment possible vue que la jeune fille l’avait vue.  


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar

THEY SAY THAT LOVE IS WEAKNESSBUT YOU'RE ONLY STRONG AT THE TIME YOU LET YOURSELF BE
V U L N E R A B L E

× A propos du vaccin : :
Fraîchement vacciné. Effets secondaires → baisse de température corporelle, prunelles plus claires, manque de concentration.

× Âge du perso : :
quarante-trois ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En fuite en Californie avec Malia et notre nouveau né Nathan (18.01.18).

× Avant, j'étais : :
Botaniste.

× Messages : :
710

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
MYERS. (signature&avatar)

× Avatar : :
Misha Collins or my husband.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Safe life vs wild life |Lucas & Thea Lun 18 Déc - 19:07

Rp archivé suite à la suppression de Lucas.

_________________
        THINGS GONNA
BE JUST FINE, IF
                  LOVE IS AROUND
I look up to
       the sun, the rising
                  of another dawn


hehehehe :
 
Revenir en haut Aller en bas

Safe life vs wild life |Lucas & Thea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS NON FINIS-