FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
En novembre 2018, le forum a SIX ANS.
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Caravane D1 dans la zone D qu'il partage avec Ashley

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
115

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Sam 23 Sep - 19:15

Alec
&
Alicia
Mon cœur a un trou qui ne guérira pas. Donc, je le remplis de sourires, de musique et de poésie mais tout finit par tomber. Et mon fardeau est à nouveau exposé.

   
Le Angels Camp se dressait devant lui. Alec s'arrêta un instant et prit le temps de l'observer de loin. Après plusieurs jours de marche, voilà qu'il arrivait enfin ici. Il avait décidé de venir en entendant parler de l'entraide qu'il y avait là-bas, ce qui le changerait largement de Yosemite. Après quelques semaines dans ce camps d'égoïste, il avait préféré partir. Ça lui rappelait ce qu'était le monde avant l'épidémie, et prouvait que chez certains individus, même les plus grands malheurs ne parvenaient pas à faire sortir l'humanité qu'il y avait en eux. Peut-être parce qu'il n'y en avait pas... Au début Alec avait tenté de contribuer à un camp plus sympathique à vivre. Sans succès. Il avait alors pris ses minces valises et était parti par monts et par vaux. Après tout, rien ne le retenait là même s'il avait regretté partir sans Logan et son fils. Il s'était attaché à eux, et aimait croire que l'inverse était vrai. Mais il comprenait le père. Entreprendre un tel voyage sans aucune garantie, c'était folie. Surtout avec les dingues qui parcouraient le pays, en plus des zombies. Alors il était parti seul, avec son baluchon et ses armes. Là il avait fait la rencontre de plusieurs personnes. Il avait ainsi pu voir l'étendue de ce qu'un drame pareil pouvait engendrer chez les gens, combien ça pouvait affecter leur psychologie et les changer. Hélas, ça les changeait rarement en meilleur. Traversant le pays sans vraiment savoir ce qu'il attendait ou espérait, il était passé de groupe en groupe, avec des périodes de solitude. Puis finalement il avait entendu parler d'Angels Camp. Curieux et ayant sûrement besoin de se poser, il avait décidé de s'y rendre. Il ne lui restait plus grand-chose, si ce n'était de se sentir utile pour quelqu'un en utilisant les compétences acquises au cours de sa vie. Il était désormais arrivé à destination. Reprenant la route, il termina de marcher les derniers mètres qui le séparait du camp. Une autre aventure allait commencer pour lui.

Entrant dans le camp après avoir passé la barrière de contrôle, Alec remarqua aussitôt que la sécurité pourrait être optimisée. Mais bon, il n'allait pas déjà faire son intéressant, même si ce n'était pas l'objectif recherché. Avançant lentement mais d'un pas assuré, l'ex-militaire observait les environs et se familiarisait déjà avec les environs et les nouvelles têtes. Il aperçut d'ailleurs une femme aux cheveux bruns non loin qui remarqua presque aussitôt. Il la salua d'un signe de tête alors qu'il passait devant elle. Le plus difficile serait les premiers jours, le temps de se faire à ce nouvelle environnement. Mais en comparaison de son passé, ce serait vite fait. Alec finit par s'arrêter une fois face à la petite ville. Il avait beau en avoir entendu parler, ça l'étonnait sacrément de constater que l'électricité fonctionnait ici. Il eut un moment d'absence tandis qu'il se plongeait dans ses pensées. C'est alors qu'il sentit une présence derrière lui. C'était la brune de toute à l'heure. « Bonjour. Vous pouvez me dire à qui je dois m'adresser pour m'installer ici ? » demanda-t-il d'une manière assez douce, pour adoucir son côté militaire-sauvage-à ne pas emmerder. Car s'il le portait sur son visage, Alec était quelqu'un de très amical et sympathique quand il avait envie. Soit la plupart du temps, depuis l'épidémie, car il avait de toute façon trop la flemme de se prendre la tête et il préférait clairement utiliser son énergie envers de vrais ennemis.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1776

× Points de vie : :
395

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Sam 23 Sep - 21:41

     

Alicia ♦️ Alec ♦️

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia
Plus le temps passé, plus le temps j'avais des résponsabilités au sein de l'angel camp. J'étais heureuse de me rendre utile, j'avais l'habitude d'être une agent du FBI, alors rester du genre au lendemain à rien faire, ce n'était pas possible. Quand on arrive dans le camp, nous sommes surveillaient, puis la confiance s'installe, aujourd'hui je pouvais même accueillir les nouveaux survivants, même si ils étaient rares. Alors que je faisais ma tournée dans le camp, j'aperçus de loin un homme franchir l'entrée de l'angel camp, je ne l'avais jamais vue, c'était donc un nouveau, de suite j'eu un sourire, regardant celui-ci découvrir les lieux. L'un des gardes que je connaissais bien, me confia "le nouveau", c'était à moi de lui faire visiter le camp, de lui expliquer les règles, puis de lui trouver un endroit ou dormir, j'hochais la tête. Alors que je me rapprochais de l'homme, celui-ci prit la parole en premier et j'eu un léger sourire.

-Bien ça tombe bien, j'ai été choisi pour vous aidez à vous installez, je suis Alicia Valentine


Dis-je en lui tendant la main

-Ici il y a des règles, rien de bien méchant, avant de prendre une place dans le camp, il faut d'abord que je vois si vous êtes digne de confiance ... Bon dit comme ça, ça ne fait pas forcément plaisir, mais c'est le règlement, je vais aussi vous trouvez un toît et tout ce dont vous avez besoin, répondre à vos questions, si vous en avez

Dis-je toujours avec un sourire en coin, sur le coup j'avais beaucoup parler, je n'avais pas non plus envie de lui faire peur.

GleekOut!

_________________
Les légendes ne meurent jamais
All I know is you're my rock and roll And wherever we go, we are heroes, heroes Legends never die! Die die They don't make 'em like you & I Legends never die! Die die Legends never die! Die die ▬ Texte coloré + italic.

Awards 2018
Spoiler:
 


Dernière édition par Alicia Valentine le Dim 24 Sep - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Caravane D1 dans la zone D qu'il partage avec Ashley

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
115

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Sam 23 Sep - 22:28

Alec
&
Alicia
Mon cœur a un trou qui ne guérira pas. Donc, je le remplis de sourires, de musique et de poésie mais tout finit par tomber. Et mon fardeau est à nouveau exposé.

   
Le camp avait l'air plutôt conséquent, et ses yeux affûtés lui firent comprendre que les barrières étaient repoussées au fur et à mesure pour accueillir les nouveaux survivants qui se présentaient. Alec ne saurait dire si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Ça pouvait être une bonne chose d'être en nombre, à condition que tout soit bien organisé, surtout la défense. Par habitude, il ne put s'empêcher de relever tous les points qui étaient possiblement améliorables. Des restes de ses anciens boulots, sûrement, bien que ce réflexe-là provienne sans nul doute de son expérience de mercenaire. Mais Alec revint de ses réflexions lorsqu'il entendit que quelqu'un se postait derrière lui. La brune qu'il avait vu plus tôt lui faisait face et, aussitôt, il l'étudia pour savoir à quel genre de femme il avait affaire. Elle semblait robuste, déterminée, le genre qui ne se laissait pas marcher dessus et qui avait aussi du répondant. Il comprit pourquoi elle était assignée au tours de garde. Finalement, il lui demanda comment il devait procéder pour avoir une place ici. « Bien ça tombe bien, j'ai été choisi pour vous aidez à vous installer. Je suis Alicia Valentine. » déclara-t-elle en lui tendant la main, salutation qu'il accepta poliment en la serrant dans la sienne. Quoi qu'un peu trop fort. Il avait tendance à ne plus trop sentir sa force après être resté trop longtemps sans contact humain. Sûrement son côté animal qui reprenait le dessus pour mieux survivre. « Alec Morgan. » se présenta-t-il à son tour. « Ici il y a des règles, rien de bien méchant. Avant de prendre une place dans le camp, il faut d'abord que je vois si vous êtes digne de confiance... Bon dit comme ça, ça ne fait pas forcément plaisir, mais c'est le règlement. Je vais aussi vous trouvez un toit et tout ce dont vous avez besoin, répondre à vos questions, si vous en avez. » Bon, au moins ils n'étaient pas totalement inconscients. Des règles, un système pour mesurer la dangerosité d'une personne... Excellent. C'était un bon début, mais Alec attendait de voir ce que ça donnerait dans les faits. « D'accord. Dites-moi ce que je dois faire. » répondit-il sans s'offusquer et ayant hâte de passer à la suite. Ordre et discipline, c'était maintenant son côté militaire qui prenait le dessus. Il ne posait pas de question, il se mettait à disposition, prêt à obtempérer pour prouver qu'il n'était pas une menace. Pas pour eux en tout cas. Alec se demandait néanmoins comment ils faisaient pour juger si une personne était apte à rester ou non. Enfin, il le saurait bien assez tôt.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1776

× Points de vie : :
395

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Dim 24 Sep - 18:26

     

Alicia ♦️ Alec ♦️

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia
Alors que l'homme venait de se présenter à son tour, il me serra la main ou plutôt me la broya, j'eu un sourire en coin, alors que je regardais celui-ci, je pouvais voir qu'il ne l'avait sans doute pas remarquer, peut-être était-il un solitaire depuis pas mal de temps, quand on reste trop longtemps seul, on ne se rends plus compte de nos paroles, si elles peuvent être blessantes ou pas, on ne se rends plus compte de notre force, quand j'étais arrivé ici, j'avais encore des reflexes assez violents lorsqu'on s'approcher de moi sans prévenir, petit à petit, je mettais habitué à la présence des autres dans le camp.

-Enchanté

Dis-je en hochant la tête et commençant à lui expliquer le règlement, enfin du moins les grandes lignes avant de rentrer dans les petits détails. Alec me demanda de suite ce qu'il devait faire, alors je commençais à lui faire visiter le camp, tout en lui parlant de celui-ci.

-Avant c'était une grande ville, des murs ont étaient érigés partout mais plus il y a de survivant, plus il faut les repousser, ici nous avons de l'électricité grâce à des panneaux solaire, des personnes possèdent des potagers, il y a même des familles

Dis-je en lui montrant des enfants jouer ensemble, pendant que des parents s'occuper du jardin.

-Selon les compétences de chacun, son ancien métier, il sera assigné à un poste, mais d'abord il doit passer un examen médical et rester un peu avec la personne qui lui présente les lieux, en gros nous allons devoir faire connaissance, ici tout le monde se tutoie, après c'est comme vous le souhaitez, je suis une ancienne agent du FBI enfin pour moi je le suis toujours ...

GleekOut!

_________________
Les légendes ne meurent jamais
All I know is you're my rock and roll And wherever we go, we are heroes, heroes Legends never die! Die die They don't make 'em like you & I Legends never die! Die die Legends never die! Die die ▬ Texte coloré + italic.

Awards 2018
Spoiler:
 


Dernière édition par Alicia Valentine le Dim 1 Oct - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Caravane D1 dans la zone D qu'il partage avec Ashley

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
115

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Jeu 28 Sep - 17:57

Alec
&
Alicia
Mon cœur a un trou qui ne guérira pas. Donc, je le remplis de sourires, de musique et de poésie mais tout finit par tomber. Et mon fardeau est à nouveau exposé.

   
Les présentations se firent rapidement puisque, pour le moment, ils ne faisaient que se donner leur nom. Il n'était pas utile d'en dire davantage, ça viendrait bien assez tôt, une fois qu'ils auraient fait le tour du camp et qu'il serait temps d'approfondir la conversation pour voir s'il pourrait rester, à quoi il pourrait être utile. La brunette se contenta ainsi d'un « Enchantée. » avant de lui expliquer les premières règles à suivre ici. Alec hocha la tête, il n'était pas là pour emmerder son monde, juste pour aider. C'était une des dernières choses qu'il pouvait encore faire et qu'il avait envie de faire. Alicia se mit finalement en marche pour lui faire découvrir le village d'Angels Camp qui ressemblait à une petite ville. C'était bien différent de ce qu'il avait connu ailleurs. « Avant c'était une grande ville, des murs ont été érigé partout mais plus il y a de survivant, plus il faut les repousser. Ici nous avons de l'électricité grâce à des panneaux solaires, des personnes possèdent des potagers, il y a même des familles. » Alec ne fit pas de commentaire, il se contentait d'observer et de noter mentalement les informations qu'elle lui donnait et celles qu'il pouvait remarquer par lui-même. Après avoir ralenti leurs pas pour qu'Alicia prouve ses dires devant une famille où les enfants étaient justement en train de jouer et les parents en train de jardiner, le duo reprit plus rapidement. Alec ne put s'empêcher de penser que Logan et son fils auraient mieux ici... Mais la distance entre Yosemite et Angels Camp était conséquente, et donc on ne peut plus dangereuse. Il espérait simplement que tout allait bien pour ce père de famille auquel il s'était attaché. « Selon les compétences de chacun, son ancien métier, il sera assigné à un poste. Mais d'abord il doit passer un examen médical et rester un peu avec la personne qui lui présente les lieux. En gros nous allons devoir faire connaissance. Ici tout le monde se tutoie, après c'est comme vous le souhaitez. Je suis une ancienne agent du FBI, enfin pour moi je le suis toujours... » Alec sentit une légère angoisse poindre en lui. Ce camp était visiblement très convivial, voire familiale, et il se demandait si son côté indépendant et solitaire pourrait le supporter sur le long terme. Il faut dire aussi que ça faisait un sacré changement entre la vie qu'il s'apprêtait à quitter et ce nouveau chapitre de son existence. Des semaines seul, sans croiser le moindre être humain, et soudainement le retour à la société qui ressemblait à celle d'avant l'apocalypse. Troublant. Alec ne montra rien des sentiments ambivalents qui l'habitèrent à ce moment-là. Il savait qu'il s'adapterait. Comme toujours. Il lui faudrait juste le temps de faire cet ajustement social. « J'ai été militaire chez les Navy SEALs, puis chasseur de primes. » dit-il, s’abstenant de parler de ses années de mercenaires. Ce pourrait être mal vu, car ils étaient connus pour leur côté brutal et inhumain. On le regarderait différemment si ça viendrait à se savoir. En revanche, il n'était guère étonné qu'Alicia fasse ce genre de boulot. Elle dégageait une force et une habileté à faire face à ce genre de situation dramatique. Et puis ceux qui survivaient étaient le plus souvent des personnes qui avaient un métier de ce type. « Et on peut se tutoyer, ça ne me dérange pas. » Surtout s'ils n'allaient pas se quitter jusqu'à qu'on décide de son sort définitif. « Après la visite du camp, tu vas m'emmener où alors ? Direction le médecin ? » Il passa d'ailleurs sur le fait qu'il était étonné que, finalement, la prise en charge des nouveaux survivants suive un processus si strict et précis. « Ça va prendre combien de temps pour savoir si je peux rester ? » demanda-t-il finalement, direct comme à son habitude pour ne pas perdre son temps.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1776

× Points de vie : :
395

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Dim 1 Oct - 18:02

     

Alicia ♦️ Alec ♦️

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia
Alors que je faisais la visite du camp à Alec, je savais que les questions n'allaient pas tarder. Je ne voulais pas trop l'abrutir, je suis une véritable pipelette et j'étais capable de changer d'un sujet à un autre en quelque seconde. J'ai toujours été hyperactive, parfois j'allais même à parler trop vite, enfin pour le moment tout allé bien. J'étais en train de parler de l'ancienne ville de l'endroit ou on se trouvé, que petit à petit on devait élargir le camp car il y avait de plus en plus de survivant, je montrais aussi les rambardes, les tours de garde à Alec. J'étais aussi fière de lui dire que le camp avait trouvé un moyen d'avoir de l’électricité, que les habitants avaient des potagers, qu'on pouvait même vivre en famille, enfin l'Angel camp porté très bien son nom. Ensuite je fini par expliquer à l'homme que selon nos compétences, nous étions placés à un poste, en aucun cas on allé demandé à une mère au foyer d'aller chercher du ravitaillement. Finalement j'en dis davantage sur moi à Alec, j'étais une ancienne agent du FBI (enfin ancienne était un grand mot). Alors que celui-ci se présenta à son tour comme ancien militaire, puis ancien chasseur de prime j'eu un sourire.

-ça nous fait des points communs, je suis sur que tu va trouver quelque chose d'intéressant ici, on a toujours de quoi s'occuper, les tours de garde, aller au ravitaillement, s'occuper des armes et j'en passe


Je l'avais de suite tutoyer et lorsqu'il approuva, je fus ravi, je préférais largement qu'on se tutoie.

-C'est comme tu veux, ont peut aller au médecin tout de suite et je te fais visiter le reste du camp, ou la maison ensuite se sera au bout d'une semaine que j'irais voir les plus âgés de ce camp, puis que j'irais parler de toi, mais tu peux déjà être rassuré, personne n'a était mis à la porte, après chacun est libre de partir

GleekOut!

_________________
Les légendes ne meurent jamais
All I know is you're my rock and roll And wherever we go, we are heroes, heroes Legends never die! Die die They don't make 'em like you & I Legends never die! Die die Legends never die! Die die ▬ Texte coloré + italic.

Awards 2018
Spoiler:
 


Dernière édition par Alicia Valentine le Lun 13 Nov - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Caravane D1 dans la zone D qu'il partage avec Ashley

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
115

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Sam 7 Oct - 12:06

Alec
&
Alicia
Mon cœur a un trou qui ne guérira pas. Donc, je le remplis de sourires, de musique et de poésie mais tout finit par tomber. Et mon fardeau est à nouveau exposé.

   
Peut-être Alec avait-il jugé un peu trop vite ce camp aux allures de la petite maison dans la prairie. Après tout, ce n'était pas parce que les gens vivaient en communauté, s'entraidant et cultivant la terre, ayant même encore l'électricité, qu'ils avaient oublié de s'occuper de la sécurité. Ce devait même être particulièrement compliqué s'ils devaient régulièrement repousser les frontières. Il faut croire que le camp de Yosemite et son périple en solitaire l'avaient rendu un temps soit peu paranoïaque. Si on l'acceptait ici et qu'il décidait de rester, il allait avoir besoin de temps avant de laisser son côté sans cesse sur ses gardes de côté. Mais peut-être n'était-ce pas une mauvaise chose. Parce que très franchement, vu ses antécédents, il se doutait qu'on allait le mettre à la sécurité et pas à la culture des champs alors qu'il n'y connaissait rien. En tout cas, l'ex-agent du FBI ne semblait pas farouche pour un sou. Elle paraissait même étonnamment épanouie. Elle ne fut guère particulièrement surprise par les métiers qu'il avait pu effectué. Peut-être l'aurait-elle été s'il avait mentionné ses années en tant que mercenaire ? « Ça nous fait des points communs. Je suis sûre que tu va trouver quelque chose d'intéressant ici, on a toujours de quoi s'occuper : les tours de garde, aller au ravitaillement, s'occuper des armes et j'en passe. » Si avoir travaillé pour le gouvernement était un point commun, alors oui ça leur en faisait un, à ceci près qu'il n'avait pas un très bon souvenir de la façon dont ça s'était terminé pour lui. Alec avait appris à être conciliant, obéissant, mais pas de là à sacrifier ses convictions. Ça lui avait couté sa place. « Tant mieux, je n'aime pas rester trop longtemps sans rien faire. » Ça le rendait soit nerveux, soit l'exact contraire. Et il n'aimait ni l'un ni l'autre. Alec n'avait qu'une crainte : perdre de ses talents, et devenir faible. Du coup, il préféra en venir directement aux faits et demanda à Alicia quelle était la procédure habituelle. « C'est comme tu veux. On peut aller au médecin tout de suite et je te fais visiter le reste du camp, ou la maison ensuite. Ce sera au bout d'une semaine que j'irais voir les plus âgés de ce camp, puis que j'irais parler de toi, mais tu peux déjà être rassuré, personne n'a était mis à la porte. Après chacun est libre de partir. » Il n'était pas sûr que ça le rassurait que personne n'ait jamais été mis à la porte. Alec avait du mal de croire que tout le monde vivait véritablement en parfaite harmonie et que jamais personne n'avait causé d'ennui. Mais une fois encore, c'était peut-être parce qu'il en avait déjà trop vu qu'il était aussi cynique sur l'être humain. « Allons voir le médecin, ce sera déjà ça de fait. » Pragmatique et ayant gardé bon nombres de ses habitudes militaires et mercenaires, Alec aimait qu'on aille droit au but. Comme ça, cette histoire-là serait réglée une bonne fois pour toute. Ensuite il demanderait à Alicia de lui faire visiter le reste du camp et ensuite, il pourrait aller se reposer dans sa future maison. C'était, selon lui, le parcours le plus logique. Pendant qu'ils marchaient en direction du dispensaire, Alec s'intéressa finalement à sa référente. « Et toi, tu es ici depuis combien de temps ? » Maintenant qu'il avait en tête son itinéraire et qu'il avait pu se faire une idée de la mentalité des survivants de ce camps-ci, Alec se sentait plus à l'aise pour se montrer moins froid et afficher son côté humain.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1776

× Points de vie : :
395

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Lun 13 Nov - 21:53

     

Alicia ♦️ Alec ♦️

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia
Lorsqu'on était sur le camp depuis un bout de temps, qu'on effectué des sorties pour aider la camp, évidemment on finissait par être comme une sorte de modèle. Je mettais vite tourné du côté des leaders, certes je n'ai pas l'âme du chef, je suis plutôt le genre qui aime "suivre" pas une "alpha" mais une "bêta", j'ai mon caractère heureusement, il ne faut pas me marcher sur les pieds, enfin le but, c'est que j'avais réussi à me faire une place et j'en étais fière. Alec était un nouveau, j'avais donc pour mission de lui faire découvrir le camp et de l'habituer aux règlement, même si celui-ci n'était pas trop strict. Me présentant à l'homme, celui-ci se présenta à son tour, je lui tendis la main et lorsqu'il me serra celle-ci, je pouvais deviner une bonne dose de force en lui, j'eu un léger sourire espiègle. Faisant le tour du camp à Alec, lui expliquant les règles, je pus lui faire part de mes activités au sein du camp.

-Je comprends parfaitement, quand je suis arrivé, je voulais déjà sortir du camp pour aider côté ravitaillement, en tout cas si tu t'ennui n'hésite pas à venir me voir, au début on peut quand même trouver des choses intéressantes à faire ici

Moi ça avait été les tours de garde, le fait d'avoir un rôle de protectrice du camp m'avait rendu assez fière. Evidemment j'avais aussi fait part à Alec qu'il devait faire une visite médical, et celui-ci préféra y aller maintenant.

-Ok donc on va voir le médecin tout de suite, puis ensuite se sera plus facile pour le reste de la visite du camp, sinon la visite médical est rapide, le médecin verifie surtout qu'il n'y ait pas de blessure et fait une prise de sang

Alors qu'on marché en direction du dispensaire, Alec me demanda depuis combien de temps j'étais présente dans ce camp.

-ça fait un an

GleekOut!

_________________
Les légendes ne meurent jamais
All I know is you're my rock and roll And wherever we go, we are heroes, heroes Legends never die! Die die They don't make 'em like you & I Legends never die! Die die Legends never die! Die die ▬ Texte coloré + italic.

Awards 2018
Spoiler:
 


Dernière édition par Alicia Valentine le Sam 13 Jan - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Caravane D1 dans la zone D qu'il partage avec Ashley

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
115

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Dim 24 Déc - 12:44

Alec
&
Alicia
Mon cœur a un trou qui ne guérira pas. Donc, je le remplis de sourires, de musique et de poésie mais tout finit par tomber. Et mon fardeau est à nouveau exposé.

   
Alec avait quitté Yosemite parce qu'il ne supportait pas cet état d'esprit égoïste qui régnait dans le camp. Il avait beau avoir un caractère solitaire, il n'était pas asocial pour autant. L'armée avait même développé chez lui un côté très soudé et uni de camaraderie. Face à une mort imminente, peu importait les coups de gueule qu'on pouvait avoir avec certains miliaires. Là, aux portes de l'enfer, l'amitié et la loyauté primaient sur tout le reste. Et contrairement à ce qu'on pouvait penser, ce n'était pas chez les mercenaires qu'il avait commencé à devenir plus distant avec le reste du monde. Parce que chez ces types-là régnaient le même besoin de confiance pour bosser les uns avec les autres. Simplement, leurs rêves patriotiques avaient été brisé sur le front, à moins qu'ils n'en aient jamais eus, et leurs intérêts s'étaient tournés vers l'argent ou quelques autres idéologies. Alec y était entré après s'être fait virer des Navy SEALs. La douleur que lui avait infligé la mort de sa mère lui avait complètement fait perdre les pédales, tant leur lien était fusionnel. Et ce n'était pas le départ de sa femme qui avait fait barrage à sa descente aux enfers. Sa rage et ses meurtrissures avaient donc été son moteur, puis il avait ouvert les yeux. Aujourd'hui, Alec retrouvait ce besoin de se sentir utile, de retrouver ce qu'il avait perdu, même si ça semblait être impossible. Alors à toutes fins utiles, il voulait au moins ne pas s'ennuyer et servir le camp le plus rapidement possible. « Je comprends parfaitement. Quand je suis arrivée, je voulais déjà sortir du camp pour aider côté ravitaillement. En tout cas, si tu t'ennuies, n'hésites pas à venir me voir. Au début on peut quand même trouver des choses intéressantes à faire ici. » Le soldat hocha la tête. « Je n'y manquerai pas. » Mais comme dans tout, il fallait prouver sa valeur et passer par des tests qui faisaient office de rites. En l'occurrence, Alec devait passer une visite médicale. Pourquoi pas ? Même s'il avait pour le moment du mal d'en voir l'utilité. Mais bon, il n'avait rien à caché, physiquement parlant, alors autant se débarrasser de cette corvée rapidement. « Ok, donc on va voir le médecin tout de suite, puis ensuite ce sera plus facile pour le reste de la visite du camp. Sinon la visite médicale est rapide. Le médecin vérifie surtout qu'il n'y ait pas de blessure et fait une prise de sang. » Une prise de sang ? Voilà qui le laissa perplexe. Ça signifiait que non seulement ils avaient les moyens de faire des prélèvements mais aussi de les analyser ? L'Angel Camps était décidément sous-estimé. Ça ne lui donnait qu'encore plus envie de protéger ces ressources des autres. « Bon, allons-y. Ça ne m'avait étrangement pas manqué. » soupira-t-il dans un léger sourire, repensant à toutes les visites qu'on lui avait déjà fait faire durant son service militaire. Sur le chemin, Alec ne put cependant s'empêcher de lui demander depuis combien de temps elle était là. « Ça fait un an. » Il calcula alors que monter les grades étaient plutôt rapides. D'un autre côté, ce n'était pas très compliqué. Il ne devait y avoir tant de personnes que cela qui s'y connaissaient en terme de stratégie militaires. Alec aurait donc de bonnes chances de pouvoir accéder à un poste clé en peu de temps, une fois qu'il aurait gagné la confiance des membres du camp.

Arrivés devant le dispensaire, Alicia annonça l'arrivé d'un nouveau venu, présenta Alec au médecin, et sans tarder il lui fit passer sa visite médicale. Alec se retrouva rapidement presque à poil pour qu'on puisse vérifier qu'il n'avait aucune morsure de nulle part. Tellement habitué à ce genre d'exercice qu'il se moquait bien qu'Alicia le matte ou pas. L'armée n'était pas vraiment connu pour son côté intimité. En fait, que ce soit pour dormir ou pour le reste, on ne faisait jamais rien seul. Une bonne méthode pour rapprocher les hommes, mais étouffant à la fois. Ce fut ensuite le tour de la prise de sang, puis Alec put se rhabiller. « J'imagine que c'est l'heure de faire le tour du camp ? » Ce qu'ils firent, jusqu'à ce que toute la zone lui fut présentée. Il rencontra d'ailleurs nombre de gens aussi aimables les uns que les autres, même s'il allait lui falloir du temps pour retenir autant de noms et de visages. « Je dois avouer que ça change vraiment de là où je viens. » confia-t-il une fois qu'ils se furent arrêtés. « Merci pour la visite et pour le reste. Mais qu'est-ce que je suis sensé faire maintenant ? » demanda-t-il, en bon soldat habitué à obéir à des ordres. Après tout, on ne se refaisait pas.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1776

× Points de vie : :
395

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Sam 13 Jan - 15:56

     

Alicia ♦️ Alec ♦️

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia
J'étais plus qu'heureuse d'avoir été choisi, pour pouvoir faire la présentation des lieux à Alec. Je me retrouvais bien souvent seule, trop seule à mon goût, je n'arrêtais pas de chercher la compagnie, seulement en ces temps difficile, il est dur de croiser du monde, pour ne serais-ce que parler un peu ... Oui, moi, Alicia la boule de nerf j'en souffrais énormément, alors maintenant que j'avais Alec avec qui parler, je ne pouvais m'empêcher de sourire comme une idiote. Je parlais de la visite médical à Alec, celui-ci préféra y aller de suite, au moins se serait quelque chose de fait, et oui il serait tranquille pour ensuite visiter le camp. En cours de route, il me demanda depuis combien de temps j'étais à l'angel camp, ma réponse fut simple, un an ... Oui, déjà ... Le temps passe vite, le monde ne c'était toujours pas relevé, et vue dans quel état il est, je doute qu'il ne se relève un jour, après si c'était le cas, je ne serais sans doute pas présente pour le voir ... Que je cesse de penser ainsi, je secouais la tête avant d'entrer à l'infirmerie du camp, pour y présenter Alec à notre médecin. Comme d'habitde le médecin fit son boulot, et je du admettre que j'étais resté étonné, en voyant que Alec ne me demandait même pas de sortir, après tout, ça aurait été dans son droit. Enfin je respectais tout de même l'intimité de l'homme, je me détournais pour regarder des vieux livres, mais tout en pensant à torse bien musclé que j'avais tout même vue. Ma pauvre Alicia, ça fait trop longtemps que tu es toute seule, voilà que j'étais sur le point de me cogner la tête contre un mur, en même temps c'est lui qui avait retiré ses fringues devant moi ... Je pouvais me rappeler ma première visite médical, j'avais faillit mordre. Enfin une fois que la visite fut fini, je sorti de l'infirmerie avec Alec et heureusement celui-ci reprit la parole. J'eu un sourire vers l'homme tout en hochant la tête, et de suite je lui visiter l'angel camp. On pouvait facilement y trouver des familles, des personnes heureuses de voir un nouveau arrivé, signe qu'il y avait encore de l'espoir. Lorsque Alec repris la parole je penchais la tête sur le côté, curieuse.

-Tu étais dans un camp en particulier ? Personnellement j'ai juste connu la zone 51


Après je ne doutais pas qu'il y ait d'autre camp établi ailleurs, le monde était vaste, par contre est-ce que les règles étaient souples ? La j'en doutais. Puis regardant la nuit tomber, je souris aux paroles du soldat.

-Maintenant ont va manger, j'imagine que tu va apprécier prendre une douche et avoir des nouveaux vêtements, par contre, tu n'a pas encore de maison, j'ai mis du temps à avoir la mienne, donc tu peux rester avec moi, elle est largement assez grande pour deux, ou retourner à la base que t'a accueillis à l'entrée ... J'ai du y rester pas mal de temps à mes débuts d'ailleurs ...

Et bout d'un moment mon intimité m'avait vraiment manqué.  

GleekOut!

_________________
Les légendes ne meurent jamais
All I know is you're my rock and roll And wherever we go, we are heroes, heroes Legends never die! Die die They don't make 'em like you & I Legends never die! Die die Legends never die! Die die ▬ Texte coloré + italic.

Awards 2018
Spoiler:
 


Dernière édition par Alicia Valentine le Jeu 15 Fév - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Caravane D1 dans la zone D qu'il partage avec Ashley

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
115

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Ven 9 Fév - 18:40

Alec
&
Alicia
Mon cœur a un trou qui ne guérira pas. Donc, je le remplis de sourires, de musique et de poésie mais tout finit par tomber. Et mon fardeau est à nouveau exposé.

   
Voilà, maintenant que Alec avait fini en caleçon à l'infirmerie et que le médecin avait la confirmation qu'il n'était pas malade et qu'il n'avait ni griffure ni morsure, on allait pouvoir lui lâcher la grappe avec les formalités. En tout cas, avec celle qui lui demandait de se mettre quasiment à poil devant un inconnu. Ou plutôt deux. Mais à la guerre comme à la guerre, Alec n'était pas du genre pudique pour une simple visite médicale. Et franchement, sans être du genre narcissique, les boulots qu'il avait fait avaient sculpté son corps en celui d'un apollon. Donc pas de quoi se planquer sous la table, mais pas de quoi non plus en jouer pour draguer son guide. Ce n'était pas son genre. Trop solitaire et trop fidèle à sa liberté. Ceci étant dit, il devait avouer que Alicia était canon. Il se fit même la réflexion que c'était plutôt étonnant de croiser encore de belles femmes par les temps qui courraient. Privés de leur confort, Alec avait parfois cet impression qu'ils étaient retournés à l'ère de Cro-Magnon. D'un autre côté, cette nana était magnifique naturellement. Ses yeux verts étaient particulièrement envoûtant, ainsi que ses sourires malicieux. A côté d'elle, il devait avoir l'air plus proche du zombie que de l'être humain. Enfin, apocalypse ou non, on restait ce qu'on était au fond de soi, et Alec était une boule de rage qui cherchait l'apaisement en donnant de sa personne. Il en oubliait ainsi ses problèmes et ses meurtrissures, et avait la sensation d'avoir été utile. C'était tout ce qui lui restait dans ce monde.

 
Une fois rhabillé, ils sortirent du dispensaire et ce fut le moment de faire le tour du campement. Clairement, c'était différent de Yosemite. Ici les gens étaient souriants, amicaux et chaleureux. Rien à voir avec la froide indifférence de son camp précédent. Peut-être aurait-il dû insister pour que Logan et son fils viennent avec lui ? Tony aurait été tellement plus heureux et à l'abri ici. Il aurait pu se faire des amis et grandir dans un environnement presque normal. Étrange qu'Alec pense à eux à ce point... Mais le père et l'enfant avaient touché son cœur, bien plus qu'il ne l'aurait pensé. Solitaire oui, mais pas encore un monstre sans sentiment. Et pourtant... pourtant son passé le suivait encore. Il ne s'en irait jamais d'ailleurs, Alec le savait parfaitement. Néanmoins les temps troublés qu'ils vivaient avaient quelque peu amoindri ses cauchemars. « Tu étais dans un camp en particulier ? Personnellement j'ai juste connu la zone 51. » demanda finalement Alicia, tandis qu'ils conversaient tout en marchant, apprenant à se connaitre. « Ah, la Zone 51. J'en ai entendu parlé et j'ai tenté d'y aller mais... je suis tombé sur d'autres survivants qui avaient plus besoin de mon aide. Puis j'ai atterri à Yosemite, avant de me lasser de leur comportement individualiste et d'entreprendre le voyage jusqu'ici. J'imagine que j'étais aussi curieux de voir si les rumeurs sur le confort du camp étaient réelles ou non. » Quand à la Zone 51, il en avait finalement entendu plus de mal que de bien, le faisant douter de son envie de rejoindre le camp des soi-disant sauveurs. « C'était comment là-bas ? » s'enquit-il par curiosité. Le mettrait-elle en garde comme d'autres l'avaient fait ? Ou bien avait-elle quitté la Zone pour d'autres motifs ? Il lui demanda ensuite ce qu'il était sensé faire maintenant que la visite médicale et la visite du camp avaient été faites.« Maintenant on va manger. J'imagine que tu vas apprécier prendre une douche et avoir des nouveaux vêtements. Par contre, tu n'as pas encore de maison. J'ai mis du temps à avoir la mienne. Elle est largement assez grande pour deux donc tu peux rester avec moi, ou retourner à la base qui t'a accueilli à l'entrée... J'ai du y rester pas mal de temps à mes débuts d'ailleurs... » Sérieusement ? Elle lui proposait de s'installer chez elle sans même le connaitre ? Eh bien c'était tentant. Mais Alec se sentait gêné d'accepter, et il demeurait un loup solitaire. Puis surtout, il y avait une éternité qu'il n'avait pas habité avec quelqu'un, et il doutait donc d'être d'agréable compagnie et d'être un bon colocataire. « C'est gentil de te proposer. Mais je ne sais pas trop. Je suis habitué à être seul alors... je ne suis pas sûr d'être de bonne compagnie. » Il sentait un bon feeling passer entre eux, mais sa nature sauvage et sa peur qu'on découvre qui il était réellement et les horreurs qu'il avait pu commettre avaient plutôt tendance à vouloir le faire refuser. Avec un peu de chance, Alicia prendrait la décision pour lui. Oui, oui, de temps en temps il était comme ça. Capable d'agir en situation d'urgence mais incapable de prendre une petite décision. Quoique, pas si petite que ça. Toujours est-il qu'il préféra attendre de voir si Alicia "insistait" ou pas. Ça pourrait sûrement l'aider à choisir.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1776

× Points de vie : :
395

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Jeu 15 Fév - 21:50

     

Alicia ♦️ Alec ♦️

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia
Toujours aussi enthousiaste de voir un nouveau à Angels Camp, je fis faire le tour du coup à Alec après ça visite médical. Limite on aurait pus me prendre pour une gamine, j'étais sur le point de sautiller de joie, qui pourrait croire que je suis une ancienne agent du FBI d'ailleurs ? J'ai toujours gardé un caractère rêveur, voir enfantin, mais je garde tout de même les pieds sur terre. Encore une fois je ne pus m'empêcher de repsenser au passé ... Comment aurais-je réagis avant l'apocalypse en voyant Alec ? Soyons honnête, c'est un bel homme, il a du charme, puis il est très bien foutu, je viens d'en avoir la confirmation pendant la visite médical. Très bien, je dois encore me répéter cette phrase : Alicia ça fait bien trop longtemps que tu es célibataire, calme toi, tu va le faire fuir ce pauvre homme. Passant devant les autres habitants, on pourrait croire qu'il n'y avait aucun zombie à l'extérieur, les gens apprenaient à de nouveau vivre sans avoir peur ... Enfin je repris la parole, pour en savoir davantage sur le parcours de Alec. Visiblement l'ancien soldat était parti pour la zone 51, mais il avait fini dans un autre camp, un camp ou ça semblait être chacun pour soit ... Pour les personnes débrouillardes ça pouvait passer, mais pour les autres ... Puis Alec me demanda comment c'était dans la zone 51.

-C'était un simple camp de réfugié, il y avait des soldats qui tentaient de faire des contrôles dans le camp, de mon côté j'aidais, entant qu'ex agent du FBI j'avais été demandé, les gens étaient méfiants, moi même je l'étais, je n'avais pas vraiment confiance envers le fonctionnement de ce camp, je resté souvent en retrait d'ailleurs ... J'ai vue des familles complètement perdu, des enfants paniqués, j'ai aidé comme j'ai pus seulement ... Le camp n'était pas bien organisé, ça a mal tourné et je suis parti


Ce n'était pas des souvenirs très agréables ... J'avais aussi entendu dire qu'il y avait une sorte de massacre, enfin beaucoup avait fini par partir, heureusement pour moi, j'étais parti à temps. Puis il me demanda ce qu'il devait faire, maintenant que la visite médical et celle du camp était terminée. Cette fois-ci je du vraiment effrayer Alec. Je savais ce que c'était que de rester à la base, de plus, j'avais une grande maison ... Je m'ennuyais facilement ... Alors pourquoi ne pas en profiter, pour offrir une chambre à Alec ? A sa réponse j'haussais des épaules.

-La maison est bien assez grande pour deux, puis je ne suis pas le genre à venir sur le territoire des autres, ça fait longtemps que j'ai appris à vivre seule ... Même trop ... C'est assez morbide dans une aussi maison, après c'est comme tu veux, je ne vais pas te forcer la main

Dis-je avec un léger rire, même si je crus que j'allais rougir de honte.  

GleekOut!

_________________
Les légendes ne meurent jamais
All I know is you're my rock and roll And wherever we go, we are heroes, heroes Legends never die! Die die They don't make 'em like you & I Legends never die! Die die Legends never die! Die die ▬ Texte coloré + italic.

Awards 2018
Spoiler:
 


Dernière édition par Alicia Valentine le Mar 6 Mar - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Caravane D1 dans la zone D qu'il partage avec Ashley

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
115

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Lun 26 Fév - 13:54

Alec
&
Alicia
Mon cœur a un trou qui ne guérira pas. Donc, je le remplis de sourires, de musique et de poésie mais tout finit par tomber. Et mon fardeau est à nouveau exposé.

   
Curieux de connaître comment était cette Zone 51 dans laquelle il n'avait finalement pas été, Alec put en demander l'ambiance et le fonctionnement puisque Alicia y avait été à ses tous débuts. En tant qu'agent du FBI, on lui avait demandé d'aider à gérer cette nouvelle crise, ce qui était on ne peut plus logique. S'il avait été encore Navy SEALs à cette époque, sûrement qu'on lui aurait demandé la même chose. Mais comme il ne l'était plus depuis un bon moment, Alec avait vécu l'arrivée de l'épidémie comme le commun des mortels. Pour autant, il continuait de se demander si ses anciens camarades de combat s'en étaient sortis, et s'ils étaient dans la Zone 51. D'ailleurs, est-ce que tous les militaires, agents de la CIA et du FBI ainsi que la police et les pompiers étaient réunis là-bas ? La Zone 51 devait ressembler à un état militaire si jamais c'était le cas. Alec n'aurait pas pu supporter cela. C'était aussi bien qu'il se soit fait renvoyer de l'armée. Peut-être qu'il n'avait pas ça dans le sang après tout, peut-être qu'il était juste un esprit libre. Difficile à dire, tant sa vie avait pris des tournants importants tout au long de son ancienne vie. Et même aujourd'hui, à l'ère des zombies, Alec ne parvenait pas à rester en place. Il préférait aussi voyager seul, bien que cela ne l'empêche pas de venir en aide aux malheureux qui se faisaient opprimer. Mais quoi qu'il en soit, fidèle à lui-même, il finissait toujours par reprendre la route, seul. Angels Camp serait peut-être l'exception qui confirmerait la règle. Aussi sauvage puisse-t-il être, il ressentait le besoin d'être utile et de faire partie de quelque chose de plus grand. Et ce sentiment d'avoir un but pour lequel se battre était plus fort que tout le reste. Ce qui expliquait sûrement sa venue ici. « C'était un simple camp de réfugié. Il y avait des soldats qui tentaient de faire des contrôles dans le camp. De mon côté j'aidais, en tant qu'ex-agent du FBI j'avais été demandé. Les gens étaient méfiants, moi-même je l'étais, je n'avais pas vraiment confiance envers le fonctionnement de ce camp. Je restais souvent en retrait d'ailleurs... J'ai vu des familles complètement perdues, des enfants paniqués, j'ai aidé comme j'ai pu, seulement... Le camp n'était pas bien organisé, ça a mal tourné et je suis partie. » lui raconta Alicia. L'ex-soldat l'écouta attentivement, faisant le tri dans les informations qu'elle donnait sur elle-même sans forcément le vouloir. Apparemment, la belle brune avait le même genre de tempérament impulsif et empathique que lui. Ils s'étaient apparemment bien trouvés, mais seul le temps pourrait le confirmer ou l'infirmer. « Mmm, je vois. » répliqua-t-il. Ce qu'elle lui disait ne faisait que renforce ce qu'il pensait. La Zone 51 devait être aussi dangereuse que vivre avec une bande de psychopathes. Et encore, les psychopathes ne cachaient pas leurs intentions, contrairement à ceux qui devaient diriger la Zone. Sous couvert de vouloir trouver une solution et de protéger les rescapés, qui sait de quoi ils étaient capables ? Alec avait bien fait de ne pas s'y rendre, finalement. Quand bien même, son petit doigt lui disait qu'il en serait vite parti.

 
Puis l'ex-soldat voulut savoir quelle était la suite du programme. Maintenant qu'il avait passé la visite médicale et qu'on lui avait montré le camp, qu'était-il sensé faire ? Se faire mettre en quarantaine en attendant le verdict ? Alicia lui déclara qu'en principe il était sensé vivre dans une sorte de dortoir impersonnel le temps qu'on lui trouve un toit, et surtout qu'il prouve qu'il méritait sa place parmi eux. Mais contre toute attente, la belle brune lui proposa de venir vivre avec elle. C'était étonnant comme proposition, si bien que ça laissa Alec songeur. Pourquoi le lui proposait-elle, alors qu'elle ne le connaissait pas ? Et puis, il n'était pas sûr d'être de bonne compagnie. Du coup, il hésita, tout en tentant de voir jusqu'où irait Alicia pour le convaincre, à moins qu'elle se rétracte. Mais à défaut de prendre une décision, sa réaction l'aiderait à trancher. « La maison est bien assez grande pour deux, puis je ne suis pas le genre à venir sur le territoire des autres, ça fait longtemps que j'ai appris à vivre seule... Même trop... C'est assez morbide dans une aussi grande maison. Après c'est comme tu veux, je ne vais pas te forcer la main. » Alec hocha la tête. Comme si elle avait lu dans ses pensées, Alicia l'avait rassuré en lui faisant comprendre qu'elle ne viendrait pas le harceler sous prétexte qu'ils vivaient sous le même toit. Et puis, cette belle brune avait l'air fort sympathique. Alec sentait qu'ils s'entendraient bien, et qu'ils avaient beaucoup en commun. « C'est d'accord. Tu me fais visiter maintenant alors ? Comme ça, on en aurait fini avec les visites une bonne fois pour toute. » sourit-il, plus détendu. Il y avait longtemps que lui-même n'avait pas vécu avec quelqu'un, ni partager une intimité si proche. Mais avec Alicia, il n'allait apparemment pas s'ennuyer. Et puis il allait bien falloir travailler et aider au camp, donc ce serait de la colocation tout ce qu'il y a de plus normal.
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas

SUSPECTS
avatar


Awards :
Spoiler:
 

Si j'avais une voix je chanterais En me réveillant après la nuit passée Et je verrai ce que le lendemain m'apporte Balançant mes pieds depuis le rebord de la fenêtre Atteindront-ils un jour ce foutu sol ?

× A propos du vaccin : :
Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ellia avec Alec ( ancienne Angels camp)

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1776

× Points de vie : :
395

× Copyright : :
Schizophrenic

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Mar 6 Mar - 13:12

     

Alicia ♦️ Alec ♦️

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia
Alec était curieux concernant la zone 51, même si celle-ci n'était plus, je lui expliqué le fonctionnement de celle-ci, du moins lorsque j'y étais. C'était le début de la fin, alors nous étions pas encore tout à fait préparé à ce genre de situation, en même temps, qui aurait crus que les morts finissent par se relever ? Puis il y avait aussi les personnes qui avaient été contaminés ... On avait du apprendre à faire face à ce genre de situation, surveiller les survivants, faire des examens médicaux, éviter que l'épidémie ne se vienne se rependre. Il y avait aussi des personnes qui croyaient en une éventuelle guérison, alors il arrivé que ses personnes entrent dans le camp, puis qu'elles finissent être attaqué par la fièvre avant de mourir, puis de revenir ... Non, nous n'étions vraiment pas préparé, la peur et le stress était bien trop présent, je ne pouvais pas faire grand chose dans ce genre de situation, il y avait même des soldats qui venaient à tirer gratuitement, c'était surtout pour faire peur, puis remettre de l'ordre dans la zone, mais pour moi ce n'était pas une solution, alors j'avais fini par partir. Enfin pour revenir à l'Angels camp, disons que j'avais eu une très grande chance de tomber sur ce camp, d'après Alec il y avait des camps ou l’amabilité n'était pas présente. Terminant la visite du camp, je tentais de convaincre Alec d'habiter avec moi, la maison était tellement grande, puis j'en avais marre d'être seule ... Puis jusque la, je m'entendais bien avec cet homme, alors pourquoi pas ? Ce serait toujours mieux que rester à la base. J'eu un sourire, lorsque Alec fini par accepter, celui-ci voulant visiter la maison. Hochant la tête, je le conduis en direction de ma propre maison, ce n'était pas non plus le grand luxe, mais quand on voyait celle-ci, on avait du mal à imaginer qu'il y avait des rôdeurs hors de ses murs. Pas besoin de la verouiller, je pus entrer directement, suivi de Alec et je lui montrais le hall qui donné sur une très grande salle et un salon.

-Home sweet home ... Comme tu peux le voir, pas besoin de verrouiller ici, quand tu entre, tu arrive dans le hall et tu te retrouve directement face à la salle et au salon


Marchant dans la maison, je conduis Alec à travers celle-ci.

-La cuisine se trouve à gauche, tu as aussi une sorte de cagibis et un garage, à l'étage il y a trois chambes et une salle de bain

Montant à l'étage, je m'empressais de lui montrer.

-Derrière cette porte c'est ma chambre


Ouvrant une porte je lui en montrais une autre

-Ici je viens faire du sport quand il pleut, disons que j'ai voulus faire une salle de sport


Puis je le conduis à la dernière chambre et j'ouvris la porte

-Cette chambre n'a jamais servi, tu vois, je t'avais dis qu'ici c'était grand ... Maintenant que dis tu de manger quelque chose ? Je peux aller te chercher des vêtements à la réserve, toi tu peux profiter d'une douche avec de l'eau chaude

En général le mot "eau chaude" était un mot magique, c'était grâce à nos panneaux solaires qu'on pouvait en avoir, un petit luxe de plus. 

GleekOut!

_________________
Les légendes ne meurent jamais
All I know is you're my rock and roll And wherever we go, we are heroes, heroes Legends never die! Die die They don't make 'em like you & I Legends never die! Die die Legends never die! Die die ▬ Texte coloré + italic.

Awards 2018
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

EXEMPLAIRES
avatar


Quand un monde extérieur effrayant entre en collision avec un monde intérieur chaotique, le résultat est souvent écrasant et déconcertant.

× A propos du vaccin : :
Alec ne s'est pas fait vacciné. Il ne crois guère en ce remède miracle et n'a aucune envie de servir de cobaye humain.

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Caravane D1 dans la zone D qu'il partage avec Ashley

× Avant, j'étais : :
un Navy SEALs, puis un mercenaire et enfin un chasseur de primes

× Messages : :
115

× Points de vie : :
73

× Copyright : :
Schiziphrenic (avatar)

× Avatar : :
Jeremy Renner

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Larme d'Étoile ou Senara



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia Mar 6 Mar - 18:50

Alec
&
Alicia
Mon cœur a un trou qui ne guérira pas. Donc, je le remplis de sourires, de musique et de poésie mais tout finit par tomber. Et mon fardeau est à nouveau exposé.

   
Finalement, l'affaire fut entendue et Alec accepta de loger chez celle qui, en définitive, était la seule personne qu'il commençait réellement à connaître ici. Le feeling passait bien entre eux, et même si le militaire espérait qu'il aurait la solitude dont il avait besoin pour ne pas péter les plombs, Alicia le rassura aussitôt. Visiblement, elle comprenait son inquiétude puisqu'elle aussi avait besoin d'être seule de temps à autre. Même si pour le moment, il la sentait particulièrement excitée. Ceci étant dit, il ne pouvait guère lui en vouloir puisqu'elle lui avait expliqué qu'elle ne voyait pas grand monde. Ah bon ? Pourtant il vivait ici une véritable petite communauté qui semblait particulièrement accueillante et conviviale. Mais bon, Alicia se donnait apparemment beaucoup au camp, et il ne devait lui rester que le soir pour penser à autre chose qu'aux rôdeurs. Sauf que le soir venu, les autres s'occupaient sûrement de leur famille, tandis qu'elle se retrouvait dans sa grande maison, seule. C'était déroutant de constater qu'ici les journées ressemblaient à celle de l'autre vie. Alors un doute le prit : et si cette manière de vivre ne lui correspondait pas finalement ? Que ferait-il ? Mais Alec chassa rapidement ces pensées négatives. Pour le moment il était là, et il verrait au jour le jour. Et puis quelque chose lui disait qu'avec sa nouvelle colocataire, il n'allait pas s'ennuyer. Alicia avait un caractère spontané, franc et honnête, et elle était aussi bavarde, rigolote et aventurière. Plutôt facile à cerner, tant elle lui ressemblait sur beaucoup de points. Mais c'était aussi pour cette raison qu'il savait que la belle brune devait avoir ses démons derrière son sourire si rayonnant. De son côté, Alec ne cachait plus des fantômes et des démons. Il en était devenu un.

 
Se laissant guider par Alicia, l'ex-militaire observait les environs. Et vraiment, cette impression d'avoir atterri dans la série de la petite maison dans la prairie ne le quittait pas. Il était venu ici car il avait entendu beaucoup de bien de cet endroit, et surtout d'un point de confort. Mais peut-être était-ce la fatigue ou le trop de solitude qui le rendait si irritable ? Car au fond, c'était une bonne nouvelle que des survivants aient gardé une âme si humaine, alors que tant d'autres avaient basculé dans la sauvagerie et l'égocentrisme le plus total. « Home sweet home... » fit la voix de la belle brune, une fois arrivé sur le palier de sa maison, et le tirant de ses réflexions. Levant les yeux, Alec observa la façade et jeta un rapide coup d’œil aux alentours. Désormais, c'était ici qu'il vivrait. Il valait mieux qu'il s'en souvienne pour retrouver l'entrée. « Comme tu peux le voir, pas besoin de verrouiller ici. Quand tu entres, tu arrives dans le hall et tu te retrouves directement face à la salle et au salon. » se mit à expliquer Alicia. Et ainsi, elle lui fit la visite guidée de la maison, le quarantenaire silencieux sur ses talons. Alec regardait, emmagasinait et retenait les emplacements des lieux. Comparé à ce qu'il avait connu, même dans son autre vie, il semblait qu'il ait atterri dans le paradis. Merde alors ! Il était mort et il ne le savait même pas ! Au moins était-il avec une charmante créature... Délaissant les explications de la miss, Alec se mit à détailler sa colocataire. Elle était svelte, élancée et musclée. Difficile de comprendre pourquoi elle était toujours seule. Alec se perdit dans ses pensées jusqu'à ce qu'elle se retourne vers lui en ouvrant une dernière porte. « Cette chambre n'a jamais servi. Tu vois, je t'avais dis qu'ici c'était grand... Maintenant, que dis-tu de manger quelque chose ? Je peux aller te chercher des vêtements à la réserve, toi tu peux profiter d'une douche avec de l'eau chaude. » Pris en flagrant délit de matage ou pas, Alec ne manifesta aucune excuse dans le regard. « Pourquoi ? Qu'est-ce qu'ils ont mes habits ? » se contenta-t-il de dire avec un air semi-étonné. Depuis le temps qu'il les avait, il ne comptait pas s'en séparer. Mais c'était peut-être effectivement ça le problème. « OK, je vais commencer par faire mes lavements. Ce ne sera pas du luxe... » admit-il, baissant légèrement sa garde. Alicia lui donna ainsi une serviette et tout ce dont il avait besoin, puis elle le laissa prendre sa douche pendant qu'elle partait lui chercher des vêtements propres. Puis ils dînèrent, Alec sortant de temps en temps de son mutisme pour lui parler des aventures qu'il avait traversées depuis que l'apocalypse avait commencé, avant de finalement s'endormir sur le canapé. La dernière chose qu'il sentit fut une couverture qu'on lui étala sur le corps, puis plus rien. Cette journée avait été épuisante, comme presque toutes celles qu'il avait vécues depuis sa naissance, mais au moins cette fois-ci il n'était plus seul. Quand à demain, d'autres surprises l'y attendaient, et ça commencerait peut-être par le réveil auprès d'une belle demoiselle brune...

Fin du RP
CODAGE PAR AMIANTE

_________________
À vivre trop longtemps avec un bunker à la place du coeur, on s'habitue à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia

Revenir en haut Aller en bas

FLASHBACK : We’ve found a new world in each other. # Alicia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: ARCHIVES DES RPS :: RPS TERMINÉS-